Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les dérapages écologistes sur le « négationnisme climatique (...)

Les dérapages écologistes sur le « négationnisme climatique »

 Depuis quelques mois, le lobby écologiste utilise médiatiquement l’expression « négationnisme climatique » pour désigner l’opposition scientifique et publique croissante aux thèses du GIEC sur le réchauffement global.

Cette attaque des écologistes intervient en plein Climate Gate, le scandale qui a permis d’établir que les mesures de températures qui servent de base à la théorie du GIEC ont été falsifiées par l’organisme chargé de les présenter. De nombreuses autre erreurs et approximations semblent entacher les travaux du GIEC.

L’utilisation de cette expression, qui établit un parallèle entre les climato-sceptiques et ceux qui nient l’existence des chambres à gaz répond à un triple objectif.
  • Premièrement il s’agit d’instiller l’idée selon laquelle les théories du GIEC sont aussi incontestables que l’existence des chambres à gaz et de la shoah. Nier cette "évidence climatique" obéirait donc à des motivations purement idéologiques et n’aurait aucun fondement scientifique.
  • Deuxièmement il s’agit de dénigrer très agressivement les scientifiques et le public qui ne croient plus à la thèse officielle du GIEC. Claude Allègre et Vincent Courtillot seraient comparables à Faurisson et la foule des climato-sceptiques à des légions d’extrême droite.
  • Enfin il s’agit de préparer le terrain à l’établissement d’un "délit de contestation de l’origine humaine du réchauffement climatique". On entend d’ailleurs les écologistes les plus virulents qualifier l’action de leurs opposants climatiques de "crime contre l’humanité", utilisant ainsi la bonne vieille technique de tous les dictateurs : faire passer les opposants pour des criminels.
Le procédé est particulièrement abject et doit être dénoncé avec force.
 
Au-delà de son côté odieux cet amalgame révèle (s’il en était besoin) que les écologistes refusent la controverse. Or le propre d’une proposition scientifique est d’être réfutable. Lorsque les écologistes traitent de "négationnistes" ceux qui contestent leurs thèses ils ôtent tout caractère scientifique aux théories qu’ils prétendent défendre. Ce qui est irréfutable appartient au domaine de la croyance, pas de la science. L’écologie est donc bien une forme de religion qui, après avoir noyauté toutes les sphères du pouvoir, prétend imposer ses dogmes à l’humanité.

Face à ce phénomène qui menace le débat d’idées et la démocratie. Gauche Libérale a décidé de mener une campagne de surveillance et d’action Nous avons entrepris de noter l’emploi de cette expression dans les médias, d’alerter s’il y a lieu, les rédactions et de publier les résultats de nos interventions. Notre action ne nous place ni dans un camp ni dans l’autre. Le débat sur l’influence du CO2 sur le réchauffement climatique est un débat scientifique et il doit le demeurer.

Voici un premier échantillon de nos investigations sur l’usage des termes "négationnisme climatique" ou négationniste climatique ou "négationniste" tout court.

1) Expression employée le 15 novembre 2009 sur Europe 1 par Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, qui a été "vertement" remise à sa place par Elkabbach. On peut voir la vidéo ici. Cécile Duflot s’est rétractée gênée. Bravo M. Elkabbach.

2) Expression employée par M. Paul Moreira auteur d’un reportage pour France 4. La chaîne publique reprend cette expression sans état d’âme pour présenter le reportage sur son site. Nous allons lui écrire pour recueillir sa position.

3) Yann Arthus Bertrand a nommément traité Claude Allègre de "négationniste" (tout court). Interrogé par Morandini sur le caractère approprié de cette expression il a répondu : "c’est le mot qui le qualifie le mieux". Dont acte, il ne faut pas s’attendre à mieux de la part de ce personnage.

4) Vincent Courtillot, éminent scientifique a été traité de négationniste par Elise Buckle, responsable énergie-climat du WWF France lors de l’émission "Ce soir ou jamais". Taddéi a très bien réagi en intervenant : "négationnisme c’est une injure grave qui mène en prison". On peut voir la vidéo ici. C’est à la 11e minute. Bravo M. Taddéi, et bravo au discours raisonnable et modéré de Vincent Courtillot.

5) L’expression apparait le 11/01/2010 sur le site de l’Express.fr dans une interview d’Etienne Kapikian, météorologue. Sommée de s’expliquer, la rédaction de l’Express.fr fait disparaitre les termes "négationnistes climatiques" et les remplace par "sceptiques". M. Mettout, rédacteur en chef de l’Express.fr, nie les faits (preuves ici) puis avoue sur twitter tout en ajoutant que les termes "négationnistes climatiques" ne le gênaient "pas plus que ça" (sic) mais qu’il les avait retirés parce qu’ils ne "reflétaient pas l’opinion" de l’interviewé.

Nous allons continuer à traquer ces comportements et nous vous en tiendrons informés.
 

Documents joints à cet article

Les dérapages écologistes sur le « négationnisme climatique »

Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • minidou 21 janvier 2010 10:58

    L’emploi du terme négationisme, est l’emblème du nouveau maccartysme de notre époque...Tu contestes l’origine humaine du réchaufement ? Tu est négationiste et anti américain....Et donc si tu es anti américain et négationniste, tu ne peut qu’être antisémite...Comme quiconque t’écoutera ou te défendra (y compris sans adhérer, juste au nom de la liberté d’expression)...Sentence médiatique imparable...Mais qui est encore dupe... ?


    • sisyphe sisyphe 21 janvier 2010 14:20

      Depuis quelques mois, le lobby écologiste utilise médiatiquement l’expression « négationnisme climatique » pour désigner l’opposition scientifique et publique croissante aux thèses du GIEC sur le réchauffement global.

      Pétard !
      Il y en a qui ne manquent pas d’air (pollué) !

      On croit rêver !!!

      Alors que le lobby libéral fait feu de tout bois, multiplie les articles des négationnistes du réchauffement (oui, négationniste ; définition : qui nie une réalité), voilà l’auteur qui s’en prend au « lobby écologiste » !!

      Vous voulez qu’on fasse le compte des articles publiés depuis des mois sur ce site pour dénier le réchauffement climatique, et le nombre de ceux du « lobby écologiste » , qu’on rigole !!

      C’est une véritable intox à grande échelle, qu’on subit, depuis des mois, par les lobbies pétrochimistes et libéraux ; foultitude d’articles dur le pseudo « climategate », sur le non-réchauffement ; pas un jour ne passe, sans un article des négationnistes climatiques, et voilà l’autre qui vient jouer les vierges effarouchées, parce qu’on appelle un chat un chat.

      Une question s’impose ; est-ce que vous nous prenez pour des cons, ou bien est-ce vous qui l’êtes vraiment ?


    • sisyphe sisyphe 21 janvier 2010 16:25

      Derrière la formidable campagne d’intox des négationnistes, la réalité...


    • sisyphe sisyphe 21 janvier 2010 18:45

      Eh, oh ; vous gardez la « propagande nauséabonde » pour vous, quant au terme négationniste, il est employé par extension, comme chacun peut le comprendre ; pas de cirque, svp...

      Moins grave, en tout cas, que « khmer vert », ou « ayatollah », et tout le tremblement...

      Alors, pédale douce, les négationnistes du réchauffement...


    • Surcouf 21 janvier 2010 22:03


      Négateur(s) [celui qui nie]. Tout simplement. Débat clos. Faites passer le message.


    • sisyphe sisyphe 21 janvier 2010 22:24

      "La propagande désigne un ensemble d’actions psychologiques effectuées par une institution ou une organisation déterminant la perception publique des événements, des personnes ou des enjeux, de façon à endoctriner ou embrigader une population et la faire agir et penser d’une certaine manière[1],[2]. Entendu en ce sens, ce phénomène, propre en général aux forces politiques ou militaires, est souvent désigné par l’expression de « propagande politique »"

      Entièrement d’accord avec cette définition.

      Il se trouve que la propagande entretenue par les lobbies pétrochimiques, à la suite de Texaco, sévit depuis plusieurs années, pour dénier le réchauffement climatique avéré, relayée par les lobbies libéraux, comme on la subit quotidiennement.


      0 vote
      Par Huitante-Huit (xxx.xxx.xxx.168) 21 janvier 21:18

      Et j’ajouterais juste, en dehors de tous débat, hors des militantismes des 2 bords, une simple demande de citoyen a citoyen :

      Ayant perdus,comme des millions d’autre, de la famille dans les camps de la mort, je vous prie de ne pas me qualifier de négationniste. Et ce quelque sois la traduction que votre petit cerveau haineux à fait de ce mot , un minimum de respect pour les millions de gens que ça représente s’il vous plait...

      Je rends hommage aux membres de votre famille, mais votre passion vous égare ; à aucun moment, je n’ai le « cerveau haineux » quand je ne fais qu’exprimer ma conviction intime.

      Vous vous dégradez vous-même à ce procès d’intention ; j’ai du respect pour toutes les victimes de la connerie de la guerre (j’en compte moi-même dans ma famille), mais votre

      digression un peu honteuse dramatise à loisir ce qui est un néologisme par extension.

      Si vous préférez dénégateur, ma foi, perso, je suis pour ménager les susceptibilités, à condition que ce soit réciproque.

      Et, pour en revenir au sujet, le climat se réchauffe ; c’est avéré. Ceux qui le nient sont dans la dénégation.

      Signé Hulk.


    • Grasyop 22 janvier 2010 00:19

      Moi j’aime pas les nougats sionistes. smiley


    • Romain Desbois 22 janvier 2010 22:08

      Heu ya quelqu’un qui a lu le rapport du GIEC ?

      Pas de extrait, des interprétations, le rapport !

      J’aimerais pour nous faciliter la tâche, lorsque l’on dit qu’un truc est dans le rapport, que l’on donne le passage, la page, bref un truc sur lequel on puisse aller vérifier.


    • Charles Martel Charles Martel 21 janvier 2010 11:05

      Vous avez entièrement raison sur les objectifs de cette criminalisation de l’opinion.

      A se demander pourquoi certains ont peur d’un débat serein...


      • HELIOS HELIOS 21 janvier 2010 11:15


        Bonjour.... j’ai aimé votre article factuel, bien que je n’en comprenne pas le but.

        Tout le monde le sait bien, les ecologistes sont des « dogmatiques ». Ils defendent un dogme qui, comme il se doit, ne se discute pas et ne se conteste pas, puisqu’il est d’origine extra-humaine.

        Le GIEC agit comme une sorte de clergé eclairé, là pour distiller la bonne parole officielle.

        Ce dont ne se rendent pas compte les Cecile Dufflot et autres suppôts de l’ecologie, c’est qu’il sont en train de la discrediter sur le long terme. Leurs petites magouilles personnelles, s’appuyant sur une cause eminament noble (la defense de la planete et de notre environnement) ne reussira pas a changer qui que ce soit ni dans le climat, ni dans la meteo.

         Le reste du domaine vert, c’est a dire la biodiversité, la pollution, ce ne sont pas ces ecologistes là qui les defendent. Ces domaines risquent egalement de faire les frais des engagements douteux de ceux qui ptretendent les defendre.

        Imaginons seulement une seconde que l’integrisme des verts actuels discreditent pour longtemps l’ensemble des themes liés a l’integration de l’homme dans la nature et nous verrons ensuite comment les pire des industriels utiliserons ces repoussoirs pour nous imposer ou en profiter, pour detruire ce qui nous restera de naturel.

        Ceux quii font le plus de mal actuellement a l’ecologie, ce sont bien les verts et non pas ceux qui defendent les justes equilibres et surtout la sincerité scientifique de ceux qui savent qu’ils ne savent rien.


        • alcodu 21 janvier 2010 11:36

          D’accord avec vous. Bonne analyse. Il est vrai que l’environnement est un sujet sérieux qui mériterait d’échapper à la croyance et de réintégrer le domaine du rationnel.

          Sur le but de l’article, il s’agit d’analyser puis de relater nos actions, qui certes, ne font que commencer, mais peuvent avoir un impact. A ce titre la réaction de l’Express.fr est tout à fait significative.


        • Cogno2 21 janvier 2010 13:14

          Tout le monde le sait bien, les ecologistes sont des « dogmatiques ».

          C’est quoi ça ?
          Ah oui, les noirs sont faineants, les arabes sont voleurs, les martiens sont verts, etc etc.
          N’importe quoi.


        • caramico 22 janvier 2010 10:36

          Ce terme de négationniste est tellement galvaudé qu’il discrédite également la juste lutte contre le racisme.
          Les journaleux atteint de psittacisme ne se rendent pas compte de la gravité de leurs amalgames imbéciles.

          Dans le même registre, mais de moindre gravité, les « prises d’otages » que constituent les grèves dans les transport m’horripilent au plus au point.
          Comptez également le nombre de « en revanche » utilisés journellement par nos déformeurs nationaux : bientôt on pourra les remplacer par des disques vocaux.


        • alcodu 21 janvier 2010 11:47

          Je pensais que les crédits photographiques allaient apparaître en survol ou autre. Comme il n’y sont pas, je précise que la photo est de Evanlavine sous licence Creative Common.


          • King Al Batar Albatar 21 janvier 2010 11:50

            Très bon article, il est effectivemetn affligeant de constater qu’aujourdhui en France on a tendance à rendre delictuelle, voire criminelle la mauvaise opinion.

            Je ne suis paas un des fervents combattant de la these du 11 septembre, mais ca va toujours dnas le meme sens avec les meme mots...

            Le pir c’est que bien souvent on reproche au juifs de trop parler de la Shoah, mais ce ne sont pas des juifs qui parlent de negationnisme.... Comme si finalement on avait fini par convenir que critiquer la politique écolo ou le rapport officiel du 11/09 c’est etre antisémite ! Bref du grand n’importe quoi dnas les regles de l’art.


            • LE CHAT LE CHAT 21 janvier 2010 11:59

              les deux opinions ont le droit de s’exprimer , aussi bien l’une que l’autre , je suis contre la pensée unique , chacun doit être libre de se faire une opinion !


              • grosminique 21 janvier 2010 12:42

                Entièrement d’accord avec votre point de vue. Votre famille politique n’est pas la mienne, et cela me prouve, une fois de plus, qu’il est toujours possible de se retrouver pour combattre le dogmatisme et le sectarisme de certains.


                • faxtronic faxtronic 21 janvier 2010 13:03

                  je vousdrais en rajouter une couche : J ai toujours dit, depuis que j ai dix ans, concernant la shoah qu interdire le debat ne fait qu affablir sa vraisemblance au fil du temps. Si il n y a plu de contradiction possible, alors cela devient une dogme, une non-verite. Il fallait les gens douter de la shoah et autre, comme cela les arguments qui prouvent que c est vrai aurait infiniment plus de poids. Deja que pour ma generation, cela devient de plus eloigne, je crains que pour la generation qui va venir (celle de mes enfants), cela devienne irreelle, et donc pourra etre balayee d un coup de vent. La verite ne doit pas se protegee de murailles legales.

                  Mais voila, depuis un certain temps cela devient a la mode d interdire tout debat un tant soit peu sensible : lois memorielles, negationnisme. Il est alors normal pour les gens, que pour faire eclater la/sa verite, il faille mettre en prison ses detracteurs. C est un phenomene de societe.


                  • Cogno2 21 janvier 2010 13:07

                    Et allez un ènième article sur le sujet.

                    Je m’interroge sur ces attaques massives contre le réchauffement, sur leur but.
                    Et comme je l’ai dit hier, pourquoi limiter l’écologie au réchauffement, quel est le but de cette manoeuvre grossière ?

                    Allez, faites de beaux rêves.


                    • Cogno2 21 janvier 2010 13:11

                      il est effectivemetn affligeant de constater qu’aujourdhui en France on a tendance à rendre delictuelle, voire criminelle la mauvaise opinion.

                      Argument de mauvaise foi, qui en plus se retourne tout seul, sans effort contre son auteur.
                      C’est vrai, si je dis qu’Israël m’emmerde, je peux utiliser votre argument très facilement.

                      Maintenant, il est vrai que je préfère un avis fondé sur quelque chose, qu’un avis fondé sur rien, et c’est pourquoi je ne peux honnêtement nier qu’il y a de très fortes chances que nous soyons dans une phase de réchauffement, ou du moins de changement brutal (à l’échelle géologique). Et que les conséquences ne seront pas négligeables.


                    • alcodu 21 janvier 2010 13:33

                      Cet article n’est pas un article qui prend parti pour l’un ou l’autre camp. Il demande simplement que les réchauffistes cessent d’accuser leurs opposants de négationnisme.

                      Je pense d’ailleurs qu’à moins grande échelle il faut faire attention de ne pas traiter les réchauffistes de faussaires, comme on commence à le lire. Ce n’est pas parce que certaines études ont été truquées que l’origine humaine du réchauffement doit être écartée. Elle est défendue par des scientifiques tout à fait honorables. Les deux hypothèses, soleil ou CO2 doivent être examinées sereinement.


                    • King Al Batar Albatar 21 janvier 2010 15:28

                      Bonjour,

                      En ce qui me concerne je pense qu’effectivement il y a un rechauffement climatique. Neanmoins la question evoquée ne porte pas sur cela. Elle portent sur le fait de pouvoir consteter une information, vraie ou fausse, sans necessairement être obligé de se faire insulter alors que ce n’est pas le propos.

                      Lorsque les informations nous ont dit que le nuage de Tchernobil s’est arrét à la frontière franco belge, il est important que des gens disent qu’on nous prend pour des cons. Après si une personne ne croit pas en une information qui est communiqué il a quand même le droit d’en douter sans necessairement etre comparé à quelqu’un qui nit les chambres à gaz....

                      Nier l’existance des chambres à gaz est devenu un delit en France (je trouve cela un peu stupide mais bon), comparer quelqu’un qui doute d’une information qui lui est communiqué à un negationniste c’est le comparer à quelqu’un qui commet un delit. C’est donc une diffamation ! 

                      En ce qui me concerne, je ne prends pas comme argent comptant tout ce que Dame Télé peut raconter. Je crois qu’il y a bien un rechauffement de la planete mais j’aimerai bien avoir la possibilité (en esperant que ce ne soit pas un luxe) de consteter une information qui me parait douteuse, quelque soit cette information....

                      Vous parliez d’Israel c’est très juste, je vais l’utiliser comme exemple en 2002 j’habitait à Londres, et il y a eu la basilique de la nativité qui a accueilli 200 palestiniens poursuivis par l’armée. Cela a duré quelques mois. En france les informations disaient que les Palestiniens étaient poursuivis par l’armée Israelienne, et qu’il ont trouver refuge dans cette église. En Angleterre, les informations disaient que les Palestiniens etaient rentrés dnas l’église et avaient pris tout le monde en otage.... Quid de la verité ? 

                      Contester une information c’est la preuve d’une reflexion menée..... 


                    • chria chria 22 janvier 2010 09:55

                      "Maintenant, il est vrai que je préfère un avis fondé sur quelque chose, qu’un avis fondé sur rien, et c’est pourquoi je ne peux honnêtement nier qu’il y a de très fortes chances que nous soyons dans une phase de réchauffement, ou du moins de changement brutal (à l’échelle géologique). Et que les conséquences ne seront pas négligeables."
                      Enfin une parole mesurée. Toutefois vous ne dites pas si vous pensez que cela est provoqué par les GES anthropiques. Mais je suppose que oui.
                      Enfin je dois vous dire que critiquer une théorie ne veut pas dire avoir une théorie. Ne demandez donc pas aux négateurs d’avoir une théorie fondée, ce serait malhonnête. On bien le droit d’émettre des doutes sans pour autant être un vilain et dangereux malfrat.
                      Ensuite ne mettez pas dans le même sac ceux qui se posent des questions et les trolls complotistes qui font du mal au final à tout le monde.


                    • TSS 21 janvier 2010 13:08


                      ta ga da tsoin tsoin .... !!


                      • Yena-Marre Yena-Marre 21 janvier 2010 13:11

                        Bonjour,
                        Gauche liberale ?
                        C’est peut-etre la solution car c’est un bon article.
                        Signé Yena noctambule de jour. smiley


                        • Cogno2 21 janvier 2010 13:16

                          Au vu des deux derniers commentaires, un troll et un truc sans queue ni tête, je me casse aussi de cet article.


                          • TSS 21 janvier 2010 13:19


                            il y en a un peu marre des pro nucléaire qui viennent nous gonfler les noix avec des centrales

                            obsolètes(prolongées artificiellement) et l’EPR qui se noie... !!


                          • floyd floyd 21 janvier 2010 13:18

                            A noter que Richard Lindzen, un des climato-sceptiques les plus connus, a été aussi traité de négationniste. Quand on sait que sa famille a connu les affres de la déportation, on voit a quel point le respect de l’individu n’est pas une priorité chez certains réchauffistes.


                            • chria chria 22 janvier 2010 09:56

                              Sauf que Lindzen n’a jamais dit que la démocratie c’est de la merde.


                            • pecqror pecqror 21 janvier 2010 13:47

                              Et ces mêmes personnes (les écolos !!!) n’hésitent pas à brandir le point GODWIN quand la monnaie de leurs pièces leur est envoyé. smiley


                              • alcodu 21 janvier 2010 13:53

                                Oui Waldgänger c’est aussi à prendre en compte. L’un n’excuse pas l’autre.


                                • Brother Brother 21 janvier 2010 13:55

                                  Une version très probable d’analyse du climat mets plus en avant l’influence de l’activité solaire.
                                  Le Co2 n’est qu’une conséquence très attardée , non un facteur influant.
                                  Il ya eu semble t il un dérapage politique inconscient (quoique très pratique) dont la conséquence a pu être de soutenir le maintient des pays sous développés en l’état, sans envergure de croissance énergétique.
                                  Des gros salaires ont été débloqués pour nourrir cette croyance à la réchauffe de notre Terre, cela n’a absolument pas été innocent

                                  une vidéo un peu basique...


                                  • La Parole Argentée La Parole Argentée 21 janvier 2010 14:14

                                    Article intéressant sur la dérive du « verbe ». En effet, au delà du sujet « écolo-climat », vous pointez clairement du doigt le problème de l’opinion et des « contradicteurs ». A l’heure actuelle, dès lors qu’une opinion se place dans le doute ou l’opposition, le camp « majoritaire » (mais l’est-il vraiment ?) brandit l’épouvantail « négationniste ». Tout comme il y a quelques années, les politiques sortaient joyeusement le mot autiste pour qualifier leur opposant. L’éxagération est là parce que les arguments ne le sont pas.
                                    Bientôt dans les maisons, ça sera :
                                    - chérie, on regarde le foot ce soir
                                    - ah non ! j’en ai marre de ton foot de merde !
                                    - espèce de négationniste ! complotiste ! facho !
                                    Je déconne, mais au fond, c’est bien cela le hic. A force de crier « négationniste » pour tout et n’importe quoi, ce mot n’a plus aucun sens et se trouve ridiculiser lui-même.


                                    • nuance 21 janvier 2010 14:21

                                      Voici un article : Le révisionnisme scientifique en action puisé sur /www.gaucheliberale.org.

                                      Bref les écologistes décrits comme des révisionnistes scientifiques ! Et vous parlez de dérapage ? Quelle mauvaise foi !!


                                      • Brother Brother 21 janvier 2010 15:14

                                        heu ; désolé .. en ce qui concerne l’ogm il n’est évidemment pas soutenable que la science est pu être moteur d’évolution favorable.
                                        il est contesté ici que le point de vue officiel des officiels écologistes soit fondée car très pratique et se base sur des théories du giec (gros salaires) et elles sont une belle opportunité d’encourager la misère ( sans électricité pas de santé !!).
                                        en ce qui concerne le réchauffement c’est plus complexe.
                                        il y a l’obscurcissement planétaire dû à certains gaz (l’épandages de produits par avions favorise la propagation d’ émissions hertziennes ayant plusieurs effets nocifs dont celui très intéressant de nous faire mal au crâne... ne cherchez plus !)

                                        Le rayonnement cosmique peut être parfois à la base de la création de nos banals nuages, les variances fortes de champs solaires repoussant ces rayons il fait alors plus chaud.
                                        nous sommes dans le champ proche de notre étoile, la matière de notre terre tient dans un dé à coudre ramené à la concentration de la masse du soleil, on pourrai réfléchir sur les champ magnétiques intenses et se poser la question ; est il possible de quitter l’enveloppe magnétique protectrice de la terre en vie et espérer poser un pied où que se soit alive & well ..

                                        allons nous payez la taxe carbone sous prétexte quelle puisse être la cause du réchauffement alors quelle n’en est qu’une conséquence très ancienne ?
                                        allons nous adopter un mode de vie énergivore proposé par nos chère élites ,sans sonder leurs véritables objectifs dont certains de canaliser nos vies pour leurs profits ?

                                        au fait qui dérapent parmi les vrai écologistes ?


                                      • nuance 21 janvier 2010 15:47

                                        @ brother

                                        Je ne sais pas si c’est à moi que s’ adresse votre commentaire. Personnellement je souligne simplement que l’auteur devrait aussi dénoncer les excès de son propre camp ( ceci dit je ne me fait aucune illusion ).


                                      • nuance 21 janvier 2010 15:53

                                        @ brother

                                        Désolé, je me suis fait piéger par la barre de scroll, et je n’ai pas vu le flot de discutions précisément.


                                      • alcodu 21 janvier 2010 16:46

                                        Oui nuance, cet article fait référence aux révisionnisme scientifique c’est à dire aux théories qui privilégient l’idéologie sur la science et qui essayent d’adapter les résultats scientifiques pour « coller » à une idéologie.
                                        Le cas d’école c’est Lyssenko « scientifique » (peut-être sincère) dont les expériences et les conclusions ne visaient qu’à conforter les théories du pouvoir bolchévique.

                                        Quel rapport avec le négationnisme c’est à dire la négation de la shoah ? J’ai pris soin de parler de révisionnisme scientifique qu’il faut encore distinguer du révisionnisme historique, c’est un autre sujet.


                                      • nuance 21 janvier 2010 21:27

                                        Vous faites la distinction entre le révisionnisme scientifique, et le révisionnisme historique, alors considérez que négationnisme climatique n’a rien à voir avec le négationnisme de la Shoa.

                                        D’ailleurs ce texte ( sur le révisionnisme ) est d’un passe partout total. Je remplace « écologistes » par « libéraux de gôche » et çà n’est pas plus vide :

                                        Comme la plupart des religions, comme l’extrême droite ou comme les communistes en leurs temps, les libéraux de gôche utilisent des données scientifiques dans l’unique but de conforter leur théories. Ils possèdent leurs scientifiques officiels qui détiennent La Connaissance. Ces « experts », organisés en un puissant réseau d’influence, ont leur avis sur l’énergie nucléaire, sur les OGM, sur le réchauffement planétaire. Eux, ils Savent !


                                      • King Al Batar Albatar 21 janvier 2010 16:02

                                        Je n’ai pas l’habitude de traiter les personne qui s’oppose à la bienpensance de négationiiste, mais quand vous ecrivez :
                                        « La première révision est née d’une réécriture de l’Histoire de la seconde guerre mondiale par les vainqueurs US, GB, FR, URSS »

                                        Est ce que vous niez les chambres à gaz ?

                                        Parce que je ne suis pas quelqu’un qui suit pour la censure. Donc je ne signale pas d’abus. En revanche mes grands parents ont été déporté et ma mère a vecu dnas un orphelinat toute son enfance et adolescence. Par conséquent quand j’entend des personnes qui nie les chambres à gaz, je me pose systématiquement cette question : «  »quelle grosse pute a pu mettre ce connard au monde ?"

                                        Donc si vous nier l’existance des chambres à gaz ou les deportation vous savez ce que je pense de vous ainsi que de votre maman....

                                        PS si vous signalez un abus, parce que vous vous sentez concernés par le message, pour ce que je viens d’ecrire sur l’autre pute (ta mère) la modération sera obligé de constater ce que tu as ecris également.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès