Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Médias > Les néo-cons : défense et illustration de Finkie

Les néo-cons : défense et illustration de Finkie

Que fait-on, quand on ne sait pas comment relever les durs défis d’aujourd’hui et de demain ? On fuit dans le divertissement : vive la « Star Ac’ » qui bat tous les records d’audience ! On s’accroche à de fausses échéances (2007, en France, par exemple)... On s’assomme à coups de tranquillisants en tout genre... tout en dénonçant la « drogue » des autres, le tabac, l’alcool... Ou on se vautre dans des débats dignes des « cafés du commerce », si méprisés hier par l’élite intellectuelle.

C’était quoi, les « cafés du commerce » ?

Des lieux de convivialité, où ceux qui triomphaient des joutes oratoires parlaient plus qu’ils ne pensaient. La majorité « parlante » ? Celle des « y a qu’à », des « il suffit de », des « tous pourris », des « si j’étais à la place de », des « on aurait dû », des « si j’avais su », des « c’est la faute de », des « y a trop d’étrangers dans le monde »... L’histoire revisitée, les regrets accumulés, les griefs additionnés, les rancœurs cultivées.... Populaires ? Populistes, surtout. Les extrêmes (de droite et de gauche) en vivent...

Dans les bars PMU d’aujourd’hui, on ne parle que des chevaux... Consolation.

Mais les « cafés du commerce » qui se raréfient dans nos paysages ruraux et urbains (« la crise ! ») prennent leur revanche. Ils envahissent tout : les « bistrots parisiens », les « cafés littéraires », les « restaurants politiques », la « blogosphère », Internet, les plateaux de télé, les studios de radio, les journaux et les hebdos les plus intelligents, les rayons des libraires, les ministères, les Assemblées parlementaires, les centres de moins en moins « socio » et de moins en moins « culturels »...


Un rien suffit à déclencher non une polémique, mais une « affaire d’État »...

À une époque où il y a de plus en plus d’ « affaires » et de moins en moins d’ « État » (digne), cela ne manque ni de sel ni de poivre...

Les « Guignols de l’info » semblent plus crédibles que l’info distillée par les guignols de la carte de presse. Et les journalistes doivent reconnaître leur défaite face aux « animateurs », aux « producteurs », aux « faiseurs », aux montreurs, aux voyeurs, aux « médiatiquement corrects », comme les universitaires sérieux, chercheurs et pédagogues, soucieux du savoir, doivent reconnaître leur impuissance face aux montreurs de croyances, aux faiseurs d’effets, aux illusionnistes, aux faux-« semblantistes ». Comme les « politiques » authentiques doivent s’écraser devant les « poiltichiens », selon la formule si juste de Gaulle, opportunistes... Sale époque. Défaite de la pensée, redirait « Finkie », Alain, le crucifié sur l’autel du bouc émissaire toujours recherché.
Finkie. Finkielkraut. Voilà l’un de ceux qui alimentent les conversations du grand « café du commerce » qu’est devenue la France prétendant « penser ». Quel « crime » a-t-il commis ? Dire ce qu’il pense, et penser ce qui n’est pas à la mode de penser... Condamné au lynchage, Finkie, ce « néo-réac », ce « Sarkozy des intellos », ce conservateur !

Voilà des années que je lis ce qu’écrit Finkielkraut. Et que j’écoute ce qu’il dit. Que ne l’avons-nous pas écouté davantage, à temps ?

Bien sûr qu’il m’agace, parfois. Quand l’intellectuel français juif qu’il est se fait d’abord un juif intellectuel français, par exemple....Il est malade, comme d’autres (juifs et arabes, notamment, africains de plus en plus) de ce « syndrome hystérique de la diaspora » si mal analysé, qui fait tant de ravages. Il a un ego qui souvent lui bouche la vue. Il a trop conscience du sens des mots pour pouvoir jouer impunément avec eux. Et alors ?
Est-il « réac » quand il émet quelques diagnostics pertinents ? Sur la perte du langage, donc de la langue française, dans les « banlieues » françaises, sur les paroles, souvent pénalement condamnables, de rappeurs-semeurs de haine, sur l’inconscience collective qui fait que le fruit finit par être dévoré par le ver ? Sur ces communautarismes qui transforment la société française en un puzzle ? Sur les démissions des « éducateurs », sur les fossoyeurs de « l’École » ? Sur les lâchetés politiques, sociétales et médiatiques qui nous font aller dans le mur ?

Le plus terrifiant, ce n’est pas le « cas Finkie » : c’est le réflexe de lynchage, de censure, d’exclusion qui frappe tous ceux qui osent dire ce qui n’est pas majoritairement (donc provisoirement) approuvé dans les sondages, dans les « audimats » en tous genres, dans la « pensée dominante ». Dans cette pensée inique. Ou plutôt dans cette non-pensée, de plus en plus unique...

La démocratie, rongée par le haut par une oligarchie qui refuse son nom, est bouffée par le bas par cette « doxocratie » qui est la voix de ceux qui s’expriment sans penser.
Il est sûr que « Finkie » souvent « dérape ». C’est son côté « parano » et « provo ». Mais il est certain qu’il fait plus avancer la réflexion que les donneurs de leçons aigris qui caressent la foule (et non le peuple), les masses (et non le peuple) dans le sens du poil et des vents du moment. Heureusement que la France compte quelques « néo-réac » de ce type. Sinon ce serait la dictature des « néo-cons » (néo-conservatives, dit-on Outre-Atlantique) , des « euro-cons », si nombreux, des « cucu-cons », si nocifs pour la santé mentale collective, à droite comme à gauche...

Continuez, Monsieur Finkielkraut. Celles et ceux qui réclament votre départ de « France Culture » et veulent vous censurer peuvent toujours se rediffuser en boucle la « star Ac’ ». c’est bon pour Coca Cola, redirait le PDG de TFI...

En tous temps, les vrais penseurs sont ceux qui savaient être anti-conformistes sans sombrer dans le conformisme de l’anti-conformisme. Vous êtes de cette trempe- là, « Finkie ».Même quand je suis en désaccord avec vous, je suis sensible à vos arguments... Même sur cette « blogosphère » que vous avez tort de mépriser... Elle n’est que le reflet de nos sociétés, à la fois si riches et si désespérantes.



Sur le même thème

Alain Finkielkraut : le philosophe des délaissés, ces Français de souche…
Hissez les voiles, l’identité a le vent en poupe
Sionisme et Front national : un rapprochement imminent ?
Vive la République, vive... la Rance !
Sergents du néoconservatisme et extrémisme, lutte ou alliance ?


Réactions à cet article

  • Par Sylvain Reboul (---.---.---.223) 14 décembre 2005 16:26

    Il ne faut pas mélanger le fait que l’on ne soit pas d’accord avec les outrances subjectives et moralisantes, voire délirantes, de A.F qui s’autorise du haut de ses chaires médiatiques à récuser d’un mépris en effet arrogant et réactionnaire toute manifestation culturelle et expression sociétale qui selon lui n’obéirait plus aux codes académiques sacralisés dont il croit tirer son autorité supérieure et le fait que l’on chercherait à lui interdire de s’exprimer.

    S’il dérape de plus en plus souvent en jouant d’un racisme ou d’un ethnisme contre l’autre, au nom d’une vision de l’universel de plus en plus singulière et tendancieuse, sans chercher ni à comprendre (et toute compréhesion doit d’abord aborder la position des autres avec quelque sympathie avant d’en faire la nécessaire critique) , ni à enquêter objectivement sur les évènements qui déclenchent ses imprécations, il doit s’attendre à des réactions aussi vives, voire injustes, que celles dont il se rend en permanence responsable en perdant le sens des responsabilités qui sont les siennes en tant que faiseur d’opinion patenté et reconnu.

    Tout retour de baton est forcément injuste, mais tout polémiste, à plus forte raison s’il a du talent, doit nécessairement s’y mesurer.

    • Par mlanza (---.---.---.103) 7 janvier 2006 16:31

      Je vous invite à appliquer aux propos que vous signez ici le même type regard critique que vous exercez sur AF : ça marcherait très bien.

      Vous l’accusez d’outrances, de délire, de mépris arrogant de toute (vous dites bien : toute) expression sociétale qui ne lui conviendait pas. Et j’en passe des plus graves...

      Pour écouter souvent AF et pour avoir lu ses livres je ne le reconnaît pas dans vos propos. C’est quelqu’un qui a une vrai pensée sur la société française et européenne. Si vous n’êtes pas d’accord, alors discutez sur le fond. Les disqualifications personnelles auxquelles vous procédez ne servent à rien, bien au contraire.

    • Par Silver (---.---.---.167) 16 juillet 2006 03:13

      Vous parlez de racisme. C’est-à-dire de délit de facies. Mais vous n’avez pas lu Finkielkraut qui parle lui de l’Islam et du monde musulman. Mais vous êtes sûrement ignorant de ce monde-là. Savez-vous par exemple quelques passages de la vie du prophète des musulmans, Mahomet ? Non, je le sais. La vie de Mahomet, exemple suprême aux yeux des musulmans, est une longue suite de guerres, de rapines, d’embuscades, de trahisons (il a été jusqu’à massacrer des tribus entières de juifs et de chrétiens qui l’avaient aidé à tenir une ville assiégée), de pédophilie - une de ses 28 femmes avait 6 ans et 9 au moment de la défloration, de beuveries, d’excès en tous genres et j’en passe. Comment voulez-vous que ces gens là aiment l’Occident chrétien qui est coupable de faiblesse à leur yeux avec un tel exemple ? Alors oui, les musulmans sont un danger pour notre pays et il n’est pas très difficile de les identifier au facies, ce qui ne vous plait pas. Ca c’est pas bien ! parce que nous sommes alors désavoué dans notre culture chrétienne la plus profonde qui voulut en son temps conquérir le monde par la tolérance et qui a profondément échoué. Et là, l’aveu de la réalité est intolérable à certains qui ont la faiblesse de ne pas se lever contre les nouveaux nazismes mais se couchent comme d’autres en leur temps devant l’envahisseur teuton. Rassurez-vous vous n’êtes pas seul, mais de plus en plus de gens humiliés par les beugleuments anti-racistes se lèvent pour parler et c’est plutôt bien.

  • Par Emile Red (---.---.---.39) 14 décembre 2005 17:00

    Tant est si bien que notre cher “penseur”, à l’instar de Mr Riot, manie l’insulte ou la dérision à l’encontre des plébéïens qui leur renvoient leur propre (?) image.

    De cocu à néo-con, de pilier de bar à adepte de la tv abrutissante, Mr Riot aime à traîner les contradicteurs dans la boue qui l’aveugle, point étonnant qu’il défendit l’indéfendable troublion de pacotille.

    Mais la paranoïa débordante du sieur A.F qui a l’impudence de trouver cocasse pour les autres ce qu’il trouve dramatique pour lui même, ne trompe personne et résulte des mêmes fondements de « pensées » élitistes qui animent notre européaniste aveugle.

  • Par (---.---.---.74) 14 décembre 2005 17:15

    C ’est ça, pensez, pensez,pendant que d’autres crèvent en bas de chez vous, ou 3 patés plus loin, mais prenez garde à ce qu’un jour quelqu’un qui n’aura pas eu le loisir (je veux dire les moyens) de penser et de discourir pendant des plombes, vous tombe dessus comme une bête et vous rappele ainsi à sa triste réalité !

  • Par Antoine (---.---.---.0) 14 décembre 2005 17:51

    Ces quand même navrant de voir un type évoluer dans l’élite élitiste, habiter le VI° arrondissement de Paris, soudain porter les habits du poivrot que vous décrivez si bien, Monsieur Riot. Modestement, ma Maman s’occupe d’une association à la Madeleine d’Evreux. Nous aimerions bien l’y inviter un jour, et vous aussi, pour que vous veniez y vivre non pas quelques jours, mais quelques mois. La Seine est aussi proche, mais elle y a une odeur de remugle que n’a pas Saint-Germain des Près.

    Nous aurions besoin de lui pour creuser, analyser, remuer les sous-bassements alors qu’il ne s’arrête qu’à ce qu’il voit et entend à la télévision. Même les journalistes que j’abhorre sont plus courageux que lui, car eux sont venus voir.

    Ce n’est pas bien de dire : l’équipe de France black-black-black, surtout quand un joueur de la Lazio de Rome salue le bras levé les ouailles du public. Ce n’est pas bien de faire du mal. Tout simplement. A moi, égoïstement, il m’a fait du mal. Et à ma Maman.

  • Par jean-pierre (---.---.---.111) 14 décembre 2005 17:52

    Merci M. RIOT pour cet article.

    La diabolisation de « finkie » (comme vous dites) INTERPELLE.

    Il n’est pas question des idées. Elles ne sont pratiquement pas discutées. Il y a des a priori. Il s’agit uniquement de « racisme », de « parano », de « neo-réac », de « Sarkozysme », etc.

    Je ne doute pas de la sincérité de ces gens. Et ça, c’est épouvantable.

    Moi, je reconnais une bonne idée quand elle me nourrit et fertilise mes propres opinions.

    C’est le cas des idées de « finkie ».

    • Par N.D. (---.---.---.226) 15 janvier 2006 18:33

      Entièrement d’accord avec ce commentaire qui tranche avec les critiques stériles consistant à condamner ceux qui ne partagent pas les mêmes opinions que soi (ce qui, soit dit en passant, est la négation de la critique).

      A.F. ma fascine par la portée de ses analyses que je trouve systématiquement un cran au-dessus des autres.

  • Par (---.---.---.15) 14 décembre 2005 19:11

    Je ne connais ce M. Finkie que depuis peu, j’ai pris la peine de lire quelques uns de ses propos, j’ai trouvé que c’était « au ras des paquerettes », de type « café du commerce », comme vous dites, bref ça ne vaut pas la peine qu’on se penche dessus. Alors je suis très étonné que ce monsieur soit considéré comme un « penseur » et un « philosophe » et qu’il ait un droit de parole aussi important... On dirait, en négatif photographique, un symbole de la vacuité de nos médias... Ca ne vaut vraiment pas le coup qu’on lui donne tant d’importance...

    Vous parlez à son encontre de « lynchage, de censure, d’exclusion », mais n’est-ce pas là un effet boomerang qu’il a déclenché ? Celui qui a des propos extrêmes s’expose à en être victime.

    Visiblement, vous le connaissez mieux que moi, et mon opinion à son propos peut évoluer, mais je n’ai pas trouvé dans vos propos de quoi le « repêcher »...

    Am.

    • Par Heyho (---.---.---.222) 14 décembre 2005 19:39

      Lisez plutôt ses livres pour vous forger vos idées sur un « penseur » plutôt que sur quelques interviews

    • Par N.D. (---.---.---.144) 17 janvier 2006 22:11

      Permettez-moi de vous trouver « gonflé ».

      A.F., producteur de l’excellente émission Réplique sur France Cul et prof à Polytechnique est un intellectuel de premier plan de qui beaucoup de monde peut apprendre beaucoup, surtout quand on voit le niveau général (comme en témoigne votre très présomptueuse contribution).

      Je ne peux que vous recommander de savoir de quoi (et de qui) vous parlez pour ne pas passer pour un charlot, cher Monsieur !!

  • Par Sylvio (---.---.---.205) 14 décembre 2005 20:26

    Désolé d’avoir à vous dire tout ça mais beaucoup de choses ne tiennent pas debout dans votre réflexion et vous vous contredisez :


     Vous stigmatisez à la fois ceux qui pensent et débatent et ceux qui sont absorbés devant la star’ac (ne pensent pas en quelque sorte).


     Vous stimgmatisez les intellectuels de tout bord qui discutent, débatent et réflechissent. D’un autre coté vous mettez en valeur Finkielkrautqui en fait partie.


     Vous regretez que tout le monde « lynche » Finkielkraut et vous « lynchez » la plupart de ceux qui pensent différement (la majorité parlante).

    Vous qualifiez péjorativement de « cafés de commerce » tout ce qui n’est pas Finkielkraut.

    Bref, en fait vous vous considerez au dessus de tout les autres qui pensent, discutent, débatent en les considérant comme des contestataires, des poivrots de comptoir, des intellos qui ne servent à rien.

    Bref, vous qualifiez tous ceux qui refutent les idées de Finkielkraut de néo-cons (merci).

    Si vous aimez tant découvrir des auteurs non-conformiste, vous pouvez aussi lire le réseau voltaire qui comme F. n’est ni de droite, ni de gauche et relate certaines vérités. Mais je suis sûr que dans ce cas là vous ferez parti des lyncheurs et refuserez de lire un de leurs articles.

    Je suis désolé mais votre tentative pour glorigier le grand « Finkie » n’est pas très convaincante.

    • Par Sylvio (---.---.---.205) 14 décembre 2005 20:31

      Autre chose : Qui envahit en ce moment : Internet, les plateaux de télé, les studios de radio, les journaux et les hebdos les plus intelligents, les rayons des libraires.

      C’est bien le petit Finkie qui est passé dans de nombreuses émissions TV depuis 1 mois (je l’ai vu partout). Il passe aussi à la radio. Il est en tête de gondole dans les librairies. On ne parle que de lui sur Agoravox (regardez, il a même un dossier sur la partie gauche de cette page) et sur Internet. Les hebdos en parlent de partout.

      Qu’on en parle en bien ou en mal (et il le sait bien, comme Sarko), celà lui fait une très bonne pub.

      Bref, encore une fois c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

  • Par Daniel RIOT (---.---.---.19) 14 décembre 2005 21:19
    Daniel RIOT

    Que de commentaires ! Au moins Finkie déclenche des réflexions : ce n’est pas nouveau. Je partage évidemment l’avis de ceux qui incitent à la lecture des oevres d’Alain (- Les Battements du monde
     Au nom de l’autre
     Une voix vient de l’autre rive
     La défaite de la pensée [(http://www.evene.fr/livres/livres_a...) >http://www.evene.fr/livres/livres_a...] Ce qui est vraiment navrant, ce sont les mauvaises interprétations faites à partir de réflexes plus que de réflexions. Je dis moi-même que je ne partage pas toutes les prises de position de « Finkie ». « il n’y a que les huitres t les ots qui adhèrent », redirait Paul valéry. mais quel festival d’intolérance ! Surtout, quel désespérant étalage de confiture populiste ! Les réflexes anti-élites nes ont pas des signes de bonne santé sociétale. Alain avait raison de parler de « défaite de la pensée »... Au passage, je rappelle que « néo-cons » est du franglais, « neo-conservatives »...Les conservateurs aujourd’hui ne sont pas toujours ceux qui sont dénoncés comme tels.Ils sont aussi nombreux à gauche qu’à droite.Ils se cachent derrière les faux-nez d’un faux progressisme, surtout quand ils prétendent parler « au nom du peuple », de ce « peuple » qui se transforme si vite en « masse » en bien des circonstances. Merci en tous cas à celles et à ceux qui prêtent attention à cet article délibérément polémique parce que je déteste les réflexes de recherche de « bouc-émissaire », comme l’analyse si bien René Girard.

    • Par Sylvio (---.---.---.205) 14 décembre 2005 21:29

      Congratulation Mr Riot !

      Et maitenant vous auto-glorifiez votre article.

      Vous faîtes bien partis de ces néo-réacs contestataires qui :

       se plaignent que l’on ne les écoutes pas ou qu’on les lynches.

       lynches et n’écoutent pas ceux qui « osent » pensé différement. Pour preuve vous ignorez implicitement toutes les critiques et rajouté une couche de stigmatisation.

      C’est vous qui êtes élististe vous vous considerez au dessus des autres courants. Vous considerez d’autres courants de pensées comme populiste alors que Finkelkraut est très populiste lui aussi.

      Vraiment vous n’êtes pas en phase avec tout ce que vous dites.

    • Par Antoine (---.---.---.0) 15 décembre 2005 05:56

      S’il y a au moins une chose que j’ai apprise lors de mes séjours à Briançon dans la Communauté éducative de l’Eau vive (http://www.eauvive.info) de la part du père de Monteynard, si mythique père de Monteynard, c’est cette phrase qu’il nous martelait le soir lors des « avis » : «  Vous n’êtes pas une masse, vous êtes un peuple.  » C’était il y a vingt ans...

      Il n’en reste pas moins que Finkielkraut ne connaît rien au phénomène actuel des banlieues. Je me fous complêtement de savoir ce qu’il a écrit auparavant, cela ne m’intéresse plus désormais. J’ai lu l’intégralité de l’interview. On sent bien que tout cela s’est dit à la fin d’un bon repas au Rostand, grande brasserie en face des jardins du Luxembourg, lieu mythique de toutes les luttes de conquêtes de jurisprudence deleuzienne (chez Deleuze, le droit de l’homme est une hérésie, ce en quoi il a raison. Mais Deleuze a compté.) Que restera-t-il de Finkielkraut ? Pas grand-chose. Quelques zélotes ici et là, bref, rien. Mais monsieur Riot, loin de moi l’idée d’un soupçon, avez-vous bien lu cette entrevue et la recension qui en est faite dans Ha’aretz ?

    • Par populo (---.---.---.50) 16 décembre 2005 01:50

      Comme vos semblez avoir un pb d’orientation:néo-cons adresseWashington D.C.:capitale d’un empire déliquescent.Néo-réacs:capitale ParisVIème.fort chabrol d’intellos déchus.Ce petit point précisé.Regardons-vous:ah !là !là !la sale affaire !Monsieur fait ds le consensuel élitaire:Un peuple sain ne saurait critiquer ses élites qui semblent,malgré tt, de plus en plus auto-proclamés ."Je ne partage pas les idées de Finkie mais je les comprends.Soyons perplexes.Donc vous comprenez ses saillies racistes.Vous aggravez votre cas . Le progressisme varie ,au cours du tps,ds les formes mais ds le fond :Le bonheur de tous !!!On ne rigole pas !!!!

      Mon bon monsieur, l’ére des masses ,nous y sommes depuis lgtps !!!Vous avez fait une découverte,Vous êtes un explorateur de « terra gognitae »pour parler peuple :« Un enfonceur de portes ouvertes ».....Donc rien. D’une air gourmé,vous repoussez tte critique ,vous la disqualifiez du « mot de la mort »:po-pu-lis-te.Beurck !!!TTe critique de la pensée dominante n’est que po-pu-lis-me.Fin du débat !!!considérons cela comme « l’usage immodérée du mot populisme serait la marque des imbéciles ss argument sérieux ». malgré tt cela ,j’admire votre combat ss espoir(sniff !!) pour la défense d’une espèce en voie de disparition le travailleur intellectuel français.

      Reprenons ts en choeur la pensée lumineuse ,notre nouveau slogan :« Vive la pensée Hèléne Fabre d’Encausse » estampillé front national compatible

    • Par (---.---.---.56) 3 janvier 2006 15:29

      Bravo RIOT qui rit de sa prestance mieleuse et réactive, véritable donneur de leçons, faux nez , trublion, néopenseur libéral, masqué de marxisme, européen de salon, accoudoir de bar, plume percée, homo européanus distingué,cotoyeur des grands européens , en un mot un grand homme et un éminent européen !! c’est pour rire !!

    • Par (---.---.---.56) 23 janvier 2006 15:41

      RIOT le batteleur de foire,le grand penseur européen, la diva des divans et des bars, le grand honnete homme !il a toujours raison, mais se trompe à chaque virgule, le « deus ex machina » est tombé en désuétude, il va exploser, il pereclite, il tombe, il n’a rien à dire !il est foutu, ce RIOT aux larmes ! NOUS POUFFONS DE RIRE !!!!

    • Par RAMSAY (---.---.---.160) 4 mars 2006 14:41

      Oui, effectivement, AF suscite les commentaires... Comme JM le PEN lorsqu’il dérape...

      Sous prétexte de s’inscrire contre une pensée « unique », « politiquement correcte », « dominante » et supposée de gauche, on peut se permettre tous les dérapages racistes, tant que l’on évite l’antisémitisme.

      Mais cette pensée unique, ainsi définie, existe-t-elle vraiment ?La France se trouve-t-elle sous l’hégémonie d’intellectuels de gauche, qui occuperaient tous l’espace médiatique ?

      Le succès de Sarkozy, la quasi-unanimité (l’union sacrée, selon Libération ) affichée lors des derniers défilés suscités par la mort d’Ilan (avec en guest stars Villiers et Le Pen), le ralliement des médias à une interprétation des mobiles du meurtre, précédant les résultats de l’enquête (comme à Bruais en Artois, en 1972), démentent totalement l’existence d’un tel hégémonisme.

      Finkie, avec son vernis de culture (ah ! citer Hannah Harendt toutes les cinq minutes, ça vous a une allure..), son hystérie mal contrôlée, permet ainsi à beaucoup, bien souvent d’ex-gauchistes mondains, de pouvoir exprimer leurs refoulements de Dupont-Lajoie modernes. L’important étant d’être libres, avec un tel patronage, de pouvoir exprimer ses pulsions xénophobes.

      Comme JMLP en son temps, AF dirait-il tout haut (en des termes incontestablement mieux choisis) ce que les Fançais pensent tout bas ?

      RAMSAY

  • Par danielnaessens (---.---.---.135) 14 décembre 2005 21:35

    J’ai eu l’occasion de lire « L’Imparfait du présent » que j’avais trouvé excellent, et surtout rafraichissant par son non-conformisme à la pensée formatée actuelle. J’avais particuliérement apprécié que Finkelkraut défende Renaud Camus accusé d’anti-sémitisme par l’ensemble de la camarilla intellectuelle ... J’ai eu aussi l’occasion de le voir dans une émission télé à l’occasion des manifestations lycéennes de mars dernier et des « ratonnades anti-blancs » . Ratonnades réelles . Chargé de service d’ordre (où je n’ai pas vraiment fait d’étincelles, ni n’ai été trés efficace)j’ai assisté à des scénes que je ne suis pas prés d’oublier. Bon. Toujours est-il qu’à cette émission l’attitude de Finkelkraut , confronté à une haine et au mépris virulent de la quasi totalité des invités , m’avait impressionné. Finkelkraut n’est pas toujours bon orateur, je n’adhére à ses positions qu’une fois sur 2, mais j’apprécie son courage et sa ténacité.

    Effectivement on parle beaucoup de cette « affaire »... C’est peut-être là que se situe le réel probléme. Qu’on veuille le trainer devant les tribunaux pour des propos de « café du commerce » (comme disent ses détracteurs), qu’on veuille l’interdire de radio (voire la pétition qui circule à ce sujet ) ,qu’on le diffame ou le traine dans la boue,doutant même de sa santé mentale (comme dans le bon vieux temps des soviets, voir les articles de Libé ou du Nouvel Obs), est tout de même trés significatif du niveau de débat actuel...

    Je rappelle que la même camarilla intello qui déchire Finkelkraut défend becs et ongles la liberté d’expression de certains rappers qui invitent au meurtre et à la haine raciale à longueur de couplets... Elle défend Cuba (voir Lindenberg, grand pourfendeur de Finkelkraut, admirateur de Castro, de ses executions à la peine capitale, de ses procés bidons, etc...)...

    Finkelkraut n’est pas un héros, ou un intellectuel parfait. Mais il est intégre, honnête. Qualités rares de nos jours. C’est pour celà que je l’apprécie au final.

  • Par Oscar (---.---.---.110) 14 décembre 2005 21:50

    Je suis de votre avis et je méprise la meute qui s’acharne sur Finkielkraut. Le rôle d’un intellectuel n’est pas de cautionner les erreurs et les illusions de son temps, mais de rechercher et de dire la vérité avec courage et obstination. Le monde a besoin d’idées nouvelles.

  • Par quanta62 (---.---.---.87) 14 décembre 2005 21:56

    A M. Finkielkraust, martyre de la liberté d’expretion, victimes d’une cabale menée par les « anti-rascistes » ces menbres abjectes de l’antisemitisme renpamt patroner directement par leur méprisable gourou, Dieudonné a cote de qui M. Le Pen fait figure d’alégorie à la tolérence !. Mais quel crime à comit « Fink » ? Il a fait se que fait depuis des mois notre vénérable ministre de l’interieur : dire la vérité ! Mais cette vérité n’est pas audible pour touts ces gaucho-communiste huppés des beaux quartié coupé de toutes réalités ! Ne voit-il pas que l’on parle de chose essentiel, lorsque « Fink » evoque la composition black-black-black de l’equipe de France ? Même eux devrais saisire toute la pronfodeur des pensée de se penseur universelle ! Mais non il préfére l’aprutisment de Star’ac et de leur idéologie permicieuse ! Ne voient-il pas le danger que cours notre grande république ? Ne voit-il pas que notre éternel civilisations chrétiennes facille sous les coups de barbares ? Mais non « ils préferent leurs parti à leurs patrie » ! On nous dit que les émeutes des banlieux sont d’origines « socials » ! On invoque même un rapport des RG ! Mais tout le monde sais que les RG sont infiltrés par ces gaucho-communiste ! Comme si des conditions inhumaines de logement, la discriminations sociale, la frustration pouvait être les déclencheurs de ces insuréctions ! Non ! Je vous le dit, ces émeutes sont d’origne ethnico-religieuses ! D’ailleur la majorité des quotidiens audiovisuel* semblent être d’accord avec moi lorsqu’ils non pas mentionés l’existence de ce pseudo-rapport !

    * (France2, france3,TF1)

  • Par Oscar (---.---.---.110) 15 décembre 2005 08:14

    Je lis et j’écoute Finkielkraut depuis des lustres et toujours avec le même bonheur. Ce qui me frappe, c’est que ses détracteurs ne débitent que des âneries à longueur de temps : ils ne lui arrivent pas à la cheville. Ce qu’on voit se profiler ici, c’est la dictature de la masse inculte, la pire qui soit...

    • Par (---.---.---.74) 15 décembre 2005 08:32

      Le pire qui soit c’est les gens dans votre genre qui se croient au dessus des autres, meritent un grand coup de pied dans la gueule ! Pour pas dire pire ...

      Signé : un de la masse inculte qui vous enmerde par dessus le marché et vous souhaite de finir tout seul,à la rue, et abandoné de tous pour toute leçon d’humilité !

  • Par quanta62 (---.---.---.184) 15 décembre 2005 10:34

    A M.Finkielkraut, hérot de la vérité, la massse des incultes reconaissent ! A vous qui avez été nourit de tolérence, vous qui avez lu Hugo, Roussau, vous qui avez été nourit dans le mensonge le plus permicieux, M.Finkielkraut est votre salut intelectuelle ! Ne suivez plus la « meute » qui a juré la perte de « Finkie » ! N’écoutez plus les âneries qu’il débitens a longueur de temps ! Un seul exemple ! Ils osent mettre en doute le fais que ce pays [la france] n’a fais que du bien au africain* ! Absurde ! Après ce court pladoyer, je propose que l’on fasse circuler un pétition exigent, j’insiste, exigent qu’a la mort de M.Finkielkraut (Dieu nous en garde) c’est cendre soit déposer à cote de ces paires (qu’il dépasse autant sur la plume que par le courage) au phanteon.

    « Qu’a fait ce pays aux africains ? Que du bien. » Le Monde du 24/11/05 p14

  • Par Emile Red (---.---.---.93) 15 décembre 2005 10:40

    Sans vouloir en rajouter, je souligne un parfait soutien à Mr A.F de personnes qui, non seulement planent au plus bas niveau de la pensée, mais encore adhèrent à la diabolisation du complot soutenue par la frange ultra-extrémiste de droite.

    Même eux voient en ce beau parleur la quintessence de leurs idéaux morbides.

    Un autre détail à noter, à fins utiles, le peuple ARABE aussi est un peuple SEMITE..... l’antisémite se cache parfois où on ne l’attend pas.

  • Par (---.---.---.4) 15 décembre 2005 11:38

    La démocratie, rongée par le haut par une oligarchie qui refuse son nom, est bouffée par le bas par cette « doxocratie » qui est la voix de ceux qui s’expriment sans penser.

    • Par quanta62 (---.---.---.184) 15 décembre 2005 12:50

      s’expriment sans penser ? Bah dit donc c’est pas si simple que ça ! Sachant que l’expretion est concécutif a une penser ! ^^ Dit donc si on discuter des idées a lieu du perso ? et si on arrété de l’appeler « Finkie » comme « Sarho » on parle pas ici de produit commerciaux ! ^^

  • Par Charles (---.---.---.45) 16 décembre 2005 04:00

    C’est quoi ce tissu de débilités, cette défense désespérée d’un cas indéfendable ? Alain Finkielkraut est un raciste et pas un « anticonformiste ». Ou alors un anticonformiste raciste. Pourquoi ? Parce seul un raciste peut affirmer que :

     « on nous dit que l’équipe de France est adorée par tous parce qu’elle est « black, blanc, beur », en fait aujourd’hui elle est « black, black, black », ce qui fait ricaner toute l’Europe »
     « On n’enseigne plus que le projet colonial voulait aussi éduquer, apporter la civilisation aux sauvages »

    L’inadmissible de pareils propos est évident. Toute tentative de les minimiser est une apologie du racisme !

  • Par DANIEL (---.---.---.240) 16 décembre 2005 15:51

    La seule apologie du crime ici, c’est votre attitude et votre aveuglement. AF n’est ni un héros, ni un être parfait.

    Il dit des conneries ? Il n’est pas le seul (regardez vous, par exemple...).

    Quand un rapper appelle au meurtre de mes enfants parce qu’ils ont la peau blanche (écoutez attentivement MA ou même l’hypocrite M. R) et que pas un seul de ces foutus « intellectuels » de gauche n’intervient, sinon pour dire que c’est la « liberté d’expression » ;

    quand un ministre ou un ancien ministre de l’éducation comme Lang dit que je suis un privilégié avec mon SMIC et demi parce que ma peau est blanche ;

    quand de soi-disant « historiens » appellent à jeter à terre une loi, non pas parce que l’état n’a pas à « écrire » l’histoire : ces historiens auraient sinon pétitionné contre les lois gayssot et taubira, mais parce qu’elle ne colle pas à leur idéologie ...

    Quand on me dit que je suis un criminel et mes ancêtres aussi parce que notre peau est blanche , et que je lis un peu l’Histoire, je constate que nous nous sommes parfois effectivement mal conduit ; mais je constate également que ce sont les Noirs Africains qui ont vendu leurs fréres à mes aieux ; je constate que durant la période révolutionnaire les chefs noirs aux Antilles ont commis massacres sur massacres sur les blancs , et que pour finir Dessalines a carrément génocidé tous les blancs de Haiti ; et je constate également les horreurs commises par l’Etat Algerien sur les Harkis, sur les Français en juillet 62, entre autre, ...

    Et tout celà et bien d’autres choses...

    Je me dis constatant que Finkelkraut, pour ses 3 maladresses est condamné ... Je me dis que tout celà est bidon !

    Pendant que vous crachez sur AF ; il y a un vrai fascisme qui s’avance, lourd, masqué ; il s’appuie sur vos condescendances et vos hypocrisies, mes pauvres ! Tous les jours les « jeunesses nazies » crament des bagnoles en banlieue, et assassinent des photographes de réverbéres....Tous les jours des députés noirs (Taubira, Bertrand...) , des milliardaires noirs de la musique (diziz la peste), des écrivains (kellmann, belaya ;..) qui gagnent des millions ,...Et d’autres viennent m’expliquer qu’ils sont discriminés, qu’ils sont victimes de mon « racisme » « génétique » de blanc ;

    Quand l’armée française intervient à l’étranger (Cote d’Ivoire Rwanda...) on l’accuse des pires roueries...Mais quand elle n’intervient pas, on nous accuse d’être indifférent....

    Hypocrisie !

    AF dit que l’équipe de france est constituée essentiellement de joueurs black ? C’est faux ? les équipes de Suisse ou de Gréce , qui sont pourtant elles aussi performantes, sont elles constituées assentiellement de blacks ? Ces reflexions sont débiles ? OK ! Mais alors que l’on cesse de me parler de soi-disant discriminations à l’emploi , ou alors qu’on mette tous les emplois à la même aune !

    Qu’est ce qui vous choque encore ? Qu’on vous dise le Colonialisme a été largement motivé par un idéal Humaniste ? Ben oui, mon vieux, exact !

    Jules Ferry, Leon Blum étaient des humanistes et ils croyaient aux vertus de la Colonisation ... Que la Colonisation se soit révélé n’être qu’une entreprise criminelle avec à la marge des effets positifs pour les populations autochtones est une évidence .... La Colonisation est la preuve que l’Enfer est peuplé de bonnes intentions ! Et c’est bien celà, et celà seul qu’il convient de garder en mémoire. Le bonheur des peuples est l’affaire exclusive des peuples concernés. Il ne nous appartient pas faire le bonheur des Maliens, des Ivoiriens : leur sort est entre leurs mains, pas dans les nôtres...

    Quand à l’influence que les peuples peuvent avoir les uns sur les autres, elle est à l’exacte mesure de ce que les peuples en font ! Nous n’avons pas plus d’influence sue ces peuples, que les américains ou les chinois en ont sur nous ....

    • Par Charles (---.---.---.170) 17 décembre 2005 07:05

      Daniel tu te racontes des histoires, tu nous racontes des histoires. Les propos de Finkielkraut sont inadmissibles parce que racistes. Et ce n’est pas parce que d’autres profèrent des conneries similaires qu’il faut les excuser. Les saillies racistes ne sauraient être justifiées par d’autres saillies racistes. On n’est pas là dans une course à l’infect, dans un concours d’ignominie ! Caractériser de « sauvages » les Africains, stigmatiser les « Blacks » de l’équipe de France, prétendre qu’« Aujourd’hui la haine des noirs est encore plus forte que celle des arabes », affirmer qu’« aucun juif » ne saurait mettre le feu à une école, contrairement aux premiers, ces déclarations ne sont pas des « maladresses » comme tu le prétends mais du racisme le plus abject ! Si Le Pen avait osé le quart de ce que déclare Finkielkraut, ce serait de suite le tollé suivi du tribunal. Pareils propos sont d’autant plus irrecevables que leur auteur se pose en intellectuel. Or le rôle d’un intellectuel c’est de produire de l’intelligence, pas d’attiser la haine, le conflit. Ceux qui comme toi s’efforcent de minimiser, de faire admettre l’inadmissible, sont dans une logique aveugle et vaine. Dans cet entretien à Haaretz, Alain Finkielkraut s’est disqualifié. Son cas est sans appel !

    • Par (---.---.---.214) 21 janvier 2006 11:51

      Merci daniel de clarifier un peu le débat... Mais difficile de comprendre pour beaucoup de personnes que les pires horreurs ont été accomplies avec les meilleures attentions du monde....

    • Par yves thomazi (---.---.---.242) 30 août 2006 16:51

      Bien dit ! Et bien pensé ! Vous ne les convaincrez pas, hélas, mais votre prose m’a fait du bien, elle change un peu des discours convenus. Votre force c’est d’oser dire que le roi est nu, d’attirer l’attention sur des FAITS que l’on ne veut pas voir parcequ’ils ne font pas plaisir aux meneurs des moutons.

  • Par ear (---.---.---.187) 17 décembre 2005 16:35

    Vous tous qui vous offusquez religieusement n’avez-vous pas pensé rien qu’une seconde : « mais il n’y a que des noirs dans cette équipe ? » Allons un peu de sincérité svp, non ?

  • Par danielnaessens (---.---.---.53) 17 décembre 2005 18:22

    Bonjour Charles,

    Non je ne raconte pas d’histoire et je n’en raconte à personne. Pas plus que je ne vous accuse de vouloir m’en raconter, ou plus certainement de vous en raconter à vous-même.

    Je repéte en simplifiant : si on peut supporter au nom de la « iberté d’expression » les appels au meurtres et les incitations à la haine raciale de rappers tels M. R ou Snipper ; si on peut supporter les mensonges assénés à longueur d’antennes par des « historiens » bidons (entre autres les auteurs de la « fracture coloniale ») ; si on peut supporter les discours mielleusement et sournoisement racistes des Taubira, Pocrin et consorts ; si on peut supporter touts ces choses là, lourdes de sens et de promesses de guerres civiles et raciales en devenir ; oui si on peut les supporter et même les conforter : pas de procés en vue pour Taubira ou Joey Starr ; des procés gagnés pour Dieudonné ou Snipper ; pas de mauvaises notes pour les historiens bidons qui gangrénent leur profession par leur incompétence et leurs arriéres pensées glauques d’une idéologie nauséabonde ; Rien de tout celà ; les médias applaudissent les petites frappes qui cassent du petit blanc en banlieue au nom de la lutte contre le colonialisme ; on m’accuse en tant que blanc d’être coupable de racisme génetique ; ....

    Et on voudrait que Finkelkraut soit désigné comme bouc émissaire de toute la connerie victimaire de bobos malades de leur identité ? Désolé, mais moi je n’ai rien à me reprocher . J’ai toujours fait ce que j’ai cru devoir faire. Je n’ai de comptes à régler avec personne. Sans doute je suis irrité ; blessé aussi par toute cette boue, cette souillure qu’on me crache à la figure, moi qui ne suis q’un « petit blanc ».

    Charles, ce n’est pas en chassant le finkelkraut que la société va devenir meilleure ; En le faisant vous démontrez simplement qu’il a raison et que vous voyez le racisme où il n’est pas ; par contre je ne suis pas certain que vous le voyez là où il se trouve réellement.

    • Par Charles (---.---.---.170) 17 décembre 2005 19:53

      Daniel tu absous Alain Finkielkraut au nom du racisme ambiant. Pire, tu encourages ses propos racistes car tu y vois une manière d’équilibre, un phénomène compensatoire, contrepartie nécessaire à d’autres discours qui te révulsent. On n’est pas dans la raison là. On est dans une loi du talion de l’infâme, dans une surenchère de l’intolérance, de la bêtise. Et l’intelligence dans tout ça ?

  • Par danielnaessens (---.---.---.113) 17 décembre 2005 22:52

    Non Charles je « n’absous » pas Finkelkraut, parce que je n’ai pas à l’absoudre , ni à le condamner d’ailleurs.

    Il n’appelle ni au racisme, ni aux violences raciales, ni au meurtre. Il exprime des opinions (qui ne sont d’ailleurs pas forcément les miennes).

    Que ses opinions ne soient pas les vôtres, ou celles de beaucoup de personnes, c’est évident.

    De là à créer un espéce de Finkelkraut fantasmatique, porteur de toutes les trouilles et tabous du monde bobo en mal d’Identité, il y a un fossé que moi je ne franchirai pas.

    Il n’est pas question « d’équilibre » comme vous le dites, mais de simple liberté d’expression. Finkelkrautn’est pas un héros, je le repéte. Mais il a le droit de penser et de parler .

    Si ce qu’il dit ne vous plait pas : éteignez la télé, la radio, ne lisez pas ses livres.

    Au pire lisez le , comme disait Jeanson de quelqu’un qu’il n’aimait pas, lisez le ou considerez le d’un « derriére distrait ». C’est ce que je fais pour des gens qui m’insupportent tels Pierre Marcelle, Aude Ancelin, Laurent Mucchielli, Calixte Belaya, entre autres, et ces gens qui ont pignon sur rue , ces Savonaroles de vides-poubelle sont, croyez-moi, plus racistes ou fascho que ne le sera jamais AF.

    Mais ils ont le droit de s’exprimer, ces gens-là. Même si c’est pour me cracher à la figure. Même si celà me blesse. Même si je détecte dans leurs propos une violence, un racisme, une haine violente pour le « petit blanc » que je suis.

    On est censé vivre ensemble, pacifiquement....

    Que certaines personnes, certaines associations jettent leurs chiens sur AF , comme hier ils les jetaient sur Camus , quoi d’étonnant à celà ? Malheur à celui qui n’est pas dans la ligne !

    Que ces trouillards, ces faux-fréres, se décernent à l’occasion, pour leur action de traîne-savate, des brevets de Résistance au tarif Tati, c’est de bonne guerre. Aprés tout ça fait bien dans le CV, c’est bon pour draguer les filles, et ça vous pose un citoyen de Gôche , tout ça : « Je vous dis pas, le Fink je l’ai agonisé dans tous les Forums ; je l’ai trucidé dans les journaux ; je l’ai envoyé se refaire une santé mentale à la Pitié Salpetriére ; je vous l’ai bouzillé ce raciste de mes deux... »....

    Mais moi , ces mouchardages, ces diffamations émises par des bourrins à peine issus de l’Ere Quaternaire, ces actions de fausse Résistance et de vraies basse police, ça me dégoûte, ça m’insuporte....

    Chacun ses Idéaux...Les miens tiennent à des valeurs de Liberté et de Tolérance ...Les Epurations, les « Nettoyages » idéologiques, les anathémes et bûchers de l’Inquisition , tout celà me donne la nausée. Alors les chasses au Finkelkraut, ce que j’en pense....

    Et à propos d’« intelligence », comme vous dites, essayez de vous rappeller celle que l’on dit être « du coeur ».

    • Par Charles (---.---.---.170) 18 décembre 2005 04:56

      Le problème Daniel, c’est que tous les discours ne se valent pas, que toutes les choses ne sont pas égales par ailleurs. Il n’y a dans les déclarations d’Alain Finkielkraut aucune « intelligence du coeur ». Son discours flatte, avive la part d’ombre de certains « petits blancs » dont tu te fais le porte-parole. Cette part de désespérance qui se transforme en haine pour l’immigré, bouc émissaire idéal parce que plus vulnérable encore. Il ne s’agit pas d’empêcher à Finkielkraut de s’exprimer mais de dénoncer ce qui dans ses propos est assimilable au discours d’un Le Pen (parallèle d’Haaretz). La liberté d’expression a des limites, celles de l’intégrité d’autrui, à plus forte raison quand cet autrui est faible. Je ne peux me satisfaire qu’un quart des Français adhère désormais aux idées du FN, je ne peux admettre que l’instrumentalisation de la douleur du « petit blanc » par Finkielkraut et les autres nous conduise au chaos. Il n’y a là aucune tartufferie de bobo satisfait. Il n’y a là que la réaction d’un citoyen qui sait que les idées ne sont pas sans conséquence.

  • Par (---.---.---.31) 18 décembre 2005 18:58

    Je ne suis pas le porte-paroles des « petits blancs ».

    Cette dénomination , comme « face de craie », je ne l’emploie d’ailleurs que de maniére ironique. Un peu comme un noir se définit comme « négro » quand on le met en cause en tant que tel,de maniére quasiment raciste si j’ose dire.

    Et AF n’instrumentalise rien du tout, hormis sa propre douleur de Juif dont une partie de la famille est morte dans les camps... Et s’il y a quelque chose qui m’agace chez lui c’est bien cet espéce de brossage permanent et narcissique de cette blessure qu’on pourrait définir comme « initiale » à tout son discours.

    Pour en revenir à ceux qui pourraient être « instrumentalisés » par le discours de AF, je crois qu’il faut raison garder. Rassurez vous : les Français , les « petits blancs », les ouvriers comme moi, les « gens de peu », nous avons une cervelle, un libre-arbitre (et même si j’en crois certains « une âme »). Faites confiance à vos compatriotes.

    Quand un môme poignarde son professeur, ils n’en déduisent pas qu’il l’a fait parce que sa peau est noire ou parce qu’il a longuement écouté du rap dont les paroles lui chantaient qu’il fallait « péter le fion aux faces de craie » ;

    quand un « sans papier » défonce le crâne d’un môme à coups de hache, ils n’en déduisent pas que tous les « sans papiers » sont des criminels ;

    quand de soi-disant journalistes bien informés viennent vous dire à la télé que tous les français sont racistes, alors qu’il suffit de se promener pour constater que des couples mixtes blanches-noirs il y en a plein les rues ; que des noirs servis dans les restaurants ou ailleurs par des blancs il y en plein Paris sans que ça souléve le moindre questionnement ;

    Vous dites que la liberté d’expression a pour limite l’intégrité d’autrui. ok dans la mesure où la protection de cette intégrité commence à la menace ou à l’incitation à la violence. Et il faudra m’expliquer où AF a incité à aller bruler les bagnoles des noirs, ou à lyncher des photographes de reverbéres dans la rue parce qu’ils n’ont pas la bonne couleur de peau.

    Vous dites ne pouvoir vous satisfaire qu’une partie des Français adhérent aux idées de LEPEN. D’abord je pense que celà est faux dans la mesure où les questions des sondages sont biaisées. Si être inquiet pour son identité, pour la pérénnité de sa Nation et de sa Patrie, si être inquiet pour une conçeption de la liberté qui a tendance à être dévoyée par des fanatiques religieux ou « mélaniniques », si être attaché à des valeurs de tolérance fortes , et une vision libre de notre « Histoire » , si tout celà est « d’extréme-droite » comme le pensent les sondeurs , moi je ne le pense pas.

    Au lieu de pleurer sur les scores de LePen , nos élites feraient bien de se préoccuper de ce qui peux le motiver. Et ce qui le motive, contrairement à que pensent beaucoup trop d’esprits formatés, ce n’est certainement pas le racisme ou le conservatisme social. Sinon il faudra m’expliquer pourquoi le vote ouvrier représente l’essentiel du score électoral du FN. Alors que c’est précisement chez les ouvriers que le brassage, le métissage racial et culturel est le plus fort.

    Je suis de gauche, je vote à gauche, mais il ne faut prendre les gens pour des imbéciles ou des démeurés.

    Les « faibles » comme vous dites, ils sont là. Ouvriers au SMIC, chômeurs, au mieux artisans ou agriculteurs touchant les bonnes années la moitié d’un salaire d’un fonctonnaire de catégorie B pour le double d’heures travaillées... Et ne me faites pas dire ce que je ne dis pas : les « agriculteurs » céréaliers et milliardaires de la Beauce votent, eux, à gauche ou à droite, pas ailleurs...

    Il n’y a pas de place, là dedans, pour une « haine de l’immigré » ou de l’étranger, qui est d’ailleurs la plupart de temps, le voisin, voire le gendre...

    • Par Patrick P. (---.---.---.184) 19 décembre 2005 23:29

      « Quand un môme poignarde son professeur, ils n’en déduisent pas qu’il l’a fait parce que sa peau est noire ou parce qu’il a longuement écouté du rap dont les paroles lui chantaient qu’il fallait « péter le fion aux faces de craie » ;

      quand un « sans papier » défonce le crâne d’un môme à coups de hache, ils n’en déduisent pas que tous les « sans papiers » sont des criminels ; »

      Apparemment vous si ! Votre démonstration est un bon numéro d’hypocrisie dans le plus pur style de la rhétorique démagogique de sarkozy avec des exemples bien sentis, bien choisis parmi les milliers de faits divers qui se déroulent en France chaque semaine ! Arrêtez de tourner autour du pot comme AF l’a fait pendant des années : faites votre coming out...comme AF dans Haaretz !

  • Par danielnaessens (---.---.---.110) 20 décembre 2005 18:55

    En matiére d’hypocrisie vous vous posez un peu là ! Et je n’insisterai pas sur votre réthorique débile !

    Et n’essayez pas de m’accuser de ce dont vous vous sentez coupable vous-même, semble t-il : vous ne guérirez pas de votre racisme ou de votre intolérance (dont votre post est un symptome éclairant) en crachant sur AF ou en déformant de maniére aussi maladive mon propos.

    Essayez de vous assumer , mon vieux, consultez un spécialiste s’il le faut. Mais ne venez pas m’accuser de façon aussi suffisante et hargneuse de votre propre mal.

  • Par (---.---.---.156) 21 décembre 2005 15:17

    Bah de pas grand chose en vérité... Seullement d’un type qui écrit des bouquins vide et qui se dit philosophe (quand on voit la démarche c’est pas evident ! ^^). On parle aussi d’une franche de la droite qui n’a toujours pas accépter que les noir sont nos égaux....enfin les même argument qu’il y a 200 ans quoi...

    • Par danielnaessens (---.---.---.125) 21 décembre 2005 20:08

      Effectivement on parle de pas grand-chose. AF n’est certainement pas un « grand philosophe » : ni Heidegger, ni Kierkegaard, ...C’est un bon chroniqueur. Je vous invite à la lecture de « L’imparfait du présent »... AF est quelqu’un d’intégre, d’honnête, omnibilé comme beaucoup par la Shoah...

      Et comme quelques gens honnêtes il ne crie pas toujours avec les loups et il est capable de maladresses...

      Que certains veuillent en faire un espéce de facho réac et raciste est symptomatique de la lâcheté ambiante et du goût des postures « résistantes » à six sous adoptées par beaucoup de moutons de Panurge...

      Mais aprés tout c’est compréhensible. Cracher sur un type comme lui , ce n’est pas dangereux... Il est plus du genre à se retrouver face au tribunal , qu’à y trainer les gens. Et puis ça évite aux « lyncheurs », aux « bonnes consciences », de regarder cette sale réalité en face..

      Pendant la 2eme guerre mondiale des gens ont collaboré avec l’Occupant. D’autres , aussi peu nombreux, ont résisté. Les autres , pour l’essentiel se sont occupé de nourrir leurs mômes, de protéger ceux qu’ils pouvaient protéger, essayant de ne pas faire le mal , de ne pas l’ignorer, et d’attendre le moment où ils pourraient prendre part à leur Libération. Il y en avait d’autres aussi : silencieux et courbant l’échine devant le désastre, se cachant les yeux pour ne pas voir l’horreur ; mais une fois les grandes peurs passées ils se révelaient grands donneurs de leçons, grands lyncheurs , tondeurs de femmes et tireur de balles dans la tête, imbus d’eux mêmes et de leurs préjugés. Ces gens-là instruisent aujourd’hui le procés d’AF. Effectivement rien de grave ou d’interressant. Y a rien à voir !

  • Par quanta62 (---.---.---.156) 21 décembre 2005 22:49

    « qu’a fait ce pays au africain : que du bien » oue c’est sa l’honneteté intelectuelle ? Le pire c’est que comme tu dit il est onubilié par le génocide des juifs...S’il était moin onublié il verait qu’il existe des point commun entre c’est deux grand crime...au lieu de sa il se permet des les hierachisé...enfin bon c’est ce que l’on appele l’honneteter intelectuelle de nos jour...

  • Par quanta62 (---.---.---.156) 21 décembre 2005 22:52

    De plus vos insinuation sont outranciere, mais il est vrai c’est vos seul argument. Si vous étiez en face de moi je vous en demenderai réparation...

    • Par danielnaessens (---.---.---.46) 25 décembre 2005 20:36

      Il vous appartient de prendre sur vous pour lire avec attention ce que j’ai écrit -qui n’est pas extraordinaire mais contient tout de même plus d’arguments que vos invectives hargneuses et vos provocations . Mais pour résumer au final cette stupide affaire bidon , dont Finkelkraut n’est que le prétexte , le véritable sujet n’étant autre que la liberté d’expression ; pour résumer je dirai que je n’ai que mépris pour les délateurs , les lyncheurs, les coupeurs de cheveux en quatre , surtout quand leur cible est choisie en fonction du peu de danger qu’elle représente.Je comprends que ce soit moins « top », moins snob" et plus dangereux de s’attaquer aux Tartuffes du Mrap , ou aux crétins nazifiant qui crachent un rap appellant au meurtre et à la haine raciale...Je comprends...

      Personnellement, le rap, le mrap, je m’en accomode au même titre que de beaucoup d’autres choses qui me déplaisent...

      Mais c’est vrai : les délateurs,les dénonciateurs, les donneurs de leçons, les péres-la-morale (« leur » morale...), ces intolérants qui ne tolérent pas une parole autre que celle de leur écoeurant catéchisme formaté à la torpeur ambiante, ça me dégoûte.

    • Par Rappeur stupide bete et mechant (---.---.---.69) 27 janvier 2006 02:40

      En attendant le mrap de s’est pas fourvoyer et vendu aux politiciens comme l’a fait « sos racisme » .

    • Par tonton (---.---.---.69) 27 janvier 2006 02:45

      Personnellement je suis desolé,je ne vois pourquoi je ferais l’effort d’acheter son bouquin si a chaque fois que je l’entend parler a la radio ou a la télé, systematiquement il essaye de hierarchiser la shoah l’esclavage etc ...

    • Par tonton (---.---.---.69) 27 janvier 2006 02:53

      personne ici n’a le courage de dire qu’il cautionne TOTALEMENT CE QUE PENSE A F BRAVO§§§

  • Par quanta62 (---.---.---.7) 27 décembre 2005 12:12

    Je vous plait monsieur, toute cette rancoeur, ce ressentiment, je vous plait...

  • Par Arnaud (---.---.---.103) 7 janvier 2006 17:04

    Ce que l’on voit dans tes propos c’est que tu manques de toute l’information qu’il te faudrait. Fais attention à ne pas te laisser manipuler ; les médias aiment bien créer du passionnel, cela fait augmenter les ventes ! Sache en tout cas de ce n’est pas AL qui qualifie les Africains de sauvages : il ne faisait que reproduire les propos de ceux qui défendaient autrefois la colonisation.

    Il n’y a rien d’un racisme abject dans la pensée d’AF, même si ses propos sont parfois maladroits. C’est un intellectuel, que l’on apprecie mieux en lisant ses livres. Essaye de t’intéresser aux problèmes de fond qu’il pose, notamment aux responsabilités de l’école dans l’exclusion dont sont victimes les jeunes des banlieues.

  • Par L’évidence tracassante (---.---.---.190) 12 janvier 2006 15:49

    En quoi c’est faux ?

  • Par Rappeur stupide bete et mechant (---.---.---.69) 27 janvier 2006 02:36

    tout comme sarkozy je vois en A.F un homme qui met sans cesse de l’huile sur le feu en ces periodes extremement dures pour notre societé. je ne suis pas du tout sur que le communautarisme dont il fait preuve fasse de lui « un penseur » ou meme un « intellectuel ». Je remarque que ce sont toujours les personnes qui en savent le moins sur un sujet qui en disserte le plus et sont mediatisés (A.F devrait descendre dans les banlieues pour recevoir la claque de la realité quotidienne d’une grande partie du peuple francais). Mais comme dit le groupe de rappeurs I AM dans l’un de leur morceau a propos des philosophes (et j’y ajouterais mr riot) :« s’elever vers les cieux pour retomber plus bas vers le sol ».

    D’un rappeur, docker de surcroit (souriez mr riot).

  • Par mhl (---.---.---.54) 29 janvier 2006 22:37

    Merci pour votre position M. Riot. Je suis profondément de gauche, antiraciste, je n’ai jamais voté à droite sauf contre l’extrème-droite que j’exècre en 2002, et je défendrai Alain Finkielkraut et son apport essentiel à la pensée et à la vérité partout et en toutes circonstances, même si ce que je lis ici me donne encore plus froid dans le dos que je ne le pensais.

  • Par yves thomazi (---.---.---.242) 30 août 2006 16:38

    Completement d’accord avec vous. « Finkie » a éclairé mes études de Philo et m’a sauvé des pensées de bois qui servaient trop souvent « d’esprit critique » bien aligné dans les amphis.. Vous avez toute ma sympathie. Et lui aussi, qui résiste bien, le bougre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires