Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le point Godwin existe aussi dans les médias français

Le point Godwin existe aussi dans les médias français

Depuis des temps récents, il n’est désormais plus permis d’exprimer des opinions personnelles à contre-courant sans aussitôt courir le risque de se faire très rapidement lyncher par les médias et les intellectuels, voire de se faire assimiler à un antisémite, un négationniste, un révisionniste ou un obscurantiste. Après l’Inquisition d’il y a quelques siècles, les nouveaux censeurs du XXIe siècle sont arrivés. Citoyens, gardez vos opinions pour vous, pas une seule ne doit dépasser du lot !

La loi de Godwin
 
Selon Wikipédia, la loi de Godwin peut s’énoncer de la façon suivante : « Plus une discussion sur un forum internet dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s’approche de 1. » Dans un débat, donner un point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu’il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin.
 
Utiliser une comparaison impliquant les nazis ou Hitler, ou de façon plus générale utiliser des accusations d’antisémitisme, de négationnisme ou de révisionnisme, c’est tenter de couper court à toute argumentation rationnelle en faisant dériver le débat sur le terrain accidenté des idéologies extrémistes. C’est également tenter de décrédibiliser définitivement ses opposants dans le débat grâce à des attaques « marteau-pilon » ad hominem dont, en principe, on ne devrait pas se relever. En réalité, dans la plupart des cas observés, c’est tout simplement faire preuve de lâcheté et de malhonnêteté intellectuelle en évitant à tout prix d’entrer dans une argumentation posée et mesurée, qui seraitdans l’idéalbasée sur un enchaînement logique d’arguments rationnels et de faits concrets.
 
Jusqu’ici limités aux fils de commentaires et aux forums accessibles depuis internet, les « points Godwin » commencent depuis peu à faire leur apparition dans les médias français. En effet, depuis les derniers mois, on assiste à une recrudescence de lynchages médiatiques de personnes qui ont le malheur d’aller à contre-courant du politiquement correct ou du mode de pensée dominant. Quelques rappels sur le dernier exemple en date qu’est l’affaire « Jean-Marie Bigard », qui a donné lieu à de croustillants « points Godwin » dans nos médias adorés.
 
L’affaire Jean-Marie Bigard
 
Vous trouverez facilement dans les actualités les propos de Jean-Marie Bigard à propos des événements du 11-Septembre 2001. Que penser de ces propos ? Tout d’abord, peu importe qu’on apprécie ou pas Jean-Marie Bigard en tant qu’humoriste. Il s’agit de juger ce qui se cache derrière ces propos, et non pas la personne elle-même ; c’est un exercice de pensée critique tout en nuances. Il est amèrement décevant de devoir constater qu’aujourd’hui les journalistes et commentateurs des médias sont de plus en plus nombreux à échouer à cet exercice de la nuance, et à préférer se vautrer dans des attaques ad hominem hors sujet.
 
Dans son intervention à la radio, Jean-Marie Bigard soulève – entre autres – le problème suivant : il est probable que la version officielle des attentats du 11-Septembre souffre de plusieurs erreurs d’interprétation importantes, et il est nécessaire de reconsidérer soigneusement les faits concrets et de reprendre un travail d’enquête approfondi. En quoi cette démarche de curiosité et d’honnêteté intellectuelle est-elle assimilable à de l’antisémitisme, du négationnisme ou du révisionnisme ?
 
L’intervention de Jacques Mistral dans Le Nouvel Obs
 
À ce sujet les propos de Jacques Mistral, rapportés par Sibylle Laurent sur le site du Nouvel Obs, atteignent un summum inégalé de médiocrité et de malhonnêteté intellectuelle. À la question sensée : « Sept ans après le 11-Septembre, les ‘‘théories du complot’’ ressortent régulièrement, faisant peser des soupçons sur le gouvernement américain. Comment expliquer ces doutes persistants ? », Jacques Mistral élude toute analyse pragmatique et cohérente des faits, et répond par une diatribe ne contenant pas l’ombre d’un seul argument factuel.
 
Morceaux choisis de cette diatribe enflammée. Tout d’abord, Jacques Mistral commence par décrédibiliser gratuitement les tenants des versions alternatives à la version officielle des événements du 11-Septembre. Dans son discours, tout se passe comme si la version officielle était un dogme intangible et intransgressible qui doit être accepté tel quel et séance tenante, sans aucune négociation ou remise en question : « Ces histoires sont des absurdités » ; « Il n’y a rien de pire que ces rumeurs, qui sont une des bizarreries de l’esprit humain » ; « Pourquoi les gens sont-ils si résistants à accepter des choses évidentes ? » Admettons. Mais quels sont les arguments qui justifient votre position, M. Mistral ? La réponse est simple : pas d’argument. Devons-nous donc vous croire sur parole, M. Mistral ?
 
Dans la suite de son intervention, Jacques Mistral procède à une série d’amalgames dépourvus de tout sens des nuances. Il commence par un amalgame avec l’antiaméricanisme, et ce malgré le fait que de nombreux Américains soutiennent les théories alternatives à la version officielle (y compris des patriotes !) : « […] ce mécanisme se combine avec une espèce d’antiaméricanisme […] ». L’amalgame vire ensuite à l’obscurantisme (« Ces théories du complot témoignent enfin et surtout d’une forme d’obscurantisme »), malgré le fait que parmi les personnes qui se montrent sceptiques vis-à-vis de la version officielle, très nombreuses sont celles qui réclament l’ouverture d’une enquête internationale et indépendante menée dans la transparence la plus totale.
 
Jacques Mistral poursuit en faisant un nouvel amalgame avec le créationnisme et la révolution galiléenne (sic) : « C’est aussi connoté politiquement. Aux Etats-Unis, d’autres rumeurs circulent, comme le créationnisme, un courant de pensée qui est contre Darwin et la théorie de l’évolution. Ces formes de l’esprit vont contre tout raisonnement logique et ont une longue histoire, qui remonte à la lutte contre Galilée ». Puis finalement, cette série d’amalgames douteux se finit en apothéose en atteignant le « point Godwin » de la non-argumentation : « Dans l’affaire qui nous intéresse, il y a souvent derrière ces affabulations un relent d’antisémitisme. On évoque souvent l’histoire d’un complot juif derrière la destruction de ces tours, en supposant, par exemple, qu’aucun Juif n’était présent dans les tours détruites. Ce sont des obsessions antisémites, il n’y a pas d’autres mots. » 
 
Admettons momentanément ces propos, même s’il n’est pas facile d’imaginer qu’une opinion puisse être assimilée à la fois à de l’antiaméricanisme, de l’obscurantisme, du créationnisme et de l’antisémitisme. Mais probablement Jacques Mistral a-t-il des arguments concrets à nous fournir ? Que nenni vils manants, passez votre chemin. Vous pouvez lire et relire l’intervention brillante de Jacques Mistral, vous ne trouverez pas l’ombre d’une trace d’argument factuel.
 
Ce sont précisément les mêmes reproches que M. Mistral adresse aux tenants des versions alternatives : « Il est par ailleurs frappant de constater que ce ne sont que des suppositions, des idées, des préjugés, mais qu’il ne s’est jamais produit un fait, une feuille de papier, une conversation téléphonique, qui vienne étayer cette rumeur. Les preuves font totalement défaut » ; « On va chercher des informations invérifiables, et qui sont éminemment fausses » ; « Dans une démarche rationnelle, scientifique, il n’y a absolument rien à dire de tout cela, si ce n’est dénoncer la médiocrité des esprits ». M. Mistral vous l’a dit, les informations sur lesquelles se basent les théories alternatives du 11-Septembre ne sont que des courants d’air insaisissables et invérifiables. Même si elles sont tirés des propres rapports officiels du gouvernement américain. Même si elles ont donné lieu à des publications scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture et à de nombreux documentaires soigneusement argumentés.

En résumé, la réaction de Jacques Mistral est caricaturalement représentative des réactions généralement exprimées par les médias dominants face aux remises en question de l’interprétation officielle des événements du 11-Septembre 2001. Ce n’est pas la réaction qui viendrait d’un homme ouvert d’esprit et cherchant à comprendre les choses par lui-même à partir de l’observation des faits concrets. Au contraire, c’est la réaction que pourrait avoir un mandarin dogmatique outragé dans ses croyances les plus intimes. M. Jacques Mistral, vivez-vous au même siècle que ceux qui lisent vos propos ? Êtes-vous tout simplement rationnel ?
 
Un nouveau corollaire de la loi de Godwin…
 
En conclusion de cet article, nous proposons d’ajouter un nouveau corollaire à la loi de Godwin :
 
« Dès lors que l’on formule une opinion qui remet en question des faits présentés comme acquis par la majorité des médias ou qui, vue sous un certain angle, peut être interprétée comme "politiquement incorrecte", plus les jours passent et :

1) plus grande est la probabilité que cette opinion soit assimilée à des thèses antisémites, négationnistes, révisionnistes ou obscurantistes ;

2) plus grande également est la probabilité que celui ou celle qui a émis cette opinion soit accusé d’antisémitisme, de négationnisme, de révisionnisme ou d’obscurantisme ;

3) plus grande enfin est la probabilité que des médias fouillent dans le passé de cette personne afin d’en extirper d’autres propos ou d’autres opinions qui, une fois sortis de leur contexte, détournés ou déformés, accréditeront les accusations d’antisémitisme, de négationnisme, de révisionnisme ou d’obscurantisme. »
 
Dormez tranquilles braves gens, les médias pensent à votre place !

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (356 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • morice morice 15 septembre 2008 12:14

     Ça a été la même démarche pour Siné.. quelqu’un a-t-il retenu au moins le contenu de son commentaire sur son dessin ? de dire "il ira loin ce petit" est de l’antisémitisme aussi ???


    • Adolph Morice 15 septembre 2008 14:04

      @ morice

      "afin d’en extirper d’autres propos ou d’autres opinions qui, une fois sortis de leur contexte, détournés ou déformés, accréditeront les accusations d’antisémitisme, de négationnisme, de révisionnisme ou d’obscurantisme. »"

      Relis l’article, mon pote, on parle de tes methodes "journalistiques" ... smiley


    • gecko gecko 15 septembre 2008 12:30

      moi je trouve votre article un chouilla anti-sioniste radicalement anti sarkozyste et a tendance nazillones sur les bords... à la limite votre article aurait une tendance négationniste... brrr

      (alors c’est bon j’ai le point godwin ?)


      • pluton 15 septembre 2008 13:51

        La formulation que j’ai utilisée est peut-être un peu ambiguë. Pour bien repréciser mes propos, je n’ai pas écrit que Jean-Marie Bigard a affirmé que "la version officielle des attentats du 11 septembre souffre de plusieurs erreurs d’interprétation importantes [...]" ; au contraire j’ai écrit que son intervention soulève cette piste de réflexion (ou y renvoie indirectement, si vous préférez). À côté de cette piste que j’ai volontairement mise en avant, les propos de JMB soulèvent également d’autres pistes (avion ou missile sur le Pentagone, etc.) que je n’ai pas approfondi, ne voulant pas rédiger un article sur les interprétations alternatives du 11 septembre.


      • bluerider bluerider 15 septembre 2008 19:06

        +1 Philippe, Bigard a été trés maladroit et factuellement inexact. Au stade où en sont les recherches officielles et citoyennes, on ne peut décemment conclure de la sorte. Toutefois, si BIGARD souffre finalement du même mal que ses détracteurs (amalgame, simplification, hypothèses non étayées) reconnaissons lui son statut de "bouffon du roi", un personnage de la tradition shakespearienne qui lui colle ici comme un gant. Or le bouffon ne dit pas la vérité, il en suggère les contours de façon drôle et souvent au deuxième degré. Avec Bigard, le deuxième degré est à prendre au premier : Quand il dit que les 2 avions n’existent pas, il caricature, quand il dit qu’ils volent encore, on est un cran plus loin, dans la conjecture osée... mais pas dans le mensonge, car effectivement des articles sur le net -qui ne demandent qu’à être réfutés- ont signalé que 2 des 4 avions détournés étaient restés dans les inventaires des compagnies après le 11/9. Ni UA ni AA n’ont jamais démenti. N591UA/ UA 93 (Pennsylvanie) et N612UA/ UA175 (tour sud) étaient enregistrés dans le registre de la FAA jusqu’au 28/9/2005. EH OUI ! franchement, UNITED a des employés pas trés sérieux, ou le FBI a oublié de leur dire de rayer ces avions de leurs listes...
        http://registry.faa.gov/aircraftinquiry/NNumSQL.asp?NNumbertxt=591UA&cmndfind.x=13&cmndfind.y=9
        http://registry.faa.gov/aircraftinquiry/NNumSQL.asp?NNumbertxt=612UA&cmndfind.x=10&cmndfind.y=7
        14 Janvier 2002 pour ceux d’AMERICAN (Pentagone et tour nord) :
        http://registry.faa.gov/aircraftinquiry/NNumSQL.asp?NNumbertxt=334AA&cmndfind.x=15&cmndfind.y=13
        http://registry.faa.gov/aircraftinquiry/NNumSQL.asp?NNumbertxt=644AA&cmndfind.x=16&cmndfind.y=8


      • Edward Bernays Edward Bernays 16 septembre 2008 01:38

        C’est pas possible, c’est trop gros !
        Un expert peut-il nous dire si 1 immatriculation = 1 avion ??


      • stephanemot stephanemot 16 septembre 2008 09:47

        Philippe Reneve vient de tester le point A : des qu’un post ose mettre en evidence une enormite dans un article conspirationniste sur AgoraVox, la probabilite qu’il soit dillue sous un deluge de vrais faux dementis allambiques tend vers 1.


      • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 12:08

        Edward, il semblerait qu’un avion puisse commencer sa carrière avec une immatriculation et en avoir une autre. Je suppose que c’est probablement lors de la livraison aux compagnies ou en cas de cessation de l’appareil entre une compagnioe et une autre.
        Par contre, 1 même immatriculation pour 2 avions, je n’y crois pas trop. En tout cas en même temps ça me semble illogique.
        Voilà un exemple sur Wikipedia qui liste les A319.
        Et un listing plus complet qui recense les productions de chaque manufacturer.
        Bonne journée.


      • Charles Bwele Charles Bwele 15 septembre 2008 12:38

        Lundi 15 sept 2008,

        C’est le 5ème article de cette journée que je parcours, et je n’en peux vraiment plus... smiley smiley  smiley smiley smiley
        Je parviens à peine à manipuler mon clavier... smiley  smiley Ca promet les lundis sur AV smiley

        Amcalement


        • Thierry Israël JACOB 15 septembre 2008 12:39

          par rapport au 11 sept...les complotistes ont fait du bon boulot...plus personne ne parle de l’attentat islamique sur  AZF


          • n’a rien à dire 15 septembre 2008 14:36

            Il faut rajouter ce corollaire à la loi Godwin : les points ambulants, les obstinés comme cet antisémite de Jacob qui a choisi son pseudo par dérision et cet autre Adolphe seb59 qui se réclame du nazisme tout en n’ayant pas l’air de le dire mais le choix de son pseudo trahit sa pensée profonde.

            De toute façon, les Tartuffes finiront sous les coups de leur propres jugements. En effet on ne peut pas accuser indéfiniment les autres d’être des voleurs si on est soi-même un voleur. Ils se feront prendre la main dans le sac.

             


          • n’a rien à dire 15 septembre 2008 14:47

            Thierry Israël JACOB.


            Il n’a pas fallu aller bien loin pour en prendre un collet. Jacob tu es un menteur et en plus tu nous prends pour des cons. Il n’y a jamais eu d’attentat islamiste à AZF.

            La responsabilité de la tragédie a été attribuée à Total qui jouit encore de son impunité.

            Va te coucher t’es grillé comme un merlan frit.
             
            Menteur, Jacob. Mais ce type est amoral.

             


          • Thierry Israël JACOB 15 septembre 2008 15:03

            il n’y a jamais eu d’attentat islamique AZF ???

            il serait temps d’ouvrir sérieusement le dossier...nombreux sont les islamistes français qui s’entrainent en afghanistan puis reviennent en France...la période était propice pour ces laches attentats...


          • sisyphe sisyphe 15 septembre 2008 12:40

            Entièrement d’accord avec cette analyse. 
            Tous les médias étant de plus en plus à la botte du pouvoir, lui-même de connivence parfaite avec les puissances financières, la liberté d’opinion (et, évidemment de la presse), est de plus en plus vilipendée et dénoncée, dès lors qu’elle s’écarte de la version officielle, politiquement correcte. 

            Nous sommes entrés dans l’ère de Big Brother, de 1984, de Brazil, en douceur.... et profondeur..

            Avec la mise en place des nombreux fichiers de recensement des opinions politiques, des comportements sociaux, voire sexuels, de surveillance dès la petite enfance, des fichiers ADN, (cf Echelon, Edvige et les petites soeurs en gestation), la planète entière va être sous contrôle ; tous les citoyens fichés, repertoriés, surveillés, le champ des libertés rétrécit chaque jour, au profit d’une domination totale, policière, et répressive des forces de pouvoir, qui ne représentent plus que les intérêts des groupes financiers qu’elles servent. 

            La démocratie n’est plus qu’un vain souvenir ; place à l’autocratie et à la ploutocratie. 
            Bienvenue dans le XXIème siècle. 


            • morice morice 15 septembre 2008 12:43

               Hier soir à FR3 19 heures (si quelqu’un à l’enregistrement, qu’il le propose ici à la Televox... il en a fait de belles : d’abord d’avouez qu’il fait du théatre pour l’ARGENT comme priorité, car il souhaite un triomphe financier avant tout, puis il dit que Clérambard est un bon personnage car c’est un vrai catho près à donner TOUT son argent.. et finit par bondir au plafond quand on lui reparle de Reopen... bref, le gars n’a pas de constance et ne pense qu’au fric... il repart furax des questions sur le WTC... un grand moment !!!


              • dup 15 septembre 2008 12:50

                et la grossesse de Rachida Dati ha ha ha ha ha .. voilà comment les médias aiguillent un débat vers la voie de garage. Ca n’a pas d’importance , on a plus besoin d’eux. J’ai longtemps hésité à les traiter de vendus (les médias ) ,mais bien que cela soit pas totalement faux , je pense plus simplement qu’ils peuvent plus revenir en arriere sans perdre la face. Pourquoi ?? moi aussi , j’y ai cru aux islamistes et ben laden , jusqu’au jour où j’ai vu le jjeu des 7 erreurs . A partir de ce moment , ou bien vous fermez les yeux et continuez dans le mensonge , soit vous regardez la vérité en face. C’est pas marrant d’en arriver aux conclusions de conspirationniste . Ensuite observez la réaction des médias . Là ça devient interessant :
                anathèmes , mesonges, propagande bassesse. On attaque les opposants sans le moindre argument . Le fleuron de la Val attitude est ici

                http://www.dailymotion.com/mychannel/Sophia_82/video/x6fec2_degres-zero-de-la-pensee-1-sur-2_news

                a ce moment vous vous appercevez que vous vivez pas dans le même monde. Une voie sans retour s’ouvre devant vous . La réalité est trop grosse pour leur petits cerveaux , il rejetent et s’ennervent . Vous prenez conscience que l’ordre établi ne peut accepter cette horreur .
                N’oubliez pas Hitler n’a rien fait qui n’était pas légal (Godwin)


                • Syrius Syrius 15 septembre 2008 13:07

                  Finalement, donner un point Godwin, c’est aussi faire l’économie d’une réflexion, la même que traiter "arbitrairement" quelqu’un d’antisémite, de révisionniste ou de raciste ? Cette histoire de point Godwin me semble un outil extrêmement fallacieux et je me pose bien des questions sur son origine...


                  • Thierry Israël JACOB 15 septembre 2008 13:15

                    Que je suis stupide...AZF...c’est le mossad et la CIA...bien sur !
                    mais ne le dites pas...je pourrais être taxé d’antisionisme...
                    mais pour la retraite de le pen...juré...c’est pas moi !


                    • dup 15 septembre 2008 13:26

                      j’ai pas dit oui , j’ai pas dit non , mais il y a 148 000 occurences à étudier .

                      http://fr.search.yahoo.com/search?p=azf++mossad&fr=yfp-t-501&ei=UTF-8&rd=r1


                    • Engel Teufel 15 septembre 2008 14:03

                      1)
                      Jean-Marie Bigard a dit (5 septembre 2008) :
                      "On en est absolument sûr et certain maintenant que les deux avions qui se sont écrasés sur la forêt et le Pentagone, n’existent pas. Il n’y a jamais eu d’avion. Ces deux avions volent encore. C’est un mensonge absolument énorme".

                      2)
                      Vous dites que Jean-Marie Bigard a dit :
                      "Il est probable que la version officielle des attentats du 11 septembre souffre de plusieurs erreurs d’interprétation importantes, et il est nécessaire de reconsidérer soigneusement les faits concrets et de reprendre un travail d’enquête approfondie".

                      L’objectivité n’oblige-t-elle pas à considérer que (1) et (2) diffèrent notablement ?...


                      • pluton 15 septembre 2008 15:01

                        J’ai déjà répondu à cette remarque plus haut : je n’écris pas que JMB a dit que, etc., j’écris que l’intervention de JMB soulève cette piste de réflexion, ce qui n’est pas la même chose.


                      • Engel Teufel 15 septembre 2008 15:56

                        Vous avez écrit :
                        "Dans son intervention à la radio, Jean-Marie Bigard soulève – entre autres – le problème suivant : il est probable que la version officielle des attentats du 11-Septembre souffre de plusieurs erreurs d’interprétation importantes, et il est nécessaire de reconsidérer soigneusement les faits concrets et de reprendre un travail d’enquête approfondi".
                        et non pas :
                        "j’écris que l’intervention de JMB soulève cette piste de réflexion".
                        ce qui est très différent.


                      • pluton 15 septembre 2008 17:39

                        Comme déjà mentionné dans ce fil, j’admets que la formulation initiale est mal tournée et peut prêter à confusion. L’ambigüité disparaît si on remplace la tournure "Dans son intervention à la radio, Jean-Marie Bigard soulève [...]" par "L’intervention à la radio de Jean-Marie Bigard soulève [...]". Ca vous convient comme ça ? Si vous voulez on peut aussi soupeser chaque virgule et analyser tous les triples sens possibles de chaque mot, mais ça va prendre un peu de temps...


                      • Thierry Israël JACOB 15 septembre 2008 14:13

                        pour  Tchernobyl ...je verrais bien le complexe pétrolier chiite...avec l’aide du KGB...bien sur...d’ailleurs le rapprochement entre la russie et l’iran... 


                        • QuidNovi QuidNovi 15 septembre 2008 14:14

                          Très bon article et très bonnne analyse. Bravo à l’auteur.
                          Il est vrai que c’est de plus rageant d’entendre dans la bouche des journalistes pro-VO des arguments qui n’en sont pas et des propos vraiment naïfs et dépourvus de raison. Je pense que le but premier du rabaissement du niveau et de cet évitement perpétuel à ouvrir un débat de fond et factuel sur les évènements du 11/9 n’est pas de remettre dans le droit chemin les partisans de la vérité mais plutôt de décourager à priori le lecteur quidam de s’informer sur ces évènements autrement que de la façon officielle : attention ! si vous vous informez sur le 11/9, si vous regardez dez vidéos ou lisez des livres subversifs, vous risquez d’être piégé par les toute une bande d’obscurs illuminés antisémites et vous deviendrez comme eux !
                          Ca marche encore (je n’ai qu’à ouvrir les oreilles à la machine à café) mais pour combien de temps ?


                          • bobbygre bobbygre 16 septembre 2008 11:10

                            [clin d’oeil] Plutot que d’ouvrir l’oreille à la machine à café, ouvre la bouche !


                          • SlyTheSly 15 septembre 2008 14:27

                            Les arguments conspirationnistes sont toujours aussi faibles et démontables que ceux qu’ils dénoncent.
                            Le problème c’est que souvent ils ne font pas l’effort de lire les sites de debunking par exemple, forécment suspects. D’ailleur tout ce qui ne va pas dans leur sens est suspect, donc non-valide par définition.
                            Les photos des dégâts sur le building 7 par exemple sont toujours occultées pour faciliter la théorie de la démolition controlée. On nous ressort sans cesse à propos des tours que l’acier fond à telle température, oubliant qu’il devient très MOU bien avant, ce qui est quand même quelque chose qu’un élève de maternelle peut comprendre ! Et un acier mou ne porte plus des étages, pas dur à comprendre quand même...
                            Etc, etc.
                            Et puis c’est laquelle la vraie bonne théorie du complot ?
                            Le seul point commun c’est l’union sacrée contre les médias-big-brother-blablabla.
                            On oublie totalement ses contradictions, j’appelle pas ça de la super honnêté intellectuelle.


                            • SlyTheSly 15 septembre 2008 14:30

                              J’ajouterais que le débat est ouvert,voyez le web.
                              Simplement, un conspirationniste va dire "démolition du builing 7", un debunker va dire "non, voici mes arguments". Là où la logique voudrait une réfutation des arguments, les conspiros se content 99% du temps de répéter ce qu’ils viennent de dire en faisant comme si on ne leur opposait rien !


                            • micke micke 15 septembre 2008 19:05

                              oué bien dit,

                              d’ailleurs, en passant, je me demande pourquoi on s’emmerde à aller chercher des entreprises de démolition pour faire tomber des buildings meme pas blindé même pas avec des noyaux en acier ;

                              ça coute super cher leurs ingénieurs, explosifs et le reste.

                              Alors que comme nous le prouve le 911, un petit incendie de quelques heures suffit à réduire en poussière un immeuble blindé de 47 étages ;
                              et avec du kerozen encore mieux, moins d’une heure et tout plein d’etage d’un coup.
                              si ça a marché 3fois/3 ça peut pas etre des exceptions, donc à l’anpe tous ces arnaqueurs avec leurs explosifs. quel bande d’escrocs on croit vraiment rêver.

                              Enfin, je comprends pas qu’on n’ait toujours pas retiré du marché tous les radiateurs au kerozen : la plupart sont en acier ; c’est de l’inconscience totale de vendre de tels engins de destruction massive au public. et personne ne dit rien... Que font les médias ? que fait la police ? à quand une dekerozenisation du territoire ?


                            • Zanini 15 septembre 2008 14:37

                              "Jacques Mistral poursuit en faisant un nouvel amalgame avec le créationnisme et la révolution galiléenne (sic) : « C’est aussi connoté politiquement. Aux Etats-Unis, d’autres rumeurs circulent, comme le créationnisme, un courant de pensée qui est contre Darwin et la théorie de l’évolution."

                              Il appel rumeur le créationnisme au USA alors que plus de 30% de la population Américaine ne croit pas a l’évolution selon Darwin, c-a-d prés de 100 millions de personnes et que, plus important, de nombreux hommes politiques (répuplicains) soutiennent le créationnisme et militent pour qu’il soit enseigné dans les écoles.

                              Ca devient de plus en plus difficile de vendre la politique pro US en Europe, les propagandiste sont obligés de mentir ouvertement.




                              • Thierry Israël JACOB 15 septembre 2008 14:39

                                la grossesse de rachida ???
                                Ah non...c’est pas moi...ou alors le préservatif (oh mon dieu) était percé...encore un "coup" du complexe pharmaco athée pour combattre le complexe musulmano macho marocain...qui passe pour laxiste...
                                faudrait voir les barbus de tenir ceux de vos femmes...


                                • Charles Bwele Charles Bwele 15 septembre 2008 14:39

                                  @ l’auteur

                                  Point Godwin. Ok, admettons, malgré mes quelques sarcasmes précédents. Puis-je vous proposer
                                  une théorie pas du tout officielle en inversant un tantinet votre point Godwin machin-chose ?

                                  Des terroristes ont détourné des avions et ont foncé avec sur les deux tours. Les services secrets américains se doutaient qu’ils se passeraient qq, mais ils n’en soupçonnaient pas du tout le mode opératoire, les agences de renseignements étant elles aussi formatées par la formation, l’expérience et les habitudes.. Comme toutes les grandes organisations et les machines administratives, à fortiori prétoriennes où il faut constamment l’aval d’un enième supérieur pour valider une hypothèse. D’où leur énorme faiblesse face aux "entreprises virtuelles agiles" que sont les mouvances terroristes du 21ème siècle...

                                  NB : le terrorisme repose sur deux facteurs primordiaux : la surprise et dans la mesure du possible l’innovation. Vous le savez mais l’oubliez trop souvent.

                                  Mon point Godwin va retomber sur l’Allemagne hitlérienne d’une façon assez surprenante. Avant que les
                                  Panzers + Stukas allemands ne fassent mouche sur de l’Atlantique à l’Oural, les états-majors
                                  de toute l’Europe n’avaient qu’un idée vague voire inexistante du Blietzkrieg, rupture tactique aussi surprenante que drastique pour les adversaires. Même après le succès de cette tactique contre les Pays-Bas, la Belgique et l’Europe centrale, France et Royaume-Uni qui se doutent de qq chose, ne réaliseront pas vraiment ou minimiseront la menace...

                                  A mes yeux, cette hypothèse me semble plus crédible qu’une soi-disante fomentation pro-américaine du
                                  complot, parce que les ruptures opératoires, tactiques et stratégiques sont courantes dans l’histoire militaire comme "terroriste", quand bien même la cible a une idée nébuleuse de la menace.

                                  Quand les "Barbares" germaniques virent les légions romaines construire en 9 jours un pont leur permettant de traverser le fleuve, ils se réfugièrent apeurés dans les montagnes. Pour eux, c’était comme un 11 sept aujourd’hui : une rupture opératoire complète mais dans le domaine militaire. Pourtant, ils virent le pont se construire, ils auraient pu faire qq chose, mais ils ils n’en revenaient pas... L’incrédulité + la surprise terrassent très souvent les armées et les services de renseignements bien plus qu’on ne l’imagine. J’espère rédiger un jour un article sur ce sujet très peu exploité mais riche d’archives et d’enseignements.

                                  Faites-vous déjà une petite idée dans Pourquoi certains attentats font mouche

                                  Le 11 sept, c’est le choc asymétrique dans toute sa "splendeur"... Forcément, on met du temps à s’en remettre et on forge des théories oniriques. Soi-disant les employés juifs étaient absents de leurs boulots le 11 sept.

                                  Pour peu que cela soit vrai - pas un seul Cohen ou Jacob à l’intérieur de ces deux buildings ? Dur à avaler - comment ont-ils pu préparer cet absentéisme aussi secrètement ? Surtout quand on sait l’importance de la communauté juive à NY. Certains crieront au complot. Forcément, ils sont juifs ET américains... Diront les conspirationnistes, qui, pour ma part, doivent avoir le droit de s’exprimer librement...

                                  Amicalement smiley


                                  • chris chris 15 septembre 2008 16:42

                                    @ Charles,

                                    Commentaire fort judicieux.
                                    Les tenants des thèses conspirationnistes oublient toujours le facteur humain, et qui dit humain dit faillible et perfectible. Comment se fait ils que les américains n’aient pas pu intercepter et/ou détruire les avions avant qu’ils se crashent ?
                                    Tout simplement parce qu’ils étaient complètement largués. Les exemples historiques sont d’ailleurs légion, et ce dès les guerres antiques (surprise des romains face à Pyrrhus, surprise un peu plus tard face à Hannibal,...). 


                                  • goc goc 15 septembre 2008 17:21

                                    @charles

                                    Soi-disant les employés juifs étaient absents de leurs boulots le 11 sept.

                                    une fois de plus vous deformez les propos, ils ont dit qu’ils n’y avait pas de mort israelien et non juifs

                                    la nuance est d’importance, meme si ce fait est a verifier.

                                    Quand on veut contrer un argument, on commence par le prendre dans sa totalité et sans le transformer.
                                    Un minimum de rigueur ne nuit pas au debat et evite de vous decredibilider.


                                  • micke micke 15 septembre 2008 19:23

                                    euh c’est à vérifier,
                                    mais il me semble que ce jour-là était fete religieuse juive, donc pas de juif dans les wtc

                                    m’enfin c’est très joli tout ça mais ça n’explique pas comment les 3 tours sont tombées, ni ne répond à rien du tout des dizaines de questions que posent les reopener quant aux faits vérifiables.


                                  • Syrius Syrius 16 septembre 2008 01:21

                                    Aucune fête juive le 11 septembre 2001.
                                    Quand vous ne trouvez rien à dire, vous inventez en commençant vos phrases par "il me semble" ? Votre quête de la vérité me semble bien mal partie.


                                  • garibaldi15 15 septembre 2008 15:12

                                    C’est quand même fort dommage que les pièces à conviction de l’attentat du Pentagone soit placées sous secret défense. C’est aussi fort dommage que les débris d’un avion, censé avoir été précipité au sol par l’intervention des passagers, soit dispersés sur plusieurs km2 (Pennsylvanie). Enfin, c’est fort dommage qu’il n’y ait jamais eu pour les attentats du 11-9 d’enquête supervisée par un procureur, ce que demande Reopen.

                                    Allez, je vous propose l’a minute ’révisionniste’ avec la complicité d’un grand journal israélien :

                                    http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=77744&contrassID=/has%5C



                                    • SlyTheSly 15 septembre 2008 15:37

                                      En fait les journaux ne sont bons à lire que s’ils vont dans le "bon" sens si je comprends bien...bref...


                                    • chria chria 15 septembre 2008 15:28

                                      Excellent article mais quand je lis l’intervention de Mistral je ne suis pas aussi convaincu que vous sur l’interprétation de ces propos.

                                      Enfin sur le révisionnisme de Bigard, je dirai que cela n’a aucun sens, puisque cela suppose que les responsabilité dans les attentats du 11/09 aient été clairement établies et que cela soit devenu un FAIT HISTORIQUE, ce qui n’est evidemment pas le cas, car l’histoire est encore en marche, et la lumière n’étant pas faite, tout le monde peut et doit avoir des doutes, et cela n’importe quel historien soulignerait cet aspect au côté de la thèse d’Etat.



                                      • SlyTheSly 15 septembre 2008 15:41

                                        D’un autre côté on a le mobile annoncé (présence US sur le sol sacrén agissements US contre les musulmans), les armes du crime (avions), les aveux (Moussaoui, Al-Qaeda, Ben-Laden, etc.). Et ça suffit pas à en faire "l’Histoire"...qui ne sera jamais écrite au train où ça va (puisque je le redis, les conspiros attendent seulement une validation de leurs thèses, ils se fichent du reste).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès