• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les radios avant 2010... le podcast a encore du chemin à faire

Les radios avant 2010... le podcast a encore du chemin à faire

Les voitures: Un environnement favorable au développement du podcast En février 2005, nous évoquions déjà la possibilité d’utiliser les technologies du podcast que l’on voit apparaître de plus en plus souvent sur les blogs et les sites web. Bridgerating, un cabinet américain de mesure d’audience, vient de publier (12/11/05) une étude prospective relative au podcast. A partir d’un échantillon de 4400 personnes contactées par téléphone, ils déduisent qu’il y aurait 5 millions d’utilisateurs de podcasts aux États-Unis, qui téléchargeraient six fois, en moyenne, par mois. Un peu plus de 20 % d’entre eux écouteraient des fichiers MP3. Avec 1,6 % de la population, nous sommes encore loin de pouvoir considérer le podcast comme un média de masse. Mais il est intéressant de noter que cette même étude se lance dans une projection très détaillée de l’adoption de cette technologie, en estimant que ce premier groupe d’innovateurs représente une audience très importante pour initier et communiquer les changements à nos sociétés.

62.8 millions d

Ils considèrent que ce marché restera dans une phase d’innovation jusqu’à 2,3 % de taux d’adoption. Selon le même modèle, ils estiment que ce taux devrait atteindre la masse critique (86,5 %), pour que le podcast soit considéré comme un média de masse, en 2010, ce qui représenterait 62,8 millions d’utilisateurs, soit une augmentation de 1156 % en cinq ans... de quoi attiser l’appétit des émetteurs, comme celui des équipementiers capables de développer des systèmes de réception. Pour ma part, je reste convaincu que la voiture reste un environnement où le podcast peut encore considérablement se développer. De nombreuses applications « business » restent aussi à inventer, y compris des systèmes d’alertes vocaux initiés par des logiciels métiers. Les radios US ont donc encore cinq bonnes années devant elles avant de devoir sérieusement remettre en question leur mode de fonctionnement. D’ici là, elles peuvent, comme leurs homologues francophones, tester la technologie en ciblant les innovateurs et les leaders d’opinion, plus enclins à tester les nouveaux modèles.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • julien t (---.---.67.71) 23 novembre 2005 09:53

    Et d’ici là, on aura peut-être vu un semblant de début de tentative de démarrage de la radio numérique terrestre, non ? Accouplé au podcasting, cela ferait de la radio non seulement un media de masse mais enfin un media propre et confortable. Les grésillements ont leur charme et le numérique en a plein d’autres !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès