Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les internautes appellent les candidats à débattre le 16 avril (DERNIERES (...)

Les internautes appellent les candidats à débattre le 16 avril (DERNIERES INFOS)

En partenariat avec plusieurs médias citoyens, médias en ligne, blogueurs et différents acteurs d’Internet, AgoraVox vient de publier un communiqué commun pour inviter, dans un premier temps, les quatre principaux candidats à participer à un débat qui sera retransmis sur Internet le 16 avril 2006.

Dernières infos (14 avril - 11h40) :

Comme nous l’avions déjà indiqué le 12 avril, Royal, Bayrou et Le Pen ont accepté le principe d’un débat sur Internet. A cette heure, le débat du 16 avril prochain entre les quatre candidats sur Internet n’aura peut-être pas lieu. Trois des quatre candidats ont accepté le principe de cette invitation. Un seul manque à l’appel : Nicolas Sarkozy. Voici le dernier communiqué du collectif des organisateurs :

"Les candidats du PS, de l’UDF et du FN ont accepté l’invitation des acteurs du net à débattre ensemble devant les caméras. Il n’en manque plus qu’un à l’appel. Nous ne croyons pas qu’un candidat à la présidence de la République restera à l’écart d’une rencontre que tous les Français attendent. C’est pourquoi nous donnons rendez-vous à tous les citoyens lundi 16 avril pour le seul débat du premier tour de l’élection présidentielle."

Voici le premier communiqué envoyé aux médias le 11/04 :

Quatre candidats à l’élection présidentielle mobilisent, selon tous les sondages, plus de 80% des intentions de vote des électeurs depuis plusieurs semaines. Pour autant, ces quatre candidats n’ont jamais été confrontés ensemble, dans le cadre d’un débat, aux questions des électeurs. Cette carence est dommageable pour le déroulement normal d’une campagne électorale dans un pays démocratique.

C’est pourquoi, nous, collectif de médias citoyens, de médias en ligne, de blogueurs et d’acteurs d’Internet, nous proposons d’organiser ce débat sur le Web. Nous invitons donc Madame Ségolène Royal et Messieurs François Bayrou, Jean-Marie Le Pen et Nicolas Sarkozy à venir débattre sur un plateau, le lundi 16 avril au matin.

L’ensemble sera filmé et enregistré dans les conditions du direct, puis diffusé en vidéo en ligne, accessible à tout internaute soucieux de s’informer.

Un protocole garantissant l’égalité aussi bien lors de la diffusion que la mise en ligne de ces débats sera adressé aux candidats dans les prochains jours. Et ce, afin d’écouter leurs observations pratiques et d’arrêter la formule définitive qui peut être mise en œuvre, univers numérique oblige, en quelques journées.

Cet événement, qui poursuit un but démocratique, pourra être relayé par toute personne et toute organisation voulant le diffuser à son tour. L’enregistrement sera disponible gratuitement pour tout type de rediffusion.

Les premiers signataires
AgoraVox.fr, 2P2L, 20minutes.fr, Lemonde.fr, Lesechos.fr, Liberation.fr, Le Dauphiné Libéré / quelcandidat.com, Marianne2007.info, France24.com, LaTeleLibre.fr, Humains-associes.org, Memoire-vive.org, Christophe Carignano, Thierry Crouzet, André Gunthert, Nicolas Voisin, Vpod.tv

______________________________________________________________

Alors que 77% des Français et 84% des lecteurs d’AgoraVox souhaitent ce débat, je pense sincèrement qu’il faut tout tenter pour que celui-ci puisse se réaliser. D’autant plus qu’un Français sur deux se déclare encore indécis sur ses intentions de vote !

Je vais essayer de retracer brièvement l’historique de ce projet et de ses évolutions pour vous permettre de comprendre comment nous sommes arrivés à la solution actuelle.

Cela fait plusieurs semaines qu’une telle idée circulait sur AgoraVox, tant dans les commentaires que dans les mails reçus. J’ai entendu aussi plusieurs personnes en parler dans les coulisses des premières rencontres du cinquième pouvoir que nous avons organisées le 24 mars. J’ai toujours été assez dubitatif quant à la réalisation d’un tel projet qui m’a paru assez titanesque au premier abord... Mais en fin de semaine dernière, un nouveau mail m’a incité une fois de plus à tenter l’initiative. Ainsi, entre le 1er et le 2 avril, nous avons envoyé des demandes aux principaux partis, en nous concentrant surtout sur le PS et l’UMP. À ma grande surprise, ni l’un, ni l’autre n’ont écarté d’emblée notre proposition, et ils ont demandé plus de détails avant de se prononcer définitivement. Le 3 avril, en répondant à une question d’un journaliste lors d’une conférence de presse, Bayrou a déclaré que le seul moyen qu’un débat ait lieu, c’était de le faire sur Internet. En même temps, tant le Front national que le PS confirmaient leur participation.

Afin de maximiser les chances de réussite, nous avons décidé depuis le début d’ouvrir l’organisation d’un tel évènement à de nombreux autres partenaires. Ainsi, s’est constitué un collectif de médias citoyens, de médias en ligne, de blogueurs et d’acteurs d’Internet qui ont pour but unique de garantir une diffusion maximale de ce débat qui pourra être repris partout sur Internet.

Les médias citoyens et plusieurs blogueurs se réjouissent de l’accord rendu public ce mercredi matin entre eux et les médias en ligne : les quatre principaux candidats à la présidence de la République sont enfin appelés à se réunir pour discuter de l’avenir de notre pays.

Cependant, animés d’un esprit sincèrement pluraliste, et en accord avec les signataires de cette première initiative, nous avons décidé de ne pas nous contenter de cette seule confrontation.

C’est pourquoi AgoraVox, LaTeleLibre, le Politic’Show ainsi que plusieurs autres blogueurs (dont Thierry Crouzet, Christophe Carignano, etc...) invitent à deux autres débats qui suivront le premier, et qui réuniront les huit autres candidats le même jour (16 avril), dans les mêmes locaux, et dans les mêmes conditions techniques.


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (522 votes)




Réagissez à l'article

197 réactions à cet article    


  • buildfreedom (---.---.160.36) 11 avril 2007 09:27

    Débat BAYROU/SARKOZY sur DailyMotion

    Après avoir postée une première vidéo dimanche soir, d’après un montage diffusé sur LCI, d’un débat Bayrou/Sarkozy datant de 1999, et devant le succès rencontré auprès des internautes et de certains sites institutionnels qui l’ont repris depuis, voici en exclusivité :

    L’ORIGINALE UNCUT !!!

    Cacophonie droite-gauche avant les règlements de comptes... Hollande, piteux, et le PS en prennent aussi pour leur grade !

    Pour comprendre le positionnement de François Bayrou dans le paysage politique français. Nous sommes en 1999, pendant la campagne des européennes. François Bayrou a refusé, suite à son expérience gouvernementale, de faire liste commune avec le RPR de l’époque, représenté par Nicolas Sarkozy. Duel sous les yeux écarquillés de François Hollande, Robert Hue, Arlette Chabot et Alain Duhamel...

    C’est là : http://www.dailymotion.com/buildfreedom


    • Voltaire Voltaire 11 avril 2007 09:54

      Exceptionnel moment de politique !

      Cela permet de découvrir que le François Bayrou de 2007 n’est pas si éloigné de celui de 1999, ce qui est plutôt rassurant. L’aveux de François Hollande sur les privatisations est aussi un grand moment !

      Merci pour ce document inestimable !


    • Voltaire Voltaire 11 avril 2007 09:59

      Bravo à l’ensemble des acteurs du net d’avoir su monter ce projet aussi rapidement !

      Merci à François Bayrou de l’avoir mis sur le devant de la scène, et à Ségolène Royal et Jean-Marie Le Pen d’en avoir accepté le principe. On voir mal ensuite Nicolas Sarkozy refuser.

      Le principe semble bon, il est en effet nécessaire que les autres candidats puissent s’exprimer et réagir suite à ce débat.

      Dans une campagne politique où les débats people ont remplacés les journalistes politiques qui n’osent plus contredires les affirmations péremptoires et fantaisistes de certains candidats, espérons que ce débat sera, comme celui de 1999 décrit plus haut, l’occasion d’asséner quelques vérités bienvenues.


    • llecuyer llecuyer 11 avril 2007 14:51

      Je vois parmi les promoteurs de cette initiative Le Monde, Libé, Les échos, 20minutes...Je ne vois pas le Figaro : y-a-t-il une explication ? Merci


    • Antonin (---.---.62.245) 11 avril 2007 15:39

      Très bonne question ! smiley


    • Antonin (---.---.62.245) 11 avril 2007 15:56

      Je trouve que l’idée de la chaise vide, si Sarkozy venait à refuser, serait excellente :-P


    • (---.---.238.82) 12 avril 2007 00:12

      Maintenant on attend le débat avec les 12 candidats. Faire débattre uniquement les 4 candidats peut se réveler périlleux et serait à l’encontre du CSA.

      Si je ne suis pas d’accord avec le CSA, je suis partisan que les 12 candidats débattent sur le net, et le CSA est là pour contrôler cela. C’est plus démocratique.

      Attention au terrain glissant Il faut faire un débat avec les 12 candidats ou rien du tout.


    • jps (---.---.66.33) 15 avril 2007 12:04

      le 16 avril certains internautes se levent tôt (mais ne voteront pas sarkozy) et se couchent tard (pour des obligations professionnelles) la date me parait etre tres mal choisie


    • Unknown (---.---.241.82) 11 avril 2007 09:30

      A l’auteur,

      L’enregistrement vidéo sera-t-il monté en studio (peu après) ou diffuser tel-quel ?

      Certains candidats vous ont-ils demandé d’avoir un « droit de regard » sur ce qui sera diffusé du débat ?

      En tout cas si vous réussissez ce tour de force, je vous tire mon chapeau !!


      • nathalie p.f (---.---.105.89) 11 avril 2007 09:39

        on enleve le spectacle avec le programme et les exquimaux


      • fighter2014 (---.---.178.25) 11 avril 2007 09:41

        J’ai déjà laissé ce message ailleurs, mais c’est ici qu’il a sa place lol smiley

        Pour ma part, cet appel répond à mes attentes ; j’espère que ce débat entre ces quatre candidats aura bel et bien lieu.

        J’espère aussi qu’il n’y aura PAS DE LIMITE DE TEMPS à ce débat (qu’il ne dure pas non plus toute la journée..) car j’ai remarqué que certains candidats ne répondaient pas directement à la question qui leur était posée, et que, par manque de temps, les dirigeants des débats étaient finalement contraints de passer à une autre question ou à un autre sujet.


        • (---.---.195.203) 11 avril 2007 09:57

          Tonton Max, c’est bien vrai ça !


        • chantecler (---.---.146.2) 11 avril 2007 11:05

          @ Tall, je comprends ta colère, mais il serait bon d’y mettre une sourdine. Laissons les responsables d’Avox régler le problème de ceux qui font de l’intox en écrivant sous plusieurs IP et plusieurs pseudos. Notre Julot n’est pas mal aussi dans ce sport, cela ne l’empêche pas , démasqué ce week-end, de continuer à ramener sa fraise...

          On reconnait l’individu plus à son style, qu’à son IP.


        • (---.---.124.235) 14 avril 2007 00:53

          verification pardon


        • Vincent 11 avril 2007 09:45

          Bien cela avance à grands pas.

          Continuez CARLO et vos équipes.

          Par contre il me semblez que Monsieur Sarkozy avait décliné la semaine dernière, aurai-t-il changé d’avis ?

          Si tel est le cas nous ne pouvons que nous en réjouir.


          • Mamine75 (---.---.68.47) 15 avril 2007 15:39

            Merci d’organiser ce débat, les français le réclament (et les français ce n’est pas Le Figaro) même sans Nicolas Sarkozy qui a horreur des débats dont il n’a pas édicté les questions lui-même ! Il ne brille pas par son courage. Il est encore temps que les français le découvrent. Lorsque la question de sa participation lui a été posée, il avait répondu non, considérant que internet était « hors la loi ». Venant de lui, c’est trop drôle smiley


          • Yannick J. Yannick J. 11 avril 2007 09:49

            Ma foi intéressant !!! très intéressant !! attendons de voir leurs réactions....que j’espère positives...


            • tvargentine.com lerma 11 avril 2007 09:55

              Enfin,un véritable débat démocratique sans intermédiaire de journalistes courtisans qui ne posent jamais les bonnes questions et qui évitent toujours les questions de fond

              Je suis partant pour vous apporter mon aide à ce débat démocratique qui constitue une véritable révolution dans la nouvelle architecture des moyens de communication en France.

              Encore bravo


              • miteny (---.---.130.65) 11 avril 2007 09:56

                Je ne vois pas ce qu’ils pourraient dire dans un débat vu qu’ils ne s’écoutent jamais les uns les autres et que de toute façon, ils n’ont pas de programme.


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 avril 2007 10:00

                  Salut Carlo,

                  Le 04/04, notre ami Therry Crouzet publié cet article :

                  Sarkozy dira-t-il oui au grand débat sur Internet ?

                  http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=21892

                  En réponse j’ai indiqué que le seul débat possible était celui qui réunirait les 4 premiers candidas actuellement en tête des sondages.

                  Pas mal de ceux ou celles qui m’ont répondus se sont offusqués en prétextant que si les autres candidats n’étaient pas invités que ce débat serait anti-démocratique ! Ben, j vois que par la force des choses que l’idée d’ P@py n’était pas si mauvaise que ça !

                  @+ P@py

                  Ma réponse du 04/04 :

                  Je pense que seules deux alternatives s’offrent à nous.

                  Soit au nom de l’égalité on s’entête pour un débat avec les 12 candidats, et là dans un débat de 3 heures, le temps alloué à chaque participants se situera entre 12 et 13 minutes, ( voir ma réponse à l’article de Carlos * ) donc c’est possible mais cela obligera les candidats à faire très court, ce qui risque d’être préjudiciable sur les questions de fond !

                  Ou alors on agit plus pragmatiquement,.. et on organise un débat avec uniquement les 4 premiers candidats qui sont actuellement en tête des sondages puisque qu’avec internet cela serait légal !(Pour info, actuellement il y a 10 points d’écart entrer le dernier des 4 qui est JP Le Pen ,.. et Olivier Besancelot. ) Perso, à ce stade et à cette date, même si elle peut paraître moins « démocratique », mais avec les règles imposées par le CSA, je pense que l’abus de la démocratie tue la démocratie, la preuve en voulant à tout prix l’égalité, le débat risque de ne pas avoir lieu.

                  Alors pour cette raison je préférais la deuxième solution, car il ne faut pas se voiler la face nous le savons bien, sous couvert de l’égalité pas mal de candidats utilisent l’élection présidentielles comme une vitrine pour les futures élections législatives !


                  • Bill Bill 11 avril 2007 10:00

                    Je n’ai peut-être pas tout bien suivi jusqu’ici, mais je me pose une question : les internautes pourront-ils intervenir dans le débat ? Et si oui, comment cela se passera-t-il, puisqu’on ne peut donner la parole à tous en même temps...

                    Bill


                    • Bill Bill 11 avril 2007 10:14

                      @ Tall

                      Pas besoin de lui écrire, il me suffit de le lire « Prions donc en cette nuit : Seigneur, montre aujourd’hui encore que l’amour est plus fort que la haine ; qu’il est plus fort que la mort. » smiley

                      Ouf ! J’avais peur que tu me prennes pour Marsupilami smiley

                      Bill


                    • Bill Bill 11 avril 2007 10:38

                      @ Tall

                      « Que de blessures,que de souffrances dans le monde !Il ne manque pas de calamités naturelles ni de tragédies humaines qui provoquent d’innombrables victimes et des dommages matériels considérables. » de qui tu sais...

                      Je suis navré mais, je crois que tu lui trouves trop de personnages.

                      Mais enfin, je ne souhaite pas non plus m’en méler...

                      @ +

                      Bill


                    • COLÈRE (---.---.173.126) 11 avril 2007 10:14

                      menteur !

                      « Alors que 77% des Français [...] souhaitent CE débat ». C’est pas vrai. Suivons la citation proposée, celle du Figaro, et l’on découvre que les « Français du sondage » ne se prononcent pas du tout sur un débat sur internet, mais un débat télévisé !

                      77% des sondés souhaitent « un débat TÉLÉVISÉ entre les candidats à l’élection présidentielle avant le premier tour » (http://www.lefigaro.fr/presidentielle-sondage/)

                      Cela aurait d’ailleurs été étonnant, non ? que tant de Français qui n’ont pas Internet ou ne l’utilisent pas pour ça souhaitent un débat sur ce média, et pas à la télé ou à la radio !


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 avril 2007 10:25

                        Salut Colère,

                        Débat TV irréalisable avec les contraintes imposées par le CSA !, voir ma réponse plus haut (Soit au nom de l’égalité on s’entête pour un débat avec les 12 candidats, et là dans un débat de 3 heures, le temps alloué à chaque participants se situera entre 12 et 13 minutes, ( voir ma réponse à l’article de Carlos * ) donc c’est possible mais cela obligera les candidats à faire très court, ce qui risque d’être préjudiciable sur les questions de fond !)

                        @+P@y


                      • Asu Asu 11 avril 2007 10:28

                        Téléviser : transmettre par télévision

                        Les médias audiovisuels ne manqueront surement pas de retransmettre des morceaux du débat... qui en deviendra donc télévisé.

                        CQFD

                        Et sinon, encore mille merci pour cette initiative.


                      • Carlo Revelli Carlo Revelli 11 avril 2007 10:30

                        Les TV peuvent prendre ce qu’ils veulent. Le tout est en open source et en marque blanche....


                      • nasko (---.---.124.235) 11 avril 2007 12:53

                        Ainsi donc, vous voulez entrainer un changement de loi... Vous trouvez normal que les personnes étant les mieux représentées dans les sondages puissent débattre sans entraves. Gare aux dérives possibles (truquer les sondages pour avoir droit à son temps de parole).........là où c’est idiot c’est de vous restreindre à ces candidats... car ce faisant vous cristallisez un peu plus la donne.


                      • nasko (---.---.124.235) 11 avril 2007 12:56

                        Pardon, je n’avais pas lu la fin de l’article. mea culpa


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 avril 2007 10:20

                        L’idée d’P@py.

                        Dans un premier temps les internautes envoient leurs questions, sous huissier celles qui sont les principales préoccupations des électeurs seront choisies et posées à tour de rôle à chaque candidats..

                        @+P@y


                        • whiteh (---.---.91.93) 11 avril 2007 10:21

                          Une simple remarque toutefois. Et ceci en rapport avec mes propres convictions donc forcément partisan smiley. N’est t’il pas dommage de n’avoir que 4 candidats, propulsés par des sondes dont la crédibilité est régulièrement remise en cause sur Agora par bon nombre de rédacteurs et qui d’autre par fausse le jeu démocratique.

                          C’est toutefois mieux rien. Quoique la question peu légitimement se poser.

                          D’autre pas, la porte est elle fermée aux autres prétendant à la présidence ?


                          • Carlo Revelli Carlo Revelli 11 avril 2007 10:31

                            C’est pour cette raison que certains partenaires dont AgoraVox ont proposé aussi de faire 2 autres débats (cf la fin de l’article)


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 avril 2007 10:34

                            Salut Whiteh,

                            Je pense que malheureusement que le respect de la démocratie,tourne parfois au comique !

                            Pour rester neutre, je ne citerais aucun nom.

                            Mais entendre des candidats qui sont actuellement à 1% des sondages déclarer sérieusement : « Quand je serais Président ou Présidente , voila ce que je ferrais, la première mesure que je prendrais . » etc etc !

                            De tout en temps je pense que pour le bien de notre démocratie, que nous devons nous monter adultes.

                            @+ P@y


                          • chantecler (---.---.146.2) 11 avril 2007 12:29

                            @ Carlo : excuse ce qui n’est pas un pinaillage : s’il y a trois débats, dont l’un mettant en avant les « quatre » champions, cela revient à reconnaître implicitement que les autres n’ont rien à apporter, ou sont dans les choux.

                            Personnelement je pense que les interactions sont intéressantes , justement dans ce type de débat. Aussi, puisqu’il en est envisagé trois, il vaudrait mieux que ces trois groupes représentent des horizons différents et tirés au sort.


                          • Rage Rage 11 avril 2007 10:27

                            Bravo pour ton travail de fond Carlo, ainsi que tous ceux qui ont bossé en ce sens.

                            Internet permettra peut-être / enfin d’élever le niveau de cette campagne située quelquepart entre les poubelles et les fonds de tiroirs.

                            Bon courage !


                            • Tristan Valmour 11 avril 2007 10:29

                              Cette initiative est bonne, cependant sera-t-elle productive ? J’entends par là que dans un acte de communication, l’émetteur doit se mettre à la portée des destinataires. Or, les destinataires sont multiples lors d’un débat télévisé. Voilà pourquoi l’émetteur, qui veut être compris de tous, reste toujours dans les approximations.

                              Tout message comporte un thème (ce dont on parle) et un prédicat (ce que l’on dit). La stratégie des hommes politiques (la langue de bois) consiste à reprendre le thème de la question sans pour autant traiter son prédicat. C’est toujours ce qu’il ressort de l’analyse écrite des discours et débats politiques.

                              Je suggère donc que quelqu’un comme Marie-Christine Poncet ou le rédacteur professeur de linguistique à l’université - dont j’ai oublié le nom - puissent intervenir pour obliger les candidats à répondre, quitte à employer la fonction métalinguistique du langage. Si on n’oblige pas les candidats à répondre aux questions, ce ne sera qu’un show de plus.

                              Mais on peut toujours rêver, non ? smiley


                              • Tristan Valmour 11 avril 2007 11:06

                                @ Demian West

                                Il y a une différence entre « forcer quelqu’un à ce qu’il dise ce qu’il ne voudrait pas dire » et forcer quelqu’un à répondre aux questions posées. A quoi servent les questions si les réponses sont tronquées ? Le seul qui n’emploie pas la langue de bois est Le Pen, et c’est fort dommage.

                                Tous les hommes politiques ont des conseillers en communication qui leur enseignent différentes techniques pour ne pas répondre aux questions. Il m’apparaît dès lors légitime qu’un linguiste intervienne pour recadrer le débat puisque la conquête du pouvoir est autant une affaire de langage que d’idée.

                                Il suffirait juste de dire :« monsieur, madame, ma question était celle-ci, or vous avez répondu cela. Vous avez certes abordé le thème de la question, mais vous n’y avez pas répondu. Merci de bien vouloir maintenant y répondre ». Et de ne pas passer à la question 2 avant que le candidat n’ait répondu à la question 1. La démocratie ne peut se réduire à de la com’.


                              • pinpin (---.---.49.145) 11 avril 2007 10:29

                                Si les 3 autres acceptent le débat, ça le fera réagir, et surement un refus de sa part lui sera en fin de compte défavorable en termes de voix.


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 avril 2007 10:41

                                  Salut Pinpin,

                                  Pas de problèmes, si Sarko décline l’invitation, c’est son affaire, le débat peut très bien se tenir sans lui , et à lui de méditer sur ce vieux dicton : les absents ont toujours tort !

                                  @+ P@y


                                • miteny (---.---.130.65) 11 avril 2007 10:35

                                  Si vous voulez voir un jour Sarkozy fondre comme un sucre dans le café par manque d’arguments, opposez le à moi... vous verrez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès