Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les plumes au vitriol du Canard enchaîné se reposent

Les plumes au vitriol du Canard enchaîné se reposent

Le fameux journal satirique paraissant le mercredi est un des derniers médias véritablement indépendant de notre pays.
Ni de droite ni de gauche il vole de ses propres ailes, pas de publicités dans ses colonnes, pas d’ interviews d’ hommes ou de femmes politique, personne ne passe le sel ou le poivre au turbulent volatil, il est bien assez épicé comme cela.
Seuls sont actionnaires ceux qui travaillent au journal, d’ ailleurs les journalistes de l’ hebdomadaire sont les mieux payés de France

Le passé du Canard depuis ses débuts en 1915 est pour le moins tumultueux et compliqué ; le remuant palmipède fut classé comme anarchiste, anticléricaliste, antimilitariste, fasciste et même collabo, ( Le journal se saborda en 1940 pour éviter la collaboration ) mais laissons cela aux historiens et à Wikipédia, et parlons de l’ avenir. 
 
 En fait le volatile turbulent d’aujourd’ hui ferait plutôt un journalisme anticonformiste axé sur l’ investigation, avec un regard acide sur le pouvoir et l’opposition. Une opinion décalée toujours dans le souci de garder son indépendance.
Pour les lecteurs assidus la sortie en kiosques du mercredi est attendue avec impatience, c’est un peu pour eux la bible ; qu’ils se rassurent la santé de l’oiseau est bonne. Avec un tirage de 400000 exemplaires et de confortables bénéfices, le journal est de plus en plus riche, même si on note une baisse des ventes de 2% depuis quelques années.
D’ ailleurs les politiques et d’ une manière générale la plupart des décideurs de ce pays, et même de l’ étranger, lisent les cancans du Canard enchaîné avec l’espoir de ne pas y retrouver leur nom, tant il est exact que les éditions Maréchal disposent d’ informateurs très bien infiltrés et efficaces. Même en son temps le Général De Gaule interrogeait " Que dit le volatile ".
 
Quel dommage que notre Canard soit boiteux, " Pan sur le bec " car hélas toujours pas de site web pour la terrible bestiole, et à la question pourquoi ? celui-ci répond :
" Mais notre métier c’est d’ informer et de distraire nos lecteurs, avec du papier journal et de l’encre. C’est un beau métier qui suffit à occuper notre équipe. "
Un peu courte la démonstration et surtout insuffisante, il y a certainement des raisons pour expliquer se manque, beaucoup plus terre-à-terre.
Bien sûr la rédaction de l’hebdo promet d’ enrichir la page en ligne actuellement avec un accès aux archives et une rubrique historique, mais sans préciser quand ?
 La vraie réponse pourrait-être la peur du " Canardage " de l’ édition papier par le site internet, mais le Canard a les moyens d’ embaucher quelques jeunes journalistes, et suffisamment d’ imagination pour créer de nouvelles rubriques et éviter ainsi une concurrence qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur le chiffre d’ affaire.
La création d’ un forum serait bienvenue et enrichissant, mais là encore reste à savoir si le journal est prêt a la riposte et quelquefois la vindicte des internautes.
Pourquoi pas également oser occasionnellement l’interview sans concessions d’une personnalité influente, avec des questions au vitriol, pour sortir les lecteurs de la léthargie médiatique habituelle.
 
Évidemment je taquine l’oiseau au risque d’ une " prise de bec ", un journal qui a sortie des affaires comme celles des diamants de Bokassa, du sang contaminé et bien d’autres n’a peur de rien. Je n’ai pas " La Voie aux Chapitres ", c’ est simplement un avis personnel.
 
" Le canard et ma pomme, dans ce pays on est les seuls à être subversifs. " ( Coluche )
 
" La liberté de la presse ne s’use que quand on ne s’en sert pas " ( Le Canard enchaîné )
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Mmarvinbear mmarvin 6 juillet 2009 10:32

    Il y a de l’espoir... Même Charlie Hebdo a fini par s’offrir un site digne de ce nom...


    • Traroth Traroth 6 juillet 2009 11:54

      Excellent contre-exemple, en fait, vue la chute de Charlie-Hebdo suite au travail de sape de Val. France-Inter devrait bientôt avoir un super site web... smiley


    • Reinette Reinette 6 juillet 2009 12:47

      PRESSE ALTERNATIVE


      (journaux vendus en kiosque)

      - Le Plan B http://www.leplanb.org/Devoirs-de-vacances.html
      - CQFD http://cequilfautdetruire.org/
      - La Décroissance - Casseurs de pub http://www.ladecroissance.net/
      - Le Monde libertaire http://www.librairie-publico.com/
      - Alternative libertaire http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique4
      - Le Gri-Gri International http://www.legrigriinternational.com/
      - Courrier de la planète http://www.courrierdelaplanete.org/
      - L’âge de faire http://www.lagedefaire.org/

      RADIO :

      Radio Canut à Lyon, de Radio Zinzine ou Radio Galère dans le Sud-Est, Radio Ici et Maintenant, Radio Néo, Aligre FM, Radio Libertaire, Fréquence Paris Plurielle à Paris, Radio Pulsar à Poitiers...


    • Mmarvinbear mmarvin 6 juillet 2009 15:06

      Quelle chute ?

      A son départ, Val a laissé CH avec à peu près le même tirage qu’a son arrivée.

      Le chiffre a baissé mais seulement parce que le CH a connu une hausse à cause de l’affaire des caricatures.

      Donc pourquoi s’obstiner à dire que Val a coulé CH ?


    • pruliere pruliere 6 juillet 2009 10:32

      Souhaitons longue vie à ce volatil, sous quelque forme que ce soit.
      J’avoue m’être aussi posé la question à propos de la quasi absence du canard sur le net ! Même pas la possibilité de s’abonner en ligne, ce que j’ai pourtant essayé de faire plusieurs fois.
      J’avoue le lire souvent mais pas chaque semaine. Pour moi, ce que raconte le canard, c’est 1 heure de rire à laquelle font malheureusement suite 3 jours de déprime et de dégoût face au monde sordide de la politique et des affaires....


      • morice morice 6 juillet 2009 11:25

        PS : quelqu’un pourrait me dire ce qu’ils disent de Karachi sur le Canard ?


        retrouvez les numéros de l’époque... qui en a parlé en France à ce moment là ???

      • alberto alberto 6 juillet 2009 11:04

        L’auteur,

        Vous écrivez le Canard « ni de droite, ni de gauche » : heu... peut-être un petit peu plus à gauche qu’à droite, non ? Perso, je n’y voit pas de mal à cela, mais il ne faudrait pas leurrer le populo pour qu’il se méprenne sur la marchandise ! D’ailleurs le Canard ne fait pas mystère de ses préférences, ce qui donne souvent plus de force à ses critiques.

        Bien à vous.


        • gruni gruni 6 juillet 2009 11:14

          @ alberto.

          < peut - être un petit peu plus à gauche qu’ à droite > c’ est vrai, mais lucide et indépendant quand même.

           salutations


        • morice morice 6 juillet 2009 11:24

           « d’ ailleurs les journalistes de l’ hebdomadaire sont les mieux payés de France »


          attaque gratuite infondée. Vous n’en n’avez pas les preuves, c’est donc de la diffamation !

          le canard a de beaux dossiers devant lui, attendez donc la rentrée....

          • gruni gruni 6 juillet 2009 11:45

            @ morice.

            < Ses salariés sont parmi les mieux payés de toutes la presse française >
            Si maintenant on ne peut plus faire confiance à Wikipédia !
            Bien entendue je n’ ai pas vu la fiche de paie, mais que les employés du canard gagnent bien leur vie ne me dérange pas.


          • Traroth Traroth 6 juillet 2009 14:30

            @morice : en quoi le fait que les journalistes du Canard puissent être les mieux payés de France serait-il un problème ? Il y a des contreparties : les mêmes sources indiquent qu’ils n’ont pas le droit de jouer en Bourse (difficile à croire : le secret bancaire empêche l’employeur de savoir ce genre de choses), de faire e la pige pour d’autres journaux et d’accepter des décorations. La paie conséquence ne serait dans ce cas qu’une contrepartie à ces interdits.


          • Arcane 6 juillet 2009 11:33


            Le seul canard digne d’être lu ; même si ses canines s’émoussent avec le temps ...


            • amipb amipb 6 juillet 2009 15:36

              En même temps, des canines de canard...


            • Allain Jules Allain Jules 6 juillet 2009 11:39

              @Gruni,

              Merci pour ces informations.

              Avec un tirage aussi fort en pleine crise et considérant que ce sont les actionnaires-journalistes qui en bénéficient, c’est normal qu’ils soient bien payés.


              • TSS 6 juillet 2009 13:23


                Notamment les fabricants de macarons... !!


              • Traroth Traroth 6 juillet 2009 11:42

                Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

                La seule question que je me pose à la lecture de cet article, c’est : pourquoi l’auteur veut-il absolument réparer ce qui n’est pas cassé ?

                Le Canard enchainé est l’un des derniers médias indépendants et l’un des derniers journaux faisant encore son métier en France. Il est financièrement viable, et s’en sort même plutôt bien. Pourquoi faudrait-il changer quoi que ce soit ?

                Dans les années 90, le Monde s’est essayé à des fusions-acquisitions, ayant subitement envie, allez savoir pourquoi, de devenir un grand groupe de médias. 10 ans plus tard, le constat est accablant : le Monde est devenu illisible pour cause de nullité crasse.

                Conclusion : Courage, le Canard, surtout ne changez rien !


                • gruni gruni 6 juillet 2009 11:51

                  @ Traroth.

                  Changer le Canard, surtout pas, juste un petit plus.


                  • Traroth Traroth 6 juillet 2009 18:17

                    Je pense que la prudence du Canard est justifiée, personnellement : des interviews, ça rend vulnérable en rendant dépendant du bon vouloir des gens qu’on veut interviewer, un site web, ça rend dépendant de tout un tas de prestataires : FAI, web agency, hébergeurs, registrars, etc. En outre, c’est un média qui permet une censure facile et qui permet même d’identifier les lecteurs. Je comprends parfaitement leur méfiance.


                  • gruni gruni 6 juillet 2009 13:45

                    @ rouxel.

                    Effectivement les ventes du Canard sont à la hausse depuis 2005.
                    Merci d’ avoir rectifié.


                  • prijker 6 juillet 2009 13:04

                    Incroyable, le nombre de fautes de français dans cet article !
                    Encore une raison pour lire le canard, qui s’y connaît en langue française.


                    • robin 6 juillet 2009 13:54

                      L’indépendance du canard enchaîné est de plus en plus une apparence, il suffit de voir comment il aboie avec la meute sur la défense de la version officielle des attentats du 11/9, dite théorie du complot islamiste, entre autres signes !


                      • Τυφῶν בעל Perkele Ahriman 6 juillet 2009 14:04

                        Si il n’est pas avec vous, c’est qu’il fait partie du complot et qu’il n’est donc pas indépendant ?

                        J’ai une meilleure théorie : il n’y a pas de « version officielle » des attentats et une vérité qui serait ailleurs, il y a la vérité et des fadas de votre espèce qui cherchent midi à quatorze heure et crachent sur tout ce qui n’adhère pas à leur vision aberrante des choses.

                        La dénonciation des magouilles des ordures de tout poils et un signe de l’indépendance du canard.
                        Le fait de tourner en ridicule les partisans de vos inepties 911istes est un signe de bonne santé mentale.

                        Typhon


                      • robin 6 juillet 2009 16:53

                        A ahriman :

                        SI votre argumentation en reste là sur le 11 septembre, vous êtes plus à plaindre que moi. Par ailleurs en personne civilisée je n’insulte personne, l’anonymat apparemment enlève toute notion du respect minimal à chacun, pitoyable !


                      • Τυφῶν בעל Perkele Ahriman 6 juillet 2009 18:37

                        Mais s’il y avait débat, ça se saurait, j’argumenterais.

                        Quelqu’un qui qualifie ses adversaires de « meute » a sans aucun doute des choses a m’apprendre en matière de courtoisie.

                        Et en l’occurrence, il n’y a pas de débat.

                        Il y a des gens qui croient en un être omnipotent qui juge les âmes immortelles des hommes après la mort, d’autres qui croient qu’il faut faire des sacrifices humains à Huitzilo-Pochtli pour que le soleil ait l’énergie de se lever, et encore d’autres qui croient que les tours du WTC se sont effondrées par démolition contrôlée.

                        Ces sortes de gens ont la foi la plus absolue et font preuve d’une violente agressivité dont vous donnez un exemple dans votre précédent message.

                        Il est tout à fait vain de chercher à convaincre ces gens de la fausseté de leur croyance, qu’on ait ou non des arguments solides, parce que ce sont des croyances qui s’appuient sur la foi.

                        Tout ce qu’on peut faire, c’est se gausser d’eux quand ils sont inoffensifs et les exterminer quand ils sont dangereux.

                        Typhon


                      • helios999 helios999 6 juillet 2009 19:13

                        Si le canard peut se permettre des attaques sur les politiciens en france , il ne le peut pas contre ceux qui les dirigent .
                        Notre canard serait boiteux ?
                        Quand au 11/9 , qui aura le courage de denoncer les voyous ?


                      • Τυφῶν בעל Perkele Ahriman 6 juillet 2009 21:53

                        Ce n’est pas parce qu’une centaine de fadas en mal d’héroïsme à bon marché ont décrété comme vérité d’évangile que l’effondrement du WTC est une démolition contrôlée que les faits, qui sont têtus, vont s’y plier.

                        Bientôt sur AV, on verra des articles dénonçant le complot des reptiles humanoïdes (théorie en vogue chez les américains de l’acabit approprié)...

                        Le niveau de crétinisme des commentateurs&rédacteurs de ce site atteint chaque jour des sommets affolants.

                        Typhon


                      • helios999 helios999 7 juillet 2009 02:00

                        Il ne fait nul doute que votre comprehension du monde qui vous entoure est monocolore , monocellulaire , que je crois que les attemptats du 11 ont ete organisé par un noyau du gouvnement us , ne vous permert pas de faire l’amalgame avec l’existance de reptiles humanoides.
                        Quoi que , la metaphore est plaisante , les attemptats organisées par des personnes aux cerveaux pas plus developpés que nos chers reptiles , me fait dodeliner sur mon siege.
                        Pourquoi ne pas imaginer le destin , creant de brics et de brocs , avec ses personnes maleables, stupides , denues de sens critique et de toutes realitées physiques, creant donc ses viviperiens afin de mettre à l’epreuve l’humanité pour son plus grand bien.
                        A la reflexion ils existens ces tetes de noeuds .
                        Concernant le niveau de cretinisme , je pense qu’il decoule d’un manque de reflexion de votre part


                      • wesson wesson 6 juillet 2009 14:54

                        Bonjour l’auteur,
                        le problème du Canard n’est pas sa supposée obédience de gauche - ou de droite d’ailleurs, tant c’est une critique qui lui revient périodiquement, au grès des gens incommodés par les dossiers qui sortent.

                        Je verrai plutôt le problème du canard dans les relations affectueuses que certains de ses journalistes lient avec les personnalités politiques. Par exemple, certains journalistes de l’hebdo ont le rond de serviette chez Mme Bruni-Sarkozy.

                        On commence également à voir d’autres journalistes du canard allez se compromettre dans des émissions de jacassins télévisuelles ou radiophoniques, renforçant encore un peu plus cette impression de copinage des employés du volatile.

                        En des temps pas si lointain, faire dinette avec une personnalité politique de premier plan aurait valu au convive un licenciement en bonne et due forme.

                        Il faut se rappeler d’ailleurs la croustillante histoire d’un journaliste du canard qui fut licencié parce qu’il avait reçu la légion d’honneur. A sa protestation « mais bon sang, je ne l’ai pas demandé cette décoration », il lui fut répondu « il ne fallait pas la mériter ! »

                        Le canard s’éloigne un peu de cette époque là, et c’est vrai que dernièrement, il a plus tendance à se dandiner qu’a filer des coups de bec.

                        Au demeurant, cela reste un des meilleur journaux de France.


                        • Reinette Reinette 6 juillet 2009 17:50

                          Je verrai plutôt le problème du canard dans les relations affectueuses que certains de ses journalistes lient avec les personnalités politiques. Par exemple, certains journalistes de l’hebdo ont le rond de serviette chez Mme Bruni-Sarkozy.

                          WESSON


                          VOS SOURCES ? sinon affirmation, voire accusation, totalement gratuite !


                        • Ensor 6 juillet 2009 19:36

                          Bonjour,

                          L’un des fondateurs de Bakchich est un ancien du « Canard ». Il me souvient, que le susnommé (à vérifier), avançait que le « Canard », à l’époque des élections présidentielles de 2007, avait bloqué un article d’icelui, qui relatait les « affaires immmobilières » ds lesquelles aurait été empêtré N Sakozy. Mais je ne possède aucune information confirmant ou infirmant cela.

                          Pour ma part, je considère que c’est le meilleur journal qui existe actuellement. J’ai tout les numéros depuis 1994.


                        • wesson wesson 6 juillet 2009 22:48

                          @Reinette,

                          pas la peine de crier, je vous les donnes, mes source ! Tout d’abord, le journal qui raconte ça c’est le plan B.

                          Et voilà l’histoire

                          Dans l’express du 02/04/2008, il y a un article consacré au couple présidentiel, on y raconte le déjeuner de Jean-Michel Thénard - journaliste au Canard donc - chez Mme Bruni-Sarkozy, qui était là convié par « un ami commun »

                          je cite l’express

                          « elle les as reçus chez elle, dans sa maison parisienne, comme deux vieux copains. Sans chichis, jusque dans l’habit : elle portait un pull-tunique sur un collant. Elle a préparé tout le repas, elle a servi à table, elle a papoté, elle a blagué, elle a raconté un peu l’Élysée. Sa simplicité, son naturel ont laissé le journaliste absolument sous le charme. »

                          c’est-y pas une belle histoire ça ???

                          Évidement, JM Thénard s’est un petit peu senti gêné sur le coup, et a tenté une justification dans l’émission d’arrêt sur image du 03/04/2008, qui vaut bien son pesant :
                          « Personnellement je m’interdis tous les diners avec les politiques, mais pas les déjeuners, ce n’est pas la même chose ! »
                          Il a rien dit sur le thé, le p’tit déj., les coquetèles ou le 5ème repas !

                          Dans ces conditions, on comprends mieux pourquoi Mme Bruni-Sarkozy est apparue dans le Paris Match du 14/02/2008 en train de poser avec le canard enchainé à la main. Ce qu’on ferait pas pour des amis communs !

                          Cela réponds t’il à votre question, Reinnette ?


                        • wesson wesson 6 juillet 2009 23:00

                          oups, j’ai oublié de mettre le lien du journal ayant sorti l’info initiale :

                          Le plan B - C’est dans le No 19

                          autre excellent journal, faché avec tout le monde :

                          Fakir (c’est eux qui ont réussi à sortir De Robien d’Amiens)

                          Pour ces deux là pas de doute, le bic a remplacé la plume, mais le vitriol est bien là !


                        • Reinette Reinette 6 juillet 2009 23:18


                          relations affectueuses ??? vous avez écrit


                        • Reinette Reinette 6 juillet 2009 23:27

                          « elle les as reçus chez elle, dans sa maison parisienne.......



                          régulièrement - une fois - plusieurs fois ???



                          de toute façon, tout le monde sait que la grande majorité des infos du Canard sont données par les politiques eux-mêmes pour emmerder leurs petits camarades...

                          assez souvent aussi par des camarades du même parti !


                          dans tous les cas, le Canard vérifie scrupuleusement l’information... contrairement à beaucoup de journaux et sur Internet


                        • Reinette Reinette 6 juillet 2009 23:38

                          Wesson

                          j’ai fait une petite visite sur Fakir (à première vue, c’est pas mal)


                        • wesson wesson 6 juillet 2009 23:43

                          Allons allons Reinette, ne soyez pas énervé.

                          Vous me demandiez de citer mes sources, je vous les ai donné. Maintenant pour en savoir plus il se trouve que personnellement, je n’y ai pas mon rond de serviette à la table du couple Sarkozy. Je serai donc bien en mal de vous donner des détails supplémentaires sur les us et coutumes de la tablée, ni même la fréquence des visites de tel ou tel invité.

                          Sur une réflexion plus générale, le Canard n’a pas à mon sens à devenir une vache sacrée. Et pourtant c’est bien comme il est considéré aujourd’hui, jusqu’à le voir défendu par l’ineffable Philippe Val et son Charlie Hebdo, dont il convient de rappeler que Cabu est l’un des actionnaire principal, tout en officiant également au Canard. Et il y a aussi plein d’autres « petits » exemples de compromission douteuse des collaborateurs du Canard, ou il n’est pas rare de voir des articles bienveillant sur les bouquins écrits par ses propres collaborateurs. Une forme très douce de publicité, mais une publicité quand même.

                          Voilà, tout cela pour vous dire que l’idolatrerie n’est pas la meilleure méthode pour aiguiser son sens critique.

                          Je précise également que je suis abonné au palmipède depuis plus de 20 ans.


                        • Dzan 7 juillet 2009 09:00

                          Savez-vous que du temps du Président Vincent Auriol, celui-ci recevait les journalistes satiriques, à déjeuner une fois l’an ?


                        • wesson wesson 7 juillet 2009 10:18

                          @dzan,

                          les recevoir tous de manière officielle et cérémoniale, c’est pas pareil que en câliner 1 ou 2 en loucedé ...


                        • fred 6 juillet 2009 15:48

                          OUI bravo le Canard... Ils se se sont jamais prononcés sur le 11 Septembre et les neo-cons dont découle en direct Sarko... Alors la liberté de la presse a-t-elle vraiment migré ? Arrêtez de faire le fier sur votre tas de fumier. Vos hommes politiques foutent un boxon pas possible en Europe. Et ce n’est qu’un début.


                          • papiper 6 juillet 2009 17:41

                            Le célèbre coin-coin a provoqué pas mal de prurit chez nos fameux leaders de tout poil et de tous horizons.Et ce n’est pas terminé. Je lis « Mon canard » chaque semaine ,depuis le lycée -1957-(sauf pendant ...les opérations de maintien de l’ordre en Algérie ,selon la prose de l’époque,car il était interdit dans les unités). Aujourd’hui retraité, j’attends effectivement chaque mercredi matin avec joie et gourmandise ..
                             Ma baguette sous le bras, muni de mon précieux Canard, sans béret néanmoins, je rentre vite au logis jamais déçu.
                            Je n’ai pas les connaissances pour inviter la rédaction à évoluer et je me garderai bien d’épiloguer sur le thème.
                            Merci cher Canard, et longue vie ,pour l’instant la formule semble toujours excellente.
                            N’oublions pas les générations précédentes qui se sont battues pour la liberté de la Presse comme dirait Figaro ; je n’ai pas dit le Figaro. Salut et bonne route.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès