Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les télés locales regardées par les grands médias

Les télés locales regardées par les grands médias

Avec le déploiement de la TNT, les chaînes locales élargissent leur diffusion et attirent de nouveaux spectateurs. Les grands groupes croient déceler un nouveau marché et investissent le secteur.

Que TF1 s’intéresse à ces petites télés est un signe qui ne trompe pas. Il se passe quelque chose de nouveau dans le PAF. TF1 Publicité est devenue début novembre la régie nationale de 30 chaînes locales. 30 télés locales et régionales, dont 12 sont déjà passées en diffusion numérique terrestre (TNT) en septembre 2007.

« C’est un beau coup, une date charnière, réagit Jean-Luc Nelle, le Président de TLSP, une association qui regroupe des télévisions de proximité d’initiative locale. Le fait que TF1 Publicité pense aux télés locales pour diversifier sa régie témoigne que l’on est entrés dans une époque de maturité des télés locales ». Nouvelle annonce quelques jours plus tard. Cette fois c’est NRJ Group, France Télévision Publicité et le groupe Hersan Média qui s’associent pour créer une régie TV locale sur 40 villes.

Les télévisions locales suscitent décidément un grand intérêt. Celui d’un nouveau marché publicitaire grâce à l’audience cumulée de toutes ces chaînes. Ces nouveaux entrants font suite, ces deux dernières années, à des prises de participation réalisées par des grands groupes. D’abord la Caisse d’Epargne présente au capital de 13 chaînes locales. Ensuite des noms connus des médias, comme Hersan actionnaire de 7 chaînes (Grenoble, Orléans, Paris...). Dernier entrant NRJ à Paris et Montpellier.

Une situation nouvelle pour ces médias locaux habitués à tirer le diable par la queue. Ce qui a changé : la TNT qui permet à ces télés, aujourd’hui diffusées dans leur très grande majorité sur le câble, de diffuser plus largement et donc de capter de nouveaux téléspectateurs. A la fin de l’année, seules 25 chaînes sont reprises en TNT. Avec la fin annoncée de la diffusion en 2011, elles seront toutes sur la TNT. Avec des opportunités nouvelles de création. Le CSA multiplie ces derniers temps les appels à candidatures. Le 9 novembre dernier, étaient concernées les villes de Brest, Saint-Etienne, Strasbourg, Nice, Menton et Montluçon. Et le 13 décembre prochain, le CSA invite tous les porteurs de projets France à une réunion.

La France compte aujourd’hui une petite centaine de chaînes locales. L’Espagne, un millier. L’avenir est au télés locales en France. Il se passe décidément quelque chose de nouveau dans le PAF.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • wesson 20 novembre 2007 01:38

    la nouvelle pelletée de sac à pubs et outres à lobbies, sans intérêt.

    Le contenu de ce qui existe est déjà d’une incroyable vacuité : 95% de recyclage et le reste en émissions de bavardage ou les quelques même abonnés des médias viennent déverser leur cliché à longueur de journée tout en essayant de nous refourguer leur camelote.

    Pour comprendre ce que sera la TNT de demain, il suffit de regarder ce que sont devenu aujourd’hui les radios libres des années 80

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès