Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Médias, experts : le virus A(H1N1) était une arme de destruction massive (...)

Médias, experts : le virus A(H1N1) était une arme de destruction massive !

« La pandémie grippale était aussi intangible que les armes de destruction massive. Rappelez-vous, 65 000 morts. La vraie menace, c’est le syndrome d’affolement des scientifiques ». Voilà comment on peut traduire le résumé conclusif de l’éditorialiste du Gardian, Simon Jenkins. Incroyable ? Imaginez un chroniqueur connu, Par exemple Eric Fottorino ou Jean-Marie Colombani ou même Jean-François Kahn, faire un édito cinglant dans le Monde. Cet édito dénoncerait l’effet de panique produit par les annonces des experts, en comparant la présentation du virus H1N1 à celle des ADM de Saddam Hussein. Il conclurait en évoquant la « folie » ou disons plus modérément, l’affolement des experts du monde sanitaire et politique. Des experts constituant une menace plus grande que le mal viral qu’ils se sont mis en tête de combattre.

Vous ne rêvez pas. Simon Jenkins n’est pas un improbable blogueur du Post mais bel est bien une grosse pointure des médias britanniques. Ancien éditeur du Time, lauréat de plusieurs récompenses, il écrit pour le Sunday Times et le Gardian, journal de centre gauche qu’on peut comparer au Monde et de plus, il est reporter à la BBC. Bref, on peut le comparer à un ancien fondateur de Libé qui aurait réussi deux fois mieux que Serge July.

La critique qu’on peut lire sous la plume de Jenkins est succulente pour un lecteur dégoûté par nos médias français. Je vais tenter de traduire quelques bons mots de cette prose ironique à souhait. Lorsque Sir Liam Donaldson, pape, chef de la santé britannique, a annoncé 65 000 décès de la grippe A, et 350 cadavres par jour, il ne pouvait se tromper. Le niveau 6 de pandémie fut annoncé par l’OMS. Les médias en sont devenus fous furieux (berserk), d’autant plus que le désinvolte virologue John Oxford confirmait la menace, anticipant une bonne moitié de la population affectée et présidant 6 000 décès selon l’hypothèse la plus basse possible. En vérité, la souche Andromeda débarquait sur la planète terre et les premières victimes ont été les scientifiques. Des stocks d’antiviraux furent frénétiquement empilés. Alors que la liste des personnels indispensables à la société fut établie comme si cette tâche était vitale pour le sort de l’humanité future. Armée en alerte. Jenkins poursuit sa chronique en évoquant le déroulement de la panique pandémique, la mise en place des hot line pour se faire prescrire du Tamiflu, les achats de masque. Bref, les Britanniques ont réagi comme les Français mais les autorités ont fini par se calmer, contrairement à notre ministre qui décida d’appliquer son plan de vaccination. Jenkins souligne que l’épidémie est achevée, avec des chiffres ridiculement bas, cette semaine, 10 000 cas sur tout le territoire et une mortalité finale bien inférieure à celle occasionnée par une grippe saisonnière alors que l’hiver 2009 a été des plus rudes et que le nombre de patient aurait dû croître. Au final, 350 décès et pas tous liés au virus.

Jenkins convient que les experts puissent faire des erreurs mais il demande alors qu’ils reconnaissent leur faute et qu’il y ait une investigation. Après tout, une erreur aux conséquences grave s’est bien produite, quand des rapports annonçaient la présence d’armes de destruction massive en Irak et que des milliers de soldats de la couronne ont été envoyés combattre aux côtés des Américains. Et la grippe, qui la met en question ? S’interroge Jenkins dont l’opinion est sans ambiguïté puisqu’il qualifie cette panique grippale comme un non sens (une absurdité) de plus, signalant à cet effet les 136 000 morts prévus lors de la crise de la vache folle. La suite est connue. Et les autorités de s’exprimer en prononçant une rumsfellade (en France, nous avons les raffarinades) : l’absence d’une évidence n’est pas l’évidence d’une absence. Autant dire qu’avec ça, on est bien barré. Ensuite, il y eut le SRAS. Bref, cette analyse est pertinente, confirmant mes propres opinions déclinées dans un livre où je ne me suis pas gêné de mettre en perspective le virus A(H1N1) et les ADM de Saddam.

Ce n’est pas tout. Jenkins émet de sévère critiques sur les tactiques de Blair et Brown utilisées pour détourner l’opinion des vrais problèmes. La grippe fut utilisée à cet effet, pense-t-il. Enfin, les complices des autorités à la BBC n’ont pas hésité à détourner récemment la virologie sérieuse pour une mise en scène grotesque sur les menaces virales, avec musiques macabres à l’appui. Et ce qui nous pend au nez, c’est le syndrome de la folie scientifique, ou du moins, la folie scientiste. C’est clair, net, et bien envoyé !

A lire le billet de Jenkins, on peut s’interroger sur la complaisance des grands éditorialistes français, ceux qui ont été dézingués par Sébastien Fontenelle comme éditocrates. Ceux qui ont le pouvoir sur l’opinion et qui, comme Thomas Legrand, se comportent comme les vassaux, pour ne pas dire les valets de la ministre Bachelot. J’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé dans les médias de masse français des chroniques aussi pertinentes et percutantes que celles de Jenkins qui, sur ce coup, assène une véritable leçon de journalisme à nos rédacteurs nationaux. Alors que l’Europe nous offre une leçon de démocratie avec l’enquête diligentée par le Dr Wodarg sur l’OMS.


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 19 janvier 2010 11:23

    Bien Dugué ! Comme je le sens lentement glisser sur la pente conspirationniste smiley Bon, c’est vrai que sur ce coup, ça pue la conspiration qui a lamentablement foiré, difficile de savoir encore où, mais ça devrait ressortir tôt ou tard : Autant de pays ne peuvent pas avoir fait tant d’erreurs monstrueuses en même temps


    • liebe liebe 19 janvier 2010 12:17

      Ou alors ils sont étonnamment naïfs pour des élus qui ne font confiance qu’aux experts.

      Je suis tout de même étonnée de ne voir aucun journaliste français relever les inepties et les incohérences de cette campagne.
      Je lisais un message d’un Canadien qui disait, mais vous en êtes encore avec cette grippe ? Vous recevez vos bons ? Il y a encore de la publicité pour cette vaccination, mais nous cela fait un bon moment que nous sommes passés à autre chose...

      Je lisais cela en regardant la publicité télévisée de la vaccination....

      Et oui, nous sommes en France...


    • non666 non666 19 janvier 2010 12:48

      Le problème, quand on s’est fait elire sur le thème de l’hyper-activité, en montrant du doigt les « rois feneants », en promettant d’aller chercher la croissance avec les dents, en meprisants l’aveux d’impuissance et en usurpant les fonctions de tous les ministres quoiqu’en dise la constitution, c’est que quand il y a un echec patent, il est forcement le votre....

      L’explication de la « discretion » des medias sur ce sujet tient essentielement au fait que ce sont EUX qui ont fait Sarkozy en « tuant » tous ses rivaux.
      En criminalisant Chirac et DeVillepin , en diabolisant LePen et de villiers, , en ringardisant Bayrou....
      Comment faire qu’il fassent l’aveu de leur compromission ?

      C’est impossible mon bon monsieur.

      Tous coupables, mais aucun responsable de ses propos....


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 janvier 2010 12:54

      John, je ne glisserai jamais vers la théorie du complotisme, j’ai mis des crampons à mes neurones

      Les médias, je ne crois pas qu’il faille tout mélanger. Une chose semble évidente. Les médias sont comme les politiques, ils savent jouer du prince de Machiavel, jouer la peur et louer le système sanitaire qui protège contre le virus, ô, gloire au principe de précuation, gloire aux experts, qui en plus d’être bacheliers sont des bachelotiers.


    • Golden Ratio Golden Ratio 19 janvier 2010 13:26

      Moi j’ai l’impression qu’au contraire cette affaire marque les limites du conspirationnisme. Il faut arrêter de croire qu’ « ils » ont des plans à long terme, ce n’est que du casino, on rafle la mise et on fait profil bas, jusqu’au prochain épisode. William Burroughs disait, à propos de la mafia extra-terrestre qui nous gouverne : « une fois qu’ils auront tout pillé, ils foutront le feu en partant. »


    • sheeldon 19 janvier 2010 13:29

      bonjour

      mais les médiats font ce que leurs financiers leurs dictent !

      dans quel monde vous vivez monsieur dugué , vous croyez que l’histoire du tamiflu est unique ?

      les complots ont toujours exister , a chaque époque , a chaque civilisation , et maintenant cela serait fini , mais mdr , les puissants usent de leur pouvoir et ceci toujours dans leurs intérêts , je vous signale que la puissance financière ( la vraie puissance ) ne cesse de se concentré dans très peu de mains , la puissance des élites ( les vrais pas leurs caniches ) est donc de plus en plus preignante sur le reste des populations .

       si vous ne comprenez pas que les fichages , la politique sécuritaire , la dilution de l’état dans une entité supérieure ou le contrôle démocratique sera inexistant du fait de sa taille , les directives qui s’empilent les unes aux autre et étant écrites dans un langage de pur technicien , tout ceci n’est pas le fait du hazard et quand on regarde bien tout s’imbrique parfaitement , alors moi je veux bien qu’il n’y ai pas de complots , mais pourtant l’UE d’après quelques historiens ne serait qu’un énorme complot américain ? vous avez des sources qui infirmeraient ces informations ?

      l’intégration européenne de la france annie lacroix ruiz

      l’europe sociale n’aura pas lieu raison d’agir

      cordialement

      le plus drôle c’est de dire que vous ne croyez pas aux complots avec un article du genre , faites des recherches sur les nanos , vous verrez cela vaut le détour aussi .


    • Augustule pipo 19 janvier 2010 17:32

      « Ou alors ils sont étonnamment naïfs pour des élus qui ne font confiance qu’aux experts »

      Les élus font confiance aux experts alors que les français n’ont même pas confiance en leur élus, mathématiquement, les français n’ont donc pas confiance non plus en les experts !

      En passantr, au sujet de la confiance politique :

      2 FRANÇAIS SUR 3 N’ONT PLUS CONFIANCE NI EN LA DROITE NI EN LA GAUCHE POUR GOUVERNER

      La situation politique de la France inquiète tellement en haut lieu que le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), Edelman et l’institut Pierre Mendès France ont décidé de demander à la Sofres de réaliser un nouveau type de sondage, baptisé « baromètre de la confiance politique ».

      Un sondage aux résultats spectaculaires

       

      Les résultats de la première édition de ce sondage ont été publiés le 11 janvier 2010. Ils sont aussi spectaculaires qu’édifiants :

       

      - exactement deux tiers des Français (67%) déclarent n’avoir confiance ni en la droite ni en la gauche pour gouverner le pays. Seules 14% des personnes interrogées ont « confiance dans la gauche pour gouverner le pays » et 16% « ont confiance dans la droite ». 3% sont sans opinion.

       

      - près de 4 Français sur 5 (78%) considèrent que « les responsables politiques, en général, se préoccupent peu ou pas du tout de ce que pensent les gens », contre 22% qui estiment que les politiques s’en préoccupent « beaucoup ou assez »

       

      - la défiance des Français touche peu les élus locaux : 69% des personnes interrogées font confiance au conseil municipal, 65% au conseil général et 65% au conseil régional.

       

      - en revanche la défiance est massive pour les autres structures de pouvoir : 55% des Français ne font pas confiance à l’Union européenne, 64% à l’Assemblée nationale, 65% à l’institution présidentielle, et 68% au gouvernement.

      Suite de l’article ici


    • Pyrathome pyralene 19 janvier 2010 17:34

      William Burroughs disait, à propos de la mafia extra-terrestre qui nous gouverne : "une fois qu’ils auront tout pillé, ils foutront le feu en partant."..........

       Entièrement d’accord , ils mettront le feu et se tireront des balles dans les pieds , mais ne comparez pas ces larves avec les extraterrestres....... smiley


    • Capone13000 Capone13000 19 janvier 2010 19:35

      Gilead technologie détenteur du brevet sur le tamiflu a fait appel en 2005 à l’agence de RP Hill & knowlton pour booster les ventes de Tamiflu, et devinez ce qu’ils ont réussis à créer ?
      Une psychose sur la grippe aviaire H5N1 et vendre des quantités monumentales de boites de tamiflu aux états.
      Source : conférence de francois asselineau


    • Terran 19 janvier 2010 21:09

      Arf ! arrêtons de pousser la machine conspi, c’est clair qu’il y a un tas de détournements, et une pelote de merde. On tire un fil et tout se déroule.

      Mais allons, maintenant nous devons pensez loin, il y a une idée.
      Nous devons nous nourrir d’un futur.
      Une note d’espoir est apparue dans mes yeux car la Chine envisage plus que sérieusement d’exploiter l’hélium3 de la Lune.

      Je voudrais retrouver ce monde dans lequel je suis né, un monde qui a vu l’ordinateur pour tous.
      Je veux voir de l’énergie pour tous.

      Sur la Lune, il y a environ 10 000 ans d’énergie avec l’hélium3, on peut aller le chercher.
      Alors inondons ce monde de cette nouvelle, l’hélium3 est le pire ennemi de tout le système oligarchique.
      La conquête de l’espace qui unit un monde dans un chemin commun.

      On a un coup à jouer avant la fusion nucléaire, alors pas de quoi s’alarmer.
      Oeuvrons !  smiley


    • JL JL 19 janvier 2010 11:40

      « Et ce qui nous pend au nez, c’est le syndrome de la folie scientifique, ou du moins, la folie scientiste. » (l’auteur, Bernard Dugué)

      Nous pend au nez ? Ah bon, on n’y est pas déjà ?


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 janvier 2010 17:38

        Pour info, le 2 mai, avant même le niveau 5 de pandémie, je pressentais l’embrouille

        j’écrivais ceci

        H1N1 Arme de destruction massive

        Y aurait-il anguille sous Roche ? Quel jeu de mot facile, associant la grippe porcine et le laboratoire qui produit l’antiviral universel contre la grippe, le tamiflu. Souvenons-nous qu’en 2005, les instances de l’OMS avaient annoncé comme presque certaine une pandémie liée à la grippe aviaire avec des millions de morts, et puis plus rien, sauf que les Etats ont entre temps stocké des tonnes de médicaments. Et en 2009, c’est reparti. Est-ce sérieux cette histoire de grippe ?

        Si j’étais parlementaire, je nommerais une commission d’enquête pour faire la lumière sur ce qui pourrait être un feu de paille et une escroquerie du pouvoir politique et médical. Mais en honnête citoyen, je me demanderais si après tout, au vu des incertitudes, le principe de précaution n’est pas supérieur et de ce fait, justifiant qu’on déclenche une procédure de mise en place d’une riposte comme si cette grippe avait un potentiel de destruction massive. Etrange, au moment où je rédige ce papier, le mot est arrivé spontanément, virus porcin ou grippe A, peu importe, mais potentiel de destruction massive. C’est comme les armes présumées de Saddam, ayant justifié l’intervention américaine. Y aurait-il un lien entre les ressorts de la guerre contre un Etat et ceux de la guerre contre un virus ? La réponse est affirmative. Même arrivée spontanément, l’idée d’un virus porteur d’une puissance de destruction massive n’est pas un lapsus venu s’immiscer dans mon écriture.

      • JL JL 19 janvier 2010 18:29

        100 millions de doses de vaccins : si une dose fait 10 ml (1cm3), cela fait 1000 m3, un kilotonne, mille tonnes de vaccins ! Que va-t-on en faire ? Les jeter dans les rivières ?

        L’industrie des vaccins est une industrie du diable.


        • Augustule pipo 19 janvier 2010 17:22

          Faut voir le bon coté, ce petit jeu est en train de se retourner contre ses auteurs.

          A trop vouloir en faire ils ont crée l’effet inverse, médias, experts et gouvernement perdent toute crédibilité.

          Le mauvais point c’est qu’ils ont même réussi à semer le trouble au sein du corps médical ainsi que chez leurs patients.

          Pour preuve :
          Dimanche dernier un docteur de SOS medecin appelé par ma belle soeur parceque sa fille de 12 mois et son fils de 5 ans toussaient : diagnostique une grippe A. Le docteur voulait absolument (faisant même l’article du produit) les mettre sous Tamiflu, ce que ma belle soeur a refusé. Il a donc prescrit simplement du Doliprane.
          Le lendemain ma belle sœur emmène sa fille chez le pédiatre, qui elle lui diagnostique une banale otite !


        • Pyrathome pyralene 19 janvier 2010 12:31

          Voilà un excellent test sur la crédibilité politique...., Bernard , vous vous rendez bien compte qu’ils ne leur restent que l’excuse de l’incompétence pour s’affranchir du forfait et de l’arnaque !
          Nos médias sont effectivement pilotés , c’est la preuve éclatante et irréfutable , imaginez donc alors , en ce qui concerne un certain 11 septembre , le traitement fait par ces mêmes médias......
           Vous venez de découvrir la société du mensonge , de la manipulation , de l’escroquerie et de la déliquescence.....bravo ! encore un effort et vous allez finir par l’avaler , cette fameuse pilule rouge........


          • Pyrathome pyralene 19 janvier 2010 12:36

            Ah ,au fait , un petit complèment................ce virus ne peut être sorti ailleurs que d’un labo smiley..


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 janvier 2010 12:50

            Dieu merci, je ne viens pas de découvrir ce que vous appelez la société du mensonge.

            C’est d’ailleurs pour ça que j’ai été l’un des rares à suspecter puis dénoncer la supercherie, ce qui du reste m’a permis d’écrire un livre et de griller tous les sociologues professionnels et les intellectuels médiatiques. La comparaison avec les ADM, je l’avais faite bien avant Jenkins


          • Pyrathome pyralene 19 janvier 2010 13:14

            Absolument ! mais l’ampleur est telle , qu’il ne subsiste plus aucun doute quant au qualificatif « mensonge ».....nous sommes bien en face d’un groupe de timbrés qui ne s’arrêtera qu’au fond du gouffre , car c’est bien effectivement cette direction que l’on prend ...


          • Jean 19 janvier 2010 13:30

            Il ne fallait pas être bien malin pour se rendre compte dès juin-juillet, si on faisait l’effort de chercher par soi-même sur internet les éléments d’information que la presse officielle, visiblement aux ordres, ne donnait pas, que cette « pandémie » était pure invention et que toute cette campagne de vaccination mondiale de masse était une opération extrêmement louche.
            Je n’ai eu aucun doute là-dessus pour ma part dès le début. Une intuition. Et c’est un jour en tapant « danger vaccin grippe A » sur Google que je suis tombé sur le site de Jane Burgermeister, qui mettait la vaccination de masse en rapport avec les projets de diminuer la population mondiale qu’agitent les spécialistes depuis pas mal de temps. Même si l’on ne suit pas Jane Burgemeister dans son hypothèse qu’un génocide était programmé par le groupe Bilderberg, il faut quand même lui savoir gré d’avoir, patiemment et pendant des mois, recueilli sur son site une masse d’infos qui montraient que le monde entier était aux prises avec la même fausse « pandémie », la même propagande pour la vaccination et les mêmes menaces qu’elle devienne obligatoire.
            Et alors que la manipulation devenait chaque jour plus évidente, aucun des grands éditorialistes français n’a eu le courage de la dénoncer ou même simplement d’exposer avec honnêteté les données de la question. Aucun des grands journalistes français n’a cité Jane Burgermeister, fût-ce pour en ruiner l’argumentation. Omerta complète, black-out total de la presse fançaise. Même « prudence » du côté de l’Eglise de France et du côté du protestantisme français. Pas un atome de lucidité ! Du côté des grands intellectuels français, notamment les philosophes médiatiques, ceux qui nous abreuvent de considérations édifiantes sur le bonheur, même mutisme ! C’était à qui ferait sa maxime du fameux « Les choses d’ici-bas ne me regardent plus » Rat de notre bon La Fontaine !


            • curieux curieux 19 janvier 2010 17:19

              Ne pas oublier : pas un mot des politicards de l’extrême gauche à l’extrême droite . Prudence oblige. Leur carrière avant tout. Des fois qu’ils se tromperaient. Quelques-uns se réveillent après la bataille, mais il est trop tard, je les ai tous classés. Comme pour l’Europe pourrie, pas beaucoup de courageux pour dénoncer ses méfaits.


            • Massaliote 20 janvier 2010 10:26

              « Même  »prudence« du côté de l’Eglise de France et du côté du protestantisme français. » NORMAL. Imaginez comment le premier décès d’une personne non vaccinée aurait été instrumentalisé par les merdias pour rendre les chrétiens responsables...


            • non667 20 janvier 2010 11:09

              à jean
              ne mettez pas le F.N. dans les muets si vous ne l’entendez pas ,ce n’est pas parce qu’il ne dit rien mais parce qu’il est interdit de médias sauf pour des traquenards organisés (public hostile ,interviewer aux ordres.)votre amalgame ne sert pas la vérité .
              vous citez l’église et le protestantisme dans les muets ,et vous êtes muet sur l’islamisme et le judaïsme ??? de toute façon vous faites un mélange pas laïc entre médecine de l’ âme et médecine du corps !!


            • non667 20 janvier 2010 11:16

              à jean
              mes excuses la 1° partie s’adresse à curieux


            • Jean 19 janvier 2010 13:34

              du Rat de notre bon La Fontaine !


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 janvier 2010 13:43

                Grippe H1N1 : prochaine commission d’enquête parlementaire sur la vaccination

                PARIS
                - Une commission d’enquête parlementaire sur la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 à la demande du Nouveau centre (NC, partenaire de l’UMP) devrait prochainement voir le jour, a confirmé mardi le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP).

                "Dans les semaines qui viennent, la commission d’enquête se mettra au travail", a indiqué à la presse M. Accoyer après la conférence des présidents, qui fixe l’ordre du jour de l’Assemblée.

                Le groupe NC (23 députés sur 577) a fait valoir la semaine dernière son « droit de tirage » (tout groupe parlementaire peut demander une fois par session la création d’une commission d’enquête, qui doit être votée dans l’hémicycle) pour réclamer une commission d’enquête parlementaire sur "les conditions de vaccination" contre la grippe H1N1.

                "Il ne s’agit pas de remettre en cause l’action du gouvernement mais de faire le point sur comment la campagne de vaccination s’est déroulée", a déclaré le président du groupe François Sauvadet.

                "Ca ne va pas être une commission d’enquête pour désigner Mme Bachelot, a-t-il encore déclaré dans la salle des Quatre-Colonnes. Je crois qu’elle a bien fait son job. C’est une commission pour accompagner tout gouvernement à mieux gérer les crises de pandémie et à répondre de manière efficace aux questions posées".

                M. Sauvadet a encore estimé que « d’après le calendrier », la commission pourrait « intervenir dans les deux mois qui viennent ».


                • Golden Ratio Golden Ratio 19 janvier 2010 18:50

                  connaissez-vous ce communiqué-là, du 9 Mars 2009 ?

                  Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine ...
                  ce n’est pas un secret qu’ils se foutaient de la gueule du monde pour du fric, c’était fait OUVERTEMENT.
                  tapez « sanofi aventis pandemie contrat mexique » dans google.

                • Jean 19 janvier 2010 22:40

                  « Il ne s’agit pas de remettre en cause l’action du gouvernement mais de faire le point sur comment la campagne de vaccination s’est déroulée », a déclaré le président du groupe François Sauvadet.

                  « Ca ne va pas être une commission d’enquête pour désigner Mme Bachelot, a-t-il encore déclaré dans la salle des Quatre-Colonnes. Je crois qu’elle a bien fait son job. C’est une commission pour accompagner tout gouvernement à mieux gérer les crises de pandémie et à répondre de manière efficace aux questions posées ».

                  Comme ils sont mignons !
                  Ils ont tous trempé dans l’arnaque, ne serait-ce que par leur silence de six mois, et maintenant que le vent tourne ils essaient de se refaire une virginité, tout en prenant bien soin de ne se facher avec personne, proximité des régionales oblige...
                  Ils « ne vont pas remettre en cause l’action du gourvernement », susurrent tous ces faux-culs. Mais alors, est-il bien utile qu’ils se réunissent ?
                  Un peu comme la démarche de Wodarg, ce président de la commission santé du Conseil de l’Europe qui tire à boulets rouges sur l’OMS mais sur lequel certains ont des doutes.


                • Roche 19 janvier 2010 14:32

                  « une véritable leçon de journalisme à nos rédacteurs nationaux ». C’est sur qu’en termes d’enfumage, les médias ont excellé ! les vrais problèmes quand a eux n’ont plus aucun intéret, un pompier m’avait dit en octobre que la moindre hopitalisation en urgence suscitait la parano chez les journaleux, il disait entre autre que des patients mourraient de la vache folle, du sida ou toute autre maladie chronique, mais que celles là par contre, les médias les avaient oubliées... au mieux amalgammées au virus pour faire de l’intox !
                  J’aimerai savoir ce qu’est devenu la chartre de la vraie presse !


                  • LE CHAT LE CHAT 19 janvier 2010 14:37

                    le H1N1 , arme de destruction massive ?

                    certainement , la crédibilité de nos gouvernants , Roselyne en tête , a été pulvérisée ! smiley


                    • Caveman Caveman 19 janvier 2010 15:52

                      Oui, les médias sont bien des girouettes et diffusent l’info qui sied. Si le vent venait à tourner je ne serai nullement étonné s’ils opèrent un double salto arrière, donc pas de conspiration à leur sujet, mais un manque cruel d’investigation.
                      Par contre, il y a bien eu conspiration concernant la gestion de cette pandémie.


                      • Caveman Caveman 19 janvier 2010 15:53

                        Pandémie d’ailleurs qui se révèle être un leurre !!!


                        • Satournenkare 19 janvier 2010 18:46

                          Non bien sur il n’y a pas de complot c’ est d’ailleurs pour cela que quasiment aucun média ne relaye ceci : lundi 4 janvier 2010, la Ministre de la Maladie Roselyne BACHELOT était assignée en référé au Tribunal de Grande Instance de Paris à 9h, concernant une plainte pour « empoisonnement à grande échelle ».

                          http://www.alterinfo.net/Roselyne-BACHELOT-au-tribunal,-la-justice-donnera-reponse-le-25-janvier-2010_a41005.html


                          • Jean 19 janvier 2010 22:30

                            Première réponse de la justice le 25 janvier. Par ailleurs, Christian Cotten a dit qu’il déposait aussi un dossier au Conseil d’Etat. Quelqu’un en sait-il plus ?


                          • lesdiguières lesdiguières 19 janvier 2010 19:16

                            Tout cela relève d’un véritable complot international bien plus grave, lire :

                            http://sites.google.com/site/sflesdiguieres/seuls-au-monde-1

                            HL


                            • herbe herbe 19 janvier 2010 20:39

                              En France on a eu quand même Z... comme Zemmour ! :

                              http://www.youtube.com/watch?v=JuPUYUQYbdg


                              • 3°oeil 20 janvier 2010 10:28

                                de l’anthrax trouvé dans l’héroine en france afp

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès