Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Non à la désinformation !

Non à la désinformation !

Aujourd’hui, en occident, ce qui me révolte est l’information ou plus précisément la désinformation ! Les journalistes recherchent le sensationnel, ils privilégient les images choc ! Pour s’en persuader, il suffit juste d‘allumer sa télévision à 20 H et de voir ainsi des petits africains criant famine ou des turcs ensanglantés après un tremblement de terre.

Le surplus d’informations entraîne la désinformation ! Car aucune des infos rapportées ne peut être analysée correctement et c’est là le malaise ! En privilégiant l’instantanéité et le direct à la place du recul et de l’étude des infos, les journalistes produisent l’effet contraire de leur mission !

Après la propagande de guerre, nous assistons dans le monde de l’information à un racolage commercial qui produit des “ émotions ” aussi vite oubliées que vues !

Il suffit qu’une information soit reprise par tous les médias pour qu’elle soit jugée véridique : ceci est complètement faux ! Et Internet, en développant le principe de la rumeur amplifie ce phénonème. Le mimétisme entre les journaux est un vrai défaut aujourd’hui car il contribue à la désinformation ! Par exemple, pour les dernières élections présidentielles en Iran, tout le monde annonçait un homme politique réformateur et c’est un islamiste pur et dur qui est passé ! Enorme erreur qui témoigne de ce mimétisme ! Mais, le problème a des origines plus profondes encore ! Il s’enracine dans les directions des journaux qui sont de plus en plus commandées par des conglomérats qui bien souvent possèdent un fournisseur d’accès à internet, une chaîne de TV et un groupe de cinéma ! C’est ainsi que les industriels dominent la culture et l’information dans nos sociétés occidentales : ils nous influencent chaque jour !

La liberté de la presse est donc affectée car les multinationales peuvent orienter l’information en fonction des intérêts du groupe. Un exemple : En France, S. Dassault est le principal actionnaire du Figaro. Etant marchand d’armes et sénateur, M. Dassault peut choisir de faire taire dans son journal une information gênante pour son entreprise !

Comme l’information se concentre entre les mains de quelques industriels, le pluralisme de l’information disparaît peu à peu en France ! Preuve en est du dernier référendum du 29 mai 2005 : tous les éditorialistes (à l’exception de J. - F. Kahn de Marianne) étaient pour le oui ! Vous avez dit pluralisme ?

Les erreurs des journaux sont de plus en plus flagrantes, mais aucune remise en cause n’est à l’ordre du jour ! Pourtant la presse est en crise.

Je demande donc à tous les citoyens de correctement s’informer. Car s’informer comme voter doit constituer un devoir pour chacun et il devrait être déclaré d’utilité publique !

Mais s’informer fatigue, car un article est beaucoup moins divertissant que le 20 H de TF1. Il faut donc produire un effort pour s’informer correctement, mais cet effort est nécessaire pour mieux comprendre notre monde et pour pouvoir le rendre plus humain !

Quelques pistes pour bien s’informer :

Journaux : Le monde diplomatique, Marianne, Le monde, Alternatives économiques

Sites internet : le site du monde diplomatique, le site de marianne

Emissions TV : C dans l’air, Arrêts sur Images, Ripostes (France 5)


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès