Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le porno, victime du Web

Le porno, victime du Web

Les marchands de porno rejoignent les compagnies de disques, les studios d’Hollywood et les médias traditionnels. Ils accusent l’internet de tuer leur business. Tout ça parce que les amateurs peuvent librement filmer et distribuer le produit de leur imagination et de leurs fantaisies.

Les revenus provenant des ventes et locations de vidéos en magasin sont passés de 4,28 milliards en 2005 à 3,62 milliards en 2006 (sur un total de 13 milliards de dollars pour l’industrie du sexe aux États-Unis). Les revenus on-line augmentent mais pas suffisamment pour compenser cette chute.

L’article du New York Times dont j’ai tiré cette information souligne qu’au départ les marchands de porno s’étaient enthousiasmés pour le Web qui permet à chacun de voir les images et vidéos de son choix sans que voisins, conjoints ou collègues s’en rendent compte.

Ça reste vrai, mais les amateurs se sont mis de la partie avec un enthousiasme encore plus grand sans doute que celui que nous constatons tous les jours sur YouTube.

Et, contrairement à ce qui peut se passer dans d’autres secteurs, les marques ne comptent guère.

Les boîtes installées espèrent pouvoir tenir grâce à la “qualité” de leur production, un abus de langage facile à dénoncer.

Loin de moi l’idée de vous suggérer d’aller voir, mais une boîte comme le Adult Entertainment Broadcast Network a plus de 200.000 vidéos dont un bon nombre filmées par des amateurs (pst... là il faut payer).

Les pros peuvent continuer à se réfugier derrière leurs prétendus labels de qualité. S’il est un domaine où l’on peut douter de sa valeur, c’est bien celui du sexe. Même si nous avons tous tendance (surtout les hommes) à nous surestimer ?

Mais tel n’est pas le sujet, n’est-ce pas. Tout cela n’est intéressant que parce que c’est une parfaite illustration de l’impact de Web 2.0.

Ne me dites pas que vous avez pensé autre chose ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • LE CHAT 4 juin 2007 15:33

    fred pierrafeu a du en son temps arrêter de graver des images cochones au burin dans le granit le jour où est apparue l’imprimerie ! smiley


    • Christoff_M Christoff_M 7 juin 2007 04:41

      Finalement il y a une justice sur le net tout ce qui est fait par des amateurs est meilleur que la plupart des productions pro qui sont devenue totalement insipides !!

      Peut-être retrouve t on le coté amateur et improvisation des films cachés du début du siècle ; et si cette industrie amateur échappe à ceux qui ont voulu en faire du fric ce n’est peut-être pas plus mal et c’est une des victoires du net, un peu à l’image d’Agoravox par rapport aux autres sites d’infos du net...


      • Nuts 9 juin 2007 11:23

        Il est difficile pour moi de parler d’industrie du porno en des thermes sympathiques puisqu’elle réside sur le principe d’exploitation...


        • la slavia la slavia 9 juin 2007 12:39

          Excellent. Outre que je trouve réjouissant que les amateurs sincères aient en la matière plus de succès que les cyniques marchands de chair, je suis ravie de tout ce qui peut ennuyer ces gens qui pourissent ma vie de webmestre à grands coups de spam. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès