Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Partagez vos lignes à haut débit avec vos voisins

Partagez vos lignes à haut débit avec vos voisins

John Markoff raconte dans le New York Times comment deux compagnies de la côte Ouest ont, séparément, mis au point des technologies permettant à des voisins de mettre en commun leurs lignes à haut débit pour obtenir des connexions plus rapides à l’Internet.

Les deux entreprises Mushroom Networks et WiBoost ont des approches technologiques légèrement différentes. Mais du point de vue des usagers, l’effet est très semblable.

Ils doivent se procurer un appareil ou une antenne capable de s’alimenter à différents points d’accès dotés d’équipement WiFi. En mettant leurs ressources en commun, il leur est possible d’obtenir des vitesses de connexion dix fois supérieures à celle dont ils sont censés bénéficier.

Une telle offre s’appuie sur le fait qu’en moyenne, la plupart d’entre nous n’utilisons nos connexions à haut débit qu’au vingtième de leur capacité réelle (selon certaines estimations).

Ces technologies sont beaucoup moins ambitieuses que FON (voir (voir ce billet, celui-ci et celui-là)) qui cherche à établir un vrai réseau mondial, mais cela peut parfaitement changer la vie de voisins qui s’entendent bien. Commencer par la collaboration au niveau du quartier semble une excellente approche.

Le seul problème est que les fournisseurs d’accès risquent de ne pas trouver ça de leur goût.

Et vous ?


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • N.D. (---.---.71.249) 17 janvier 2006 11:14

    Selon moi, la question n’est pas de savoir qui trouve une nouveauté de son goût mais ce qu’en font les gens et s’ils se l’approprient (cf. débat sur le p2p). Intuitivement, je dirais que cette nouveauté est valable et participera, comme toujours, à rééquilibrer les rapports de force et à faire naître de nouvelles prestations de service « de partage local de ressources réseaux ».


    • Salvino (---.---.135.27) 17 janvier 2006 11:54

       

      Hello Francis, La question legale est en fait interessante car la plupart des fournisseurs d’acces Internet interdisent dans leur contrat aux clients-utilisateurs de revendre la bande passante. Mais, a ce jour, les contrats qui interdisent de partager cette bande ne sont pas legion ! Donc, certains utilisateurs s’engouffrent dans cette zone grise pour partager leur acces, a condition de ne pas se faire payer pour cela. C’est un peu comme quand nous allons louer un DVD : interdiction absolue d’organiser une seance de cinema avec ce DVD et de se faire payer, mais si on invite des copains a la maison pour voir le film ensemble, pas de probleme !

      Cela dit, le projet FON que je suis depuis son lancement en novembre est tres interessant mais il souffre, a mon sens, d’un gros probleme : jamais les coordinateurs du projet ne repondent aux emails qu’on leur envoie !!! A quoi leur sert-il donc d’avoir une adresse info@fon.com et une page de contact sur leur site s’ils sont constamment aux abonnes absents... ?


      • Sylvio (---.---.246.77) 17 janvier 2006 17:58

        Quand j’étais étudiant (il y’a 3-4 ans), j’habitais une résidence cablé en réseau (Ethernet).

        J’ai pris une connexion ADSL professionnel (1024/256 à 70€/mois), monté un petit serveur et partagé cette connexion avec 30 étudiants. Résultats nous avions le net pour environ 4€ par mois (tout compris). Et franchement ça ne ramais pas trop. Un 2e serveur et une 2e ligne était aussi en place pour 30 autres étudiants de cette résidence (géré par quelqu’un d’autre).


        • Vrett (---.---.148.3) 17 janvier 2006 22:51

          Il est aussi possible de ne rien payer du tout, pour peu qu’un voisin soit connecté en wifi, et que vous lui interceptiez ses précieuses ondes...

          Enfin, moi j’ai entendu dire des choses comme ça, et cela fonctionnerait bien.


        • Sylvio (---.---.246.77) 17 janvier 2006 23:13

          Exact, ma copine a pris un appart pour 6 mois à Grenoble, elle est étudiante et a fortement besoin d’Internet pour sa dernière année d’étude. Pour 6 mois, un accès internet et une liaison téléphonique, c’est cher (frais d’install). Elle a donc acheté une carte wifi en esperant taxé un peu de bande passante (pour un peu de web seulement) chez ses voisins (voir négocié avec eux), malheureusement pas de points d’accès non sécurisé (seulement une fois elle a pu récupérer 3 mails).

          Elle a bossé dans une agence de téléphonie : leur technicien avait un portable avec wifi, à chaque fois qu’il avait besoin du net, il marchait dans une rue d’Avignon et attendais de capté un point d’accès non sécurisé (les 1eres livebox/freebox...) et ça marchait tout le temps et il en trouvait très vite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès