Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le réseau Voltaire serait-il censuré ?

Le réseau Voltaire serait-il censuré ?

Le réseau Voltaire et son animateur principal, Thierry Messian, ont fait couler beaucoup d’encre et de salive ces dernières années. On se rappelle bien sur les doutes sur le déroulement des événements du 11-Septembre tels qu’ils sont rapportés par le rapport officiel états-unien. D’autres enquêtes avaient entraîné auparavant, et depuis, des réactions aussi vives. Or il se trouve que, depuis pus d’un mois, le site du réseau Voltaire est inaccessible. Assiste-t-on à un exemple de censure de l’expression ? Et, si oui, quelles en sont les conséquences ?

Le réseau Voltaire, connu par un petit groupe de lecteurs fidèles pendant des années, s’est fait connaître du grand public post-11-Septembre, essentiellement au travers des positions de son animateur principal Thierry Messian. Ces positions, explicitées dans L’Effroyable imposture, un ouvrage repris et commenté sur le site du réseau, proposent que certains des services secrets américains auraient été informés, voire auraient laissé se produire ou auraient contribué aux événements du 11-Septembre. L’idée qui sous-tend cette proposition implique le « complexe militaro-industriel » états-unien, et sa volonté de manipuler les opinions publiques afin de justifier l’intervention militaire en Irak. Il n’entre pas dans le propos de ce billet de discuter du bien-fondé (ou non) de ses idées, mais d’aborder un problème au moins aussi important, celui d’une censure potentielle du site du réseau Voltaire.

Quels sont les éléments qui suggèrent une censure possible ? Tout d’abord, depuis juin 2008, le site du réseau est inaccessible. De plus, les pages en cache chez Google et les autres moteurs de recherches ont disparu, remplacées par des pages blanches, ou tout simplement inaccessibles [1]. Pas très probant tout cela, compte tenu des problèmes que rencontre parfois l’informatique. Certes. Regardons néanmoins d’un peu plus près.

Tout d’abord, le réseau avait déjà fait l’objet d’attaques informatiques en 2006, qui avait affecté gravement le fonctionnement de leur site. Ces événements s’étaient produits lors de l’offensive israélienne contre le Liban. Selon le quotidien libanais As-Safir, deuxième quotidien libanais proche de la gauche de ce pays, ces attaques auraient été réalisées par une unité de guerre informatique de Tsahal [2], information bien sûr qu’il a été impossible de confirmer.

Deux décrets présidentiels américains (executive orders 13 438 et 13 441) ont récemment rangé au rang de dangereux délinquants les opposants à la politique états-unienne en Irak et au Liban, en leur retirant toutes leurs possessions [3]. Cette disposition a ainsi permis aux autorités américaines de mener des enquêtes sur les collaborateurs du réseau au Moyen-Orient et de bloquer leurs comptes bancaires. Dans un article récent, Thierry Messian indique que « selon nos informations, les autorités états-uniennes faisant jouer les accords de défense mutuelle ont demandé à leurs homologues françaises de prendre des mesures identiques à l’encontre de nos collaborateurs français qui sont déjà interdits d’accès au territoire américain […] Des fonctionnaires français et états-uniens, utilisant abusivement les dispositions légales réprimant le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, ont procédé à des enquêtes pour tenter d’identifier nos donateurs réguliers et faire pression sur eux. De plus, des menaces crédibles ont été adressées oralement par des fonctionnaires français et états-uniens à certains de nos rédacteurs » [4].

Si cela est vrai, c’est inquiétant. D’autant plus qu’en juin 2008, Jürgen Cain Külbel, collaborateur du réseau Voltaire et ancien policier est-allemand, a été arrêté et emprisonné à Berlin pour avoir simplement maintenu un lien actif sur son site, vers un article du réseau Voltaire [5]. Jürgen Cain Külbel avait mené enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri. Cette enquête, publiée dans son livre Le Dossier Hariri, remet en cause la version de l’origine syrienne de l’assassinat de ce dirigeant. Elle a influencé les enquêteurs libanais et conduit à l’arrestation d’espions du Mossad impliqués dans des assassinats politiques au Liban [6]. Il ne s’agit pas, là non plus de discuter du bien-fondé de la thèse non syrienne, mais de constater que le réseau avait fourni à cette occasion une information « différente » - et semble-t-il pertinente vues les arrestations - de celle des médias de masse.

Dernier avatar en date, fin juin, il semble effectivement que le site du réseau fasse l’objet d’une censure. Selon mecanopolis [7], le site du réseau Voltaire « n’est plus accessible depuis un certain nombre de pays comme la France, l’Allemagne, […] et […] la Suisse. Cet état de fait est dû au filtrage du net sur le territoire franco-européen. Pour se connecter, il faut désormais passer par un proxy d’une autre nationalité  » (par exemple au travers the cloak [8]). Même dans ces conditions, il semble que la connexion soit aujourd’hui impossible…

Sans nouvelle rapide du réseau Voltaire, il se pourrait bien que nous devions admettre que nous assistons à un cas de censure du net, et au-delà des idées non-conformes à la vision des médias de masse, voire à certaines positions gouvernementales. Si tel est le cas, ce ne sont pas seulement les 2 à 2,5 millions de visiteurs par mois du réseau et les 92 000 abonnés aux listes de diffusion qui seront affectés, mais l’ensemble de la société française… Nous ne serions effet - et dès lors - plus vraiment en démocratie.


Références

[1] Pour le constater, taper « réseau voltaire » dans votre moteur de recherche préféré

[2] Voir :
http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=1297

[3] On trouvera ces textes en suivant les liens :
http://www.presidency.ucsb.edu/ws/index.php?pid=75570
http://www.presidency.ucsb.edu/ws/index.php?pid=75641

[4] Article indisponible sur le site du réseau, celui-ci étant hors service, mais dupliqué sur :
http://www.alterinfo.net/Le-Reseau-Voltaire-est-en-danger-Il-a-besoin-de-vous- !_a19817.html

[5] La page incriminée s’intitulait « Le journaliste d’investigation face aux manipulations des services secrets », entretien de Jürgen Cain Külbel avec Silvia Cattori, Réseau Voltaire, 30 juillet 2007.

[6] Voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%BCrgen_Cain_K%C3%BClbel

[7] L’article n’est plus accessible en direct, mais seulement en canche… Pour combien de temps ? Voir :
http://minilien.com/?RhGVPTiY0g

[8] Pour l’accès :
http://www.the-cloak.com/login.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (481 votes)




Réagissez à l'article

229 réactions à cet article    


  • Abolab 16 juillet 2008 13:51

    Je ne suis pas lecteur de ce réseau, mais force est de constater que si censure il y a c’est absolument scandaleux.

    Quant à l’hypothèse de vivre dans une démocratie, bon sang, réveillez-vous : la presse aux ordres n’est là que pour maintenir le pouvoir des vendeurs d’armes et de l’industrie. 


    • Abolab 16 juillet 2008 14:03

      Apparemment, il y a encore des abrutis qui pensent être en démocratie et vivre dans un beau pays "libre" vu que le commentaire ci-dessus est voté négativement.

      Il n’y a pire fumisterie que celle livrée par les gouvernements occidentaux vendant leur "monde libre" dans le monde et instaurant leur ordre militaire et idéologique à l’ensemble de la planète.

      Des politiciens se pavanant dans la superficialité et la bêtise politique à longueur de journée dans les médias télévisuels et la presse écrite, ça commence à suffir !

      On comprend que cela donne des envies de devenir terroriste. Sauf que la violence ne résout rien à rien.

      Les citoyens, de manière générale, méritent les hommes politiques qu’ils élisent, et dans des contrées de bêtise et d’imbécilité généralisée, pas étonnant de retrouver des abrutis au pouvoir. Le pouvoir, de toute façon, ne peut attirer que des abrutis.


    • sisyphe sisyphe 16 juillet 2008 16:06

      par Abolab (IP:xxx.x3.129.135) le 16 juillet 2008 à  13H51

       
      Je ne suis pas lecteur de ce réseau, mais force est de constater que si censure il y a c’est absolument scandaleux.

      Pas mieux.

    • Lisa SION 2 Lisa SION 16 juillet 2008 14:09

      "...Il ne s’agit pas, là non plus de discuter du bien fondé de la thèse non syrienne, mais de constater que le réseau avait fourni à cette occasion une information «  différente  » - et semble-t-il pertinente vues les arrestations - de celle des médias de masse...." QUOI, c’est scandaleux, une version différente ! Le gouvernement s’évertue à laminer la presse sous le joug de la pensée unique, 9a marche très bien dans les pays totalitaires, et des journalistes indépendants enquètent tels des électrons libres, dans des voies alternatives différentes...Notez bien d’ailleurs, que certains se servent d’Internet pour dénicher des infos contradictoires ou parallèles telle Marie Monique Robin, qui a même par ce biais eu en main des documents extrèmement compromettants contre Monsanto.

      y va falloir remettre de l’ordre, je ne veux voir qu’une tête !


      • Lisa SION 2 Lisa SION 18 juillet 2008 05:00

        si vous voulez comprendre le malaise des jeines journalistes_en_colere ...

        ...et les soutenir dans leur combat., ils ont besoin et nous aussi, car il n’y a pas de démocratie digne de ce nom sans liberté de la presse ni journalistes indépendants...


      • Lisa SION 2 Lisa SION 20 juillet 2008 11:33

        Voici peut-être pourquoi voltairenet.org/article est entravé dans ses efforts d’information...


      • alceste 16 juillet 2008 14:18

        @ Ronny,
        J’espère toujours très bêtement qu’il s’agit d’un problème purement technique.
        Si ce n’est pas le cas, j’aimerais bien savoir qui s’autorise à censurer Voltaire.net, et surtout pour quelles raisons. Même si on ne partage pas les points de vue du site, on y trouve des informations intéressantes que les médias officiels ne mentionnent pas. J’ai assez parcouru internet pour me rendre compte qu’il y a des tas de sites dont le contenu est d’une monstrueuse et criminelle bêtise, qu’il s’agisse de néo-nazis,de suprêmatistes blancs ou autres illuminés, et ces sites-là ne subissent pas de censure ! Il faut croire qu’ils ne sont gênants pour personne, contrairement à Voltaire...


        • Odal GOLD Odal GOLD 16 juillet 2008 16:37

          @ Ronny

          J’ai remarqué la même chose que toi depuis quelques semaines, et je suis sûr que tu as raison.


        • Yvance77 16 juillet 2008 14:20

          Qu’il est beau le monde libre des Bush, Sarko, Barroso, Berlu ... la fine fleur "demos cratos".
          Aussi bien que la Chine communiste, et il y a des lerna pour dire c’est pas pareil.

          Il est clair qu’a partir du moment ou t dois passer par un proxy pour que des gens se connectent que le resaeu est plomlé. Par qui, on ne le saura jamais sans doute.

          Mais plus ca va et plus c’est triste.

          A peluche


          • wangpi wangpi 16 juillet 2008 15:36

            le réseau voltaire est en effet inaccessible depuis un mois... mais bon, qu’en déduire ?
            soit qu’il cherche à "relocate", c’est possible.
            soit que l’information donnée sur ce réseau ne plait pas à ceux qui ont le pouvoir de le censurer.
            et si c’était effectivement un cas de censure, cela serait une preuve de plus de l’absence totale de sens stratégique de ceux qui veulent formater le réel.

            les censures existantes ne prouvent les mensonges existants.




          • kolymine 16 juillet 2008 21:50

            j’en deduis purement et simplement qu’avec orange (je sais pas pour les autre fai) il es accessible à 21h48 le 16 Juillet 2008 en france (apres il es possible eventuellement que l’adresse ip soit resté en cache dans mon relais dns livebox, si c’est le cas http://78.109.20.99 vous conduira sur le site du reseau voltaire :)

            Fraternellement,


          • Lafeuille 17 juillet 2008 09:24

             Je confirme l’accessibilité de Voltairenet à cette adresse :
            http://www.voltairenet.org/fr
            sur Orange avec livebox. Possible que l’accès soit conservé en cache...


          • Guit'z Guit’z 17 juillet 2008 11:13

            Idem avec NUMERICABLE, le lendemain vers 11h.

            Cela dit, l’adresse traditionnelle du réseau Viltaire ne fonctionne plus.



          • Bobby Bobby 17 juillet 2008 12:43

            "démo-crados" !


          • Alberto4 5 août 2008 11:46

            J’ai pu accéder au site du réseau Voltaire jusqu’à mi-juillet. Depuis, même avec Orange, plus rien. Il ne reste plus grand-chose sous le règne de Big Brother pour respirer un autre air. Quant à Charlie Hebdo, il est mort depuis longtemps. Siné était son alibi. L’esprit Choro, Reiser, Coluche est comme eux bel et bien mort. Donc plus le droit de rire. La planète survivra, mais l’espèce humaine n’a pas l’instinct de survie : « après moi le déluge » et surtout pas de partage. Cela semble tout naturel et cela l’est sans doute. Tant pis. Il y aura peut-être une autre forme de vie sur Terre.


          • jondegre jondegre 16 juillet 2008 14:23

            l’auteur a t’il contacte le site en question ? et Meyssan ?


            • dup 16 juillet 2008 14:24

              je pense qu’il y a bien censure . Ce que je comprend pas c’est comment pas avoir anticipé ce qui allait de toute évidence arriver. C’est un pléonasme de dire que nous sommes en dictature. De tels sites whistel blowers sont indispensables et devraient avoir des dizaines de miroirs dans le monde .


              • pyralene 16 juillet 2008 14:28

                il n’y a pas de démocratie ! les dictatures s’affichent comme telles,et les soit-disante démocraties mentent ,désinforment et censurent ,tel est le constat objectif actuel,quand les us dénoncent les droits de l’homme en Chine,ce n’est que de l’hypocrisie ,ils font pire chez eux et ailleurs....mais le boomerang ne va pas tarder à revenir........soyez-en sûr !!!


                • pabix 16 juillet 2008 14:44

                  Je suis en train d’écouter du Messiaen, très belle musique au demeurant. Mais Meyssan, ça s’écrit et se prononce autrement !


                  • krolik krolik 16 juillet 2008 15:00

                    J’étais abonné aux lettres du réseau voltaire.
                    Mais lorsque Meyssan a sorti son pamphlet "l’éternel imposture" qui visait à la désinformation et à faire un fric pas possible. Je me suis désabonné.
                    Visiblement il n’avait jamais vu le choc d’un avion direct sur un batiment au sol, et a inventé n’importe quoi sur l’avion qui avait touché le Pentagone.
                    Meyssan est allé présenter son bouquin en iran et a fait des conférences.. là il a dépassé la mesure.
                    Le GODF a mis à l’écart Meyssan.
                    Le site est inaccessible c’est qu’il le veut bien, il a tous les moyens pour aller trouver un hébergeur dans le pays de son choix.


                    • alceste 16 juillet 2008 16:35

                      Moi aussi, je me suis désabonné du "New York Time", qui soutenait il n’y a pas si longtemps que Sadam Hussein détenait de quoi faire sauter la planète...A menteur, menteur et demi...mais institutionnel et donc respectable, celui-là.
                      Et, à part ça, les autres adresses du réseau , comme "altercom" , sont également frappées de disparition. Non, je n’ai pas dit "Bizarre"...


                    • Echo Echo 16 juillet 2008 16:53

                      J’aime bien votre reponse au Krolik.

                      Bien vu pour altercom.org. C’est vrai que cela commence a faire beaucoup.

                      J’ai envoye un petit mail a RSF, histoire de savoir ce qu’ils veulent bien en dire.

                      Encore que pour eux, si ca ne se passe pas en Chine ou a Cuba... Donc, je ne me fais pas d’illusion


                    • Traroth Traroth 16 juillet 2008 18:53

                      Bonne idée. Je viens d’envoyer ça à europe@rsf.org :

                      Le site voltairenet.org du Réseau Voltaire fondé par Thierry Meyssan ne’est plus accessible depuis la France et plusieurs autres pays (Allemagne, Suisse, Luxembourg). Il est bien possible, d’après certains observateurs ( http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42289 ; http://bellaciao.org/fr/spip.php?article67833 ) que cela soit une opération visant à censurer ce site à grande échelle. Avez-vous l’intention d’enquêter sur le sujet et, si cette information se confirmait, de dénoncer cette censure d’un média indépendant dans des pays dits démocratiques ?


                    • japarthur 17 juillet 2008 11:14

                      J’imagine que la référence à RSF est de l’humour, vu les informations diffusées sur lui par RV.


                    • Traroth Traroth 17 juillet 2008 11:20

                      Vous voulez dire que RSF serait partisan et ne défendrait pas les médias qui lui déplaisent ?


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 16 juillet 2008 15:06

                      L’affaire est grave car il semble bien qu’il y est une forte tentative de détruire le réseau Voltaire, qui n’est pas un site parmi d’autres mais un véritable média alternatif qui a eu le mérite (ou le tort) de "contrarier" la version officielle des évènements du 11/09/01 (à laquelle plus personne ne croit à part les demeurés et Lerma alias Nicolas Princen la voix de son maitre)...

                      Bush et sa clique de maffieux fait feu de tout bois avant sa disparition tellement attendue de la scène mondiale, il est à craindre qu’ils n’en restent pas là ils vont bien réussir à entamer une autre guerre avant Noël...

                      Pyralène a raison la démocratie dans les pays occidentaux est une illusion dangereuse, on va appliquer à tout les dissidents les lois antiterroristes concoctées après le 11/09, le simple fait d’exprimer une opinion "différente" va devenir un délit, hello Big Brother !!!...

                      ...................................................................... .........................CUI BONO ?


                      • chria chria 16 juillet 2008 16:27

                        Lerma c’est nicolas Princen ?
                        Je suis naïf mais quand même !


                      • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 16 juillet 2008 16:56

                        Pourquoi pas je sais qu’il traine par là, il a que ça à foutre !


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 16 juillet 2008 15:09

                        Quand Charlie-Hebdo se met à censurer Siné, il ne faut plus s’étonner de rien ....


                        • wangpi wangpi 16 juillet 2008 15:41

                          vous lisez ce torchon ? et marianne aussi je suppose ? ces terrains vagues de la conscience, remplis d’ordures et de pseudo-critiques, pouah


                        • judel.66 16 juillet 2008 15:35

                          je pense   "" un peu"" comme Krolik.....pendant longtemps le reseau Voltaire a été la voix du GODF....peut etre ses redacteurs  du moment  ont ils cru pouvoir  s’affranchir d’une certaine modération et ont ils engagé un peu trop loin et sans  accord préalable  , leurs  fondateurs  ....c’est peut etre en ce sens qu’il faudrait chercher sa mise en sommeil......a confirmer...... .


                          • Echo Echo 16 juillet 2008 15:49

                            Et ca vous suffit pour excuser une possible censure !!!

                            A propos quelqu’un sait ce qu’en pensent "Reporters Sans Frontieres".
                            Eux qui sont toujours les premiers a aboyer quand il s’agit de denoncer la censure en Chine ou a Cuba. J’aimerai bien avoir leur avis sur la question.


                          • Traroth Traroth 16 juillet 2008 18:58

                            Faites comme moi, écrivez leur.


                          • karpediem karpediem 16 juillet 2008 19:37

                            @ et avec Judel : merci de mentionner la place du GODF parmi les tuteurs du réseau Voltaire.
                             
                            Dommage également que l’auteur ait oublié l’acharnement systématique de ce réseau contre la chrétienté. Régulièrement remis à jour, pourquoi ne pas mentionner/assumer leur trombinoscope concernant l’Eglise de France ou leurs divers soutiens aux mouvements radicaux anti-papistes ou, à l’inverse, aux lobbies laicards au sens le plus tranché et vif du terme ? 
                            Effectivement, tous les intégrismes sont aussi dangereux les uns que les autres .... 


                          • hypso hypso 18 juillet 2008 17:11

                            a l’attention de Judel et de Karpediem :
                            Le Grand Orient mis en parallèle de parainage avec ce réseau Voltaire + celui de Golias ne semblent pas vous valoir les meilleures notes de nos amis commentateurs dont — pourtant — personne n’aurait su douter de l’objectivité ni de la recherche du vrai  : c’est bien curieux !.... 
                            Mais restons neutres et voyons la suite.
                            Ah .... doit-on comprendre qu’on ne tape ici dans le mille qu’avec un moins 8 voire un moins 9 de mauvaises appréciations ? Et à moins 10 : c’est une mauvaise image ou carrément une colle ?

                            Bizarre ? vous avez dit bizarre ?... en tous cas, bravo pour votre courage et votre lucidité !


                          • Aerobar Films Aerobar Films 16 juillet 2008 15:41

                            Les grands esprits se rencontrent, nous avions justement écrit hier un article à ce sujet : Il est tombé par terre, c’était l’Réseau Voltaire

                            Point de complot, point de censure : pour nous, ce site est tout simplement victime du temps qui passe.

                            Il ne suffit pas pour un organe de presse d’avoir quelques lecteurs, il faut aussi qu’ils en financent le fonctionnement. Même wikipédia a besoin d’argent pour payer ses serveurs ! Et le filon complotiste du 11-Septembre a fini par se tarir...



                            • Marc 16 juillet 2008 15:56

                               Merci pour cet article.

                              J’essaierai ce soir cloack pour voir si il est tout de même possible d’accéder au site de réseau voltaire.
                              Si il y a censure, c’est très grave, 
                              il est de toute manière claire que les médias se portent mal sous le règne Sarkozy (  voir http://www.acrimed.org/article2934.html .
                              Nous avons encore la liberté de choisir notre
                              Pas que les médias d’ailleurs, un certain nombre de personnes peuvent s’attendre à être fichés :
                              Faut-il avoir peur d’Edvige (à propos du fichage des mineurs)

                              Il devient de fait difficile de parler de démocracie pour qualifier notre pays.


                              • SlyTheSly 16 juillet 2008 16:03

                                Hahaha, un complot anti-complotiste donc ? Mais ça serait un genre de consécration pour eux ça !


                                • 3°oeil 16 juillet 2008 16:06

                                  Des probléme d’argent ?le vice président en est le prince Issa El-Ayoubi de la Syrie ils réouvrent quand ils veulent.JE crois que c’est eux mème qui y ont mis fin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès