• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les faux sondages Le Pen : Washington pris la main dans le sac

Les faux sondages Le Pen : Washington pris la main dans le sac

Sondage des présidentiellesL’ensemble de la scène politique française a été secouée, les 5 et 7 mars, par la publication coup sur coup de deux sondages, publiés l'un et l'autre par le journal Le Parisien, réalisés l'un et l'autre par « l’institut » Harris Interactive, et donnant l'un et l'autre Mme Le Pen en tête du 1er tour à l’élection présidentielle qui se déroulera dans plus d'un an.

Dans le premier, Mme Le Pen (FN) était créditée de 23 % au premier tour de la présidentielle, devant Nicolas Sarkozy et Martine Aubry (PS), chacun crédité de 21 %. Dans le second, elle était créditée de 24 %, devançant Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn.

Cette opération médiatique a laissé un profond sentiment de malaise dans l’opinion car de nombreuses personnes y ont flairé quelque chose d’artificieux, comme s'il s’agissait de fausser et de biaiser dès le départ le débat électoral et le choix des électeurs français un an avant les élections présidentielles.

C'est la raison pour laquelle il est important de revenir sur l’ensemble de cette affaire et, notamment, de partir à la recherche des commanditaires de toute l’opération.

1- DE PRÉTENDUS « SONDAGES » SANS AUCUNE VALEUR SCIENTIFIQUE

Sur le site Rue89, M. Jacques Le Bohec, professeur en sciences de l'information, a précisé que ces « sondages » Harris Interactive, réalisés via Internet, avaient « recouru à la pire des techniques qui existent puisqu'elle ne permet pas de s'assurer de la sincérité des réponses (d'à peu près rien d'ailleurs) ».

Décortiquant les rares informations disponibles sur la « technique » utilisée, M. Le Bohec a égrené les points qui ôtaient toute valeur scientifique à ces enquêtes :

  • elles sont bien trop éloignées de la date du vote pour avoir du sens : les résultats obtenus sont forcément entachés de « réponses ludiques, de défiance ou de protestation »
  • les rares quotas retenus par les sondeurs sont trop insuffisants (diplôme, locataire/propriétaire) et sont trop englobants (« inactifs ») pour obtenir un échantillon représentatif.
  • la fille de Jean-Marie Le Pen présentant « moins de stigmates négatifs » que son père, « il y a de fortes chances pour que les électeurs avouent plus aisément leur futur vote en sa faveur » et le très important « coefficient de redressement au sujet des intentions de vote à son endroit » n’a sans doute pas lieu d’être (les résultats en faveur de Mme Le Pen étant forfaitairement multipliés par 1,5 pour tenir compte de cette prétendue répugnance des « sondés » à avouer leur vote).

Le professeur en sciences de l'information en conclut que le score réel de Mme Le Pen, loin d’atteindre 23 % des suffrages, ne dépasse probablement pas 16% et s’interroge :

« Ne devrait-on pas, avant de balancer n'importe quels chiffres en pâture, être sûr que les réponses sont sincères, que l'échantillon est représentatif et que l'on doive le redresser ? A moins qu'il ne s'agisse d'une opération fumeuse destinée à rendre DSK indispensable ? »

http://www.rue89.com/2011/03/06/sondage-marine-le-pen-a-23-au-premier-tour-peu-probable-193620

Ajoutons à cette analyse que "l’échantillon" de Harris Interactive est constitué de personnes qui ont accepté d répondre à des quantités de sondages, y compris des sondages politiques, CONTRE PERSPECTIVE DE GAIN. Interrogé sur cette question troublante, Jean-Daniel Lévy, le directeur du département opinion de Harris Interactive France, l’a d'ailleurs reconnu sans ambages :

« Pour attirer le chaland et le motiver à répondre à son enquête, réalisée sur internet, l'institut a organisé un jeu-concours et fait miroiter une récompense. Au final, 7.000 € ont été offerts à l'un des quelque 1.600 membres du panel ».

.http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/sondages-incitation-financiere-une-pratique-qui-se-banalise-08-03-2011-1229325.php

Il est utile de rappeler ici qu’une étude d’Esomar de 2006 citée par l’Observatoire des sondage avait établi que 54% des sondés par Internet admettait mentir pour gagner une gratification. http://www.observatoire-des-sondages.org/L-artefact-Marine-Le-Pen-la.html

Il n'est pas inutile non plus de souligner que, parmi les arguments utilisés par Harris Interactive pour inviter des internautes à s'inscrire à leur sondage en ligne "Harris Poll On Line", figure cet argument explicite :

« En participant à Harris Poll On Line, vous pouvez influencer les décideurs dans l'administration, les organisations à but non lucratif et les entreprises et contribuer à façonner les politiques ».

 

Sondage Harris poll on line
Harris Poll On Line annonce la couleur : "En participant à Harris Poll On Line, vous pouvez influencer les décideurs dans l'administration, les organisations à but non lucratif et les entreprises et contribuer à façonner les politiques"

 

2 – LA SURMÉDIATISATION DES SONDAGES LE PEN EST UNE OPÉRATION DE DÉSINFORMATION

Les deux « sondages » publiés coup sur coup par Harris Interactive étant ainsi dépourvus de toute valeur scientifique, un autre « institut » aurait parfaitement pu produire d’autres « sondages » présentant Mme Le Pen obtenant 14 % ou 16 % des voix et échouant à franchir l’étape du second tour.

Pourtant, ces deux sondages Harris Interactive ont bénéficié d’une orchestration médiatique d’une ampleur que l'on n’avait pas connue depuis plusieurs années. Toutes les télévisions, toutes les radios et toute la grande presse écrite a propulsé ces « informations » au premier rang de l’actualité nationale et même mondiale.

Résultats des sondages Google
Le sondage Harris Interactive diffusé le 6 mars 2011 et donnant Marine Le Pen en première place au premier tour de l'élection présidentielle a fait l'objet d'une mise en scène véritablement hollywoodienne. Présenté comme un "coup de tonnerre", ce sondage certainement truqué arrive pour Google au premier rang des informations mondiales, avant même les derniers développements de la guerre en Libye.

 

Les connaisseurs ont immédiatement reconnu une opération de désinformation de grande ampleur, selon la définition qu’en donne Vladimir Volkoff : la « désinformation est une manipulation de l’opinion publique, à des fins politiques, avec une information traitée par des moyens détournés » (in Désinformation, flagrant délit, Éditions du Rocher, 1999, p.31) :

On ne saurait mieux résumer l’opération de désinformation qu’en citant la présentation de ces sondages telle qu’a osé le faire le magazine Le Point, en reprenant une dépêche Reuters :

« Marine Le Pen affole les compteurs en vue de 2012 – Marine Le Pen semble en passe de réussir son pari d'être au second tour de la présidentielle avec des sondages spectaculaires qui suggèrent que le Front national n'a pas simplement changé de prénom mais également d'image. Lancée à vive allure vers son objectif déclaré, la nouvelle présidente du FN s'imposerait au premier tour dans tous les cas de figure selon une enquête Harris Interactive publiée mardi par le Parisien. Au-delà des controverses sur la méthodologie employée pour consacrer la fille de Jean-Marie Le Pen reine des sondages, les analystes insistent sur la vague qui la porte vers les sommets ». http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/marine-le-pen-affole-les-compteurs-en-vue-de-2012-08-03-2011-1303935_240.php

14 mois avant l’échéance, alors que nul ne sait qui seront les véritables candidats et alors qu’une longue campagne électorale aura lieu et ne commencera réellement que dans environ 8 mois, le magazine Le Point a ainsi déjà « sacré » Marine Le Pen comme « reine des sondages » [sic] et a le culot d’affirmer qu’elle « semble en passe de réussir son pari d'être au second tour de la présidentielle ». Quant à l’absence totale de scientificité de ces prétendus « sondages », le magazine l’évacue avec une simple incidente : « Au-delà des controverses sur la méthodologie employée… » [sic] . Ce qui revient très exactement à dire :

« Au-delà du fait que ces sondages sont faux, ils sont quand même vrais ».

En termes de mise en scène et de désinformation, cela s’appelle « planter le décor ». Désormais, tous les commentaires politiques vont pouvoir gloser à l'infini sur la présence de Mme Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. Et, tous les sondages ultérieurs se sentiront peu ou prou obligés de ne pas trop s'éloigner de ces "sondages" Harris Interactive, en procédant aux "redressements" de leur choix.

Le magazine Marianne est détenu à 25 % par Yves de CHAISEMARTIN (ici en bas à droite), représentant pour l'Europe du Fonds CARLYLE. Ce fonds, qui gère notamment le patrimoine des familles Bush et Ben Laden, est dirigé par Franck Carlucci, ancien directeur général adjoint de la CIA et par Olivier SARKOZY, demi-frère de Nicolas SARKOZY (ici en haut à droite). Le magazine Marianne contribue très largement à l'orchestration de la campagne de promotion de Mme LE PEN et à l'annonce de "la chute du Sarkozysme"...

 

3 – LA DÉNONCIATION D’UNE MANIPULATION, MAIS PAS DES MANIPULATEURS

Les professionnels de la politique, et notamment les députés et les sénateurs qui connaissent bien le terrain, savent bien que la situation est actuellement très mauvaise en France. Mais ils savent également que le FN (qui n’avait récolté que le bien maigre score de 2,45% des électeurs inscrits aux élections européennes de juin 2009) n'en est pas pour autant à récolter 1 suffrage sur 4 un an et demi après. C'est pourquoi le prétendu « sondage » publié le 5 mars par Le Parisien a remis sur le devant de la scène une proposition de loi adoptée en première lecture par le Sénat, et défendue conjointement par le PS Jean-Pierre Sueur et l’UMPR Hugues Portelli pour mieux réglementer les sondages.

Voici quelques jours, le 3 mars 2011, le magazine Marianne, était justement allé interroger M. Jean-Daniel Lévy, directeur du département opinion de Harris Interactive France, pour lui demander pourquoi il s’insurgeait contre cette proposition de loi - votée à l'unanimité. A quoi le responsable de Harris Interactive France avait répondu, bien entendu après avoir réaffirmé son souci de "transparence"  : «  Nous ne croyons pas que les sondages façonnent l’opinion. […]

À Harris Interactive, nous ne sommes pas favorables à la publication des données brutes, des marges d’erreur et de l’instauration d’un délai de 24h00 entre la fin d’une enquête et sa publication ».

http://www.marianne2.fr/Sondages-pour-JD-Levy-Harris-Interactive—le-commanditaire-doit-etre-transparent_a203403.html

Si l'on y réfléchit bien, cette réponse est un aveu. Car un institut de sondage digne de ce nom, s'il n’avait en tête que la seule fiabilité scientifique des études qu’il produit, devrait être le premier à vouloir augmenter le niveau d’exigence de la loi afin d’empêcher de nuire les officines de désinformation. En s’opposant au contraire à l’édiction législative de meilleurs contrôles des « sondages » produits, Harris Interactive France a jeté le masque : il n’est pas là pour éclairer l’opinion mais pour la déformer.

Du reste, les grands politiques ne sont pas plus dupes de cette désinformation délibérée.

Interrogé sur la radio RMC, l’ancien ministre socialiste des affaires étrangères Roland Dumas n’a pas caché qu'il pensait que ce « sondage », qu'il a qualifié de « plaisanterie », n’était qu'une manipulation :

« Mais Marine Le Pen ne fait pas peur… Même le père ne faisait pas peur. La dernière fois, c’était une rigolade, la menace de Le Pen…., on a fait voter tous les socialistes comme des couillons qui sont allés voter pour voter pour Juppé ou je sais plus qui, pour Chirac, Ce sondage est très intéressant mais pas comme on l’entend… Moi, je pense que ce sondage a été bien présenté de façon à faire peur, il faut faire peur … ce sondage c'est une plaisanterie »

http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/roland-dumas-a-propos-du-sondage-29453

Rolland Dumas
Roland DUMAS, ancien ministre des affaires étrangères, interrogé par le 7 mars 2011 par la radio RMC : « Mais Marine Le Pen ne fait pas peur… Même le père ne faisait pas peur. La dernière fois, c’était une rigolade, la menace de Le Pen…., on a fait voter tous les socialistes comme des couillons qui sont allés voter pour voter pour Juppé ou je sais plus qui, pour Chirac, Ce sondage est très intéressant mais pas comme on l’entend… Moi, je pense que ce sondage a été bien présenté de façon à faire peur, il faut faire peur … ce sondage c'est une plaisanterie »

 

Ségolène Royal, candidate socialiste à l’élection de 2007, l’avait précédé dans cette voie en ne mâchant pas ses mots : « cela fait longtemps que je pense que les sondages font partie d'une manipulation de l'opinion. Ceux qui commanditent les sondages pensent qu'au fur et à mesure, ils vont finir par influencer l'opinion. ».

Ségolène Royal

Ségolène ROYAL, qui avait été lancée médiatiquement en 2006 par l'agence de publicité anglo-saxonne Ogilvy (groupe WPP) avait assuré la victoire de Nicolas Sarkozy. Dépitée, elle commence à comprendre que les commanditaires d'outre-Atlantique se passeront de ses services cette fois-ci.

Chose curieuse, ni Ségolène Royal, ni Roland Dumas, ni aucun des responsables politiques qui ont fait savoir que ces prétendus sondages relevaient à leurs yeux d'une manipulation, n'est allé jusqu'au bout du raisonnement : s'il y a "manipulation", qui sont les "manipulateurs" ?

 

4 – MAIS QUI EST DONC HARRIS INTERACTIVE ?

Ce qui est finalement le plus étonnant dans toute cette affaire, c'est que personne ne semble avoir songé à examiner qui était exactement « l’institut » Harris Interactive.

Cela vaut pourtant que l’on s'y intéresse.

La société Harris Interactive France n’est qu’une toute petite entreprise, qui ne regroupe qu’une cinquantaine de personnes. En revanche, elle est la filiale d’un groupe beaucoup plus puissant, le groupe américain Harris Interactive, qui dispose de près de 1 300 personnes au niveau mondial.

Le siège social de Harris Interactive est situé à New York (161 Sixth Avenue, New York, NY 10013) et le groupe est dirigé par un conseil d’administration de 7 membres, dont on trouve la liste sur http://ir.harrisinteractive.com/directors.cfm

Parmi ces membres dirigeants, deux doivent plus spécialement retenir notre attention.

La PDG de Harris Interactive a été sélectionnée par la Maison Blanche et le FBI

 

Kimberly TILL - PDG de Harris Interactive
Mme Kimberly TILL, PDG de Harris Interactive, a servi dans les allées du pouvoir de Washington, notamment comme assistante spéciale du directeur du FBI. Elle est membre du fameux CFR (Council on Foreign Relations)

 

La personnalité du PDG du groupe américain Harris Interactive, Mme Kimberly Till, est peu banale et assez inattendue à la tête d’un institut de sondage.

Présentée comme un « global leader », Mme Till a été auparavant PDG de l’institut d’enquête d’opinion Taylor Nelson Sofres pour l’Amérique du nord (de mai 2006 à mars 2008), après avoir été vice présidente d’une filiale de Microsoft Corporation (de 2003 à 2008) et, auparavant encore, une haute responsable du groupe AOL Time Warner, dans des emplois tournés vers les médias.

Plus intéressant encore, Mme Till a été sélectionnée en 1990 pour suivre le très prestigieux Programme « White House Fellowship ». Fondé en 1964 par le Président Johnson, le Programme « White House Fellowship » a été conçu pour offrir à une quinzaine de jeunes hommes et femmes triées sur le volet la possibilité de travailler pendant quelque temps au plus haut niveau du gouvernement fédéral avant d’aller « essaimer » dans la sphère privée. Comme le précise le site même de la Maison Blanche, « ce programme non-partisan » permet, pour reprendre les termes mêmes du président Johnson, « de donner aux boursiers une expérience de première main et de haut niveau des rouages du gouvernement fédéral et d'accroître leur sentiment de participer à affaires nationales ». En contrepartie de cette année d’expérience, le président Johnson estimait que « les boursiers devaient « payer cette faveur en retour » [« repay that privilege » selon la formule américaine], après leur départ, en « continuant à travailler en tant que citoyens à leurs devoirs publics ». Il espérait notamment « que les boursiers pourraient contribuer à la nation comme les futurs dirigeants ». http://www.whitehouse.gov/about/fellows (cf. photos de la dernière promotion sur http://www.flickr.com/photos/40021250@N05/with/4291737802/)

 

Pour dire les choses plus directement, les anciens stagiaires du Programme « White House Fellowship » sont censés servir, pendant le reste de leur vie active, les autorités gouvernementales américaines dans les fonctions professionnelles qu’elles exercent. .

S’agissant de Mme Till, on notera que, lors de son passage au Programme « White House Fellowship, l’actuelle PDG de Harris Interactive est devenue l’assistante spéciale du Représentant américain au Commerce (le responsable des négociations commerciales à l’Organisation Mondiale du Commerce), puis l’assistante spéciale… du Directeur du FBI. Rappelons que le FBI (« Federal Bureau of Investigation » ou « Bureau fédéral d'enquête ») est le principal service fédéral américain de police judiciaire et un service de renseignement intérieur. En 2010, la juridiction du FBI recouvre plus de 200 catégories de crimes fédéraux, faisant du FBI l'organisme d'enquête majeur du gouvernement américain, ses attributions incluant notamment « l'anti-terrorisme », le « contre-espionnage » et « le crime informatique ».

 

Enfin, il n’est pas inutile de savoir que Mme Till a été sélectionnée comme membre du très célèbre Council on Foreign Relations (CFR) (Conseil des relations étrangères), qui est considéré comme l'un des « think tanks » américains les plus influents et qui ets au cœur de très nombreuses polémiques sur son rôle exact dans la politique américaine (cf. par exemple http://fr.wikipedia.org/wiki/Council_on_Foreign_Relations )

 

Le Français Antoine Treuille, membre du conseil d'administration de Harris Interactive, est aussi le Président de la French American Foundation

 

Antoine TREUILLE - David de ROTHSCHILD
Antoine TREUILLE (ici à droite), membre du conseil d'administration de Harris Interactive, est aussi président de la French American Foundation (en compagnie de David de ROTHSCHILD, à gauche)

 

Parmi les 6 autres membres du conseil d'administration du Groupe Harris Interactive, figure un Français, dénommé Antoine Treuille, dont la personnalité est encore moins banale et encore plus inattendue, à la tête d’un institut de sondage. américain, que l’est Mme Kimberly Till.

M. Antoine Treuille, qui est né aux États-Unis, est partenaire dans un fonds d’investissement appelé Altamont Capital Partners. Mais il présente la particularité d’être :

  • un officier de l’armée de l’air française
  • et, plus encore, d’être, depuis 2008, le président de la French American Foundation.

Les lecteurs qui ignoreraient ce qu’est exactement cette association – qui est l’une des pierres angulaires de l’euro-atlantisme en France - consulteront avec profit le décryptage qu’en a fait Pierre Hillard (par exemple dans « Un relais des États-Unis en France » : http://www.voltairenet.org/article146888.html ou « la French-American Foundation, lobby discret de l’euro-atlantisme » : http://www.revue-republicaine.fr/spip.php?article1347 )

Antoine TREUILLE
Biographie de M. Antoine TREUILLE, président de la FRENCH AMERICAN FOUNDATION, telle qu'elle figure sur le site même de cette institution. La biographie précise que M. TREUILLE est également "colonel et commandant des réservistes de l'Armée Française aux Etats-Unis" et également membre du conseil d'administration de Harris Interactive

 

Rappelons que, selon Pierre Hillard, « les noms américains et français, membres des Young Leaders [sélectionnés par la FAF], sont véritablement une élite dont l’objectif officiel est de « renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique ». Côté américain, nous pouvons relever le président Bill Clinton ; sa femme, Hillary Clinton ; l’ex-patron de l’OTAN en Europe, le général Wesley Clark... La liste est longue. Dans le cas des Young Leaders français, nous trouvons de nombreux journalistes comme Christine Ockrent, Jean-Marie Colombani (Le Monde), Emmanuel Chain, Jérôme Clément (président d’ARTE) ; mais aussi de nombreux députés socialistes, François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg ; et de l’UMP, Alain Juppé, Yves Censi, Valérie Pécresse, Philippe Auberger, Jacques Toubon, Eric Raoult ou encore Nicolas Dupont-Aignan… »

http://www.france-amerique.com/articles/2008/11/18/il-n-y-a-pas-de-pays-plus-proche-des-etats-unis-que-la-france-en-matiere-de-defense.html

 

5 – HARRIS INTERACTIVE EST ÉGALEMENT TRÈS ACTIF POUR PROMOUVOIR « DSK »

Ce serait une erreur de croire que Harris Interactive a limité son action politique, au cours du mois écoulé, à la seule diffusion et promotion de « sondages » dépourvus de toute scientificité propulsant mme Le Pen au second tour de la présidentielle. Il a également été très actif pour promouvoir la candidature de M. Strauss-Kahn à la présidence de la République en publiant, le 18 février, une étude dithyrambique à son sujet : http://www.harrisinteractive.fr/news/2011/18022011.asp

Sondage Harris - OchestrationAu même moment que Harris Interactive orchestre la présence de Mme Le Pen au 2ème tour, il publie aussi une étude dithyrambique sur M. Strauss-Kahn

Sondage Harris - Orchestration

L'institut de sondage américain assure que "les sympathisants socialistes lui reconnaissent majoritairement toutes les qualités testées", et précise que "les sympathisants de droite sont majoritairement d’accord avec eux", de même "que les sympathisants Front de Gauche" et aussi "les sympathisants d’extrême-gauche". De telle sorte que "Dominique Strauss-Kahn apparaît ainsi bénéficier globalement auprès de son coeur de cible (les sympathisants socialistes) mais aussi auprès de l’ensemble des Français d’une meilleure image que Ségolène Royal".

Selon Harris Interactive, cette étude fait apparaître que :

1. Dominique Strauss-Kahn dispose actuellement, pour les Français, d’une stature de présidentiable, sa compétence et sa capacité à représenter la France à l’étranger étant reconnues par une majorité d’entre eux, et ce quelle que soit leur proximité politique.

2. Un peu plus d’un Français sur deux estime même qu’il ferait un bon Président de la République, qu’il a de bonnes idées pour la France et qu’il pourrait réformer le pays dans le bon sens.

3. Cependant, il souffre d’un déficit de proximité : une majorité doute ainsi de sa bonne compréhension des préoccupations des citoyens. Nous pouvons y voir une des conséquences de son éloignement de la scène politique française. Ce reproche a souvent été adressé, par les Français à travers les sondages, à l’actuel dirigeant du FMI.

4. Les sympathisants socialistes lui reconnaissent majoritairement toutes les qualités testées, mais les sympathisants de droite sont majoritairement d’accord avec eux sur la moitié des qualificatifs, à savoir : la compétence, la capacité de représentation à l’étranger, le courage et la sympathie. Notons également que les sympathisants Front de Gauche lui accordent ces quatre traits d’image, et les sympathisants d’extrême-gauche trois d’entre eux (tous sauf la sympathie).

5. Dominique Strauss-Kahn apparaît ainsi bénéficier globalement auprès de son coeur de cible (les sympathisants socialistes) mais aussi auprès de l’ensemble des Français d’une meilleure image que Ségolène Royal.

En bref, Harris Interactive a déjà choisi : M. Strauss-Kahn a toutes les qualités et il doit être le candidat des socialistes. C'est une information qui est tombée pile-poil. Car au même moment, le magazine L'Express consacrait justement sa Une de couverture à "DSK OBJECTIF ELYSEE".

Sondage l'Express. DSK objectif Elysée

 

6 - UN BALLET BIEN RÉGLÉ

L'orchestration de l'opération a été très soignée puisque, comme dans un ballet parfaitement bien réglé, un certain nombre de protagonistes ont rempli le rôle qui leur était dévolu.

José Bové a ouvert le bal en affirmant, dès le mercredi 23 février, que s'il y avait un "risque de reproduction du 21 avril 2002, il fau(drait) que le candidat (d'Europe Ecologie-Les Verts) se retire".

"Pour l'instant, on maintient une candidature. Par contre, on se donne la possibilité 3, 4, 5 mois avant l'élection, si on est dans cette situation-là, de retirer notre candidature."

(Opinion partagée par Daniel Cohn-Bendit, cf. http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/24/le-candidat-ecologiste-pourrait-se-retirer-pour-eviter-un-nouveau-21-avril_1484554_823448.html)

 

Quelques jours après la parution des sondages Harris Interactive, c'est François Hollande qui s'est joint à ce mouvement en plaidant "pour un front uni de la gauche dès le 1er tour"

http://blogs.lesechos.fr/guillaume-tabard/ps-entre-peur-et-primaires-a5252.html

Puis ce fut au tour de Mme Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, qui a fait savoir, le 9 mars, que « face au FN, elle choisit le PS ».

http://www.marianne2.fr/Face-au-FN-Kosciusko-Morizet-choisit-le-PS_a203647.html?com

Rappelons que Mme Kosciusko-Morizet est « Young Leader » de la French American Foundation, promotion 2005-2006

http://www.frenchamerican.org/cms/youngleaders?nid=349

Ce mouvement a été suivi, en perspective des prochaines élections cantonales, des déclarations de

Gérard Larcher qui a annoncé, lui aussi, qu’il voterait « bien sûr » PS, et de Laurent Hénart, bras droit de Jean-Louis Borloo, qu’il voterait « évidemment » PS.

 

http://blogs.lesechos.fr/guillaume-tabard/l-ump-et-la-tentation-du-front-republicain-a5259.html

 

CONCLUSION

Il est absolument exclu que le prétendu « sondage » publié le 5 mars et donnant Mme Le Pen en tête du 1er tour de l’élection présidentielle ait pu être conduit et diffusé par la simple petite filiale française de 50 personnes de Harris Interactive France, sans que celle-ci n’ait, au moins, prévenu le siège de l’institut de sondage américain.

Car tout le monde – et en premier lieu l’institut lui-même ! – pouvait parfaitement prendre par avance la mesure du caractère extrêmement sensible d’une telle information, la polémique qu’il ne manquerait pas de provoquer et les éventuels problèmes qu’elle pourrait poser vis-à-vis des autorités françaises en exercice.

Mieux encore, l’exceptionnel retentissement médiatique qui a été organisée autour de cet prétendu « sondage », et l’influence évidente que les médias tentent de lui donner pour influencer le débat politique en France au cours de l’année qui vient, prouvent que l’ensemble de l’opération a été mûrement réfléchie et à un niveau qui ne peut pas être celui de la seule filiale française de Harris Interactive.

Un tel prétendu « sondage » a donc nécessairement été au moins autorisé, sinon commandé, par le PDG du groupe, avec au moins l’accord du membre français de son conseil d’administration, militaire français très lié aux militaires américains et par ailleurs président de la French American Foundation.

Ceux qui auraient encore des doutes sur l’implication du siège américain de Harris Interactive ne pourront plus en avoir si l'on rappelle que, le premier sondage publié en France ayant fait la Une de tous les médias français et ayant placé Harris Interactive France sous les feux de l’actualité, le même institut a confirmé et signé en publiant, le surlendemain, un second sondage confirmant le premier. Il ne faut pas connaître à la vie des affaires pour croire que le siège mondial de Harris Interactive n’ait pas suivi les déroulements de tous ces rebondissements heure par heure.

Pour comprendre les sondages Le Pen, il faut donc remonter la chaîne de commandement et expliquer aux Français que leur origine se situe aux États-Unis d'Amérique, à un institut de sondage présidé par une femme sélectionnée par la Maison Blanche et le FBI (et sans doute très proche de la CIA) et à un conseil d’administration où siège un officier supérieur français, président de la fameuse French American Foundation (FAF) créée par John Negroponte, dont l’objectif explicite est de contribuer à sélectionner les dirigeants français pour le plus grand bénéfice des États-Unis d'Amérique.

C'est justement parce que cette recherche conduit immanquablement aux services d’influence américains que les dénonciations faites sur la manipulation de ces sondages, notamment par Ségolène Royal, Roland Dumas ou l’Observatoire des sondages se sont arrêtées en chemin.

Le présent dossier conforte donc pleinement toutes les analyses que l’UPR fait depuis maintenant de nombreux mois :

  • le Système a décidé de faire élire coûte que coûte M. Strauss-Kahn à la présidence de la République française en 2012 ;
  • comme d'habitude depuis 28 ans, le Système a prévu d’avoir recours aux basses oeuvres du FN pour neutraliser les 15 à 20 % d’électeurs fatidiques qui pourraient s’opposer à ses projets, en divisant r les Français sur des sujets polémiques et odieux ;
  • les deux faux sondages, des 5 et 7 mars 2011, présentant Mme Le Pen au second tout de l’élection présidentielle ont été conçus à cette fin, de même que l’hypermédiatisation de Mme Le Pen

L’objectif des faux sondages Le Pen est triple :

- organiser une panique à gauche pour simplifier la procédure de choix du candidat socialiste et imposer M. Strauss-Kahn aux socialistes ;

tout faire pour que Mme Le Pen soit présente au second tour, afin d’assurer à M. Strauss-Kahn une élection sans coup férir avec plus de 75 % des voix.

en profiter au passage pour salir toute idée de libération nationale, de sortie de l’UE et de l’euro, en entretenant la confusion, dans l’esprit de l’électorat, entre ces propositions salvatrices et légitimes et les obsessions xénophobes et racistes d’extrême droite du FN.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (166 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • jako jako 15 mars 2011 09:15

    Excellente analyse et information, à diffuser très largement.
    Merci à vous


    • Leo Le Sage 15 mars 2011 18:34

      Et si on vous demandait, qui est en tête des sondages ?
      Ce serait quand même MLP, non ?


    • pinpin pinpin 16 mars 2011 10:41

      faux sondage orchestré par la cia pour faire peur au francais avec marine le pen et ainsi metre en avant DSK, la bonne blague...

      car ca ne marchera pas puisque les francais n’ont plus peur du FN et bien au contraire il apparait aujourdhui en 2011 plus comme un sauveur que comme une force nuisible...

      fin de la culpabilisation, cette manoeuvre est finalement benefique pour marine le pen...
      donc merci la CIA, merci washington, merci DSK.. on vous embrasse

      (bientot les casseroles de DSK resortiront, predateur sexuel du grand monde, les temoignages ne manquent pas...


    • simplesanstete 16 mars 2011 22:36

      @ léo le sage
      C’est évident, moi qui n’est JAMAIS voté, volontairement, mais qui parle bcp avec les gens, j’en arrive aux même résultats. D’un côté la nation de l’autre le marché, quel choix, ultimatum, où chantage de belles images.
      Mr Asselineau vous êtes très intelligents dans votre démo des RÉSEAUX comme Soral d’ailleurs, MAIS la manipulation ne manipule que ce qui est manipulable, la question reste entière, qu’est ce qui fait les gens VEAUTER.
      Réponse : une croyance, une opinion, un jeu de poker menteur....une représentation qui finit TOUJOURS en cirque. RIDEAU !
      PS une petite recette maison, pour ceux qui ont le temps, pour dégoûter les VEAUX TANT et leurs dépouilleurs, glisser une petite crotte dans le bulletin de votre choix et voyez la tête des dépouillants, VOTEZ BRUN comme ils disent dans le Nord.
      Les sionistes où la Bible Atomique n’ont pas ce problème c’est un gouvernement d’extrême droit divin. / connecté avec Wall Street et Hollywood, la bête très féconde d’images des dieux et de l’argent, la TOTALE, très admirée, of course.


    • patdu49 patdu49 4 mai 2011 10:21
      BUZZ le + grand sondage politique jamais réalisé sur le net : ELECTION PRESIDENTIELLE 2012
       

    • trobador 15 mars 2011 20:23

      @Barre_de_rire

       

      Martine Hussein Aubry cest toujours mieux que Dominique Ygal Amir Strauss Kahn nest-ce pas ?

       

      PS : Ygal Amir est lassassin de Rabin. Je ne suis pas plus sale que vous ne lètes !


    • dup 16 mars 2011 07:47

      vous auriez tort .. Monsieur Asselineau pèse peu dans la balance ,mais ce qu’il dit est vrai. Pour ce qui est des sondages , cela n’a aucun interet . Sonder n’est pas voter .


    • Capone13000 Capone13000 15 mars 2011 09:49

      Très belle démonstration, c’est documenté et semble tout à fait crédible.
      A diffuser !


      • elsa2 15 mars 2011 21:20

        Il faut absolument voir les vidéos de François Asselineau qui sont internet et surtout celle sur les 12 impasses de l’Europe : magistral ! On apprend ce qu’on nous cache sur la construction de l’Union européenne, c’est vraiment à voir ;)

        http://www.u-p-r.fr/conferences-en-ligne


      • suumcuique suumcuique 15 mars 2011 21:40

        Asselineau, comme tout haut fonctionnaire, comme tout collaborateur, a peur et les articles qu’il pond régulièrement sur Internet depuis la parution des fameux sondages ne font que refléter sa peur, la peur que la France redevienne française.


      • romaniel 16 mars 2011 00:04

        réponse à : suumcuique

        Cher Monsieur, Je pense que vous regardez de trop prés les élucubrations de monsieur Soral . Votre post est le reflet de ce que la France a le plus de mal à combattre, je veut parler de la Bêtise avec un B majuscule.
        Quand vous Parlerez à l’avenir de Monsieur François Asselineau je vous invite à prendre un autre ton en tous cas je ne peut que vous conseillez de sortir des ces propos ridicules qui ne servent pas votre la cause que vous prétendez défendre.


      • aigle80 aigle80 15 mars 2011 10:00

        Preuve supplementaire s’il en faut que nous sommes bien manipulés en tout election,nucleaire ,reserve de petrole et j’en oublie.....souvenons nous en quand nous irons voter !!


        • JACOB 15 mars 2011 10:17

          Lorsque l’on constate les réactions sur le résultat de ce sondage on se dit que Marine interpelle.

          Marine selon mon sondage est bel et bien à ce niveau. Le reste n’est que commentaires !
           


          • Pyrathome Pire alien 15 mars 2011 13:55

            Bonjour msieur le con menteur Jacob, ta pouliche , c’est une toquarde  ah ah ah


          • Hieronymus Hieronymus 15 mars 2011 10:24

            « les obsessions xénophobes et racistes d’extrême droite du FN. »

            M. Asselineau, vous auriez tout interet a reviser votre opinion concernant le FN
            vous pretendez denoncer le politiquement correct (et c’est effectivement souvent le cas)
            mais vos attaques (toujours les memes) contre le front national avec un argumentaire tout a fait conformiste et primaire qt aux termes employes (qu’on entend depuis 30 ans !) vous rend plus que politiquement correct, en fait c’est tres decevant de votre part car tres simplistes et malhonnetes comme arguments ..
            le FN n’est ni xenophobe ni raciste, qt a definir ce qu’est l’extreme droite ?

            soit vous vous trompez d’ennemi en tapant constamment sur MLP car elle est la seule actuellement qui pourrait electoralement bousculer le systeme, provoquer un eclatement de l’UMP et une recomposition complete du champ politique francais
            soit vous cachez mal votre amertume sur le fait qu’une personne vous aurait en qq sorte vole la vedette sur des theses economiques dont vous penseriez etre le legitime detenteur
             
            M. Asselineau une election c’est de l’arithmetique
            si vous vous echinez a taper en priorite sur ceux ou celles dont les opinions sont les plus proches de celles des votres, vous ne pourrez jamais rentrer ds un systeme d’alliances de partis et vous vous condamnez de facto a la marginalisation, a etre le voix de celui qui crie ds le desert ..


            • La Botte secrète 15 mars 2011 10:50

              Hyeronimus.

              Le grand problème du FN est qu’il sussure à l’oreille de ses militants qu’en fait il est de centre droit et que c’est le reste de l’échiquier politique qui a bougé. En gros, ce serait le FN, le parti raisonnable et les autres ne seraient qu’une bande de gauchistes qui détestent leur pays. Il prend quelques cautions comme Farid Smahi (qui vient de le quitter) et Stéphane Durbec ; qui je ne le doute pas sont appréciés par un grand nombre de militants du FN. Et d’ailleurs vous ne m’entendrez jamais blâmer l’ensemble des militants du FN (même si certains sont effectivement racistes et xénophobes) pour la simple et bonne raison qu’ils se font avoir par ce parti !

              Car tout en se donnant cette image, il va ensuite rendre une visite aux camarades de partis extrémistes européens dont beaucoup de membres sont d’anciens SS comme en Flandres.

              Son ou sa président(e) ira faire des déclarations scandaleuses :

              -En comparant les prières de la rue myrrha à l’occupation allemande, d’ailleurs le lendemain elle déclare qu’elle aurait pu également comparer ces évènements à l’occupation anglaise lors de la guerre de cent ans. Comme si des musulmans, immigrés qui ne respectaient pas les principes républicains étaient des envahisseurs !!

              -En relativisant l’occupation allemande responsable de la mort de centaines de milliers de français (des propos en effet très patriotique et d’une grande noblesse).

              -En spéculant sur les chambres à gaz et autres joyeusetés de ce style.

              Vous comprenez ? Certaines de vos idées qui sont nobles ; patriotisme, famille, amour du peuple etc... Sont souillés par ce parti ; et ça n’est pas une question de diabolisation ! Le FN s’auto-diabolise !

              Comme il n’y aucun autre parti qui ne se réclame patriote, excepté l’UPR qui existe depuis 2007 seulement. Et bien les patriotes sincères qui ont rejoint le FN ont été mis dans une case, que vous le vouliez ou non par la classe politique, et qui considère grosso modo, que vous êtes des nazis.

              Le résultat objectif du FN est d’avoir fait croire aux français qu’aimer son pays c’était être d’extrême droite voire nazi ! Il a donc mené les patriotes sincères à l’impasse et au déshonneur.


            • Cocasse cocasse 15 mars 2011 12:41

              Tout est dit : « depuis 2007 ».
              En qui a t-on vraiment confiance, un nouveau débarqué, provenant du même milieu qu’il dénonce, ancien UMP ?
              Ou une femme ayant grandi dans une famille patriote, dont le père n’a certes pas toujours bien su s’entourer, mais au dévouement indéfectible envers la France ?
              Une femme qui est maintenant débarrassée de tous les anciens boulets du FN, et qui se bat depuis sa prime jeunesse pour notre pays, et dont le patriotisme est au dessus de tous soupçons.
              Asselineau a de bonnes analyses, mais n’a vraiment pas de leçons de patriotisme à donner.
               


            • Hieronymus Hieronymus 15 mars 2011 13:08

              @ botte secrete
              je croyais qu’Internet permettait desormais a quiconque de se reinformer
              et de sortir enfin de la pensee unique, de tous les cliches et idees preconcues
              que le systeme, l’establishment cherche a tt prix nous imposer et nous faire repeter
              or qu’est ce que vous nous recitez ?
              vous avez bien appris les lecons du politiquement correct
              tout votre lagus est le parfait resume du discours de la diabolisation du FN qu’on nous rabache ad nauseum depuis 30 ans
              je ne voudrais pas employer de qualificatif trop desobligeant mais votre intervention sert parfaitement le systeme que par ailleurs vous entendez probablement denoncer ?
              c’est vraiment decevant comme type d’intervention
              sur Agoravox media libre, y a mieux a ecrire


            • La Botte secrète 15 mars 2011 14:46

              Le FN n’est pas diabolisé, il s’auto-diabolise.

              « En France du moins l’occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine même s’il y a eu des bavures inévitables dans un pays de 550.000 km2 ».

               Cela fera plaisir aux centaines de milliers de civils tués pendant la seconde guerre mondiale. Et même ceux de la première guerre mondiale. Des propos en effet très patriotiques. Les allemands ont également apprécié.

              « J’aurais pu aussi parler de l’occupation par les Anglais à l’époque de Jeanne d’Arc » MLP, suite à ses propos comparant les prières de la rue myrha à l’occupation allemande.

              Les immigrés seront ravis d’apprendre qu’ils sont des envahisseurs qui adoptent un comportement d’occupants militaires.

              Le 28 février 1983, Le Pen proteste contre l’arrestation de Klaus Barbie, « affaire bassement électorale »

              Sans commentaire.

              Chambre à gaz  : « Je me pose un certain nombre de questions. Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu, moi-même, en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale. » RTL, le 13 septembre 1987.

              Durafour-crématoire  : « Monsieur Durafour et Dumoulin, obscur ministre de l’ouverture dans laquelle il a d’ailleurs immédiatement disparu, a déclaré : nous devons nous allier aux élections municipales, y compris avec le Parti communiste, car le PCF, lui, perd des voix tandis que l’extrême droite ne cesse d’en gagner... M. Durafour-crématoire, merci de cet aveu. » Réunion des cadres FN au Cap-d’Agde, le 2 septembre 1988.



              Alors, c’est le système qui diabolise Le Pen ?


            • Cocasse cocasse 15 mars 2011 15:52

              Réveilles toi, on est en 2011...........
              ...Et tu gobes toujours la soupe anti lepen du système...........


            • Hieronymus Hieronymus 15 mars 2011 15:58

              « Le FN n’est pas diabolisé, il s’auto-diabolise. »

              bah bien sur, c’est l’evidence meme, il suffisait d’y penser
              « pas de liberte pour les ennemis de la liberte » disait Saint Just

              a l’appui de cette maxime admirable, divers copies/colles des medias bien pensant sur des reactions datant pour certaines de plus de 20 ans mais qu’importe ..
              Mitterrand, SOS racisme, ca vous dit qq chose ?
              vous me rappelez la reponse qu’avait faite Georges Marchais auquel on reprochait l’exclusion prononcee de membres du PC : « nous ne les avons pas exclus, ce sont eux memes qui par leur attitude se sont auto-exclus du parti (PC) »
              etre juge et partie c’est tellement plus pratique
              bon on va arreter la, je fatigue .. 


            • Leo Le Sage 15 mars 2011 18:47

              « le FN n’est ni xenophobe ni raciste, qt a definir ce qu’est l’extreme droite ? »

              Très drôle...

              L’extrème droite selon wikipedia :
              « (...)Xénophobie, bellicisme, racisme ou nostalgie peuvent également être présents »

              Il faut te cultiver mon grand...

              Je veux bien admettre que MLP n’est pas Jean-Marie mais permettez nous d’en douter...

              Pour les thèses économique je n’ai vu aucun programme économique dans le site officiel du FN.
              Si c’est le cas veuillez nous le montrer.

              Maintenant si vous vous prenez pour celui qui est au courant je vous suggère cet article de Challenges...
              (« Marine Le Pen reprend des thèmes de gauche »)

              La sortie de l’euro en mode FN, un plan incohérentCet article ci-dessus sont les propos de Jacques Sapir, la référence de MLP...
              Qui dit mieux ?

              PS : je rappelle qu’il n’y a pas encore de programme officiel pour le FN sur le plan économique est notamment le chômage, première préoccupation des français.


            • emile wolf 15 mars 2011 10:30

              Monsieur Asselineau, qui à l’instar de Madame Kimberly a vécu dans les allées du pouvoir, sait de quoi il parle quand il évoque une manipulation. Il a une longue expérience des expédients en usage dans le monde politique et a choisi de fonder son propre parti pour , avec des méthodes éprouvées, faire sortir la France au plus vite de l’Europe. Un projet porteur à ce qu’il pense et dont il ne revendique pas la paternité .

              Bien entendu, tout ce qu’il explique sur les sondages est l’expression de la vérité et s’applique à tous les inquisiteurs qu’ils soient d’Harris ou d’ailleurs. Du reste Sarkozy, qui dépense l’argent de l’Elysée pour informer ses compagnons de l’UMP et se repaître du déclin de sa popularité, ne considère pas les sondages autrement que comme un outil de manipulation de l’opinion publique.

              Après avoir servi dignement la France, Monsieur Asselineau est à sa disposition pour en conduire les destinées. Quel noble coeur ! Il possède une générosité à couper le souffle. Cet homme exemplaire veut sauver la France en étrillant ceux qui lui mirent le pied à l’étrier, un renvoi d’ascenseur en quelque sorte.

              En somme, nous avons-là un candidat potentiel à l’élection de 2012 qui semble-t-il, feint d’ignorer le titre 2 de la Constitution et met en avant son intention de décider de la politique de la nation. Sa carrière ayant profité à la fois de l’Etat et de celle de ses anciens maîtres (de Longuet à Pasqua), encourageons-le à confier, sur ce forum, sans ambages ou circonvolutions tous les secrets qu’ils partagent avec eux.


              • Cocasse cocasse 15 mars 2011 12:00

                Monsieur Asselineau, qui à l’instar de Madame Kimberly a vécu dans les allées du pouvoir, sait de quoi il parle quand il évoque une manipulation.

                D’ailleurs, en est-il vraiment sorti, des « allées du pouvoir » ?
                N’était il pas à l’UMP, un parti, qui un visionnaire comme lui, aurait du lui apparaitre dès le départ comme l’ennemi qu’il combat ?
                Apparemment, Mr Asselineau à l’air expert en manipulation.

                Ceci explique peut être cela............


              • Fergus Fergus 15 mars 2011 10:42

                Bonjour, François.

                Que les sondages d’Harris Interactive ne soient pas les plus pertinents qui soient, c’est bien possible. Cela dit, ils ont été avalisés par l’autorité de contrôle et confirment la tendance de la montée du FN constatée par les autres instituts.

                Il est d’ailleurs amusant de constater les fantasmes qui naissent cette activité sondagière et qui partent dans tous les sens, parfois de manière très contradictoire. Il est dans l’air du temps de taper sur les sondeurs, mais tout le monde regarde les sondages et forge sa réaction à l’aune de ce qui en sort !

                Deux exemples pour illustrer cette réalité du fantasme :
                1) On accuse l’Ifop de rouler pour Sarkozy, la patronne de cet institut étant Laurence Parizot. Or c’est l’Ifop, dans ses enquêtes pour Paris-Match, qui évalue le pire score du président : 22% !
                2) On accuse Jean-Daniel Lévy de rouler pour Strauss-Kahn, et voilà que son institut sort un sondage où DSK est pour le moins malmené par Marine Le Pen !

                Des exemples comme ceux-là, sans doute en existe-t-il d’autres, tout aussi significatifs. La réalité, c’est que les sondeurs font globalement bien leur boulot en mesurant l’état de l’opinion à un moment donné. Et tant pis si les résultats ne sont pas conformes à nos attentes personnelles.

                Quoi qu’il en soit, ce sont en définitive les électeurs qui décideront et non les sondeurs. Les Français sont d’ailleurs suffisamment éduqués maintenant en la matière pour ne pas accorder à ces enquêtes plus d’intérêt qu’elles n’en ont.

                Cordiales salutations.


                • joelim joelim 15 mars 2011 13:15

                  Deux exemples pour illustrer cette réalité du fantasme :
                  1) On accuse l’Ifop de rouler pour Sarkozy, la patronne de cet institut étant Laurence Parizot. Or c’est l’Ifop, dans ses enquêtes pour Paris-Match, qui évalue le pire score du président : 22% !

                  Et alors ? Elle avait peut-être des chiffres pires, ou n’a pas été mandatée pour « redresser » ce 22 %. Et qui dit qu’elle ne roule que pour Sarko ? Et qui dit qu’elle trafique tous les chiffres ?

                  2) On accuse Jean-Daniel Lévy de rouler pour Strauss-Kahn, et voilà que son institut sort un sondage où DSK est pour le moins malmené par Marine Le Pen !

                  MLP mise en avant est bon pour la candidature de DSK et je crois que vous le savez. Donc argument nul.

                  Des exemples comme ceux-là, sans doute en existe-t-il d’autres, tout aussi significatifs. 

                  Ben voyons. smiley 

                  La réalité, c’est que les sondeurs font globalement bien leur boulot en mesurant l’état de l’opinion à un moment donné. 

                  Mensonge. Voir les articles notamment sur Avox dénonçant la pseudo-scientificité des sondages tels qu’ils sont faits actuellement. Et ceux qui refusent de répondre vous en faites quoi ?

                  Et tant pis si les résultats ne sont pas conformes à nos attentes personnelles.

                  Croire les sondages tels qu’ils sont faits actuellement est non seulement stupide mais dangereux pour la démocratie.

                  Quoi qu’il en soit, ce sont en définitive les électeurs qui décideront et non les sondeurs. Les Français sont d’ailleurs suffisamment éduqués maintenant en la matière pour ne pas accorder à ces enquêtes plus d’intérêt qu’elles n’en ont.

                  Mon dieu, quelles inepties vous écrivez.


                • joelim joelim 15 mars 2011 13:25

                  Il est dans l’air du temps de taper sur les sondeurs, mais tout le monde regarde les sondages et forge sa réaction à l’aune de ce qui en sort !

                  Les Français sont d’ailleurs suffisamment éduqués maintenant en la matière pour ne pas accorder à ces enquêtes plus d’intérêt qu’elles n’en ont.

                  C’est un peu contradictoire ce que vous écrivez non ?

                • FoxC 15 mars 2011 15:53

                  oui nous sommes libres de décider...mais notre opinion se forge à travers le spectre des médias. si les sondages étaient utiles et sûrs, sarko ne devrait t-il pas démissionner avec 70% d’opinions défavorables ? alors à quoi servent-ils vraiment ? au mieux à remplir des médias vides de vrai contenu, au pire ils biaisent notre vote. Je suis de gauche : puis je me permettre de voter pour les verts dont je me sens proche ou doit-je voter PS avec une stratégie du moins pire ?


                • Fergus Fergus 15 mars 2011 16:21

                  @ Joelim.

                  Je suis personnellement imperméable aux sondages, quelles que soient les tendances qu’ils dessinent. Cela ne m’empêche pas de porter un regard amusé sur toutes les analyses et tous les anathèmes qu’ils suscitent.

                  Merci en tous les cas d’avoir corrigé mes « inepties ». Que serais-je sans votre opinion éclairée ?

                  Je vous souhaite une excellente fin de journée.


                • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2011 10:51

                  1ere , seconde ou troisième , elle sera de toutes façons dans le trio de tête , le vote étant le seul sondage incontestable ( et encore on a vu ce que ça donnait au PS ).

                  Placer MLP en tête décleche l’ire de certains , mais que dire du dernier sondage plaçant DSK à 30% au 1er tour qui est completement surréaliste , ce type ne se prononçant même pas sur sa candidature ( à part ses lieutenants ,je ne connais perso aucun fan )....


                  • La Botte secrète 15 mars 2011 11:05

                    C’est bien le problème. Les sondages ne sont que manipulation.

                    Vous avez remarqué que suite à ce sondage, les socialistes veulent supprimer les primaires ? Seul obstacle réel à DSK ?


                  • Depi Depi 15 mars 2011 13:08

                    Parce que certains s’étonnent et découvrent que DSK n’ait aucune envie de voir des primaires socialistes ?


                  • paul 15 mars 2011 11:03

                    Merci pour cet article . La défiance est grandissante vis à vis des instituts de sondage qui deviennent plutôt des instituts de désinformation et de manipulation .

                    Que ce soit l’Ifop de Laurence Parisot (affaire de Grenoble en aout 2010 « les français plébiscitent les mesures sécuritaires de sarkozy ») ou Opinionway utilisé par Patrick Buisson
                    ( à l’issue d’un marché sans mise en concurrence), ces instituts se discréditent dans l’opinion .
                    Opinionway a lancé en France en 2006 la méthode américaine de sondage en ligne, moins chère de 30 % que par la méthode d’appels téléphoniques, appliquée à l’origine aux études de
                    marché . Vous me direz, la politique c’est un peu la même chose .

                    Ceux qui financent ces sondages se servent des médias comme caisse de résonance .
                    Et comme les premiers financent aussi les seconds .....


                    • non667 15 mars 2011 11:10

                      à françois asselineau
                      quel fin politique !
                       vous découvrez en 2011 que les sondages bidonnés longtemps avant les élections( donc évitant le ridicule ) ne servent qu’a manipuler l’opinion !
                      bientôt vous allez découvrir qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massives en irak  !
                      bientôt vous allez découvrir que le 9/11 n’était pas purement islamique  !

                       smiley smiley smiley smiley

                      par contre pour vous avoir suivi sur plusieurs articles je comprend que ce qui a motivé celui-ci : c’est que les faux sondages risquaient d’avoir un effet d’entrainement pour le fn !!

                      et ça c’est intolérable pour vous dont la raison d’être assignée/financée par le N.O.M. est de grapiller quelques % au fn pour l’empêcher d’émerger et émietter/multiplier l’offre « nationaliste » (avec dupont aignan ,de villiers .... ) pour la rabattre sur les mondialistes au 2° tour  smiley


                      • La Botte secrète 15 mars 2011 11:55

                        Imbécilité. Si c’était le cas, le système ferait la promotion d’Asselineau. Or, il fait la promotion de Marine le Pen dans le but de faire gagner Strauss-Khan. Quel aveuglement.

                        Cet argument qui a été lancé par Soral n’est pas validé par les faits, et d’ailleurs Monsieur Soral reprend l’analyse précédente qui consiste à dire que Marine le Pen est poussé dans les médias pour faire gagner Strauss-Khan, on est donc face à une sorte de panique argumentaire.

                        De plus, est ignoré délibérément l’ensemble des éléments d’informations énoncés par l’UPR et qui n’ont toujours pas été démenti. La seule critique que l’on a c’est notre « acharnement sur le FN », qui ne représente pas plus de 2% du corpus idéologique (vidéos et publications incluses).

                        L’UPR attaque le FN comme l’ensemble des partis politiques français. Et le FN n’est pas plus attaqué ici que DSK, le système, et les instituts de sondage.

                        -« pour la rabattre sur les mondialistes au 2° tour  » : Si il y a second tour PS- FN, l’UPR appellera à l’abstention, donc votre théorie du rabattement c’est de la pure connerie. Au passage l’UPR dénonce bien mieux les problèmes de mondialisme que le FN, qui se contente de se pavaner avec sa rhétorique anti-immigrés (je rappelle que je suis pour l’immigration zéro, donc n’allez pas m’accuser d’être immigration). Elle peut faire la fière chez Jovanovic et ailleurs, mais vu toutes les couvertures de journaux et sa présence omniprésente dans les médias, ne pourrait-elle pas sortir que les américains sont à l’origine de la construction européenne ? Que le NOM est un projet intéressant contre lequel le moyen de lutter est de sortir de l’UE ? A-t-elle parlé de l’article 50 du TUE dans ses interventions ?

                        Au fait la soit-disante Marine Anti-NOM fait partie de groupes de travail conjoints entre Israël et l’UE, faut vous renseigner mon vieux. Je sais bien qu’elle est en jupon, mais c’est pas une raison pour baver en pensant à elle et en anesthésiant tout esprit critique.

                        Enfin bref, sans vouloir vous offenser, votre commentaire est l’un des plus ridicules qu’il m’ait été donné de voir sur ce agoravox. Faire passer l’UPR pour un rabatteur mondialiste, il fallait vraiment oser !


                      • non667 15 mars 2011 15:09

                        à la botte secrète
                        " l’UPR appellera à l’abstention, donc votre théorie du rabattement c’est de la pure connerie"

                         au 2° tour dans un duel mondialiste (dsk ou sarko ) contre antiimondialiste (mlp )
                         l’upr s’abstient et vous OSER  dire que c’est pas du rabattement ! 
                        vous osez tout ! c’est à ça que l’on vous à reconnu !
                         vous n’êtes pas seulement ridicule ! smiley


                      • La Botte secrète 15 mars 2011 15:21

                        Le rabattement ce serait d’appeler à voter DSK dans le cadre d’un « barrage républicain » (qui n’a de républicain que le nom d’ailleurs).

                        Entre Marine et DSK, agents du système, je ne vois pas pourquoi j’en choisirai un des deux.

                        Au fait vous m’expliquez en quoi nous sommes financés par le NOM ? Jusqu’à preuve du contraire Ceyrac et la secte Moon c’est chez vous, pas chez nous.

                        C’est dommage qu’il y ait autant d’affectivité chez les partisans du FN. C’est sans doute la conséquence du battage médiatique en faveur de MLP.


                      • aveclotanvatoutsenva 15 mars 2011 19:55

                        Encore un qui a tout compris.
                        On se réveille, non667 !
                        Les faux sondages ne risquent pas d’avoir un effet d’entrainement pour le FN, mais simplement d’assurer l’élection dans un fauteuil du père Strass-Kahn.


                      • non667 15 mars 2011 21:44

                        à avec
                        la méthode globale de lecture à fait des dégats !
                        j’ai dit que l’auteur (pas moi ) avait réagit au truquage de ce sondage alors qu’il ne l’avait pas fait pour d’autres parcequ’il concernait mlp et que cela risquait de la booster .


                      • Rounga Roungalashinga 15 mars 2011 11:11

                        Infos très utiles à savoir.
                        Merci.


                        • HELIOS HELIOS 15 mars 2011 11:12

                          ... Avec le FN, c’est toujours deux poids et deux mesures...
                          Quand DSK est a 30% personne ne se soucie de la realité des sondages. Quand le FN devient significatif, alors c’est que le thermometre est faux, il faut le casser.

                          Mr Asselineau, il y a de plus en plus de français qui en ont assez de votre politique (Centre+UMP) mais egalement celle du PS, car objectivement il n’y a plus que des diffences verbales.

                          Ces français qui en ont assez se retournent vers ceux qui leur font des propositions DIFFERENTES ! Comme vous ne pouvez pas changer, vous ne pouvez pas les faire, ces propositions là. Criez, hurlez, calomniez, cela fait deja 30 ans que vous le faites et MLP est a plus de 20%.

                          Vous essayez d’habiller votre future defaite par du verbiage, une excellente construction intellectuelle au demeurant ; mais vous devriez savoir que MLP est la pire des choses qui puisse arriver au USA car, en parlant de tsunami, cela declenchera un veritable tsunami politique en Europe... la france ce n’est ni la ligue du nord, ni l’autriche.

                          Il est a prevoir que si MLP gagnait, ce ne sera pas la catstrophe que vous annoncez, car il y aura une sorte de gouvernement de transition et de cohabitation — n’oubliez pas les legislatives qui suivent — et nous verrons pointer tous ceux qui ont une veste a deux revers heureux de participer a ces nouveaux defis qui seront evoques.

                          Mais le plus important est que l’UE sera secouée. il y aura deux cas de figure :
                          — soit une repression et une chappe de plomb qui va tomber sur notre contnent, avec une « assistance » entre etat, du même type que celle proposée par MAM a la tunisie, vous voyez ?... avec une mini revolution obligeant Marine, Française et soucieuse du peuple avant tout, a se retirer et lancer de nouvelles elections.....
                          — soit une prise de conscience deja latente par les autres nations europennes et d’autres renversements dans les pays deja sensibilisés (italie, autriche, pays-bas, irlande, suede, danemark, tchequie... la liste peut s’accroitre) avec l’arrivée au pouvoir de hgens qui vont cvraiment reformer l’europe et ses traites particulierement iniques.

                          Objectivement, les USA ont tout interet a ce qu’un DSK, un Juppe ou même un Bayrou soit en poste... alors oubliez vos phantasmes et reflechissez 2 secondes : est-ce que les employés de Harris en france sont des imbeciles et ont besoins de la maison même pour faire un sonddage ????


                          • La Botte secrète 15 mars 2011 11:57

                            Vous êtes capables d’écrire, ça ne fait aucun doute. Par contre je m’interroge très sérieusement sur votre capacité à lire.


                          • HELIOS HELIOS 15 mars 2011 15:08

                            ...désolé pour les fautes de clavier... ces netbook sont vraiment petits !

                            pour le reste, c’est de la com, et comme vous voyez, c’est ce qu’il y a de plus difficile.
                            Le même mot, la même phrase peuvent etre interprétés de manieres differentes...


                          • Liior 18 mars 2011 14:07

                            Alors, je ne sais pas si vous connaissez les analyses de l’UPR et notamment les conférence de son président fondateur, mais je ne comprend pas bien le rapport entre ce mouvement de pensée et d’action, et l’UMP, le MoDem (ce que vous appelez « Centre + UMP »), et le PS. 


                            Vous nous expliquez comme si vous nous l’appreniez que les Français en ont marre d’entendre la même chose depuis 30 ans en sous entendant que ce que l’UPR dit est la même chose que les autres, et en plus, cela serait la même chose que les autres DEPUIS 30 ANS.

                            Alors je vous demande, le plus honnêtement du monde, sans aucune arrière pensée, d’aller lire le programme de l’UPR, d’écouter le message proclamé par ce mouvement depuis maintenant plus de 3 ans partout autour de la France (et malheureusement si peu dans les médias traditionnels), et de nous dire ce qu’il a de commun avec tout ce que dit :
                            - l’UMP ;
                            - le MoDem ;
                            - le PS ;
                            - le FdG ;
                            - DLR ;
                            - le FN ;

                            Car quand on réduit au minimum les exigences de l’UPR, on se rend compte qu’au final, la pierre angulaire de ce parti reste et restera la sortie unilatérale et sans condition de l’Union Européenne, via l’article 50 du TUE qui existe et que notre cher Front National n’a jamais eu l’idée de citer aux citoyens, alors que ce même partie est représenté au moins une fois par jour dans les médias nationaux. Ne serait-il donc pas opportun d’expliquer que nous voulons sortir de l’Union Européenne et qu’un article existe pour ce faire ? Cela aurait la beauté d’expliquer aux citoyens qu’il existe des moyens pour réellement quitter l’UE.

                            Au contraire de cela, Mme Le Pen continue de penser qu’il suffit de sortir de Schengen et de l’Euro (pourquoi pas, c’est une proposition valide, même si juridiquement parlant, rien ne le permet). Mais qu’on ne nous dise pas que l’UPR dit la même chose que les autres, car au final, AUCUN parti politique ne propose la sortie pure et simple de l’Union Européenne (et donc de l’Euro, et de facto, de l’OTAN aussi).

                            Par contre, qui dit qu’il faut renégocier les traités, qui dit qu’il faut une autre europe, une europe qui serait une europe des nations, qui pense pouvoir imposer la volonté des Français aux 26 autres états membres de l’UE ?

                            - Le FN veut une autre Europe (des nations) ;
                            - L’UMP veut une autre Europe (avec un gouvernement économique unique) ;
                            - Le PS veut une autre Europe (avec un gouvernement économique et un volet social) ;
                            - DLR veut une autre Europe (sans euro et sans commission, et sans cours de Justice) ;
                            - Le FdG veut une autre Europe (avec un SMIC européen et un volet social) ;
                            - etc etc.

                            En d’autres termes, si il y a un parti qui ne dit rien de différent que les autres, et ce, depuis 30 ans, en matière d’Europe, c’est le FN, et ce n’est pas chez l’UPR qu’il faut venir dire qu’ils ne disent « que la même chose que les autres partis alors que le FN c’est trop bien c’est super ».

                            Bref, vous vous perdez à nous expliquer que l’UPR serait un parti qui ne propose rien de différent, alors qu’en matière européenne (qui pour moi prime sur tout le reste, puisqu’il s’agit de la capacité de la France de prendre ses propres décisions), c’est le seul parti à en demander la sortie, alors que TOUT le reste de l’arc républicain (FN compris dedans selon moi) ne propose en rien cette sortie, ou alors la maquille avec des termes comme « sortie groupée » ou « renégociation des traités », choses dont on sait qu’elles sont infaisables.

                            Quant au sujet de l’article, son fond, je ne l’ai pas du tout vécu en le lisant comme une attaque du FN, mais bel et bien comme le décorticage de :
                            - Qui a fait ce sondage ;
                            - Quels sont les commentaires qu’on en fait dans les médias ;
                            - Quelles en sont les conséquences ;
                            - etc.

                            Alors bien sur, on a les défenseurs du FN qui n’y ont vu que pure attaque, alors qu’au final, le vrai but de l’article est de montrer les mécanismes d’une manipulation venue d’outre atlantique. Le FN là dedans, n’est qu’un figurant, comme d’ailleurs, tout le long de sa vie politique en France ;)

                            Bien cordialement, et en espérant que vous pourrez vous rendre sur le site de l’UPR pour en visionner les conférences (http://www.u-p-r.fr/conferences-en-ligne) et les analyses (http://www.u-p-r.fr/analyses).

                          • Berserk 15 mars 2011 11:29

                            Une analyse rigoureuse et argumentée. Même si l’on peut, au début, faire preuve de scepticisme quant à la puissance de l’influence américaine, un certain nombre de faits présentés ici sont confondants...


                            • NeverMore 15 mars 2011 11:35

                              Une manipulation, quel scoop !!!.

                              Cà fait plus de trente ans que la bien pensance nous manipule, avec les brillants résultats que chacun peut constater.

                              Il faut un énorme choc pour enrayer le processus de déliquescence en cours, y compris la liquéfaction des cerveaux des énarques.

                              Entre la peste, le choléra et ebola, pas trop de choix ; j’espère que Schivardi va se représenter, mais à défaut ...


                              • La Botte secrète 15 mars 2011 12:00

                                La déconfiture des militants FN a quelque chose de réjouissant. C’est qu’ils perdent la raison.

                                Avec tout ce que l’on dénonce, l’absence total de moyen et de couverture médiatique, vous prétendez que nous serions lancés par l’UMPS pour démolir le FN ?

                                Et après vous allez venir nous dire que nous sommes paranoïaques ?


                              • Yvance77 15 mars 2011 11:38

                                Salut,

                                Donc les fins limiers US sont en train de changer de monture. Pipole 1er qui les à bien servi s’est finalement cramer comme un grand (c’est un symbole concernant le nabot).

                                Comme il n’est pas question qu’un peuple puisse élire dé-mo-cra-ti-que-ment un représentnant digne de ce nom, il faut tout faire pour nous l’imposer.

                                Et le grand gagnant est DSK. Ben c’est évident. Plus d’une année avant son intronisation, l’on a déjà Anal+ qui en bon suce-c*uilles qu’ils sont, nous font le doc qui va dans le sens brosse-à-relire. Et aucune insistance sur son passé de harceleur sexuel.

                                Un peu comme la Chabot qui tapinait pour Pipole en lui donnant plus de temps de parole que necessaire dans son « Droit de savoir (mentir au peuple) ».

                                En tout cas, si le TSS existe, il faudra mettre au gout du jour le TSDSK.

                                Et moi perso, s’il (DSK) est en final avec la blonde et bien je voterai la Blonde, car marre de servir les intérêts qui ne sont pas les nôtres.

                                Avec MLP, je ne sais pas si elle servira bien la France, mais ce qui est sur c’est que DSK servira bien les intérêts d’Israel d’abors et des USA ensuite.

                                Très beau post clair et limpide.


                                • Cocasse cocasse 15 mars 2011 11:41

                                  Mais Marine Le Pen ne fait pas peur… Même le père ne faisait pas peur. La dernière fois, c’était une rigolade, la menace de Le Pen…., on a fait voter tous les socialistes comme des couillons qui sont allés voter pour voter pour Juppé ou je sais plus qui, pour Chirac,

                                  Et il n’y a pas que les socialistes que l’on a fait voter comme des couillons pour Chirac.

                                  Hein, les couillons ?
                                   smiley


                                  • DG. DG. 15 mars 2011 11:48


                                    "tout faire pour que Mme Le Pen soit présente au second tour, afin d’assurer à M. Strauss-Kahn une élection sans coup férir avec plus de 75 % des voix."

                                    si une telle configuration arrive , il est fort probable que le FN fasse plus de 25 %. les français ne se feront pas avoir une seconde foi.
                                    notamment, les électeur ump ne se rabaratteront probablement pas majoritairement vers le ps. Et pour peut que MLP, martèle sur l’anti-mondialisme tentant de rassembler ceux qui on rejeté le traité de LIsbonne (56%)

                                    en dépit de l’appel « au front républicain » qui ne veut rien dire, le rapport de force sera plus équilibré, avec un FN au alentour de 40%. et dans cette configuration, le FN deviendra le premier parti d’opposition.


                                    • Claude Claude 15 mars 2011 11:49

                                      De votre long discours je retiens ces deux conclusions concernant les objectifs réels de ces sondages :

                                      - tout faire pour que Mme Le Pen soit présente au second tour, afin d’assurer à M. Strauss-Kahn une élection sans coup férir avec plus de 75 % des voix.

                                      - en profiter au passage pour salir toute idée de libération nationale, de sortie de l’UE et de l’euro, en entretenant la confusion, dans l’esprit de l’électorat, entre ces propositions salvatrice et légitimes et les obsessions xénophobes et racistes d’extrème droite du FN.

                                      Je trouve cela très risqué de la part du « système », car on ne joue pas deux fois la même scène, et MLP pourrait très bien cette fois se retrouver en tête au second tour, et uniquement parceque son image s’améliore avec son audience, et parceque les électeurs voient d’abord le positif, escamotent les aspects négatifs, parceque le monde n’est pas parfait, et parcequ’elle représente la seule chance de voir les choses changer dans ce pays.
                                      A moins que vous ayez le courage de vous unir entre petits candidats en gommant vos petites différences et que vous agissiez ainsi pour le bien de votre pays plutôt que pour votre ego.


                                      • elsa2 15 mars 2011 21:36

                                        Combien de candidats :

                                        - dénonçant les origines étasuniennes de la construction européenne (http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/qui-gouverne-la-france)

                                        - Rassemblant des français de gauche comme de droite (et centre et verts .....)

                                        - qui désire - parce qu’ils ont compris son fonctionnement ( http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/les-12-impasses-de-leurope) sortir de l’Union européenne et en utilsant l’article 50 du traité de Lisbonne qui st la seule manière démocratique de sortir de l’Europe et de l’euro

                                        connaissez-vous ?

                                        L’Union Populaire Républicaine que de nombreux français rejoignent chaque jourest un prti en devenir, si vous n’avez pas compris ce qu’ils veulent, je vous conseille de regardre les conférences en ligne parce que votre remarque prouve que vous n’avez pas compris ce qu’ils dénoncent et que ce qu’ils proposent ets le seul moyen pour retrouver la démocratie et l’économie dans notre pays.


                                      • Cocasse cocasse 15 mars 2011 11:53

                                        Allez les couillons, on a encore besoin de vous !!!

                                        Ce coup ci, vous allez voter Strauss-Kahn, les couillons ! smiley


                                        • kiouty 15 mars 2011 12:02

                                          Attends je me mets à niveau :

                                          Qu’est-ce qu’il a l’abruti de service ? Il jouit dans sa propre autosatisfaction en insultant les autres, à la manière typique des fanboys du FN ?


                                        • Cocasse cocasse 15 mars 2011 12:33

                                          Avant de traiter les autres d’abrutis, relit un peu l’article, tu verras qui a parlé de couillons le premier...


                                        • joelim joelim 15 mars 2011 13:23

                                          En attendant, le FN et l’insulte répétée (couillon x 4 en deux posts...), on constate que ça ne fait jamais deux longtemps... Atavisme ? C’est comme ça que vous gouvernerez ? smiley 


                                        • Cocasse cocasse 15 mars 2011 13:36

                                          Salut les illettrés qui savez pas lire !
                                          Je vous repasse le bout de l’article qui parle de vous :

                                          Interrogé sur la radio RMC, l’ancien ministre socialiste des affaires étrangères Roland Dumas n’a pas caché qu’il pensait que ce « sondage », qu’il a qualifié de « plaisanterie », n’était qu’une manipulation :

                                          « Mais Marine Le Pen ne fait pas peur… Même le père ne faisait pas peur. La dernière fois, c’était une rigolade, la menace de Le Pen…., on a fait voter tous les socialistes comme des couillons qui sont allés voter pour voter pour Juppé ou je sais plus qui, pour Chirac,

                                          Pour les réclamations sur le mot « couillon », adressez vous à Roland Dumas.
                                          Et n’oubliez par, pour le 21 avril 2012, on aura encore besoin de couillons !!!!


                                        • Arconus 15 mars 2011 12:08

                                          Pourquoi continuer encore à remettre en cause (ou pas) les sondages ?
                                          Il y a dimanche prochain une élection, c’est elle qui montrera l’état réel des forces en présence, donc, ALLEZ VOTER !
                                          Bien sur, des cantonales, ce n’est pas représentatif d’une élection présidentielle. Mais ça peut quand même donner de bonnes indications sur la future répartition des députés, dont la majorité reste quand même le seul moyen pour un président de gouverner.


                                          • Martin D 15 mars 2011 12:10

                                            ce qui m’a choqué dans le reportage de canal+ « un an avec DSK »...c’est que ce dernier quand il est dans un pays ou il n’y a pas de pressing à côté, mais sa veste perché au-dessus de la baignoire et laisse couler de l’eau chaude pour que la salle de bain se remplit de vapeur chaude.

                                            mais quel co....d ! tout ce gaspillage d’eau potable ! surtout quand on sait que c’est une denrée rare dans en Afrique !


                                            • papi 15 mars 2011 12:17

                                              @auteur

                                              Non , votre article n’est pas un scoop !! les sondages ont toujours été et resteront des moyens de propagande , mais la réalité se trouve sur le terrain et au cœur des Français , oserz-vous en faire aussi une analyse ??


                                              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2011 12:47

                                                sondage pour les cantonales , le FN ferait 15% des voix , soit 3 fois plus que la dernière fois pour un type de scrutin favorisant les notables installés et avec forte abstention .


                                                • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2011 16:35

                                                  Oui mon cousin , car le FN , contrairement au PCF , au PS & UMP , lui annonce fiérement le nom du parti et le logo qui correspond !


                                                • Yohan Yohan 15 mars 2011 13:00

                                                  Pas besoin de s’exciter, la vérité sorira des urnes. On fera les comptes après


                                                  • non666 non666 15 mars 2011 13:14

                                                    1) Pour les validités des sondages
                                                    TOUS les points que vous soulevez sont valables pour TOUS les sondages, y compris ceux qui annoncaient les scores de 60% pour DSK , il y a quelques mois.

                                                    2) Pour le lien entre Harris et des interets étrangers.
                                                    Allez donc sur le site de l’IFRI, de la french american foundation et comtemplez la liste des entreprises qui soutiennent...
                                                    Oui, toutes les entreprise de presse y sont.
                                                    Coànsultez la liste des memebres des diners du Siecles et celui du CRIF : on les y retrouve tous.
                                                    Je n’apprecie pas particulièrement harris interactive mais en quoi est il diffrent d « Opinion Way » sa petite cousine du groupe Dassault ?
                                                    Dois t’on parler de l’IFOP, de la SOFRES et de ceux qui les controlent ?
                                                    Oui je sais certains ont l’occasion d’etre tous les jours dans l’emission « C dans l’air »...financée par le groupe Lagardere qui possede aussi une partie de canal + ou il est tres souvent invité.

                                                    Bref entre les sionistes et les pro-americains , mon coeur balance dans les jets de pierres et d’urines sur ceux qui forment notre information.
                                                    Quoiqu’il en soit, pour moi ce sont tous des traitres et des agents de l’Ennemi.

                                                    Quand on a servi Pasqua, je trouve meme qu’il serait prudent de ne pas trop montrer la CIA et ses coups tordus pour pas que l’on fasse la french connection...


                                                    • Cocasse cocasse 15 mars 2011 13:26

                                                      La presque totalité du haut du panier de crabes sont donc des agents de l’empire.
                                                      Nous sommes donc entièrement gouvernés par des traîtres ?
                                                      Pas plus tard que ce matin, un commentateur me disait que l’on était en démocratie ?!?


                                                    • Hieronymus Hieronymus 15 mars 2011 16:09

                                                      Extrait de la fiche d’Asselineau (consultable ici sur Agoravox)
                                                      «  Il a également été directeur de cabinet de Charles Pasqua au Conseil général des Hauts de Seine de 2000 à 2004, .. »
                                                      quand on sait qui est ce Charles, et ce qui pouvait se tramer au conseil des Hauts de Seine, on est mal place pour aller donner des lecons de morale a tous les autres



                                                    • Augustule Augustule 15 mars 2011 19:25

                                                      @non666

                                                      Je vous suggère la lecteur de cette petite mise au point concerant les relations entre Asselineau et Pasqua

                                                      http://www.u-p-r.fr/vos-questions-nos-reponses/questions_diverses/quels-ont-ete-les-liens-de-m-asselineau-avec-m-pasqua


                                                    • Cocasse cocasse 15 mars 2011 13:24

                                                      Asselineau :
                                                      Monsieur j’ai toujours raison, les autres ont toujours tord.
                                                      Je suis votre seul et unique sauveur, ne regardez que moi.
                                                      Amen.


                                                      • Kevorkian 15 mars 2011 14:09

                                                        C’est vrai que les autres candidats exhortent les électeurs à aller voir leurs « concurrents ».
                                                        Dites-moi, vous découvrez la politique ou... ?


                                                      • Cocasse cocasse 15 mars 2011 14:17

                                                        De là à passer aux insultes, il y a un fossé.
                                                        Pour quelqu’un qui se disait « désintéressé ».....


                                                      • Kevorkian 15 mars 2011 14:28

                                                        « Insultes » : comme vous y allez... pourquoi je ne suis pas choqué ?


                                                      • Cocasse cocasse 15 mars 2011 14:55

                                                        Quand on se fait traiter de « xénophobe » ou de « raciste », on est en droit d’entamer une poursuite judiciaire pour diffamation.
                                                        Et cela a déjà été fait dans le passé.


                                                      • truelle 21 mars 2011 00:00

                                                        mais non cocasse, ce sont ceux qui parlent devant les caméras et les micros qui ont toujours raison et jamais tord, c’est bien connu amen


                                                      • Pyrathome Pire alien 15 mars 2011 13:59

                                                        Très pertinente démonstration ! !

                                                        Les zozos de la Marine y croyaient pourtant......vous les avez déçu !.....
                                                        Ils viennent se venger maintenant....


                                                        • Tristan Valmour 15 mars 2011 14:00

                                                          Bonsoir

                                                          Les sondages et les électeurs sont manipulés, cela on le savait. Il n’existe pas pire activité que la politique. Nous apprenons à nos enfants à ne pas mentir, à être courageux, à respecter leur prochain, à ne pas traverser lorsque le feu est rouge, et quantité d’autres préceptes utiles à la vie en communauté.

                                                          Les politiques font tout l’inverse. Ils mentent, manipulent, sont prêts à tromper leur meilleur ami pour prendre sa place, etc. Bref, les hommes politiques représentent la lie de la société, l’antithèse de la manière de se comporter. Dans les années 20, un grand nombre d’hommes politiques avait partie prenante avec les maffias naissantes ; cela n’a guère changé aujourd’hui. La corruption à tous les étages.

                                                          Vous accusez une manipulation de la part des Américains, et c’est effectivement regrettable. Mais les Français font exactement la même chose avec d’autres pays (essentiellement en Afrique), et si vous étiez au pouvoir, vous n’agiriez pas différemment. Les Russes font de même, ainsi que les Chinois, etc. La différence entre les Américains et les autres, c’est que les premiers sont mieux organisés, plus efficaces et ont une vision holistique des affaires. Rien n’interdit aux seconds de s’inspirer des méthodes des américains.

                                                          Maintenant, quelles que soient les critiques à formuler envers les US, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un pays ami qui enrichit la France, et inversement. On peut regretter que la France ne soit plus une grande puissance, mais que voulez-vous, elle a eu des présidents traîtres, corrompus et lâches à sa tête. Il faut donc davantage s’attaquer aux gens qui échouent plutôt qu’à ceux qui réussissent. C’est ainsi que l’on pourra établir un dialogue constructif avec le grand frère et pas se contenter d’écouter son monologue.

                                                          Les US veulent faire monter Strauss-Kahn ? Mais rien n’interdit de voter pour Marine Le Pen au second tour afin de battre DSK. C’est ce que je ferai bien que n’ayant que peu de choses en commun avec le FN pour lequel je ne nourris aucune hostilité, juste de l’indifférence. Aucune hostilité parce que ce parti « annonce la couleur » contrairement à de nombreux autres qui mentent effrontément, sans aucune retenue. Mais avec les Présidentielles, il y a les législatives, et une possibilité de voter différemment afin de rendre la France ingouvernable dans l’objectif d’accentuer le climat prérévolutionnaire. Il faut remettre les choses à plat, proposer un modèle de société humaniste complètement différent de celui-ci. Tous avec Marine au second tour pour battre DSK, le Sarkozy nourri aux OGM. 


                                                          • voxagora voxagora 15 mars 2011 14:06

                                                            Quand je pense qu’on critique le bourrage des urnes dans certains pays,

                                                            chez nous on bourre les cranes mais d’une manière si perverse
                                                            qu’on recule devant l’ampleur du travail de démontage.

                                                            Cet article est donc utile, même si au passage il prêche pour sa chapelle
                                                            et enfonce celle des autres. 
                                                            Mais comme ça se voit, c’est pardonné.



                                                            • Cocasse cocasse 15 mars 2011 14:58

                                                              Il y a pire encore calmos.
                                                              Les socialos sont des spécialistes du bourrage d’urne.
                                                              et coté Ump, sarko a installé des machines électroniques à voter (pour 1,5 millions de votes), avec lesquelles la fraude est quasi indétectable.


                                                            • Kevorkian 15 mars 2011 14:22

                                                              A noter que l’article traite principalement des dessous des sondages et de la stratégie du système, il dirait la même chose s’il s’agissait de Bayrou..
                                                              Qu’on soit au courant de ces malversations, c’est un excellent article d’une grande utilité, nécessaire pour tempérer cette hystérie démesurée autour de la montée du FN.


                                                              • Jean Lannes Chris Lefebvre 15 mars 2011 14:30

                                                                Et encore une fois Asselineau tape sur le FN. Franchement, revoyez votre stratégie parce que là c’est ridicule.

                                                                Alain Soral vous l’a dit : vous êtes un excellent conférencier, historien, analyste économique, votre critique de l’UE est juste et pertinente, mais vous n’avez aucun avenir électoral.

                                                                En cas d’élection vous ferez 1% au mieux. 1% que vous piquerez au FN. Quelle est l’utilité ?! Vous braconnez sur ses terres avec pour résultat rien d’autre que la division du camp National.

                                                                De plus, sur certains sujets, vous n’hésitez pas à mentir comme quand vous dites que vous êtes les seuls à proposer une sortie de l’UE !

                                                                JE REPOSTE CE COM ICI CAR, CONTRAIREMENT A VOTRE COMPTE FACEBOOK, VOUS NE POUVEZ PAS ME CENSURER SUR AGORAVOX !

                                                                ______________
                                                                http://chrislefebvre.over-blog.net


                                                                • Cocasse cocasse 15 mars 2011 15:02

                                                                  Chris, tout à fait, le petit père asselineau n’est pas le SEUL à proposer la sortie de l’europe.

                                                                  Et concernant la sortie de l’euro, j’irais même dire que le plan du FN est plus élaboré, puisque passant d’abord par une sortie groupée moins risquée, avant de décider de la sortie unilatérale en cas d’échec.

                                                                  Alors comme ça vous avez été censuré ?

                                                                  La charte UPR interdit d’adhérer à d’autres partis également, si je me souviens bien ?!


                                                                • La Botte secrète 15 mars 2011 15:41

                                                                  JE REPOSTE CE COM ICI CAR, CONTRAIREMENT A VOTRE COMPTE FACEBOOK, VOUS NE POUVEZ PAS ME CENSURER SUR AGORAVOX !
                                                                  Bon,

                                                                  Pour ceux qui ne suivent pas les débats de la page facebook. Il faut savoir plusieurs choses :

                                                                  1. Des dizaines de trolls du FN répètent la même chose depuis des mois. Et on les laisse faire, il est néanmoins naturel que quand les mêmes questions reviennent 20 000 fois dans le but de pourrir le mur, on les éjecte.

                                                                  2. Le mur de l’UPR est le moins censuré parmis les groupes politiques de tout le web.

                                                                  3. Allez sur le mur du FN et dites quelque chose qui n’est pas dans leur ligne : vous êtes immédiatement censuré. Ce qui peut être légitime, c’est une question de politique de modération. A l’UPR nous faisons le choix du débat.

                                                                  Donc l’hôpital qui se fout de la charité, ça va cinq minutes.

                                                                  « De plus, sur certains sujets, vous n’hésitez pas à mentir comme quand vous dites que vous êtes les seuls à proposer une sortie de l’UE ! »

                                                                  Le FN propose une tournée des etats européens en vue de former une europe des nations, en cas de refus il se propose d’organiser un référendum.
                                                                  Le FN ne propose donc pas la sortie de l’UE, tout au plus il propose un référendum à ce sujet.
                                                                  Et comme la sortie de l’euro n’est juridiquement pas faisable (après vous pouvez violer les traiter, c’est votre choix) sans la sortie de l’UE ; CQFD

                                                                  « En cas d’élection vous ferez 1% au mieux » ; Monsieur Christophe Lefebvre, si vous souhaitez que notre perspective soit réhaussée, je vous invite à parler de l’UPR dans un nouvel article dont vous avez le secret ; ça aura le mérite d’être « dissident ».Il y a assez de papiers sur MLP en ce moment.


                                                                • La Botte secrète 15 mars 2011 15:43

                                                                  1% ?

                                                                  http://votez2012.fr.gd/

                                                                  Moi aussi je peux me servir des sondages ^^


                                                                • Hieronymus Hieronymus 15 mars 2011 16:56

                                                                  «  encore une fois Asselineau tape sur le FN .. avec pour résultat rien d’autre que la division du camp National. »
                                                                  Chris et cocasse on est bien d’accord
                                                                  mais y a Botte secrete (que je soupconne d’auto-plussage) qui ne l’entend pas ainsi
                                                                  son logiciel date des annees 80 : la montee de l’extreme droite fasciste, le retour de la « bete immonde »

                                                                  Asselineau pathetique ds sa haine contre Marine le Pen
                                                                  en plus il se deconsidere gravement en agressant un contradicteur (nullement mal intentionne) lors d’un debat public, cela ressemble a une nevrose profonde
                                                                  http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/asselineau-accuse-marine-le-pen-de-29307


                                                                • DG. DG. 15 mars 2011 17:01

                                                                  "Le FN ne propose donc pas la sortie de l’UE, tout au plus il propose un référendum à ce sujet.
                                                                  Et comme la sortie de l’euro n’est juridiquement pas faisable (après vous pouvez violer les traiter, c’est votre choix) sans la sortie de l’UE ; CQFD"

                                                                  comme rien n’est prévu, ce n’est donc pas interdit


                                                                • furio furio 15 mars 2011 19:47

                                                                  taper sur le Fn ? Un parti qui n’a toujours pas présenté des excuses à la France pour la collaboration de l’extrême droite ? c’est taper sur l’ambulance ! Une ambulance chargé de semer la mort et la discorde entre les communauté. Alors tirons sur cette ambulance et cette grosse blonde putassière. 


                                                                • Liior 19 mars 2011 06:03

                                                                  @Chris Lefebvre : Vous me décevez beaucoup, autant nous avons eu le plaisir de discuter ensemble sur le site Enquête&Débat, autant je prend parfois (je dis bien parfois ^^) plaisir à vous lire sur votre blog, sur votre page, autant vos critiques sont :

                                                                  - Appuyées sur les mots d’Alain Soral (que je respecte, mais cela montre un manque de réflexion personnelle sur le sujet) ;
                                                                  - Infondées et non pertinentes ;

                                                                  Premièrement, j’ai eu le plaisir de rencontrer M. Soral à Marseille le mois dernier, et de faire dédicacer mon livre que j’ai commandé en pré-vente il y a un an sur le site FNAC.com (en termes de dissidence, ce n’est pas encore Blanrue et encore moins Soljenitsyne). 

                                                                  Il a entonné le même discours qu’à chaque fois : « L’UPR passe son temps à taper sur le Front National ».
                                                                  Certains militants FN ajoutent à cela « Il frappe plus sur le FN que sur l’UMPS  ! ».

                                                                  Je vais prouver une fois pour toutes que vous avez tort, et ce de manière fort simple.

                                                                  François Asselineau (quii pour l’instant est le seul intervenant UPR au niveau publique) fait des conférences partout en France depuis plus de 3 ans. Il existe un certain nombre d’interventions publiques de François Asselineau sur le net :
                                                                  - Qui gouverne réellement la France ? 2h30 ;
                                                                  - Les 12 impasses de l’UE : 2h30 ;
                                                                  - La Guerre Economique : 20min ;
                                                                  - L’histoire de France (vieille version) : 2h30 ;
                                                                  - L’hisitoiire de France (nouvelle versiion)  : 3h00 ;
                                                                  - Faut-il avoir peur de sortir de l’Euro + débat : 3h30 ;
                                                                  - Pourquoi l’Europe est-elle comme elle est ? 2h30 ;

                                                                  On peut ajouter à cela quelques interventions radios, dont je chiffrerai la totalité à 3h, et quelques discours (ceux sur fond rouge) que l’on peut aussi consulter sur le net, dont j’évalue la durée totale à quelque chose comme 1h ;

                                                                  En d’autres termes, la « pensée », le fond idéologique de l’UPR, c’est en gros 19h20 d’interventions sur le net en vidéo et disponible. 
                                                                  A combien j’évalue le temps passé à critiquer le FN (soit sur ses positions pro-euro, soit pour son positionnement diabolisé au sein du grand public, et ce, que vous le vouliez ou non) ? A environ 20min, et pour vous faire plaisir et être large, je veux bien aller jusqu’à une demi heure.

                                                                  Donc on a en gros 30 minutes, sur 19h20 d’interventions ? Vous voulez un pourcentage pour montrer à quel point votre thèse est ridicule ? Je vous le donne, ça fait 2,586% du temps de parole.

                                                                  On pourrait aussi parler de l’écrit, mais je n’ai pas envie de compter les mots, les phrases et les articles. J’ai assez bien démontré je crois l’inadéquation de vos remarques avec les faits et la réalité.

                                                                  Ensuite, sur le fait de faire 1% aux élections, et là je parle à titre personnel, cela ne me gènerait pas, et je suis même prêt à dire que même à 0% ça vaut le coup d’y aller et d’essayer d’avoir le même temps de parole que les autres. Même à 0% ça vaut le coup de voir des débats avec M. Assselineau et d’autres. Après si ça vous emmerde que le FN perde 1%, je comprend bien, mais on n’en n’est plus là non ? ^^

                                                                  Enfin, je veux revenir sur la légende de la « Division du camps national »

                                                                  Je liste ici une grande partie des mouvements et partis (connus à peu près) sur la scène souverainiste, gaulliste, nationale, eurosceptique :
                                                                  - FN (Front National) ;
                                                                  - DLR (Debout la République) ;
                                                                  - RIF (Rassemblement pour l’Indépendance de la France) ;
                                                                  - PG ;
                                                                  - MPEP ;
                                                                  - MRC ;
                                                                  - etc etc.

                                                                  Quelle proposition rallie TOUT ces gens à une même cause ? La sortie de l’OTAN, que proposent le FN, DLR, le RIF, le PG, le MPEP, le MRC, et l’UPR bien entendu.
                                                                  Quelle proposition rallie une grande partie de ces mouvement ? La sortie de l’Euro, que proposent le FN, DLR, le RIF et l’UPR bien entendu. Le MPEP, le MRC et le PG, je n’en suis pas du tout sur ;
                                                                  Quelle proposition rallie une grande partie de ces mouvements ? La récupératiion de la création monétaire via l’abrogation de la loi du 3 janvier 1973, que proposent le FN, DLR, PG, MPEP, et l’UPR bien entendu.

                                                                  En gros on pourrait faire ça avec tous les points du programme de l’UPR, parce qu’au final ce n’est qu’un pur concentré d’indépendantisme, et sans fioritures, ce qui permet à chacun, autant adhérent du PG, du MPEP, du FN, du RIF, du MRC et d’autres mouvement souverainistes et indépendantistes, de se reconnaitre dans ce projet.

                                                                  Honnêtement, vous pensez que des électeurs de Mélanchon (si ils en sont arrivé là) sont d’accord avec Marine Le Pen sur de nombreux sujets ? Au mieux ils aiment son programme économique, mais pas le reste. Pensez-vous vraiment que l’on pourrait lire le programme du FN devant des adhérents du MRC et les entendre dire qu’ils sont d’accord ? Rêver c’est bien mais faut pas trop vriller non plus !

                                                                  Pensez vous d’ailleurs que le FN aime les propositions du PG ? Non je ne le pense pas, et il en va de même de tous les mouvement dits « eurosceptiques » ou « euroréalistes » ... C’est idiot, mais le seul mouvement quii ne propose que des solutions avec lesquelles une très très grande partie de ce que vous appelez le « Camp national » est d’accord, c’est l’UPR

                                                                  Ceux qui ont garni leur programme de saloperies comme la retraite à point, et d’autres propositions « rateau » (pour ratisser) font en sorte qu’il y aura toujours des gens, même au sein du camp national, qui ne seront pas d’accord.

                                                                  Donc je résume : Un programme qui ne mécontente personne dans le camp national (vous avez vous-même dit, et je vous cite : « Le programme du FN englobe celui de l’UPR » (ce qui soit dit en passant est faux, mais cela montre bien que le FN n’a aucun problème avec ce programme !) mais dont on accuse le concepteur de vouloir « diviser le camp national » ... 

                                                                  Assez spécial comme théorie, surtout venant d’un supporter d’un parti qui prend bien soin de donner son avis sur tout et sur rien au gré de l’actualité, histoire d’être bien sur de ne pas être suivi par le potentiel gigantesque de « nonistes ». Par exemple, le fait qu’elle soit sioniste lui a enlevé certains votes. Ce n’est qu’un exemple parmi des centaines, vu que le programme du FN est presque un bouquin ou se suivent les propositions sur tous les sujets.

                                                                  Ensuite on a une théorie selon laquelle je cite « Asselineau ne fait que frapper sur le FN sans jamais s’en prendre au système », alors qu’on sait bien qu’en gros, 3% du temps de parole de l’UPR est consacré au FN.

                                                                  J’en profite d’ailleurs pour préciser une chose : Dans les 3% du temps de parole, j’ai inclu la fameuse vidéo qui a beaucoup tourné dans laquelle il évoque les liens entre FN et Secte Moon et donc la CIA en arrière plan (personnellement, je me fous un peu de cette histoire, c’est juste rigolo la manière dont ça vous irrite). 

                                                                  Je me trouve bien généreux d’avoir inclu cette intervention dans son temps de parole sur le FN, car cette vidéo a été prise à l’insu de l’UPR et elle a été partagée aussi à son insu. En effet, lors de conférences, François Asselineau ne filme pas le débat et ne le diffuse donc pas. Donc cette partie sur la secte Moon et la CIA, personne, à part les privilégiés qui étaient dans la salle, n’aurait du l’entendre de cette manière.

                                                                  Enfin aussi, on pourrait qualifier cela d’attaque du FN si il n’y avait pas d’origines à ces propos. Or on comprend aisément quand on suit un peu l’UPR, que les propositions d’alliance avec le FN sont très très très nombreuses et régulières, et qu’elles agacent particulièrement les adhérents de l’UPR (parfois de droite, parfois de gauche, mais peu souvent d’accord avec le FN).
                                                                  .

                                                                  En espérant que vous réviserez votre jugement hâtif et finalement ... dénué de sens.

                                                                  Cordialement,

                                                                • Liior 19 mars 2011 06:11

                                                                  Et alors un dernier détail, mais qui semble tout de même être important, si l’on peut lire sous la plume de certains membres de l’UPR et notamment de son président quelques articles ou réactions à ce sondage, ce n’est pas tant pour taper sur le FN que pour dénoncer JUSTEMENT une stratégie visant à faire croire que le seul contre-poids à ce parti qu’une grande partie des Français (je ne dis pas que c’est bien ou mal, je constate juste un fait) ne porte pas réellement dans son coeur idéologique ou affectif, c’est DSK.


                                                                  Donc l’article a en réalité pour but de dire aux lecteurs : N’ayez pas peur de la propagande. Le plan est cousu de fils blancs. Le FN n’est qu’une victime collatérale de ce que le Système envisage être le mieux pour la France lors du prochain mandat présidentiel.

                                                                  Enfin je peux me tromper, mais malheureusement Chris, vous ne pourrez pas me contredire, et vous savez pourquoi ? Parce que c’est aussi l’analyse de Soral, vous êtes donc forcément d’accord (Votre critique de son bouquin était dithyrambique ! Il vous a payé ? ^^)

                                                                  Cordialement encore.

                                                                • Jaime Horta Jaime Horta 15 mars 2011 14:50

                                                                  Sauf que depuis tout les sondages donnent Marine Le Pen au dessus des 20%, c’est surtout cela qu’il faut retenir.

                                                                  D’autre par la cote de réévaluation encore aujourd’hui ne me semble pas du tout injustifiée.

                                                                  De plus, entre DSK et M Le Pen il y a Sarkozy dont la cote au plus bas correspond parfaitement avec l’avancée du FN.


                                                                  • Kalevala 17 mars 2011 14:27

                                                                    il faut pas oublier que 80% sont contres.


                                                                  • Asp Explorer Asp Explorer 15 mars 2011 15:13

                                                                    Je trouve pour ma part extrêmement suspecte cette déferlante de critiques à l’encontre d’un sondage. Celui-ci n’est pas plus approximatif, plus bidonné ou moins rigoureux que tous les autres sondages dont on nous abreuve à longueur d’année. La seule différence, c’est que le résultat ne plaît pas au pouvoir en place, ce qui en dit long sur le degré de corruption atteint par les instituts. Il semble évident, à lire ces réactions hystériques, que d’ordinaire, les clients ne se contentent pas de fournir les questions aux instituts qu’ils emploient, ils leur soufflent aussi les bonnes réponses.


                                                                    • Jaime Horta Jaime Horta 15 mars 2011 15:53

                                                                      Le système n’a absolument aucun intérêt à laisser se développer largement dans la société des courants de pensée radicaux, quand bien même on peut soupçonner leur leaders de duplicité.

                                                                      Cela équivaut à une déstabilisation de l’échiquier politique, et rendra la position du favori du système instable au moment de gouverner.

                                                                      Attention, les opinions publiques dépassent largement le cadre des simples partis et de leur militants, ainsi elles ont également des influences en montrant des fléchissements jusque dans les groupes antagonistes.

                                                                      Je ne crois donc pas à ce type de manœuvres d’ordre complotistes, qui sont incohérentes voir dangereuses.

                                                                      La seule hypothèse valable dans ce cas de figure, ce serait vouloir faire monter le FN afin de déstabiliser le pays purement et simplement dans le sens de vouloir sa destruction, téléguidée par la Maison Blanche comme veut le faire croire cet exposé.

                                                                       


                                                                      • Serpico Serpico 15 mars 2011 15:59

                                                                        Les enfumeurs des sondages ont le même ADN que les « voyants » des instituts de notation.

                                                                        L’intérêt seul guide leur fonctionnement et cet intérêt est immédiatement contraire à celui du plus grand nombre.

                                                                        Il bénéficie toujours aux mêmes : les riches.

                                                                        Quand Moody se défend en disant lâchement qu’il ne fait que donner une « opinion », il oublie de préciser que cette « opinion » est payée à prix d’or et que ceux qui la prennent y croient. Tandis que ceux qui entendent cette « excuse » bidon font comme si c’était vrai, se sentant obligés de jouer le jeu du « 1° amendement ».

                                                                        Même blague pour les sondages : on sait depuis TOUJOURS que ça ne tient pas debout scientifiquement, que ce n’est que du pipeau enrobé de vocabulaire pseudo-scientifique, que c’est à peine différent de la lecture dans le marc de café mais on continue pourtant à en commander et à en jouer.

                                                                        Tous sont complices et Melenchon a parfaitement raison : qu’ils s’en aillent tous !


                                                                        • HELIOS HELIOS 15 mars 2011 16:02

                                                                          .... pour completer, je peux vous predire que dans les deux mois avant le premier tour, nous allons avoir un grand nombre d’emissions sur la Shoah, sur les bienfait de l’Europe, sur le racisme appuyés par des films biens poignants.... assortis de quelques violations de sepultures judeo-musulmanes avec croix gammées comme decors...

                                                                          Cela sera aussi de la manipulation. Il faut s’y attendre et le travailleurs, celui qui marne vraiment et qui se leve a l’aube pour faire ses deux heures de transport et gagner son smic a la fin, il est tellement crevé qu’il n’y verras que du feu et Stauss-Khan sera le seul candidat respectable pour qui voter....

                                                                          C’est dés a present qu’il faut commencer a le sensibiliser, a lui parler de l’avenir et a lui faire comprendre tous les enjeux....


                                                                          • Serpico Serpico 15 mars 2011 16:25

                                                                            Helios : "pour completer, je peux vous predire que dans les deux mois avant le premier tour, nous allons avoir un grand nombre d’emissions sur la Shoah"

                                                                            *****

                                                                            un PLUS grand nombre, vous voulez dire ?

                                                                            Parce que, déjà, il suffit de parcourir les programmes télé hebdomadaires : ça dégouline de commémorations, de pleurnicheries et de références directes ou indirectes. Nous sommes cernés, envahis, submergés, saturés.


                                                                          • Cocasse cocasse 15 mars 2011 16:26

                                                                            Helios, bien vu, ils tiennent les médias, ils font la pluie et le beau temps.
                                                                            Sauf que même en appuyant très fort, des fois ce n’est pas suffisant, comme l’a prouvé le « NON » au TCE.
                                                                            On a mieux vu leur sens de la démocratie.
                                                                            On bourre le crane et on fait tout pour que les gens votent « comme il faut ».
                                                                            En cas de pépin, on ignore le vote, ou on oblige à le recommencer jusqu’à ce qu’il soit « bon ».


                                                                          • 2102kcnarF 15 mars 2011 16:14

                                                                            Il y a une poussée du FN point barre .... alimentée par les thèmes choisis par une présidence aux abois et la personnalité de Marine Lepen, elle même. On peut le déplorer ou s’en foutre comme moi, mais c’est un fait. Aprés manipulation, pas manipulation.... autour de moi les gens sont simplement hermétique aux sondages, car il y a longtemps qu’ils ne se comportent plus comme le prévoyaient les sondeurs.... on pourrait même imaginer que la vague FN est bien plus importante. Les cantonales qui viennent ne pouvant servir de répère, il faudra attendre mai 2012 ....


                                                                            • galien 15 mars 2011 16:16

                                                                              1. La montée de Le Pen, affolement
                                                                              2. La montée de DSK (encore plus bidonnée)
                                                                              3. Arc républicain, pas de primaire pour qu’un parti de gauche puisse se faire représenter par un bankdster.
                                                                              4. Diabolisation du FN pour d’assurer de l’élection du bankster

                                                                              Où se situe monsieur Asselineau dans ce processus ? Vous traitez vous même le FN de fasco, raciste et j’en passe, alors j’en conclu naïvement que vous ferez parti de l’arc républicain pour faire élire un bankster.
                                                                              Que le FN soit instrumentalisé, c’est une évidence pour tout le monde, mais sur l’inversion accusatoire instrumentalisé donc complice...
                                                                              Sinon vous proposez quoi ? De voter pour vous, pour faire 0.1% et voir son vote comptabilisé dans ’divers’ le soir de l’élection ?

                                                                              Sinon je connais aussi un autre principe vieux comme le monde, c’est celui de diviser pour mieux régner.


                                                                              • Cocasse cocasse 15 mars 2011 16:49

                                                                                Sans compter un élément essentiel pour parvenir à gagner aujourd’hui :
                                                                                La maitrise du comportement adapté face aux médias, la personnalité, la force de caractère, le charisme, la combativité, l’art de la répartie.
                                                                                Énormément de ces éléments sont prédominants dans la culture de l’image, plus que la capacité de discourir en prenant son temps.

                                                                                Je sais bien, les médias encouragent l’émotion plus que le débat, on accorde moins de temps à l’intellect et l’analyse. C’est regrettable, c’est injuste, mais c’est ainsi, et c’est un obstacle qu’il faut être capable de franchir.
                                                                                Qui des deux, de MLP ou d’Asselineau possède ce talent ?

                                                                                Asselineau est fait pour rester un homme d’appui, là où il pourrait être réellement efficace.
                                                                                Mais peut être se voit-il dans la glace, comme un jeune conquérant séducteur, le matin en se rasant.
                                                                                Là je regarde sa photo en haut à droite...
                                                                                « hè pépère, arrête de rêver ! ».
                                                                                 smiley


                                                                              • Liior 19 mars 2011 06:23

                                                                                Cocasse, pourquoi ne pas simplement avouer que vous avez appris plus dans les conférences d’Asselineau en quelques heures qu’au bout d’un an de cours en première ES ? Et que les explications qu’il y donne sur l’Europe sont de loin plus avancées que celles que vous fournissaient n’importe quel cadre du FN ?


                                                                                C’est facile, ça mange pas de pain. On dit merci à un mec qui nous apprend quelque chose en principe.

                                                                                Bizarrement, ce que dit Asselineau depuis 2007 (et même déjà avant), le FN ne commence qu’à le suscurer seulement depuis quoi .. un an ? ^^

                                                                                Au final, un an dans la peau d’un anti-européen (après avoir passé 30 ans au sein de la cohorte alter-européiste, et tout en gagnant 30 000€ du Parlement Européen), c’est finalement assez jeune non ? ^^

                                                                                Aller je vous taquine, mais notons tout de même qu’il a fallu attendre la crise grecque pour que le FN parle de sortie de l’Euro .. Notons aussi qu’il a fallu attendre la crise économique et financière pour que tout d’un coup, le FN nous sorte la loi de 1973 (et pareil pour Méluche, NDA et consorts).

                                                                                La droiture, c’est de dire que tout ce que vous commencez à peine à dire au sein du FN, de DLR et d’autres partis .. L’UPR le proposait minimum un an avant vous .. et n’a jamais bougé ^^ .. C’est pas beaucoup un an .. Mais ça montre qui est opportuniste et suit aveuglément l’actualité (« Y’a pas de crise, alors je parle pas de la loi de 1973, y’a pas de crise de l’euro, alors je parle pas de la sortie de l’euro »), et qui a pris le temps de se poser et d’étudier les choses (« Y’a pas de crise (2007), mais je dénonce tout de même la loi de 1973, y’a pas de crise de l’euro, mais je dénonce tout de même l’euro et l’UE »).

                                                                                En fait, si y avait pas eu de crise économique, le FN continuerai à dire qu’il veut bien rester dans l’Euro si l’UE ne l’emmerde plus avec Schengen (ce qu’avait déclaré M. Golnish pour le compte de Le Pen Père en 2006 avant la campagne).

                                                                                Bien cordialement, ;)

                                                                              • le journal de personne le journal de personne 15 mars 2011 16:21

                                                                                Les enfumées

                                                                                Êtes-vous pour ou contre qu’on vous prenne pour un con ?
                                                                                Le sondage, ce n’est pas une opinion qu’on fige, mais une escroquerie de haute voltige,
                                                                                qui se substitue à moi pour élire, compter et opiner…
                                                                                Je préfère encore me shooter à l’héro matin, midi et soir, avorter ce que je devrais enfanter,
                                                                                renoncer à ma féminité que d’avoir l’illusion de penser quelque chose que je n’aurais jamais pensé,
                                                                                de choisir quelqu’un que je n’aurais jamais choisi, de vivre une vie que je n’aurais jamais vécue…
                                                                                Je préfère encore y laisser ma peau plutôt que de répondre à la requête d’un collabo.
                                                                                Si le pouvoir avait le pouvoir... Il interdirait tout sondage d’opinion !

                                                                                http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/enfumees/


                                                                                • Cocasse cocasse 15 mars 2011 17:47

                                                                                   smiley
                                                                                  Le problème, c’est que le mouvement de libération nationale est 95% FN pour l’instant.
                                                                                  Cherchez l’erreur !
                                                                                  LIN ! LIN !


                                                                                • Cocasse cocasse 15 mars 2011 18:16

                                                                                  Si ce n’était pas une manipulation politique telle que le « le front » républicain pour faire en sorte d’exclure ceux en faveur de l’indépendance de la France, ce qui est contraire aux intérêts européens et anglos-saxons, alors ce parti serait déclaré illégal car xénophobe par la loi.

                                                                                  Et en français, avec les mots à l’endroit, ça donne quoi ?


                                                                                • SEPH SEPH 15 mars 2011 18:13

                                                                                  D$K, Sarkozy, Mme Lepen DEGAGEZ


                                                                                  • truelle 15 mars 2011 18:34

                                                                                    Article très intéressant du premier au dernier mot. Un grand MERCI pour son-ses auteur-s.

                                                                                    En effet nous assistons à une véritable prise de pouvoir par une désinformation de masse manoeuvrée de l’autre côté de l’Atlantique. Que notre démocratie permette ce genre de « coup d’état médiatique » montre à quel point elle est malade. Car si internet n’existait pas, nous subirions ce matraquage sans en comprendre précisément le but et sans en connaître les réels auteurs.

                                                                                    Concernant les commentaires, nous assistons à un lâché de militants FN qui, comme à l’accoutumée, viennent pourrir le débat. C’est regrettable et cela montre qu’il n’ont rien compris à l’article. On leur a appris à aboyer et mordre, alors ils ne réfléchissent plus, il jappent et mordillent. C’est notre bruit de fond français qui dure depuis 28 ans.
                                                                                    Je précise que je parle des militants FN, pas de l’adhérent lambda qui j’espère comprendra vite qu’il n’a rien à faire dans ce parti leurre.

                                                                                    • jack mandon jack mandon 15 mars 2011 18:38

                                                                                      Merci François Asselineau.

                                                                                      Les hommes politiques font illusion sous les projecteurs de la publicité et du paraitre.

                                                                                      Merci de nous faire appréhender le pouvoir être qui émerge de l’intelligence et de l’esprit de synthèse.

                                                                                      Les premiers sont un peu des dompteurs de cirque dans l’arrogance de la domination,

                                                                                      vous exprimez le savoir faire et la passion du dresseur qui œuvre en amont pour le bel ouvrage.

                                                                                      Tous mes vœux de réussite dans ce projet colossal.

                                                                                      Vous avez ma modeste voix.


                                                                                      • France libre 15 mars 2011 20:07


                                                                                        ========== COMPARAISON 2007 - 2012 ===============

                                                                                        Comme le rappelle l’Equipe UPR sur la page Facebook (http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau# !/upr.francoisasselineau/posts/200616689957329), le FN avait demandé l’interdiction des sondages en 2007.

                                                                                        Cela mérite explication.

                                                                                        A partir de 2006 et en vue de l’élection de 2007, les médias et les « instituts de sondage » :

                                                                                        a)- avaient insisté sur le caractère extraordinaire de Nicolas Sarkozy : il était dynamique, volontaire, fonceur, compétent, il allait redresser la France, etc., etc.

                                                                                        b)- avaient quasiment interdit d’antenne le FN (qui ne tarda pas à chuter, plus personne ne parlant de M. Le Pen),

                                                                                        c)- avaient en revanche fait mousser des sondages très flatteurs en faveur de Ségolène Royal, à partir de mars 2006,,

                                                                                        d)- avaient insisté sur les conflits internes au PS,

                                                                                        e)- avaient également focalisé l’attention des Français sur Olivier Besancenot.

                                                                                        L’objectif poursuivi à l’époque était de faire élire coûte que coûte Nicolas Sarkozy. Il fallait donc :
                                                                                        - le présenter comme l’homme de la situation,
                                                                                        - dégager la voie à sa droite (en neutralisant le FN),
                                                                                        - promouvoir une candidate socialiste très discutée dans ses propres rangs,
                                                                                        - et affliger cette dernière d’une extrême gauche embarrassante.

                                                                                        Le FN, à l’époque l’une des victimes de la manipulation, avait en effet dénoncé une manipulation scandaleuse et réclamé l’interdiction des « sondages ». Mme Royal les trouvait en revanche remarquables.

                                                                                        ---

                                                                                        Le scénario se réédite cette fois-ci mais avec une permutation des rôles : il s’agit de faire élire coûte que coûte Dominique Strauss-Kahn. C’est pourquoi les médias et les « instituts de sondage » :

                                                                                        a)- insistent sur le caractère extraordinaire de Dominique Strauss-Kahn : il est dynamique, volontaire, fonceur, compétent, il va redresser la France, etc., etc.

                                                                                        b)- ont quasiment interdit d’antenne le NPA et l’extrême gauche (qui sont en train de chuter, plus personne ne parlant de M. Besancenot),

                                                                                        c)- font en revanche mousser des sondages très flatteurs en faveur de Mme Le Pen, à partir de mars 2011, soit en suivant exactement la même chronologie qu’en 2006 avec Mme Royal (mais avec 20 à 25 points de moins que Mme Royal),

                                                                                        d)- insistent sur les conflits internes à l’UMP.
                                                                                        (On peut même imaginer comme assez vraisemblable que les dirigeants de l’UMP - pas les militants !- sont complices de l’opération visant à l’élection de Strauss-Kahn et qu’ils pourraient s’ingénier à présenter l’UMP de façon désunie, peut-être même avec 2 candidatures fratricides, dans l’objectif d’assurer la présence de Mme Le Pen au second tour).

                                                                                        L’objectif poursuivi est de faire élire coûte que coûte Dominique Strauss-Kahn. Il faut donc :
                                                                                        - le présenter comme l’homme de la situation,
                                                                                        - dégager la voie à sa gauche (en neutralisant NPA et LO),
                                                                                        - promouvoir un (voire 2) candidat(s) UMP très discuté(s) dans ses propres rangs,
                                                                                        - et affliger celui-ci (ou ceux-ci) d’une extrême droite embarrassante et si possible présente au second tour.

                                                                                        Le FN, cette fois-ci l’un des grands gagnants de la manipulation, exulte devant ces « sondages ». Mme Royal y voit en revanche une manipulation scandaleuse.

                                                                                        -------------------------

                                                                                        Mme Royal est en train de réaliser que le Système ne l’a utilisée, en 2006-2007, que dans le seul but de faire élire Nicolas Sarkozy. Maintenant, le Système a décidé de la jeter aux « poubelles de l’Histoire » : les médias se dérobent sous ses pas, les « sondages » ne la mentionnent plus, sa fin programmée est assez pathétique. Quant à ses partisans qui avaient imaginé, au soir du second tour de 2007, que Ségolène Royal serait élue en 2012, ils vont commencer eux aussi à réaliser l’ampleur de la manipulation.

                                                                                        Le Système a prévu le même scénario pour Mme Le Pen en 2017.
                                                                                        Il compte bien l’utiliser en 2012 pour faire élire Dominique Strauss-Kahn et la jeter aux « poubelles de l’Histoire » ensuite.
                                                                                        En 2016, les médias se déroberont sous les pas du FN et de Mme Le Pen, comme ils se sont dérobés sous les pas de son père en 2006-2007 et comme ils se dérobent sous les pas de Ségolène Royal en ce moment. Les partisans de Mme Le Pen, qui imaginent qu’elle peut être présente au second tour en 2012 et être élue en 2017 tombent ainsi dans une illusion comparable (mais plus fantasmatique puisque cela se situe avec 20 à 25 points de moins que Mme Royal) à celle des partisans de Mme Royal qui tablaient sur 2012....

                                                                                        -------------------------

                                                                                        N’en déplaise aux militants enflammés de tel ou tel parti politique qui nous en veulent de les forcer à regarder la réalité en face, l’UPR ne « roule » ni pour ou contre le FN, ni pour ou contre l’UMP, ni pour ou contre le PS, ni pour ou contre qui que ce soit. L’UPR ne « roule » que pour le redressement de la France et la libération des Français.

                                                                                        Or cette libération ne peut se réaliser qu’à une condition préalable : sortir la France de ces manipulations sordides qui vident de sens la démocratie et les élections. Et l’on ne sortira pas la France de ces manipulations à répétition sans en exposer clairement le mécanisme aux Français.

                                                                                        C’est ce que fait l’UPR.

                                                                                        =========================================


                                                                                        • aveclotanvatoutsenva 15 mars 2011 20:27

                                                                                          Ce qui caractérise les gens du FN qui interviennent ici (comme ailleurs…) pour défendre la « Marine » et le FN, c’est qu’ils prennent leurs désirs pour des réalités au point qu’ils en oublient de vérifier les paroles.

                                                                                          Alors plutôt que de répondre à tous les commentaires plus ou moins fumeux des divers fans de la « femme en cheveux » présent sur Agoravox, je les invite à faire un tour sur la page « Programme » du site du FN, rubrique « Europe » (http://www.frontnational.com/?page_id=1185), et de s’intéresser à la seconde partie de la page, celles des « Mesures » arrêtées par le FN.

                                                                                          Toute personne qui sait correctement lire le français constatera que le FN ne souhaite en rien rendre à la France sa souveraineté, qu’il ne propose que des mesures bidons qui continuent en réalité de subordonner le destin de la France à des décisions prises par l’étranger et que le FN reste en permanence dans l’ambiguïté. Exemple :

                                                                                          "Organiser une tournée des capitales européennes pour proposer à nos partenaires européens une renégociation radicale des traités dans le sens d’une Europe d’États souverains coopérant sur des sujets d’intérêt commun. Leur laisser un délai court pour répondre tout en mettant en route des réformes que nous jugeons urgentes dans des domaines non encore communautarisés, comme la fiscalité ou l’immigration. En cas de réponses négatives ou de non-réponse dans le délai fixé, organiser un référendum sur le thème : « La France doit-elle reprendre son indépendance vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles ? »« 

                                                                                          Évidemment, le FN préfère ne pas préciser ce qu’il entend par »reprendre son indépendance vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles« , expression qui permet à chacun d’imaginer ce qui lui fait plaisir, mais qui ne veut absolument pas dire »sortir de l’UE".


                                                                                          • Cocasse cocasse 15 mars 2011 20:59

                                                                                            aveclotanvatoutsenva : ne soit pas si caricatural.

                                                                                            Marine Le Pen s’est déjà prononcée en faveur de la sortie de l’UE de bruxelles, conséquence inévitable de la sortie de l’euro.
                                                                                            Mais je suis d’accord avec toi, j’attends qu’elle le fasse davantage et de façon plus ciblée.
                                                                                            Elle doit être intérrogée là dessus pour lever toute ambiguité. Ce que tu dis me donnes envie d’aller au devant d’adhérents ou de militants FN, ou sur leur site, pour insister là dessus.
                                                                                            Je reste vigilant sur ce point très important. J’ai beau être très admiratif envers Marine Le Pen, je ne tiens pas à me faire couilloner, et j’ai une exigence sur ces sujets.

                                                                                            Par contre, ce que tu met en italique me semble une démarche logique, afin de dissoudre l’euro et l’europe dans les meilleures conditions possibles, et créer des relations inter-étatiques entre nations souveraines.
                                                                                            Je te rappelle aussi que le programme FN est toujours en cours de réactualisation.

                                                                                            Cordialement,


                                                                                          • aveclotanvatoutsenva 16 mars 2011 01:35

                                                                                            Ce n’est pas caricatural. C’est simplement la réalité.

                                                                                            Ou bien on sort de l’Union européenne, parce qu’on a conscience que la prétendue « construction » européenne est une entreprise américaine de vassalisation et que, par conséquent, l’UE n’est pas amendable, et dans ce cas, on ne propose pas de « faire la tournée des capitales européennes pour proposer une renégociation radicale » qui n’a pas lieu d’être (aux yeux du donneur d’ordre US) et qui n’aura donc jamais lieu.
                                                                                            Dans ce cas, on propose de sortir, au plus tôt, unilatéralement et sans condition de l’UE (et on l’écrit noir sur blanc).

                                                                                            Ou bien on n’a, en réalité, pas du tout l’intention de faire sortir la France de l’UE et de détruire en même temps le cheval de Troie US, et dans ce cas là, on fait très exactement ce que fait le FN (comme tous les souverainistes, d’ailleurs, qu’ils soient de droite ou de gauche), c’est à dire qu’on passe son temps à critiquer l’Europe « de Bruxelles » (sous entendu qu’on pourrait en faire une autre) et à critiquer l’euro, mais sans s’engager à sortir de l’UE et sans jamais préciser que sortir de l’euro est impossible tant que l’on est dans l’UE.

                                                                                            Cette arnaque de la sortie de l’euro sans sortie de l’UE est très bien expliquée dans une question fréquente de l’UPR :
                                                                                            http://www.u-p-r.fr/vos-questions-nos-reponses/l_euro/pourquoi-on-ne-peut-pas-sortir-de-l-euro-sans-sortir-de-l-union-europeenne


                                                                                          • Cocasse cocasse 16 mars 2011 07:06

                                                                                            Bonjour,

                                                                                            Je suis informé de ce dont tu parles. Comme je l’ai déjà dit, je m’informe avec plaisir des points de vue de l’UPR. C’est à ce titre que je considère la position de Mélenchon comme une imposture, avec son « changer l’europe ».

                                                                                            Pour Le Pen, il y a de nombreux documents montrant que cela va dans le bon sens. Peut être devrais je les classifier pour fournir des éléments lors des commentaires d’agoravox. Je n’ai pas tous les liens à proposer, mais je me souviens d’un discours dans lequel on la questionnait sur l’europe et l’impossibilité d’en sortir, elle déclarait franco que « lorsqu’un traité est mauvais, on le déchire ». J’essayerai de retrouver ce discours, mais c’est pas gagné.
                                                                                            Les discours de dénonciation de l’europe de bruxelle ou de maastrich sont légions au FN.

                                                                                            Ici, voici le genre d’interventions qu’elle fait souvent :
                                                                                            - Sortie euro et europe -
                                                                                            http://www.youtube.com/watch?v=Y-fHvjfHKCA
                                                                                            environ de 10:20 à 11:10.

                                                                                            Je ne vais pas mettre le programme en entier mais on a sur la sortie de l’euro :
                                                                                            1. Négocier avec les autres pays européens qui souffrent de la monnaie unique une
                                                                                            « sortie groupée » de la zone euro et de l’Union Européenne, ensemble et le même jour............
                                                                                            2. Créer un « ministère des Souverainetés », ministère technique transversal chargé
                                                                                            de coordonner la restauration de la souveraineté de la France dans tous les domaines (monétaire, budgétaire, commercial, migratoire, militaire, diplomatique, juridique, etc…)
                                                                                            5. Abroger la loi du 3 janvier 1973
                                                                                            6. Seule, ou avec d’autres pays, la France annonce officiellement qu’elle se dote d’une monnaie nationale, le Franc, et qu’elle quitte en conséquence la zone euro,.........

                                                                                            UE :
                                                                                            - Organiser une tournée des capitales européennes pour proposer à nos partenaires européens une renégociation radicale des traités dans le sens d’une Europe d’États souverains coopérant sur des sujets d’intérêt commun. Leur laisser un délai court pour répondre tout en mettant en route des réformes que nous jugeons urgentes dans des domaines non encore communautarisés, comme la fiscalité ou l’immigration. En cas de réponses négatives ou de non-réponse dans le délai fixé, organiser un référendum sur le thème : « La France doit-elle reprendre son indépendance vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles ? »

                                                                                            C’est loin d’être le « changer l’europe » tel que le dénonce F.Asselineau, qui est beaucoup plus précis sur la sortie européenne, puisque c’est son unique cheval de bataille.

                                                                                            Lui veut sortir de l’europe, mais on est bien d’accord, ce n’est pas pour se retrouver seul et isolé. Il faut bien rebatir des relations entre pays européens, entre nations souveraines.
                                                                                            Je trouve que l’organisation proposée à du bon. Et le FN est inflexible sur la sortie de l’euro.

                                                                                            Les critiques que j’aurais à faire là dessus, c’est :
                                                                                            - Le référendum de sortie de l’europe de bruxelle ne me semble pas utile au cas où la renégociation ne s’opère pas.
                                                                                            - La renégociation des traités est floue, même si « radicale ». On ne sait pas quel contexte perdurera, si la commission européenne que nous connaissons sera toujours présente ou pas, pour appliquer ces traités. (ils faut impérativement virer les barosos et autres agents US).
                                                                                            - j’ai du mal à voir à quoi cela ressemble concrètement : on fait table rase ? donc toutes les lois européennes deviennent nulles ? Et on redige de nouveaux traités ?

                                                                                            La communication sur ces sujets n’est pas assez pointue, et le programme n’y consacre pas assez d’espace.


                                                                                          • aveclotanvatoutsenva 16 mars 2011 16:23

                                                                                            Bonjour Cocasse,

                                                                                            Marine Le Pen excelle dans l’exercice qui consiste à parler de la sortie de l’euro tout en soumettant cette sortie à des conditions plus que hasardeuses (puisqu’elles dépendent d’interlocuteurs étrangers…et non identifiés) ou en parlant d’une sortie de l’euro (la France toute seule) tout en passant sous silence que c’est totalement impossible (que la sortie de l’euro se fasse « groupés » ou la France seule) puisque ce n’est pas dans les traités européens. La sortie de l’euro passe donc obligatoirement par la sortie de l’UE.

                                                                                            Point barre. Le reste c’est du bla-bla, du pipeau, de l’enfumage…

                                                                                            Et tout le reste du discours de Marine Le Pen concernant l’Europe est du même tonneau…

                                                                                            Je renvoie donc au lien que j’ai mis dans mon message précédent et qui démonte très précisément cette arnaque du FN :
                                                                                            http://www.u-p-r.fr/vos-questions-nos-reponses/l_euro/pourquoi-on-ne-peut-pas-sortir-de-l-euro-sans-sortir-de-l-union-europeenne


                                                                                          • JACOB 15 mars 2011 22:07

                                                                                            Asselineau devrait MONTER un parti avec Clara MORGANE, gouasmi, soral, ZAHIA et dieudo : la FRANCE à l’envers


                                                                                            • tvargentine.com lerma 15 mars 2011 22:30

                                                                                              A qui profite le crime ?

                                                                                              C’est une vrai question de société car nous aurons le choix en 2012,dans un pays ruiné et croulant sur la dette, entre le directeur général du FMI (socialiste  smiley) et Marine Lepen ( :->)au 2eme tour d’une élection présidentielle

                                                                                              Soyez réaliste,je sais pour quelqu’un qui ne vit pas la vie de tout les citoyens (en fonction des revenus) vous ne pouvez pas ignorer que notre pays à une perte d’identité culturelle et d’équilibre

                                                                                              Pourquoi devrions nous accepter de vivre avec des gens dont nous n’avons pas envie de vivre (réfugiés économiques et non politiques (culture de classe politique))

                                                                                              Pourquoi devrions nous accepter demain d’être mis ,dans notre propre pays à une concurrence sur le marché du travail avec des clandestins avec des vrais faux papiers,se remplir les poches d’aides sociales et d’avoir des logements sociaux alors que le citoyen français (oui,nous sommes en France) à le droit de vivre normalement sans voir son système social explosé dans des dettes et dépensent inconsidéré (500 millions d’euros de dépense pour soigner les clandestins mais 0 EUROS pour soigner les personnes âgées atteinte de maladie grave (Alzheimer) (cas vécu)

                                                                                              http://www.tvargentine.com/sejour.html


                                                                                              • spartacus spartacus 15 mars 2011 22:39

                                                                                                Y’a qu’ a faire une "class action et diffuser un mot d’ordre sur les réseaux sociaux : 

                                                                                                Si t’es sondé tu réponds n’importe quoi ! 
                                                                                                Alors là quand tout le monde réagira comme cela lorsqu’il est sondé...Les sondages n’auront plus de valeur.

                                                                                                • sperate 15 mars 2011 23:53

                                                                                                  Bonjour,

                                                                                                  Tout d’abord merci à François Asselineau et à l’UPR pour cette nouvelle analyse confirmant une fois de plus que les nouveaux venus de la scène politique ne sont pas là pour rigoler.

                                                                                                  Ensuite un proverbe à méditer pour tous les partisans du FN : « fais du bien à Bertrand, il te le rend en caguant » .

                                                                                                  C’est tout simplement allucinant de voir que tous les anti-NWO du FN se fouttent royalement du fait que derrière ces sondages, qui leur font tant plaisir, il y ait le CFR et la FAF !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                                                                                                  Quand on voit la pollution que vous êtes capables de générer sur un article d’une extrême importance politique, on se damande si vous avez réussi à dépasser le premier paragraphe de l’article.

                                                                                                  Singer Soral c’est facile, réfléchir c’est différent.

                                                                                                  On veut bien que vous soyez un peu bêbêtes .. mais là il y a des limites !!!

                                                                                                  Bande de rigolos, vous voulez vous battre contre le Nouvel Ordre Mondial avec la nouvelle coqueluche des médias possédés par les apôtres de la Mondialisation.

                                                                                                  A trop vouloir être de mauvaise foi, vous frisez la schizophrénie ..


                                                                                                  • Liior 19 mars 2011 06:30

                                                                                                    Pas mieux au final .. ^^


                                                                                                  • Rousquille Rousquille 16 mars 2011 02:37

                                                                                                    A lire le titre de ce billet on serait tenté de croire que son auteur a découvert un document confidentiel de l’institut de sondage révélant une manipulation, mais en réalité il n’a fait que révéler que celui-ci était aux mains d’intérêts américains. Cela suffit-il à prouver un complot ? Non. Qu’ils veuillent se mêler des affaires de la France et des prochaines élections est certain, mais qu’ils l’aient fait dans ce cas particulier et avec l’intention que leur prête monsieur Asselineau me semble douteux.
                                                                                                    Les sondés auraient reçu une « gratification ». Cela ne prouve nullement qu’on leur ait dicté leurs réponses. 
                                                                                                    Enfin, DSK n’a pas besoin de Marine Le Pen au second tour pour gagner. Il battrait sans difficulté Sarkozy compte tenu du bilan désastreux de ce dernier.
                                                                                                    Quant à Marine Le Pen, elle n’a pas besoin non plus d’Harris Interactive pour améliorer ses résultats, car sa personnalité et les événements travaillent pour elle.
                                                                                                    Bref, beaucoup de bruit pour rien...
                                                                                                    PS : Connaissant la bêtise foncière des Américains et leur totale méconnaissance des autres, on serait plutôt rassuré de les voir tremper dans cette affaire puisqu’il y a de grandes chances que cela se termine par un beau gâchis contraire à leurs espérances...


                                                                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 16 mars 2011 07:09

                                                                                                      bien sur qu’ils feront tout pour empecher la majorité invisible de ce pays de gagner
                                                                                                      parles urnes , mais aprés tout qu importe nous decouvrons peu à peu que le vote n’est pas l’ultime épée.Ceux qui applaudissent les peuples se soulevant ceux qui applaudissent
                                                                                                      les revoltes armées du monde les decouvriront sur le sol de l’europe bientot .Plus nous seront niés baillonnés chasses de ce territoire par le ventre plus notre condamnation
                                                                                                      à disparaitre deviendras évidente et plus la réaction sera violente et par la plus salutaire.
                                                                                                      Vous applaudissez nos ennemis beaucoup s’apprettent à la soumission en garantie
                                                                                                      de leur statut de petite classe bourgeoise hé hé viennent des soulévement qui vous feront regretter les guerres des balkans !Maintenez bien le couvercle les collabos l ’explosion n’en sera que plus violente. Seul le visage de l’ennemi a changé il vient de par dela les mers avec la benediction de l’empire libéral anglosaxon il nous impose la terreur économique et la guerre des ventres la solution est donc de lui faire la guerre :pas joujou avec ses urnes truquées !
                                                                                                      hé hé le Dormeur s’est évéillé !


                                                                                                      • jack mandon jack mandon 16 mars 2011 08:33

                                                                                                        Bonjour Covadonga722,

                                                                                                        Pseudo que je pressentais d’instinct riche et chargé d’histoire.

                                                                                                        Vos textes sont concis et ramassés, à l’image de votre moine copiste.

                                                                                                        La vérité d’un autre temps, vérité de tous les temps, quelle histoire !

                                                                                                        Pelayo, conquérant stratège, le bras séculier du moine copiste.

                                                                                                        Merci pour le voyage dans ces lieux de lumière.


                                                                                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 16 mars 2011 07:10

                                                                                                        Bravo Monsieur Asselineau pour cet article très bien construit qui nous donne un éclairage intéressant sur les coulisses de la politique et sur les manipulations opérées par les réseaux d’influences. 


                                                                                                        • Dzan 16 mars 2011 09:09

                                                                                                          Finalement Mr Asselineau, vous nous dites
                                                                                                          N’ayez pas peur de MLP
                                                                                                          elle a des propositions intéressantes.
                                                                                                          Et puis, vos « relations » Longuet, Pasdequoi, De Charrette.... Hum.....


                                                                                                          • iakin 16 mars 2011 09:11

                                                                                                            Il y a erreur à mon avis lorsque certains disent que les médias font monter le FN pour faire passer DSK, malgré le risque que cela comporte pour eux.
                                                                                                             
                                                                                                            Il n’y a strictement aucun risque pour ces oligarques à créer un second tour DSK/MLP. Ils nous présentent la carotte pourrie d’un côté, de l’autre le bâton, et nous laisse le choix.
                                                                                                             
                                                                                                            L’une des conséquences directes de ces sondages qui n’est pas mentionné ici, c’est de rendre MLP « présidentialisable », ce qui fait que les médias n’ont plus à trouver de prétexte, ou à attendre que celle-ci fasse « du buzz », pour l’inviter dans les émissions radios/télés ou pour parler d’elle. La piste est en place, le matraquage va pouvoir commencer.


                                                                                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 mars 2011 09:36

                                                                                                              à se demander s’ il ne faudrait pas interdire les sondages .

                                                                                                              En tous les cas ce sont des urnes ( pas manipulées ) que sortent le nom du ou de la sortant e .





                                                                                                              • Cyclotron 16 mars 2011 13:32

                                                                                                                Info exclusive : Israël pris la main dans le sac !
                                                                                                                Le Mossad serait à l’origine du dernier faux sondage IPSOS donnant Le Pen au second tour !

                                                                                                                ...et si on redevenait tous sérieux, en particulier Mr Asselineau qui après avoir accusé le FN de lui piquer ses idées commence à faire montre d’une réelle obsession confinant à la paranoïa.


                                                                                                                • BULLIT BULLIT 16 mars 2011 16:07

                                                                                                                  Article très long et très ennuyeux, pour ne rien dire, ou presque... quelle naïveté !
                                                                                                                  Sarkozy ou DSK, vous découvrez la propagande pro-mondialiste européenne ?!


                                                                                                                  • suumcuique suumcuique 16 mars 2011 16:10
                                                                                                                    Le papier d’Asselineau contient décidément des passages cocases. 

                                                                                                                    « Décortiquant les rares informations disponibles sur la « technique » utilisée, M. Le Bohec a égrené les points qui ôtaient toute valeur scientifique à ces enquêtes :
                                                                                                                     * elles sont bien trop éloignées de la date du vote pour avoir du sens : les résultats obtenus sont forcément entachés de « réponses ludiques, de défiance ou de protestation » »

                                                                                                                    Les informations sur « la »technique« utilisée » par Harris sont rares, mais cela n’empêche pas notre « professeur en sciences de l’information » (sic) d’« égréner ». Qui lui dit, par exemple, que « le coefficient de redressement au sujet des intentions de vote à son endroit (celui de Le Pen) », qui est utilisé par les instituts de sondage dont il connaît la « technique », a également été utilisé par Harris, dont il ne connaît pas la technique ? En quoi l’analyse de M. le Bohec, fondée sur des critères qui lui sont pour la plupart inconnus, serait-elle plus scientifique que le sondage en question ? « il y a de fortes chances » et « sans doute », dans le troisième point, ne font qu’exprimer, au mieux, une probabilité ; au pire, un avis personnel. 

                                                                                                                    « Ne devrait-on pas, avant de balancer n’importe quels chiffres en pâture, s’interroge-t-il, être sûr que les réponses sont sincères, que l’échantillon est représentatif et que l’on doive le redresser ? » Il se peut que les réponses n’aient pas été sincères, mais qu’est-ce qui lui dit que les réponses apportées aux dix mille derniers sondages publiés le sont, elles, sincères ? 
                                                                                                                    La question suivante me paraît plus pertinente : comment se fait-il qu’on doute de la sincérité du panel d’un sondage, quand c’est le FN qui arrive en tête, mais qu’on n’en doute pas, quand ce sont les partis pro-mondialistes et pro-immigrationnistes qui arrivent en tête ?

                                                                                                                    Au lieu de ne faire que critiquer, M. Le Bohec aurait pu se montrer un peu plus constructif, un peu plus « pédagogique », en nous disant ce qu’est exactement « un échantillon représentatif ».

                                                                                                                    « Pour attirer le chaland et le motiver à répondre à son enquête, réalisée sur internet, déclare Lévy, l’institut a organisé un jeu-concours et fait miroiter une récompense. Au final, 7.000 € ont été offerts à l’un des quelque 1.600 membres du panel ». Ce qu’il ne nous dit pas, c’est pour qui a voté le gagnant.

                                                                                                                    « En participant à Harris Poll On Line, vous pouvez influencer les décideurs dans l’administration, les organisations à but non lucratif et les entreprises et contribuer à façonner les politiques ». Quel que soit l’institut de sondage aux sondages desquels un individu décide de participer, il peut influencer « les décideurs dans l’administration, les organisations à but non lucratif et les entreprises et contribuer à façonner les politiques ». 

                                                                                                                    « Le sondage Harris Interactive diffusé le 6 mars 2011 et donnant Marine Le Pen en première place au premier tour de l’élection présidentielle, nous dit Asselineau, se laissant gagner une nouvelle fois par l’outrance dostoievskienne qui le caractérise, a fait l’objet d’une mise en scène véritablement hollywoodienne ». La réalité est beaucoup plus simple : depuis que le FN existe, c’est la première fois qu’e son candidat est donné en tête au premier tour d’une élection présidentielle. Pourquoi voudrait-on que les médias se privent de s’en faire l’écho ?

                                                                                                                    Asselineau poursuit sur sa lancée, essayant de faire passer un fait objectif pour une impression subjective : « Présenté comme un »coup de tonnerre« , ce sondage certainement truqué arrive pour Google au premier rang des informations mondiales, avant même les derniers développements de la guerre en Libye. » Ce sondage n’a pas été « présenté comme un »coup de tonnerre«  » : c’est un coup de tonerre. D’autre part, n’est-il pas scandaleux que les Français s’intéressent davantage aux affaires françaises (l’élection du prochain président) qu’aux affaires internationales (la guerre en Lybie) ?

                                                                                                                    Asselineau cite ensuite Volkoff pour qui « la désinformation est une manipulation de l’opinion publique, à des fins politiques, avec une information traitée par des moyens détournés », mais oublie malencontreusement d’ajouter que, pour Volkoff, 99 pour cent des informations diffusées quotidiennement par les médias le sont à des fins de désinformation. Surtout, notre très-démocrate et très-gaulliste inspecteur des finances ferait bien de lire l’ouvrage de Volkoff « Pourquoi je suis moyennement démocrate ». Asselineau a de qui tenir : de Gaulle, son héros, était passé maître dans l’art de la désinformation et du caméléonisme, qui, entre deux envolées lyriques sur la France, priva les Français des ressources énergétiques du Sahara par les accords d’Evian ; qui décolonisa pour mieux nous coloniser.

                                                                                                                    Le fait que Dumas, ce branquignol à talonnettes, soit qualifié de « grand politique » par Asselineau montre clairement que celui-ci n’a pas la moindre idée de ce qu’est la politique.

                                                                                                                    Avant d’en arriver à ses conclusions, Asselineau attire notre attention sur la « French American Foundation (FAF) créée par John Negroponte, » dont l’objectif explicite est de contribuer à sélectionner les dirigeants français pour le plus grand bénéfice des États-Unis d’Amérique« . La liste des Young leaders depuis 1981, qui est consultable sur http://www.french-american.org/files/liste-yl-fr-81-10.pdf), comprend, sans surprise, de nombreux noms aux consonnances bien ashkénazes. Que ces sinistres fripouilles aient choisi de se positionner à droite (libérale) ou à gauche, ce sont tous, toujours sans surprise, des pro-mondialistes, des pro-immigrationnistes. Hier, wikileaks nous expliquait pourtant que c’était plutôt parmi les Arabes et les musulmans de l’île-de-France que la CIA cherche les futurs dirigeants de la France ( http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2636850/posts). Aucune contradiction : »Washington« mise sur les deux tableaux pour détruire la France et, en général, l’Europe. Le seul critère de sélection de »Washington« est que les futurs dirigeants de la France ne soient pas français.

                                                                                                                    Asselineau croit ensuite démontrer que les sondages ont été commandés par Washington et en vient à ces conclusions, empreintes de dévelopements simplistes inspirés d’une théorie de la conspiration mal comprise, que :   
                                                                                                                     »* le Système a décidé de faire élire coûte que coûte M. Strauss-Kahn à la présidence de la République française en 2012 ;
                                                                                                                    * comme d’habitude depuis 28 ans, le Système a prévu d’avoir recours aux basses oeuvres du FN pour neutraliser les 15 à 20 % d’électeurs fatidiques qui pourraient s’opposer à ses projets, en divisant r les Français sur des sujets polémiques et odieux ;
                                                                                                                    * les deux faux sondages, des 5 et 7 mars 2011, présentant Mme Le Pen au second tout de l’élection présidentielle ont été conçus à cette fin, de même que l’hypermédiatisation de Mme Le Pen.« 
                                                                                                                    Depuis 1945, le »Système« a réussi à faire voir double à des peuples européens traumatisés et abrutis, en les incitant à élire des politicards, des représentants de commerce, qui, quelle que soit l’étiquette qui leur est collée, sont chargés de mettre en oeuvre le projet mondialiste. 

                                                                                                                    Pour le »Système« , peu importe, dans l’absolu, que, en 2012, ce soit Kahn, Sarközy, Aubry ou Hollande, qui soit élu à la tête - coupée - de la France : que ce soit Kahn, Sarközy, Aubry ou Hollande, ils continueront tous à détruire systématiquement la France au nom d’une »policy« mondialiste à laquelle ils adhèrent tous profondément. Pourquoi le »Système« a-t-il tendance à préférer Kahn ? Tout simplement parce que Sarközy est grillé et que ni Hollande, ni Aubry ne sont capables de séduire les Français. Soit un second tour Aubry/Le Pen, il est bien évident que jamais plus de 50 pour cent de l’électorat ne voterait pour Le Pen : il voterait en majorité pour la candidate du PS, mais, comme en 2002, il le ferait à reculons. idem pour Hollande. Le fils de Khadafi, en qualifiant Sarközy de »clown« , a parfaitement résumé les choses ; tout au plus aurait-il dû ajouter »triste« . En qui la populace française traumatisée et abrutie se reconnaît-elle ? Dans un clown, mais pas dans un clown triste. Hollande est un clown triste. Aubry est une clown triste. Sarközy est devenu un clown triste. Or, seul un clown comme Kahn peut redonner espoir aux Français. D’abord, en l’élisant, les Français, peuple vaniteux s’il en est, auront l’impression d’être en quelque sorte co-propriétaires de la Banque mondiale ; ensuite, Kahn est, comme on dit, un »homme à femmes« et les Français, peuple terriblement féminin, n’élisent que des »hommes à femmes« à la présidence (Giscard, Mitterand, Chirac, Sarközy). Seul Kahn apparaît au »Système« capable de faire rêver les Français et dieu sait si les Français ont besoin de rêver, au moment où la réalité est de plus en plus morose ; plus le prix de l’essence et de l’électricité augmentera, plus le »Système« aura besoin de faire rêver les Français ; plus la montre en or du »président« devra être chère et clinquante.

                                                                                                                    Il aura fallu un tout petit peu plus d’un septennat pour que Mitterand soit grillé aux yeux des Français ; un tout petit peu moins d’un septennant pour que Chirac soit grillé aux des Français ; moins de trois ans pour que Sarközy soit grillé aux yeux des Français ; Strauss-Kahn élu, il serait grillé en moins de deux ans, mais, pour le »Système« , ce serait toujours deux ans de gagné, de gagné dans la destruction systématique de la France. 

                                                                                                                    Enfin et puisqu’il est grand temps de tordre le cou aux mensonges répandus dans les médias par les derniers pompiers de la République du style Asselineau, le FN ne divise pas les Français. Ce sont les Français qui sont divisés. D’un côté, il y a ceux qui sont séduits par les sirènes du mondialisme et qui sont véritablement possédés par les influences infra-humaines du droitdelhommisme d’inspiration levantine, tellement possédés que, à proprement parler, ce ne sont plus des Français que pour l’état-civil. Ces »Français" sont la majorité. De l’autre, il y a les patriotes : une minorité. Il est difficile, quand on est possédé par des influences aussi délétères que celles qui procèdent de l’idéologie mondialiste, de faire machine arrière. Difficile, mais pas impossible. Au bord du gouffre, même des esprits hypnotisés se sont soudainement réveillés. Nous sommes au bord du gouffre. Asselineau et cie sont chargés de faire en sorte que ces esprits restent sous hypnose et tombent dans le gouffre. 




                                                                                                                    • Liior 20 mars 2011 05:16

                                                                                                                      « Asselineau et cie sont chargés de faire en sorte que ces esprits restent sous hypnose et tombent dans le gouffre. »


                                                                                                                      Je suis assez abasourdi de lire des choses pareil, je ne veux pas paraître comme le défenseur envers et contre tous d’Asselineau, mais renier le fait que ses conférences soient un excellent moyen d’information des gens sur ce qu’est la réalité de la construction européenne, c’est faire preuve d’une mauvaise foi incommensurable  !

                                                                                                                      Donc si j’adhère à votre démarche, il va falloir comprendre que malgré les 3% du temps de parole de l’UPR passé sur le FN, son discours reste en grande majorité une mine d’or d’informations et de clés de lectures. Et que plus de 800 000 français ont déjà visionné.

                                                                                                                      Et ça, vous le rejetez un peu trop facilement, au bénéfice d’une simple critique de la critique du FN ...

                                                                                                                      Cordialement,

                                                                                                                    • aveclotanvatoutsenva 16 mars 2011 16:26

                                                                                                                      Tout ça pour ça, « suumculque » ???…


                                                                                                                      • suumcuique suumcuique 16 mars 2011 21:05

                                                                                                                        Faîtes-nous une faveur : contentez-vous de chialer en choeur avec l’autre levantin de Ferré. 


                                                                                                                        • gaijin gaijin 17 mars 2011 08:28

                                                                                                                          Oyez Oyez braves gens (et tant pis pour les autres )
                                                                                                                          la partie est truquée
                                                                                                                          (on le savait déjà )
                                                                                                                          par qui ?
                                                                                                                          (par tout le monde )
                                                                                                                          au profit de qui ?
                                                                                                                          (de ceux qui jouent )
                                                                                                                          toute votre politique revient a jouer a la roulette russe avec 6 balles dans le canon
                                                                                                                          quittons la table avant la fin de la partie


                                                                                                                          • Kalevala 17 mars 2011 14:06

                                                                                                                            Merci pour votre article Monsieur Asselineau, il est rare actuellement d’être aussi bien informer.
                                                                                                                            J’ai mit du temps à comprendre que le sondage n’est pas une démarche scientifique même si elle utilise les armes qu’offres la sciences. Il y a quelque années, j’avais dans mes relations, une personne qui avait comme job d’êtres enquêtrice pour une institue de sondage. Elle se trouvait parfois en difficulté de remplir son panel sociologique donc je me suis retrouver à être sonder plusieurs fois en très peu de temps. Cela ma aider en réalité à découvrir que l’enchainent des questions sont parfaitement orienter dans le but d’obtenir le résultat escompté par le commanditaire. A cette époque là, je n’avais pas encore l’assurance de mon autonomie de jugement, et je me soumettais à l’autorité explicite des réponses. j’ai peu constaté que mon libre arbitre et constamment nier, il y a aucune possibilité dans la question de nuancer sa réponse.
                                                                                                                            Que l’enfilade des questions ne reflétais pas qui j’étais, et en définitif servais de faire valoir anonyme à une illusion.
                                                                                                                            Cela prend une résonance particulière à un document diffuser sur France 2 le 17 mars 2010 qui s’intitulait Le Jeu de la mort. <<Et si on jouait à se tuer sur un plateau télé ? C’est ce que propose Le jeu de la mort, le documentaire choc de France 2 basé sur une expérience scientifique et diffusé ce soir. Le but : découvrir jusqu’où peut aller la télévision.>> ce qui est mis en évidence dans se documentaire c’est la soumission à l’autorité qui aboutie à que l’on niée les valeur fondamentale de l’humanisme. Je fais se parallèle avec les sondages car en définitif , ils utiliser les même ressort.
                                                                                                                             Le recoud au sondage est en réaliser un viol de sa liberté et de son intégrité moral.
                                                                                                                            L’utilisation statistique des réponses m’est qu’une manipulation d’un raisonnent ascientifique, c’est un aplication mathématique. En rien cela reflète la complexité de l’individu. C’est tout le contraire d’une étude de marché qui doit tenir compte de la réalité sociologie du terrain étudier qui n’est pas le cas d’un sondage.
                                                                                                                            Merci pour le service salutaire à la vérité.
                                                                                                                            .


                                                                                                                            • Castel Castel 17 mars 2011 16:43

                                                                                                                              Je suis d’accord avec tout sauf avec cela :

                                                                                                                              tout faire pour que Mme Le Pen soit présente au second tour, afin d’assurer à M. Strauss-Kahn une élection sans coup férir avec plus de 75 % des voix.

                                                                                                                              Vous rigolez ou quoi ? vous croyez que 75% sont assez incultes, sont assez stupide pour voter Ultra-libéral ?


                                                                                                                              • Liior 20 mars 2011 05:17

                                                                                                                                75% des 50% qui iront voté ? ^^


                                                                                                                              • suumcuique suumcuique 17 mars 2011 19:07

                                                                                                                                En ce moment, plusieurs centaines de milliers de Japonais sont calfeutrés chez eux, pour se protéger de la radio-activité et, quand celle-ci aura disparu, ils pourront de nouveau sortir.

                                                                                                                                La France et, en général, l’Europe sont exposées depuis des décennies à la radio-activité immigrationniste dégagée par le « Système », des ultra-libéraux aux trotskistes. La France, la France réelle, doit se replier sur elle-même, pour faire face au danger mondialiste qui la gangrène et ce n’est qu’une fois ce danger passé qu’elle pourra de nouveau s’« ouvrir ».

                                                                                                                                Les 84 pour cent d’électeurs qui ont voté Chirac en 2002 ressemblent à des gens qui, face à un tsunami - celui de l’immigration favorisée et même orchestrée par le « Système », des ultra-libéraux aux trotskistes - ouvriraient leurs fenêtres en grand et, tous en chœur, s’exclameraient, béats : « Quelle belle vague ! »

                                                                                                                                Ce n’est pas de la stupidité. Cest pire : du suicide.


                                                                                                                                • Giordano Bruno 20 mars 2011 11:17

                                                                                                                                  C’est le score de Sarkozy qui devrait être « redressé ».

                                                                                                                                  Il est devenu aujourd’hui beaucoup plus honteux et inavouable de vouloir voter Sarközy que Le Pen.


                                                                                                                                  • Philodeme Philodeme 20 mars 2011 13:20

                                                                                                                                    à l’auteur

                                                                                                                                    Bien sûr c’est probable que cette analyse soit proche de la réalité .....
                                                                                                                                    D’accord pour 2012 mais 2017 ?????????
                                                                                                                                     Marine LP va avoir le pied à l’étrier ......
                                                                                                                                     DSK élu il ne fait rien pour la masse des français ........... en fin de mandat de DSK : émeutes sociales voire raciales ou religieuse comme au Liban dans les années 70, disparition des relais/amortisseurs à la colère en dehors du FN qui sera en première ligne comme soutien à la colère populaire ....

                                                                                                                                    comment vous voyez la suite ????????????

                                                                                                                                    L’Histoire fourmille d’exemples où ce type de manipulation a fini par avoir l’effet contraire, surtout avec les yankees dont les dirigeants sont friqués et achètent des complicités ......... Ben Laden a été leur allié .. vous connaissez la suite ...... etc.,
                                                                                                                                    Des historiens disent que certains services français ont aidé financièrement Hitler quand il était « débutant » on connait la suite pour notre pays en particulier, non prévu par ces « gros cerveaux » etc.

                                                                                                                                    Il y a un proverbe picard (de Thiérache) qui dit « et l’auge se retourne sur le cochon »


                                                                                                                                    • sperate 21 mars 2011 12:33

                                                                                                                                      Ceux qui ont aidé Hitler lors de sa venue au pouvoir, étaient contents lorsqu’il à envahi la France .. c’était déjà le parti de l’europe unifiée, il s’agissait surtout des grandes industries et des banques.
                                                                                                                                      L’européisme hitlerien était une tentative par la force d’imposer le libre échange de marchandises de capitaux et de services que l’on subit actuellement.

                                                                                                                                      Hitler et les nazis ou la Construction Européenne sont les deux faces de la même monnaie.


                                                                                                                                    • Christoff_M Christoff_M 20 mars 2011 22:35

                                                                                                                                      Tout ça pour nous persuader que le sondage est faux et manipulé...

                                                                                                                                      Mais votre présence ici est encore plus douteuse, vous faites partie du « système »... donc quel crédit accorder à vos propos ??

                                                                                                                                      Étrange comme des personnalités du système viennent faire leur petite propagande ici...

                                                                                                                                      Je vois déja DSK présenté comme le grand sauveur avec sa charmante femme experte en mise en scène et communication bidon !! Le problème c’est que le reportage bidon de Canal+ n’a déja convaincu que des demeurés ou idiots utiles du système...

                                                                                                                                      Et qu’un deuxième 2002 ne se passera pas , les français ont retenu la leçon et l’escroquerie !!

                                                                                                                                      A vouloir nous vendre à tout prix DSK ou Sarkozy, les deux candidats valets des banques et du mondialisme, avec des communiquants style Séguéla ou Minc qui font partie du système, aussi stupides que prétentieux, toute cette pub bas de gamme, ces reportages bidons vont finir par provoquer un raz de marée pour Marine LePen qui n’en demandait pas tant !!

                                                                                                                                      Mais à confondre les français avec des américains et les prendre pour des anes, certains soit disant conseillers vont se prendre une bonne ruade dans le cul !! et cela ne fera pas de mal pour les remettre à leur place tellement ils utilisent des grosses ficelles et des méthodes qui datent !!


                                                                                                                                      • sperate 21 mars 2011 10:54

                                                                                                                                        Pfffffouuuu .. mais arrêtez un peu avec vos conflits raciaux à deux balles.
                                                                                                                                        Vous êtes une bande de primitifs.
                                                                                                                                        Sortez un peu de chez vous et apprenez à vous intéresser aux autres cultures.

                                                                                                                                        C’est tout a fait normal que vous ne représentiez que 6% des électeurs inscrits !!!


                                                                                                                                        • Marc JUTIER Marc JUTIER 29 mars 2011 11:24

                                                                                                                                          M. Asselineau, on le sait, les médias sont manipulés et les sondages « pipotés », mais c’est gentil de nous le rappeler !

                                                                                                                                          Dans le même ordre d’idées et sur qui est derrière le « rideau de fumée » voir l’article :

                                                                                                                                          Qui sont les escrocs ? Traquons l’oligarchie occidentale  ! : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-sont-les-escrocs-traquons-l-90053

                                                                                                                                           Maintenant, il s’agit de trouver des solutions !! n’est ce pas ? vous voulez être candidat au premier tour, il se trouve que moi aussi !

                                                                                                                                          Commençons par créer un parti qui nous rassemble et on verra ensuite pour désigner notre « champion » pour le premier tour de l’élection présidentielle.

                                                                                                                                          Je n’ai rien contre les gaullistes de gauche, comme vous pourrez le constater dans notre appel :

                                                                                                                                          Nous appelons nos concitoyens à créer un mouvement populaire et décentralisé.

                                                                                                                                          En ligne ici : http://www.lepost.fr/article/2011/02/26/2418209_appel-nous-appelons-nos-concitoyens-a-creer-un-mouvement-populaire-et-decentralise.html?doFbPublish=2418209 

                                                                                                                                          et ici : http://cnccl.canalblog.com/

                                                                                                                                          La raison d’être de cet appel est de faire connaître et de communiquer à l’ensemble des citoyens Français les idées suivantes :

                                                                                                                                          -  Un mouvement populaire et décentralisé  ;

                                                                                                                                          -  Un projet de société alternatif au capitalisme  ;

                                                                                                                                          -  Une réforme monétaire radicale  ;

                                                                                                                                          -  Une indépendance vis à vis du PS ;

                                                                                                                                          -  Une organisation qui prévoit des primaires aux élections présidentielles et législatives.

                                                                                                                                          Bien à tous.

                                                                                                                                          Marc JUTIER – Agoravox : http://www.agoravox.fr/auteur/marc-jutier-68192 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès