Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Ma télé & Moi

Ma télé & Moi

Deux airs béats, des regards de veau sans luminosités ; voilà dans l’état où étaient deux petits enfants, assis bien sagement l’un à coté de l’autre, lorsque je passai devant un magasin de prêt-à-porter, pendant que leur mère, elle, vidait bien tranquillement le compte en banque du ménage, et remplissait le tiroir caisse du magasin qui faisait sans doute la joie de la consommation. Je suis restée stupéfaite quant à la posture étrangement hypnotique des deux petits bambins, âgés, sans doute, d’un peu moins de 6 ans. Ils étaient tels que je le décris ; non pas comme hypnotisés, mais totalement hypnotisés, le regard fixe, la bouche entre ouverte, et complètement statique ; comme dans un film de science fiction. Leur attitude m’a totalement glacé. Il fallait le voir pour le croire. Mais qu’est-ce que ces deux petits enfants pouvaient bien fixer et qui les absorbaient autant dans ce magasin ? En fait, tout à l’entrée du magasin, à gauche, se trouvait une télévision qui n’est visible que lorsque l’on y pénètre, mais en passant devant le magasin, on pouvait voir, par contre, les enfants regarder une télé piégeuse, qui a pour but « d’occuper », que dis-je, d’avachir les gamins, afin de laisser bien tranquillement maman dépenser l’argent du ménage ; c’est drôle, alors que pourtant , oui, la télé, ce simple carré fait de métal et de fil électrique, par quoi on fabrique des mondes irréels, alors que, oui, par ce simple carré où passent les ficelles invisibles d’industriels qui font s’articuler de nous, toutes les tentations, comme l’impulsion d’achat et les quelques pêcher capitaux qui finissent par faire consommer des choses complètement inutiles ; alors que ce carré est utilisé pour vendre du temps de cerveau humain disponible pour le compte de tous les vampires ; alors que je croyais avoir pris conscience que ce carré pouvait être le jouet de toutes les tyrannies et de tous les profits par ceux qui l’utilisent, quand j’ai vu que l’abrutissement avait enfin un visage, celui de ces deux petits enfants zombifiés devant un pauvre carré qui offre un monde qui n’existe pas ; des enfants presque sans vie, dont même la luminosité dans le regard n’existait plus à ce moment là ; c’était alors comme un vrai déclic ; comme quand un fumeur a enfin son déclic et se dit « C’est fini j’arrête. »

De fonctionner ma télé s’est arrêtée !

J’ai grandi avec la télé, j’ai passé mon adolescence avec la télé, et maintenant à l’âge adulte, je regarde, non, regardait, la télé, avant que celle-ci ne me lâche enfin, car finalement, c’est surtout elle qui a fini par s’user, à force d’en avoir trop usée. Je n’en rachèterai pas.

Le frauduleux destin des mondes qui n’existent pas. 

Chers lecteurs, je ne vais pas vous la refaire, pas d’offense ; car j’imagine que vous le savez déjà, la télé, enfin, ceux qui se sont appropriés la télé, (comme quelques affairistes et autres) et qui se sont autoproclamés la voix dont on ne sait qui, mais qui font passer la leur, pour la vôtre ; profitent, plus qu’allégrement du bel avantage qu’ils se sont octroyés pour eux tout seuls, et par eux seuls. Et qu’en plus, ils gardent bien jalousement, pour parfois désinformer, pour détourner, intoxiquer, monter et démonter, propager, pour influer même sur vos votes ; tenez, en parlant d’influer ; justement, avez-vous remarqué chers lecteurs d’Agora vox, que depuis quelque temps, vous n’entendiez-plus, l’adjectif militant, mais l’adjectif activiste ?

[Le Petit Robert propose comme proches extrémiste et terroriste… source du blog -Langue sauce piquante-] Activiste dont le ton est plus accusateur que celui de militant, a été subtilement remplacé vers 2010 ;  « Espèce d’activiste va ! » Ça l’fait non ? « Activiste vilain pas beau ! » c’en serait presque comique, si ce n’était pas si grave, car justement, c’est grave ; grave de détourner sous une forme encore plus subtile, par le biais de mots ou d’adjectifs qui en sonnant différemment influent sur la perception et la manière de voir des événements ; c’est même un crime ; et bien évidement, c’est loin d’être les seuls mots et adjectifs détournés à des fins d’intoxication ; je crois que le thème avait été abordé sur Agora vox. 

Chers lecteurs, j’espère qu’à ce moment là, vous ne vous étiez pas endormis ?

Vous vous en êtes bien rendus compte n’est-ce pas ? Au quel cas, on va devoir vous resservir la vieille soupe, la soupe que la télé parfois manipule, endort, fait convoiter, convoiter des mille et une merveilles que tout le monde voudrait instantanément, mais que presque personne n’aura peut-être même pas pour plus tard ; pas même ceux qui la font. Car ce que ce carré fait, il le défait.

D’un carré à un autre.

A voir le séisme qu’a provoqué internet et sa diabolisation qui n’a pas trainé ce qui prouvait son succès indéniable, le petit monde autoproclamé du carré a enfin vu, sans doute, qu’il n’était qu’un tout petit monde, dans un plus grand, où presque plus personne, grâce au net, n’est presque plus spectateur, mais devient presque acteur, voire décideur ; voyez comme les blogs et sites, ont un certain poids, au point de déranger, au point même que les autoproclamés des La voix de son maitre s’essayent à exclure des blogueurs qui par le biais de leurs modestes blogs et réseaux sociaux, cherchent à voir tout simplement et tout tranquillement, les choses sous un angle différent certaines des versions officielles que l’on nous fait manger depuis des année. On nous en a servi des trippes à tous les repas ; mais ceci devient une autre histoire. 

Ah ! vous vous appelez audience, désolé, je ne vous avais pas reconnu !

Alors que vous, ou nous, c’est selon, vous saviez qu’ils existaient, vous connaissiez leurs prénoms, ceux des animateurs et autres, eux, ne savent toujours pas les vôtres ; vous avez été longtemps une audience, un public, une pauvre ménagère, une grosse audience, ou une petite, et en plus méprisée, si celle-ci était justement petite ; et hop ! à la trappe votre émission ou série préférée, après-tout, vous, ou nous, n’êtes, ou ne sommes, qu’une masse, fait justement pour la masse média  ; et vos émissions sont aussitôt jetées dans les méandres des navets. Bref ; dire que pendant des années et des années, les mêmes se sont invités dans vos salons ; quelle ingratitude n’est-ce pas ?

Le plus drôle, c’est que des animateurs se plaignent que vous, (ou nous,) soyez anonymes quand vous commentez leurs émissions sur le net ; alors là, c’est la meilleure, c’est pourtant simple, à force d’avoir été un public, une entité sans visage, je ne vois pas pourquoi on ne garderait pas ce droit de ne pas vouloir rester anonyme, puisque les téléspectateurs ont été traités comme tels dès le début de la télé. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • jack mandon jack mandon 27 juillet 2013 16:48

    Simple citoyenne,

    Avec un scalpel, un sadique en délire trucide sa victime.
    Avec le même outil, le rude berger sculpte une souche avec talent,
    Le même outil permettra au boucher de préparer son étal.
    Au chirurgien de pratiquer une intervention délicate et de sauver une vie.

    Les outils sont dans la nature ou dans l’expression culturelle,
    l’évolution de l’intelligence et de la conscience font la différence.

    Je vous l’accorde, le tout venant majoritaire prend des chemins
    désertés par l’intelligence et la créativité.
    La télévision, tout au moins certaines chaines ne déméritent pas.

    Votre spontanéité d’écriture constitue une des preuves que vous
    êtes encline à utiliser les outils de la connaissance
    d’une manière très honorable.

    Merci et au plaisir.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 27 juillet 2013 17:08

      Bonjour à vous Jack mandon et merci pour votre compliment.


    • Pillippe Stephan Uraniumk 28 juillet 2013 00:51

      Jack
      tu es vraiment sur que ton boucher prépare son étale avec un scalpel .
      remarque l’employé EDF qui c’est présent chez moi avec un Cric
      ma dit que c’était pour relever le compteur.
       smiley


    • télé ton destin télé ton destin 27 juillet 2013 16:49

      Télévision, boite absconse.

      « La télévision, c’est la culture de l’ennui, tandis qu’au cinéma on recherche quelque chose de « Bigger than Life » » disait Albert Dupontel, anti pourvoyeur de Big Brother.

      Ben, maintenant faut pas prendre toutes les chaînes pour des menottes
      de l’esprit, y’a aussi de quoi voyager, s’instruire, etc...

      Y’a qu’à pas regarder celles qui vendent du temps de cerveaux indisponibles
      pour autre chose que l’abrutissement des masses, où mieux, pas la regarder tout court :

      " - Qu’est-ce que tu fais mon poussin ?
       - Je regarde la télé.
       - Pourquoi, t’as peur qu’on te la vole
      ."

      Très bon article Simple citoyenne,
      « militant remplacé par activiste » parfaite mise en évidence de l’influence des médias.

       Des « chaînes de télévision » disent-ils ?


      • Simple citoyenne Simple citoyenne 27 juillet 2013 17:17

        Bonjour à vous Télé ton destin et merci pour votre attention,

        Je suis d’accord avec vous, d’ailleurs, je ne la regarde plus, je n’en ai plus.
        Merci également pour votre compliment.


      • tanguy 27 juillet 2013 19:42

        A propos de la télévision, ce reportage est assez intéressant...

        http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/la-tvlobotomie-31890

        Et « Activiste » mériterait sa place dans le « Dico de Novlangue »....


        • Simple citoyenne Simple citoyenne 27 juillet 2013 20:18

          Et merci pour le Dico de Novlangue que je ne connaissais pas.


        • Simple citoyenne Simple citoyenne 27 juillet 2013 20:10

          Bonjour à vous Tanguy, et merci pour l’attention que vous avez apporté à cet article.
          Merci pour cette vidéo également, je vais prendre le temps de la visionner.


          • Magma des cendres rouges rené descendre 28 juillet 2013 00:27

            la télé chez moi est l’aquarium ou la cheminée que je n’ai pas


            • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 09:05


              Bonjour à vous rené descendre et merci de votre attention,

              Oui excellent, la télé peut servir de fond de décor ; en parlant d’aquarium d’ailleurs, justement, j’ai failli illustrer l’article avec un aquarium qui est représentatif du petit monde de la télé, qui, on peut vraiment se le demander, si ce petit monde qui se pensent si important, se rendent compte qu’ils sont un petit monde dans un grand.

               


            • Marc Dime Macdime 28 juillet 2013 07:18
              Moi aussi je suis d’accord avec vous. À vrai dire, vous soulevez un point important, et ouvrez la porte à un débat intéressant, j’invite les lecteurs de l’article à y participer. Comme vous le dite si bien notre petit, parfois même grand, écran a une influence considérable sur notre quotidien, sur notre façon de voir et de faire. Les gens aujourd’hui vivent aux dépents de celui-ci et n’essayent même pas de vérifier la véracité des propos comme le dit le message véhiculé dans votre deuxième image. « La télévision dit a = b alors a = b » entendre ça ne me surprendrait pas aujourd’hui.
              Pour exemple je vais prendre une télé réalité. C’est en quelque sorte le modèle parfait de comment sera le monde dans 10 ans. J’ai nommé... Secret Story. Oui rien de tel pour m’expliquer. 
              Donc dans cette télé d’enfermement des candidats sont « condamnés » à découvrir le secret de ses camarades, mais il y a cette aussi cette Divinité si je puis dire qui est là. Oui l’Oeil de la Voix, qui Entend tous et Voit tout est là elle donne les ordres aux candidats. Une voix dont personne ne connaît l’identité. Cet Omniscient est le plus haut placé de la pyramide.
              Récapitulons : dans Secret Story (la société actuelle) Il y a des candidats, petites marionnettes (le peuple) qui sont obligés d’obéir à l’Oeil (la télé) ces candidats ne peuvent pas s’instruire en lisant un livre par exemple, pour qu’il soit le plus bête possible donc le plus manipulable possible.


              Si vous êtes attentif vous verrez que cet Oeil, cette Voix, cet Oreille, bref cette Omniscience n’est pas présentée seulement dans Secret Story (qui soit dit en passant prend comme autre grand symbole la Joconde qui est connue pour tout voir même les histoires secrètes des gens... Tiens ne serait ce pas la définition de secret Story, histoire secrète) elle est présentée aussi dans le billet d’un dollar aux U.S.A l’œil et en haut de la pyramide... Ne l’ai-je pas déjà dit ça ? Bref cet œil représentant l’omniprésence et sa pyramide sont là dans notre quotidien.
               Auchan, le logo et Coq Sportif le logo représente un oiseau pour Auchan et un coq pour le coq sportif de profil. Donc on ne voit qu’un seul œil au milieu d’une... Pyramide. Gifi, Adidas, Maïf leur logo c’est un triangle, une pyramide.


              Je trouve très courageux de votre part de soulever ce problème. Je respecte votre façon de le présenter, et j’aime votre style d’écriture, j’incite n’importe qui voit ce message à continuer le débat.

              • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 09:16

                Bonjour à vous Macdime et merci de votre attention,

                 En effet, comment est-ce possible que la télé, prend autant d’importance, c’est affreux.

                 


              • Marc Dime Macdime 28 juillet 2013 09:24

                Oui c’est moche mais c’est la pure vérité tout ces programmes américains qui débarquent avec comme seul but faire de nous des produit typiquement américain. C’est affreux comme vous dites. Bientôt on aura des enfant Made in America !


              • foufouille foufouille 28 juillet 2013 10:42

                il y a pas pire que loft story : sibèria. tu leur dit que le champignon vènèneux se manges, ils le mangent.


              • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 20:17

                @ fouifouille bonjour à vous,

                C’est certain, il n’y a pas pire, enfin presque, je dis presque, car on n’y vient, si nous n’y sommes pas déjà quand même !


              • Laurencescharles 28 juillet 2013 13:33

                J’ai abandonné la télé depuis trois ans, et je dois dire que je m’en porte bien mieux, j’ai redécouvert le temps de lire, de sortir aux expos, de sortir avec des amis...
                La télé et ses programmes sont malheureusement d’une navrante pauvreté...
                J’ai été triste d’apprendre que la seule émission Taratata allait etre stopper ! et oui une émission culturelle en directe... mieux vaut les stars ac ou autre émission débiles de téléréalité !
                La télé devait nous ouvrir le monde, et bien elle nous ferme l’esprit. Eteignez votre télé et sortez !


                • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 13:53

                  Bonjour à vous LaurencesCharles et merci pour votre attention,

                  Et merci également pour votre témoignage sur l’abandon de votre télé, car effectivement, pour ceux qui se sont passés de télé depuis longtemps comme vous, par quoi l’ont-ils remplacée ?


                • BOBW BOBW 28 juillet 2013 15:28

                   Ne regardant pratiquement plus la plupart des émissions en direct pratiquement toutes débiles à l’image de celles déjà ancienne de Guy Lux (Intervilles, Intervaches ...)
                   J’enregistre la nuit des tas de films récents ou anciens pour choisir tranquillement sans être fixé devant l’écran,hypnotisé smiley


                • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 15:52

                  @ BOBW Bonjour à vous et merci pour votre commentaire,

                  En effet,  maintenant, on peut choisir les programmes que l’on souhaite regarder,
                  soit en les enregistrant, soit maintenant, avec le net, et même les documents accessibles par ce même biais ; néanmoins, concernant par exemple, internet qui offre une certaine liberté,  celle de choisir les programmes dont on a envie, énormément de gens, hélas, n’ont malheureusement pas accès à cette technologie, c’est encore aussi un luxe.


                  • BOBW BOBW 28 juillet 2013 16:05

                    Bof, c’est possible, même pour un budget assez modeste, si on limite quelque peu sa consommation de produits et d’énergie, (en évitant par exemple de changer tous les 2/3 ans de voiture ou de super-portable ou d’ordinateur , et qu’on utilise autre chose que les produits Microsoft smiley ! ...)


                  • tobor tobor 28 juillet 2013 17:56

                    Hello, merci pour cet article pertinent !

                    j’ai arrêté d’être téléspectateur il y a plus de 20 ans et je m’accorde un petit zapping tous les 5 ans par pure curiosité, pour estimer l’évolution de ce média et comme support aux nombreuses critiques que j’ai l’habitude de formuler à son égard.

                    Ma dernière expérience télévisuelle date d’il y a un mois, c’était chez une amie sur un grand écran plat de la nouvelle génération, ce qui était une « première ». À 5 années d’intervalle, j’estime que le changement est radicalement sensible : jeux couillons, sexisme, rutilance, cynisme et ironie, égocentrisme des présentateur/trices, divinisation de la technologie, etc...

                    Ce qui m’a le plus choqué durant les années 90’s est le changement de rythme général proposé à l’écran : les spectateurs sont menés par le bout du nez dans des travellings qui mènent sur un titre, un pack-shot ou une grille horaire pour ensuite entamer un « plongé » vers un jingle ou un « décollage » en apothéose vers un JT atrophié et fidèle au marché capitaliste, le tout ponctué de « restez avec nous », « à tout de suite », etc. Les spectateurs sont pris par « la main » et lancés dans un petit-train-train semblable aux montagnes russes où cramponné à son siège on endurera un parcours rapide aux virages serrés ouvrant sur « la grande descente » ou le « triple looping » ...de l’abrutissement !
                    Il s’agit durant cette « ballade » de ne pas laisser au publique l’occasion de penser, de le conditionner à se laisser aller tous capteurs ouverts là où arbitrairement la chaîne a décidé de l’emmener. C’est le fruit d’avoir allié les techniques de montages informatiques à celles du montage vidéo dans le but de littéralement scotcher l’attention des spectateurs au-delà de toute volonté et réflexion !

                    Cet aspect des choses n’a fait que s’amplifier depuis et chaque chaîne semble manier une forme d’hypnose autant que de cultiver la désinformation et l’abrutissement pour colporter éhonteusement les mensonges d’état !


                    • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 20:08

                      Bonjour à vous tobor et merci de l’attention que vous avez apporté à ce texte.

                      Merci de nous faire part, de votre expérience, qui, là, est une longue expérience sans télé. Je vous dis bravo, car je trouve que 20 ans sans télé, c’est un véritable exploit, pour moi, en tout cas.


                    • tobor tobor 28 juillet 2013 20:42

                      @Simple citoyenne :

                      En fait c’est toujours l’histoire de la grenouille dans la marmite, il suffit d’en sortir un moment pour se rendre comme c’est trop chaud pour y replonger !

                      Mes grands ados n’ont jamais eus « la télé » à la maison (il y avait bien magneto vhs/écran mais pas d’émission) et n’ont jamais été en demande.


                    • Simple citoyenne Simple citoyenne 28 juillet 2013 20:50

                      Oui en effet, tobor, c’est exactement cela, c’est l’histoire de la grenouille, que l’on fait bouillir à petit feu !


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 juillet 2013 00:48

                        Heureusement il y a la radio  !

                         

                        Et heureusement, sur la radio publique il y a la très exemplaire émission modeste et géniale !

                         

                        Qui se prépare dans une joyeuse ambiance autogestionaire, respectueuse et confraternelle, comme on le devine en écoutant le résultat sur l’antenne !

                         

                        http://www.article11.info/?Daniel-Mermet-ou-les-delices-de-l#pagination_page 


                        • Simple citoyenne Simple citoyenne 29 juillet 2013 08:51

                          Bonjour à vous Pierre Régnier et merci également pour l’attention porté à cet article.

                          Ah oui j’ai lu au sujet de l’animateur de « Là-bas si j’y suis » soupçonné de harcèlement moral par ses collègues. Une enquête interne a été ouverte


                        • nagr 29 juillet 2013 12:35

                          Bonjour 
                          Grâce à la magie de l’obsolescence programmé je n’ai plus de télévision depuis 2 ans , je ne suis pas très riche et je n’ai pas voulu en racheter , je suis simplement passé à autre chose , pour le moment quand je regarde autour de moi j’ai encore l’impression de passer pour un extraterrestre
                          il y a quelques jours je suis tombé la dessus ci cela peut vous intéresser :
                          http://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY


                          • Simple citoyenne Simple citoyenne 29 juillet 2013 13:08

                            Bonjour à vous nagr et merci pour votre attention ;

                            C’est excellent effectivement ; la magie de l’obsolescence comme vous le décrivez si bien, nous aide finalement à nous débarrasser plus vite de ce qui est parfois inutile. Bravo et merci pour votre lien également.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès