Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les 10 personnalités qui ont marqué la décennie (2/2)

Les 10 personnalités qui ont marqué la décennie (2/2)

l’heure où s’achève cette année 2009, se referme également la première décennie du XXIème siècle. 2000-2009, dix années qui ont vu l’émergence d’un nouvel ordre mondial, le développement de l’informatique, une véritable prise de conscience de l’urgence environnementale, la crise économique mondiale, la difficile construction d’une Europe politique. Dans 50,60 ans, quelle trace cette décennie laissera dans l’histoire ? Quelles personnalités resteront à la postérité, quelles sont les 10 personnages dont la marque qu’ils ont laissé sur la décennie sera reconnue par l’histoire ? Cette liste subjective comporte à la fois, quatre chefs d’état, un pape, deux sportifs et deux personnalités politiques. Seule fausse note, l’absence de personnalité féminine... 

6 - Vladimir Poutine
h_4_ill_851810_vladimir-poutine.jpgComment ne pas citer Vladimir Poutine, qui tout au long de la décennie, aura été aux manettes de la Russie : deux fois en tant que président du gouvernement ainsi que deux mandats de président de la Fédération. Le successeur de Boris Eltsine, à défaut de "décommunistifier" la Russie n’aura en réalité qu’accru la place de l’état dans le régime : entrée dans le capital de Gazprom et nomination des présidents de province par le Kremlin symbolisent cette centralisation. Élu puis réélu à la faveur de scores africains, Vladimir Poutine aura largement participé à ce qu’un pouvoir fort soit maintenu, dans la ligne droite des soviétiques. Presse muselée et menacée, électorat largement influencé, la Russie de Vladimir Poutine n’est qu’une URSS...capitaliste. Car économiquement parlant, la Russie a largement profité de ces "années Poutine" : une croissance en forte hausse largement basée sur l’exportation de matières premières. Reste que pour une majorité de russes, la reprise économique n’a pas engendré d’effets sur leur niveau de vie. Autre défi auquel le président du gouvernement russe a et fait face reste la crise démographique, que le régime a d’ailleurs timidement commencé à endiguer, sans obtenir de garanties à long terme (voir mon article à ce sujet).

7 - Hugo Chavez

98782182_a89fa55838.jpgÉlu à la présidence du Vénézuela en 1999, Hugo Chavez n’a pris les rênes du pouvoir qu’au mois de février 2000. A l’aube d’une décennie qu’il marquera de son empreinte. Ce militaire, dont l’éloquence n’est pas sans rappeler un certain Fidel Castro, a depuis été réélu à deux reprises : en 2000, au lendemain du passage à la cinquième république et en 2006. Un amendement constitutionnel, que le peuple avait tout d’abord rejeté en 2007 avec 50,7% des suffrages puis approuvé deux ans plus tard avec 55% des suffrages, lui permettra de prolonger son séjour au Palais Miraflores, si le peuple le réélit, au-delà de la fin de troisième mandat en 2013. Alors pourquoi inclure Hugo Chavez dans ce top 10 ?

L’image ci-contre pourrait faire office d’argumentaire. Le président vénézuélien côtoie ici Ernesto Guevara et Simon Bolivar, deux personnalités qu’il considère et qui guident sa politique. Le Che, pour leur aspiration commune à assurer la justice sociale : sous le mandat de Chavez, le taux de pauvreté est passé de 55 à 30%, le taux de scolarisation a bondi de 370% et les dépenses d’ordres sociales de l’état ont grimé de 314%, sans parler des centres d’alimentation Mercal qui proposent des produits à bas prix, subventionnés par l’état, pour les foyers modestes. Le Che, également, pour la relation toute particulière qui les lient aux armes, au goût du conflit armé. Simon Bolivar, pour leur lutte contre l’impérialisme et le voeu pieux de Bolivar d’édifier une nation sud-américaine dont Hugo Chavez se veut le garant : ce n’est pas un hasard si le Venezuela a été rebaptisé République Bolivarienne du Venezuela. Si Hugo Chavez entre dans l’histoire, ce ne peut être que lié à son action pour perpétuer le rêve de Bolivar : il a justement participé à la fondation de l’UNASUR, l’union des nations sud-américaines. Serait-elle l’ébauche d’Etats-Unis Sud Américains ?

8 - Benoit XVI

20070707www000000029_1368_1.jpgBenoit XVI, le pape de la discorde ? Le successeur de Jean-Paul II, désigné en avril 2005 par un concile express, n’aura eu de cesse de susciter la consternation des milieux progressistes, face à ce pape qualifié de "rétrograde". Joseph Ratzinger, dès le début de son mandat, est confronté à son passé : on lui reproche son affiliation aux Jeunesses Hitlériennes. En réalité, loin d’être un partisan nazi, il a d’ailleurs été envoyé en camp de concentration pour avoir déserté, ce fils de militaire a été enrôlé de force. Par la suite, il doit faire face à un véritable tollé lorsqu’il annonce que les prêtres pourront si ils le souhaitent dire la messe en latin, revenant sur les acquis de Vatican II.

En janvier dernier, il avait prononcé l’annulation de l’excommunication de quatre évêques intégristes, dont Mgr Williamson qui avait à plusieurs reprises dérapé sur la Shoah, de la Fraternité Sacerdotale Pie XII. Stupeur dans la communauté juive et chez les catholiques. Les propos que tiendra le pape sur la question du préservatif, estimant que le préservatif aggravait le problème du sida, suscita également de vives réactions. Pour beaucoup, Benoit XVI n’est que l’incarnation d’une église catholique qui ne vit pas avec son temps.Pourtant, le pontificat de ce pape controversé est en réalité marqué par une volonté de dialogue. Lorsqu’il autorise les prêtres traditionalistes à prêcher en latin et annule l’ex-communication de Williamson, il s’agit nullement d’une volonté de raffermir la position de l’Eglise Catholique mais bien d’unifier tous les croyants. Même volonté d’unité lorsqu’il engage le dialogue avec les orthodoxes.

9 - Usain Bolt

Deuxième sportif de ce palmarès, Usain Bolt, sprinteur, mérite amplement sa place. Le jamaïquain, qui a survolé les Jeux Olympiques à Pékin en 2008, et les Championnats du Monde à Berlin cette année, a réussi l’exploit de courir en 9"58 sur 100 mètres et en 19"19 sur 200 mètres. Triple recordman de la distance reine, Usain Bolt a amélioré le précédent record, détenu par Asafa Powell de 16 centièmes ! Un monde d’écart ! Pareille performance est d’autant plus surprenante qu’Asafa Powell, après son record de 9"72 en 2007, avait décrit d’étranges phénomènes : mon corps est devenu bizarre, j’avais l’impression que quelqu’un me plantait des coups de couteau partout avouait le jamaïquain. Ces sensations sont celles d’une rupture physiologique proche : son corps a failli ne pas supporter pareille performance. A 9"58, non seulement Usain Bolt n’a pas atteint la rupture physiologique mais il n’a pas fini de progresser : spécialiste du 200 mètres, il n’a débuté sur 100 mètres qu’en 2007 ! Pour nombre de scientifiques, le niveau atteint par Usain Bolt flirterait avec les limites de l’espèce humaine. Son record, pourrait bien être inviolé jusqu’à la nuit des temps...

10 - Barack Obama

hope.jpg

Certains d’entre vous s’étonneront de ne voir le président américain n’apparaître qu’à la dixième position de cette liste, tandis que d’autres s’offusqueront de sa présence même. Le constat est simple : Barack Obama n’a pris ses fonctions qu’au début de l’ultime année de la décennie, rendant sa possibilité d’actions peu significative d’autant plus que le seul impact qu’il a impulsé, si l’on exclut le plan de relance, reste une réforme de la santé chèrement et tout juste acquise. La fermeture de Guantanamo reste conditionnée à une solution de replacement pour les prisonniers, les américains se refusant à les accueillir sur leur territoire. Quand aux effets de l’arrivée d’Obama au pouvoir sur l’équilibre géopolitique mondial, sa main tendue n’a pas permis d’affermir les tensions avec l’Iran, Cuba, la Corée du Nord et le Venezuela. C’est sans parler de l’Afghanistan où la coalition s’enlise et où le président américain va débloquer 30 000 soldats supplémentaires. Le même président américain qui s’est vu décerner, à la surprise générale, le prix Nobel de la Paix et qui lors de la remise des prix à Oslo a jugé bon de déclarer que la guerre était parfois nécessaire. En somme, si Barack Obama mérite cette place dans le top 10, c’est pour l’espoir qu’il incarne et qu’il a incarné, en rendant possible, dans un pays qui pratiquait encore la ségrégation raciale il y a 50 ans, l’élection d’un homme de couleur à la magistrature suprême. Obama pourrait donc, à l’image du Che, rester une icône, dont le visage resterait gravé à jamais sur des posters et des badges. Espérons seulement que le mandat de Barack Obama ne se limitera pas qu’à cela...

 
Retrouvez cet article dans son contexte original sur http://lenouvelhebdo.com
Et retrouvez la première partie de ce top 10 ici 
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Ropi 28 décembre 2009 11:12

    La première décennie du 21ème siècle se refermera le 31 décembre 2010 à minuit.

    Si je puis me permettre, cher Alex Joubert, bien que j’apprécie fort la qualité de votre écriture - d’autant plus marquante vu votre jeune âge - je trouve vos choix de « personnalités marquantes » bien... comment dire ?... formatés. C’est très étonnant, vu - encore une fois - votre jeune âge.
    N’y voyez surtout aucun « jugement » ni moquerie ni quoique ce soit de ce genre ; je pense simplement que peut-être vous devriez aussi visiter quelques « chemins de traverse » qui pourrait éclairer d’un jour nouveau votre curiosité encourageante.

    Bien cordialement
    Ropi


    • Arcane 28 décembre 2009 12:34


      Sans parler de la précocitude du noteur ...


    • charles-edouard charles-edouard 28 décembre 2009 13:05

      @ furtif et arcane

      la langue française devient de plus en plus procéduriére

      http://dictionnaire.sensagent.com/proceduriere/fr-fr/


      • jullien 28 décembre 2009 13:14

        Cher Alex Joubert,

        Votre qualité d’écriture sur cet article laisse à désirer (peut-être la fatigue due au réveillon).
        L’image ci-contre pourrait faire office d’argumentaire.
        Argument, je suppose ?
        deux personnalités qu’il considère et qui guident sa politique
        Les mots « comme ses modèles » sont manifestement restés dans le clavier.
        Le successeur de Jean-Paul II, désigné en avril 2005 par un concile express
        La réunion des cardinaux pour élire un Pape s’appelle un conclave. 
        En réalité, loin d’être un partisan nazi, il a d’ailleurs été envoyé en camp de concentration pour avoir déserté, ce fils de militaire a été enrôlé de force.
        Josef Ratzinger a en effet déserté son poste quelque jours avant la capitulation de l’Allemagne. Mais ce sont des soldats britanniques qui l’ont « ramassé » sur la route et ils l’ont envoyé dans un camp de prisonniers (pour l’anecdote, le futur Benoît XVI a rencontré dans ce camp un prisonnier SS appelé Günter Grass, futur prix Nobel de littérature, et a joué aux dés avec lui).


        • Brath-z Brath-z 28 décembre 2009 18:24

          Peut-être Chavez considère-t-il Bolivar et le Che comme des modèles, mais ça ne l’empêche pas de leur porter de la considération, tout simplement.


        • vinvin 28 décembre 2009 14:29

          Il y a qu’ un seul homme qui a marqué la décennie, (d’ ailleurs il marqué plusieurs décennies,) Il s’ appelle JOHNNY HALLYDAY.



          Les autres peuvent aller se rhabillés !





          VINVIN. 

          • Yohan Yohan 28 décembre 2009 14:35

            L’année n’étant pas terminée, je pense qu’il y a encore de la place pour trouver 10 autres personnalités qui marqueront la décennie  smiley 


            • Surya Surya 28 décembre 2009 15:11

              Bonjour Alex,

              Je suis un peu en désaccord avec le portrait du Pape Benoît XVI. S’il est en effet difficile et infondé de lui reprocher son engagement (très certainement non choisi, et je crois obligatoire à l’époque) dans les jeunesses hitlériennes, je pense que revenir sur l’excommunication des évêques intégristes est une erreur, et je ne vois pas du tout en quoi cela peut unifier les croyants (catholiques seulement ?) ni promouvoir l’idée même de dialogue, au contraire. Les intégristes, de quelque bord qu’ils soient, étant d’ailleurs par nature hostiles au dialogue, et cherchant à se démarquer plutôt qu’à s’unifier avec qui que ce soit, ce n’est pas en les accueillant ou en les réhabilitant qu’on peut modérer leur intégrisme, c’est à eux de changer intérieurement d’abord, puis ensuite de prouver par leurs actes qu’ils ont changé.
              Il n’était absolument pas obligé de le faire, c’est un choix de sa part, un mauvais choix selon moi.
              Certes, il est Pape depuis 2005, mais n’est ce pas encore un peu tôt pour affirmer que son pontificat est marqué par une volonté de dialogue ? Le dialogue engendre les échanges d’idées et les échanges d’idées engendrent l’évolution et l’ouverture, comme pourrait dire Maître Yoda. Et l’évolution, avec sa position notamment sur le préservatif, pour l’instant je ne la vois pas, mais bon, je continue à l’éspérer.


              • beuhrète 2 28 décembre 2009 16:21

                Bonjour Alex,
                Perso , c’est cet athlète qui m’a le plus impresionné et surtout les temps réalisés.

                La citation de Coluche que je joint a ce commentaire ne semble pas concerner Bolt mais bon il y a tellement de tricheries dûe aux interêts énormes dans le sport que le doute.......doit bénéficier ....................à Bolt.

                « Usain Bolt flirterait avec les limites de l’espèce humaine. Son record, pourrait bien être inviolé jusqu’à la nuit des temps... »

                Comme disait Coluche Que les sportifs arrêtent le doping... On aura l’air malin devant nos téléviseurs en attendant qu’ils battent les records.


                • Shaytan666 Shaytan666 28 décembre 2009 18:16

                  Et moi qui naïvement pensait que pour le Français moyen, l’homme le plus important des neuf premières années de ce troisième millénaire était, l’homme à la main d’or, un certain Henry smiley


                  • Antoine Diederick 28 décembre 2009 23:23

                    personnellement, je vais m’empresser d’oublier cette décennie et les personnalités qui l’ont habitée, pas par dégout mais par necéssité d’une bonne hygiène mentale et pour éviter la contamination.


                    • Antoine Diederick 28 décembre 2009 23:27

                      Dans quelques jours débutera 2010, ce sera l’année Chopin.....

                      il n’y aura pas d’année Sarko, pas d’année Obama, pas d’année Bush.....etc


                    • wesson wesson 29 décembre 2009 00:43

                      Bonsoir l’auteur,

                      les classements façon top à Carlos c’est déjà à peu près insupportable, surtout en cette période propice à ce genre de couillonnades.

                      A la première partie on s’y emmerdait déjà grave ....

                      et là personnellement, je n’ai pu aller plus loin que votre No 6, Poutine, tant on y est terrassé par le nombre de poncifs que vous y balancez. Tout y passe ou presque, de l’ensemble des mythes médiatiques sur la Russie tels que décrit et démontés dans cet article, autrement plus documenté que votre chapelet de lieux communs. On en a vraiment marre de lire ce fatras de perles pour la 101 ème fois.

                      Alors c’est dire si vos génuflexions devant le pape ont de l’intérêt après ça.

                      Un article pitoyable de plus, dans la droite ligne de vos productions habituelles.


                      • Jean-paul 29 décembre 2009 01:42

                        L’eloquence de Chavez n’est pas sans rappeler un certain Fidel Castro .La je reve Chavez a de l’eloquence .S’il avait au moins le 1 /10000 d’intelligence de Fidel ca se saurait .


                        • LOKERINO LOKERINO 29 décembre 2009 06:55

                          A Ropi

                          le jours de votre dixième anniversaire, vous rentrez dans votre onzième années l Vous venez bien de vivre dix ans ! une décennie !!

                          donc , CE 31 décembre à minuit
                          Sinon les siècles dureraient 110 ans....


                          • Shaytan666 Shaytan666 29 décembre 2009 09:53

                            Encore un qui ne sait pas compter. L’an zéro n’existe pas, donc le premier siècle a commencé avec l’an un et c’est terminé avec l’an cent et ainsi de suite jusqu’à nos jours.
                            Le vingtième siècle ne s’est pas termine le 31 décembre 1999 mais le 31 décembre 2000, conclusion, il n’y a que neuf ans que nous sommes dans le 21ème siècle.
                            Compris !


                          • LOKERINO LOKERINO 29 décembre 2009 12:31

                            ca !! je l’aurai parié

                            Il fallait bien qu’il y en ai un qui rebondisse sur cette polémique

                            Et il m’apprend que je ne sais pas compter !!

                            Là, on parle de décennie
                            de dizaine si vous voulez

                            Encore faudrait il démontrer que pour faire dix il faut onze et pour faire cent , il faut cent un ??

                            après , par convention on peut dire pour le calendrier - que le christ serait né en l’an un ou en 22, je m’en contref.. , de toute façon et sur ces questions de calendrier grégorien, les historiens parlent d’erreur de plusieurs années

                             
                            Mais mathématiquement parlant , dix + 0,000000000000000000000001, c’est plus que dix
                            Pareil pour cent ou pour mille !

                            Une petite chose , ce n’est pas parce que le zéro n’avait pas été découvert ou pris en consideration qu’il n’existait pas 

                            Peut être parlez vous en base onze ou 101 ou 1001 ???

                            Alors si vous savez si bien compter , prouvez moi le contraire !!!!!! 


                          • Ropi 4 janvier 2010 18:13

                            Non, en 1 (ou 01, si vous préférez.)

                            Si tant est que le christ soit bien né le 1 janvier de la première année de notre ère - ce que l’on admet au moins pour le « calcul » du calendrier, il n’est pas né le 1 janvier 00, mais le 1er janvier 01. C’est en ce sens qu’il n’y a pas eu d’an 0, comprenez-vous ?
                            Jamais on ne compte a partir de 0 pour notre calendrier, mais à partir de 1.
                            (ce qui d’ailleurs ne veut en aucun cas dire que le 0 n’existe pas - ou n’existait à l’époque - ça n’a aucun rapport)

                            Dès l’ors, refaites vos calculs, et vous constaterez que, pour arriver à la fin de la 1ère décennie du 1er siècle de notre ère, il faut donc qu’il y ai 10 années ECOULEES.
                            Ce qui nous amène à : 10, et non 9 (puiqu’on part de l’an 1, et pas de l’an 0, vous comprenez ?).
                            La 1ère décennie du 1er siècle de notre ère c’est donc achevée le 31 décembre 10, et non 09.


                          • LOKERINO LOKERINO 9 janvier 2010 08:49

                            je suis un peu naïf , je croyais que le christ était né un 25 décembre....

                            là on ne parle pas de calendrier mais de decennies !

                            Je ne connais pas votre âge mais il y a pourtant eu par exemple et au niveau musical des décennies mémorables
                            Les années 60 avec les beatles et les début de voter Jojo national , les seventhy’s et le psychédélique, les 80’ et leur mievreries etc 

                            et vous me croirez si vous voulez mais les années 60 ont bien commencées le premier janvier 60 et se sont terminées le 31 décembre 69 

                            et même si vous démarrez le calendrier l’an 1 un siecle c’est cent ans donc entre 0 et 100 pas au delà

                            Tant pis si le premier n’en aurait comporté que 99 ans et 7 jours !

                            De toute façon les notions de calendrier sont de réelle references aujourd’hui pour travailler mais bien relative dans les origines du calendrier Julien au gregorien et leurs notables erreurs

                            Vive les années 10 qui ont demarré depuis 9 jours ! et vivement les années 20 pour etre fou !


                          • Ropi 11 janvier 2010 17:54

                            Mais là, l’auteur parle du 21ème siècle, et de sa première décennie.

                            Le 1er siècle ayant commencé le 1er janvier 01 (et non 00), le 21ème siècle, lui, a commencé le 1er janvier 2001 - et non 2000.

                            Et donc, 10 ans plus tard (la 1ère décennie de ce siècle, donc), ça fait ? ça fait... ??...

                            Vous comprenez ?

                            Ou pas encore ??


                          • Ropi 11 janvier 2010 17:57

                            « et même si vous démarrez le calendrier l’an 1 un siecle c’est cent ans donc entre 0 et 100 pas au delà »

                            Aille aille aille (ou aïe aïe aïe, si vous préférez !)

                            Mais ça n’a PAS COMMENCE EN 0, mais en 1 ! En 1 ! 1 !!

                            C’est pourtant simple, non ??

                            1 + 100 = ........... (allez-y, complétez)


                          • LOKERINO LOKERINO 12 janvier 2010 06:15

                            je vous trouve un tout petit peu ( mais alos un soupcon ) condescendant sur ce coup

                            mathematiquement parlant vous avez tors

                            après par convention.. on peu dre ce qu’on veut 

                            vive les années dix !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                          • LOKERINO LOKERINO 12 janvier 2010 06:25

                            A Ropi qui ne sait pas que nous sommes dans les années dix

                            Le calendrier actuel a a peine 500 ans , donc non contemporains de la naissance du christ
                            Au fait, vous ne m’avez pas répondu, il est né le 25 ou le 1 er ? important pour votre brillant calcul.... !

                            Et qui vous dit que l’an 1 n’est pas la première année de sa vie donc entre 0, sa naissance et son premier anniversaire et qu’en suite nous sommes rentré dans sa deuxième année

                            Tout comme il y a donc 2010 année écoulées ( pour info 2010 = 201X10 -t autant de décennies ou 2010/100 = 20, 1 c’est à dire vingt siècles écoulés et une ...décennie ! ) et que nous rentrions dans la 2011 année après la naissance ( supposé) du Christ ? Et comme aujourd’hui vous avez fait vos 40 ans et vous êtes dans votre 41eme années ( 40 pour faire un exemple )

                            Et sur le même ton que Robi ,,c’est bon vous avez compris ???


                          • Ropi 19 janvier 2010 10:56

                            Au secours !

                            Très sincèrement, désolé pour mon ton ; je me suis laisser emporté.
                            Je vous demande de bien vouloir m’excuser.

                            Pour le reste, la (très grande) majorité d’entre nous sait que notre ère à commencé en l’an 1.
                            Je n’y peux rien c’est comme ça.
                            L’auteur aillant bien parlé de la 1ère décennie du 21ème siècle (de notre ère donc),
                            sur ce coup précis, j’ai... mathématiquement raison.
                            Si ça avait commencé en 0, VOUS auriez raison.
                            Mais ce n’est pas le cas.

                            « Débat » (! !!) clos pour moi.

                            Bien cordialement,

                            Ropi


                          • mi2nmi 29 décembre 2009 09:40

                            @ l’auteur,


                            Sur cette image, on voit Chavez, le Che et Emiliano Zapata et non Simon Bolivar..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès