Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le site de propagande sur l’Hadopi disparu... sans laisser (...)

Le site de propagande sur l’Hadopi disparu... sans laisser d’adresse !

Vous vous souvenez de Frédéric Mitterrand, qui proclamait, "ne pas laisser tomber entre les mains des pirates : « la gueule d’atmosphère d’Arletty », « la Jean Seberg d’A bout de souffle », « la biscotte cassée » de Michel Serrault, « le petit poisson et le petit oiseau », « La javanaise » ..."

ou de Frédéric Lefebvre, à l’époque où il croyait encore à un destin ministériel, déclarait au sujet de la loi Hadopi : "... / ... c’est l’exception française qui est en jeu, et nous ne lâcherons pas sur ce sujet"

Et bien, il semble bien, que les "défenseurs" de l’exception française aient "lâché" l’adresse du site Jaimelesartistes.fr !

Négligence ou désintérêt : Jaimelesartistes.fr, le site Web fer de lance virtuel du gouvernement pour défendre sa loi Hadopi a disparu au profit d’internautes anti Hadopi !

Ce site qui avait coûté, semble-t-il : "85000 euros HT et se voulait un outil de pédagogie. On y trouvait : des témoignage vidéos de vedettes, des fiches plus ou moins détaillées sur la loi, ..." est passé à l’ennemi, car le ministère a oublié de renouveler le domaine !!!!

C’est le site PC Impact qui a sorti l’information : "Le député UMP Lionel Tardy a décidé de poser officiellement une question au ministère sur la disparition du site Jaimelesartistes.fr ... / ... le ministère ayant oublié de renouveler le domaine Jaimelesartistes.fr, celui-ci a été vite récupéré par les ennemis d’Hadopi. Désormais, on y trouve un discours totalement inverse, à l’aide de plusieurs dizaines de liens vers des contenus en ligne qui explique les autres facettes d’Hadopi oublies par le site initial.

Voilà qui fait un peu désordre puisque le renouvellement d’un lien revient à une petite dizaine d’euros. On est là très loin par exemple de la location immobilière qui doit accueillir Hadopi : 1107 m² pour 487 080 euros HT et sans les charges par an.
Lionel Tardy l’avait annoncé sur son blog : il souhaite connaître les motivations de ce non-renouvellement.

Cette question vient tout juste d’être publiée au journal officiel :
« M. Lionel Tardy attire l’attention de M. le ministre de la Culture et de la communication sur la reprise, par des particuliers, du nom de domaine Internet « jaimelesartistes.fr » qui était retombé dans le domaine public, faute d’avoir été renouvelé à temps par ses services. Il souhaite connaître les raisons qui ont motivé cette décision de ne pas conserver ce nom de domaine, et de mettre ainsi fin à l’existence du site qui était hébergé sous ce nom de domaine.
 
Il souhaite savoir pourquoi, à tout le moins, ce nom de domaine n’a pas été renouvelé, ne serait-ce que pour empêcher son détournement. Il souhaite également connaître le coût exact pour l’État de la conception, de la mise en place et de la maintenance de ce site. Il souhaite enfin connaître, suite à la fermeture du site « jaimelesartistes.fr », et alors que la loi Hadopi n’est pas encore entrée en vigueur, quelles initiatives son ministère compte mettre en oeuvre pour informer les internautes sur la mise en application des lois « Diffusion et protection de la création sur Internet » et « protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet

Le site de la Hadopi devrait être Hadopi.fr, domaine enregistré au nom de l’ARMT (Autorite de régulation des mesures techniques, qui doit remplacer l’Hadopi dans quelques jours). Le ministère pourra toujours répondre que désormais c’est ce site qui prend le relais. D’autant que plusieurs catégories sont prévues pour expliquer le mécanisme répressif.


Mais on pourra toujours lui opposer qu’Hadopi n’est toujours pas entré en vigueur, comme le note le député de Haute Savoie, et que le ministère n’a pas pensé à protéger correctement ce nom, puisqu’il n’a pas déposé toutes les extensions possibles. Hadopi.tv par exemple a été enregistré aux États-Unis, Hadopi.be par un particulier, Hadopi.biz reroute vers la Quadrature du Net. Le .tel contient plusieurs liens à la manière de jaimelesartistes.fr… Autant dire que les particuliers et les entreprises cibles des premiers mails d’avertissements risquent d’être un peu perdus si des petits malins profitent de la confusion ambiante. - Source PC impact
 
C’est con, non ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • polygarche polygarche 21 novembre 2009 10:09

    La loi hadopi est une loi morte né. Les gens visionnent des vidéos en streaming et téléchargent des files et des films direct sur des plateformes à l’étranger genre mégaupload, hotfile etc et leurs ip donc sont hors de portée de la dite loi. Les autoroutes de l’informations sont plus rapides que les lois et les protocoles d’usage des parlementaires français qui n’ont rien compris au film qui se joue depuis déjà une decennie sur le net.


    • Juju Dredd 21 novembre 2009 10:51

      Vous vous trompez.

      Le véritable but d’Hadopi n’ast pas d’arrêter les téléchargement mais d’instaurer le flicage d’internet. Son « échec » dans la « protection des artistes » sera un prétexte pour aller encore plus loin dans cette voix.

      Et à ceux qui disent que le cryptage va rendre Hadopi inopérante, je me permets de rappeler que le cryptage est interdit en France, à moins de fournir la clé de décryptage aux autorités publiques avant de l’utiliser, sinon vous êtes considéré par la loi comme faisant du « grand banditisme international ».

      Du point de vue de l’idéologie d’extrême-droite, cette loi atteint pleinement son objectif rien qu’en existant.


    • z00p z00p 21 novembre 2009 12:15

      « je me permets de rappeler que le cryptage est interdit en France, »

      Ah oui ? donc quand je me connecte en SSH sur mes serveurs dédiés, via une connexion cryptée et dont la clé de cryptage n’est certainement pas communiquée aux autorités, je suis hors la loi ? c’est nouveau, ça... Et quand je transfère des données en sFTP via SSLv2, ou que je me connecte sur un serveur IRC via SSL, je suis aussi hors la loi ?
      Il me semble que sous Jospin, la question du cryptage des données et de sa légalité avait été abordée, cependant, la loi de l’époque n’avait pas été validée par l’AN...


    • Juju Dredd 21 novembre 2009 12:59

      @z00p

      Effectivement, c’est un peu étonnant.

      Je vous rappelle que, conformément au code napoléonien qui n’a pas été aboli, le port du pantalon est interdit aux femmes en France. Cependant il n’est fort heureusement plus appliqué. Il ne manque donc peut-être qu’un décret d’application pour que le cryptage soit effectivement sanctionné en France.

      Toutefois, après avoir lu votre commentaire j’ai essayé de réfléchir à la source de cette info. En fait je me souviens maintenant : elle vient d’un Science et vie (peut-être même un Science et vie junior), donc effectivement ce n’est pas très très fiable, il nous faudrait l’avis d’un expert.

      Quant au terme de « grand banditisme international » on m’avait dit qu’il était applicable au usagers de netscape international en France, le netscape français ayant des capacités de cryptages bridées.

      Mais bon, en toute logique, même si le cryptage est autorisé, il ne le sera probablement plus pour très longtemps avec une n-ième version d’Hadopi ou de Lopsi.

      Je vois venir d’ici le sarko-argument : « les honnêtes gens qui n’ont rien à se reprocher ne cryptent pas leurs échanges de données. » ou un truc dans le genre.


    • pierrot123 21 novembre 2009 14:45

      Juju Dredd :
      « cette loi atteint pleinement son objectif rien qu’en existant. »

      Tout est dit...


    • kleuck kleuck 21 novembre 2009 14:59

      Il me semble bien qu’en théorie il est illégal pour un particulier d’utiliser une clé de plus de 128 bits.
      Du moins c’était le cas un moment.


    • kleuck kleuck 21 novembre 2009 15:05

      Hum non il semble que ce soit une loi obsolète depuis 2003, encore modifiée en 2004 mais je n’ai pas trouvé de lien exact.


    • pingveno 22 novembre 2009 18:56

      « Quant au terme de »grand banditisme international" on m’avait dit qu’il était applicable au usagers de netscape international en France, le netscape français ayant des capacités de cryptages bridées.« 

      En effet, le terme »grand banditisme international« n’est pas exagéré, le gouvernement français considère toujours le cryptage comme une arme de guerre, autrement dit il entre dans la même catégorie que le Kalashnikov.

       »Je vois venir d’ici le sarko-argument : "les honnêtes gens qui n’ont rien à se reprocher ne cryptent pas leurs échanges de données." ou un truc dans le genre."

      Les honnêtes gens qui n’ont rien à se reprocher ne cryptent pas leurs échanges, mais les grands bandits internationaux se passent généralement d’autorisation, ça va de soi.

      Et tant que les sarkolâtres n’auront pas compris le rôle du cryptage pour le commerce électronique, en effet il ne faudra pas s’étonner de voir s’accroître la « fracture numérique ».




    • Voris 21 novembre 2009 10:22

      Hadopi party

      Trois double-v et double slash
      Le site Hadopi joue à cache-cache.
      Hadopi, elle avait des ailes :
      Elle a quitté son URL !

      Hadopi aime les artistes
      Oui mais seulement ceux du ministre.
      Evidemment la cage aux folles,
      Dans ses favoris caracole !

      On peut dire qu’Hadopi se thaï !
      Il y avait trop de « racaille »,
      Dit Miterrand-le-Minus
      Qui ne pourra pas en dire plus.


      • Voris 21 novembre 2009 10:32

        Bien entendu, cette chanson une fois finie sera sur le site libre Jamendo en . Avec la voix massacrante de Voris qui n’a toujours pas d’interprète pour le traduire mais qui s’engage à faire de gros efforts en attendant. Il y aura plusieurs titres surprises sur ce nouvel album pamphlet.



      • Juju Dredd 21 novembre 2009 10:57

        Ce qui est splendide dans cette affaire, c’est que pour mettre hors-service ce site, il n’y a même pas eu besoin du moindre hacking, juste racheter le nom de domaine, une idée à la portée d’un gamin de huit ans.

        Ah ah !


        • Regards Citoyens Regards Citoyens 21 novembre 2009 11:44

          Comme tout document parlementaire isssu de l’Assemblée Nationale, la question écrite de M. Tardy est consultable et commentable en ligne sur NosDéputés.fr : http://www.nosdeputes.fr/question/64040


          • Samuel Moleaud 21 novembre 2009 11:57

            Et il paraît que la loi sanctionne celui qui ne « sécurise pas assez son réseau » permettant au voisin de télécharger...


            • appoline appoline 21 novembre 2009 13:10

              Si certains pouvaient disparaître aussi rapidement, ça arrangerait bien nos affaires ;


              • Atlantis Atlantis 21 novembre 2009 13:35

                Sans laisser d’adresse ? Même pas chez les boxeurs en orient ?


                • miwari miwari 21 novembre 2009 13:37

                  Ah bonne nouvelle, maintenant je vais enfin pouvoir faire un tour sur le site Jaimelesartistes.fr


                  • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 21 novembre 2009 15:15

                    Excellent !!! smiley

                    C’est bien Frédéric Lefebvre, qui déclarait « l’adoption de la loi Hadopi constitue « une forme de défense de l’identité nationale ». Vraiment ?

                    Mince alors…On a perdu en même temps l’identité nationale !

                    En attendant RV sur 

                    http://www.jaimelesartistes.info/

                    Cool ...


                    • Emmanuel Aguéra LeManu 21 novembre 2009 20:43

                      On a perdu ? scandale ! (y’avait pas main par hasard ?)


                    • Proudhon Proudhon 21 novembre 2009 17:50

                      Heureusement pour nous que ce gouvernement de merde est un ramassis de guignols de la meilleure espèce.
                      Les élites se croient quelque chose mais ne sont rien. Un gamin de 8 ans est capable de les baiser.
                      Ca change un peu !


                      • Pinkmounter Pinkmounter 21 novembre 2009 18:58

                        Classe le détournement, ça c’est de l’humour efficace, du trollage en or.
                        La liste des bouseux à boycotter est révélatrice : la lie de la scène française. Sponsored by Michel Druckel vraisemblablement.

                        Sinon, Hadopi est un bel écran de fumée, prétexte à cautionner les dispositifs de flicage. Qui croit que cette loi en PQ se soucie des artistes. Bah le gros de la masse, ignorante des ficelles de l’art.
                        Et puis d’une pierre, d’autres coups : on persiste à entretenir la culture de l’administration en mille-feuille : une loi obsolète d’avance puis corrigé puis rafistoler pour déboucher sur une loi... obsolète. Wow on dirait des couches Windows, marrant non ?
                        Bon c’est quand qu’on fout le bordel ?


                        • elec 42 elec 42 22 novembre 2009 10:32

                          en tant qu’individus,nousavons le droit de protéger notre vie privée et de nous opposer à l’intrusion agressive des structures commerciales et politique dans nos affaires personnelles.en tant que membres d’une communauté,nous ne devons laisser personne restreindre notre utilisation de la toile dans les limites légales.en tant que citoyens d’un pays libre,nous devons etre protégés contre les abus des intérèts commerciaux et politique.beaucoup d’argent est en jeux,les conglomérats de communication et de télévision préféreraient continuer à fixer les règles du jeux et retirer les bénéfices d’une certaine conception du réseau.


                          • rafiki 22 novembre 2009 18:31

                            Voila une preuve de plus concernant le fait qu’Hadopi n’est qu’un pretexte pour légaliser la surveillance et le « flicage » du web.
                            Car si la loi a pour but d’empecher le télechargement illégal il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui on paut trouver de nombreuses vidéos et chansons en streaming (je pense notamment à deezer). Alors quelle est la différence entre écouter une chanson gratuitement et la télécharger sans payer ? 


                            • Ropi 23 novembre 2009 07:31

                              Tout à fait exact !
                              D’autant qu’on peut les enregistrer très facilement via n’importe quel logiciel d’enregistrement ! !


                            • pingveno 22 novembre 2009 18:50

                              En effet, super info, manque plus maintenant qu’un article sur une faille incontestable de la loi, dès qu’on l’aura trouvée.

                              Au passage un argument de plus pour ceux qui trouvent cette loi stupide. En fait la sanction envisagée (coupure de la connexion internet) n’est pas une première, elle a déjà eu lieu en Finlande. Or le premier internaute à avoir vu sa connexion coupée pour cause de piratage fut... le gouvernement de l’Île d’Åland, dont les fonctionnaires téléchargeaient à tout va !
                              Info lue dans un journal local, mais quelques sources :
                              http://www.laquadrature.net/fr/premiere-coupure-acces-europeenne-frappe-e-administration
                              http://www.numerama.com/magazine/9591-La-1ere-deconnexion-pour-piratage-touche-un-gouvernement.html


                              • lutinmalin 22 novembre 2009 19:38

                                pour rappel:en france 60 millions de cartes vital en circulation,alors que normalement il devrait y en avoir 50 millions,donc 10 millions de fraudeurs,mais là le gouvernement fait rien,pensez vous,il se frotte les mains,ça va les aider à couler la sécu.


                                • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 22 novembre 2009 20:32

                                  @ lutinmalin
                                  Bravo pour le rappel de cette information qui n’est véhiculée que très discrètement pas les médias officiels, en regard de la gravité des faits et des conséquences que tu annonces !
                                  En effet, c’est un acquis social très important, qui a été « gagné » par nos aieux...
                                  Mais sa mort est programmée, et la santé uniquement pour les riches est annoncée...On y va docilement et surement , et sans aucun doute possible...Tout, ils nous prendront tout !
                                  Modèle américain quand tu nous tiens...bonjour la cata !
                                  Il faut agir et réagir vite, il y a urgence !


                                • Voris 22 novembre 2009 20:20

                                  Voris l’a fait ! La chanson sur le site HADOPI. C’est court et fun.

                                  Je mets le lien vers l’album pusqu’on ne peut faire le lien direct vers le titre : « Hadopi est parti ».

                                  De toute façon l’album est très court aussi. smiley






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès