Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Lourdes menaces sur les droits des journalistes portugais

Lourdes menaces sur les droits des journalistes portugais

Le 21 juin dernier, le Parlement portugais a adopté une loi empiétant largement sur les droits des journalistes. Cette loi prévoit que lorsque les juges enquêtent sur une menace à la sécurité de l’État ou sur le crime organisé, ils peuvent ordonner aux journalistes de révéler leurs sources confidentielles, principalement au motif qu’il leur serait difficile d’obtenir l’information par d’autres moyens !! (on rêve)

Une autre disposition de cette loi autorisait également les employeurs à utiliser le travail de leurs journalistes permanents comme ils le souhaitent au sein des publications d’un groupe média durant une période de 30 jours après la date de première publication et sans rémunération supplémentaire !

Anticipant cette disposition, le groupe de médias portugais Controlinvest, propriétaire des journaux Diário de Notícias et Jornal de Notícias, avait ainsi annoncé la publication dès septembre d’un journal gratuit réalisé à partir des travaux des journalistes du groupe.

L’esprit de cette loi était donc de permettre aux groupes de médias d’avoir une approche plurimédia de la publication et la diffusion d’une information rédigée par un même journaliste. Intelligent. Mais pourquoi l’imposer législativement sans rémunération ?

Le président du Portugal, Anibal Cavaco Silva, a reconnu que ces dispositions étaient en contradiction avec les dispositions du code de procédure pénale sur le secret professionnel et que cela entraînait une insécurité juridique dans un domaine qu’il a lui-même qualifié de « particulièrement délicat pour l’activité du journaliste ». Il a donc mis son veto.

Un nouveau projet de loi sera étudié en septembre...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • jako 29 août 2007 18:44

    Merci surement bientot chez nous...


    • Yannick Harrel Yannick Harrel 1er septembre 2007 01:53

      Bonjour,

      Une information vraiment intéressante dont j’étais passé totalement à côté.

      A rapprocher chez nous de la tentative de perquisition menée au Canard Enchaîné en mai 2007...

      Ce que je note, c’est qu’une fois de plus le prétexte de sécurité civile (principalement le terrorisme) est utilisé afin de justifier des mesures disproportionnées ou déconnectées (je pensais naïvement que la collecte d’informations était du ressort de l’Etat via ses services de renseignements...).

      Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès