Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les conditions du cinquième pouvoir

Les conditions du cinquième pouvoir

Six mois avant la présidentielle, ce qui se passe sur les blogs excite beaucoup de monde : les blogueurs bien sûr, les politiques, les veilleurs et même un peu les médias.

L’épreuve de vérité pour les blogs : certains observateurs ne sont pas très loin de penser qu’ils vont faire l’élection, d’autres regardent tout cela de loin et d’un air amusé.

Parce qu’on parle beaucoup de ce « cinquième pouvoir » des blogs, auquel Thierry Crouzet consacre son prochain livre, cela mérite de s’attarder sur les conditions pour que les blogs forment ce cinquième pouvoir.

On peut, à mon avis, en voir trois.

1. Les blogueurs doivent faire émerger leurs sujets propres. Ne pas se contenter de commenter la vie politique ou sociale et ce qui se dit dans les médias. Peu de blogueurs font ce travail (Thierry est un bon exemple de blogueur qui apporte ses sujets propres, il est à mon avis une sorte de chercheur en ligne).

On peut parler de « média-dépendance » pour décrire ce phénomène assez naturel, somme toute. Si on ne s’en défait pas, au mieux les blogueurs ne seront pas un cinquième pouvoir, mais un contre-contre pouvoir, apte à critiquer justement le système médiatique (ce qui ne serait déjà pas mal, à défaut d’être follement ambitieux).

2. Les blogueurs doivent entrer dans le fond des débats. Ne pas se contenter des petites phrases (désolé, chers amis, vous êtes vraiment le pire du pire !), ne pas se s’intéresser (qu’) à la tactique politicienne mais aller dans le fond des idées, vérifier toutes les infos, éviter la précipitation, la pipolisation, prendre du recul et construire plutôt que polémiquer. Rien que ça.

Là aussi, le blogueur est tenté de verser dans le « média-mimétisme  » : course à l’audience, volonté d’être le premier sur l’info nuisent à la qualité du débat. Les blogueurs n’iront pourtant pas loin en matière de reconnaissance s’ils ne sont que des ersatz de médias, une sorte de café du commerce géant en ligne.

3. Les blogueurs peuvent et doivent aller jusqu’à proposer des idées, pour la société, pour le monde. Si des idées émergeant depuis la blogosphère font leur chemin dans le débat public, les blogs pourront alors effectivement se targuer de peser dans la société.

C’est là encore un travail trop peu fait. J’en reviens toujours à Carnets de nuit, mais il me semble être le blog exemplaire, à tout point de vue.

Et maintenant que j’ai écrit ça, ça va me faire du boulot...


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Vierasouto (---.---.235.183) 20 octobre 2006 16:52

    « le « média-mimétisme », c’est vrai que ce n’est pas demain la veille qu’on se pourra se débarrasser de la référence média traditionnel... Personnellement, j’ai un blog cinéma et j’essaye de faire des critiques de films en avant-première avant le matraquage promo (les films qui sont montrés pendant les festivals, par exemple, qui sortent souvent plusieurs mois plus tard en France), ce qui n’arrange pas les attachés de presse dont pas mal mettent les blogs à l’écart... (l’autre jour, une d’entre elles m’a dit : il y a plus de critiques en ligne que de critiques dans la presse, si on devait inviter les blogs aux projections de presse, on n’en sortirait plus !) Quand ce sont des films déjà largement commentés, on est influencé, on a beau essayer de ne rien lire avant de les voir, on entend tjs qq chose à la radio, etc... Ce n’est pas facile aussi de dire qu’on n’aime pas un film quand toutes les critiques crient au génie... Dans tous les cas, le sujet que vous développez m’intéresse...


    • Adam Kesher (---.---.91.61) 20 octobre 2006 19:27

      @Demian : rassurez-vous, je ne suis point choqué, et même assez d’accord : « y mettre ce qu’’on aimerait trouver ». Sauf que j’aime être surpris. Comment alors faire pour me surprendre moi-même dans mon blog ?

      @Vierasouto : c’est difficile de résister à la pression sociale. En matière de ciné, je pense que la critique a souvent influencé mon appréciation du film. En bien, en formant mon goût et en créant une exigence. Mais aussi « en mal », en autocensurant un certain plaisir coupable que je pouvais avoir devant certains films (euh... n’y voyez pas une allusion à un genre très spécialisé).

      En ce qui concerne les attachées de presse dans le cinéma, je pense qu’elles doivent avoir un calcul assez mathématiques des invitations : il y a X places dans la salle, ce qui limite le nombre d’invitations à Y (=X + taux de déperdition attendu). On élimine donc ceux qui sont le plus à même d’être critiques (faut pas déconner, c’est quand même avant tout de la promo). Blogueurs...... ou journalistes : c’est Télérama qui n’a pas été invité à la projection presse des Bronzés 3 ? Au moins cela a révélé une forme de lucidité sur la qualité du film, de la part de l’invitant.

      Ceci dit, les blogueurs ne peuvent pas non plus se permettre d’être trop exigeants sur les invitations qu’ils reçoivent. D’abord, les professionnels, c’est et ça restera la presse. Ensuite, une invitation, c’est un investissement, de l’argent dépensé pour vous ou pour moi... Donc voyons plutôt une invitation comme un plus que comme un dû (si on la désire... car c’est aussi une forme de connivence).


      • Jafoullah (---.---.37.62) 20 octobre 2006 19:35

        Il n’est qu’une voie qui mène à l’avenir : c’est la réconciliation entre l’Occident et l’Orient. Vers la neuve civilisation mixant le meilleur entre USA et la plus vaste Europe avec l’Arabie Heureuse, puis l’Inde et ultimement la Chine. Le phare de cette nouvelle culture est le foyer européen ou l’islam modéré s’installe et discute avec les intellectuels et les artistes qui sont sensibles à cet autre temps de la culture. L’orient éternel qui était avant que d’être... C’est la Neuve Andalousie qui est déjà dans les coeurs et dans la culture intérieure. Dans des décennies nos enfants se souviendront de nos balbutiements néo-civilisateurs qui leur sembleront des errances sur le mode de la plus vaste guerre civile dans un monde qui était déjà global et unifié, malgré les guerres résiduelles.

        Demian West

        in La Blogocratie Perse par demian west (IP:xxx.x14.251.11) le 20 août 2006 à 07H31


      • Jafoullah (---.---.37.62) 20 octobre 2006 19:47

         smiley smiley Trés percutant, Demian, on voit ce que donne l’assuidité 24/7 sur Agoravox quand on a une mission Ah, Ah, Ah smiley smiley


      • Jafoullah (---.---.37.62) 20 octobre 2006 19:52

         smiley smiley Trés bon comme réplique, Demian, presque du niveau à Rocla, encore un peu d’efforts Ahh, Ah, Ah smiley smiley


      • Sam (---.---.116.120) 21 octobre 2006 23:15

        Que les blogs influent sur l’élection présidentielle n’est pas l’essentiel, me semble-t-il, si l’on considère que cette hiérarchie culminant à la présidence est pour part non négligeable dans l’échec du fonctionnement démocratique actuel.

        Que les blogs impulsent une nouvelle citoyenneté, plus juste dans une liberté nouvellement conquise, alors oui j’abonde.

        Mais, aujourd’hui, les blogs : combien de divisions ?..


        • Adam Kesher (---.---.91.61) 22 octobre 2006 11:32

          D’accord avec Sam. L’essentiel n’est pas d’influer, mais si les blogs veulent influer comme certains en ont l’ambition, il va falloir apporter davantage au débat.


        • Ark EvoluVeur Ark EvoluVeur 26 octobre 2006 20:28

          Alors je vous invite sur mes blogs, qui ont aussi pour but de proposer et de diffuser des idées...

          Je suis parti du constat de l’isolement forcé des individus dans les villes. Il existe vaguement des accueils en mairie, parfois des journées picnics entre voisins...pour le reste rien, absolument rien...si ce n’est les partis...donc les dogmatismes et rejoindre les entonnoirs au niveau des idées : pour construire nos environnements (dans le sens « d’espaces de vie »).

          Je milite donc pour une (pardonnez moi ce mot) pour une décontextualisation : c’est à dire faire en sorte que les espaces publics ne soient plus des lieux « boulevards de personnes » (flux différenciés), ne se rencontrant jamais et se reconnaissant à peine...

          Certains diront qu’il suffit de toquer à la porte de ses voisins...essayez, ça marche toujours si facilement...pas de lieux, peu d’invitations...surtout en dehors de ces quelques espaces privés...relationnel appauvri de fait... Je pensais que les outils actuels seraient enfin des outils d’ouverture à la communication et cette reconnaissance nécessaire des personnes...

          mais je me suis vite aperçu, que nous étions peu à utiliser socialement internet...

          Sur ce blog : vous aurez l’évolution de mon discours : d’abord perso.... http://akoz.evoluve.info (une info subjective et orientée pour mes travaux d’architecte-artiste ... urbain, matériaux, web... puis cela s’est un jour scindé par un 2ème blog http://blog.evoluve.info qui a mis en avant un concept : l’EvoluVe (cherchez ce mot, il existe...).

          Cela représente ce que nous vivons en ce moment : une transition par les outils de communication et l’appropriation de l’activité politique...

          Entre-deux j’ai mis en place un wiki, mais là-dessus encore moins de monde, jusqu’à ce que wikipedia prenne place...mais mon outil tiddlywiki doit-être trop interactif... Tandis que j’usais d’un discours parfois un peu trop flou... Je m’aperçois aujourd’hui, que je dois encore réduire les sphères : dans l’EvoluVe se place une sorte de recherche de ce qui fait l’humain (l’HumuA) mais là c’est en cours : je résume donc : ... d’abord un blog -aide mémoire/« coup de gueule »...puis la fondation d’une théorie sur la société, enfin sur les fondations sociales de l’humanité...

          Pour ceux(elles) donc qui ont le courage : chercher evoluve et tiddly . Passé l’impression de confusion, quelques idées sont certainement à retenir : notamment (étant architecte) ces structures « Modules d’Occupations Publiques » (mop) qui servent à créer des contextes physiques propres à la réunion, à la discussion , aux jeux...etc (à manger...bref toute activité sociale envisageable) qui vise à reconquérir ces espaces retirés à l’expression de tous...

          Vous trouverez cela parfois délirant (c’est une sorte de période)...j’ai donc un site blog plus « construit » : http://evoluve.hautetfort.com qui a été assez bénéfique au point de vue retour, puisque lié à d’autres blog du même thème...(mais c’est resté au niveau de « c’est bien...et puis ? »)

          Je sais , je tente là une médiatisation de plus, mais j’attendais effectivement une sorte de réponse positive.

          Je travaille beaucoup à l’intuition avec des inforlations globales, et pourtant, je reste convaincu que nous sommes immanquablement dans une transition sociale ; les élections 2007 sont un moment plus que jamais propice à ce glissement de point de vue « priorités économiques vers priorités humaines »... Je développe actuellement mes vues sur une « éthique globale cohérente » (EGC) qui me semble être en fond de tout ce qui fait les sociétés humaines (cela doit avoir plus d’importance que les religions ou les économies de tendance capitalistes...et malgré elles !)

          Merci, de votre visite, quelque soit votre conviction, vos critiques ou votre incomprehension ; Personne ne se construit tout seul, et les idées sociales doivent être partagées pour être concrétisées. Voir AkoZ - EvoluVe - Ark - politique - EGC - tiddly - nouvelobs - artpress pour quelques références conceptuelles ... Pour ce qui est de ma prétention...c’est un défaut de jeunesse...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès