Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Médias post-2001 : la comédie humaine n’a jamais aussi bien porté son (...)

Médias post-2001 : la comédie humaine n’a jamais aussi bien porté son nom

Le grand étalage par les médias des commémorations du 11-Septembre prêterait presque à sourire s’il n’était si lourd, si confus et oui, si infantilisant, noyant dans un torrent d’informations insignifiantes les remises en cause du récit officiel éminemment documentées par exemple par plus de 1500 ingénieurs et architectes indépendants (voir bande de lancement du nouveau documentaire : « 11-Septembre : les experts s’expriment » ici). Nombreux sont ceux aujourd’hui qui ont fini par comprendre dans quel genre de pièce de théâtre médias de masse et politiques évoluaient depuis maintenant dix ans.

Le plus insolite sans doute, ce sont les acrobaties et contorsions pathétiques que les acteurs de cette tragédie sont obligés de pratiquer pour pouvoir rester sur les planches. Seuls, le soir dans leur loge, nombre d'entre eux se regardent sans doute dans le miroir, conscients que leur show de télé-réalité n’a de réalité que le nom. Mais qu’importe, à coup d’auto-persuasion, de dynamique de groupe, le rythme de la pièce aidant et leur cachet d’acteur mis en péril si d’aventure ils osaient franchir la ligne rouge, les revoilà sur scène le lendemain, fringants comme un sou neuf, pour déclamer leurs billevesées à qui veut les entendre.

Pourtant, malgré les entrées gratuites au spectacle, les remix, la création de coûteux décors pimpants neufs, l’entrée en lice de nouveaux figurants, le show donne d’indéniables signes d’essoufflement et fait de moins en moins recette, même s’il attire toujours badauds et autres spectateurs confus ou perplexes.

Le dernier exemple en date se passe aux Etats-Unis où l’establishment, là-bas comme ailleurs, essaie de façon de plus en plus ubuesque de continuer à faire prendre des vessies pour des lanternes. Le 8 septembre par exemple, un débat télévisé opposant huit républicains aux primaires de l’investiture présidentielle a conduit plus de 57% de quelque 200.000 votants à s’exprimer via le site officiel de la chaîne MSNBC (Who do you think won the republican debate at the Reagan library) en faveur du vieil  « outsider » Ron Paul, laissant loin derrière lui Romney (14%) et Perry (12%) choyés par l’establishment. Qu’à cela ne tienne, le script de la pièce étant ce qu’il est, et en dépit des huées du public, pas un mot pour Ron Paul chez les commentateurs qui n’en ont eu que pour Romney et Perry, déclarés seuls prétendants aux trône. Non pas seulement parce qu’ils font la rime, mais surtout parce qu’il ne faudrait quand même pas que ce saltimbanque Ron Paul et vieux routier du Congrès de 76 ans, qui depuis belle lurette a remisé sa langue de bois et écorche sans vergogne les bailleurs de fond de « l’opéra  », puisse un jour accéder à la fonction suprême [lien en anglais].

Cela rappelle l'impasse quasi totale faite par les médias sur cette manifestation de soutien au gouvernement en place en Libye le 1er juillet, qui avait rassemblé plus d'un million de personnes (20% de la population)... en période de guerre. [Voir article : Manipuler le soutien populaire en Libye ou l'art des médias de prendre les gens pour des nuls]

La question n'étant évidemment pas ici de discuter du soutien à l'un ou l'autre homme politique, quel qu'il soit. Mais bien de regarder la réalité en face. Des tours qui s'effondrent en défiant les lois de la physique. Des gens qui manifestent en masse en Libye. Des internautes qui font de même sur une chaîne de télévision aux Etats-Unis... et que vos médias ignorent ou esquivent superbement.

Allez les amis, un sursaut : éteignez vos télés et restreignez votre obole aux médias de masse qui ont démérité. Le spectacle continue sur des chemins moins fréquentés et surtout moins téléguidés où il est encore permis de penser.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • François François 11 septembre 2011 01:30

    La réfutation du sondage bidon de ReOpen911

    11-Septembre : non, 58% des Français ne croient pas à la théorie du complot

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/191255 ;non-58-des-francais-ne-doutent-pas-de-la-version-officielle-du-11-septembre.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès