Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Libération, un avenir en fuite ?

Libération, un avenir en fuite ?

Quoi qu’on en pense, difficile de ne pas s’accorder sur le fait que le journal de la rue Béranger occupe une place historique dans le paysage des médias français. Libération a été fondé par l’illustre Jean-Paul Sartre, Serge July, Philippe Gavi, Bernard Lallement et Jean-Claude Vernier le 18 avril 1973. De cette extrême gauche, tendance maoïste, il va évoluer vers un format nettement plus social-démocrate dans les années 80. Titre animé longtemps par Serge July qui en parlait comme d’un journal « Libéral-libertaire ».

Aujourd’hui, après de nombreux épisodes, dont celui du départ de Serge July et Louis Dreyfus en juin 2006 à la demande du nouveau propriétaire Édouard de Rothschild, le journal continue inlassablement à perdre de l’argent. Ce sont donc, désormais les hommes d’affaires Édouard de Rothschild et Bruno Ledoux qui sont à la manœuvre … dans un contexte de crise financière et morales … Le titre est au bord du dépôt de bilan, la vente au numéro s’effondre de 30 %, la relance du titre et du site internet n’ayant pas pu enrayer la chute, les actuels actionnaires se refusent à recapitaliser le titre.

Les relations se tendent de plus en plus entre la direction, les actionnaires et les journalistes. Les ébauches de « relance du titre Libération » font bondir la rédaction qui réplique par : « Nous sommes un journal. Pas un restaurant, pas un réseau social, pas un espace culturel, pas un plateau télé, pas un bar, pas un incubateur de start-up... ».

La rédaction ayant obtenu le départ de Nicolas Démorand, les actionnaires le remplace par Pierre Fraidenraich …. Le fond du puits semble être ainsi atteint.

Quelques extraits de l’échange, mercredi entre le nouveau directeur, fraichement désigne et la rédaction à l’occasion du rituel de présentation, dans la grande salle du hublot.

« Je viens parce que je suis absolument convaincu de la puissance de la marque, de ceux qui la produisent, des titres qui sont édités. […] J’ai comme mission de vous porter sur d’autres terrains qui ne sont pour l’instant pas explorés, où l’on gagnera le pari de la profitabilité. […] Voilà, je n’ai pas beaucoup plus de choses à vous raconter. » tels sont les propos de Pierre Fraidenraich … libération est mort !

De son côté le nouveau président du directoire François Moulias finit d’achever le sale boulot en parlant de réduction des charges, de déménagement et surtout en évoquant la construction du « Flore du XXIe siècle ».

Un journaliste prend la parole pour tenter de remettre les pendules à l’heure en expliquant que « Libération n’est pas un lieu que l’on monétise, mais un bout de société française ».

La suite est violente dans le procès en incompétence qui lui est fait à diriger Libération. Il poursuit par ces mots : « Je n’ai pas grand-chose à répondre. Je suis très surpris. Déjà, avant même d’avoir à me présenter à vous, on a esquissé les contours d’un portrait... Je n’ai même pas envie de le qualifier parce que je trouve ça tellement bas et assez minable. ».

Ajoutant alors que son engagement à droite est mis en cause : « « Qui vous autorise à dire que je suis sarkozyste ? En quoi ça vous concerne ? […] Le rituel initiatique d’accueil est très pestilentiel. […] Je ne suis ni de gauche ni de droite. […] Je suis ici pour relever un défi industriel. […] Je n’ai pas d’autre moteur que celui de vous accompagner, en tout cas de vous diriger, de vous mener à un projet dans un écosystème compliqué qui est celui de la presse, à gagner le défi de la profitabilité. »

Défi industriel, profitabilité, l’incompréhension est totale, pour enfoncer le clou, il ajoute : « on peut maximiser la performance de la marque ».

Sémantiquement et politiquement les actionnaires et la rédaction n’ont plus rien à partager, si ce n’est à faire valoir, pour ceux qui peuvent se le permettre la clause de départ.

A suivre …


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 4 avril 2014 12:44

    Le mieux serait encore de leur laisser le journal, à ces journaleux. En scop. Ça permettrait de mesurer, en sous, la viabilité de leurs mirifiques orientations et projets. 


    Même éphémère, ça serait déjà un mieux incontestable. Parce que, pour des progressistes mâtinés de révolutionnaires, être tenus à bout de bras par un Rothschild, ça la fout carrément mal.

    • rocla+ rocla+ 4 avril 2014 12:48

      Ben oui , à force de raconter des histoires à dormir couché 

      Libération un peu comme Agoravox perd sa crédibilité . 



      Le journalisme , le vrai ne sert pas de panneau indicateur du 
       «  bien penser  » et de ramasse-moutons .

      Pareil pour les multiples articles de Pelletier , la propagande
      n’ est pas journalisme .

      • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 avril 2014 12:50

        Un Flore du XXIe siècle...
        Lieu idéal pour les sermons de l’Abbé Pelletier !


        • mario mario 4 avril 2014 12:57

          « A Marseille , les sardines etaient bourées d »héroine...Liberé les sardines et il n’y aura plus de marailleurs....."

          Léo Ferré .

          a bon entendeur...


          • Papybom Papybom 4 avril 2014 13:00

            Monsieur Pelletier.

             

            Vous n’étiez pas au du pot de départ de Sylvie Maligorne, chef du service politique de l’agence France-Presse ?

            Ce n’est pas Relais et Châteaux, mais Relais du Château !

             

            Le gouvernement de gauche ne pouvait pas manquer ce rendez vous, plus urgent que les petits problèmes des vilains et autres manants : François Hollande, Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon, Michel Sapin, Jean-Vincent Placé, Pierre Laurent, Christian Jacob, Jean-Louis Debré, Valérie Pécresse…

             

            Deux absents de marque : Ségolène Royal et Jean Pelletier. Ou étaient-ils ?

             

            Du temps de De Gaulle l’on disait que les journalistes se couchaient devant les politiques. Aujourd’hui ils couchent avec.

             

            Votre dévotion n’est pas récompensée.

             

            Serviteur, Monsieur.


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 4 avril 2014 13:45

              mais si bien sûr ...


            • Papybom Papybom 4 avril 2014 14:05

              Monsieur Pelletier,

               

              Je vous préfère dans la lumière, comme ici :https://plus.google.com/116314967042812522547/posts

               

              C’était vous qui passiez les plats ?( une habitude) N’oubliez pas de déclarer vos extras au fisc.

               

              Serviteur, Monsieur.


            • Furax Furax 4 avril 2014 13:01

              Jean
              Ca semble hors-sujet mais pas tant que ça. Pourquoi financer des organes de propagande,

              "Les « journalistes » français ont clamé avec un empressement touchant l’affirmation ukrainienne selon laquelle les tireurs de Maidan seraient Russes !
              Avec un enthousiasme aussi vertigineux que leur silence absolu à propos de la communication téléphonique de Ashton (confirmée pat le gouvernement Letton).
              En ces temps de vaches maigres (voir article Lamy) :
              Plus un centime d’argent public à la « presse » française !é


              • philouie 4 avril 2014 13:19

                libé ? journal de gauche qui fait la promos de Lepen dès qu’il peut .

                Journal de gauche à la mode hollandaise , gauche des moeurs, droite pour tout le reste.

                qu’il crève.


                • jymb 4 avril 2014 13:20

                  Et si l’on disait simplement que certains médias ne sont plus que le reflet de leur propre nombril ...Libé, Télérama, Canal +..ne voyant plus le monde qu’à travers leurs fantasmes et assénant d’un ton docte leur révisionisme permanent du réel ...Et donc que les états d’âme de ces bobos..on s’en fiche !


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2014 13:31

                    Un avenir en fuite , et c’est avec l’impôt du prolo qu’on paye les couches .


                    • Papybom Papybom 4 avril 2014 13:50

                      Monsieur Pelletier.

                       

                      Après avoir acheté avec Mathieu Pigasse et Xavier Niel « Le Monde », "Le Nouvel Obs" et Rue 89, Pierre Bergé, garde un œil sur Libé

                       

                      Il était propriétaire du magazine Têtu jusqu’en janvier 2013. C’est l’homme d’affaire Jean-Jacques Augier, énarque, polytechnicien et intime de François Hollande, rachète à Pierre Bergé le magazine « Têtu ». Pour 1 euro symbolique.

                       

                      Il rencontre en 1950 le peintre Bernard Buffet, dont il devient le compagnon et gère la carrière pendant huit ans. En 1958, il rencontre Yves Saint Laurent avec lequel il entretiendra une relation amoureuse quelque temps après. On lui doit cette belle reflection :

                      « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant ».

                       

                      N’oublions pas que c’est le mécène de Ségolène Royal. Avec lui, rien à craindre  pour sa vertu pas de confidences sur l’oreiller, peut être Qu’avec Delanoë ?   

                       

                      Serviteur, Monsieur.

                       

                       


                      • njama njama 4 avril 2014 23:02

                        Jean-Jacques Augier, ... rachète à Pierre Bergé le magazine « Têtu ». Pour 1 euro symbolique.

                        Ils ont couché ensemble ? et fait un enfant qui s’appelle têtu ?


                      • stetienne stetienne 5 avril 2014 09:46

                        « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant »

                        ben oui c est la réalité ceux qui s’offusquent des meres porteuses sont les 1ere a s’acheter des produits fabriquer par des petites chinoises qui bossent 365 jours pour des salaires de miseres


                      • Julien30 Julien30 4 avril 2014 14:15

                        Un infâme torchecul qui donnait la parole aux promoteurs de la pédophilie dans les années 70, relais de l’idéologie libertaire la plus dégénérée et aujourd’hui dans le giron de Rothschild, mon dieu quelle tristesse sil disparaissait !


                        • ahtupic ahtupic 4 avril 2014 14:29

                          Qu’il créve lui et ses journaleux.


                          • Papybom Papybom 4 avril 2014 14:36

                            Monsieur Pelletier.

                             

                            J’aime bien également cette photo.

                             

                            En parlant photos, vous n’auriez pas Ségo arrivant au château comme son ami :

                            http://www.directmatin.fr/politique/2012-10-03/quand-montebourg-arrive-en-renault-zoe-au-conseil-des-ministres-149869

                             

                            Serviteur, Monsieur.


                            • Papybom Papybom 4 avril 2014 14:50

                              Monsieur Pelletier.

                               

                              Sachant que je suis pour le respect des ordres du Gouvernement( L’ordre juste), pouvez vous informer votre madone :

                               

                              Depuis la semaine dernière, tous les ministres doivent rouler à Paris en voiture électrique. Le Nouvel Observateur rapporte que tous les ministres sont dotés depuis une semaine d’une Zoé, une voiture électrique construite par Renault. Ils ont l’obligation de circuler dans la capitale avec ce modèle.

                              Sylvie Corbet, journaliste de l’Associated Press accréditée à l’Elysée, a pu être témoin de la nouvelle consigne à l’occasion d’un Conseil des ministres

                               

                              Serviteur, Monsieur.


                              • JL JL 4 avril 2014 15:54

                                C’est surtout les bus qui devraient être électriques ; et les véhicules de service dont les camions-poubelles ; surtout les poubelles et les taxis

                                Les gens qui avaient l’intention d’acheter un nouveau yacht attendraient et paieraient à la place les emplois créés dans l’industrie des véhicules électriques. Ces industries pourraient s’installer en bord de mer : c’est plus cool pour les salariés. Des salariés qui pourraient être payés 35 heures pour 32 heures de travail.

                                J’aime ce gouvernement de combat contre la pollution générés par les riches.


                              • Papybom Papybom 4 avril 2014 20:30

                                Bonsoir JL.

                                 

                                Ce n’est pas un reproche, mais vous n’utilisez pas le vote négatif en modération. Peur de la horde de Monsieur Pelletier ? N’ayez crainte, ils sont bien braves !!!

                                 

                                Cordialement.


                              • njama njama 5 avril 2014 00:54

                                Zoé, ...

                                « Entre-temps, un bonus écologique porté à 7.000 € est venu renforcer son attractivité. » le Figaro
                                Qui est-ce qui paye la ristourne pour l’attractivité ?

                                les contribuables ?
                                Le libre-échange est à géométrie variable, pourtant je croyais que la concurrence, le marché et patin-couffin allaient se réguler tout seul ... et que les subventions étaient proscrites par la réglementation de l’UE !
                                 n’est-ce pas ce que l’on nous chante au PS comme à l’UMP ?


                              • JL JL 5 avril 2014 08:52

                                Bonjour Papyboom,

                                je lis davantage les sujets dont je souhaite discuter positivement. Voilà, vous savez tout.

                                Cordialement itou.


                              • Papybom Papybom 4 avril 2014 14:57

                                Monsieur Pelletier.

                                 

                                En modération, je viens de voter contre votre Xème article :

                                La feuille de route du nouveau gouvernement

                                 

                                Mais avec la horde sauvage du PS, il sera bientôt en ligne…

                                 

                                Serviteur, Monsieur.


                                • Papybom Papybom 4 avril 2014 15:15

                                  Monsieur Pelletier.

                                   

                                  Bien que profitant de cette vitrine, vos moyens ne vous permettent pas de donner à la Fondation Agoravox. C’est compréhensible, même pour moi.   

                                   

                                  Mais vous pourriez demander à Monsieur Pierre Bergé de faire un geste. Nous pourrons ainsi continuer de nous délecter de vos articles. Passez-lui juste ce texte sur sa messagerie, que vous devez avoir :

                                  En donnant à la Fondation AgoraVox, vous offrez un soutien à la liberté d’expression et d’information.

                                   

                                  Serviteur, Monsieur.

                                   


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2014 17:04

                                    Le journal « liberal-libertaire »qui découvre que le libéralisme s’applique aussi à sa pomme ,moi ça me fait marrer . smiley


                                    • Papybom Papybom 4 avril 2014 20:00

                                      Monsieur Pelletier.

                                       

                                      En modération, je viens de voter contre votre Xème article :

                                      Nouvelles de Suisse : Manuel Valls.

                                      Vous avez de la chance que je n’ai plus envie d’écrire d’article. Merci le modérateur fou( du PS).

                                      Mais avec la horde sauvage du PS, il sera bientôt en ligne… Quoique !

                                       

                                      Serviteur, Monsieur.


                                      • Papybom Papybom 4 avril 2014 20:18

                                        Bonsoir aux visiteurs.

                                         

                                        Un bon nombre d’entrevous ne connaissent pas les joies de la modération. Et portant, je vote pour que vous soyez publié et que vous dépassiez les quatre articles. Mais les forces obscures du site sont inflexibles.

                                         

                                        Vous n’avez que le droit de vote sur : D’accord avec l’article…   C’est déjà bien.

                                         

                                        Agoravox n’est pas la propriété du PS. Pas d’abstention pour ce petit vote. Comme le disait Coluche : Le pinard devrait être obligatoire. Il parlait du rouge…

                                         

                                        Remerciement à l’auteur qui me permet maintenant de passer mes messages en direct.

                                         

                                        Cordialement, (aux visiteurs).


                                        • berry 5 avril 2014 09:19

                                          Vous avez visé juste Papybom.

                                          Le résultat de cette infiltration de la modération par les socialistes : on se retrouve avec une avalanche d’articles politiquement corrects, qui recueillent des 80 % d’avis défavorables (genre Pelletier et Rakotoarison), mais qui continuent à paraitre imperturbablement.

                                          Dans le même temps, certains auteurs appréciés, comme Doctorix par ex., n’arrivent pas à faire passer leurs articles.

                                          Heureusement, on peut se rabattre sur les commentaires, ils sont souvent plus intéressants que l’article lui-même.

                                           


                                        • vesjem vesjem 5 avril 2014 14:11

                                          le ps serait-il en train de saborder A V en y introduisant un réseau de chronickeurs insipides ?


                                        • Yohan Yohan 4 avril 2014 20:39

                                          Libé est un mort vivant tout comme le Nouvel Obs. Aucun journal ne durer en se positionnant comme le porte flingue d’un parti. Libé était plus libre avant, il est devenu un torchon de propagande. Qu’il crève...


                                          • Yohan Yohan 4 avril 2014 20:42

                                            Ce qui m’amuse, c’est que le personnel pense qu’il peut faire plier les actionnaires et la direction comme en 68. Il ne voit même pas qu’en perdant leur boulot et en réclamant la lune, la plupart ne retrouveront plus de boulot...


                                            • njama njama 4 avril 2014 23:38

                                              C’est très juste Yohan
                                              s’ils sont fichés par le CRIF, ils sont foutus à vie dans la corporation ! plus qu’à changer de boulot.

                                              J’ai moi-même entendu à Bruxelles un journaliste qui avait du métier, pas un p’tit jeune, qui s’est fait griller dans plusieurs rédactions pour un seul article, qui n’a même pas été publié, mais dont il ne voulait jamais changer un mot pour des raisons déontologiques.

                                              Ils pourront toujours venir sur Agoravox, mais ça ne nourrit pas son homme.

                                              C’est comme ça que ça marche aux States l’incontournable INFLUENCE DU LOBBY SIONISTE AIPAC qui est une mafia
                                              https://www.youtube.com/watch?v=jCf7OfKqBXY&feature=player_embedded

                                              (si vous n’avez pas le temps d’écouter toute la vidéo, c’est clairement dit de 2’24 à 3’24, donc juste 1 minute !)
                                               « les reporters contrariants, liste les éditoriaux inopportuns, et les reportages considérés comme déviants. Le lobby va compliquer considérablement la carrière des journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou s’ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à l’AIPAC, il y avait des listes, des dosssiers sur chaque journaliste, sur chaque reporter, sur toutes sortes de gens »
                                               
                                              Elle est pas belle la Presse  !

                                              ça me fait penser que je dois vous dire que le Congrès juif mondial (WJC) a tenu la réunion semestrielle de son conseil d’administration à Paris, le 31 mars 2014, et qu’il a laissé sa feuille de route ...


                                            • Yohan Yohan 4 avril 2014 20:45

                                              Pelletiervox pourrait le remplacer smiley


                                              • Jelena XCII 4 avril 2014 21:20

                                                Libération, le figaro, le monde, l’express... Tous ces torchons ne font que rependre le dégueulis (j’ai bien dit le dégueulis) du « 20 heures ».

                                                Direction pole-emploi tous ces « journalistes ».


                                                • njama njama 4 avril 2014 23:54

                                                  Presque tout vient de l’AFP ou de REUTEURS Jelena


                                                • Papybom Papybom 4 avril 2014 22:32

                                                  Monsieur Pelletier.

                                                   

                                                  En refusant le dialogue, il ne me reste que le monologue. Si cela ne vous dérange pas, je vais m’en accommoder.

                                                   

                                                  Je voulais depuis longtemps parler de la modération. Sur ce site, c’est simple. Le sujet vous intéresse, vous cochez « J’approuve ». Inutile de mettre un commentaire, personne n’y prête attention.

                                                   

                                                  Si par le plus grand des hasards,

                                                  1. Le sujet ne vous plait pas,

                                                  2. Le sujet n’est pas conforme à votre conscience,

                                                  3. L’auteur est grossier,

                                                  4. L’auteur ne fait que de la pub,

                                                  5. L’auteur est un enfumeur et que vous êtes contre le tabac, et mille autres raisons respectables…

                                                    Cochez la case « Je refuse ».

                                                     

                                                    Ensuite, c’est le mystère d’Agoravox. Les + des copains feront la différence.

                                                     

                                                    Je remercie l’auteur de l’article, de me permettre gentiment, de vous faire ce petit cour gratuit. Ne pouvant plus publier,(grâce à lui) j’ai tous  mon temps pour faire de la pédagogie.

                                                     

                                                    Bonne soirée, et à bientôt sur les articles de Monsieur Pelletier.( Que je salut, Serviteur, monsieur).

                                                        


                                                  • njama njama 5 avril 2014 00:01

                                                    Merci Papybom pour cet éclairage, j’ignorais le fonctionnement de cette modération.


                                                  • rocla+ rocla+ 5 avril 2014 09:12

                                                    Meuh non , 


                                                    La modération est tout ce qui est de plus objectif . 

                                                    Tout le monde peut publier ici , c ’est d’ ailleurs marqué 
                                                     «  média citoyen  » 

                                                    Je m’ inscris en faux qu’ il n’ y aurait pas de déontologie .

                                                    C ’est parfaitement dans l’ actualité les articles de Pelletier d’ ailleurs
                                                    demain ou un de ces jours on pourra lire son énième article sur 
                                                    la promotion du PS . 

                                                    Le titre ? 

                                                    La main de ma soeur dans la culotte à Ségolène . 

                                                    Douter du sérieux de l’ édition ?  

                                                    Je vous demande de continuer .

                                                  • Rincevent Rincevent 5 avril 2014 01:32

                                                    De Sartre à Rothschild la trajectoire est édifiante… Il y a déjà longtemps que Libé est agonisant, sa pathologie ayant débuté avec la prise de pouvoir de July en 1981. http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_July#Directeur_de_Lib.C3.A9ration

                                                    Alors, de quoi discute t-on aujourd’hui sinon des modalités de l’enterrement définitif du cadavre dans le placard ?


                                                    • claude-michel claude-michel 5 avril 2014 08:58

                                                      4 + 14 millions d’euros d’aide..ça fait cher la feuille de choux.. ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès