Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Malek Chebel : « Il y a un principe non négociable, c’est la liberté (...)

Malek Chebel : « Il y a un principe non négociable, c’est la liberté d’expression »

L’anthropologue Malek Chebel (2e à gauche) coanimera bientôt « Les enfants d’Abraham », une nouvelle émission de Direct 8 (1). En compagnie du Père Alain de la Morandais et du Rabbin Haïm Korsia, ce spécialiste de l’islam y analysera chaque mois l’actualité à travers le prisme de la religion. Avant le lancement de ce programme, leblogmedias a demandé à Malek Chebel si, selon lui, la religion musulmane est capable d’accepter la critique.

Propos recueillis par Gaël Lombart

A la suite de sa tribune virulente contre l’islam publiée dans Le Figaro, Robert Redeker a reçu des menaces de mort. Y a-t-il un danger pour la liberté d’expression ?
Oui, très clairement. Il y a un principe non négociable, c’est la liberté d’expression. Mais pour que ce principe soit bien respecté, il faut que la personne qui critique accepte d’être critiquée à son tour. On ne pourrait pas accepter que l’islam se fasse insulter et que le christianisme et le judaïsme ne soient jamais critiqués. Personnellement, je n’ai pas d’icône. Allah, on pourrait l’insulter du matin au soir, ça ne me gênerait pas. Parce qu’il est transcendant. C’est lui qui a créé le monde. Là où je suis un peu blessé, c’est quand on touche aux gens, quand on insulte les musulmans.

Le discours du pape à Ratisbonne a provoqué un tollé. Peut-on, comme il semble l’avoir fait, associer islam et violence ?
Le pape a fait une citation. Il a ensuite fait son autocritique. Sa citation renvoie au Moyen Age, à un moment où les religions étaient au pouvoir. A l’époque, ces religions étaient violentes. C’est voir les choses avec une mauvaise focale que considérer que le pape avait l’opinion qu’on lui a attribuée.

On l’a vu avec l’affaire des caricatures, une infime partie de musulmans en colère est capable de créer un événement. Pourquoi l’islam modéré arrive-t-il si peu à se faire entendre ?
Parce que l’islamisme fait peur, il devient une affaire collective. Les gens n’ont pas peur des musulmans modérés. Pourtant, j’affirme que les musulmans qui luttent pour la paix, ceux que j’aime, sont infiniment plus nombreux que ceux qui répandent la haine. Mais il y a peu de reportages réalisés sur les musulmans modérés, parce que les médias traduisent avant tout ce qui est, à leurs yeux, l’angoisse de leur public.

Cette histoire de caricatures vous a-t-elle incité à parler de l’islam avec plus de prudence ?
Je suis un observateur neutre. Je ne me sens pas du tout changé. Cela fait vingt-cinq ans que je travaille sur l’islam et j’ai montré depuis longtemps qu’il était libre. J’ai travaillé sur le corps, la femme, la sexualité, l’homosexualité, le tabou de la virginité. Après les caricatures, j’ai sorti Le Kama-Sutra arabe. J’aurais eu tout le loisir de l’édulcorer, d’en faire quelque chose de tiède.

A Berlin, un opéra de Mozart a été déprogrammé parce qu’il aurait pu choquer des musulmans. Comment réagissez-vous à l’autocensure  ?
C’est à la suite du discours du pape que les directeurs de cet opéra ont eu peur de l’effet que cela aurait pu produire. A Berlin, cette affaire avait rendu sensible l’opinion publique. Mais c’est une peur ponctuelle, ça ne va pas s’installer. Ce sont les dommages collatéraux de la controverse. Peut-être dans ce contexte avaient-ils raison de supprimer cette pièce. Certes, il ne faut pas d’autocensure, sinon on donne raison aux fondamentalistes. Mais encore faut-il que tout le monde soit à la hauteur, les responsables politiques, les policiers, pour maîtriser un climat qui peut dégénérer.

(1) « Les Enfants d’Abraham », émission présentée par Mikaël Guedj, chaque dernier dimanche du mois, à 18 heures, sur Direct 8. Première émission  : dimanche 29 octobre.

Article paru sur www.leblogmedias.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • jako (---.---.21.70) 18 octobre 2006 12:26

    mais ou est passé le réseau Voltaire ???????????????


    • Visiteur Indigène (---.---.180.214) 18 octobre 2006 13:46

      Bonne question jako, vivement qu’ils reprennent !

      Mr Chebel n’est que la caricature de l’arabe de service et ses avis ne sont que mi-figues mi-raisins, à defaut de complaisance il saura épater la galerie sans nul doute. N’est-ce pas là son rôle ?

      Décidément c’est la grande mode d’étager l’Islam, il n’y a pas plus de modérés que d’excités, d’archaïques ou de pondérés et autres adjectifs classificatifs. Il y a d’un côté une résistance légitime aux invasions israélo-américaines et de l’autre des populations musulmanes qui vivent chez elle sur leur sol ou en paix à l’étranger. Ces populations s’intéressent naturellement aux développements des conflits moyen-orientaux et stigmatisent en priorité le manque d’unité des pays arabes, la couardise politique de la plupart de leurs régimes ainsi que de la traîtrise proclamée des séoudiens, égyptiens et jordaniens et dernièrement du fatah du sieur abbas. Ils ne sont pas dupes non plus car ils savent que les dirigeants musulmans sunnites sont aux ordres de l’axe washington-tel-aviv et que cette obéissance est aux doigts et à l’oeil...L’exemple séoudien est à souligner particulièrement, gardien du déshonneur qu’ils sont...

      Il n’y a de liberté d’expression que lorsque celle-ci touche l’Islam depuis 10 ans, le Christianisme depuis 20 ans et pour d’autre, il y a des lois taillées sur mesure...pas de critique, circulez il n’y a rien a voir ! Pour mieux camoufler et noyer le poisson, voilà que l’on nous sort le fameux « génocide » Arménien, l’arme à double tranchant. Casser du musulman, remettre une population musulmane dans la rue et exacerber la hantise de l’étranger déjà présent à nos portes et dans les esprits.

      M.Chebel l’anthropologue qui n’est pas homme de religion aura l’honneur de représenter les musulmans face à un rabbin et un homme d’église. Il vient d’ailleurs d’annoncer la couleur dans le texte de l’auteur, il sera un observateur neutre ! A part cirer les pompes et caresser dans le sens du poil, que peut-on attendre de ses futures prestations ?

      S’il y a un principe qui est non négociable, c’est d’arrêter de nous prendre pour des cons !


      • Cochonouh Cochonouh 18 octobre 2006 16:05

        « S’il y a un principe qui est non négociable, c’est d’arrêter de nous prendre pour des cons ! »

        J’essaye je te jure, mais vu tes commentaires manichéens, c’est vraiment trop difficile.


      • (---.---.159.247) 19 octobre 2006 09:43

        « il n’y a pas plus de modérés que d’excités, d’archaïques ou de pondérés et autres adjectifs classificatifs. »

        Je ne suis pas sûr de vous comprendre... Soutenez vous qu’il n’y a pas de différence entre un terroriste qui utilise la religion comme un prétexte pour tuer des innocent et un croyant/pratiquant qui n’est pas violent ? Ou soutenez vous qu’il n’y a pas de terroriste islamiste ??


      • miteny (---.---.165.158) 18 octobre 2006 17:39

        Je veux être invité pour me disputer avec chacun des invités, parce qu’ils ont tout faux. Ils n’ont même pas ouvert la Bible je suis sûr.


        • Gnole (---.---.192.187) 18 octobre 2006 21:27

          La bible ? Bah je préfère un bon Agatha Christie... au moins la trame est prenante et vraisemblable smiley


        • George (---.---.99.17) 19 octobre 2006 00:59

          dieuexiste.com, ça vaut bien un soeur-thérèse.com..... Excellent ce site. ^^


        • vigie 18 octobre 2006 21:51

          « Oui, très clairement. Il y a un principe non négociable, c’est la liberté d’expression »

          Oui je veux mon n’veu, celui la ! On n’est pas prêt a le lâcher, ce n’est pas négociable ! . J’ai bien peur que tous ces beaux discours ne soi des vœux pieux. Comme dirait cochonouh, arrêtez de...


          • (---.---.254.35) 21 octobre 2006 12:06

            (.....) La liberté d’expression, ne saurait se réduire au droit de tout dire sauf ce qui est susceptible de heurter l’opinion de l’autre, ou sa croyance, ou même sa foi qui, dans le droit républicain, n’est qu’une des figures possibles de l’opinion. Face à certains commentaires, particulièrement nauséabonds, qui ont pu s’exprimer à propos de la situation de Robert Redeker, il paraît nécessaire de rappeler que le droit de critiquer une religion, un livre sacré, ou un prophète fait partie de la liberté d’expression, au même titre que le droit de critiquer une croyance, un livre, ou une personne quelconques. (.....)

            Une pétition est disponible : ICI.


          • Le péripate Le péripate 18 octobre 2006 23:57

            C’est marrant le coup du principe non négociable concernant la liberté d’expression, quant il vient de gens qui justifient la torture, les bombes sur les enfants, la richesse insolente et les emplois de domestique. Navrant. Utilitaristes un jour, essentialistes un autre.


            • FredSud37 (---.---.254.35) 21 octobre 2006 15:22

              (.....) Lorsque des fous de Dieu appellent à l’assassinat d’un homme parce qu’il aurait commis un délit d’opinion, que font ceux qui prétendent défendre la liberté d’expression, entre autres libertés ? Ils condamnent les uns tout en prenant soin de condamner l’autre. (.....) On juge une phrase violente ? On répond par la barbarie. Et dire que ceux dont la mission consiste à s’ériger contre toute atteinte à la dignité physique de l’homme ont poussé l’odieux jusqu’à compter certaines de leurs obligations. Autrement dit, Robert Redeker subit le feu croisé des huissiers de l’islamisme intégral et des avares de la bien-pensance. (.....)

              Une pétition est disponible : ICI.


            • Le péripate Le péripate 21 octobre 2006 15:31

              @FredSud Sur un autre fil, je t’invitais à me monter un seul site menaçant ton prof-provocateur-terroriste. A ce jour, tu n’as toujours rien trouvé. Et pour cause. Qui te paye ? Pour information, un homme a été arreté par la police, qui avait envoyé un mail de menace. Nous sommes loin de l’internationale islamiste. Pan dans ton bec, homme de haine sans arguments.


            • Xerxès (---.---.21.80) 19 octobre 2006 00:00

              @ Visiteur indigène

              Complètement d’accord sur tous ce que vous dites.

              L’Arabie, l’Egypte et la Jordanie ce sont vautrés devant leur maître chien et Abbas les a rejoint. C’est l’association des « putes et soumises » par excellence.

              En France aussi il y a des collabos et ce Chebel en fait partie. Mais franchement qui est Malek Chebel ???

              Il ne représente que lui-même ainsi que les quelques cireurs de pompes « Occidentalisés » dont le seul souci, visiblement, est que l’on ne fasse surtout pas d’amalgame entre les Musulmans « modérés » et les Musulmans « extrémistes ».

              Sachant qu’aux yeux des « Occidentaux et Occidentaliste » les Musulmans « modérés » sont par définition ceux qui sont d’accord avec l’Occident et sa politique, il ne reste pas beaucoup de Musulman « modérés ». On est, donc, en majorité des « extrémistes » !!!

              Comme si toute notre préoccupation devait être limitée à rassurer les « peureux Occidentaux » des fantômes qu’ils ont créé de leurs propres mains, relayer à longueur de journée dans leurs médias « libre », pour mieux attaquer et piller l’Orient.

              Le monde Occidental nous a piétiné. Il ne nous a pas convaincu.

              Cordialement

              Xerxès


              • Lorenzo (---.---.37.69) 19 octobre 2006 11:09

                Arrêtez de mélanger religion et politique.


              • Lorenzo (---.---.37.69) 19 octobre 2006 11:12

                La religion c’est pas ma tasse de thé, mais je respecte la liberté de chacun, et je comprends ce qu’elle peut apporter. Malek Chebel fait partie de ces personnes qui pronent une approche laique, tolérante et intelligente de l’Islam. Bravo !


              • Daniel Milan (---.---.168.11) 19 octobre 2006 00:53

                Chebel et ses potes, défenseurs de la liberté d’expression ?

                Oui, mais uniquement pour les flics de la pensée !


                • (---.---.162.15) 19 octobre 2006 10:00

                  Un émission religieuse de plus, à éviter comme les autres. A quand une émission anti-religieuse ?

                  Am.


                  • (---.---.42.183) 19 octobre 2006 11:20

                    le plus important : ne jammais oublier ces mots : tolérance et liberté d’expression


                    • (---.---.18.96) 19 octobre 2006 12:43

                      Le plus important, c’est que « dieu » n’est qu’une hypothèse !

                      Et que ses « fans » n’ont jamais réussi à démontrer son existence ! Ils l’ont surtout instrumentalisé ! Et si j’étais dieu, je serais vraiment très très très très très colère !

                      Les religions comme tous les dogmes totalitaires ne survivront pas à la critique intellectuelle !

                      Si dieu n’est pas d’accord avec mon commentaire, il saura me contacter sans intermédiaire !

                      Certitude ou croyance ? J’attend toujours un coup de « fil » de ceux qui nous ont quitté pour un hypothétique et inexplicable paradis/enfer ! smiley


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 19 octobre 2006 17:15

                        Nietzsche : « Dieu est une hypothèse bien trop exrême. »


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 19 octobre 2006 17:16

                        Rectificatif : bien trop extrême.


                      • Bill (---.---.76.11) 19 octobre 2006 17:27

                        Et toujours de Friedrich : « Dieu est une idée grosse comme le poing » ou encore « Dieu est mort il y a 2000 ans ».

                        Benoit XVI (et je ne plaisante pas) est très amateur de nietzsch.


                      • Visiteur Indigène (---.---.180.214) 19 octobre 2006 16:41

                        La sortie de votre tutelle et de votre régence, c’est clair Achyllus ?


                        • juste pour rire (---.---.239.215) 19 octobre 2006 16:57

                          Une émission de plus !! elle ne fera pas de mal ! Mais une question me turlipune toujours :
                          - Les médias se sont affolés pour nous annoncer une Fatwa conte le Prof REDEKER, les pseudo-philosophes l’ont reprise en choeur. La fatwa contre la liberté de pensée disaient certains (Delsol et compagnie) est la forme la plus abjecte, etc...
                          - Tout ce beau monde s’est rué sur cette fausse nouvelle propgandiste comme des chiens enragés(sans aucune vérification) et sans preuve à ce jour. Certains, il est vrai, ont parlé de menaces de mort.
                          - Je n’ai eu de cesse de réclamer à tous ces médias et à tous ces auteurs : est-ce que la Fatwa contre REDEKER était plus visible au Satellite que les armes de destruction massive détenues en IRAK et exposés à l’ONU par un certain Colin Powell. Est-ce cette Fatwa est aussi vraie que le massacre de Timissoara ? à ceux que cela dit quelque chose !
                          - Je pose ma question à tous ceux qui ont écrit, évoqué cette Fatwa et nous en donner la preuve !! sinon, ils sont de gros menteurs au mieux, ou des mytho au choix. Mais là, ils sont pris la main dans le sac. A bon entendeur, salut !


                          • alexandre siam (---.---.160.63) 19 octobre 2006 17:09

                            Effectivement, il n’y a pas eu de fatwa. Il me semble d’ailleurs que pour lancer une fatwa, il faut avoir une légitimité religieuse. En tout état de cause, je trouve les commentaires de Visiteur indigène débiles et paranoïaques


                          • Gio (---.---.91.178) 20 octobre 2006 21:55

                            C’est quoi une autorité religieuse musulmane ?!?!?!

                            IL N’Y EN A PAS


                          • Gio (---.---.91.178) 20 octobre 2006 21:58

                            Un oubli ....

                            IL N’Y EN A PAS .... OU .... IL Y EN 100.000 et plus,, voir autant qu’il y a de musulmans.


                          • Gio (---.---.91.178) 20 octobre 2006 22:12

                            Je vais craquer, comme beaucoup : il y en a marre du fascisme intégrisme islamiste et du SILENCE TOTAL des « modérés », ou soit disant tels, qui ferment leurs gueules.

                            Si massivement ou au minimum trés fortement le monde musulman Français, Européen, Mondial ne récuse pas clairement ses extrémistes fascistes et bien TOUT SERA CLAIR : L’Islam ne pourra qu’être considéré que comme vouloir être une religion de guerre, pas sainte du tout.

                            Et, je le redis, les erreurs du passé des autres religions ne peuvent servir de couverture ou de caution à la violence et la haine de certains se prétendant musummans.


                          • FredSud37 (---.---.254.35) 21 octobre 2006 12:10

                            Depuis plus de 15 jours, Robert Redeker, professeur de philosophie en France, est sous la protection de la police. Il est important de mentionner que, régulièrement, on le change de domicile. Idem pour sa famille dont on l’a séparé pour des raisons de sécurité. En un mot, Redeker subit un sort analogue à celui imposé à Salman Rushdie. Son « crime » ? Avoir insulté le prophète Mahomet, avoir brocardé l’islam. C’est du moins ainsi que les huissiers chargés d’imposer une lecture littérale du Coran, une lecture interdisant tout exercice de la raison, ont perçu la tribune qu’il avait signée dans le quotidien Le Figaro. S’il est vrai que le ton est volontairement polémiste, le texte n’en est pas moins exempt « d’idées nauséabondes », contrairement à ce qu’affirme la Ligue des droits de l’homme.

                            Soit dit en passant, la réaction de la Ligue s’avère le symbole par excellence de la lâcheté qui, en cette affaire, a caractérisé les positions du Ministère de l’Éducation comme celles d’associations oeuvrant sur le même front que la Ligue. Lorsque des fous de Dieu appellent à l’assassinat d’un homme parce qu’il aurait commis un délit d’opinion, que font ceux qui prétendent défendre la liberté d’expression, entre autres libertés ? Ils condamnent les uns tout en prenant soin de condamner l’autre. Pourtant... Dans son texte, Redeker écrit notamment ceci : « Exaltation de la violence : chef de guerre impitoyable, pillard, massacreur de juifs et polygame, tel se révèle Mahomet à travers le Coran ». Cette phrase a été particulièrement retenue par le prédicateur permanent de la chaîne Al-Jazira qui, semaine après semaine, invite les « bons musulmans » à tuer les chiites lorsque ce ne sont pas les homosexuels et autres personnes jugées déviantes par ce fanatique.

                            Toujours est-il que, dans Internet, caisse de résonance par excellence de ses propos, on invitait à tuer Robert Redeker en prenant soin évidemment d’indiquer son adresse. On juge une phrase violente ? On répond par la barbarie. Et dire que ceux dont la mission consiste à s’ériger contre toute atteinte à la dignité physique de l’homme ont poussé l’odieux jusqu’à compter certaines de leurs obligations. Autrement dit, Redeker subit le feu croisé des huissiers de l’islamisme intégral et des avares de la bien-pensance. Exaltation de la violence... La semaine dernière, une gamine mange un sandwich dans un lycée de Lyon. Trois adolescents décident de la lapider, de lui lancer des pierres. Pourquoi ? En croquant un morceau de pain, elle avait interrompu le jeûne qu’impose le ramadan. Heureusement, la petite a échappé de peu à la mort, mais reste cette question : pourquoi des adolescents se sont-ils sentis en droit d’agresser violemment une condisciple ? Parce qu’ils sont convertis à la lecture salafiste ou littérale du Coran. Une lecture qui induit la violence, qui l’appelle. Pour avoir osé souligner cela, Redeker a été condamné à mort. Ceux qui comptent leur soutien ont un comportement abject.

                            Serge Truffaut, « L’abject » in Le Devoir du lundi 16 octobre 2006.

                            Une pétition est disponible : ICI.


                          • Gio (---.---.91.178) 21 octobre 2006 19:32

                            Pleinement d’accord.


                          • Gio (---.---.91.178) 21 octobre 2006 19:34

                            Précision : pleinement d’accors avec Fredsud ci dessus.


                          • jules ferry (---.---.64.135) 19 octobre 2006 17:02

                            Xerxès,Visiteur Indigène,Achyllus

                            un carambar pour le plus sage !


                            • Bill (---.---.76.11) 19 octobre 2006 17:52

                              Non Jules, plutot une fessée et au lit ! Quel bande de vilain garnement !!!


                              • Visiteur Indigène (---.---.180.214) 19 octobre 2006 19:07

                                La hasbara est de retour....


                                • Xerxès (---.---.21.80) 21 octobre 2006 01:34

                                  @ dimitri shostakovitch

                                  La liste des « collabeurs » et « collabeurettes » est trop longue...comme dirait l’excellent écrivain Marc-Edouard Nabe.

                                  Et ils poussent tous dans l’indécence. Quand on donne la parole à un Debbouze il préfère s’indigner du fait qu’il y a des cafards dans les immeubles de sa banlieue à Trappes ! Voilà sa grande préoccupation pendant que ses frères et soeurs se font massacrer en Moyen-Orient !

                                  C’est évident que pour pouvoir garder leurs « privilèges » ils font tout pour éviter les sujets qui fâchent...

                                  Xerxès


                                  • Visiteur Indigène (---.---.180.214) 21 octobre 2006 03:02

                                    Vouloir absolument ressembler à ce qu’ils ne seront jamais, justifier l’injustifiable pour ne ressembler finalement à rien caractérise le quatuor de politicard que sont les malek boutih, rachid kaci, fadela amara et le sous-ministre sociologue à deux balles. La harkisisation reste la règle....dans ces cas, elle n’est plus modérée mais poussée aux extrêmes. Ils ne sont RIEN et ne représentent RIEN !

                                    Quant aux saltimbanques contorsionnistes, prenez la monnaie et vautrez-vous...


                                    • FredSud37 (---.---.236.163) 22 octobre 2006 15:12

                                      Bien que je n’éprouve pas le besoin d’entrer dans un débat théologique pour soutenir Robert Redeker, la vidéo suivante apporte cependant un éclairage utile sur le fond de ses propos que d’aucuns ont qualifiés un peu rapidement de « haineux ». En fin de compte, qu’aurait donc dit Robert Redeker qui n’ait déjà été avancé par des théologiens de l’islam ?

                                      Une pétition est disponible : ICI.


                                    • dimitri shostakovitsh (---.---.53.221) 21 octobre 2006 05:17

                                      C’est curieux,j’ai été zapé !J’avais écris :« Les bougnoules de services:Malek Boutih,Fadela Amara,Rachid Kaci,Smain,Djamel Debouze(s’la joue mec des banlieux,mais un trou du cul comme les autres),l’actuel »ministre« de l’égalité des chances(j’me rappel plus de son nom,tellement il est nase...)...c’est marrant comme la plupart de ces energumènes sont souvent invité par Drucker le dimanche après-midi...moi j’préfererai qu’il invite plutot des gens comme visiteur indigene ou bien xerxes...  » Merci Xerxes pour l’éxpréssion « collabeur(ette) » que je ne connaissais pas.


                                      • fouadraiden fouadraiden 23 octobre 2006 16:41

                                        ce genre de propos est fait pour rendre service à la société francaise.quoi de plus normal pour un algérien qui s’est vu accepter d’etre recu comme un « intellectuel » mediatique .pourquoi ne milite il pas en algerie,lui qui est algerien d’algerie pour faire valoir cette liberté devant son peuple qui en manque cruellement...


                                        • Romain (---.---.108.200) 25 octobre 2006 21:15

                                          Chebel ! Pfff... C’est comme l’autre (soi-disant) journaliste Mohamed Chifaoui (suis pas sur de l’orthographe désolé) qui se disait sur la trace de Ben Laden avec ses reportages bidonnés ... On a l’impression qu’il y a que des extremes : les terroristes et les leches bottes de service souvent exilés économiques plus qu’intellectuels ou politiques de leurs pays d’origine ... Quel merdier !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès