Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Palestine : très remonté contre les médias français...

Palestine : très remonté contre les médias français...

En marge de la manifestation pour la Palestine à Paris le 3 janvier cette expression est revenue à plusieurs reprises chez les manifestants.
Des slogans, mesurés, mais précis, ont été également scandés mettant fortement en cause l’objectivité des journaux comme « Osez la vérité, médias français ».
 
Avec sa pancarte, reprenant cette phrase en Anglais, « French média : shame on you ! Do your job inform !!”(média français, honte à vous ! Est-ce que votre travail, est d’informer ?), une jeune manifestante précise le sens de son action : « Elle n’admet pas cette fausse symétrie entre les images et informations diffusées en boucle, mettant en parallèle les tueries du côté Israéliens et Palestiniens ». 400 Palestiniens morts sous les bombardements égalent 4 Israéliens qui malheureusement ont succombés aux tirs de mortiers.
 
De manière générale l’attitude face à ce conflit des médias français choque. Ainsi l’assassinat d’un dirigeant important du Hamas a été mis en avant à plusieurs reprise pour justifier les tirs dits ciblés sur la population de Gaza. C’est uniquement au détour d’une information complémentaire, que France Info a précisé qu’il a été tué en même temps que ses quatre femmes (suivez mon regard), et dix de ses douze enfants (dix enfants Palestiniens ne valent rien en France pour de nombreux journalistes pensent ainsi de nombreux participants à cette manifestation).
 
De manière générale, et depuis très longtemps, le conflit en Palestine est très mal couvert, et de manière très subjective. Les conditions abominables dans lesquelles vivent les habitants de Gaza ou de Cisjordanie sont passés le plus souvent sous silence, dans les médias français, malgré de très nombreux témoignages à charge, superbement ignorés. Par exemple l’association Evry-Palestine, dirigée d’ailleurs par un habitant de confession juive, a à plusieurs reprises alerté sur le drame que vit la population de Khan Yunès, ville jumelé à Evry, en vain.
 
Beaucoup vivent cela comme une injustice, et un mépris envers la souffrance supportée par les Palestiniens. Bien sûr cela ne retranche rien de la souffrance que vivent les Israéliens dans ce conflit, en particulier ceux qui subissent des tirs de roquettes à « l’aveugle » et totalement injustifiés.
 
Parmi les manifestants tous les médias ne sont pas considérés également. Le quotidien l’Humanité évidemment ou des radios généralistes comme RTL sont considérés plus objectives et mieux équilibrés. La presse internationale est jugé plus neutre.
 
Le web est considéré comme un espace de liberté. Le commentaire suivant a été ajouté à la vidéo sur la manifestation du 3 janvier à Paris de E-Mosaïque diffusé sur Daylimotion :
« MERCI INTERNET POUR CES INFORMATIONS CACHES PAR LES MEDIAS FRANCAIS ! C’est une véritable honte ! », sans commentaire.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 5 janvier 2009 11:36

    oui je pense pense qu’on montre trop les résultats dérisoires des quelques roquettes palestiniennes alors qu’on passe volontairement sous silence le martyr subi par la population de la bande de Gaza affamée et bombardée sans relache par Tsahal ! la téloche au ordres du pouvoir est en effet peu objective pour retransmettre cette guerre avec des belligérents aux forces vraiment très inégales !


    • La Taverne des Poètes 5 janvier 2009 12:02

      Le Hamas porte une lourde responsabilité dans ce conflit qui tourne au massacre, ainsi que l’on dit d’ailleurs Sarkozy et Bayrou. En se portant au pouvoir avec l’intention de ne jamais reconnaître Israël, de lui faire la guerre, en rompant la trêve, en tirant des roquettes à partir de lieux situés au milieu de la population civile, le Hamas est tout autant responsable du nombre de victimes. Il n’y a pas d’issue sauf à faire du peuple de Gaza un peuple de martyrs. Ne nous laissons pas berner, ce que cherche le Hamas, c’est amener les médias à faire de ces victimes des martyrs pour soulever l’indignation et la révolte partout en Occident et arriver à ses fins. Les médias français n’ont pas à rougir de la façon dont ils ont traité ce conflit, malgré les multiples risques qu’une telle couverture d’évènement entraîne. Quant à Israël, il est clair que cet état profite sans mesure de sa supériorité militaire pour tuer sans dicernement, comme la branche armée du Hamas. Rien ne semble pouvoir arrêter cette boucherie et il ne sert à rien de prendre les médias pour boucs-émissaires.


      • Céphale Céphale 5 janvier 2009 12:30

        Déjà en 1941, les "bons français" dénonçaient les "terroristes", avant de retourner leur veste trois ans plus tard à la libération.

        Les "terroristes" ne s’appelaient pas encore Hezbollah et Hamas, mais FFI (Forces Françaises de l’Intérieur) et FTP (Francs Tireurs Partisans).


      • millesime 5 janvier 2009 18:18

        qu’Israël continue son action à Gaza, et il y aura bien vite une belle divergence de vue entre l’opinion publique et nos leaders politiques....et notre président risque d’être "désavoué"... !


      • appoline appoline 7 janvier 2009 16:08

        @ Taverne,
        Israel est l’occupant dans l’histoire, il est sidérant que cet état de fait soit nié ainsi. Comme le disait Céphale, les résistants se sont trouver dans le même cas de figure. Qu’auraient-ils dû faire, baisser leur froc et accepter l’ennemi à sa table ? Et vous, où seriez-vous si tel avait été le cas ?


      • Céphale Céphale 5 janvier 2009 12:10

        Je suis surpris par le peu d’objectivité des médias français concernant la Palestine. Ils sont intoxiqués par la propagande israélienne et étasunienne. Et je ne parle pas du Figaro : la voix de son maître ! Pour avoir de meilleures informations, je vais sur le site du Guardian.

        http://www.guardian.co.uk/


        • Le pirate des caraibes 5 janvier 2009 16:06

          Moi je suis surpris que les cocos vendent leur ame aux integristes musulmans et aux terroristes.

          Faut vraiment avoir besoin d’argent ...


        • ISRAËL 5 janvier 2009 12:46

          Les médias Français font dans l’ensemble du bon boulot.
          Ils font dans l’info pas dans la propagande au service du terrorisme...


          • furio furio 5 janvier 2009 12:57

            Et si les médias...
            ...faisaient leur travail ! Nous n’en serions pas là ! Le carnage de falludjah orchestré par les états uniens sert de modèle à la surpuissante armée israélienne. Le ghetto de GAZA vit un génocide que les médias feraient bien de dénoncer ! Nous sommes bien loin des 500 morts et trés certainement à plus de
            10 000 victimes. Ne sont pas comptés les pauvres gens sous les décombres d’immeubles entièrement rasés par les agresseurs israélites. Les bulldozers sont déjà en action pour effecer les tarces de ce génocide.
            On nous dit 130 cibles !!! en 24 heures pour les bombes ? Comment croire que ces bombes ne fassent que 30 morts !!!Merci aux médias de se réveiller !

            10 000 palestiniens MASSACRES, sans défense par une armée faciste surpuissante voila la réalité !


            • zigourat 5 janvier 2009 13:01

              J’ai remarqué que les médias français ont globalement la même position sur les événements internationaux. De Libération a Figaro en passant par Lemonde, ne parlant pas de la TV, ils ont tous plus ou moins les mêmes opinions qui est en général dans la même lignée que la position officielle.


              • ZEN ZEN 5 janvier 2009 13:06

                Celui qui oublie le passé est condamné à le répéter...

                Il y a une logique et un plan ancien qui continue son oeuvre , au gré des circonstances et des rapports de force

                "...Si on veut comprendre quelque chose, il faut rechercher les causes. Formellement, la cause immédiate de l’opération en cours est la reprise des tirs de roquette lancés par le Hamas sur les villes israéliennes proches. Longtemps financé par l’Arabie Saoudite, propulsé par la diplomatie et les services secrets israéliens pour lutter contre le Fatah et l’OLP laïque, le Hamas (sunnite) a échappé à ceux qui pensaient le manipuler et s’est allié au Hezbollah (chiite) et conserve un contrôle serré sur la bande de Gaza en dépit de la faible résistance du Fatah.

                Mais à son tour l’évolution du Hamas et ses succès dans les territoires occupés découlent de ce qu’il est convenu d’appeler « échec du processus de paix ». En vérité, il n’y aucun échec du processus de paix. Ce « processus » mis en route sous autorité américaine vise à disloquer la résistance palestinienne (unie jadis dans l’OLP) et y pas plutôt réussi : « l’autorité palestinienne » de Ramallah devenue un représentant fantoche des puissances occidentales est minée par la corruption. Dans le même temps, la colonisation israélienne n’a aucun répit. Le soi-disant processus de paix ressemble à s’y méprendre à la stratégie des colons blancs face à aux Indiens en Amérique du Nord : les traités avec les nations indiennes ne servaient qu’à organiser la division, gagner un peu de temps avant la prochaine violation des traités, pour finalement réduire les survivants des peuples indigènes dans des réserves aussi inhospitalières que possible. Le but du « processus de paix » n’est rien d’autre que la colonisation complète de toute la Palestine et l’enfermement des Palestiniens dans des « bantoustans » selon les méthodes de l’Afrique du Sud raciste du temps de l’apartheid (*), ce territoire « léopard » soumis à l’auto-administration d’une autorité palestinienne bidon chargée surtout de servir de gardiens aux ilotes dont l’économie israélienne pourrait avoir besoin.

                Cette situation elle-même n’est pas tombée du ciel. Elle découle directement de la colonisation sioniste en Palestine et de la proclamation de l’État d’Israël en 1948. Les Occidentaux ont pu se dédouaner à bas prix des crimes commis contre les Juifs en payant leur dette sur le dos des Arabes. Le mensonge inventé par la propagande sioniste (la Palestine : « une terre sans peuple pour un peuple sans terre ») s’est vite heurté à la réalité et la création de l’État juif s’est faite par le massacre des populations civiles (par exemple le massacre de Deir Yassin perpétré par l’Irgoun de l’ancien premier ministre Menahem Begin) et la déportation en masse – ce qu’on n’appelait pas encore « épuration ethnique » nécessaire pour confisquer les terres et les biens des Palestiniens. Bref, une guerre de conquête coloniale typique, dont la nouvelle génération d’historiens israéliens commence à révéler la réalité.

                Parce que les Palestiniens sont d’abord les victimes d’une injustice terrible, il n’y aura pas de paix juste et durable sans la reconnaissance de cette injustice fondamentale, c’est-à-dire sans que soit reconnu le droit au retour pour tous les Palestiniens chassés de chez eux et qui continuent de vivre dans des camps, notamment au Liban.

                Sur cette base, rêvons une minute, pourrait être construit un nouvel État laïque et démocratique qui traite sur un pied d’égalité citoyens israéliens et citoyens arabes palestiniens, musulmans, chrétiens, juifs et mécréants ! Cette solution, seule conforme aux idées révolutionnaires de 1789 et aux diverses déclarations des droits de l’homme a malheureusement peu de chance de s’imposer, d’autant que tous qui dominent l’opinion ici et n’ont que les mots « démocratie » et « droits de l’homme » à la bouche pensent visiblement que cela ne peut pas s’appliquer aux Palestiniens – une manière propre à nos tartuffes démocratiques de dire que tous ces Arabes ne sont pas vraiment des hommes – tout comme les colons américains proclament en 1783 la liberté et l’égalité de tous les hommes en oubliant les esclaves noirs.

                Si l’application de nos propres principes est utopique, on pourrait proposer aux grandes puissances de respecter au moins la légalité internationale dont elles se réclament. Par exemple en appliquant la résolution de l’ONU qui institue le partage de la Palestine en 1948. Cela demanderait l’évacuation de tous les territoires occupés de Cisjordanie, de Gaza, du Golan et de Jérusalem-Est et de démantèlement de toutes les colonies juives dans les territoires occupés. Cela créerait la possibilité de construire un État palestinien à peu près viable à côté de l’État israélien et avec le temps les blessures pourraient cicatriser et peut-être même une confédération israélo-palestinienne pourrait-elle voir le jour.

                Malheureusement on ne semble pas s’engager dans les voies de la paix et du simple bon sens. Les Israéliens se conduisent comme les « pieds noirs » en Algérie et ils y sont excités par tous les fauteurs de guerre (Américains et Européens principalement) qui préfèrent laisser un abcès de fixation au Proche-Orient car le désordre les sert, notamment pour garder le contrôle de toute la région si importante du point de vue géostratégique impérialiste. Les États arabes, pour l’essentiel, marchent la main dans la main avec Israël – c’est le cas en particulier de ces deux relais importants de la politique US que sont l’Égypte et l’Arabie Saoudite, sans oublier la monarchie jordanienne, grande massacreuse de Palestiniens lors des événements de 1970 (« septembre noir »). La puissance militaire israélienne, avec plusieurs centaines de têtes nucléaires suffit à dissuader les autres. Une fois de plus, les Palestiniens peuvent vérifier que l’unité et la solidarité du monde arabe n’est qu’un slogan qui sert surtout à protéger les monarchies pétrolières et les diverses tyrannies amies des USA.... (D.Collin)

                 


                • Le péripate Le péripate 5 janvier 2009 13:30

                   Celui qui oublie le passé est condamné à le répéter... Munich, par exemple. 


                • Alexandre 5 janvier 2009 22:33

                  La propagande des pro-israéliens devient toujours plus grossière et simplette. (sans doute à cause de la complaisance à leur égard dans la plupart des médias qui ne les incite pas à développer des arguments intelligents)

                  Toujours la fine référence aux nazis, qui eux aussi combattaient les terroristes.


                • Le péripate Le péripate 5 janvier 2009 23:00

                   Oui, bien sûr, les medias sont complaisant avec les israéliens. Comme, par exemple, ces images diffusées par France 2, censées montrer le résultat d’une attaque israélienne. Manque de bol, elles ont été tournées en 2005, et il s’agit..... de l’explosion accidentelle de missiles palestiniens.
                  Je me demande qui est intoxiqué, tiens....


                • Henri François 6 janvier 2009 08:05

                  Pour les Européens - surtout ceux d’Europe Centrale qui ont placé des leurs à la tête d’Israel - mais aussi du reste de a planète et notamment dans les oligarchies fortunées juives comme arabes, cet éternel et maudit conflit, a un double profit : celui de faire masscrer les palestiniens (donc des arabes) par d’autres qu’eux et surtout celui d’attirer sur tout sujet juif, le ressentiment et la haine, plus fortement encore que par le passé. Yeux bandés et oreilles bouchées les israêliens ne voiyent pas plus l ;oin que le bout de leur nez.
                  Et si on place ce conflit sur le plan strictement religieux on s’apercevra très vite que fidèle à sa tradition, machiavélique, le chatolicisme tire admirablement bien son épingle du jeu. 


                • emosaique emosaique 6 janvier 2009 16:15

                  Oui effectivement vous avez raison. Mais il est très difficile de filmer des images de Gaza puisque l’armée Israélienne a interdit aux journalistes de pratiquer leurs métiers dans ce pays décrété zone de guerre.
                  Par contre filmer les conséquences des retombées des bombardements des mortiers en Israël par le Hamas est autorisé et même encouragé...


                • antireac 5 janvier 2009 13:22

                  @furio
                  Tu te trompes
                  Je reviens personnellement de Gaza et j’ai compté avec respensables impartiaux du Hamas ainsi que les envoyés speciaux de la lcr tout aussi impartiaux environ cent cinquente millions de tués .C’est triste à dire mais je pense que cela fait beaucuop de morts et même beau coup de tués certains pense que c’est une bushrie d’autres pensent que c’est même une guerre toutefois je suis d’accord de penser avec furio qu’en a droit d’être furieux et de se dire quand est ce que se terminera ce décompte de ce gens ni trop malheureux ni trop heureux
                  Vive eux


                  • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 5 janvier 2009 14:19

                    "Je reviens personnellement de Gaza et j’ai compté avec respensables impartiaux du Hamas ainsi que les envoyés speciaux de la lcr tout aussi impartiaux environ cent cinquente millions de tués"

                    150 MILLIONS ???????????????

                    comment peut on emettre de telles inepties !!!!???!!!!C’est completement idiot , je me demande si vous etes vraiment allés là-bas , voir meme si vous avez deja ouvert un livre sur la palestine.


                    "Le chiffre estimé de la population palestinienne en Palestine historique (le territoire palestinien et Israël) est estimé à 5,1 millions à la fin de 2006," 

                    145 millions de naissances depuis 2006 et il les ont tous massacrés , je ne peut que rire


                    • Le péripate Le péripate 5 janvier 2009 14:24

                       Heuh.... je crois que antiréac se moquait de furio smiley


                    • ISRAËL 5 janvier 2009 14:24

                      150 000 000...je savais les gazaouis grands reproducteurs...mais la...chapeau bas !!!

                      quant aux "impartiaux" du hamas et de la LCR...fallait le faire...antiréac l’a fait !!!


                      • ISRAËL 5 janvier 2009 14:28

                        le probléme PERIPATE...c’est qu’avec tous les fous furieux tels paradisial, katalizeur... on ne sait plus trés bien...
                        paradisial est excellent dans le n’importe quoi...et il y croit ...en plus !!! 
                        Parle lui histoire il répond allah et momo...c’est pour dire


                        • Le pirate des caraibes 5 janvier 2009 16:03

                          article debile.

                          La verité c’est que israel dispose d’une vrai armée , avec des militaires experimentés protegeant la population et que , eux, ils savent viser !!!

                          La palestine dispose du hamas , une bande de gros barbus entourés d’idiots profonds qui tirent des balles en l’air, se cachent aux milieux des civils pour envoyer leurs roquettes et partent en courant (avec la cagoule) dès que le vent se leve.

                          Forcement le resultat n’est pas le meme : des soldas determinés d’un coté, de laches terroristes de l’autre. smiley


                          • Gilad 5 janvier 2009 16:45

                            Jeux Olympiques de l’horreur : l’opinion publique française exige plus de victimes civiles israélienne !

                             

                            Israélien en stage en France pour quelques mois, je garderai un séjour impérissable de mon séjour dans le pays des droits de l’homme (enfin, c’est un peu à la gueule du client apparemment).

                             

                            Il semble en effet qu’un tout petit détail ait échappé à toutes vos belles consciences obsédées par le « génocide » (merci d’ouvrir un dico) du peuple palestinien. A chaque fois que la situation se dégrade, on dirait que vous regrettez qu’Israël ne tienne pas la macabre comparaison des chiffres que vous aimez tant mettre en avant dans vos médias. Un soldat pour 50 palestiniens. Tiens, comme c’est bizarre. C’est vraiment trop injuste ! Et tout ça pour ce qui n’est pour vous qu’un petit pétard, voire un feu d’artifice mal perçu par Israël qui est décidément un pays de paranos « nazifiés ». Et puis après tout, Sdérot n’est qu’un village, que dis-je un minuscule hameau de 5 habitants et le sud d’Israël n’est pas pourvu d’autre ville dans son tiers sud (Sderot = 24 000 hab., Beer Sheva = 190 000 hab., Ashkelon = 107 900 hab., Ashdod = 208 100 hab.).

                             

                            J’ai une idée. Pourquoi ne pas carrément demander à Israël de ne plus protéger ses populations civiles en fermant les abris, en détruisant les systèmes d’alerte ou en interdisant la construction de pièces bunkérisées qui sont aujourd’hui systématiques en Israël (vos impôts ne doivent-ils pas servir à mettre en place ce genre d’infrastructure en Palestine ?). Cela assouvirait peut-être votre soif d’images sanglantes made in Israel, votre fantasme de nous voir arrêter de vous pourrir la vie.

                             

                            Nous pourrions aussi signaler plus efficacement nos écoles, hôpitaux et centres aérés au Hamas, de telle sorte que nous pourrions aussi prétendre au César des « images sanglantes » dans la catégorie « enfants » (plus c’est jeune, mieux ça fonctionne avec l’angélisme européen). Car il semble que vous n’ayez pas encore saisi que nous devons ces chiffres « trop faibles » à l’attachement que nous portons à la vie des nôtres. Vous appeler cela du racisme, de l’épuration ethnique, parfois même du « nazisme ».

                            Vous rendez-vous compte que vous cautionnez l’utilisation de ces populations comme boucliers humains ? Rappelez-vous du Liban en 2006, des caches d’armes avec le panneau « école », des groupes d’enfants pris en otage par les combattants du Hezbollah, des cadavres déplacés sur divers sites de destruction (à tel point que la couleur des cadavres en décomposition a fait croire un moment que des armes chimiques avaient été utilisées, ben oui, c’est la solution finale des arabes par les juifs, un autre de vos fantasmes les plus fous…). Tout ça pour répondre à une véritable demande de l’opinion publique globale, devenue consommatrice de la souffrance palestinienne, qui n’est autre aujourd’hui qu’un lugubre produit de consommation…


                            • Palestinien01 5 janvier 2009 18:00

                              Gilad : « l’opinion publique française exige plus de victimes civiles israélienne ! »

                              Elle est pas mal, celle-la !

                              On reste rêveur devant votre capacité à détourner le sens des mots pour jouer les victimes.

                              Bien sûr vous vous chargez d’expliquer aux gens le sens des mots. Vous proposez même le dico (comme outil objectif). Ben tiens : un dico français qui répète encore : Israel petit pays entouré de pays arabes hostiles...


                            • Céphale Céphale 5 janvier 2009 18:18

                              @Gilad

                              Une cure de désintoxication vous ferait du bien. Aussi je vous conseille de lire "Le nettoyage ethnique de la Palestine" par Ilan PAPPE, historien israélien de renommée mondiale, professeur d’université en Angleterre. 

                              Edition originale : The Ethnic Cleansing of Palestine. Traduction française publiée en février 2008 aux éditions Fayard. 396 pages. Nombreuses références puisées dans les archives israéliennes.


                            • mcm 6 janvier 2009 10:32

                              @Gilad,

                              J’ai moi-même visité votre pays accueillant et moderne, sans rencontrer aucun genre de racisme alors que je suis maghrébin.

                              Israel est une vraie démocratie, je l’affirme à la face des hypocrites qui condamnent ce pays exemplaire sans le connaitre tout en cautionnant sans vergogne les raclures du Hamas.

                              Vous l’avez bien compris, ces pourritures vous reprochent de trop bien vous défendre et de ne pas envoyer vos enfants se faire exploser au front. 

                              Si mon témoignage pouvait redorer un peu l’image que vous avez des Français, j’en serais ravi, car la France est une belle nation qui a été infectée par les théories nazislamistes d’une secte importée.

                              Croyez moi, cette secte importée va infliger au Français de tels dégats, que les Français finiront bien par ouvrir les yeux, si pour le moment les attentats se font chez vous et les manifs se font chez nous, bientôt ce sera l’inverse, et nous verrons bien si à ce moment là les Français trouveront normal qu’une secte d’illuminés entende les bombarder impunément. 


                            • Serpico Serpico 6 janvier 2009 10:45

                              mcm "Si mon témoignage pouvait redorer un peu l’image que vous avez des Français, j’en serais ravi"

                              ****************

                              Sa crédibilité nous éblouit.


                            • alexander scott 5 janvier 2009 17:01

                              si je comprends bien : les médias français font bien leur travail uniquement lorsqu’ils donnent la parole aux images, et informations provenant de journalistes palestiniens encadrés par le Hamas !!!

                              c’est en effet une manière de concevoir la démocratie et l’information. !!!!


                              • ghost750 5 janvier 2009 20:46

                                "les médias français font bien leur travail uniquement lorsqu’ils donnent la parole aux images, et informations provenant de journalistes palestiniens encadrés par le Hamas"

                                J’aime bien votre façon, hypocrite, de détourner les propose des autres... Personne n’a rien de tel... je comprends de mieux en mieux la propagande israelienne...


                              • TSS 5 janvier 2009 17:26

                                mr gilad

                                ce serait tellement plus facile si vous rendiez les terres qui ne vous appartiennent pas et reveniez aux

                                frontières d’avant 1967 .je pense que cela resoudrait une grande partie du conflit... !!


                                • Le pirate des caraibes 5 janvier 2009 17:59

                                  Vous voulez parler des terres dont personne ne voulait avant que les israeliens ne les cultivent ?


                                • Céphale Céphale 5 janvier 2009 18:47

                                  A la fin de 1947, la Palestine comptait 2 millions d’habitants : un tiers de Juifs et deux tiers d’Arabes. Dès que l’ONU a voté la résolution 181 créant l’Etat d’Israël, les sionistes conduits par Ben Gurion se sont mis à chasser les Arabes par la terreur. Ils étaient très bien organisés. En un an, 500 villages ont été rasés, 800.000 Arabes ont fui la Palestine.

                                  Les moyens de communication et d’information n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. Les sionistes ont réussi à faire croire que des Juifs s’étaient installés pacifiquement sur un territoire faiblement peuplé. Leur slogan était : « un peuple sans terre pour une terre sans peuple ». L’Occident a cru a ce mensonge pendant des dizaines d’années, malgré les protestations des Palestiniens exilés.


                                  • Sébastien Sébastien 5 janvier 2009 19:22

                                    2 millions en 47 et 5 millions aujourd’hui sur le meme territoire (Israel, Gaza, Cisjordanie). Oui, les israeliens ont vraiment fait fuir les palestiniens ! Ca c’est sur !

                                    Et puis qui a appele les palestiniens a fuir pour raser Israel en 48 ? Hein ? Qui ?


                                  • ghost750 5 janvier 2009 21:19

                                    Merci pour cet appel historique !!! Certains ont la mémoire très courte paraît-il... l’Histoire n’a pas commencé avec les roquettes du Hamas... l’histoire a bel et bien commencé avant 48... avec la colonisation progressive...

                                    Interprétons les événements dans leur contexte !!!! Relisons l’Histoire !!!!


                                  • ZEN ZEN 5 janvier 2009 19:00

                                    Céphale

                                    Norman Finkelstein , entre autres , s’est bien appliqué à rétablir la vérité...

                                    Il arrive que la presse anglo-saxonne en dise plus que la presse française, d’un conformisme agffligeant !

                                    Ici, par exemple , où l’auteur montre comment l’opération a été préparée de longue date...


                                    • Sébastien Sébastien 5 janvier 2009 19:19

                                      Bah voui ZEN, c’est le role de l’armee de planifier des operations. Comme partout dans le monde, dans n’importe quel pays.


                                    • Céphale Céphale 5 janvier 2009 19:23

                                      ZEN

                                      Merci. Je viens de voir cet article à partir du même lien que tu as mis sur un autre fil. Il est tellement bien que je l’ai copié-collé sur Word pour mes archives personnelles.


                                    • Satantango Satantango 6 janvier 2009 13:08

                                      C’est quand même pas inutile de reproduire cet extrait de l’article de "l’Observer" où nous renvoie le lien founi par ZEN car il concerne directement celui qui nous est proposé ici. Pour rester poli, autant ne pas comparer les médias Anglais (ou Américains) avec ceux des Français

                                      Les Israëliens contrôle la com. à la perfection et cela n’est pas nouveau : ils le faisaient déjà au Liban il y a 30 ans ...

                                      Mais il ne faut pas oublier que les reportages sur les atrocités de la guerre du Vietnam avaient traumatisé le monde occidental. Ils en ont tirés les leçons... Même la guerre de l’Irak a été "censurée" de la même manière.

                                      (...)
                                      Une nouvelle Direction de l’Information a été créée pour influencer les médias, avec un certain succès. Et quand l’attaque a commencé, il y a un peu plus d’une semaine, une marée de diplomates, de groupes de pression, de blogs et d’autres partisans d’Israël ont commencé à marteler une série de messages soigneusement élaborés, destinés à veiller à ce que Israël soit perçu comme la victime, alors même que ses bombardements ont tué plus de 430 Palestiniens durant la dernière semaine, dont au moins un tiers sont des civils ou des policiers.
                                      (...)


                                    • Sébastien Sébastien 5 janvier 2009 19:18

                                      Oui je suis d’accord avec l’auteur. Les medias francais sont degueulasses. Al Jazeera devrait passer a la place de TF1, Hamas TV a la place de France 2.

                                      L’apres-midi des series antisemites comme les pays arabes seuls savent les produire devraient passer pour la menagere. Des series sympas ou la verite est devoilee sur les Juifs qui sacrifient des petits bebes pour faire les matzot comme on peut en voir sur internet.

                                      Les chaines de TV devraient s’interrompre pour diffuser le Muezzin 5 fois par jour aussi.

                                      Des biographies gratuites du regrette defunt Yasser devraient etre etudiees a l’ecole pendant que des ateliers pratiques de fabrication de bombe artisanales devraient remplacer les cours de technologie.

                                      La France part en sucettes les mecs...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès