Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le risque opinion, un délit ?

Le risque opinion, un délit ?

Je suis tombé ce matin sur un article concernant « la veille de l’opinion » :

Et j’ai donc voulu en savoir plus.

Tout d’abord impossible de consulter le document complet, inaccessible aux particuliers. Il me reste donc le cahier des clauses particulières.

Interrogé par le post un blogueur annonce que depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, une cinquantaine d’appels d’offre de ce genre ont été lancés, tout cela sans qu’il y ait de remous.

Après quelques succinctes recherches, je m’aperçois qu’effectivement la « veille » d’internet en particulier, et de l’opinion en général, est déjà bien établie. Mais comme j’ai l’occasion de saisir un de ces appels d’offre, je me propose donc de le consulter. Sur le post toujours, le blogueur (d’une société pratiquant notamment de la veille d’opinion en ligne) appuie bien sur le terme « veille » pour rejeter celui de « surveillance ».

Pourtant, sur le texte lui-même, les termes « sources SURVEILLEES » sont clairement inscrits en titre de section à l’article 5.

Toutes les sources d’information y passent, et nous sommes loin de l’angélisme évoqué par le blogueur (une simple analyse de l’opinion) : « identifier », « repérer », « décrypter », « suivre », « anticiper », « alerter » sont les objectifs de cette « veille », veille qui ressemble plus à un contrôle de police qu’à une analyse sociologique vous en conviendrez…

La finalité de cette traque des « informations signifiantes pertinentes » c’est l’élaboration d’un « risque opinion », terme également suspect quant à l’absence analytique du jugement de ces opinions.

En réalité cette « veille de l’opinion » est destinée non pas à se faire une idée de l’opinion quant aux actions gouvernementales, mais à détecter les opinions défavorables au gouvernement, pour les surveiller dans leur évolution ; à savoir si leur visibilité ne peut pas être nuisible à l’image que veut donner ce gouvernement. On ne sait pas ce qu’il peut en découler en termes de sanctions, mais on peut aisément imaginer qu’il existe de nombreuses possibilités pour faire cesser l’activité d’un site « gênant ».

On voit bien qu’il sera à l’avenir très difficile d’exprimer librement une opinion « risquée », car le gouvernement aura tout le loisir de surveiller en amont toutes sortes de rassemblements d’opinions divergentes (dissidentes ?), et par là-même de les empêcher. il sera à terme créé une sorte de base de données où sera de facto reconnu un délit d’opinion, défini par ce « risque opinion »

Si l’on ajoute à cela les volontés gouvernementales de s’approprier un canal télévisé, nous ne sommes plus très loin de Winston Smith : ne pas assister aux programmes du gouvernement pourrait être mal vu, voire suspect… un terroriste peut-être ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Traroth Traroth 11 novembre 2008 18:29

    C’est de la monomanie, là. Au risque de vous indigner : il peut se passer des jours entiers sans que je pense à la judaïté, aux Juifs ou à Israël... smiley


  • Traroth Traroth 11 novembre 2008 19:21

    Une remarque supplémentaire : est-ce que vous vous définissez comme Juif ? Personnellement, je suis agnostique (je suis trop sceptique pour être athé), mais j’estime que ça ne suffit pas pour me définir. Je suis aussi informaticien, humaniste, libre-penseur, citoyen du monde, passionné de photo, etc. Mais vous, j’ai la méchante impression de n’entendre parler de vous que quand vous tenez des propos autour du thème de la judaïté, et en particulier quand il s’agit de dénoncer un antisémitisme réel ou supposé, souvent jusqu’au ridicule. C’est consternant, je trouve. Il faudrait vraiment diversifier vos centres d’intérêt, franchement. Le monde est vaste ! Sortez un peu de chez vous, vous verrez, il y a tellement de choses à découvrir !


  • ZEN ZEN 11 novembre 2008 12:33

    J’ai d’ailleurs signalé un délit d’opinion caractérisé !


    • foufouille foufouille 11 novembre 2008 12:51

      ca fait plein de site et d’IP
      personne ne peut savoir si on regarde tv sarko, sauf cas de tele connecte sur le net ou encore la surveillance de toutes les antennes

      par contre, ils pourrait faire des exemples ..................


      • Annie 11 novembre 2008 13:09

        Sans aller jusqu’à imaginer le pire, en désarmorçant certaines critiques parce qu’il est possible de les anticiper, ou de les contrer, lorsqu’on repense au mariage de Sarkozy un jour de grève etc.., bref cette "veille" donne un avantage comparatif au gouvernement, qui lui permet de manipuler l’opinion ;
        Mais le pire qui puisse être imaginé ne serait-il pas une forme de "minority report" ?


        • finael finael 11 novembre 2008 13:46

          Comme l’article le dit très bien cette veille est, dans ce cas, effectuée par des sociétés privées qui proposent leurs services au plus offrant.

          Il y a un autre article dans cette page qui "parle" du libéralisme, liberté de surveiller sans autorisation judiciaire ?


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 11 novembre 2008 15:24

            Bonjour Caleb,

            tu me pardonneras, mais je n’ai absolument pas l’intention de répondre à ton article. Qu’est ce qui me dit que tu n’es pas en train de me tendre un piège grossier, que tu ne travailles pas pour l’administration afin de pister les plus virulente frange de la renégation active de l’excellent mais finalement dangereux site qu’est celui-çi ? Je te vois venir gros comme une prison, tu vas immédiatement relayer toutes les adresses IP de tous ceux qui vont embrayer sur ton sujet pour vider leurs sacs de blasphème insalubres, et qui nuisent gravement à la marche victorieuse de nos Autorités vers la croissance salutaire en dépit de la crise générale mondiale.

            Pendant que j’y suis, peux-tu de ma part prévenir cette administration qu’elle va avoir un mal de chien à réprimander qui que ce soit. En effet, depuis quelques années que je fréquente les sites et blogs, à part quelques inconscients qui brossent un portrait positif et une soumission obligée envers les Pouvoirs en place, la tendance de l’ensemble de la toile est au courage de passer outre tous les dangers qui la menacent. Partout se relaient les liens vers d’innombrables textes qui décrivent de façon extrèmement claire, les désaccord profond, avec maints détails sur la quantité de petites corruptions à tous niveaux, qui à peine appuyées sur enter, s’éparpillent autour du monde en 0,21 seconde...Dealer, heu pardon, dis leur qu’il n’y aura pas assez de militaire en poste pour décrypter le nombre bien supérieur de soldats internautiques engagés qui défendent leurs opinions. Le Sida, c’est rien à coté, la toile est entièrement contaminée et infestée de trouble fête, de freins actifs, d’empècheurs de consommer en rond, qui ont depuis longtemps sauté du train, et qui, main dans la main, regardent ensemble la grande machine tomber de la falaise.

            Mais, rassure toi, moi aussi je joue ton jeu, depuis trois ans, j’ai envoyé cinq mille posts mécréants. Bon, je te laisse, je me casse chez Maquedeau goûter à leur excellente mayonnaise...Ciao, et vive la Liberté !


            • georges jean 11 novembre 2008 16:02

              De la même veine :


              La Halde et la police de la pensée :

              La Halde publie un rapport sur les manuels scolaires du secondaire. Et elle n’est pas contente. Car elle a découvert que les manuels « peuvent véhiculer des représentations stéréotypées qui peuvent être à l’origine des discriminations » selon l’origine, le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle et l’âge, et que « la discrimination n’est pas toujours présentée comme un délit grave et pénalement puni ».

              Pour illustration, un exemple de scandale relevé dans le rapport :

              « Comme nous l’évoquions plus haut, si nous n’avons pas observé de couples homosexuels ni de familles homoparentales dans les manuels que nous avons analysés, les couples hétérosexuels et les familles hétéroparentales sont fréquentes, non seulement dans les photographies historiques où l’on peut voir des couples célèbres, mais aussi dans les illustrations de personnages fictifs telles que les caricatures ou les personnages propres à certains manuels. » Pour corriger cela il faudrait, « dans un premier temps, passer, par exemple, par des représentations de couples homosexuels ou de familles homoparentales, disséminées tout au long du manuel ».

               

               

              le lien se rapportant au texte ci-dessus :

              http://www.halde.fr/Etude-sur-les- [...] 12608.html


              • Traroth Traroth 11 novembre 2008 17:53

                Et donc ? Associer systématiquement la notion de couple à l’hétérosexualité est bien une discrimination, comment le contester ?
                Quant à l’homoparentalité, on ne peut que relever que vous sortez les propos du contexte. La déclaration principale concernant l’homoparentalité, page 158 dit exactement ceci : "Les auteurs de cette étude constatent que sur les illustrations des ouvrages analysés ne figurent que des couples hétérosexuels et des familles hétéroparentales malgré les nombreuses familles homoparentales vivant aux Etats-Unis". Les réference suivantes sont essentiellement des renvois à ce constat.


              • appoline appoline 11 novembre 2008 16:07

                Que faut-il faire avec un flicage continuel ? Sortir le casque lourd ? S’attendre à voir débarquer les RG ? Tout cela parce que nous ne serions pas d’accord avec les blaireaux du pouvoir. Que croient-ils ? Nous impressionner ? Que nenni !


                • civis1 civis1 11 novembre 2008 16:15

                  La surveillance étatique généralisée au profit et dans les mains de quelques uns après avoir conquis le pouvoir par les urnes c’est comme çà qu’Hitler arrivé au pouvoir il a pu instaurer sa dictature et c’est bien le risque de ce type de surveillance politique : la tyrannie.
                  La fumée pour embrouiller les gens c’est tout le tapage pour secourir les médias en péril des semaines précédentes.


                  • marc berger marc berger 11 novembre 2008 16:35

                    Bon article et je conseille également la lecture du site http://www.lesmotsontunsens.com/ !

                    Franchement est ce que vous doutiez que l’actuel gouvernement ne cherche à traquer les opinions contraires aux leurs ? Mais au contraire il ne faut pas hésiter à signer des pétitions, écrire, commenter bref échanger nos idées sur les sujets de notre monde.

                    Le gouvernement n’existe que parce que une majorité de gens l’y a placé, il n’est que temporaire, ce sont nous, les citoyens qui faisons ce que notre pays est, et non ces carrieristes de politiques, ne l’oublions pas. Heureusement qu’il y a le net pour que nous puissions communiquer et dire ce que nous pensons, et quand je vois le gouvernement essayer de faire du flicage sur nos critiques, ca ne me donne qu’une envie : les mettre face à leurs responsabilités !!!

                    Alors allons y  : quand on voit l’assemblée nationale refuser de légiférer sur l’encadrement des salaires des "patrons" (www.lesmotsontunsens.com/remuneration-des-patrons-le-medef-recycle-ses-codes-ethiques-et-la-majorite-s-aplatit-2488)
                    on a de quoi bien rire face aux déclarations de sarkozy quand il nous parlait de moralisation !!!! enfin nous le savons déjà, sarkozy n’est bon que pour les discours !

                    bonne journée !


                    • TimeLord Wetz25 11 novembre 2008 18:08

                      Ha d’accords, tient je n’avais pas encore entendus parler de cela ; merci de nous en informer...oui nous ne sommes pas loin de 1984, là, ou nous-nous en approchons dangereusement !
                      Alors, Orwell était-il un préscient ? Avec de telles mesures, on a pas finit...


                      • Annie 11 novembre 2008 19:24

                        Ce qui est quand même plus grave, est le fait que cet article a seulement réuni 16 commentaires, tandis qu’ils abondent pour Obama, le libéralisme etc. 
                        On va se réveiller un jour et on s’apercevra qu’on nous a pris toutes nos libertés.


                        • ninou ninou 11 novembre 2008 19:43

                           

                          Petit extrait de l’appel d’offre...
                          5.1.1 Objectif
                          Le dispositif de veille en question vise, en particulier sur Internet, à :
                          Identifier les thèmes stratégiques (pérennes, prévisibles ou émergents)
                          Identifier et analyser les sources stratégiques ou structurant l’opinion
                          Repérer les leaders d’opinion, les lanceurs d’alerte et analyser leur potentiel d’influence et
                          leur capacité à se constituer en réseau
                          Décrypter les sources des débats et leurs modes de propagation
                          Repérer les informations signifiantes (en particulier les signaux faibles)
                          Suivre les informations signifiantes dans le temps
                          Relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions, nombre de commentaires,
                          audience, etc.)
                          Rapprocher ces informations et les interpréter
                          Anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise
                          Alerter et préconiser en conséquence
                          Les informations signifiantes pertinentes sont celles qui préfigurent un débat, un « risque opinion »
                          potentiel, une crise ou tout temps fort à venir dans lesquels les ministères se trouveraient impliqués.

                          • ninou ninou 11 novembre 2008 19:48

                            On s’est tous offusqués du projet Edvige qui constituait une surveillance d’état...
                            L’état n’en a cure.. Il peut très bien se servir du secteur privé pour parvenir à ses fins !


                          • marignan155 11 novembre 2008 19:59

                            À l’auteur : j’en suis toujours à 2+2=4 smiley En ce qui concerne les clauses particulières, s’agissant d’un marché avec appel d’offres, les conditions générales sont du type : nom de la société, chiffres d’affaires, expérience, conditions de règlement et autres indications valables pour tous les marchés. J’ai trouvé ces conditions particulières sur un autre site. Ce qui est remarquable : il fait 4 (quatre) pages alors que la pagination indique 8 (huit pages). Qui a tronqué les 4 dernières pages ? Et que contenaient-elles ? Il y a encore quelques années des services de revue de presse existaient. Payants. La diffusion dans les boîtes était limitée dans certaines boîtes (privé ou public). Il est normal qu’à l’âge d’Internet les revues de presse tiennent compte de ce nouveau support de l’expression. (texte : Les sources d’informations formelles que sont la presse écrite, les dépêches d’agences de presse, la presse professionnelle spécialisée, les débats des assemblées, les rapports publics, les baromètres, études et sondages seront également surveillées et traitées.) D’ailleurs Google propose à petite échelle des alertes sur des critères que l’on peut choisir. D’autre part les RSS permettent aussi de survoler nombre de sites. Dans ce document il est demandé plus qu’une revue de presse. En page 3 on peut lire : - Suivre les informations signifiantes dans le temps - Relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions, nombre de commentaires, audience, etc.) - Rapprocher ces informations et les interpréter - Anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise - Alerter et préconiser en conséquence et là on sous-traite le travail des politiques. Le politique demande du prédigéré. Gare à celui qui rate un signal ! (texte : Les informations signifiantes pertinentes sont celles qui préfigurent un débat, un « risque opinion » potentiel, une crise ou tout temps fort à venir dans lesquels les ministères se trouveraient impliqués.) Je dis même qu’il abdique de l’une de ses fonctions (Texte : Aucune donnée brute ne sera transmise. Les informations recueillies seront toujours analysées, recoupées, synthétisées, mises en perspective, et comparées dans le temps. Les verbatims auront une valeur d’exemple ou d’illustration. Les synthèses devront être lisibles et facilement appropriables. Une présentation qui facilite la lecture et l’appropriation, tout en préservant la profondeur de l’analyse et l’exhaustivité du corpus, sera fortement appréciée.) Attention aux explosions du type « Casse-toi… » ou EDVIGE. Et bonne chance à celui qui remportera le marché. Dernier point : avec tous leurs ordinateurs et toutes les synthèses les USA n’ont pas vu venir le 11 septembre. Ici aussi le politique demande l’imossible : « détecter les signaux avant-coureurs », comme pour les tremblements de terre ?).


                            • canardQuantique 11 novembre 2008 23:26

                              Un peu de distraction, que diable !

                              http://vioxx.labrute.fr


                              • ffi ffi 12 novembre 2008 02:07

                                La meilleur parade étant l’ironie :
                                Mr Sarkozy par la qualité de sa politique et son intelligence fut l’inventeur de la décroissance ! smiley


                                • ffi ffi 12 novembre 2008 02:09

                                  J’aurais pu dire aussi
                                  Il a mordu la croissance à pleines dents smiley


                                • Pourquoi ??? 12 novembre 2008 06:39

                                  Ce n’est qu’un signe parmi bien d’autres que nous allons tout droit vers un régime totalitaire. Sarko s’ingénie à museler un à un tous les moyens d’expression : presse, sondages...
                                  Et je me pose beaucoup de questions quant aux moyens qu’il a trouvés pour museler les syndicats. Mais c’est certain qu’il en a trouvés.

                                  Cétait évident qu’il devait s’attaquer au seul espace d’expression libre qui reste. Il avait déjà commencé avec sa cellule de surveillance. Il passe la vitesse supérieure. Et en plus ça va rapporter du fric à ses potes (ben oui c’est forcément un pote ou le pote d’un pote qui emportera le marché)

                                  Sarko il va aller loin, de plus en plus loin. Il ne peut pas faire autrement : y’a ses potes qui tirent les ficelles.
                                  Même que le pote qui tire les ficelles qui commandent ses épaules arrête pas de faires des fauses manips...


                                  • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 12 novembre 2008 20:00

                                    @ l’auteur
                                    Cela n’a rien d’étonnant ; tous ces nouveaux moyens n’ont qu’un seul et unique but la dictature à visage découvert. Saussez a été nommé pour surveiller la Toile comme Echelon. Avec un bon programme et quelques critères étymologiques, on série le problème et ensuite on traite. En ajoutant tous les traçages physico-chimiques et techniques les écoutes les fichiers du Ministère de l’Intérieur et celui de la Défense auxquels on ajoute les autres SS EDF GDF Impôts Eau etc on dénude tout individu quelque puisse être son niveau d’intelligence et de précaution sauf à être ermite et encore Ex l’ex patron des RG dénudé c’est un message envoyé à ses successeurs et aux sicaires.

                                    Ce qui est grave c’est l’atteinte à la vie privée qui ne l’est plus sauf pour notre Guide pro Veauxdoux mais anti Vaudou.
                                     
                                    Le juge est déjà sur la liste des disgraciés comme le syndicat des magistrats dit de gauche etc.

                                    Pendant ce temps là ; sur les routes pour apercevoir une voiture bleue faisant de la vraie police routière autant chercher des ibis dans l’Himalaya !!!!!  smiley


                                    • aml 12 novembre 2008 21:01

                                      Article publié le 11 novembre et que je n’ai pas vu sur la page d’accueil (aujourd’hui 12 novembre)...
                                      @AV : Qu’on soit pour ou contre, est-ce par discrétion ?
                                      Sachant que ceux qui comme moi s’expriment librement ne se préoccupent ni de la "surveillance", ni des critiques, mais qu’ils sont intéressés par ce qu’en pensent les autres et donc qu’ils peuvent changer d’avis, les convaincre n’est-il quand même pas plus efficace que de les faire taire. (opinion tout à fait personnelle)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès