Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Nique ton Zemmour

Nique ton Zemmour

Un obscur rappeur français sans talent s’achète un prénom sur la tête d’Eric Zemmour, bouillant polémiste agité de droite. Dans une « chanson » lyrique, il offre « un billet » à qui fera taire le chroniqueur. Mais un billet de combien ?

On sait que les rappeurs niquent. C’est plus qu’un fonds de commerce chez eux, c’est une philosophie, une religion. Leur mère, leur père, leur sœur, leur copine, les flics, Sarko, les amis de Sarko, les banquiers, la pluie, le pétrole, les idées, Molière, Racine, Baudelaire, l’OM, le PSG, les rappeurs niquent tout ce qui bouge. Ce sont des serial niqueurs. C’est leur ambition dans la vie, niquer. Une ambition qui découle du peu de moyens intellectuels dont ils disposent pour faire autre chose, sans doute. Sauf s’acheter des « caisses » et des chaînes en or qui tuent.

Récemment, un rappeur bidon dont le nom évoque un pays de l’ex bloc soviétique, Orelsan, disait pis que pendre de sa copine dans une chanson qui a provoqué l’ire des bien pensants à qui il en faut peu, il est vrai, pour s’agiter. Aujourd’hui c’est un jeune homme intitulé Youssoupha qui fait le buzz en proposant à qui veut un billet pour « faire taire » Eric Zemmour. Lequel Zemmour a pris langue, convoqué son avocat qui porte plainte. Youssoupha, lui, jure ses grands Dieux qu’il ne pensait pas à mal, « faire taire » dans sa cervelle à lui signifie seulement moucher le chroniqueur sur un plateau télé, en aucun cas lui envoyer une balle dans la tête. C’est vrai, ça, sommes nous bêtes : quand dans un film de gangster dont les rappeurs raffolent un boss ordonne de faire taire tel ou tel gêneur, il demande juste à ses lieutenants de lui donner la réplique. Décidément, on ne comprendra jamais rien au rap et à ses subtilités langagières !

Évidemment Youssoupha se fout de nous, et évidemment Zemmour a en partie raison de porter plainte. En partie seulement, oui, parce que son acte donne bien trop d’importance à un personnage secondaire, un rappeur de seconde zone qu’on aura oublié ou enterré dans quelques mois. Mais sinon, il faut porter plainte, parce qu’il y en a marre que sous prétexte d’œuvre artistique d’un niveau d’ailleurs très discutable, certains écrivent et chantent n’importe quoi. Pour un « j’appuie sur la gâchette » de NTM, combien de bouses écrites avec les pieds, injurieuses et crasses, qui n’ont même pas le mérite d’être drôles ? Et quand bien même on tombe parfois sur un rappeur qui sait lire ou entendre, qui a quelques lettres, style Abd Al Malik, il nous délivre au nom de Brel et de Ferré, une sirupeuse mièvrerie morne et triste comme une demi finale de la Coupe de France entre Rennes et Grenoble.

C’est un peu ça le rap français : une sorte de Ligue 1 de la chanson, sans acteurs d’envergure qui survit tant bien que mal, à coups de fautes grossières et d’arbitrage à la rue, avec ça et là, dans les bons jours, quelques incidents dans les tribunes, entre racistes blancs et extrémistes de couleur.

Après Cali, Youssoupha : Zemmour n’a pas les ennemis qu’il mérite.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • souklaye souklaye 23 avril 2009 09:54
    Un vrai Mc, le problème étant le public, pas les acteurs.


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 avril 2009 12:09

      Le combat de Zemmour est plus important que l’on ne croit.

      Comme ces rappeurs sont des jeunes, aucun politique n’ose leur dire qu’ils sont des imbéciles profiteurs et nuls, et qu’ils feraient mieux d’aller travailler. Ils ont trop peur pour leur élections.

      Seul Zemmour a le courage de le dire, et de se battre pour cela. il est le seul a défendre des vraies valeurs.


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 avril 2009 12:10

      Pardon « LES POLITIQUES ont trop peur pour leurs élections. »


    • beubeuh 23 avril 2009 13:38

      Les rappeurs des profiteurs ? Allez donc dire ça au patron de Skyrock. La vérité c’est que, tout comme les si dénigrés footballeurs de Ligue 1, ils génèrent pas mal de fric et engraissent beaucoup de monde.


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 avril 2009 13:52

      Je n’ai jamais dit que les rappeurs étaient les seuls à profiter. Mais ils sont autour de la mangeoire avec les autres, même si d’autres en profitent beaucoup plus évidemment.


    • beubeuh 23 avril 2009 14:33

      D’ailleurs en parlant de profiteur, j’en connais un beau, qui profite de la redevance télé payée par tous pour débiter connerie sur connerie le samedi soir sur une chaîne du « service public », en ce faisant applaudir par un public coaché et partiellement rémunéré (toujours grâce à la redevance).


    • abdelkader17 23 avril 2009 10:20

      Abd Al Malik est bien le plus répugnant d’entre tous ces idiots, la mascotte du monde du spectacle, le petit rappeur consensuel, le modèle le plus abouti d’alliénation mental prêt à vendre son âme aux intérêts marchands.
      Réguliérement récompensé par l’hypocrisie républicaine , ses minables interpretations allant même jusqu’à cité Deleuze sont érigées en monument de la chanson contemporaine, un signe des temps.
      Lorsque quelques groupes type la rumeur, des gens un peu au dessus du niveau voir Hamé
      « insécurité sous la plume d’un barbare » dénoncent certaines postures historiques et certains faits dans un langage moins consensuel que le pitoyable Abdel Malik ils sont ostracisés et finissent devant les tribunaux, tous comme les écrivains qui refusent le diktat de l’idéologie dominante.
      Faire la promotion de la vacuité c’est bien plus rentable.
      http://lmsi.net/spip.php?article308


      • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 16:28

        C’est votre problème ? Abdel Malik n’est pas représentatif du bon musulman ? Il s’est intégré jusqu’à faire des disques de variété ? Quelle horreur !


      • abdelkader17 23 avril 2009 20:19

        @trash pipi
        Si l’islam vous fascine il faut vous convertir dans le cas contraire épargnez moi vos conneries je n’ai pas de temps à perdre à la négation de l’intelligence.
        un pseudo ridicule pour un personnage qui l’est tout autant


      • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 22:11

        La négation de l’intelligence ?!!! Amen Abdel !


      • karg se 24 avril 2009 17:39

        Abdel, quand tu aura le vécu de Abd Al Malik, que tu lui arrivera à la cheville en terme de flow (cf l’album de NAP), que tu sera capable de faire un centième de ce qu’il écrit, tu pourra dauber sur sa gueule. Le comparer à la Rumeur, ils sont aussi très criticable par leur approche trop radical aussi bien de la musique que de la politique. Je trouve affligeant que pour passer pour un vrai, il soit obligé de jouer un rôle près établi, le Hip Hop est définit par des valeurs, que La Rumeur ou Adb Al Malik défendent à leur manière.


      • abdelkader17 26 avril 2009 11:20

        @karg se
        quel vécu ?
        celui de premier larbin des intérêts marchands, c’est un minable qui ne roule que pour lui même, une prostituée de luxe.


      • Jim 23 avril 2009 10:26

        « Le Rap et une sous-culture d’analphabètes », cette phrase de Zemmour devrait être écrite sur tous les frontons des MJC.


        • marcin92100 23 avril 2009 12:13

          Zemmour n’est pas Dieu, il faut avoir un discernement vis-à-vis de ces paroles. Là on a un groupuscule de fanatiques Zemmouriens.


        • bibo bibo 23 avril 2009 12:36

          Et zemmour ( désolé mais il ne mérite pas que je mette une majuscule ) , un sous produit journalistique qui a vendu son ame et son c... à la télé...putain , et dire que je paie la redevance pour cette daube.....


        • Jim 23 avril 2009 12:51

          Tu la paye pour voir de la pub surtout.

          Zemmour est le résultat de 30 de culture bisounours
          On a les journalistes qu’on mérite.


        • Webes Webes 23 avril 2009 13:53

          « analphabètes » A qui la faute ????


        • Jiache 23 avril 2009 11:07

          Y a t-il encore quelqu’un qui écoute zemmour ?


          • beubeuh 23 avril 2009 13:36

            Ouais : Zemmour ! Dans le genre « je m’écoute parler », celui-là...


          • La Luciole 24 avril 2009 17:20

            Disons que dans le vide intellectuel actuel il est encore de ceux qui ont quelque chose d’à peu près consistant à dire.


          • Pi@h 23 avril 2009 11:15

            Bon on a bien compris que vous n’aimez pas le rap, et votre article est plus un procès d’intention à ce courant musical, dont le « clash » Zemmour/Youssoupha n’est que l’accroche.

            Mais pour se permettre de juger « Un obscur rappeur français sans talent », faut peut être travailler son sujet d’abord...

            Je suis ce courant musical comme d’autres depuis bien des années, Youssoupha n’a pas eu besoin de Zemmour pour se faire un prénom comme vous le dites. Sa plume n’a rien à envier a bien des artistes, encore faut-il que vous n’ayez écouter ne serait ce qu’un morceau du bonhomme...

            D’ailleurs quelles sont vos références musicales M Massoulier ? Qu’est ce que vous connaissez au rap ? C’est marrant je remarque que les références des personnes qui se permettent d’attaquer un genre dans son ensemble sont souvent très pauvres, voir nulles... Non le rap ne se résume pas à « nike ta mère », seulement les médias ont muselé et fermé les portes des majors à tous les vrais rappeurs contestataires. Mais fort heureusement, l’auto production a fait sauté cette chappe de plomb.

            J’adore le vrai rap pour son authenticité et sa franchise, une photographie à un instant T de la société, de votre jeunesse, de vos valeurs etc... Pas de mievreries, pas de manipulation, pas d’hypocrisie, de la réalité en brut de décoffrage en pleine face.

            Orelsan ? Complétement bidon, c’est pas ça du rap, mais bon c’est pas le sujet on s’en cogne. Revenons en au lascar en question, vous croyez quoi M Massoulier ? Vous avez déjà entendu des mecs de 18 piges parler des nanas entre eux ? Vous tomberiez de haut...

            Vous aurez beau tourner les yeux autant que vous voulez ça changera rien.

            J’adore les réactions de vierges effarouchées devant les dérapages verbales de quelques rappeurs imberbes mais avez vous seulement entendu vos enfants causer entre eux ??

            C’est comme la France qui découvrait ses banlieues quand les émeutes ont commencé. Cette société passe son temps à tourner le regard et planter son pif bien profond dans le sable. Toujours un train de retard, quand ça vous péte à la gueule vous pleurnichez. Symptomatique de notre société aspetisée et inerte.


            • Bulgroz 23 avril 2009 11:29

              Allons, Allons, nous ne nous énervons pas, écoutons quelques instants une jolie chanson française disponible sans aucune difficulté et gratuitement ici :

              http://paroles.zouker.com/song/lyrics/26067_meurtr’-l%E9gal_bougnoul-smala.htm

              Smala : Le meurtre Légal

              Quand l’macro prend l’micro,
              C’est pour niquer la France.
              Guerre raciale, guerre fatale,
              Œil pour œil, dent pour dent
              Organisation radicale
              Par tous les moyens, il faut leur niquer leur mère.
              Gouers c’est toi qui perd,
              Flippe pour ta femme, tes enfants , pour la race,
              On s’est installé ici
              C’est vous qu’on va mettre dehors.
              Crois-moi enculer maintenant tu vas dérouiller
              Le borgne est un des premiers sur la liste
              Décrété mis à prix par les gangs terroristes
              Une menace ma menace plane sur ta putain de face
              Flippe pour ta femme pour tes enfants pour ta race

              Refrain :
              La justice a dû modifier le code pénal
              Une seule balle pour chaque trou d’balle
              La justice a dû modifier le code pénal
              Il est maintenant question de meurtre légal
              Une seule balle pour chaque trou d’balle
              Il est maintenant question de meurtre légal
              Une seule balle pour chaque trou d’balle


              • Jim 23 avril 2009 11:43

                De belles paroles de paix, appelant à la tolérance et au métissage vous diront certains gôchistes.

                Ca me rapelle cette émission avec Becketch qui se foutait ouvertement de leur gueule, un vrai moment de bonheur


              • marcin92100 23 avril 2009 12:11

                1% ne vaut pas 100%. Aussi je vois la limite de la personne qui a posté le billet. Le texte ne vaut rien s’il n’est pas commenté et/ou analysé, mais à part dire « c’est de la meeeeeeeeeeeeerde » l’auteur ne dit rien. Pourquoi les pseudo analystes du rap sont à un niveau encore pire que ce qu’ils analysent ?


              • Jim 23 avril 2009 12:20

                Hey Marcin,

                Hormis quelques uns comme « la Rumeur » ou « Assassin », c’est 80% de merde le rap.

                D’ailleurs, vous qui vous y connaissez si bien donnez nous la définition du RAP

                Expliquez nous pourquoi les rappeurs se déguisent ? perso, j’ai rarement vu un jazzman se déguiser.

                Expliquez nous pourquoi les rappeurs sont toujours en train de chouiner « ouais la société elle nous aime pas, on est discriminé, nous on veut que tu nous aime sale batard ».

                Allez y, montrez nous que le rap c’est bien, que c’est utile et que ça fait progresser la société.


              • beubeuh 23 avril 2009 13:34

                Allez y, montrez nous que le rap c’est bien, que c’est utile et que ça fait progresser la société.

                Alors je prends votre phrase et je remplace le mot « rap » par un autre style musical :

                - « Allez y, montrez nous que le classique c’est bien, que c’est utile et que ça fait progresser la société. »

                - ou bien : « Allez y, montrez nous que le jazz c’est bien, que c’est utile et que ça fait progresser la société. »

                - ou encore : « Allez y, montrez nous que la bourrée auvergnate c’est bien, que c’est utile et que ça fait progresser la société. »

                Dans tous les cas cette phrase est complètement absurde. C’est pas parce qu’il y a des mauvais rappeurs que le rap c’est mal.
                Si vous continuez à argumenter dans le sens contraire, je vais finir par réclamer l’interdiction de la chanson française parce que Lara Fabian nous casse les oreilles.


              • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 23 avril 2009 13:42

                hey jim,

                tu devrais te corriger :90% du rap COMMERCIAL est violent et tres idiot mais c’est exactement ce que veulent nos elites ,une jeunesse bete et violente,seule frein à une prise de conscience generale des injustices actuelles.
                Quand au rap en general,il est pluriel ,comme toute les musiques à textes ,il peut porter un large spectre d’idée ,allant meme jusqu’a porter les idées racistes du fn (désolé mais impossible de trouver une reference net).
                Toute cette polemique autour de la violence du rap me fait penser aux fortes inquietudes des années 80 sur le hard rock metal,qui selon les « bien pensant » amenés notre jeunesse vers le satanisme,20 ans plus tard meme les evangelistes ont leurs « metal ».


              • Jim 23 avril 2009 15:02

                Mr K,

                Merci pour votre commentaire, beaucoup plus intelligent que celui qui vous précède.

                Effectivement le paramêtre commercial associé à instrumentalisation politique/sociétale de nos élites ne laisse guerre de place aux « rappeurs » de bonne volonté.
                Ce constat, on peut le faire ailleurs finalement dans d’autres types d’expression artistique.

                Vous m’avez fait réfléchir et je vous en remercie.

                Mais quand verra-t-on un collectif/mouvement de rappeurs qui boutent hors du paf tous ces imposteurs qui non content de rendre con notre jeunesse, font que des gens comme moi, de culture musicale classique à la base, écouteur d’a peu pres tout, me refuse à écouter du rap, pasque 99% de ce que j’entends à la radio ou que je vois en 1er sur le net, c’est objectivement de la merde ; les samples sont nazes, les paroles à chier, et cette attitude à toujours chouiner c’est vraiment lourd.


              • Traroth Traroth 23 avril 2009 16:49

                Au marché de Brive-la-Gaillarde
                A propos de bottes d’oignons,
                Quelques douzaines de gaillardes
                Se crêpaient un jour le chignon.
                A pied, a cheval, en voiture,
                Les gendarmes mal inspirés
                Vinrent pour tenter l’aventure
                D’interrompre l’échauffourée.

                Or, sous tous les cieux sans vergogne,
                C’est un usage bien établi,
                Dès qu’il s’agit de rosser les cognes
                Tout le monde se réconcilie.
                Ces furies perdant toute mesure
                Se ruèrent sur les guignols,
                Et donnèrent je vous l’assure
                Un spectacle assez croquignol.

                En voyant ces braves pandores
                Être à deux doigts de succomber,
                Moi, je bichais car je les adore
                Sous la forme de macchabées
                De la mansarde où je réside
                J’excitais les farouches bras
                Des mégères gendarmicides
                En criant : « Hip, hip, hip, hourra ! »

                Frénétique l’une d’elles attache
                Le vieux maréchal des logis
                Et lui fait crier : "Mort aux vaches,
                Mort aux lois, vive l’anarchie !"
                Une autre fourre avec rudesse
                Le crâne d’un de ses lourdauds
                Entre ses gigantesques fesses
                Quelles serre comme un étau.

                La plus grasse de ses femelles
                Ouvrant son corsage dilaté
                Matraque à grand coup de mamelles
                Ceux qui passe à sa portée.
                Ils tombent, tombent, tombent, tombent,
                Et selon les avis compétents
                Il paraît que cette hécatombe
                Fut la plus belle de tous les temps.

                Jugeant enfin que leurs victimes
                Avaient eu leur content de gnons,
                Ces furies comme outrage ultime
                En retournant à leurs oignons,
                Ces furies à peine si j’ose
                Le dire tellement c’est bas,
                Leur auraient même coupé les choses
                Par bonheur ils n’en avait pas.
                Leur auraient même coupé les choses
                Par bonheur ils n’en avait pas.


              • beubeuh 23 avril 2009 16:50

                Merci pour votre jugement sur mon commentaire... N’empêche vous n’expliquez pas en quoi un courant musical devrait être "utile à la société", ou devrait être moralement irréprochable (on écoute bien Wagner, non ?).

                Alors que le rap commercial contemporain ne vous plaise pas, je comprends, c’est aussi mon cas. Mais vous ne pouvez pas nier l’influence de la culture hip-hop (presque trentenaire, quand même) sur la société contemporaine.

                Il y a quand même une scène hip-hop alternative dans ce pays.


              • Jim 23 avril 2009 17:27

                Désolé, j’ai pas été sympa. Mais j’ai trouvé que le commentaire tombait à coté de la plaque.

                C’est un avis très personnel, mais selon moi, la musique est un Art majeur ayant pour but « d’élever l’âme » de celui qui l’écoute. Longtemps la musique à fonctionné comme ça.

                Plus tard, la Chanson, à remplacé la Musique, chose difficile, mais pas impossible, l’histoire de la chanson française de ses 70 dernières années en témoigne.

                Pendant longtemps, les chansons n’avait pas de vocation politique, sociale, sociétale, il y en avait certes, mais ce n’était pas leur but. La chanson et notamment française avait cette particularité de ne pas s’approprier tel ou tel groupe social, et toutes les classes sociales se sont retrouvées au bal populaire pour danser, jeunes, vieux, riches pauvres, comme pour la Musique, autrefois (même si les plus riches y accedaient plus facilement).

                Ce que je reproche au RAP, c’est qu’il est souvent l’apanage des classes populaires à tendance revendicatives, souvent dans le RAP on y ressent une sorte de malaise, il y a tres peu de morceau de RAP qui sont « fleur bleue », ou qui peuvent toucher tout le monde.
                Ce que je reproche au RAP c’est qu’il est essentiellement orienté vers la jeunesse, et parle systematiquement des meme themes (c’est la galère, nicke le systeme, fuck les keufs...).
                Il y a des mecs qui sortent du lot, parcequ’ils travaillent bien leurs textes, qu’ils n’utilisent pas le meme sample à chaque fois, qu’ils font appel à des instruments accoustiques etc... mais c’est une minorité (dans la minorité).

                Bref voilà mon sentiment vis à vis du RAP, je ne souhaite pas mettre tout le monde dans le meme sac, j’adore le Svink, j’ai lu la plupart des textes de La Rumeur, que je trouve vraiment vraiment très interressants tant dans le fond que dans la forme, hocus pocus bien que n’ayant aucun charisme sait s’entourer de bon musiciens, grand corps malade à une excellente diction mais ses textes sont pourris, bref, peut être que c’est la jeunesse du mouvement qui fait sa médiocrité, il n’en demeure pas moins que pour le moment, ceux qui portent le RAP jusqu’à mes oreilles sont des sales gosses mal élevés, incultes, qui se prennent pour des artistes alors qu’en tout objectivité c’est juste nul.

                Toutefois si vous souhaitez me communiquer des liens vers des groupes de rap qui selon vous valent la peine, je me ferait un plaisir de les écouter et de vous dire ce qui selon moi ne me plais pas.


              • Morriso 23 avril 2009 18:05

                Et bien dans ce cas essayons !

                Premier artiste Mysa, rappeur de Metz avec trois album à son actif reconnu comme l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) MC de France.
                Rap engagé, textes conscients, instrumentales efficaces !
                Cet album est diffusé gratuitement car devant l’urgence de faire passer le message délivré par son album il n’y a pas de temps à perdre !

                http://basikarts.com/mysa/

                Ensuite Demi-portion et Sprinter qui forment le groupe de Sete « Les Grandes Gueules »

                http://www.myspace.com/demiportion


              • beubeuh 23 avril 2009 19:05

                peut être que c’est la jeunesse du mouvement qui fait sa médiocrité,

                Difficile à dire, d’autant que le hip-hop existe en France depuis une vingtaine d’année maintenant, et qu’objectivement en dehors d’IAM et NTM (qui ne sont plus tous jeunes), aucune production n’a pu allier succès populaire et veritablement créativité et originalité.

                Mais est-ce l’apanage du rap ? Dans tous les courants musicaux modernes, ont trouve une poignée d’artistes populaires vraiment originaux et charismatiques, quelques véritables génies musicaux qui se comptent en général sur les doigts d’une main et une grande masse de productions médiocres voire franchement merdiques qui surfent sur la vague créée par les premiers et les plagient avec plus ou moins de succès. Il n’y a qu’à voir les albums estampillés « reggae », « techno french touch », « punk », "nouvelle scène française", catégories inventées par les distributeurs de musique pour désigner des productions basée sur les modes du moment, aussi différentes entre elles que l’ancien et le nouvel Omo et qui méritent d’ailleurs largement le piratage dont elle sont objet tant leurs droits d’auteurs sont usurpés.
                Pour moi l’état actuel du rap français c’est surtout le résultat de la stratégie marketing des majors et des grandes radios (comme Skyrock, qui en passant censure la Rumeur), soucieuse de transposer l’image « gangsta-ghetto » du rap US vers le rap français en lui substituant une image « caillera-cité ». Grosso modo on tourne en rond depuis la sortie de la B-O de « la Haine », et les stars qu’elle a engendrée (Doc Gynéco, notamment). Je pense que la cible n’est tant la jeunesse populaire, au pouvoir d’achat limité, que celle de la classe moyenne, qui achète ainsi du frisson et du fantasme à bas prix.

                Sinon, en plus des groupes susnommés, je suggère Clotaire K, un franco-libanais avec de très bonnes instrus et des textes travaillés (français et arabes).


              • Jim 24 avril 2009 11:42

                Merci,

                Je vais écouter tranquillement.

                A bientôt


              • abdelkader17 23 avril 2009 11:33

                Le rap n’est qu’un instrument de dépolitisation massive, véhicule sournois du maintien de l’ordre social .


                • Jim 23 avril 2009 11:45

                  Bien vu Abdelkader.


                • marcin92100 23 avril 2009 12:06

                  L’article n’est pas intéressant.

                  Il y a deux erreurs majeures. D’une part Youssoupha n’a pas besoin de se payer Eric Zemmour pour être connu et remplir le Zénith.

                  Secondo, il y a un amalgame « dans un film de gangster dont les rappeurs raffolent » ne peut pas être un argument pour dire que « faire taire » dans la bouche de Youssoupha veut dire la même chose dans la bouche d’Al Pacino dans un film. Car le rappeur n’est pas un gangster obligatoirement. Le pire là dedans c’est qu’il n’y a pas de « subtilités langagières ».

                  A comparer le rap avec la ligue 1, ça peut être drôle. Je rappelle juste que la France a le 2e marché du rap au niveau mondial et qu’il y a des bouses comme partout. Cependant tout le monde se souvient des tubes de 2 be 3 et tout le monde jure que c’est une bouse. Mais si c’est une bouse pourquoi la retenons-nous ? Peut-être que le rap n’est pas autant infesté de bouses qu’on le prétend. CQFD smiley


                  • La mouche du coche La mouche du coche 23 avril 2009 12:12

                    Je me pose sur les bouses


                  • Traroth Traroth 23 avril 2009 16:57

                    Bon appetit...


                  • JahRaph JahRaph 23 avril 2009 12:16

                    @l’auteur : vous mettez tous les rappeurs dans le même panier, ce qui montre votre méconnaissance de ce style musical. On n’aime pas, donc on ne connait pas, donc on condamne en bloc. Qu’avez-vous à dire sur MC Solaar, sur Keny Arkana, et tant d’autres ?

                    Vous méprisez les rappeurs, cela transpire tout au long de votre article. Votre condescendance (« Une ambition [de niquer] qui découle du peu de moyens intellectuels dont ils disposent pour faire autre chose, sans doute. ») est la pire des attitudes à avoir face à eux.

                    Je ne comprends pas qu’agoravox publie votre article (une opinion inintéressante et blessante) et refuse le miens (un article percutant sur les manipulations de Sarkozy pendant les émeutes de banlieue de 2005, à lire sur mon blog : « Sarkozy, diviser pour mieux régner (1) »)

                    http://blackmarianne.blogspot.com/2009/02/sarkozy-diviser-pour-mieux-regner-1.html

                    Je n’aime pas les riches de droite, leur arrogance, leur mépris, je ne mets pas pour autant tous les gens de droite dans le même panier (c’est pourtant ce que vous faites pour les rappeurs)

                    Quand bien même je n’aime pas les riches de droite, je ne vais pas perdre mon temps à les caricaturer (c’est pourtant ce que vous faites avec les rappeurs)...

                    En temps de crise, on tape sur les rappeurs, éléments les plus visibles (nuisibles diriez-vous...) des jeunes des « banlieues ». Ça rassure. Vous vous dites que vous n’êtes décidément pas comme eux, que vous n’avez rien en commun....

                    Et pourtant.... Ils n’ont rien à vous envier pour ce qui est du « niveau intellectuel »....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès