Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Libé : un curieux « Comité Ukraine »

Libé : un curieux « Comité Ukraine »

Dans les blogs de Libé, dont il faut avouer que la direction semble avoir honte tant ils sont relégués au fin fond de l'arborescence du site(tout en bas à droite après avoir cliqué sur "menu"), il y en a un appelé "Comité Ukraine".

Késako ?

On regarde et on y voit que "la révolution de Maïdan continue". J'ignorais qu'il y avait eu une révolution ou un coup d'état en Ukraine car notre presse hexagonale ne cesse de clamer depuis 2 ans qu'il y a toujours eu une continuité légale.... Passons....

On gratte, et on voit des universitaires, des journalistes, des écrivains. Bon.

Naïvement, on est en droit de penser qu'un "Comité Ukraine" s'intéresse à toute l'Ukraine et pas qu'au Maïdan, sinon, il faudrait le rebaptiser "Comité Maïdan". Naïvement, on imagine qu'un Comité Ukraine s'intéresse essentiellement à l'Ukraine. Chacun a le droit d'avoir son avis. Libre à chacun de voir dans les événements d'Ukraine, une colère spontanée et démocratique contre" l'oppression" Russe. Libre à chacun d'occulter les 5mds de dollars avoués par Mme Fuck-UE-Nuland-épouse-Kagan, son "Yats est notre homme" et son refus d'accords de sortie de crise, libre à chacun de refuser de voir les hordes fascisto-nazis et de décréter qu'elles n'existent pas, d'identifier les snippers non identifiés, d'applaudir à l'interdiction de la langue Russe, de rire quand des miliciens au signe de la SS Galicie mettent les représentants du peuple dans les poubelles, d'exulter quand on envoie l'armée, les avions, les chars et les hélicoptères de combat contre une population qui s'inquiète de son statut de citoyen de seconde zone et qui ne reconnaît pas ce qu'elle appelle un coup d'état, de détourner les yeux quand des miliciens hilares font brûler vif des dizaines de personnes à Odessa comme au "bon vieux temps" ; libre à chacun d'éluder Azov et croix gammées, libre à chacun de transformer les "ignobles oligarques pro-russes" d'hier en véritables parangons de la transparence démocratique la plus occidentale maintenant qu'ils sont restés aux commandes, libre à chacun de se féliciter que le pouvoir Ukrainien recrute à l'étranger des racailles recherchées dans leurs pays même, pourtant pas soupçonnables d'être copains avec les Russes, libre à chacun de sombrer dans le complotisme le plus indigent en voyant des agents de Poutine partout où un citoyen qui a des yeux, des oreilles, de la mémoire et un cerveau refuse de sombrer dans la propagande la plus ridicule et porteuse de massacres qu'on ai vu depuis les prémices de la guerre 14-18. Libre à chacun d'avoir son avis.

Mais ce qui est surprenant, c'est que ce "Comité Ukraine" ne s'occupe pas, mais alors pas du tout, de l'actualité ukrainienne, de l'avenir ukrainien, des défis ukrainiens, du quotidien ukrainien, ce "Comité Ukraine" ne semble pas ou plu intéressé par ce qui concerne l'Ukraine. Voyons plutôt ses derniers articles :

17 juin

"En France, le Poutisme se porte bien" : on y fait la pub du risible "la France Russe" de l'ineffable N. Henin. Le rapport à l'Ukraine ?

Puis le 27 mai

"Quelques sénateurs en campagne pour lever les sanctions contre Moscou". Article où l'on accuse presque la représentation nationale de haute-trahison (mais envers qui en fait ?...). Pour mémoire, et l'Assemblée ET le Sénat ont demandé ceci. Mais pour "Comité Ukraine", visiblement, ce qui n'est pas dans la ligne Nuland est un vendu à Poutine. S'interesser à l'intégration Européenne de l'Ukraine (humhum) ou d'un programme d'aide nationale à l'Ukraine, pourquoi pas. Mais insulter la représentation nationale pour refuser de se suicider diplomatiquement, quel rapport avec l'Ukraine ?

Puis le 15 mai

"Djamala la peite Chanteuse qui renvoie chez eux les petits hommes verts de Poutine". Encore une fois, on casse du Russe.

Le 11 Mai

"55 députés font allégeance à Poutine."

4 mai

"Tartars de Crimée, l'acharnement du pouvoir Russe"

Puis, "Tchernobyl, 30 ans après"(on y remplace avantageusement Russe par URSS) puis "Comment la pilote Nadia Savtchenko a été arrêtée" (par qui ? Ha les Russes ?) puis le "Komintern Souvernainiste de Poutine". Et ainsi de suite. On y parle même du pape qui rencontre le patriarche Russe à Cuba, ou autres histoires.

Voici donc les derniers mois de publication d'un blog qui se veut le chantre d'une Ukraine moderne et débarrassée de l"étreinte affreuse" du "Moscal", qui clame haut que "la Maïdan continue"...

Est-on là dans la promotion d'une vision de l'Ukraine, ce qui est le droit de chacun, ou dans l'acharnement le plus russophobe, l'incitation à la haine d'une nation ? Tous les signataires de ce "Comité Ukraine" cautionnent-ils cet effarant déferlement haineux dont la dérive est de plus en plus manifeste ? Libé va-t-il encore longtemps laisser se répandre ce militanisme de la haine ?

Précision : je ne suis ni d'extrême droite, ni d'extrême gauche, je ne suis pas poutinophile, je ne suis pas rémunéré par une officine Russe, je suis simplement un citoyen Français effrayé de voir où nous mènent les zélateurs de la néoconnerie de tout pays, et qui refuse que le peuple Russe puisse imaginer que mon peuple, mon pays, soit à l'image d'imprécateurs aux petits pieds.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Pierre Pierre 20 juin 12:50

    Quand on voit le nom de Marie Mandras parmi les participants du comité, on a compris que c’est un club d’anti-russes invétérés. Il ne faut donc pas chercher une once d’objectivité dans ce blog.


    • Samson Samson 20 juin 15:16

      « Tous les signataires de ce »Comité Ukraine« cautionnent-ils cet effarant déferlement haineux dont la dérive est de plus en plus manifeste ? »
      Tous les signataires, je ne sais pas (connais pas et existent-ils seulement ???), mais les officines de l’OTAN à l’origine de son financement, sans nul doute !

      « Libé va-t-il encore longtemps laisser se répandre ce militantisme de la haine ? »
      C’est pour la bonne cause, voyons !
      Il y a belle lurette qu’en gage d’information ou d’analyse, Libé (comme Le Monde et les autres médias main-stream) n’ont guère à vendre que la soupe toujours plus indigente et nauséeuse - à vous faire regretter la liberté de ton en vigueur du temps de l’ex-Pravda - d’une Pensée Unique désormais aux abois.
      Rien ne vaut une frappe nucléaire préventive contre l’infâme Vlad Poutine et ses alliés, coupables d’obstruction à l’émergence d’un ordre international unipolaire, pour relancer enfin le business juteux du complexe militaro-industriel et lui permettre de renouer avec une « croissance » plus soutenue : de toute manière, Europe et Moyen-Orient seront les premiers à trinquer !
      D’où, sous couvert de « liberté d’expression », l’intérêt d’ouvrir la tribune à tous les idiots utiles susceptibles de nous y préparer ... et ils ne manquent hélas pas ! smiley


      • roman_garev 20 juin 17:16

        Le vrai nom de ce soi-disant « comité » serait « Comité Anti-Russie ». Une des multiples cellules mornes du réseau anti-russe créé par les néocons.

        D’ailleurs « Anti-Russie » c’est l’unique raison d’exister de l’Ukraine actuelle.

        • roman_garev 20 juin 19:03

          En tant que membre d’honneur de ce « comité » je peux proposer l’assassin en blouse du médecin, un certain Tchernov qui avoue sur la TV ukrainienne d’avoir tué par ses médicaments des dizaines de « séparatistes » blessés qu’il était censé de guérir : http://rusvesna.su/news/1466415957 (en russe) et sur Youtube (mais c’est long) : http://www.youtube.com/watch?v=0qhrTobhhZ4


          Un Josef Mengele de nos jours...

          • zygzornifle zygzornifle 20 juin 19:41

            ils ont un plan Vodka c’est tout .....


            • politzer politzer 21 juin 01:10

              http://www.mesopinions.com/recherche?t=guerre+russie

              signez er faites signer pour la paix et contre l impérialisme


              • MAIBORODA MAIBORODA 21 juin 08:21

                Libé

                Le Monde
                Ajoutez y MEDIAPART

                • MAIBORODA MAIBORODA 21 juin 08:23

                  ( suite)


                  et les médias « officiels »
                  et BMFTV
                  et I Télé
                  etc...

                  • sokom25 (---.---.177.251) 21 juin 10:56

                    En 91, en Croatie sous Tudjman, le parlement croate proclame que les serbes en Croatie deviennent simple minorité. Sous la Yougoslavie de Tito, chaque peuple présent en nombre dans une république avait le titre de « peuple constitutif ». Tout ça pour évité les abus de la majorité.

                    Exemple en Croatie, les croates ne pouvaient pas accéder à l’indépendance contre la volonté des serbes. Idem en Bosnie, il devait y avoir consensus.
                    C’est la même chose avec les russophone d’Ukraine, d’ou le parallèle avec l’Ex Yougoslavie.

                    En 91, tout l’occident à pris le partie de la Croatie. Je vous invite à vous documenter sur Tudjman et les dirigeants croates de l’époque. Encore aujourd’hui, la présidente actuel déclare aimer le chanteur néonazie Thompson... En Ukraine on a tous vu ces croix gammé, ces signes du renouveau nazie en Europe, et on les soutiens...

                    Avons nous vraiment vaincu le nazisme en 45 ? En fait si vous suivez le raisonnement des médias mainstream, en Ex Yougoslavie, les nazies c’était les serbes, en Ukraine c’est les russes... à croire que les nazies nous font un pied de nez.

                    • Doume65 21 juin 14:23

                      Dans le longue liste de ce que les médias ne voient pas, il y a aussi les pensions que Kiev n’envoie plus aux régions séparatistes.


                      • MAIBORODA MAIBORODA 21 juin 18:05

                        Étant allé me renseigner « à la source », ce qui m’a demandé une abnégation circonstancielle, car j’ai proscrit « Libé » de mes lectures ordinaires depuis belle lurette, j’ai découvert que la liste des signataires, annoncée comme étant composée de  "spécialistes de l’Ukraine et de la Russie et d’ intellectuels de tous bords« , comportait les noms des »russologues" bien connus qui courent les plateaux, les lucarnes et les écritoires pour y déverser ordinairement leur credo atlantiste et leur haine de la Russie.

                        Certes, quelques « intellectuels » (les guillemets s’imposent) que d’autres qualifieraient d’idiots utiles permettent de donner à cette liste partisane et engagée un semblant de pluralité, mais on y retrouve la plupart des russophobes avérés et des marionnettes atlantistes qui s’agitent dans nos médias en brandissant l’étendard de la démocratie militante.

                        Grande a été ma stupeur lorsque j’ai lu, dans l’exposé des motifs cette phrase sublime :  « Aussi voulons-nous ici parler de ce pays européen en péril ». Je pensais en effet, fort ingénument je le concède, que les commanditaires, les initiateurs, les acteurs et les thuriféraires de Maïdan avaient précisément sauvé l’Ukraine de tous les périls présents et à venir en la faisant basculer dans le camp béni de la démocratie occidentale, et en la faisant bénéficier, derechef, des mérites et des vertus de cette dernière, au prix, certes d’un « accommodement » évident mais sans doute passager avec les nostalgiques du nazisme et les fascistes déclarés qui promeuvent ce nouvel ordre ukrainien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jacobin

Jacobin
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès