Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les autoroutes de l’information peuvent tuer...

Les autoroutes de l’information peuvent tuer...

Personne ne peut douter que nous vivions dans une société de l'information mais nous posons-nous assez la question de « quelles informations ? ».

Quelle est leur fiabilité ? D'où viennent-elles ? Qui est leur auteur ? Qui les a certifiées ?

L'équipe CyberDodo travaille actuellement sur une opération à destination des Collégiens qui porte sur les dangers d'Internet et notamment sur cette masse d'informations disponible. C'est une chance extraordinaire mais cela représente également un risque majeur. Car, qui la « filtre », ce qui ne veut bien entendu pas dire censure mais qui s'assure qu'elle est correcte ?

CyberDodo et ses partenaires vont donc les sensibiliser sur le fait que tout ce qui est accessible sur Internet n'est pas obligatoirement vrai et qu'ils doivent développer leur esprit d'analyse, ce qui peut se résumer par : « Qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que j'en pense ? Qu'est-ce j'en fais ? »

Il a toujours existé des rumeurs, celles-ci semblant consubstantielles à la nature humaine, mais en ce début de IIIème millénaire le mauvais génie qui est en chacun de nous et que nous maîtrisons plus ou moins bien en fonction de notre éducation, de notre parcours et/ou de notre capacité à gérer nos frustrations dispose à présent des outils pour en faire des « informations ».

Passant beaucoup de temps chaque jour à échanger sur Internet avec nos différents correspondants à travers le monde, je suis assailli par un flot continu « d'informations » que je vois directement reprises par les différents médias dans une sorte de sarabande qui consiste à en dire le minimum sur un maximum de sujets.

Pardon pour l'expression mais cela a des airs de diarrhée numérique dont le corps « médias » chercherait à se débarrasser journellement. Qui dit encombrement gastrique dit sensation désagréable et conformation physiologique oblige, nous tournons naturellement le dos à ces éructations.

Pourtant, tous ceux qui doivent régulièrement prendre la parole devant un auditoire savent que le silence est plus efficace que le bruit, il en est de même pour « l'information », trop égale rien.

J'illustre ce propos par cette superbe « information » qui nous apprend dans son titre que Netvibes a été racheté par Dassault Systèmes pour 20 millions d'euros » et dans son chapeau que « Le montant de la transaction n'est pas communiqué ».

Comment mieux résumer l'importance et la place de « l'information » dans notre société numérique ?

Il y a quelqu'un qui a saisi cette nouvelle, qui l'a mise en ligne et qui l'a « contrôlée », ceci d'autant plus qu'il s'agit – c'est écrit – de « Business », domaine réputé de nos jours comme important...

Cela me rappelle une « information » Dassault récente, la vente de 126 Rafale à l'Inde. Le bon peuple a compris que c'était fait et que le Président devait être crédité de cette magnifique réussite qui allait assurer des centaines, voire des milliers d'emplois, puis une autre information est venue et a chassé celle-là, interdisant de l'approfondir.

Pourtant, cela aurait été intéressant...

Puisque de vente, il n'en est pas encore question mais de « négociations exclusives » ce qui est très différent (Le Brésil l'a récemment montré), que sur 126 avions seuls 18 seraient fabriqués dans l'hexagone (Combien d'emplois déjà sachant que le rythme de production annuel est de 11 ?) et que si l'armée française paye chaque Rafale 150 millions d'euros (Si !), l'Inde obtiendrait les siens pour moins de 90 millions l'unité...

Donc, ce libre accès à l'information dont nous bénéficions exige de notre part une authentique attention, une veille intellectuelle, l'exact contraire du « temps de cerveau disponible ». Rappelez-vous : « Qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que j'en pense ? Qu'est-ce j'en fais ? »

L'initiative humanitaire CyberDodo (Qui diffuse globalement un message de respect et de préservation) conclut chacun de ses médias par cette phrase : « Parce que de la connaissance naît la liberté ».

Alors, à nous de décider entre « information » et « bourrage de crâne » et si tout cela vous hérisse Jean-Marie Gourio vous a mis en garde :

« Le plus grand danger des autoroutes de l'information, une fois de plus, ça sera pour les hérissons de l'information ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Karash 10 février 2012 19:53

    Merci pour cette article. Bien peu de personne ont conscience de ce problème.

    Et c’est également vrai pour les autres médias, et mêmes pour les publications scientifiques.
    Quand chacun cherche à briller plus que l’autre, à être plus visible que l’autre, à produire plus que l’autre, on finit par ne plus rien voir du tout.

    Je note aussi que ma génération se focalise sur le contenu vidéo, alors que l’image est ce qui contient le moins d’informations exploitables. On crée le besoin de nouvelles infrastructures de communication de manière complètement artificielle par le mauvais usage qu’on fait de l’existant.


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 11 février 2012 11:39

      Et bien si c’est dans ce sens qu’agit super dodo alors cela va dans le bon sens. Mais je crains que ce décryptage soit dans le futur fortement entravé par la dictature de la bien-pensance au service du projet Illuminati. Les médias sont un outil important de la propagande, tout comme le sont les spectacles :

      Madonna, Mickaël Jackson, deux destins croisés face aux Illuminati.


      • Le printemps arrive Le printemps arrive 11 février 2012 12:29

        Bonjour,

        et pour la TV, L’AFP, et les autres ils ont prévu quelquechose ?


        • gaston gaston 13 février 2012 14:43

          Très bon article qui devrait inciter à cultiver l’esprit critique.

          Peut-être serait-il bon de réintroduire l’apprentissage de cette culture,dès le plus jeune âge ?
          Mais pour les pouvoirs en place,cela présente plus d’inconvénients que d’avantages ... Non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès