Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Pas de panique ! Le très corruptible Inrockuptibles est entre de bonnes (...)

Pas de panique ! Le très corruptible Inrockuptibles est entre de bonnes mains...


Il faut voter pour la révolution !” nous disait Matthieu Pigasse, directeur de la banque Lazard et propriétaire des Inrockuptibles. La révolution oui, mais pas dans les médias…

Audrey Pulvar vient d’être nommée à la tête de l’hebdomadaire de Matthieu Pigasse à la place de Bernard Zerkei. En nommant la femme d’Arnaud Montebourg, qui fait semblant de prôner la démondialisation tout en collaborant avec les mondialistes du gouvernement Hollande, il est assuré que les Inrocks ne commettront aucun crime de lèse-majesté. Il faut dire que la maison n’est pas vraiment en froid avec le pouvoir en place, puisque son ancien directeur général, David Kessler, vient lui d’être nommé conseiller médias et culture du Président de la République ! La connivence (ou collaboration, choisissez selon votre degré de conscience de la problématique) entre sphère journalistique et politique est à son paroxysme.

Mais Audrey Pulvar n’est pas simplement soumise au gouvernement Hollande, elle l’est aussi au CRIF, ainsi qu’elle en avait pu faire la démonstration sur le plateau d’ONPC face à Dominique de Villepin (le brave qui avait su dire NON à la guerre en Irak). Elle lui avait reproché avec insistance et véhémence d’avoir quitté prématurément le dîner du CRIF, et d’avoir des positions “anti-israéliennes”…



Bref, voilà une preuve de plus que les médias sont aux ordres d’intérêts extérieurs à ceux du peuple. Car n’oublions pas que le rôle d’un journaliste n’est pas de se faire le relai de la propagande et des intrigues des puissants, bien au contraire. Le journaliste est le rempart de la démocratie. Il doit, entre autres, protéger le peuple des mensonges, et promouvoir la démocratie en multipliant les points de vue et en débattant librement d’avis contradictoires.

Audrey Pulvar correspond-elle à ce profil ? Sa soumission à l’oligarchie en place, que sa fausse contestation tente de masquer, démontrent le contraire. Ainsi ne mérite-t-elle pas – comme nombre de détenteurs de la carte de presse – le titre de journaliste, mais de propagandiste. Espérons que les lecteurs des Inrocks (en difficulté depuis quelques temps) ne cautionneront pas cette nouvelle partie de “chaises musicales” – voir l’analyse d’ACRIMED à ce sujet.

www.cercledesvolontaires.fr

Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Anaxandre Anaxandre 14 juillet 2012 03:24

     Ces gens ne sont que des « nègres de maison » comme disait Malcom X, ils ne sont là que pour donner l’apparence de la « différence », pas plus. Ils font honte à leur communauté, tout comme un Philippe Val me donne envie de vomir.


    • bergerlotois 14 juillet 2012 06:32

      Pulvar rose à la bouche ; rien que l’image est ridicule. Comment le reste pourrait-il être mieux ?

      Quand on pense que la france avait une politique pro-palestinienne il y a encore 10 ans ; et qu’aujourd’hui il ne faut même plus aller au repas du crif qu’à moitié, et bien on s’intéroge.

      Pulvar/montebourg, c’est comme kouchner/okrent ou « l’ancien » dsk/sinclair : c’est à dire de la merde au service du mensonge organisé.


      • chmoll chmoll 14 juillet 2012 07:19

        franchement audrey rien qu’a voir la photo , ont sait d’avance que les jours de ton canard (probable boiteux) sont comptés


        • katakakito 14 juillet 2012 08:05

          Les roses coupées se flétrissent vite, c’est connu. Et après ... poubelle !


          • slipenfer 14 juillet 2012 10:31

            A propos de la vidéo
            Pas la peine de ce fatiguer,c’est du spectacle avec les « journalistes »
            qui se marrent à tour de rôle,coupent la parole,et balancent des questions,des affirmations
             juste pour déstabiliser le politicien.
            Circus politicus.

            bravo la télé :Minable et chiant a mourir.


            • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 10:55

              Entièrement d’accord.
              J’avais remarqué tt de suite la coloration Pulvar lors d’une interview de Morgan Sportès (affaire halimi) où elle avait déclaré : « Les actes antisémites sont en recrudescence » !
              OK. Tout était dit. Le message de la propagandiste était passé !!
              je ne regarde plus l’émission de Ruquier depuis bien longtemps. Insupportable et sans aucun intérêt.


              • francesca2 francesca2 14 juillet 2012 12:17

                Et ça veut faire la morale aux élécteurs du Front...


                Pourquoi, les actes antisémtes ne sont peut-être pas en recrudescence, Ariane ? Demandez donc à Mélenchon ce qu’il en pense !
                Votre commentaire est puant. 

              • Norbert 14 juillet 2012 15:45

                @ Ariane Walter
                Très vite et probablement un peu confusément voici ce que votre message m’inspire. Vous ayant déjà lu avec plaisir, Je suis très étonné par ce que vous dîtes.

                Malheureusement je crains fort que l’antisémitisme ne soit pas en voie de disparition en France et ailleurs non plus.  Evidemment,  apparaître comme un défenseur des juifs peut aider à répandre son fiel anti-arabe  avec un certificat moral antiraciste comme couverture (en France par exemple,  les travailleurs d’origine magrébine représentent  une force stratégique dans le prolétariat). De plus, la shoah culminant à l’infini sur l’échelle de l’horreur, la ségrégation ou les meurtres ordinaires  des immigrés ou des palestiniens sont niés ou  présentés  (c’est mathématique) comme des quantités négligeables.  Dans sa phase pourrissante   le système capitalisme transpire le racisme parce que  le maintient des divisions dans le camp de ses ennemis est une simple  question de survie pour lui. Si le nazisme (financé par l’industrie) a été le passage obligé pour la continuation du  capitalisme allemand, il ne faudrait pas croire que la bourgeoisie en soit sortie sans traumatisme.  Elle a un sens esthétique.  Toute notre époque présente des similitudes troublantes avec celle qui précéda  les catastrophes du siècle dernier, le système en crise suinte la pourriture par tous les pores ; c’est organique, c’est ancré dans la matière, idéologique bien après.  Pourtant il y a une part de déni chez la classe dirigeante qui ne veut pas croire l’image  dégoutante  que le miroir lui renvoi à propos de la chose qui est la sienne. Au moment critique  elle  a déjà appelé les fascistes à la rescousse,  et elle dit avec une lâcheté accomplie que l’hitlérisme, le pétainisme etc. , est la faute à des mauvaises idées anti-démocratiques.

                L’antisémitisme est un poison largement répandu à gauche. Le « juif » sans race, sans couleur, sans langue précises disséminé parmi toutes les nations  est l’ennemi fantôme idéal  que l’on peut présenter à l’ouvrier  comme le mauvais capitaliste responsable des dérives morales du système ou bien comme un dangereux terroriste bolchévik. Les quelques centaines de multinationales qui ont intérêt  à ce monde doivent impacter  la petite bourgeoisie et le salariat.  La conjoncture très particulière avec un état d’Israël  qui a occupé une place stratégique dans la guerre froide antisoviétique et qui continue à avoir des intérêts communs avec l’occident, pourrait faire croire à certains naïfs qui se croient malins que la politique des USA est dictée par le lobby juif. Rien n’est plus faux, les bourgeoisies  de chaque nation poursuivent simplement leurs propres affaires. Un renversement de situation pourrait  précipiter le retournement  des faux amis qui font semblant d’aimer les juifs en ce moment  (peut-on croire une seconde que Guéan est un  philosémite plus convaincu que l’ancien premier ministre Raymond Barre ?).

                Le mouvement ouvrier organisé doit  être à la tête de  la défense des  juifs  ainsi que de toutes les autres minorités  opprimées. Et contrairement à ce que vous semblez croire la France est un pays où l’antisémitisme est toujours ancré très profondément.


              • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 17:44

                C’est faux. Mais vous défendez votre lobby.
                « Defamation » est ce que j’ai vu de plus instructif à ce sujet.

                Il y a peut-être des antisémites comme il y a des anti-chinois, des anti-arabes, des anti-mecs, des anti-femmes, des anti-vieux, des anti-chiens, des anti-tout mais de l’antisémitisme dans la population française lambda, non. Désolée. 
                Ds le FN peut-être. Mais je ne fréquente pas ces gens-là.

                Ce qu’on appelle « l’anti-sionisme » et qui est une dénonciation du colonialisme d’Israël étant tout autre chose. Même les Juifs le dénoncent.

                Cette éternelle conversation....
                Ah qui est jacob Cohen qui s’est fait attaquer par des juifs extrêmistes ???
                Un antisémité juif ???


              • Norbert 14 juillet 2012 18:46

                @ Ariane Walter
                Alors c’est quoi mon lobby ????

                Pour votre gouverne, le seul camp duquel je me revendique est celui de la classe ouvrière internationale et au sens large.

                Je considère la politique de l’Etat israélien comme criminelle vis-à-vis des palestiniens et je ne vois vraiment pas ce que vous voulez m’apprendre au sujet de l’antisionisme. Je pense également  que l’Etat français est complice de ces crimes à Sabra et Chatila (1982) et  pas sûr que Mélenchon  ait suffisamment changé (dans son soutien aux  institutions républicaines françaises  bourgeoises bleu blanç rouge) pour oser mettre en cause l’impérialisme français sur cette question.  Et vous ?

                Enfin nier l’existence de l’antisémitisme en France relève d’une ignorance aussi ridicule que votre assurance en la matière.

                Je remarque aussi que d’après vous il y a juste des anti-femmes par exemple comme d’autres n’aiment pas les épinards  mais pas d’oppression spécifique des femmes en France ?


              • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 19:25

                Hé bien, Norbert, on est d’accord sur bcp de choses ce qui est une bonne nouvelle...
                Vous avez vu « defamation » ?
                Vous ne m’en parlez pas ?

                Que voulez-vous, de toute ma vie, autour de moi jamais vu un acte antisémite ou entendu une parole antisémite. J’habite peut-être sur Zebda...

                je suis ignorante et vous êtes savant...Ayez pitié !!


              • Norbert 14 juillet 2012 20:14

                @ Ariane,

                Je n’ai pas vu « defamation » et je vais donc  tenter de  le faire prochainement. Et nous en reparlerons si vous le voulez bien.

                « La question juive » de JP Sartre est quand même un bon ouvrage pour aborder la question de l’antisémitisme en France. La réponse que lui fait  Finkielkraut dans « Le juif imaginaire »- livre plein d’humour et bien écrit- est bien fragile et est avant tout  celle d’un enfant gâté  que la vie a préservé des  coups plus rudes que ses ainés ont eu à subir (son livre d’ailleurs ne dit pas autre chose).

                J’ai encore une  édition du dictionnaire  Larousse, pas si vieille que ca, où  juif est synonyme de radin, rapace, hypocrite  etc.

                C’est effectivement étonnant que vous n’ayez jamais surpris l’antisémitisme autour de vous. Attention les mots malheureux que peuvent prononcer certains maghrébins à l’encontre des juifs relèvent plus souvent de la situation de conflit au moyen orient et rarement de l’antisémitisme traditionnel.

                Ce n’était  pas  votre ignorance que je fustigeais mais votre assurance ainsi que votre promptitude à me classer dans une catégorie.  Evidemment je suis ignorant bien plus que je ne le souhaiterais.

                A bientôt


              • Onecinikiou 15 juillet 2012 05:42

                @ Norbert,

                 

                Une question qui m’interloque Norbert, si vous le voulez bien, concernant la notion même d’antisémitisme, au sens non pas littéral mais usuel du terme.

                En effet cette notion se rattache historiquement à l’antipathie ou à la détestation des “Juifs”, au sens qu’ils se sentent appartenir à un même peuple, homogène, ce que l’on peut légitimement assimiler à du tribalisme ou de l’etho-tribalisme ; et non à la critique, fusse-t-elle radicale, qui concerne le judaïsme (et que l’on peut donc rapporter à de l’anti-judaïsme), auquel appartiennent cette fois les “juifs”, au sens de communauté de croyants ayant réalisé une profession de foi déterminée.

                Mais là est le point d’achoppement : du point de vue d’un non-juif, cette dichotomie n’a pas lieu d’être puisque précisément l’une et l’autre de ces notions d’appartenance identitaire sont confondues par le fait même que les instances religieuses juives n’ont pas seule légitimité de définir qui appartient au peuple des Juifs (et non des juifs), au nom, ce qui est incontestable, d’une matrilinéarité elle-même d’essence toute religieuse.

                Or justement les non-juifs, a fortiori les non-croyants, étant extérieurs à cette réalité philosophique et pratique, non logiquement pas – eux – à se soumettre à ce diktat imposé par le dogme et l’orthodoxie religieux juif, au même titre qu’ils se refusent à prétendre la Genèse comme l’horizon indépassable de nos connaissances actuelles, historiques et anthropologiques.

                Ainsi donc, par déclinaisons successives, un non-juif conséquent (en cela qu’il est conscient de ce fait cohérent), ne peut définitivement être catalogué ou suspecté d’antisémitisme, puisque ce concept fait explicitement référence à un corpus religieux auquel lui-même n’est aucunement soumis. C’est le point central de la présente démonstration.

                Ce qui ne veut pas dire pour autant, et déjà pour celui-là, que la judéité ne soit ni artificielle ni irréelle, puisqu’en réalité est juif celui qui ne peut être que de confession juive (en tant qu’ayant fait profession de foi, et uniquement cela), et ne peut recouvrir en toute logique que cette caractéristique irréductible. En revanche, celles qu’en font les instances religieuses juives, et par voie de conséquence l’État d’Israël, sur la base d’une définition strictement biblique, n’ont certainement pas lieu d’être reprise pour les non-juifs. 

                Ainsi donc, pour ces derniers, juif athée = oxymore. Comme de pareil, le problème que pose la dualité intrinsèque au mot juif (avec et sans majuscule) est dissout, pour ne laisser place qu’à ce second terme et par voie de conséquence, cette seconde définition. 

                Or selon celle-ci, par un renversement de paradigme étonnant, les non-juifs ne peuvent plus être accusés ou suspectés d’être antisémites (seulement et éventuellement »judéophobe", ce qui n’est pas la même chose), et en miroir de ce postulat seuls les juifs le peuvent, puisque seuls ceux-ci sont soumis à cette (première) définition contraignante.

                Ou alors j’attends que l’on me démontre rigoureusement le contraire. M. Finkielkraut peut-être ?


              • legrind legrind 15 juillet 2012 14:41

                Non mais les jeunes chouchous des associations et de la gauche sont stigmatisés : ils ne peuvent pas être racistes anti blancs/chrétiens/anti juifs/ anti chinois.. (anti tout ce qui n’est pas eux en fait) hein !?


              • Bougainville 14 juillet 2012 14:12

                C’est Alain Soral qui a écrit cet article ? ...


                • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 14 juillet 2012 17:16

                  Non, c’est moi.


                • slipenfer 14 juillet 2012 16:08

                  Le communiqué (incomplet) ci-dessous, issus du Parti de Gauche

                  La lutte contre le racisme et l’antisémitisme est évidemment au cœur de nos valeurs et de l’identité de notre parti.

                  A ce titre, il est nécessaire que tous les adhérents du PG, a fortiori ceux qui peuvent être amenés à parler en son nom ou le représenter, soient particulièrement attentifs aux documents et aux textes dont ils font la promotion. Et ce, dans le cadre de leurs activités dans le parti ou dans d’autres espaces militants. Nous tenons ainsi à réaffirmer qu’en aucun cas, il n’est concevable que des militants, de surcroît des responsables ou toute personne se prévalant de son appartenance à notre parti dans la vie publique, puissent participer, directement ou indirectement, à ouvrir des espaces publics aux promoteurs d’idées racistes, antisémites ou négationnistes.

                  En effet, pour ne pas banaliser ce type de parole, il importe de condamner avec la plus grande fermeté ceux qui la véhiculent. A ce titre, des individus comme Dieudonné, Alain Soral ou Paul-Eric Blanrue sont connus pour multiplier publiquement depuis longtemps les déclarations antisémites ou promouvoir des historiens négationnistes comme Robert Faurisson. Ils sont d’ailleurs chacun des adversaires déclarés du PG et du Front de Gauche qu’ils méprisent d’ailleurs régulièrement dans leurs publications ou leurs sites. De même, nous ne partageons en rien les théories « complotistes » d’individus comme Thierry Meyssan. Et même, nous les condamnons.(suite)

                  le 9/11 aussi . ???????



                  • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 17:48

                    Oui, là, je suis gravement inquiète.
                    D’autant plus que Mélenchon appartient aux « complotistes »puisqu’il a ridiculisé, brillamment, dans son blog, la version de la mort de Ben Laden...
                    Et qu’il est anti-Otan, ce qui est aussi complotiste, non ????

                    On remarque qu’il n’a pas signé cette déclaration.
                    Mais il faudra que le PG éclaircisse ça.
                    Si ils se rangent derrière Joffrin, où va-t-on ?


                  • slipenfer 14 juillet 2012 18:20

                    Salut Ariane
                    ça là fout vraiment moche pour le Parti de Gauche il se mette a dos
                    tout les « complotistes »
                    Je pige pas


                  • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 19:26

                    J’ai préparé un article. Leurs magouilles politicardes ça commence à faire.


                  • slipenfer 15 juillet 2012 10:09

                    Je met le lien du texte émanent du parti de cauche (www.lepartidegauche.fr)
                    titre
                    Au sujet de la démission de René Balme

                    en réponse (www.rener-blame.org)
                    titre
                    Le Parti de Gauche a courbé l’échine.
                     
                    On attend du PG une position encore plus claire à propos
                    du 11 septembre 2001


                  • lionel-pg44 15 juillet 2012 16:17

                    Salut,


                    Membre du Parti de Gauche, je souscris à ce que tu reproduis.

                    En ce qui concerne le complotisme, justement, le problème est que le complotisme est une nébuleuse qui théorise tout et n’importe quoi. Et les individus cités sont assez caricaturaux de ce qu’est le complotisme. Ne pas s’associer aux complotistes de tous poils façon Meissan ou le neuneu ex président à vie de RSF ne veut pas dire que l’on n’a pas le droit, voire le devoir de s’interroger sur les évènements qui attirent les complotistes. 

                    Comment ne pas s’interroger sur le 11 septembre ? Comment souscrire les yeux fermés à la thèse officielle ? Le simple fait de regarder une vidéo sur les tours qui s’effondrent percutées par un avion et celle qui tombe toute seule comme un château de cartes n’est pas sans poser de question à tout être doué d’un peu de gingin.

                    D’autant que nos « amis » tasuniens nous ont habitué à leurs manipulations et mensonges depuis un bout de temps. Souvenons nous de l’USS Maine qui servit de détonateur à la guerre Espagne USA ! Pour rappel, le rafiot en question a brûlé en rade de la Havane en 1898, les yankees ont accusé les espagnols d’attentat... on n’a su qu’en 1976 que le cuirassé en question n’a brûlé qu’à la « faveur » d’un incendie interne. Kif kif pour le golfe du Tonkin... et mes petits enfants sauront peut-être ce qui s’est passé à Pearl Harbour en 1941.

                    Donc, se poser des questions, oui, mais pas en compagnie des quelques paranoïaques plus ou moins bien intentionnés ! Voila pour moi quelle est la position du PG.



                  • Ariane Walter Ariane Walter 16 juillet 2012 09:22

                    Merci Slipenfer pour la réponse de Balme et les commentaires qui expriment certainement ce que je pense.
                    je note que mélenchon, en vacances, est absent de cette prise position.
                    N’était-il pas venu à Grigny où il avait fait, d’ailleurs, un magnifique discours ?

                    Oui,l’attitude du PG est très « alignée » dans cette affaire.
                    Très gênant.


                  • slipenfer 14 juillet 2012 16:13

                     les francs maçons ont passés leur consignes c’est claire comme ça..

                    Tien pour les gonfler un peu
                    La star humoristique Dieudonné interviewée par le journal New York Times


                    • mek123 14 juillet 2012 17:33

                      J’avais lu sur un blog un article sur tout les média en France, est sur tout la différence avec les autre article ses que il y’avais une super carte ICI. des propriétaire de ses même média en la regardant sa disait dite mois dans quelle média vous travailler je vous direz se que vous allez dire ;


                      • Pie 3,14 14 juillet 2012 19:08

                        « Bref, voilà une preuve de plus que les médias sont aux ordres d’intérêts extérieurs à ceux du peuple. Car n’oublions pas que le rôle d’un journaliste n’est pas de se faire le relai de la propagande et des intrigues des puissants, bien au contraire. Le journaliste est le rempart de la démocratie. Il doit, entre autres, protéger le peuple des mensonges, et promouvoir la démocratie en multipliant les points de vue et en débattant librement d’avis contradictoires. » ( dixit l’auteur).

                        J’ai rarement lu une phrase aussi stupide. Les Inrockuptibles sont un magazine culturel privé qui tient la ligne éditoriale choisie par sa direction formée de professionnels.

                        Les journalistes ne sont pas là pour protéger le peuple. La protection des individus est assurée par l’Etat de droit, la citoyenneté, les libertés publiques et privées, la justice, le pluralisme politique, le droit de vote etc...

                        Les médias indépendants ne sont qu’un élément de la démocratie et rien n’oblige un journal privé à « multiplier les points de vue » ( croyez-vous que le Figaro ou Minute le font ? ).

                        Vous avez le droit de ne pas aimer ce magazine, dans ce cas ne l’achetez pas. Ce ne sont pas les titres qui manquent ( un privilège de la démocratie) et vous pouvez même en créer un.

                        Je ne vois pas en quoi la nomination d’une journaliste de gauche à la tête d’un journal de gauche serait la preuve « que les médias sont aux ordres d’intérêts extérieurs à ceux du peuple ».

                        L’auteur, fan de Soral n’aime pas Pulvar car elle est de gauche, de plus il la suspecte de trop apprécier les juifs...voilà sa « pensée », c’est plutôt faible.

                         

                         


                        • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 19:29

                          Non, il n’aime pas Pulvar parce qu’elle n’est pas de gauche. Nuance.


                        • Pie 3,14 14 juillet 2012 20:17

                          Deux choses : l’auteur n’est pas de gauche, il vénère Soral et est proche de l’extrême-droite.

                           : pour vous la social-démocratie n’est pas de gauche, on le sait, vous le chantez sur tous les toîts. C’est une interprétation très française qui date de l’époque où le PCF très puissant considérait que les socialistes progressistes ( donc non révolutionnaires) étaient des traitres ( cela dit, pour le PCF, les trotskystes l’étaient aussi). On retrouve aujourd’hui cette coupure entre la gauche qui ne gouverne pas ( elle peut donc promettre beaucoup sans se soucier de la faisabilité) et celle qui gouverne.

                          Il y a une culture de gauche que vous commencez à découvrir par votre engagement politique. Elle va de la social-démocratie jusqu’aux anarchistes en passant par le PCF, le PG, les Verts, les trotskystes et quelques autres chapelles. Vos anathèmes contre le PS que vous pensez être le fruit d’un raisonnement intime ne sont, en réalité qu’une strate d’histoire culturelle toujours prégnante au sein de la gauche que vous déclamez avec la joie du converti de fraiche date.

                           


                        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 15 juillet 2012 11:30

                          Vous avez raison, je ne suis pas de gauche. Peut être l’aurais-je été il y a quelques temps temps, mais la gauche d’aujourd’hui (européiste et mondialiste) me met en rage. Je ne suis pas non plus « fan de Soral » ainsi que j’avais déjà pu en faire la démonstration sur ce forum à travers ce billet

                          Ensuite, je suis juif pratiquant, donc votre suspicion d’antijudaïsme à mon égard est vraiment ridicule et stupide. Vous ne semblez pas avoir les capacités de dissocier judaïsme et sionisme, en pur produit de cette société de propagande que vous êtes. 

                          Quant à votre conception du journalisme... Elle dénote un manque criant de conscience au sujet du rôle des médias dans notre système occidental. Lisez Chomsky pour démarrer, ça vous occupera et vous évitera de venir exposer trop souvent votre médiocrité sur ce forum. 


                        • Pie 3,14 15 juillet 2012 13:55

                          Soit, vous êtes un juif pratiquant antisioniste. Cela éclaire votre saillie contre Pulvar soupçonnée d’être favorable au CRIF, donc au sionisme.

                          Ce qui n’était pas si clair dans l’article, puisque seulement allusif l’est devenu lorsque j’ai pris la peine de parcourir vos articles précédents.

                          A titre personnel, je ne suis ni juif, ni antisémite, ni spécialement sioniste. Nous devrions donc avoir des points d’entente et pourtant, votre prose me débecte de A à Z. Généralisations abusives, discours d’assiégé, anti-mondialisme de pacotille, somme toute, une vision assez paranoïaque de la démocratie.

                          Cela ne m’étonne pas que vous aimiez Chomsky, cette figure surestimée du radicalisme américain. Je vous le laisse, j’ai d’autres lectures qui satisfont pleinement ma « médiocrité ».

                           

                           


                        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 15 juillet 2012 19:14

                          Puisque vous voulez faire le malin... 

                          Vous parlez de« vision paranoïaque de la démocratie »

                          Vous pensez donc que vous vivez en démocratie ? 


                        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 15 juillet 2012 19:15

                          Et je ne me déclare pas « antisioniste », je suis robespierriste. Tout le reste n’est que conséquence logique de cela. 


                        • fred74 fred74 16 juillet 2012 08:57

                          Jonathan Moadab

                          On ne peu pas dire que la modestie vous étouffe jeune homme. Apprenez dégât à respecter vos interlocuteur même s’il ne sont pas d’accord avec vous !

                          Pour ma part, je vous trouve imbue de vous même, votre connaissance de vos origine ne vous oblige en rien à vous comporter de la sorte.

                          Pour ma part, ma maitrise du sujet s’arrête là, ou vous débutez, autant dire que le sujet m’importe peu.
                          Même en lisant mes congénères, j’éprouve beaucoup de peine à comprendre ce sujet, en ais-je seulement envie, mes amis sont arabes, juif, italiens, portugais, et je vote pour un parti qui est dit raciste xénophobe,,,,,,, allez comprendre !
                          Je vous ne le demande pas , et évitez moi la rengaine habituelle,,,,,,


                        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 16 juillet 2012 23:49

                          Que lis-je ? Serait-ce moi qui manquerait de respect à mes interlocuteurs ? Votre vue serait-elle déficiente ?

                          Je cite mon calomniateur : 

                          « Deux choses : l’auteur n’est pas de gauche, il vénère Soral et est proche de l’extrême-droite. »

                          Et ceci n’est qu’une phrase piochée dans son vomi de mensonges ! 

                          Je ne suis pas du genre à me laisser insulter ou écraser... Je préfère ne rien laisser passer et répliquer au centuple, quitte à passer pour plus nerveux que je ne suis. 

                          Pour le reste, si vous voulez creuser le sujet, je pourrai vous recommander quelques notices bibliographiques... 


                        • Guy BELLOY Guy BELLOY 14 juillet 2012 19:15

                          @bergerlotois :
                          Audrey Pulvar une rose à la bouche ?

                          Beau photo montage....


                          • Ariane Walter Ariane Walter 14 juillet 2012 19:28

                            « Belle », non ???
                            Je vous corrige , comme vous êtes très attentif à mes écrits...


                          • Guy BELLOY Guy BELLOY 14 juillet 2012 19:55

                            Ma chère Ariane,
                            Je suis attentif à vos écrits de qualité sur la forme mais souvent outranciers sur le fond.
                            « Photomontage » appartient au singulier comme vous pouvez vous en rendre compte par vous-même : Un photomontage est un assemblage de photographies par collage, par tirage, ou par logiciel donnant d’une photo un aspect différent, par incorporation d’une ou plusieurs parties ou de la totalité d’une autre photo et permettant toutes retouches et trucages
                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Photomontage

                            Il est vrai que j’ai commis l’inattention de laisser un espace entre les mots. Malheureuse négligence ; nous en commettons tous.
                            Bonne soirée. smiley


                            • slipenfer 14 juillet 2012 20:02

                              les journalistes Malbrunot et Leverrier sont des agents secrets :9 juiller 2012
                              par Thierry Meyssan

                              PS:ouvrir le len dans une nouvelle fenêtre (clic droit)


                              • Guy BELLOY Guy BELLOY 14 juillet 2012 20:06

                                « appartient au masculin » mais vous avez bien sûr corrigé.
                                Ah, ce 14 juillet !!!
                                 smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès