Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le titre « manipulateur »

Le titre « manipulateur »

Vous écouterez, après ce petit texte, un entretien avec un homme pouvant être considéré comme "bien informé", ne pratiquant pas ici "langue de bois", âgé de plus de 80 ans et rompu aux affaires internationales de la France. Pourtant il est ainsi présenté et résumé par un TITRE : "Pour Roland Dumas, Marine Le Pen a un certain charme"... L'exercice s'apparente à la plus méprisable des manipulations.

Roland Dumas était invité à l'occasion de la parution de son dernier livre intitulé "Coups et blessures - 50 ans de secrets partagés avec François Mitterrand" le 14 avril au Cherche Midi. C'est un ouvrage très personnel, dans lequel l'ancien ministre des Affaires étrangères "y dévoile son parcours intime qui va éclairer ses choix personnels et politiques". Il y "révèle aussi des secrets sur François Mitterrand, l'ami et l'homme. Du livre on en parlera finalement peu ; c'est l'auteur, "veillant au grain" qui n'aura cesse d'y revenir. Il est vrai que le PAF est maintenant très, trop, occupée par la "promo" et qu'il n'est pas rare de voir les mêmes pendant une semaine sur toutes les chaînes, les talks et même les journaux de 20h.

Roland Dumas répond à la rédaction de France Inter et aux questions des auditeurs en présence de journalistes chevronnés : presqu'un "non événement" en fait. Mais la presse s'emparre immédiatement et sans discernement de la petite phrase qui fera "titre". On constate en regardant la vidéo produite, que loin de s'arrêter à ce thème qui fait l'accroche, l'ancien Ministre de François Mitterrand nous fait bénéficier de son expérience et de son "vécu" au quai d'Orsay. Il nous indique ses positions et ses analyses sur des sujets d'actualité particulièrement ardus, en particulier sur les "tourments" africains et la crise Libyenne. Ses positions peuvent bien sûr être contestées, argumentées, mais nous sommes bien loin de la caricature que voudrait nous imposer les "titreurs". Ils ne retiennent que la petite phrase sur Marine Le Pen et son "certain charme ..." Nous avons une fois de plus l'exemple parfait des manipulations et des amalgames qui deviennent une règle trop commune, même au niveau des plus grands titres de la presse. L'interview, pourtant très intéressant, se trouve ainsi éclipsé par une formulation en GRAS qui en dénature le sens. La petite phrase elle même, isolée du contexte général n'est là, à la une, que pour déconsidérer artificiellement celui qui la prononce, le reste de ses propos et pourquoi pas son livre.

Roland Dumas par franceinter

dumas-2.1302631353.JPG


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • asterix asterix 18 avril 2011 13:53

    Manipulateurs, ils le sont tous. C’est l’imprécateur qu’on devrait connaître. C’est qui l’imprécateur ?


    • Kalevala 28 avril 2011 00:38

      Roland Dumas , c’est pas lui qui dans l’affaire ELF se payait des statues Chinoise et une paire de bottine en crocodile, décidément il est vertue l’animal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès