Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Maddie, nouvelle victime de Karl Zéro

Maddie, nouvelle victime de Karl Zéro

Il fallait s’y attendre : l’ancien animateur du Vrai Journal, détenteur d’un palmarès solide en termes de désinformation, a fini par tomber sur le cas Maddie comme le paparazzi sur le people. Il ne manquait plus que ça.

Où est Maddie ? Jeu à la mode de l’été, sorte d’ « Où est Charlie ? » version adulte, sombre et tordu. Plus difficile, d’ailleurs, apparemment, de retrouver la petite fille blonde que le grand dadais à bonnet. Depuis mai dernier, que de fausses pistes, de rumeurs, d’interprétations hasardeuses, jusqu’à ce récent cliché assez sidérant où certains ont cru voir la petite fille disparue là où il ne s’agissait que d’une enfant parmi d’autres. L’affaire Maddie, spectaculairement médiatisée, avec dorures et guest stars (Beckham, JK Rowling, Benoît XVI, entre autres) vient de tomber dans l’escarcelle de Karl Zéro, le fieffé ex-animateur de Canal+, qui n’a rien trouvé de mieux pour refaire parler de lui, que de mettre ses lunettes dans le pudding McCann, déjà suffisamment lourd pour ne pas en rajouter. Ce soir sur 13e Rue, chaîne du câble, Zéro proposera un « 52 minutes » consacré à ce fait divers qui a déjà beaucoup souffert d’une hyper médiatisation. En préambule à cette diffusion, Zéro donnait hier une interview au Journal du dimanche, dans lequel il donnait son sentiment sur l’affaire, et surtout de grandes clés quant à son idée du journalisme.

« Aucune émission en France n’a été consacrée à l’affaire Maddie. Je me suis dit ’merde’ y ’a pas un seul reportage où j’ai pas l’impression qu’on ne me raconte pas de conneries’. Tous les journaux en parlent, mais sans contextualiser l’affaire. » C’est donc pour contextualiser l’affaire que Zéro, en 15 jours, s’est déplacé (lui ou ses journalistes) en Angleterre et au Portugal, pour essayer d’y voir plus clair. « L’histoire est fascinante. Mais on ne l’a pas fait pour vendre du papier. On n’est pas là non plus pour se flageller, dénoncer le comportement des médias comme on a pu le voir dans la fiction de France 2 sur l’affaire Alègre. Dans l’affaire Maddie, il y a tous les ingrédients qui te font réfléchir. C’est une histoire qui te poursuit quand tu éteins ta télé. Si les parents sont coupables, comment font-ils pour résister ? S’ils sont coupables ce sont des acteurs extraordinaires, avec un aplomb incroyable. Mais oui, quelle que soit l’issue de l’affaire, elle est fascinante : comment retourner à la vie normale, cette suspicion de matricide... » Il a raison, sur certains point, Zéro, notamment sur le fait que cette affaire est fascinante. Le fait divers fascine, depuis la nuit des temps, en Vologne comme en Angleterre, à Mourmelon comme à Lisbonne. Mais il a tort, Zéro, quand il laisse entendre que les médias, dans l’affaire Alègre (ou plutôt la seconde affaire Alègre, dite affaire Baudis) ont eu tort de se confondre en excuse. Aucun ne s’est flagellé, d’ailleurs, pas plus dans le récent téléfilm de France 2, mais certains auraient pu. Car certains ont relayé, et dans de « grands » journaux, comme Le Monde ou La Dépêche du Midi, des informations non vérifiées, portant des accusations graves, juste pour « vendre du papier », pour le coup. Bien sûr, Zéro n’en est pas là, à « vendre du papier » puisqu’il est à la télé, mais il botte en touche trop facilement, lui qui est partie prenante dans l’affaire Baudis, lui qui avait lu une lettre invraisemblable de Patrice Alègre en direct dans son émission, dans une de ces séances « choc » qu’il affectionne tant.

Plus loin dans l’interview, le couplet de Karl Zéro sur les parents est assez hallucinant : un plagiat presque mot pour mot de la Duras de l’affaire Grégory, mais en pire. Zéro condamne en effet la mère, « quelle que soit l’issue de l’affaire » à la souffrance à vie : « comment retourner à la vie normale, cette suspicion de matricide. » Là, l’animateur par moment fort sympathique dépasse les bornes « allègrement », si j’ose dire : cette marque de Caïn qu’il dépose sur le front de la mère de Maddie est ahurissante. C’est du Bataille et Fontaine, mais dans la vraie vie qui saigne, plus dans les querelles de voisinage ou les problèmes d’érection. C’est du sous Sun. C’est là toute la perversité du bonhomme : donneur de leçons de morale à qui veut les entendre, air sérieux, façon Ardisson, et premier de la classe quand il s’agit de s’élever contre la télévision décervelante. Alors qu’il ne fait, depuis qu’il travaille à la télévision, que du journalisme à sensation, souvent caricatural et manipulé qui ne sort que rarement des sentiers battus et encore plus rarement du café du commerce.

« La médiatisation dans ce genre d’affaire est à double tranchant. Bien sûr les gens sont mobilisés, en alerte, mais en cas d’enlèvement par un réseau ou par un fou furieux isolé, la conséquence de ce débordement médiatique c’est qu’ils zigouillent la petite. La sur-médiatisation est aussi un moyen de défense à partir du moment où ils ont été mis en examen. » Karl Zéro ne dit pas ici que la petite Maddie a été victime d’un réseau ou d’un fou furieux. Il ne dit pas que la sur-médiatisation voulue par les parents aurait pu coûter la vie à la gamine. Non, il parle simplement de « double tranchant ». De « zigouiller » aussi, terme classe et délicat dans ce type d’affaire. Rien n’est vrai chez Zéro, que ce qu’il dit, et comme il dit à peu près tout ce que les badauds veulent entendre, il dit beaucoup de choses. Et s’il admet que la médiatisation peut être néfaste, il accepte quand même d’entrer dans le jeu, au nom de la fascination, parce que, en gros, il ne voudrait rater ça pour rien au monde. Quelle hauteur de vue ! Mais il y a mieux : « Moi mon sentiment, mais je ne le donne pas dans l’enquête, j’essaie de donner des pistes, je laisse ouvert, c’est que ce ne sont pas eux. Il faut savoir que les méthodes de la police portugaise sont louches. C’est des durs là-bas quand même. » Là encore, « double tranchant » dans la parole. Il ne donne pas son sentiment, mais il le donne quand même. « Ce ne sont pas eux ». Ouf, les époux McCann blanchis par Karl Zéro ! Ca va leur redonner le moral. Mais si ce ne sont pas eux, c’est peut-être alors du côté de la police portugaise, qu’il faut chercher, parce que, c’est bien connu, « C’est des durs là-bas quand même »...

Résumons donc : les parents, un peu trop « cathos » aux yeux de Zéro, ne sont pas coupables, les médias en ont peut-être fait trop, et les policiers portugais sont louches. Zéro va même plus loin, dans le JDD, en affirmant que la police portugaise a, je cite « pas assuré une cacahuète ». « La police a merdé, c’est clair », insiste-t-il plus loin, en pointant les relevés d’empreintes effectués après moult passages sur les lieux de la disparition, une extorsion d’aveux par la violence, entre autres joyeusetés. Une chose est sûre, selon Zéro, la police portugaise « ne croit pas à l’enlèvement ». On avait cru comprendre. Et lui, Karl Zéro, lui qui a enquêté « 15 jours », lui qui s’est rendu du Portugal en Angleterre via Paris, quelles est son intime conviction à ce fin limier ? « J’ai du mal à croire à l’infanticide. Je pense qu’elle a été enlevée. Il y a deux pistes qui tiennent à peu près la route : le Maroc et Carthagène, en Espagne mais c’est quand même silence radio sur toute la ligne, on n’a rien... »

Karl Zéro n’a rien, mais un peu Carthagène, quand même, « à peu près ». Une bonne formule pour résumer le bonhomme, « à peu près ». Tout, dans son travail est dans cet « à peu près ». A peu près sérieux, à peu près honnête, à peu près crédible, à peu près journaliste. Cet « à peu près » dont a déjà trop souffert l’affaire Maddie, pour ne pas en rajouter.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 5 octobre 2007 09:39

    Karl Zéro aura été le précurceur du marketing dans l’information et la politique et nous en voyons bien les dérives.

    Peu lui importe la vérité,seul compte le bénéfice.

    C’est une dérive sur laquelle nous devons lutter et rester vigileant et etre un contre modele ici sur AGORAVOX


    • cara 5 octobre 2007 09:42

      On aurait bien aimé entendre cet « à peu près journaliste » au cours du débat organisé par Calvi sur l’affaire Baudis... Zéro patauge dans le caniveau depuis longtemps.


      • maxim maxim 5 octobre 2007 10:10

        Karl Zero n’est plus que l’ombre de lui même ,un zombie poussiereux qui se figure encore à l’âge d’or de Canal ,lui qui ne se rendait même pas compte qu’il n’était qu’une marchandise perissable ,au même titre qu’un kleenex que l’on jette après usage ...... c’est fini pour toi Karl ,et le Zéro de ton pseudo te sied désormais comme un gant .......


        • jltisserand 5 octobre 2007 11:07

          fallait-il que canal ait besoin de ce type. Il a toujours ete au dessous de tout. Dommage qu’il ait trouve a se recaser pour sevir.


          • Leveque 5 octobre 2007 11:57

            En dix ans de vrai journal, Karl Zero m’as appris une chose : on peut sortir des conneries imbuvables, éhontées, partiales, en être fier, et le présenter comme une vérité celeste.

            Karl Zero a raté son époque, il aurait été un trés bon propagandiste dans les années 30 en URSS ou ailleurs.


            • Barbathoustra Barbathoustra 5 octobre 2007 13:27

              Vive JPP !


              • Machiavel 5 octobre 2007 13:34

                Je me souviendrai encore longtemps de sa prise de position dans l’affaire Baudis ou sans l’ombre d’une preuve , de témoignages sérieux il a essayé de faire couler des personnes totalement innocentes avec comme seul argument , les propos de deux personnes complètement mythomanes.

                Et ça, juste pour faire de l’audiance . C’est parfaitement abject.

                Alors maintenant le voire s’enfoncer dans cette histoire douloureuse tel un messie , ce n’est pas franchement étonnant.

                Il s’adonne depuis longtemps à de la vague « provocation » tellement consensuelle que ça finirait presque à faire pitier..Le pauvre quand même !


                • Con fut Cius Con fut Cius 5 octobre 2007 13:59

                  Preuve sans doute que nous ne sommes pas que des veaux derrière notre écran.

                  Car à force de s’imposer un traitement de l’information sensationnel et à contre courant on en arrive parfois (souvent) à privilégier les sources alternatives, les bruits de couloir, les ragots qui trainent.

                  Karl Zero s’est longtemps cru un symbole de cet esprit canal qui a fait le succès de bon nombre d’émissions. Hélas il n’en était tout au plus que le VRP, en en reprenant principalement les mauvais côtés : dédain (qui a dit snobisme ?), partialité, défiance systématique vis à vis ce qui vient de droite surtout au pouvoir, humour vaseux ... et le public ne s’y est généralement pas laissé prendre que ce soit à la télé, en presse ou en film.

                  Sa nouvelle enquete étant dans la même veine je ne vois pas pourquoi le succès serait cette fois ci au rendez vous

                  L’esprit critique a du bon finalement


                  • Traumax 5 octobre 2007 14:07

                    il est grand temps que quelqu’un tire la chasse, qu’il aille rejoindre son frère dans les égouts du monde médiatique.

                    Espérons que cette affaire sera celle de trop pour lui.


                    • Traumax 5 octobre 2007 14:10

                      « défiance systématique vis à vis ce qui vient de droite surtout au pouvoir »

                      ca doit faire longtemps que vous n’avez pas vu une de ses entrevues. Il est rare de voir un journaliste aussi obséquieux et dégoulinant avec les hommes politiques, de quelque parti qu’ils soient. Meme Claire Chazal est plus impertinente.


                    • Yohan Yohan 5 octobre 2007 14:44

                      Le vrai journaliste, honnête et sans arrière pensée, je n’en vois pas (de connu). Sauf peut-être Jean Jacques Bourdin. Celui là, il me plait. Pas nourri au même grain que les autres sûrement... Zéro ce n’est que du journalisme spectacle. Zéro donc..


                      • Erick 5 octobre 2007 15:29

                        Bravo ! Ce type ne mérite même pas le tri sélectif.


                        • Traumax 5 octobre 2007 17:35

                          « la chaine crypto- communiste Canal + »

                          lol, mdr et toutes ces choses la.

                          J’avais encore pas remarqué à quel point Vivendi-Universal est un promoteur acharné et radical de la révolution et de la dictature du prolétariat. Merci pour cet éclairage inédit sur les coulisses du pouvoir médiatique.

                          Si vous faites un flux RSS avec vos analyses du monde contemporain, faites moi savoir à quel adresse, ca fait toujours du bien de rire de bon matin.


                        • cire9908 5 octobre 2007 17:21

                          quand vas ton stoper ce fou furieux de karl triple 000


                          • jackhel 5 octobre 2007 19:49

                            Karl Zero serait un journaliste ? Quel déshonneur pour la profession ! Pas très glorieux de faire ses choux gras sur une enfant qui a disparu. Comme si elle n’était pas déjà assez victime comme cela. Zero a toujours tapé très bas mais là il est visiblement au fond. Espérons qu’il ne remontera pas.


                            • laëtitia mélierres 5 octobre 2007 20:00

                              il faut bien une exception « pour » confirmer la règle... Zéro fait des bonnes choses. Pour ma part, bien que je n’ai pas vu ce sujet sur Maddie, je trouve cette histoire bizarre, pourquoi la petite n’aurait pas été enlevée pour « alimenter » un réseau ? même si tout reste possible, le portugal à ma connaissance n’est pas très bien loti question protection de l’enfance. Cette hypothèse est très plausible surtout avec, c’est malheureux à dire, un physique comme le sien.


                              • David Krauss 5 octobre 2007 20:35

                                Surtout qu’un réseau pédophile a été mis à la lumière au Portugal il y a pas longtemps avec impliqué dedans un homme politique et un animateur télé très connu et apprécié...

                                Mais bon on préfère taire ce genre d’histoire en France et ailleurs...

                                Un peu comme Hoover du FBI qui expliquait que la mafia n’existait pas et était un délire de paranoaïque-conspirationiste...


                              • David Krauss 5 octobre 2007 20:33

                                Ah l’affaire « Baudis »....

                                Et vous croyez vraiment que l’affaire a été réellement traitée... et qu’elle est close...

                                LA grosse blague vous êtes réellement très crédule...

                                C’est à pleurer si vous prenez le temps de creuser cette histoire en profondeur...

                                Mais je pense qu’un jour elle refera surface... en attendant Karl Zero préfère ne plus en reparler.


                                • perlin 6 octobre 2007 05:25

                                  Qui est ce trol David Krauss ? C’est le nouveau pseudo de Karl Zéro ?

                                  Il n’y aurait que lui pour prétendre que l’affaire Alègre pourrait rebondir !


                                • bernardoulo 5 octobre 2007 20:46

                                  Personellement je ne vois pas de grande différence entre la méthode Karl Zéro et celle de beaucoup de soit-disants journalistes pour vendre du papier,faire de l’audimat etc...il est allé trop loin c’est tout !!!.Ses confrères sont peut-etre plus habiles pour emballer le « produit »et donner l’impression de professionnels aux articles pertinents et incontestables alimentés par les meilleurs sources(tenues secrètes bien sur) sur tout et n’importe quoi. Moi j’écoute les GG sur RMC. Cela me suffit. quoi que parfois je me pose aussi des questions à leur sujet.


                                  • jourdan 5 octobre 2007 23:07

                                    C’est quand même drole que pas un d’entre vous ne releve l’erreur grossière dans les propos de KZ : « soupçonnée de matricide » et mot répété 2 fois ! matricide, c’est quand on tue sa mère, pas sa fille !! Lapsus ? :)


                                    • perlin 6 octobre 2007 05:31

                                      @ jourdan

                                      bien vu

                                      mais je m’étonne de cette quasi-unanuimité contre Karl Zéro, quand je pense à l’audience qu’il faisait ... Il avait même séduit la jeunesse pour qui il était un symbole de non-conformisme... et que dire du nombre de personnalités de tous bords venues se faire tutoyer « sans trucage »... enfin, mieux vaut tard que jamais smiley


                                    • le pen la vie la vraie 6 octobre 2007 19:00

                                      le vent tourne, le zéro est descendu dans les basses fosses du web et des chaines confidentielles, alors le citoyen m et les autre brûlent ce qu’ils ont adoré

                                      attends que schneidermann et bonneaud moche commencent à avoir une barbe de 3 jours et les gauchistes qui sont des cyniques impitoyables leur cracheront au visage

                                      c’est la caractéristique principale des bien pensants de toujours se planter et(ou) de ne reconnaitre la vérité que quand il n’y a plus de danger à la dire

                                      faites nous donc un papier bien senti monsieur m sur le nullissime durand, le vulgaire hondelatte, la sorcière ockrent, le pleutre denizot, ou un autre de ces princes déplaisants du paf avant qu’ils ne plongent, si vous avez des c.. au lieu de tirer sur l’ambulance


                                    • Baltar 6 octobre 2007 14:27

                                      Ceci-dit il va surement faire une une excellente audience !

                                      Comme quoi il n’a pas tout à fait tort de choisir ce sujet. (sans que ce soit du journalisme bien-sûr).


                                      • beber beber 6 octobre 2007 18:29

                                        Trés, trés étonnant . Voici que sur un média qui se veut « citoyen », le sieur karl zéro serait accablé d’ une critique parfaitement unanime ?

                                        D’ailleurs, EST IL JUSTE d’argumenter sur la base du seul dénigrement de la personne , en passant bien entendu par perte et profit des interviews comme celui du commandant massoud ?

                                        Il est vrai que donné à connaitre autre chose que les discours programmés des rédacteurs de figaro, paris match,tf1 (j’en passe des meilleurs et des moins bons) à de quoi DERANGER certains politiques dont les amis financiers ont fagocités la plupart des médias. Beaucoup de citoyens sont fatigués de la propagance actuelle.

                                        Allons m’ssieurs dames , réveillez donc votre sens critique !

                                        Que vous soyez pour ou contre les activités de karl zéro, reconnaissez au moins qu’il ose la différence. Et qu’aborder tous les angles de vues d’un problèmes est essentiel à la découverte de la vérité.Même si celà doit passer par l’émission d’hypothèses qui peuvent s’avérer fausses par la suite. Il serait bon d’éviter au troupeau de béler en choeur sans voir la proximité de la falaise. Celle où la démocratie pourrait bien tomber un jour , tant l’époque actuelle nie à l’opinion publique le droit à l’information NON FORMATEE.

                                        Karl zéro, dans un univers médiatique devenu la propriété de quelques financiers amène un peu de diversité d’opinions. Et c’est çà la réalité d’un monde CITOYEN et NOIN POINT FORMATE.

                                        Citoyennement vôtre .

                                        ps / Ceci était un message du CAS, Club des Comiques Associés.


                                        • Baltar 6 octobre 2007 18:41

                                          Peut-être que Karl Zéro nous renvoie notre propre image ou d’une moins d’une partie de nous-mêmes ...

                                          Je n’aime pas forcément Karl Zéro (en fait je m’en fiche) mais il est curieux qu’il y ait une telle diatribe sur AgoraVox. Les arguments « contre » sont faciles. C’est dommage que cela n’aille que dans ce sens. De telles attaques en règle contre un personnage hors norme dans le paysage audiovisuel me font penser à une forme de pensée unique.


                                        • beber beber 7 octobre 2007 13:35

                                          Autant le titre de l’article « maddie, nouvelle victime de kz » laisse déjà entrevoir la volonté MANIFESTE de contrefaçon , autant l’argumentaire qui consiste à traiter les gens de petite merde n’est en terme de psychologie que de la projection...


                                        • Zenobie 7 octobre 2007 01:04

                                          Aperçu KZ dans la rediffusion de l’émission de Morandini mercredi soir : les propos sur l’affaire Alègre étaient empreints d’une grande perversité, suggérant que l’affaire n’était pas close puisque certains meurtres n’avaient pas été élucidés (ce qui est exact) mais laissant entendre que les « notables » mis en cause à l’époque n’y dont décidément pas étrangers, bref, tentant de relancer l’ignoble rumeur. C’est navrant de constater que cette ordure fait tant d’Audimat...

                                          Quant au tutoiement systématique, le seul avec lequel ça n’a pas marché était l’ancien vice-président syrien, Khaddam, que KZ n’a pas réussi à dérider ni à tutoyer, signe que sa soi-disant impertinence a de sacrées limites. Face à un type rompu à l’exercice d’un pouvoir totalitaire (s’il l’a quitté, c’est pour essayer de mieux y revenir), KZ a montré qu’il n’est qu’une toute petite merde, engoncé dans sa posture de petit occidental bien nourri, bien au chaud et bien protégé.


                                          • beber beber 7 octobre 2007 13:43

                                            Morandini ne sait plus quoi trouver pour nuire à karl zero. Il en fait de même avec l’équipe d’arrêt sur image.

                                            L’actualité récente nous montre un président qui cherche à dépénaliser le droit des affaires et un lagardère mis en cause pour délit d’initié.Cà va commencer à réfléchir dans les chaumières. Kz a été privé de son émission comme d’autres présentateurs « incontrôlables » par le pouvoir en place, et ce juste avant la campagne présidentielle.

                                            A terme ,NUL DOUTE que le camp des collabos et celui des résistants deviendra de plus en plus clair.


                                          • Machiavel 7 octobre 2007 15:53

                                            Votre commentaire est sans aucun doute d’une rare stupidité.

                                            La suprétion du vrai faux journal était prévue de longue date bien avant l’élection présidentielle.

                                            Quand à parler de « collabos » terme évidement péjoratif dans ce contexte est ubuesque. Considérer que notre démocratie est en danger alors que si Sarkozy est en haut des marches, ce n’est QUE parce que la majorité des français l’ont décidé et ceci parfaitement démocratiquement .Nier cet état de fait est ridicule.

                                            Quand a la soit disante résistance ...résistance à quoi ? Encore un mot mal approprié.On devrait plutôt parler d’opposition qui est actuellement malmenée...


                                            • beber beber 8 octobre 2007 13:02

                                              @ machaivel.

                                              Magnifique condescendance qui consiste à vouloir éduquer un être « stupide »...quel courage, quelle bonté !Merci d’avance.

                                              Allons, ne me laissez pas supposer que ce qui est machiavélique vous échappe : karl zéro n’a pas été le seul journaliste dont l’émission a été supprimée pour cause de non léchage de botte du pouvoir en place. Toutes ces suppressions d’émissions qui avaient le goût de la critique ,cà commence à se savoir, à se remarquer .

                                              Mon propos n’est point de nier un état de fait( l’élection du prédictateur sarkozy) , mais de refuser les jugements péremptoires sur la base d’une SELECTION DES FAITS. Car en fait, vous focalisez bel et bien sur UNE affaire , et vous passez par perte et profits bien d’autres interviews réalisés par karl zéro . Tiens , on fête l’anniversaire de la mort d’une journaliste russe fort célèbre ,interviewée à l’époque par celui que vous décriez tant.Votre ami sarko , lui, trouve toujours que Poutine est quelqu’un de bien...( voir vidéo du g8 publiée grâce au net et occultée par nos grands médias).

                                              « Résistance à quoi  » ? Vous vous interrogez encore ? Magnifique : c’est bon signe ! Je sens une lueur d’esprit critique ,comme une envie de ne pas être un de ces moutons bélant son jt du 20H. Continuez sur cette voie, c’est la meilleure qui soit . Car celui qui ne s’interroge plus a perdu ce qu’il a de plus précieux : l’usage de ses neurones.


                                            • Zenobie 7 octobre 2007 22:44

                                              @ beber

                                              Merci pour la leçon de psychologie de café du commerce mais je vais expliquer un peu mieux le pourquoi du jugement de « petite merde » sur KZ.

                                              Ce type se prétend journaliste, il est une honte pour cette profession que d’aucuns essaient d’exercer correctement, c’est-à-dire en recoupant leurs sources avant de balancer « l’info qui tue » sur les ondes et pas n’importe lesquelles (Canal en clair le dimanche). Cette soi-disant info qu’il a relayée (par la lecture de la lettre d’Alègre à l’écran) aurait pu faire disjoncter n’importe qui. Je ne souhaite à personne d’être faussement accusé de meurtres et d’actes de barbarie à la face du monde. C’est pourtant bien cela qu’a fait KZ. Quel courage de sa part n’est-ce pas ? Quel professionnalisme !! Prendre pour argent comptant la lettre d’un assassin pervers en la présentant au public comme vérité biblique sans aucunement en remettre en question le contenu, voilà qui est du dernier chic sans doute... Bref, KZ a le « courage » du type qui frappe un homme à terre et hurle avec les loups alors qu’il est parfaitement conscient de l’impact de son émission et de son retentissement.


                                              • beber beber 8 octobre 2007 13:18

                                                Avez vous vraiement l’habitude de juger l’action de quelqu’un sur un seul acte, un seul fait ?C’est ce que vous êtes en train de faire.

                                                Etes vous certain qu’un journalisme d’investigation est possible si l’on émet pas d’hypothèses ( qui seront forcément ou vraies ou fausses) ?

                                                Et interviewer quelqu’un ,est pas forcément lui donner raison ? Du moment que l’on donne ses sources, le téléspectateur est capable d’apprécier la qualité des arguments évoqués , NON ? A moins de les prendre tous pour des « petites » merdes....incapable de discerner le vrai du faux.

                                                Ce qui est grave finalement pour notre démocratie, c’est la censure tout autant que l’auto censure. Dans les deux cas, elles sont les révélateurs d’un INCROYABLE mépris du citoyen. Le citoyen doit avoir les moyens de se faire une opinion ,ne serait ce qu’à travers l’expression de la divergence des point de vues . L’information par trop formatée, par trop dépendante ne lui donne QUE l’illusion de la démocratie. C’est ce que l’on vit actuellement.


                                              • beber beber 8 octobre 2007 21:26

                                                D’ailleurs, en guise de conclusion personnelle, un lien confirmant une fois de plus le bien piètre niveau d’information d’une télé qui, à force d’exclure , ne fait que se discréditer. http://arretsurimages.net/post/2007/10/02/TF1-occulte-Martinon-non-non-a-Neuilly

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès