Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Lilian Thuram ou la marionnette télévisuelle !

Lilian Thuram ou la marionnette télévisuelle !

On a souvent constaté les dérives d'organisations communautaristes, comme le CRAN, qui il n'y a pas si longtemps s'en était pris à un historien qui avait eu le malheur de publier un livre qui contredisait quelque peu leurs thèses. Mais je pensais qu'un homme aussi averti et pondéré que Lilian Thuram était au-dessus de ces basses contingences.

J'avais tort ! Je l'avais déjà entendu il y a quelques mois, c'était sur France Inter me semble-t-il, proférer une énormité. Je n'y avais pas trop prêté garde, me disant que des personnes averties allaient lui faire prendre conscience de son erreur. Ben non, il a récidivé hier soir dans l'émission de Frédéric Taddéï sur France3, ou livre en pogne édition de 1977, il a affirmé que "le tour de France par deux enfants" était le livre de lecture des élèves des écoles primaires françaises à cette époque, et qu'ils y apprenaient le racisme étant donné que les races y étaient explicitement hiérarchisées. Il a même cité le passage, où il est question des races blanche, noire, jaune et rouge !

Le dernier terme aurait dû titiller son intelligence, parler de race rouge en 1977 est des plus farfelus et ramène à des considérations en vogue du temps de Jules Verne. Tout à fait exact, puisque le livre en question a été écrit en 1877 et a servi de support de lecture pendant une cinquantaine d'années pour les Cours Moyens des écoles primaires, étant ensuite abandonné par L'Education Nationale dans les années 1920. Il a été en partie réécrit en 1906 afin d'en gommer les références religieuses, ce qui avait déplu à Jean Jaurès qui le considérait comme un témoin d'une époque révolue et qu'il appartenait aux enseignants de faire mesurer aux enfants le chemin parcouru depuis son écriture.

Cet ouvrage racontait l'histoire de deux petits lorrains, qui partaient de leur village de Phalsbourg à la recherche de leur oncle paternel, et ainsi parcouraient toutes les régions de France, en découvrant les richesses, les particularités, les industries, avec le patriotisme et les préjugés de l'époque. Je me souviens l'avoir lu quand j'avais une douzaine d'années, enfin ce qu'il en restait dans la malle où je l'avais découvert vestige des années 1910, il manquait quelques pages, mais un passage est resté dans mon souvenir car il m'avait particulièrement choqué, c'est celui où les deux frères visitent une usine, dans la Loire si ma mémoire est fidèle, guidé par le patron et s'étonnent un peu de voir des enfants de huit à dix ans parmi les ouvriers. Le directeur rigolard réplique, qu'en réalité "ils s'amusent à travailler" et "qu'en plus cela leur rapporte quelques sous" !

Pourquoi Lilian n'a pas cité ce passage ? Il en aurait certainement conclu que l'on glorifiait le travail des enfants en 1977 dans les écoles de France ! Ben non, il n'a sans doute pas lu le bouquin, mais le comparse qui lui fournit ses éléments de langage lui l'a lu, et en toute connaissance de cause manipule notre grand footballeur, qui devient ainsi grand perroquet devant un micro.

Mais le plus étonnant dans cette histoire, c'est que de réputés grands esprits participaient à cette émission, outre l'animateur dont la satisfaction semble grandir à l'aune des bêtises proférées par ses invités, il y avait Patrick Chamoiseau qui n'a pas cillé, peut-être était-il trop occupé à insulter l'horripilante Elisabeth Lévy, qui elle s'étonna de la teneur du livre, mais il ne lui vint pas à l'esprit qu'il s'agissait d'une réédition, comme pour un roman, pas forcément destinée aux enfants, témoignage historique qui est d'ailleurs à nouveau paru chez France Loisirs en 2006. Chamoiseau m'a désagréablement surpris, moi qui le croyait très cultivé, il doit manquer quelques cordes à sa harpe.

Donc, on peut constater que les enfumeurs ne sévissent pas uniquement dans certaines émissions politiques, et que la télé devient une gigantesque source de désinformation sur les chaines de grande écoute !

Pas réjouissant tout ça !


Moyenne des avis sur cet article :  3.51/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mars 2012 10:55

    Depuis qu’il a mis des lunettes d’intello, Thuram ne marque plus de la tete.


    • ricoxy ricoxy 15 mars 2012 12:53

      Depuis qu’il a mis des lunettes d’intello, Thuram ne marque plus de la tete.

      J’avais lu et compris : « Depuis qu’il a mis des lunettes d’intello, il ne manque plus que la tête. » Mais ça revient au même.


    • nenecologue nenecologue 15 mars 2012 16:03

      Déjà en 98 thuram est celui qui avait dit dans les vestiaires après la finale : « allez les noirs on fait une photo entre nous ».

       Tout était dit à ce moment là ...

    • Castel Castel 15 mars 2012 17:23

      Il met des lunettes pour faire croire qu’il est une victime sérieuse de la société.


      • Sacotin Sacotin 15 mars 2012 11:24

        Apparemment, Élisabeth Lévy ne connaissait pas non plus le livre, sinon elle aurait contré immédiatement Thuram...

        Ce bouquin était encore lu à l’école primaire dans les années 50 mais jusqu’à quand ?

        • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 13:56

          Comme je l’ai écrit dans l’article, le livre a été enlevé des programmes dans les années 1920, la dernière édition destinée aux écoles datant de 1923. Ensuite, certains enseignants sans doute peu satisfaits des nouveaux supports proposés, ont continué de l’utiliser jusque dans les années 50. Dans quelles conditions, je ne sais ! Mais il est certain qu’ils ne pouvaient demander aux élèves de l’acheter, car hors programme. Sur Wikipedia, il est précisé que sur les 8 400 000 exemplaires publiés sept millions l’ont été avant 1914, ce qui signifie qu’après la guerre 14/18 beaucoup d’instits devenaient sans doute allergiques aux accents trop patriotiques du livre, après la boucherie qu’ils avaient parfois subi dans leur chair, sinon dans leurs esprits.


          Je vous conseille de lire cet ouvrage intéressant historiquement, il est notamment disponible en pdf sur ce site :


          Le récit est passionnant, il donne également un excellent aperçu des idées majeures et des préjugés de l’époque. Ma mère qui m’en a beaucoup parlé, après la découverte dans la malle, m’avait précisé qu’il servait de référence aux enseignants pour montrer également les progrès réalisés dans le pays depuis 1977. Donc il y avait également une certaine étude critique, mais elle ne m’a jamais donné d’indications sur l’évolution du racisme.


        • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 14:04

          Erratum : il faut lire 1877 et non 1977 !



        • Sacotin Sacotin 15 mars 2012 15:47

          Ce livre nous avait été présenté et commenté par un maitre de l’école primaire de la rue Küss, Paris XIIIème et pendant une seule année puisque nous changions d’enseignant chaque année. Le prof’ était une femme et avait rendu le livre particulièrement attachant auprès des élèves. 

          Le fait se situe entre 1950 et 1952.

        • Sacotin Sacotin 15 mars 2012 15:53

          A signaler : Ce livre a été écrit par une femme, son pseudo, G. Bruno, ne permettant pas de le savoir.


        • arobase 15 mars 2012 12:27

          Je ne lis pas un article d’un auteur qui s’inscrit sur Agoravox la veille, comme si l’envie irrésistible venait de lui prendre, pour publier un article en attaquant bille en tête une personne.

          .
          .il y a forcément dans ce cas animosité évidente et donc partialité, donc outrance, donc aucun intérêt. .
          Le posteurs qui vont y venir décriront très vite le climat de ce fil.

          • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 13:10

            Que de prévenances cher « arobase » ! Mais à votre avis, quel est le délai de carence souhaitable avant une publication ? 


            De plus vous ne vous sentez pas assez fort pour juger ou non de la pertinence d’un article, moi j’appelle cela une dérobade !

            Ensuite, vous refusez de lire mais pas de commenter en m’accusant a priori de partialité, il y a comme une sérieuse incohérence, pour ne pas employer un mot plus fort.

            Je vois que vous faites également une extrême confiance à ceux qui font vivre Agoravox, car je suppose que vous n’êtes pas sans ignorer que les articles sont soumis à un comité de lecture, et qu’en denier lieu même s’il est approuvé par le comité, un modérateur membre de l’équipe d’Agoravox peut le refuser.

            Pour ceux que cela intéresse, il y a plusieurs années que j’ai un blog sur Mediapart, je viens de temps à autre faire un tour sur ce site et j’ai eu à plusieurs reprises la velléité de m’inscrire et là j’ai sauté le pas.

            Mais ce refus de s’informer me surprend désagréablement, je ne pensais pas trouver une telle attitude rétrograde sur Agoravox !


          • Bulgroz 15 mars 2012 14:12

            Oui, Arobase, dites nous à partir de combien de jours après l’inscription peut on soumettre un article  ?

            et puisque vous y êtes, dites nous tout sur vos origines ethniques qui ont fait de vous un homme droit, juste et plein de bon sens et qui vous permettent de pondre des commentaires ne contenant aucune animosité et partialité.

            Nous aimons tant nous instruire.


          • Maurice Maurice 15 mars 2012 16:14

            Moi ce qui m’étonnera toujours c’est les enfumeurs patentés, n’ayant aucun article à leur actif, et une ribambelle de commentaires (1436) pour critiquer sans aucune remarque constructive. Sacré arobase !!!

            Merci pour cet article. Ce pauvre Thuram qui ne se rend pas compte qu’il bosse et oeuvre pour les gens qu’il prétend combattre... Triste monde.


          • Castel Castel 15 mars 2012 17:29

            « Ce pauvre Thuram qui ne se rend pas compte qu’il bosse et oeuvre pour les gens qu’il prétend combattre... Triste monde. »

            Il s’en fout, il est riche. Il semble se sentir plus proche de Sarkozy que de Martin Luther King !


          • Barbet Barbet 15 mars 2012 15:05

            L’auteur !

            « On a souvent constaté les dérives d’organisations communautaristes, comme le CRAN »

            Je veux des exemple de cette affirmation.


            • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 15:34

              J’en donne un dans l’article, il avait porté plainte contre un historien : Olivier Pétré-Grenouilleau qui avait écrit un ouvrage de synthèse sur les différentes traites négrières, parce qu’il soutenait que les traites n’étaient pas un génocide mais un acte mercantile ! En réalité ce n’était pas exactement le CRAN, mais une de ses composantes essentielles, la plainte en juin 2005 précédant la constitution officielle de la nouvelle association le 26 novembre de la même année, elle fut abandonnée en 2006 devant la levée de boucliers notamment chez les historiens !


              Je peux ajouter d’autres griefs contre le CRAN, comme par exemple le fait qu’ils se contentent bien souvent d’actions de lobbying afin de placer les petits copains et copines, tandis que la piétaille est toujours autant discriminée, sans doute même plus avec la crise !


            • momo momo 27 mars 2012 13:07

              Interdire Tintin au Congo, c’en est pas une ?
              Comment peut-on se permettre de juger des écrits de cette époque sans avoir à l’esprit quelles étaient les connaissances scientifiques de cette époque.
              Pour juger objectivement, il faut remettre les choses dans leur contexte.


            • BlackMatter 15 mars 2012 15:08

              Moi ce qui me gêne, c’est qu’on mélange philosophie et science...

              Le racisme qui consiste à dire qu’une race est supérieure à une autre est abjecte...

              Maintenant, est ce qu’il existe des races chez l’espèce humaine ?
              D’abord, qu’est qu’une race ?
              Selon la science : « subdivision d’une espèce qui hérite des caractéristiques la distinguant des autres populations de l’espèce. Au sens génétique une race est une population qui diffère dans l’incidence de certains gènes des autres populations, conséquence d’une isolation, le plus souvent géographique »
              Existent ils des caractéristiques de population chez l’homme qui diffèrent d’autres populations de l’espèce ? A ma connaissance oui... Il y a des blancs, des noirs, d’autres entre les deux...
              Y a t il incidence de certains gènes dans des groupes de population, conséquence d’une isolation géographique ? Oui ! Et certains scientifiques pensent qu’ils existent neuf groupes génétique de population : « africains, européens, nord-africains, asiatiques de l’est, amérindiens, peuples de l’arctique, aborigènes d’Australie, sud-est asiatique, îles du pacifique »

              Lutter contre le racisme, ça ne doit pas être nier l’existence de races humaines... C’est lutter contre ceux qui se proclament supérieurs... Il ne faut pas tomber dans le même cliché que le féminisme extrémisme qui consiste à nier qu’il y a des différences entre les hommes et femmes.

              • BlackMatter 15 mars 2012 16:10

                Parce que le message républicain est dévoyé...

                Il ne dit pas que nous sommes tous égaux et tous pareils mais que nous sommes tous égaux en droit.


              • foufouille foufouille 15 mars 2012 16:13

                en droit et suivant la taille du portefeuille


              • BlackMatter 15 mars 2012 18:01

                oui, mais ça, c’est une non application du principe et non pas une cause du principe.


              • nounourse nounourse 15 mars 2012 16:20

                Si le corps de l’article m’a intéressé , par ce qu’il montre comment on peut faire dire quelque chose à un texte de complètement erroné, si ce n’est pas contextualisé, je trouve par contre le choix du titre totalement abusif !
                Traiter Thuram de « marionnette télévisuelle » pour une telle erreur contextuelle c’est être plutôt de mauvaise foi !
                Ceux qui passent à la télé et n’ont fait aucune erreur plus grave doivent être bien rares !! smiley


                • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 17:16

                  J’avoue que j’ai hésité et d’ailleurs sur un autre site j’ai mis un point d’interrogation !


                  Je précise néanmoins qu’il ne s’agit pas d’une petite erreur lors d’une émission en direct, ce qui serait bien excusable, mais d’un discours bien rôdé qu’il répète depuis plusieurs mois. Je ne l’ai pas mis dans l’article étant donné que je n’ai pas de preuve, mais je serais étonné que depuis tout ce temps pas une seule personne ne lui ait signalé l’incongruité de son affirmation !

                  Lilian Thuram a choisi de faire partie d’un monde pipolo-politico-médiatique plutôt que de faire un travail sérieux, où son nom aurait été un atout, ne pas oublier aussi qu’il a parfois réclamé des sommes exorbitantes pour participer à une action en direction des jeunes, à l’instar d’un vulgaire David Douillet !


                • arobase 15 mars 2012 20:09

                  «  »Traiter Thuram de « marionnette télévisuelle » pour une telle erreur contextuelle c’est être plutôt de mauvaise foi !« 

                  c’est exactement ce qui m’a fait réagir. le titre. quand ça part comme ça bille en tête contre une personne qui n’est pas une personnalité publique ou politique, c’est qu’il y a une idée derrière la tête.

                  c’est rare chez les habitués d’Agoravox.

                  je me suis dit : » en général ceux qui font ça pondent sur le net de façon ponctuelle.
                  un clic sur le pseudo et j’ai compris que j’avais raison : première inscription, premier article et hop, on disparaît.

                  c’est pourquoi je n’ai même pas voulu lire l’article : le titre était édifiant

                • Emmanuel Esliard 16 mars 2012 08:56

                  Apparemment, vous ne lisez même pas les réponses que l’ont vous fait et qui contredisent tout à fait vos assertions.


                  Cela fait plusieurs années que j’écris sur le net, contrairement à vous me semble t’il, puisqu’il a été souligné que votre contribution se résume à des commentaires, non étayés pour ce fil tout au moins !


                • ricoxy ricoxy 15 mars 2012 16:41

                  Je commençais à entrer dans les « petites classes » dans les années 50. Ce dont je me souviens, c’est qu’en histoire-géo, il y avait un manuel qui faisait la différence entre les Normands, les Bretons, les Auvergnats, etc. par leur apparence physique (croquis à l’appui). Comme je suis fils d’Auvergnat, je trouvais que cela ne me ressemblait pas du tout.

                  Mais faire la différence entre les Blancs, les Jaunes, les Noirs, les Rouges ou les Bleus (Allez, les Bleus !), ça je ne l’ai jamais vu.


                  • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 15 mars 2012 17:23

                    Bonjour,

                    Les propos de Thuram n’ont rien d’étonnant. Personnage raciste, aigri, et sans doute dangereux par la violence et la haine qu’il instille chez des publics fragiles.
                    Le pognon en plus et avec une couleur de peau différente , c’est le petit frére de ces petites lopes qui incitent aux pogroms et aux incendies de livres, parce que leurs contenus l’insupportent...
                    Le probléme c’est l’accueil qu’il reçoit de la part des médias, des politiques...Un peu comme si Goebbels était considéré comme une personnalité éminente de la lutte anti-raciste...
                    Ceci dit il n’est qu’un de ces pantins débiles qu’on agite sous notre nez : un jour c’est Depardieu qui veut nous faire voter Sarko pour être tranquille dans ses petites affaires , l’autre c’est Noah qui veut qu’on vote Hollande pour fumer son joint tranquille , puis c’est Thuram qui estime qu’être blanc de peau est une insulte à sa petite personne, puis c’est des vieillards cacochymes qui veulent voter PS parce que la droite est raciste et risque de les priver du remboursement de leur traitement ....
                    L’écume de la connerie du monde, en somme....


                    • Richard Schneider Richard Schneider 15 mars 2012 17:47

                      @auteur :

                      Votre article est très intéressant.
                      D’abord, parce que vous parlez du livre de G. Bruno - un chef-d’œuvre de la littérature « enfantine » de la III République et qui, à ce titre, est très utile à l’historien : « la ligne bleue des Vosges », ne plus en « parler, mais y penser toujours » (c.à.d. de l’Alsace-Lorraine) etc ... Toute la propagande revancharde des gouvernements de la III République est dans ce livre. - Voir aussi Joseph Malègue : Les Pierres Noires, roman qui décrit, entre autres choses, les exercices militaires des petits écoliers pendant les récréations, entre 71 et 14.
                      Je suis assez d’accord avec vous : Le CRAN confond trop souvent objectivité et combat pour une cause. C’est évident que les organisations anti-racistes (ou anti-esclavagistes) ne supportent pas la vérité historique - cf. affaire Olivier Pétré-Grenouilleau, un véritable scandale à l’époque ! Je le dis et le répète : le communautarisme est l’ennemi de notre république laïque.
                      Dommage qu’une personne aussi sympathique que Lilian Thuram fonce tête baissée dans cette dérive.
                      Enfin, tout le monde peut s’exprimer sur ce site. Moi, personnellement, j’ai horreur de la « censure ». Et je ne comprends pas pourquoi arobase s’insurge contre le fait qu’un « posteur » nouvellement inscrit propose un (bon) article. 


                      • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 18:10

                        Tout à fait en accord avec vous ! D’autant que vous soulignez l’essentiel dans cette affaire, l’approche de la vérité historique tellement importante pour la construction du citoyen, tous ceux qui veulent nous enfumer soit sabotent l’enseignement de l’histoire dans les écoles, comme on le voit sous l’ère Sarkozy, soit inventent une nouvelle histoire destinée à nourrir leurs desseins politiques.


                        Ainsi faire croire que l’on enseignait le racisme à l’école à la fin des années 70, vise à excuser d’une manière condescendante la moitié de la population française, afin qu’elle se sente coupable et qu’elle accepte aujourd’hui que l’on donne en compensation un certain nombre d’avantages aux noirs de France. La démarche est la même pour la traite négrière, surtout ne parler que du commerce triangulaire, et pas des autres traites, orientale et interne à l’Afrique (pourtant et de loin la plus nombreuse), il faut culpabiliser.


                      • Richard Schneider Richard Schneider 15 mars 2012 18:34

                        à Emmanuel Esliard :

                        Effectivement, on assiste depuis trois ans à une véritable « démolition » de l’enseignement de l’Histoire dans nos collèges et lycées. cf : Agoravox du 14 septembre 2011 : La fin de l’Histoire... de France ?

                        Dans le même ordre d’idée, quand les politiques veulent se substituer aux historiens pour faire « plaisir » à des électeurs, c’est catastrophique. Tant qu’un tribunal international, donc reconnu par tous, n’a pas jugé, à la suite de preuves historiques indiscutables, un événement grave, il est malsain de promulguer des lois - je fais allusion au « génocide des Arméniens », génocide très probable, mais c’est aux historiens et chercheurs turcs, arméniens et autres de travailler sur la question. Un parlement n’est pas un tribunal et les députés ne sont pas des juges !

                        • COVADONGA722 COVADONGA722 15 mars 2012 18:53

                          yep elle y etait pas la dame noire qui as inventé un si joli nom pour designer les membres de la majorité invisible de ce sol , comment nous appelle t elle déja la copine de mr Thuram ?
                          ah oui les sous-chiens ....
                          Asinus


                          • restezgroupir44 restezgroupir44 15 mars 2012 18:59

                            Pour ma part j’estime que Lilian Thuram est un type bien il l’a prouvé sur tous les stades du monde et ce qui est assez rare dans le monde du foot il est intelligent.


                            Il s’est toujours comporté comme un honnête homme , le fait qu’il a gagné beaucoup d’argent ne lui fait pas tourner la tête et ses préoccupation éducatives envers les jeunes devrait être mises en exemple.



                            • Emmanuel Esliard 15 mars 2012 19:19

                              Préoccupations éducatives à 20 000 euros pour une pige d’une heure et demie, alors qu’on diminue les effectifs dans l’éducation, quel don de soi ! Comme vous dites « un honnête homme », mais à ce prix là, il peut être honnête pour mille personnes au moins !


                              Voici le lien, et si vous voulez j’en ai d’autres :



                            • restezgroupir44 restezgroupir44 15 mars 2012 19:46
                              Lancement de la Fondation Lilian Thuram

                              Lilian Thuram au Festival du film d’éducation
                              Par Coline CHARBONNIER

                              Lilian Thuram, engagé avec sa fondation dans la lutte quotidienne contre le racisme nous explique l’objectif du programme éducatif « Nous autres » conçu en partenariat avec nos amis de la CASDEN et la MGEN.

                              Il me semble que dans le monde des peoples que « lui n’est d’ailleurs pas » il y à pire.......- par exemple les E.Macias, Depardieu qui en sont les derniers exemples !

                              Prenez vous en aux marionettes des BANKSTERS de Goldmann Sachs et Cie et ne nous enfumez pas SVP. merci

                            • Emmanuel Esliard 16 mars 2012 09:09

                              Lilian Thuram a choisi le charity-business, il est dans le système coupé des réalités, 20 000 euros pour une heure et demie montre sa vénalité et sa méconnaissance totale des difficultés du quotidien de la plupart de ses compatriotes.


                              Vous avez fait de Thuram une icône, comme d’autres encore plus nombreux il y a quelques années avec Lady Di. Et contre ce type de relation, je sais que la raison a peu sa place, mais j’espère que vous la rencontrerez un jour, afin de pas confondre la réalité et l’image construite par le marketting !


                            • arobase 15 mars 2012 20:13

                              on finira bien par connaître la vraie motivation de cet article.


                              • Emmanuel Esliard 16 mars 2012 09:22

                                J’ai quelques doutes que vous vouliez connaitre vraiment ce qui m’a poussé à écrire cet article !


                                Malgré tout je vous signale que je l’ai expliqué brièvement dans mon commentaire d’hier à 18H10, où je dénonce le charcutage de l’enseignement de l’histoire à l’école ainsi que les falsifications que certains groupes tentent de réaliser à des fins politiques partisanes à caractère communautariste !


                              • Pie 3,14 15 mars 2012 20:35

                                Je n’ai toujours pas compris où voulait en venir cet article après l’avoir relu deux fois.

                                Thuram dit que le tour de france par deux enfants publié en 1877 véhicule des idées racistes.

                                C’est une évidence qui reflète une époque. Ce livre d’école est nationaliste, raciste, colonialiste, sexiste selon les critères d’aujourd’hui.
                                Je ne vois pas en quoi le fait de dire cela ferait de lui une marionnette télévisuelle. Il s’agit juste d’une réalité historique. Il se trompe quand il pense que cet ouvrage est encore utilisé dans l’école de 1977 mais on peut comprendre qu’il soit mécontent de cet ouvrage.

                                Dans vos commentaires, vous affirmez deux choses fausses : Thuram n’a jamais fait partie de ceux qui ont accusé Pétré-Grenouillou, il n’a jamais réclamé 20000 euros pour une pige dans une école, le maire qui avait lancé la pseudo affaire l’a lui-même reconnu.


                                • cistus 15 mars 2012 22:11

                                  Le problème dans tout ça c’est simple. Le monde a changer depuis.
                                  Ce qui se comporte comme des fachos aujourd’hui c’est eux.

                                  Ils crachent leurs haines de la France et des Français (voir les clips de rap) et les anti-racistes appellent cela être engager et lutter contre l’intolérance. Et lorsque l’on ose condamner strictement la même chose la même chose et même pire chez une certaine autre branche, ils viennent comme la gestapo pour te l’interdire et tu peux même risquer gros, jusqu’à perdre la vie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès