Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les petites manipulations de France 2

Les petites manipulations de France 2

L’affaire de la prochaine nomination (oups… ! de l’élection) de Jean SARKOZY à la tête de l’EPAD de la Défense a donné lieu a un concours de contrevérités et de soutiens courtisans. Passées plus inaperçues, les petites manipulations de France 2 dans son journal de 20H du mardi 13 octobre dernier.

Pour l’expliquer revenons quelques heures plus tôt, lors de la séance des questions au gouvernement.

Parmi les questions posées par l’opposition ce jour là, une interpellation de la députée de la Gironde Michèle DELAUNAY sur l’affaire Jean Sarkozy, et une question du Député des Hautes-Pyrénées Jean GLAVANY à propos du cas du soldat Ounoussou GUISSE, de retour d’Afghanistan, et dont la nationalité française est aujourd’hui contestée.

Lors de la réponse de M. APPARU à la question sur Jean SARKOZY, un fort brouhaha à la hauteur de l’indigence de ses propos. Lors de la réponse de M. Jean-Marie BOCKEL, une véritable bronca à la hauteur de l’inconséquence de ses explications.

L’ensemble de la séance est visible à l’adresse : http://www.lcpan.fr/emission/77165/video. (Question et réponse sur Jean SARKOZY à 00:42:47, question et réponse sur le soldat Ounoussou GUISSE à 00:50:43).

Revenons maintenant au journal de 20H de France 2 du mardi 13 octobre (toujours visible sur le site france2.fr).

David PUJADAS lance le reportage sur l’affaire Jean SARKOZY, annonçant que les députés de l’opposition avaient interpelé le gouvernement sur le sujet.

On voit le président de l’Assemblée nationale monter au perchoir, et le « décor » est planté par le journaliste : « Lorsque Bernard ACCOYER montre à la tribune, il se doute que l’après-midi sera mouvementée. Les socialistes attaquent sur la promotion annoncée de Jean SARKOZY ».

On peut alors voir la députée Michèle DELAUNAY questionner le gouvernement. Un court extrait de 10’’ seulement, et surtout pas la fin de son intervention où son micro sera coupé avant qu’elle ne puisse en terminer.

Curieusement, avant même que l’extrait de la réponse ne commence, le journaliste nous assène : « Et le Président (de l’Assemblée nationale), tente, sans y parvenir de calmer les députés d’oppositions. Le secrétaire d’Etat répond sous le huées ».

Et pour cause.

Si les députés d’opposition manifestent bruyamment leur mécontentement, c’est en raison de la coupure du micro de Mme DELAUNAY, dont on n’entendra pas la fin de sa question.

De cette coupure de micro à l’origine des manifestations de l’opposition, non montré dans le reportage alors qu’il intervient moins de 10’’ après l’extrait choisi par le France 2, il ne sera pas fait état par le journaliste.

Vient donc ensuite, au nom du gouvernement, la réponse de M. Benoit APPARU, sous la forme d’un extrait de 20’’ (notez l’équilibre des temps de paroles), qui est illustrée de deux séquences montrant les réactions supposées de l’opposition aux propos du Secrétaire d’Etat.

Supposées, car ces images sont tout simplement fausses, ou plus exactement montrent la réaction des députés de l’opposition à la réponse faite ce même jour par M. Jean-Marie BOCKEL à la question posé par M. Jean GLAVANY.

Des députés se lèvent et claquent leurs pupitres, Madame Marylise LEBRANCHU ouvre les bras et semble crier quelque chose. Mais voilà on ne l’entend pas.

Et pour cause, Marylise LEBRANCHU crie « il est français ! », car son cri du cœur et sa juste indignation venait après que M. Jean-Marie BOCKEL eu indiqué que le soldat (français) Ounoussou GUISSE pouvait toujours « déposer une demande de naturalisation auprès de l’autorité militaire »

Jean SARKOZY est français !

France 2 a donc manipulé deux fois les images les images.

Une première fois, en début de reportage et omettant d’indiquer pourquoi le Président de l’Assemblée Nationale « tente, sans y parvenir de calmer les députés d’oppositions », et pourquoi « le secrétaire d’Etat répond sous le huées ».

Une deuxième fois en replaçant les images de l’opposition réagissant aux propos de M. Benoit APPARU sur « l’affaire Jean SARKOZY », par celle de leurs réactions au propos de M. Jean-Marie BOCKEL sur un tout autre sujet.

Mais ce n’était pas assez.

Dans le deuxième cas France 2 a aussi manipulé la bande son afin de nous épargner d’entendre que Jean SARKOZY était français, ce que nous savions déjà.

Les huées de l’opposition que l’on peut entendre sur France 2 pendant la réponse de M. Benoit APPARU sont bien celles venant de l’hémicycle au moment de sa réponse, mais les images ne correspondent pas.

Impossible donc de plaider une erreur de montage, car il a bien fallut supprimer le son accompagnant les images d’illustration.

Ces petites manipulations ne peuvent être que volontaires, mais dans quel but ?

Illustrer au mieux « l’après-midi mouvementée » et que « les socialistes attaquent sur la promotion annoncée de Jean SARKOZY » annoncée en début de reportage ? La vérité devant alors s’effacer devant la tentation du sensationnel qui semble souvent diriger les choix de l’info spectacle.

Faire passer l’idée que les réactions de l’opposition sont disproportionnées par rapport au sujet traité ? Une lecture plus politique du problème, forcement illégitime depuis que l’on sait que Mme Arlette CHABOT serait au plus mal avec le père du fils.

Interpelé via le service « téléspectateurs » de la chaine dès le lendemain, la rédaction et plus précisément le journaliste en charge du sujet n’a pas, après 3 jours, daigné répondre, ce qui motive aujourd’hui cet article.

Quoi qu’il en soit, cela ne peut que nous inciter à prendre le plus grand recul avec les images, reportages, montages, qui nous sont proposés chaque soir dans les journaux télévisés.

Au delà de la pratique très contestable des micros trottoirs ou la répartition des réponses « favorables » ou « défavorables » sur le sujet évoqué sont souvent très tendancieuses et dans tous les cas fondée sur une règle mystérieuse, non connue, et donc discutable, il s’avère donc que les extraits ou images proposée peuvent ne pas correspondre à la réalité.

L’éducation à l’image, la lecture critique de ce qui nous est proposé, et l’exigence, osons rêver, d’un plus grand respect de règles déontologiques par les journalistes, restent que jamais à l’ordre du jour des citoyens d’une république, dont les fondements, comme l’indique l’affaire du « Prince Jean » (la goutte d’eau qui fait déborder la vase), sont de plus en plus remis en cause.

Le diable se niche dans les détails.

Ne lâchez rien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.94/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Fartas Fartas 20 octobre 2009 23:59

    Comment ça, la télé tenterait de nous manipuler par l’image et le son !!!!!!!bah ça alors ,je l’avait pas vu venir !!!!!


    • Woland Woland 21 octobre 2009 15:52

      Ce qui est intéressant, dans l’article de recidiviste, c’est que la manipulation n’est pas seulement dénoncée, elle est soigneusement décortiquée et démontrée.


    • franck2010 21 octobre 2009 00:03




      Une autre manip de Pujadas


      avant hier , 20 heure france 2.....

      l’envoyé spécial de France 2 à Washington : ’ un enfant est mort ici, et les files d’attente sont innombrables pour la vaccination ’

      hier ,20 heure france 2

      les internes des hopitaux se font vacciner en masse....



      On ne peut plus parler de petites manipulations


      Le système médiatico/politique : presse + radio et télé

      est un pure et simple outil de propagande en temps de paix , et en démocratie *




      • facri 21 octobre 2009 13:47

        Oui, d’ailleurs en voyant ces internes si complaisants se faire vacciner, je me suis demandé si ce n’étaient pas des jeunes de l’ump...comme certaines dames dans un supermarché,faisant leurs courses de rentrée scolaire pendant la visite de L.Chatel.


      • herve33 22 octobre 2009 09:35

        France 2 a sans doute reçu des ordres de l’Elysée , après les déclarations du Bouledogue de l’UMP sur le petit monde médiatique qui voudrait faire tomber celui qui nous sert de président .

        C’est évident que les grandes messes de 13H et de 20H sont devenues à gerber . Comme disait Dupont Aignan , c’est la voix d’une élite parisienne qui s’autoprotège où la désinformation est la règle . Mais il n’y a plus que les vieux des maisons de retraite atteints d’Alzheimer pour croire à leur prêche .

         


      • ecophonie ecophonie 21 octobre 2009 10:31

        Sur France 2 tu as aussi Michaël Darmon un Arlette Chabot en devenir.
        Sorti de sa boite en 2008 (il était peut être là avant) c’est la première chose qui m’est venu à l’esprit quand je l’ai vu et je ne cesse d’halluciner sur son ascencion sur France 2 en 1 an et demi.
        Je l’ai vu au départ en tant qu’envoyé spécial genre Loïc de la Mornais puis « spécialiste » de la politique (ou plutot complaisance envers Sarko et consors), journaliste atitré des UMP au 4 vérités et il me semble l’avoir vu faire des JT complet (moins sur de ce point, je regarde moins)

        Certains journalistes ont une couleur c’est certain.


        • paul 21 octobre 2009 11:41

          Les petites manipulations sont en effet nombreuses ,et l’on est en droit d’ être exigeant vis à vis d’une TV (encore) publique.Il faut réagir et contacter le service de la télé en question.
          Je l’ai fait par exemple après certains reportages biaisés sur la guerre à Gaza .En plus, à la fin
          des infos, bhl invité ,avait eu tout loisir de donner son avis .Que l’on connait déjà parfaitement .


          • Nometon Nometon 21 octobre 2009 11:49

            Merci pour cet article.
            Continuez. Ne lâchez rien ! ;)


            • Martin D 21 octobre 2009 13:49

              s’il n’y avait que france2...s’il n’y avait que cela...mais malheureusement c’est constamment que les JT « oublie » de parler d’une chose importante, supprime des passages d’une intervention, voire même mênent des reportages pour inciter les gens à penser d’une certaines manière sur un sujet précis sans qu’on donne la parole aux concernés...

              bref, je ne m’informe plus par le JT depuis une dizaine d’années maintenant, mais je puise bcp sur INTERNET et j’étudie tous les points de vue....mais même ainsi, je me fais avoir par la propagande.

              les images restent dans notre inconscient. les jt savent manier le choc des images et le poids des mots


              • Emmanuel Aguéra LeManu 21 octobre 2009 13:58

                Edifiant.
                Merci de l’info.
                Mais patience, tout se paye un jour...


                • QuidNovi QuidNovi 21 octobre 2009 14:00

                  Très bon article.
                  A cela il faut ajouter les voix de fond qu’ils ajoutent quand ils diffusent des images montrant une un marché ou une foule en Afrique ou en Asie. Une véritable cacophonie digne d’un carré de singes dans un zoo. Du coup l’inconscient interprète ces sons et les associe aux images et le résultat est que l’on croit avoir affaire à une troupe de sauvages ; c’est d’un racisme et d’une condescendance dégoutante.


                  • Keshhimef 21 octobre 2009 17:17


                    Le service Puplic....

                    Il est mort et enteré depuis longtemps

                    Il est entre les mains des desinformateurs professionnels , ceux qui considerent inernet comme une poubelle....

                    Ils redoublent leurs efforts pour continuer à manupuler l’opinion car ils sentent que quelque chose leur echappe

                    Merci pour l’article


                    • guibbs 21 octobre 2009 17:36

                      Comment pourrait-il en être autrement, quand le président du CSA est nommé par « el Presidente de la Republica Libra y Nationale » ?

                      Quand je regarde les chaînes du réseau Herzien, la seule à sortir du lot, c’est tout de même CANAL +...jusqu’à quand ?


                      • signolab signolab 21 octobre 2009 18:59

                        canal + ???? il sont vautrés devant le pouvoir et ils leur en reste plein la langue !! vous faîtes du 2nd degré ??


                      • akariatr akariatr 21 octobre 2009 19:11

                        En effet ça fait bien longtemps que Canal+ est rentrée dans le moule. Si vous voulez une info plus objective et impartiale, regardez plutôt Arte.


                      • Ronny Ronny 21 octobre 2009 19:05

                        Recidiviste, vous êtes visiblement un adepte comme moi « d’arrêt sur images »...

                        Bien vu (c’est le mot qui convient) votre papier !


                        • Martin D 21 octobre 2009 20:35

                          oui ARTE est plus objectif que les autres même si ce n’est pas encore « parfait »...


                          • curieux curieux 21 octobre 2009 23:41

                            Faîtes comme moi- Ne regarder plus la télé- Les bons moments, on les retrouve sue le Net. Ainsi le délabrement des journaleux et la désinformation qu’ils livrent ne peuvent vous être imposés


                            • DarkPhantom DarkPhantom 22 octobre 2009 07:20

                              Les médias ne sont plus fiables depuis longtemps.
                              La meilleure source d’informations (par recoupement) est le Net.


                              • freelol freelol 25 octobre 2009 07:08

                                Je continue de regarder la télévision pour savoir ce qu’on veut me faire savoir. J’abuse d’internet pour déterrer les informations cachées et les différents points de vue.

                                Je dirais que seul Canal+ reste une chaine impertinente qui pose des questions, soulève des paradoxes tout en restant bon chic bon genre à part dans ses diffusions satiriques. En contrepoint je pointerais l’émission mots croisés sur la 5 ou c’est tous les jours le Monsieur rédacteur en chef de l’Express qui s’exprime d’abord et ou l’on diffuse la bonne parole gouvernementale en faisant croire au pèlerin qu’il assiste à un vrai débat.

                                A mon sens, l’affaire du Prince Sarko à l’EPAD nous éclaire sur le sujet. Chauffé par la grogne et la désaffection des consommateurs de presse, lancés par les affaires Polanski-Mitterrand, les médias se sont mis a critiquer ouvertement Narko 1er plaçant sa progéniture au sommet d’un organisme public de première importance.

                                C’était surréaliste de voir se fissurer cette façade souriante du politiquement correct. Comme si les journalistes se sentaient tout à coup libres de dire ce qu’ils pensaient, dumoins sur ce sujet, puisque tout le monde s’y mettait, autant s’en donner à coeur joie, comme un exutoire après des mois de muselière, une fenêtre de tir pour la liberté de la presse, une petite et courte, avec de toutes petites baloches.

                                D’ailleurs l’Elysée peu coutumière d’une quasi unanimité journalistique contre elle n’a pas tardé à sortir des arguments Berlusconiens prouvant son désarroi devant une telle fronde. Quand l’information devient de la calomnie, trop c’est trop, c’est impossible dans notre présipauté. Les téléphones ont du chauffer, des têtes vont tomber, il faut contre attaquer.

                                L’enfant roi, au 20h, récite son beau discours sur le renoncement. L’ensemble de la profession se retourne et retrouve sa posture initiale de bon toutou dans sa niche. Quel courage, quel envergure pour ce jeune homme politique, c’est tellement beau qu’on en pleurerait devant sa télé. Les fissures dans le consensus de la pensée dominante ont vite été rebouchées. Le journalisme couché à encore de beaux jours devant lui.

                                Enfin le gamin est au conseil d’administration de l’EPAD, élu comme convenu, mais il n’y a plus de problème, bien au contraire. Pas un journaliste pour nous donner la moyenne d’age des administrateurs de l’EPAD depuis dix ans par exemple. Il voudrait en prendre le contrôle, il ne s’y prendrait pas autrement. On affiche plus ostensiblement sa soif de pouvoir, masquée par une avalanche de bons sentiments relayés par les médias avides de pardon impérial.

                                Plus de scandale, plus de calomnie, fin de la récréation, circulez ya rien à voir.


                                • orangers 6 novembre 2009 20:39

                                  je vous lis, et tiens à rajouter un commentaire suite au journal de ce soir........................Nidal malik Hassan, qui a ouvert le feu sur ses camarades...
                                  Quel surprise quand le journaliste envoyé sur place parle de « consternation des américains » qui voient maintenant le «  terrorisme (ce sont ses mots) les attaquer de l’interieur »

                                  Et de nous developper son idée......franchement.... pourquoi lier le geste de ce psychiatre au « terrorisme » ???? enfin..parce qu’il est musulman... ??? et de l’accompagner d’une vidéo d’une epicerie ou on le voit en djellaba...alors que « comme le souligne le commentateur » il est né aux états unis !!! mais comment est ce possible... lol !!!!
                                  Mais ou est leur recul, à ces journalistes....moi meme française expatriée justement dans un pays arabe....je continue de porter mes vetements « europeens »... ça choque quelqu’un ??? devrais je me plier aux coutumes vestimentaires de ce pays ????
                                  enfin, je reviens à ce mot « terrorisme de l’interieur »..pourquoi ne voit on pas tout simplement un homme qui a pété les plombs (on saura ensuite pourquoi, mais pour le moment on n’en sait rien), comme il y en a eu souvent aux etats unis.. !

                                  France2 me déçoit...de plus en plus...là, sur ce sujet, claire Chazal etait bien plus objective !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès