Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les sites de partage de photos, un stimulant pour la créativité

Les sites de partage de photos, un stimulant pour la créativité

L'invention de la photographie numérique a en quelque sorte "démocratisé" l'art photographique. Mais ensuite,que faire de ses photos ?

Les sites de partage aujourd'hui sont là...

Témoignage...

La possibilité du partage :

 L’invention de la photographie numérique, qui a en quelque sorte “démocratisé” l’art photographique, a entraîné un essor considérable des sites de partage de photos.

On peut aujourd’hui plus aisément, et au moindre coût (une fois effectué un investissement minimum dans du matériel photographique) faire de bonnes photos.Très bien, mais ensuite qu’en faire ? Les laisser végéter sur l’ordinateur, ou moisir dans un album ? Celui ou celle qui a réussi une bonne photo a envie de la montrer aux autres, d’avoir une réaction : la famille, les amis ? Certes. C’est d’abord limité, et qui n’a pas fait l’expérience au mieux de l’intérêt poli de l’entourage, assez fréquemment de son ennui suggéré ou affirmé à la perspective de “regarder vos photos”… ?

Le site de partage de photos, notamment l’un des plus dynamiques comme le site français de GEO.fr ou le site international FLICK.fr, quel réconfort alors quand on le découvre ! Vos photos sont regardées avec attention par des connaisseurs, d’autres “mordus” de la photo, dont l’appréciation a de la pertinence.

Le site de partage : un puissant stimulant.

Un autre avantage alors est qu’à travers ces sites vous pouvez tester la valeur de votre photo, ce qui vous conduit automatiquement à chercher à vous améliorer.

Par ailleurs, la règle étant de rendre la politesse en allant voir les photos des autres,vous découvrez alors des images qui vous font mesurer les progrès que vous avez à faire ; la diversité des images vues vous incite à vous essayer à tous les genres. Ainsi,celui qui ne faisait que des photos de voyage pendant les vacances, va avoir envie de faire vraiment “de la photo” en abordant des sujets variés et en s’efforçant d’y réussir : macrophotographie, portraits, fleurs, paysages, animaux etc… Et les réactions des internautes du site de partage lui permettront de tester la qualité de la photo obtenue.

“Les sites de partage ont changé ma vie” va jusqu’à dire un de mes amis , nouvellement retraité. Ce stimulant puissant a poussé cet ami à consacrer l’essentiel du temps nouveau dont il dispose à la photographie, et à satisfaire le besoin de créativité qui était le sien. Cette activité photographique intense a aussi changé son regard sur le monde :"auparavant j’avais les yeux rivés à longueur de week-end sur des copies à corriger, je ne regardais plus le monde, je ne voyais pas les saisons passer”, me dit cet ancien enseignant,”maintenant je connais l’heure à laquelle le soleil se couche quelle que soit la saison, j’observe le manège des oiseaux, je remarque les nuances de couleur du ciel et leur variation d’un jour à l’autre, ou les changements de la nature d’une saison à l’autre…”

 Quelques inconvénients.

Certains inconvénients tout de même : ces sites sont très “chronophages”. La règle étant que pour que vos photos soient vues, il vous faut vous même aller voir celles des autres,ou vous inscrire (sur Flickr.fr) à des “groupes” où vos clichés passent, cela prend énormément de temps si vous voulez avoir un nombre suffisant de réactions. A la limite, entre la prise de photo et cette activité sur internet, vous ne faites plus que cela de vos journées…Il faut savoir “lever le pied” de temps en temps pour vous consacrer à des activités plus enrichissantes.

Autre problème :”Il y a quand même beaucoup de complaisance dans les commentaires”me dit un photographe professionnel.Certes, les commentaires sur des sites où règne une ambiance plutôt amicale comme GEO.fr peuvent prendre le caractère d’encouragements à quelqu’un qui visiblement débute, peuvent chercher à faire plaisir à celui ou celle qui vous fait la gentillesse de souvent venir voir vos photos : ceci est bon pour l’ego, mais peut fausser évidemment l’évaluation que vous espérez. Néanmoins, si personne ne fait de commentaires sur telle ou telle photo, le message est clair ; si au contraire tout à coup un cliché en suscite une avalanche, pas de doute, la photo est bonne !
 

Tout à coup on regarde le monde autour de soi...

 

Un réseau social.

 D’autres aspects encore : le site de partage joue un rôle de réseau social comme bien d'autres : il donne le plaisir d’apprécier le talent de tel ou tel “collègue”,il suscite des amitiés virtuelles -car on se fait assez vite une idée de la personnalité de tel ou tel, des sympathies se créent -qui peuvent déboucher sur des rencontres réelles, des prises de photos en commun etc…Certains y trouvent visiblement un palliatif à leur solitude, un moyen de se valoriser dans la vie.

Point trop n’en faut non plus là encore !

 Texte envoyé par jmsatto

 La blogazette des ulis :

 www.jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com

On pourra apprécier la diversité des photos obtenues en visitant deux expos virtuelles :

-"Les Ulis, pays des merveilles ?" sur : www.jmsatto.blogspot.com

-"Charmes méconnus du Hurepoix" sur : www.jmsattohurepoix.blogspot.com 
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • armand 19 février 2011 19:19

    Un excellent point de vue, merci à vous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires