Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les Etats particuliers de la presse

Les Etats particuliers de la presse

Walpole a lui aussi préparé les Etats généraux de la presse. En tant que lecteur, il a fait de son mieux pour apporter sa contribution aux débats, détaillant chaque quotidien, chaque magazine de cette semaine.

Bernie Bonvoisin ouvre tout grand son loft près de l’Etoile aux photographes de Paris-Match. Le grand capital est désormais son bon voisin. Et Trust, finalement, portait bien son nom !

Sophie Marceau et Christophe Lambert. Walpole retient le titre de l’article sur le même Paris-Match  : « L’Amour 24 heures sur 24 ». Comme qui dirait, c’est Tarzan qui yope la boum !

Laura Smet est partout. Joliment dénudée sur le supplément Libération. « Je ne cache rien », avoue-t-elle. Walpole songeur se dit qu’elle ne sait plus quoi Smet ?

Michel et Bernard-Henry (Libé-Livres du jeudi) : dans leur magnifique livre de niaiseries, ils nous parlent de Richard Anthony et de Frank Alamo. C’est sur les disques du suave et plagiaire Anthony que Houellebecq connut ses premières pignolades et que Bernard-Henry Lévy, tout en frémissements ontologiques, tacha ses chemises blanches (lavées par Ariel ?). La rencontre se passe en Irlande. Il se peut que vous les croisiez parmi les buveurs de Guiness : deux moutons buvant du Sirop Typhon.

Clara Gaymard, présidente de General Electric-France, a obtenu, à Paris, le premier prix aux Trophées du management de l’innovation interne (dans Challenge). Pour ceux qui ne se souviennent pas, le mari, Hervé Gaymard, exhortait le peuple français à se serrer la ceinture depuis son appartement de 400 mètres carrés en plein Paris. Loyer payé sur nos fonds publics. Walpole se demande où Clara et Hervé ont dormi au soir de cette grande victoire.

Roselyne Bachelot a essuyé une larme après la projection de Faubourg 36. C’est dans Paris-Match. Arrête ton cinéma, Rosy !

Bernard Tapie crie pitié dans le magazine Challenge. Il veut « disparaître », il veut qu’on « l’oublie pour toujours » ! On apprend dans l’article que le fiston, Laurent, se porte bien, il est directeur général de Partouche Interactive (les Casinos) et que Bernard compte encore beaucoup d’amis fidèles. Le premier d’entre eux est Claude Bartolone, président du Parti socialiste au Conseil général de Seine-Saint-Denis s’il vous plaît. Cet éminent homme de gauche, farouche adversaire du capitalisme, trouve que "Bernard Tapie est un homme attaché au combat de gauche".

Walpole s’interroge sur l’avenir de Nanard qui pourra sûrement s’appuyer sur l’expérience et l’aide de son ami Patrick Le Lay, l’ancien PDG de cette grande et merveilleuse chaîne de TF1. Ce dernier dirige le Fonds Serendity créé par Bouygues et Artémis, société qui est présente notamment sur le marché des jeux en ligne et des paris sportifs sur internet. Toujours dans l’article, Walpole apprend que Bernard Tapie a traîné récemment du côté d’Ouchy, la banlieue-racaille de Lausanne pour y chercher un petit cabanon. Avec le magot du Crédit lyonnais, Walpole le voit bien racheter le Phocéa. Ce serait magnifique, le Phocéa sur le lac Léman, non ?

La famille Arnault toujours dans Paris-Match  : Antoine, Hélène et Delphine Arnault étaient au Plaza Athénée pour l’ouverture du Spa Dior-Institut construit par le merveilleux papa. C’est Monica Bellucci qui coupa le ruban. C’est peut-être dans ce fleuron de l’hôtellerie parisienne (prix moyen des chambres : 900 euros) que Clara et Hervé ont passé cette nuit-là. Cet établissement, 4 étoiles luxe, aménagé par Sibylle de Margerie ne désemplit pas, y compris la suite de quatre chambres louée jusqu’à 28 000 euros par jour. Riche vie que celle des riches !

Nicolas Demorand de France-Inter a organisé sa tranche de 8 h 30/9 heures sur les Etats généraux de la presse. A la question d’un auditeur sur cette bizarrerie de voir des marchands de canons (Lagardère, Dassault) tenir la grande presse, ce cher Nicolas s’est mis à rire et à faire rire la galerie puis il est passé à la question suivante. L’autre Nicolas a dû bien rire aussi.

Walpole (http://www.pensezbibi.com)


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • ohnil ohnil 3 octobre 2008 17:41

    Il me semblait que le Gaymard valait 600 M² et non pas 400 (à moins que ce soit un effet de la récession qui m’ait échapé) ?


    • Yohan Yohan 3 octobre 2008 23:21

      Vous avez oublié le très petit petit Poncelet

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès