Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le leurre d’appel électoral

Le leurre d’appel électoral

Ces jours-ci, une publicité radiophonique pour une entreprise dont l’Etat est actionnaire, use, probablement reconstituée par un redoutable imitateur, lui-même actionnaire de l’antenne, de la voix du Président français, NS. Les premiers mots qui m’ont interpellés, témoignant du fantasme du chef de l’Etat de répondre à ce taux de sondage favorable annoncé, résonnent ainsi : « quatre vingt seize pour cent des français.... ». Déclinés par la voix relaxante et soupirée de notre hypnotique pantin en chef relève de la grotesque supercherie.

Parallèlement, au même moment, deux polémiques sévissent au sujet de cette même entreprise, La rémunération du patron et sa double fonction. Mais surtout, la rumeur suivie du démenti sur les augmentations prévues sur les cinq ans, de 24 %… Tout est fait pour focaliser l’attention des cinq millions d’auditeurs / client vers cet organe majeur, notre électricité publique, en plein milieu d’une campagne / radiophonique / subliminale / publicitaire.

Déjà par le passé, j’avais pu observer un phénomène semblable, répercuté par la même entité publique, Electricité de France, mais par le canal affiche routière, sur panneau JC Decaux, posté devant chez moi. Juste avant le deuxième mandat de Mitterrand vainqueur en 1988, en pleine campagne électorale présidentielle, cette affiche a trôné une semaine sur près d’une centaine de milliers de panneaux routier et urbains. Celle-ci représentait une forte symbolique aqua-vulcanienne en un poing fermé, qui d’un coté crache du feu et de l’autre de l’eau.

Par un banal hasard, j’étais présent au moment où le préposé au remplacement changeait l’affiche. Par sympathie, sur ma simple demande, cet homme que j’avais déjà vu détruire ses affiches, accepta de me la donner. J’avais trouvé ce motif percutant, ce poing de face qui génère tant d’énergies antipodiques et élémentaires, m’avait bien plu, m’inspirant en temps qu’artiste peintre à mes heures moi-même. Je l’avais disposée directement sur mon plafond en face de mon lit et dès l’heure de la sieste pouvait la contempler. Mais quelle ne fut pas ma surprise, pour l’avoir longuement décryptée, de constater un jour que la forme du poing représentait exactement la tête du président, légèrement caricaturée, et dont les angles des doigts dessinaient bien les traits du visage avec son expression de force tranquille.

La pression de nos Autorités, pour lutter contre toutes les méthodes permettant au citoyen de suivre son propre chemin en matière d’écoute et de visionnage privés, par l’internet encore libre, par les réseaux d’échange de musiciens hors circuit, démontre clairement l’objectif visé.

Après avoir loupé l’effet hadopi, nos législateurs se montrent beaucoup plus discrets, ne chantant pas sur les toits dans le circuit médiatique d’information, afin de contraindre le citoyen à hadopter le loppsi...

L’usage délibéré d’une entreprise d’envergure nationale à des fins publicitaires, sur un support radiophonique dominant, et en pleine période électorale n’est-il pas règlementé ? Toute campagne publicitaire d’entreprise nationale dont l’Etat est actionnaire, en période d’élection n’est elle pas un abus de pouvoir délibérément abusif ?

 

Capter par tous les moyens, y compris les plus pendables, pour focaliser le chaland vers les organes officiels de propagande étatique avancée, l’Union Médias Privatisés...est subli-minable  !

 

Annonce du parisien

 

Démenti du monde

Documents joints à cet article

Le leurre d'appel électoral

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • jako jako 26 janvier 2010 11:21

    Extra, la première photo me fait penser à de sombres années 70 ans auparavant


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 11:36

      Ouais, je me souviens très bien de cette époque, le plus rigolo, c’est quand tous les bêcheurs en costard se moquaient des d’jeunes qui craignaient l’Etat policier... ? J’aimerais bien les revoir aujourd’hui...


    • Paul Villach Paul Villach 26 janvier 2010 11:46

      @ Lisa Sion 2

      Heureuse appellation que ce « leurre d’appel électoral ». Oui, « un produit d’appel », bien connu des pratiques commerciales, et qui est leurre, peut être tantôt sexuel, humanitaire, conformiste, autoritarien, sportif, électoral... Paul Villach


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 12:03

      « Heureuse appellation que ce » leurre d’appel électoral « . Oui, »un produit d’appel", bien connu des pratiques commerciales, et qui est leurre, peut être tantôt sexuel, humanitaire, conformiste, autoritarien, sportif, électoral..Je m’attendais à votre présence, Paul, et suis ravi de vous avoir « soufflé » l’info, car en effet, pour connaitre les messages subliminaux que véhiculent les organes médiatiques dominants sous influence des autorités, hé bien, il faut les écouter ! C’est dur mais éloquent de tromperies quotidiennes, comme le chiffre escompté la veille du rendez vous d’hier, 3O% des parts, qualifié de « carton » aujourd’hui avec 32,5 %...


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 11:27

      Avec toutes mes excuses, j’ai commis une erreur. La pub que j’évite en général et qui est visée par l’article concerne Renault, néanmoins actionnaire à concurrence de 15 % : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/10/03/01011-20081003FILWWW00366-l-etat-reste-actionnaire-de-renault.php Cela retire bien sûr du pointu de l’article, mais rien sur la manipulation des médias à des fins plus que douteuses.


      • LE CHAT LE CHAT 26 janvier 2010 11:30

        moi c’est la parodie d’Astérix que je trouve extra !


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 11:55

          C’est marrant ça, extra ! Ca situe l’époque.


        • LE CHAT LE CHAT 26 janvier 2010 12:13

          Léo Férré en 69 , c’est extra ! mes gamins vont encore dire que j’écoute la musique de l’époque des fossiles ...


        • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2010 11:57

          Salut Lisa,
           Je suppose que vous étiez accrochée à votre écran hier soir sur TF1.
           Pour une fois, ce n’était pas des journalistes qui questionnaient.
           J’en ai fait un résumé sur mon site dans un dernier commentaire. smiley


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 12:10

            Salut l’enfoiré,

            point du tout ! J’en ai profité pour me refaire un must en la matière et bien en rapport avec les privatisations actuelles. L’histoire de la fermeture des maisons closes suite à la loi ! Et la progression de leur reconstitution en privé chez les dignes représentants partisans de ce vote gouvernemental, et dominants de droite...L’excellent film « un grand seigneur »...

            je vais aller voir votre site. a+.


          • ddacoudre ddacoudre 26 janvier 2010 13:49

            bonjour lisa

            bon coup d’œil pour l’affiche cela m’avais complétement échappé ou je n’aurais jamais cherché là une action subliminale.

            çà en dit long sur la finesse des manipulations, que l’on peut se demander comment faire pour y échapper, et fait comprendre peut être cette espèce d’anesthésie populaire qui avale tout.

            cordialement.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 13:59

              Bonjour DD,

              le problème c’est en fait qu’il faudrait visionner tous les dessins animés des enfants, les séries étasuniennes et même françaises et ainsi de suite toute la journée...t’imagine ! Mais que fait le CSA ?

              Je te remercie pour le soutien quant à l’affiche dont tu te souviens apparemment. cela ajoute de l’authentique témoignage vivant à mon texte.Si cela se trouve, quelqu’un va nous retrouver l’affiche dans les archives de JCDecaux.

              Ceci en tout cas nous laisse des pistes sur les méthodes utilisées par les organes majeurs pour nous familiariser avec les têtes qu’on ne pourrait pas supporter autrement. A+ ;


            • cmoy patou 26 janvier 2010 18:08

              Ils ont déjà tous oubliés la manip du h1n1 ?

              La ficelle n’était pas assez grosse pour certains ?

               


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 18:39

                Patou, comme ma copine , au bout de trois jours, je l’appelais déjà cass-Patou...

                Devant le nombre important d’échecs, de reculades, de bourdes diverses, et de flagrants délits commis par nos gouvernants, s’ils ne renoncent pas, ils vont être pris en étau entre deux force vives.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès