Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le Monde, néolibéral, mondialiste et belliqueux

Le Monde, néolibéral, mondialiste et belliqueux

Bien sûr, ce n’est pas une découverte, mais en l’espace d’une semaine et de trois articles, le Monde s’est transformé en succursale de The Economist, développant sans nuance les arguments des néolibéraux atlantistes, à mille lieues du journal de gauche de référence qu’il est censé être.

 
Apologie anti-sociale
 
Il y a une dizaine de jours, j’avais sursauté en lisant un papier du Monde affirmant que « la Société Générale dégraisse ses effectifs ». J’avais alors interpellé le journal sur les réseaux sociaux, sans provoquer la moindre réaction. Pourtant, l’emploi du terme « dégraisser  » n’est pas neutre. Par delà le fait de reprendre le vocabulaire des néolibéraux les plus durs, il est profondément anti-humaniste de l’employer car cela dit que des salariés sont de la mauvaise graisse. Qu’Alain Madelin ou Denis Kessler l’utilisent, soit, mais qu’un journal qui se dit de gauche le fasse montre à quel point sa pensée n’est pas claire. Les mots ont un sens, comme le montre Eric Hazan, et ceux-ci ne devraient pas utilisés ici.
 
Il faut également lire cet éditorial assez hallucinant « le malheur du sud ne fera pas notre bonheur  » dont on ne sait à qui il s’adresse, personne n’ayant, me-semble-t-il, développé une telle théorie. En fait, cela revient à prévenir ceux qui se réjouiraient du ralentissement de la croissance des pays émergents « qui nous ont méthodiquement dépouillé de nos industries et de nos emplois depuis décennies  » qu’ils ne doivent pas trop se réjouir, en clair que cela va continuer ! Passons sur l’admission que la mondialisation est une calamité pour notre économie, il ressort de ce papier d’un caricatural monstre une forme de haine de soi et de glorification de l’autre systématique et sans la moindre nuance.
 
BHL, sort de cette plume !
 
Il faut également lire le papier « Syrie, le crime de trop appelle une riposte  », où le quotidien vespéral apporte son soutien à une intervention de représailles à l’utilisation supposée d’armes chimiques par le régime syrien. La ligne, assez habile, consiste à dire qu’il ne faut pas laisser utiliser de telles armes car cela reviendrait à entériner un dangereux « laisser-faire » pour les régimes iranien ou nord-coréen. Mais cette tribune sans nuance soutient bien mal la comparaison avec le papier de Nicolas Dupont-Aignan sur le même sujet publié dans Marianne, nuancé, réfléchi et documenté.
 
Certes, il y a une convention internationale contre l’usage des armes chimiques, mais une telle intervention n’a aucune chance de rentrer dans un cadre légal au niveau international, du fait du blocage de la Chine et de la Russie. On ne peut pas évoquer le droit comme motif pour déclencher une intervention tout en l’ignorant pour la lancer ! Ensuite, il est effarant de ne pas lire une ligne sur les expériences irakienne, afghane ou libyenne. Se lancer dans une telle aventure sans tirer les leçons de ces précédents démontre une légèreté bien suspecte. Comme le dit NDA, la France s’est honorée à ne pas suivre les Etats-Unis en 2003 et elle devrait faire de même dix ans plus tard.
 
Avec de tels papiers, le Monde s’éloigne plus encore son statut de journal de référence (qu’il peut encore garder avec certains papiers de fond) pour n’être plus qu’une feuille de chou dogmatique et bêtement partisane, véhiculant le pire des idées d’outre-Atlantique sans la moindre nuance.

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • kergen 30 août 2013 11:53

    Depuis quand Berger et Perdriel sont-ils de gauche ?
    Pour eux, la gauche, c’est le mariage homo et le droit de location d’utérus des femmes pauvres pour arrondir les fins de mois.


    • Onecinikiou 30 août 2013 16:02

      Ce qui a le mérite de mettre Pinsolle face ses contradictions : il fut un chaud partisan du « mariage pour tous ».


      Et puis raisonner encore en 2013, comme Pinsolle, sur des catégories politiques comme la gauche ou la droite prétendument valide et opérante, c’est vraiment démontrer l’étendue de sa faillite intellectuelle pleine et entière vous ne croyez pas ?

    • laertes laertes 30 août 2013 20:23

      Monsieur Pinsolle
      Je suis étonné que vous soyez étonné. Mais vous avez raison d’attirer un peu d’attention sur le contenu éditorial de ce torchon qu’est devenu « le Monde ». Tout ce qui nous reste à faire c’est de favoriser le pourissement autant que nous pouvons de l’efficacité de ce journal. Ils en sont encore au payant partiel...pour combien de temps ? Grâce à Internet, ils seront obligés de passer au gratuit.... pour..se volatiliser. Ce qui est réjouissant et qui nous donne un peu d’espoir c’est que les jeunes regardent de moins en moins la télévision et donc les experts de ces journaux. Il ne fait aucun doute que lorsque l’agence de publicité pour ses acheteurs, bien que déficitaire n’aura plus l’auditoire attendu, elle sera vendue à l’encan !!


    • ZEN ZEN 30 août 2013 12:06

      J’ai au moins appris que le Monde fut un jour de gauche smiley
      Il avait une certaine tenue à l’époque de Beuve-Méry, jusque dans les années 80, plus par les billets libres que par le fond d’ailleurs, oui
      Il est vrai qu’il ne peut faire pire qu’aujourd’hui
      Mais les banquiers sont dans la place....


      • Tarsier 30 août 2013 14:17

        Comme il la été écrit dans Marianne la semaine dernière, les médias français sont globalement tous libertaires en matière sociétale, et libéraux en matière économique. Et le Monde fait partie de la joyeuse troupe de perroquets. A l’inverse, la tendance souverainiste ou « néo-gaulliste authentique » de Debout La République- pour reprendre la formulation de l’hebdomadaire - a de quoi se plaindre de sa sous-représentation. Raison de plus pour savourer ce billet de Laurent Pinsolle !


        • escoe 30 août 2013 14:24

          Pourquoi payer pour lire un journal où tout est faux, même la date ?


          • redrock redrock 30 août 2013 16:58

            Le Monde , journal de référence ? dans les années 60-80 oui !

            A fortiori journal de gauche ? Vous voulez rire ! ou alors c’est de l’understatement !

            Le groupe est détenu depuis 2010 par les hommes d’affaire Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse.

            Le grand homme de gauche Alain Minc est ou a été Président, depuis 1985, de la Société des lecteurs du journal Le Monde, président du conseil de surveillance de la SA Le Monde de 1994 à 2008.


            • paul 30 août 2013 18:15

              Il y aurait beaucoup à dire sur ce journal de Révérence, qui représente bien notre presse sous perfusion publique, suffisamment élastique pour s’adapter au hollandisme comme au sarkozisme : gauche de la droite ou droite complexée, en tout cas déconnectée .

              Son atlantisme ( comme le Médiapart de Plenel, hélas) lié à son européanisme moutonnier (comme Libé) lui ont fait commettre deux accusations au gaz sarin (en mai et en aout) imputées à Assad, pour que la fameuse ligne rouge fixée par Washington comme signal de guerre soit atteinte . Mission accomplie, bravo Le Monde !
              Ligne rouge que l’émission « Envoyé spécial » d’Antenne 2 s’est empressée de reprendre sur la base du reportage de l’im-Monde : petit monde médiatique !


              • paul 31 août 2013 11:31

                Et aujourd’hui 31/08, après le désengagement britannique, l’im-Monde titre encore :
                « La Russie de Poutine seule contre tous » ...C’est plutôt ce journal qui devrait se sentir seul !


              • spartacus spartacus 31 août 2013 09:15
                Ça vous donne une importance d’accuser le libéralisme et d’en faire un bouc émissaire ?
                Vous pouvez pas vendre vos idées merdiques sans créer des haines fictives ? 
                On croirait des communistes, qui pour exister et faire leur lit n’ont que la critique d’ennemis fictifs. 

                Pas un Français ne connait Hayeck, « la route de la servitude ». Pas un seul n’a lu un livre de Salin

                Franchement quand on est informé de ce qu’est le libéralisme, on est en pitié des gens de gauche qui critiquent sans connaitre.

                Non je vous assure le Monde est un journal de gauche. Il vit de l’interventionnisme étatique avec des subventions bien gauchistes, sur des fonds publics.
                Des journalistes bien formé aux écoles de journalisme de gauche ou on sort avec des diplômes de gauche.
                Il soutient l’interventionnisme étatique. La critique de l’économie de marché.
                Jamais un journaliste ne poserait une question à Ayrault sur les inégalités en droits sociaux des régimes spéciaux.
                Le monde c’est de gauche comme « debout la république » ou l’UMP ou le PS ou le PC, le FN. Toujours dirigés par des gens sortant de la nomenklatura (Enarques). Toujours dans la critique du libéralisme et tous prônant l’interventionnisme étatique.

                Il n’y a jamais eu en France de libéraux ou de parti libéral, malheureusement. 

                On a eu en 40 ans 2 ministres libéraux :
                Madelin a été ministre des finances 3 mois. Il a demandé l’égalité en droits sociaux des régimes spéciaux. Les syndicats ont fait un tel bordel, qu’il a été viré par Juppé un Enarque interventioniste profiteur des droits sociaux inégalitaires des régimes spéciaux.
                Novelly a créé l’auto entrepreneur, un système qui répondait à la demande et a permis a des personne de gagner plus simplement.

                • escoe 31 août 2013 11:36

                  Pas un Français ne connait Hayeck, « la route de la servitude ». Pas un seul n’a lu un livre de Salin


                  Ben si, moi. Qu’est ce que vous croyez ? Et en plus j’’ai lu la « Contre-histoire du libéralisme » de Domenici Losurdo, un grand philosophe italien. Je vous le conseille vivement parce que vous apprendrez que certains aspect du libéralisme, textes à l’appui, ne sont pas ce qu’on en dit souvent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès