Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le jeu de la mort : à qui la faute ?

Le jeu de la mort : à qui la faute ?

Je ne me poserai pas la question de savoir si cette expérience est recevable ou non scientifiquement, pour moi le débat ne situe pas là.
Je souhaite comprendre pourquoi 81% des candidats sont allés jusqu’au bout et qu’elle est le profil de ces individus pour en arriver jusque là.

Que retenir de cette expérience riche en enseignements ?

L’important n’est pas de savoir si elle est valable ou non scientifiquement, il faut plutôt essayer de comprendre pourquoi les participants ont accepté d’être des tortionnaires en tout état de cause.

Avant même le début du jeu, on s’aperçoit que ces individus ont un profil particulier, ils ne savent pas faire la différence entre un jeu et une torture : à la signature du contrat ils savent déjà qu’ils auront le "beau rôle" qui est celui du tortionnaire.

Ces individus ne semblent pas choqués par ce type de jeu, il est pour eux synonyme de plaisir et ne peut pas faire de mal, pourtant on sait depuis longtemps qu’un jeu peut mal tourner, les exemples sont nombreux parmi les jeux "d’enfants".
 
Pourquoi s’étonner aujourd’hui de voir des enfants jouer au jeu de la tomate en blessant volontairement d’autres enfants si on a des adultes responsables capables d’aller jusqu’au bout de la torture sous le prétexte du jeu.

L’idée que les candidats ont du jeu télévisé leur est transmis lorsqu’ils sont téléspectateurs, ils n’ont pas conscience que le jeu est pipé dans ces émissions de télé réalité, le jeu échappe bien souvent aux candidats car c’est justement la règle !

Ces téléspectateurs ne savent pas faire preuve d’empathie envers les autres, ils n’ont jamais du se mettre à la place des pauvres candidats qu’ils regardaient à la télévision.
Ce manque d’empathie est probablement du au principe suivant : s’ils sont candidats c’est qu’ils l’ont voulu alors pourquoi je m’en ferai pour eux après tout !

Au final, ces individus ne savent pas vraiment ce qu’ils font en signant leur contrat pour les raisons citées ci-dessus. Ils signent tout enthousiaste qu’ils sont à l’idée de participer à une émission de télé, ils vont enfin pouvoir passer de l’autre côté du miroir, ils agissent comme un enfant agité dans ces circonstances sans réfléchir.

Lorsque le jeu commence, ils sont clairement conditionnés pour aller jusqu’au bout, mais là encore ces individus manquent de points de repères, ils ne savent pas qu’à partir de 24v, une décharge électrique peut être mortelle.
Il y a aussi un déficit culturel, ils ne connaissent pas l’expérience de Milgram et ne semblent pas connaître la définition du mot torture.

Je crois que les participants de cette émission même ceux qui ont finalement refusé de continuer la torture remplissent les conditions nécessaires à l’avènement d’une nouvelle forme de dictature (les gardes fous seront-ils efficaces ?), nous avons une partie de la population qui est totalement déconnectée de la réalité par manque de points de repères.

Cette déconnexion de la réalité est pour ma part en grande partie responsable des maux que le monde connait aujourd’hui, il y a un delta énorme entre les connaissances scientifiques actuelles avec leurs outils d’analyses et les connaissances générales de la population.

Au Moyen Age, un lettré avait un grand pouvoir par rapport à un illettré, cette situation a perduré pendant des centaines d’années, aujourd’hui bien sûr la plupart des gens savent lire et écrire, mais ce qui fait la différence n’est plus la lecture ou l’écriture.
Beaucoup d’individus renoncent encore aujourd’hui à l’indépendance d’esprit et préfèrent se réfugier derrière une autorité qu’ils jugent compétente sans avoir en main les outils nécessaires pour la juger.

Pour finir, ces candidats n’étaient pas des pervers, ils n’ont pas pris plaisir à faire souffrir le cobaye, je ne sais pas si j’aurais été capable de lutter contre l’autorité, nous sommes tous à des degrés divers victimes d’un système qui oblige les individus à renoncer à leur liberté afin de soi-disant garantir la sécurité et la cohésion sociale.

On voit bien ici les limites de ce modèle de société, nous construisons des individus capables du pire comme du meilleur, le spectre de la seconde guerre mondiale ne semble pas suffisant, une troisième guerre mondiale est toujours possible si les nations n’éduquent pas plus leurs concitoyens.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • JL JL 19 mars 2010 11:40

    Pour ceux qui croient que l’on a vraiment assité à des séances de torture par intention, je veux dire, sur une victime fictive ; pour ceux qui doutent qu’on s’est moqué d’eux, je vous propose une exprérience de pensée :

    Revoyez l’émission, de mémoire, et mettez-vous dans la peau d’un producteur qui veut réaliser une telle émission. Comment fera-t-il ? Vous croyez qu’il tournera des heures et des heures d’images identiques avec à chaque fois un acteur vedette différent ? Chaque « prise » prendraiau moins une demie eure ! Vous croyez qu’il imposera 80 fois d’affilée, à un public de 50 ou 80 personnes, et à une meneuse de revue, et à des techniciens, des dizaines d’eures de tournage répétitives sachant qu’il devra en jeter 90% au montage, puisqu’au final, il ne gardera qu’une demi e ure ?!

    Si oui, alors vous ne savez rien de la télé, des métiers de la réalisation, de la production. Vous êtes mûrs pour la télé-réalité et prêts à croire tout ce que vous dira l’autorité !


    • ddacoudre ddacoudre 19 mars 2010 19:01

      bonjour JL

      le message ne se situe pas dans le jeu , même factice.
      comme le disent les scientifiques, l’influence de l’environnement sur l’expérience et inévitable car il n’y a ni lieux, ni organisations neutre.

      cordialement.


    • JL JL 20 mars 2010 08:09

      Bonjour dd, je ne comprends pas la remarque du « message qui n’est pas dans le jeu ».

      On a dit aux questionneurs que l’enjeux dans le vrai jeu serait un million d’euros. Or dans ce jeux-ci, il n’y a pas un million d’euros. S’ils ont un peu de bon sens, ils doivent se demander pourquoi il est nécessaire d’infliger un vrai châtiment !

      S’ils ont un peu de bon sens, ils doivent se poser la question : mais qu’est-ce qu’on teste ? De deux choses l’une :

      - Si c’est la mémoire qu’on teste, le public ne sert à rien. En outre, visiblement c’est un échec ! 
      - Si c’est un jeu qu’on teste, à qui bon infliger de vraies punitions ? C’est de la cruauté gratuite !

      La seule conclusion qu’on pourrait en tirer, c’est que ces questionneurs sont décidément idiot !


    • L'enfoiré L’enfoiré 19 mars 2010 20:00

      Jean-Fred,
       Je me doutais que l’émission trouverait pas mal de questions sur son chemin.
       En voici, une autre.
       Bien posée.
       En fait, vous touchez peut-être à un autre aspect de l’humain.
       J’ai appelé cela le syndrome d’Erostrate, bien que dans mon article, c’était plus les has-been qui étaient visés.
       A la réflexion, ce n’est pas une question d’âge. smiley


      • JL JL 20 mars 2010 08:15

        @ l’enfoiré, ce qui confirmerait que, seuls des individus « spéciaux » sont prêts à tout pour passer à la télé, et la question est : qui est prêt à tout pour passer à lé télé ?

        Ce qui ramène toujours à la même conclusion : cette émission est une escroquerie intellectuelle. Les conclusions qu’en tire la production sont erronées et mensongères.


      • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2010 11:24

        JL,
         Prêt à tout pour passer à la télé ?
        J’en connais au moins un qui parade dans les environs.
        Je suis sûr que vous savez qui.  smiley 


      • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2010 11:26

        JL,
         Ailleurs, sur d’autres antennes, je peux vous assurer qu’il y en a beaucoup plus qu’on ne le croit.
         Si vous avez lu mon article.... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès