Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Libération : Plenel, Schneidermann et les autres...

Libération : Plenel, Schneidermann et les autres...

Edwyplenel_1 Pour ceux qui s’intéressent au sujet, il est ressorti du grand oral d’Edwy Plenel devant Libération qu’il voulait faire de Libé le journal du combat « anti Nicolas Sarkozy ». Edwy Plenel, selon des sources concordantes, aurait prononcé ces mots. Daniel Schneidermann (ancien du Monde aujourd’hui chroniqueur à Libé) l’affirme dans son dernier post dans le big bang blog. Il profite de cette citation pour expliquer que du coup, il ne croit pas au plan Plenel pour Libé.
Il n’est pas le seul ; sur le Web, de nombreuses personnes, remettent en cause la capacité du plan Plenel à relancer Libé.
Mais puisque c’est ici le « journal d’un journaliste », faisons œuvre de journalisme. Ici (lire document) tu trouveras, cher lecteur, le texte intégral de l’intervention de l’ex-directeur de la rédaction du Monde devant les personnels de Libé. Tu chercheras, en vain, la phrase qui lui est attribuée sur un journal « anti-sarkozy ». Que prévoit le projet d’Edwy Plenel : « Libération doit assumer clairement son identité d’être le quotidien de gauche. De la gauche dans sa diversité. Des gauches dans leur diversité. Mais un quotidien de gauche. Comme personne n’a de doute sur le positionnement politique de The Independant ou du Guardian en Grande-Bretagne, ou d’El Pais par rapport à El Mundo.
Cette place est à prendre. Il n’y a plus de compétition sur ce côté-là. Quelles que ce soient les sensibilités des journalistes des autres quotidiens généralistes -il y a des journalistes de gauche au
Figaro- cette place est à prendre. Ce n’est plus l’image du Monde, ce n’est pas évidemment l’image du Figaro  ».Libération, journal des gauches ? Comment ne pas adhérer à ce projet, puisque c’est tout simplement l’histoire de Libé. J’ai expliqué, ici même dans un post précédent, comment Libé s’était à mon sens perdu.
Qu’y a-t-il d’autre dans cette profession de foi, dans cette méthode que propose Edwy Plenel ? Il parle d’un quotidien « resserré, mobile qui impose son propre agenda ». En somme, un quotidien qui soit acteur de l’actualité et qui n’hésite pas à monter en une des sujets qui dérangent. Plenel avance également l’idée d’une communauté autour du Web payant, d’un hebdomadaire luxueux et intellectuel, type New Yorker ou Time. Si les Américains y arrivent, pourquoi pas nous ?
Nous sommes donc bien loin de la caricature d’un journal « anti-Sarkozy » que certains ont voulu faire passer. Pour quelle raison ? Peut-être l’indépendance du Monde à l’époque Plenel dérangeait-elle un peu trop ? J’entends déjà les hurlements de ceux qui pensent que Plenel a fossoyé le Monde et qui vont dire : « Lis le Péan-Cohen ». Certes, il y a eu des erreurs, je pense, par exemple, au trop-plein sur Roland Dumas, ou encore au fiasco sur l’affaire Baudis.
Mais à côté de cela, Le Monde - sous la plume d’Hervé Gattegno, entre autres - a sorti les affaires Chirac, il a été le premier à titrer « Le Pen au 2e tour ? », a fait avancer le travail de mémoire sur la Guerre d’Algérie, et bien d’autres choses encore. Surtout, Le Monde de cette époque m’a donné envie de faire ce métier, il m’a montré que la presse de qualité, indépendante et intelligente existait. Il correspondait à un engagement citoyen. Plenel disait à l’époque : « Je suis mondiste », quoi de mieux pour résumer cette exigence de journalisme.
Gageons que Plenel demain pourra avoir les moyens réels d’être « libéiste ». 
En tant que jeune dans cette profession, ce serait l’une de ces aventures journalistiques qui me ravirait, et qui, j’en suis sûr, régénérerait la presse française.


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (89 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • chantecler (---.---.4.246) 18 octobre 2006 10:32

    @ Libé:laissez sa chance à Plenel:ce n’est pas un con et toute personne intelligente a eu l’occasion d’évoluer dans sa vie sans se renier.


    • chantecler (---.---.4.246) 18 octobre 2006 10:48

      Quand je pense que j’ai souscrit à la création de Libé,que j’ai vendu les premiers exemplaires,et que je dois avoir dans mes archives le N° prototype,et quand je vois ce qu’il est devenu:la main mise des pros qui voulaient se faire de fric,sa mise au pas ,et l’élimination de sa conception coopérative:le même salaire pour tous,les NDLC,etc. Cela dit,il y a eu des abus,notamment dans les rubriques « chérie je t’aime ».Par contre,j’ai fait mes débuts de plombier-zingueur,aprés formation AFPA,grace aux annonce de l’ancien libé:création avec des potes d’une société ouvrière de production.(SCOPLAS).


      • ohlala (---.---.124.230) 18 octobre 2006 13:12

        amusante votre évocation des NDLC, parce-que les interventions iconoclastes de DW dans ces colonnes m’ont rappelé une période convulsive de Libé où 4 clowns du nom de Bazooka (Kiki Picasso, etc) gribouillaient le doc du journal tous les soirs allègrement sans être autrement inquiétés par la rédaction paralysée gauchohumaniste. Genre de graffeurs intempestifs. Je pense que l’épisode est en train de se répéter ici-même et aujourd’hui. DW n’est autre qu’un Bazooka bis repetita, il n’a rien inventé. Faux artistes.


      • (---.---.162.15) 19 octobre 2006 10:05

        Ah, Démian West sévit aussi dans Libé ? Et la rédaction est aussi amorphe que sur Agoravox ?

        Am.


      • ohlala (---.---.124.230) 19 octobre 2006 10:12

        Ouaff ! rigolade. Très bon, dès le matin. Ca commence fort aujourd’hui.


      • Sam (---.---.116.120) 22 octobre 2006 22:50

        « ..Par contre,j’ai fait mes débuts de plombier-zingueur,aprés formation AFPA,grace aux annonce de l’ancien libé.. »

        LOL


      • DEALBATA (---.---.166.140) 18 octobre 2006 12:36

        Ses créateurs sont tombés dans leurs propres panneaux : Il continuent à faire un journal soixantehuitard alors que tout va de plus en vite et que les repères qu’ils avaient cru imposer durant ces années là ont complètement disparus. C’est le journal d’une génération en voie d’extinction. Pour rester branché : relire et penser la Genèse ... de retour sur terre prochainement !

        Jean Cocteau disait : « La mode c’est ce qui ce démode ».


        • mollomollo (---.---.237.238) 18 octobre 2006 16:29

          No comment : Libé-Rotschild ? sauf erreur.


        • vivelesartistes (---.---.237.238) 18 octobre 2006 19:46

          jean Cocteau a été surréaliste,homosexuel et un temps communiste,sauf erreur !


        • aebc (---.---.53.119) 18 octobre 2006 12:53

          cela, fait bien longtemps que libération n’a plus mené de combats, excepté pour être le relais du parti socialiste...je ne vais pas verser la moindre larmes pour nos nantis de journaleux qui ont des avantages à faire pleurer la France entière....


          • machinchose (---.---.129.40) 23 octobre 2006 09:58

            ne versez pas la moindre larme et réjouissez vous ! le jour ou il n’y aura plus de journaliste et ou l’information sera assurée par Arthur (qui sans être journaliste croule sous bien plus d’avantages autrement plus scandaleux) ah ce sera bien !! non ?


          • michel (---.---.13.206) 18 octobre 2006 14:23

            « Libé », le journal de la gauche. Cela veut il dire que « Libé » va se limiter à véhiculer les idées de la gauche ? Même quand elle se trompe ? Peut importe que la thèse de gauche sur tel ou tel sujet soit erronée, partielle, partiale, mal documentée, pourvu qu’elle soit de gauche, elle sera relayée, entérinée, louée par « Libe » ? Cela voudrait dire que toute opinion émise, toute proposition faite par qui ne serait pas de gauche serait invalidée, condamnée, sinon karchérisée (c’était trop facile, je n’ai pu y résister). Cela voudrait-il dire qu’une idéologie en remplacerait une autre, qu’un arbitraire journalistique se substituerait au précédent, que le borgne de l’oeil droit prendrait la place du borgne de l’oeil gauche, que l’appel au talent d’analyste du lecteur serait tout aussi absent que naguère, que l’insulte à son intelligence perdurera ? Et si l’on imaginait que « Libé » devienne le journal de la VERITE, de l’information OBJECTIVE, de la confrontation des idées et des opinions dans leur entière diversité, de la distanciation vis à vis des personnes, de l’indépendance de ses journalistes, une tribune ouverte, sans pour cela écarter les polémistes à conditions que tous leurs courants soient représentés, TOUS. Alors peut-être, « Libé » redeviendra un vrai quotidien d’information (pas de propagande), peut-être renouera-t-il avec la grande tradition du JOURNALISME genre « Figaro » du XIX° siècle, peut être grâce à ce retour au vrai journalisme relirons nous des ZOLA, des JAURES, des MALREAU. Je rêvais, mais je me suis fais plaisir à rêver. Et si des hommes se levaient, si des hommes prenaient leur plume (pardon, s’ils se mettaient à leur clavier) s’ils écrivaient ce qu’ils voient, ce qu’ils pensent et non ce que certains attendent d’eux, oui, peut-être « Libé » renaîtrait il.


            • tropcesttrop (---.---.237.238) 18 octobre 2006 17:29

              Pince mi et pince moi sont dans un bateau.......


            • machinchose (---.---.129.40) 23 octobre 2006 10:00

              « objectif » n’a pas de sens. être de gauche c’est juste une question d’affirmer un point de vue. que je sache un militant socialiste ne se prive pas de critiquer la politique du PS. La question est la question de l’indépendance et de l’honnêteté. L’objectivité est une foutaise.


            • B.L. (---.---.157.157) 18 octobre 2006 15:11

              Les propos de Plenel sur Sarkozy figurent dans le compte-rendu de l’assenblée générale du 13 octobre :

              http://sartre.blogspirit.com/archive/2006/10/16/liberation-l-improbable-destin.html#comments


              • Daniel Milan (---.---.168.11) 18 octobre 2006 17:36

                Plenel, le trosko-sioniste, fut pendant longtemps l’incontournable chroniqueur judiciaire du Monde, très apprécié des juges et des procureurs !

                Salut Edwy Plenel !


              • (---.---.243.48) 18 octobre 2006 17:39

                 smiley smiley smiley smileyMilan ! smiley smiley smiley


              • Kriss (---.---.39.91) 18 octobre 2006 23:49

                Très faible probabilité qu’il ne sorte autre chose qu’une longue agonie tragico comico grotesque de la crise de Libé. En revanche préparez vous à une très longue litanie, liturgie je devrais dire, éplorée de la très vaste confrérie des journalistes de Gôche et des autres par pur réflexe pavlovien corporatiste et de mimétique pour aussi éviter les regards en coins des confrères indignés.

                Très forte probabilité qu’en dépit d’un soutien indéfectible mais aucunement rémunérateur des différentes revues de presse qui citeront chaque jour le « très bon papier de Libé sur ... », à l’identique de France Soir et de l’Huma, que le consommateur français, ah le cochon de beauf acculturé ! ne se précipite chez son marchand de journaux.

                Très faible probabilité inversement proportionnelle au soutien indéfectible ci-dessus de lire ou d’écouter en revanche de vraies remises en question et réflexions sur la Presse du futur.

                Reste à attendre en ricanant, en ricanant sur Rotschild Citizen Kane du XXIème siècle évidemment pas sur les pigistes et futurs licenciés de Libé, l’après élection présidentielle pour voir le sens et le % de la pente vers la fin.

                Quant à The Independent, El Pais, etc. ...journaux de Gôche cher Edwin ? Hum, peut être de Gôche mais à uniquement l’aune de la propre tendance beaucoup plus à droite et libérale de ces pays que la France donc aucune chance qu’ils en fassent des tonnes misérabilo manipulatrices outrées, bref « à la Libé » et fier de l’être, sur leur Cachan et leur Sarko à eux.


                • arturh (---.---.119.98) 19 octobre 2006 07:57

                  « grand oral d’Edwy Plenel devant Libération qu’il voulait faire de Libé le journal du combat « anti Nicolas Sarkozy ». »

                  C’est complètement stupide, Libé est DEJA un journal anti-sarkozy !


                  • yloiseau (---.---.100.38) 19 octobre 2006 08:47

                    La réponse de Plenel n’est pas seulement politique. Elle est aussi professionnelle. A une époque où le problème du « journalisme » est posé -et notamment ici même- par la plus que forte pression de l’internet, la proposition du multi support peut entrainer des changements parfaitement en rapport avec la « révolution numérique ». Comme si Plenel avait lu -ou suscité- le livre blanc de l’ESJ pour son 40° anniversaire.


                    • Yann (---.---.137.42) 19 octobre 2006 10:16

                      Fallait pas virer tout les journalistes conservateurs de vos feuilles de choux périmées Messieurs les censeurs 68tards, si vos journaux coulent c’est qu’il ne représentaient plus que l’opinion des ampoulés du Flore. Que crêvent les gauchistes et leurs organes de propagande n’est que justice, et à l’heure de l’oraison nous chieront sur vos cadavres..


                      • José w (---.---.25.142) 19 octobre 2006 10:24

                        Libération n’a qu’à faire de la vraie information plutôt que de faire de l’intoxication : il a vendu son âme aux lobbies, et maintenant, il cherche par des tours de passe-passe pour « repartir du bon pied » sur le dos des employés qui vont devoir prendre la porte.

                        Les mieux informés d’entre eux ont déjà fait leurs bagages alors que le navire prend l’eau de toutes parts...

                        Ils pourront toujours postuler à RTL ou au Figaro !

                        Mais finalement tout cela ne n’intéresse plus qu’une poignée de lecteurs de plus en plus esseulés... il n’y a qu’à lire les commentaires sur libe.fr pour voir que le trouble est très grand à Libé, y compris chez les lecteurs qui soutiennent le quotidien.


                        • jamesdu75 jamesdu75 19 octobre 2006 12:30

                          N’etant pas journaliste. Je trouve que c’est un juste retour des choses que le caractère pretentieux et orienté se retourne contre eux.

                          Je ne lis que trés peu des journeaux de droite gauche ou milieu pour la simple est bonne raison qu’en lisant un journal tu es toujours orienté vers un point de vue. Sans oublié les insinuations douteuse (voir hier Le Parisien dans un mini-article plus qu’orienté anti-Sarko a vomir -sachant que je ne suis pas de droite c’est pour dire).

                          A quand un vraie discours sur l’utilité du capitalisme dans Charlie Hebdo ou les horreurs engendrés par le FMI dans le Monde. Jamais tout simplement parce que cette « ligne editorial » n’est un reflet de la complaisance des journalistes à faire toujours la même chose. Un travail de toutou pour le reste de l’etat.


                          • machinchose (---.---.129.40) 23 octobre 2006 10:03

                            degré zéro de la reflexion james... et si vous songiez à prendre un article et à réflechir... mais bon il faut pour cela être autonome.

                            cette flemme intellectuelle qui se cache derrière « je ne lis pas les journaux, ils ne sont pas honnêtes »... affligeant. (et ce serait bien de cultiver aussi le goût parce que cette image qui vous habille... le gothique c’est bien, en abuser ça craint. si je peux me permettre.)


                          • Pierre (---.---.214.181) 19 octobre 2006 13:16

                            « Mais à côté de cela, Le Monde - sous la plume d’Hervé Gattegno, entre autres - a sorti les affaires Chirac, il a été le premier à titrer « Le Pen au 2e tour ? », a fait avancer le travail de mémoire sur la Guerre d’Algérie, et bien d’autres choses encore. »

                            Tempérons quelque peu ce bilan, oui Le Monde et Hervé Gattegno ont sorti et défriché les « affaires Chirac », oui ils ont fait avancer le travail de mémoire sur la Guere d’Algérie, mais non ils n’ont pas été seuls et notamment sur le 17 Octobre 1961 que Libé aurra largement contribué à remmémorer. Enfin non, Le Monde n’a pas été le premeir quotidien à titrer à la Une sur Le Pen au 2e tour. C’est... France-Soir qui avait été le premier. A l’époque le titre n’était pas loin des 80.000 exemplaires. Comme Libé aujourd’hui...


                            • (---.---.185.115) 21 octobre 2006 18:10

                              Et si en fait le but non avoué de Edouard Rothschild était uniquement de faire disparaitre libé ? acheter pas cher (pour lui) ’un poil à gratter’ potentiel pour ensuite avoir en toute légitimité les mains libres pour le rayer de la carte et ainsi servir le libéral-fachisme dont il est un des mentors ?


                              • Notaire de rien (---.---.4.82) 21 octobre 2006 19:35

                                les immeubles où sont installés libé et francesoir sont infinement plus rentables que les journaux !les repreneurs sont assis sur un tas d’or !Une revente complete ou à la découpe décuplera leur investissement !


                              • Leonid Bronstein (---.---.41.170) 21 octobre 2006 22:07

                                Le journal Libération va tomber dans une des poubelles de l Histoire ??? Ca c est une bonne nouvelle... ; ET ses chantres vont être embauchés par le Monde ? Cest mieux que d être au « chomdu ».... ! Espéront que cela va précipiter aussi la chute de ce dernier !!!


                                • Benoît Sraentzel (---.---.102.41) 22 octobre 2006 18:14

                                  très bien vu, & merci pour le commentaire


                                • Sam (---.---.116.120) 22 octobre 2006 22:48

                                  ce serait l’une de ces aventures journalistiques qui me ravirait, et qui, j’en suis sûr, régénérerait la presse française

                                  Je suis sûr qu’il y a des dizaines de journalistes de talent en France dont l’étiquette « de gauche » est bien collée et qui ont les qualités de manager de Plenel, des idées nouvelles et une volonté de voir prendre, de nouveau, à Libé, le chemin qu’il n’aurait pas dû oublier. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès