Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Philippe Meyer défie les tarfuffes et vote Bayrou

Philippe Meyer défie les tarfuffes et vote Bayrou

« [...] C’est en vertu de cette analyse et dans l’espoir que chacun prendra ses responsabilités que je déclare que, si je devais me rendre aux urnes ce dimanche, je voterais pour François Bayrou. » Philippe Meyer, chroniqueur et animateur du « service public radiophonique », dimanche 25 février 2007.

l’esprit public de dimanche 25 février 2007

Il va m’être difficile de rajouter quoi que ce soit sans paraphraser ce texte, et il est assez court pour que je ne me pique pas de le résumer.

Retenons seulement que Philippe Meyer préfère se jeter dans la gueule du loup, mais ... il a mis son casque ! Ainsi peut-il espérer que le loup va y perdre ses dents et étouffer.

La méthode est courageuse. Elle ne peut surprendre ceux qui se souviennent que Philippe Meyer, dans ses regrettées "chroniques matutinales", n’a jamais léché quelque botte que ce fût, et se permettait parfois (rarement) d’attaquer les puissants, de la plus terrible des façons : toujours à bon escient, jamais systématiquement, toujours calmement et poliment, sans phrases inutiles et sans sectarisme politique.

La méthode est, également, logique : au lieu de subir une attaque toujours possible au pire moment, et d’être obligé de tenter, maladroitement, de se défendre et de se justifier, Philippe Meyer expose simplement un argumentaire solide contre l’exigence hypocrite d’une virginité politique des journalistes, et attend de pied ferme les critiques. Je parie qu’elles ne viendront pas : Duhamel a été victime de lâches, et les lâches n’attaquent pas dans la position que vient d’adopter Meyer. En tout cas pas tout de suite...

Enfin, cette initiative ouvre une brèche dans laquelle d’autres pourront s’engouffrer, et une planche de salut à laquelle pourrait se raccrocher un journaliste attaqué comme le fut Duhamel.

Encore merci et bravo M. Meyer.

"A bon entendeur, salut et bas les masques !"


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (320 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • candidat 007 (---.---.41.75) 26 février 2007 13:32

    Bien ! mais, je crois qu’il n’avait pas à le dire dans son émission. Enfin c’est pas bien grave. Est-ce un bien ? Il a raison, il a pas raison, je m’en contrefiche. Si vous écoutez l’émission « changer le monde » sur RTL tous les journalistes annoncent déjà la couleur. D’ailleurs les journalistes-citoyens aussi non ? Même les « journalistes animateurs-lofteurs » comme STEEVY le font. Pendant ce temps là on demande à Béatrice Schonberg de démissionner, à Marie Drucker de se mettre en retrait , à Ockrent ce qu’elle fout à France Europe Express ??

    Maintenant après la liste de soutien des artistes, la liste de soutien des intellectuels-chercheurs, il y aura donc la liste de soutien des journalistes... en attendant la liste de soutien des connecteurs... Ca remplira des colonnes dans les journaux, y aura les pours-les contres, les cabales contre celui ci, celui là, les candidats se battront à coup de listes de soutien. le débat devient passionnant !!! se peopolise à fond la caisse. Le débat à « Rispostes » hier soir était pathétique.

    Ca va débattre sérieux au « Café de flore ». On rentre dans le dur des programmes. Enfin de l’investigation journalistique !


    • gem gem 26 février 2007 13:54

      Meyer ne soutient pas Bayrou. Il ne l’a jamais fait et ne le fera probablement pas. Il mentionne juste que, en l’état actuel des chose, il voterait pous lui.


    • Voltaire Voltaire 26 février 2007 14:00

      J’appreciais beaucoup Philippe Mayer dans ses chroniques matutinales, je l’avais perdu de vue depuis. En effet, pas le genre à lécher les bottes d’un politique, et si j’étais Bayrou, je m’attendrais au pire, car le bougre serait bien capable de lui sortir une chronique au vitriol rien que pour rire de son positionnement.

      Plus généralement, je suis partagé sur cette nouvelle mode de coming out en matière de vote personnel. Pour moi, un vote doit demeurer secret. Mais je suis bien sûr beaucoup plus indisposé par ces journalistes qui se disent neutres mais qui avantages outrageusement un candidat, que ce soit en raison de la ligne éditoriale de leur media, ou par intérêt personnel. Révéler son vote devient donc un pis-aller, mais je préférerais une charte de déontologie stricte avec sanctions pour les journalistes qui ne repectent pas leur devoir de neutralité dans leur travail (mais que fait le CSA ? ah oui, j’oubliais par qui ses membres sont nommé smiley )


      • roumi (---.---.74.206) 26 février 2007 14:15

        la porte est ouverte allons y !

        n’y aurais t’il pas une part d’instinct une ambiance affirmée .


      • machinchose (---.---.168.64) 26 février 2007 15:20

        voilà un des 15 article bayrouistes du jour. L’analyse est plutôt mince, l’interet limité.

        Décidemment avec Bayrou on ne parle pas du fond on ne parle que du phénomène.

        quand je pense qu’on reprochait au ségolenophile de ne pas parler de fond. Franchement ça devient n’importe quoi agoravox en ce moment.

        j’aime beaucoup l’exagération absurte du martyr de Duhamel... ah la la ! Bayrou, la révolution en pantoufle.


        • Jean François (---.---.246.196) 26 février 2007 15:27

          Je suis tout à fait d’accord avec vous, je dirais même que de manière générale Agoravox aurait de plus en plus tendance à privilégier la quantité à la qualite avec de plus en plus d’articles redondant et sans apport informationnel voire même de plus en plus d’articles people sans intérêt.

          Où est donc passé l’Agoravox des débuts ?


        • gem gem 26 février 2007 16:26

          Je suis certainement Meyerophile, mais point « Bayrouiste » !!! Ni P. Meyer, pour ce que j’en ai compris, d’ailleurs.

          Il aurait tout aussi bien pu déclarer son suffrage (provisoire !) à n’importe quel autre, j’aurais écrit exactement le même article, avec X ou Y à la place. Parce que cette déclaration m’a frappé quand je l’ai entendu dimanche.

          L’important n’est pas là, mais dans cette tentative de résister contre l’hypocrite sanction frappant le journaliste qui a le malheur de laisser échapper sa préférence.


        • machinchose machinchose 26 février 2007 16:33

          désolé si on s’est mal compris. Mais je ne comprends pas trop ce que tout cela apporte. Duhamel (je déplore comme vous la sanction) n’est pas non plus un martyr, il s’exprime toujours très largement. (trop) J’aime assez Meyer mais je ne le suis que peu là dessus. Je ne sais pas. et ce que je déplore c’est que l’article ne m’éclaire pas trop.


        • zOoO zO 26 février 2007 19:22

          @machinchose

          Faites nous un joli article sur Ségolene pour faire la balance. smiley


        • D. Artus (---.---.117.182) 26 février 2007 16:00

          le vote est secret. Il n’y a pas à en démordre, désolé. Ce n’est pas parce que quelques-uns font mal leur travail, orientent débats ou articles qu’il faut bafouer le secret de l’isoloir. Il faudrait plutôt empêcher ou sanctionner ceux qui font mal leur travail. Mais philippe meyer a raison de mettre les pieds dans le plat, on fera avancer le débat sur la question.


          • Celeri (---.---.118.123) 27 février 2007 08:31

            Juste une petite rectification : le « bulletin secret » en France, cela signifie qu’on n’a pas le droit de dire pour qui on vote le jour de l’élection. Mais il reste autorisé de le faire tous les autres jours, et heureusement !


          • monteno (---.---.81.224) 26 février 2007 16:10

            @l’auteur

            Bien vu ! je n’avais pas compris, je l’avoue, que le, « dimanche je vote bayrou », est une variante du « nous sommes tous des juifs allemands » d’une autre époque ... Je l’avais pris naïvement au premier degrés ! Merci de m’avoir ouvert les méninges !


            • Reinette (---.---.159.128) 26 février 2007 17:03

              Glapissements sécuritaires sur France culture

              Chaque dimanche, juste après la retransmission de la messe, un club de gloseurs se réunit pour faire des phrases que FRANCE CULTURE inflige à ses rares auditeurs. Cela s’appelle « L’Esprit public ». L’émission est perpétrée par Philippe MEYER, dont l’une des distractions favorites consiste à insulter les enseignants : « Je tiens Finkielkraut pour une espèce d’instituteur de la nation. » (06.05.2000).

              Le 4 février 2001, L’Esprit public remplissait sa mission culturelle en évoquant un sujet tragiquement ignoré de l’ensemble de la presse comme du personnel politique : l’insécurité. Pour ne pas encombrer les ondes d’inutiles précisions, Meyer s’était employé à ce qu’aucun des invités ne connaisse le sujet, si ce n’est par la rumeur de quelque rapine colportée par son coiffeur.

              Sur le plateau, Éric Dupin, journaliste à Libération et cyber-donneur de leçons. Ancien militant du parti socialiste, il interprète le point de vue « de gauche ». Non sans honte. Il s’excuse lorsqu’il conseille la lecture d’une « revue qui, pour être marquée très à gauche, n’en est pas moins sérieuse ». (11.02.2001) Le sérieux, c’est le Medef !

              Même chose dans le cas de l’insécurité. Pour rassurer les auditeurs proches de Pasqua, Dupin glapit : « Souvent, il y a un contresens qui est fait avec de bons sentiments, qui est de croire que cette violence, cette délinquance juvénile, est le fruit direct de la pauvreté, de la misère, du chômage. »

              À ses côtés, Meyer a fait asseoir John Vinocur, journaliste à l’International Herald Tribune. Vinocur a deux passions : dénoncer les « archaïsmes économiques français » et faire reluire les mocassins d’Alain Duhamel - « l’un des commentateurs politiques les plus informés de France, qui cumule l’audace et la clarté ». (IHT, 20.01.99)

              Indisposé ce matin-là par un homard mal avalé la veille, John Vinocur éructe : « Cessons le débat parce que le débat est ailleurs : ce qu’on ne dit pas en France, c’est que cette question de sécurité est intimement liée aux questions d’immigration et de race. »...

              ...Un « débat d’idées » digne de France Culture aurait manqué de « complexité » sans la présence d’un directeur de revue barriste. Sortant de sa léthargie comme un limaçon abandonnant une sphaigne, Jean-Claude Casanova va prendre de l’altitude : « Nous avons depuis 30 ou 40 ans une tradition judiciaire et législative de socialisation, d’indulgence, d’explication, de sociologisme, etc., qui conduit à la mansuétude plus qu’à la sévérité. [...] Aux États-Unis, on a des statistiques de criminalité par origine ethnique des délinquants, et ça crée l’inverse du racisme [sic]. Bien évidemment, quand on voit qu’il y a une forte proportion de Noirs en prison, on cherche une politique pour améliorer la situation des Noirs. Et on cherche à avoir la plus efficace possible. »

              « La plus efficace possible » ?

              L’interdiction de voter signifiée à un tiers des hommes noirs d’Alabama, du Texas ou de Floride ?

              La suppression de l’aide fédérale aux pauvres, souvent noirs ou hispaniques, décidée par Clinton ?

              La généralisation de la peine de mort qui, grâce à une décharge électrique ou du poison dans les veines, résorbe un peu la forte proportion de Noirs en prison ?

              France Culture, la radio qui cultive... les pyromanes de l’insécurité


              • Thierry (---.---.130.76) 26 février 2007 18:02

                @ Reinette

                Si j’essaye de comprendre abstraitement votre diatribe, il suffit qu’une personne P dise à une date D une chose qui vous déplaît, pour que vous entriez en désaccord avec tout ce que P dira à une date ultérieure, voir même avec tout ce qu’il a dit avant la date D. À ce compte vous ne devez être en accord qu’avec vous-même, à condition de ne jamais changer d’avis, bien sûr.


              • bird (---.---.111.59) 26 février 2007 17:23

                Je ne vois vraiment pas pourquoi il existe des isoloirs, personne n’est obligée d’afficher ses choix.

                Ne serait-ce pas pour une désinformation déguisée, moi je vote X et en réalité je vote Y ?

                Le but, la manipulation bien évidemment.


                • patvil (---.---.50.245) 26 février 2007 18:15

                  Si les artistes et les sportifs font connaître leur choix, pourquoi pas les journalistes politiques qui sont à priori mieux informés. De toutes façon il faut espérer qu’un maximum d’électeurs se fasse sa propre opinion sans se laisser totalement influencé par les « VIP » médiatiques. Entre Internet, les forum, les blogs, la télé et les journaux, on peut quand même tenter de s’informer un peu...


                  • Bois-Guisbert (---.---.147.222) 26 février 2007 18:24

                    Décidemment avec Bayrou on ne parle pas du fond on ne parle que du phénomène.

                    C’est pour ça que le soufflé va retomber. Au-dessous de la barre des 10 %, à mon avis...

                    Le personnage est tellement terne qu’il faut lui souhaiter une très faible audience ce soir, sur TF1, qu’il puisse continuer à faire illusion pendant deux ou trois semaines...

                    Il ne sera même pas nécessaire de dire aux gens que ce Béarnais ne rêve que de dissoudre la France dans le magma européen...


                    • (---.---.142.67) 26 février 2007 19:19

                      Au contraire, il va y avoir du monde. Depuis la Rome antique, les gens adorent les jeux du cirque.


                    • Higgins (---.---.12.31) 26 février 2007 18:30

                      Philippe Meyer est un des rares esprits libres qui a encore le droit de citer dans les médias officiels. Homme de qualité, sa culture et le recul qu’il aime prendre vis-à-vis des ouragans médiatiques sont un gage de son sérieux. Il a eu raison de donner son point de vue, ça n’enlève rien à ses qualités d’homme de médias et, dans son cas précis, ça n’en fait surtout pas un mouton bêlant comme beaucoup d’autres d’animateurs ou journalistes qui aiment à résonner à l’unisson comme les tambours. De plus, je ne l’ai jamais entendu insulter ou laisser insulter ouvertement un de ses invités (comme cela a eu lieu récemment dans une émission soit-disant humoristique où la vacuité des propos tenus en dit long sur le vide intellectuel régnant).

                      Où Philippe Meyer est gênant, c’est qu’il pose souvent les questions qui font mal (je me souviens avec plaisir de ses chroniques matinales sur cette radio de service public devenue, à force de conformisme et d’attitude bien-pensante totalement inécoutable).

                      Son conseil est juste car le politiquement correct veille. Quant aux présentatrices obligées d’interrompre leurs activités, cela me parait normal. Il n’est pas question de remettre en cause leur honnêteté professionnelle mais leur trop grande proximité avec le pouvoir dérange. Je voudrais bien savoir si dans les autres pays démocratiques, il est toléré un aussi important mélange des genres entre le monde politique et le monde médiatique. Quand on voit le manque de pugnacité de notre élite médiatique vis-à-vis des politiques, il ne faut donc pas s’étonner de voir le discrédit s’abattre sur le monde journalistique !


                      • Thierry (---.---.130.76) 26 février 2007 18:41

                        @ Higgins,

                        je vois mal en quoi la proximité sexuelle et sentimentale avec « le pouvoir » serait plus sournoise que la proximité élective d’un Duhamel. J’espère que vous ne pensez pas qu’une femme a forcément les mêmes opinions que son conjoint !


                      • parkway (---.---.18.161) 27 février 2007 09:01

                        higgins,

                        « Philippe Meyer est un des rares esprits libres qui a encore le droit de citer dans les médias officiels. »

                        si vous voyez ce que votre faute d’orthpgraphe sous-entend !(le droit de citer...)


                      • Totonionio (---.---.175.236) 26 février 2007 18:47

                        Ces journalistes me débectent...

                        Philippe Meyer, vous me débectez... Pour qui vous prenez vous Môsieur le journaliste ? Nous nous moquons de vos opinions et de celles de vos comparses. NOUS NOUS EN FOUTONS VOUS M’ENTENDEZ ??? Mais bon, continuez à nous faire rire avec Bourlanges et Gallo. Votre bande de nigauds se la jouant intellos me fait bien marrer et me repose le cortex le dimanche matin (Qui peut prendre au sérieux une telle émission d’ailleurs ?)

                        France Culture de mes fesses.


                        • (---.---.142.67) 26 février 2007 19:16

                          De toutes façon, Bayrou va se faire écraser entre les « éléphants » de gauche et les « Rhinoféroces » de droite.


                          • Mathieu (---.---.254.251) 26 février 2007 19:32

                            et oui, votez Bayrou !


                            • meyer vieux (---.---.222.7) 26 février 2007 20:05

                              « IL attend de pied ferme les critiques. Je parie qu’elles ne viendront pas »

                              moi aussi !!

                              parce que meyer c’est pas un politique c’est un paléolitique.

                              Il aime les vieilles chansons et même le rap scrogneugneu !!! c’est le mot qui lui convient ! c’est tout france inter ok il aime aussi gallo et même tavernier (il connait du monde dans le showbiz !!). S’il aime finky il devrait avoir honte car un génie comme finky ne doit pas être aimé par des gros patapoufs comme meyer, finky il doit être aimé par sharon stone, par miss univers, par bruce willis et par clint eastwood !

                              berk !! et en plus il est belge !! comme ockrent (berk !!) ou cet ancien commentateur de f1 van vliet(!) avec sa voix horrible ils ont tous des voix horribles ces belges !!

                              c’est un gros patapouf comme bayrou ou van vliet ils vont bien ensemble il est aussi ridicule qd il essaie de chanter que qd bayrou fait du audiard en plus il a des goûts de chiotte en musique il a même dit une fois que les poppys c’était de la chanson « on » il a pas de coeur ! il aime pas les enfants !!

                              Je l’imagine sautillant sur sa chaise en fredonnant « quelque rengaine » la pipe à la bouche et là, je frémis d’effroi...

                              berk j’aime pas meyer il est trop cultivé, il écrit trop bien, c’est suspect. J’aime pas les gens cultivés, je préfère les cons.

                              JE DEMANDE SOLEMNELLEMENT LE RETRAIT DE PHILIPPE MEYER DE L’ANTENNE, MOTIF IL EST TROP CULTIVE ET IL COMPLEXE TOUS LES CONS COMME MOI ET EN PLUS IL N’AIME PAS LES POPPYS

                              J’EXIGE EGALEMENT QUE BAYROU S’EXCUSE D’AVOIR DIT DES TIRADES D’AUDIARD A LA TELE IL A FAIT PEUR A MA FILLE


                              • La mouche du coche La mouche du coche 27 février 2007 08:14

                                Hum Meyer Vieux, tu écris trop bien pour être un con. Je t’ai reconnu, tu es BHL ! smiley


                              • fg (---.---.111.52) 26 février 2007 20:51

                                un point étonnant dans les sondages : au premier tour Sarko et Ségo devant Bayrou mais si il passe le permier tour, il bat les deux.

                                Le choix des partis UMP comme PS amène au rejet de leur candidat, aussi mauvais pour l’un que pour l’autre.

                                Entre les lacunes de Royal et Sarkozy qui a été un ministre des finances de Balladur nullisime et un mauvais ministre de l’intérieur, les gens ne veulent pas d’eux mais n’osent pas voter contre leurs partis.


                                • Ar Brezonneg (---.---.43.119) 26 février 2007 21:25

                                  m. Meyer ! : Jadis, quand je sévissais dans la capitale, je remontais la « pendule » en écoutant -dans la meute qui partait au boulot sur le périf’- vos chroniques matutinales ! Cela permettait d’attaquer la journée et de voir venir les emmer.... de pied ferme !

                                  Bref ! Qu’attendez-vous avec ce talent qui vous caractérise pour remettre cela ? Ca nous changerait des gâteux qui se croient fins humoristes qui envahissent les ondes et les feuilles de chou depuis quelques temps ???

                                  Allez ! Attaquez donc ! Ca dort ! ca ronfle ! ca coule ! ca naufrage !!!!!


                                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 26 février 2007 22:48

                                    Eh bien, moi, j’adore Philippe Meyer et je ne rate pratiquement jamais l’Esprit Public, sur France Culture, le dimanche de 11H à 12H.

                                    Je recommande particulièrement, parmi les ouvrages dudit Philippe Meyer, « Dans mon pays lui-même ». Un chef-d’oeuvre de reportage. Pour le plaisir, en plus, « le communisme est-il soluble dans l’alcool ? »

                                    Rappelons que Philippe Meyer, dont le charme est d’allier la modération et l’intransigeance, a fait le portrait d’un homme politique le plus décapant de l’histoire des émissions politiques françaises, il y a fort longtemps. Il s’agissait du fondateur de l’UDF, un certain VGE qui visiblement en fut meurtri. Cela limita quelque peu la carrière du journaliste politique Meyer par la suite.


                                    • Courouve (---.---.110.196) 26 février 2007 22:58

                                      « Pour le plaisir, en plus, »Le communisme est-il soluble dans l’alcool ?«  »

                                      Ah oui, alors ! Ce petit livre est un must en philosophie politique.


                                    • docdory docdory 27 février 2007 12:09

                                      @ celine ertalif

                                      Il avait fait aussi une fois un portrait radiophonique au vitriol de Sarkozy , que j’aimerais bien retrouver , mais où ?


                                    • Jojo2 (---.---.40.84) 26 février 2007 23:34

                                      SCOOP :

                                      Je ne voterai pas Baïïïïrrrrrrou.

                                      Je l’ai dit à ma femme et vous pouvez le répéter...


                                      • Léon (---.---.94.27) 26 février 2007 23:35

                                        Si je suis bien informé si ! Meyer vote Bayrou" .Je ne Suis ni surpris ni déçu


                                        • jrr (---.---.2.8) 26 février 2007 23:59

                                          En effet, François Bayrou a été excellent ce soir sur TF1. Honnête, crédible, sincère, équilibré. Pas con.

                                          Il faut vous y faire, il va gagner cette élection.

                                          Royal ne fait pas le poids (sourire faux, manque d’intelligence).

                                          Sarkozy est actuellement trop en avance sur son temps, trop intelligent pour la France en 2007. Son heure viendra plus tard. Actuellement, les syndicats et les banlieues n’auront de cesse que de lui faire la peau. Il faut d’abord que Bayrou leur apprenne tranquillement les règles du jeu.


                                          • Hervé Torchet (---.---.199.21) 27 février 2007 00:18

                                            Dans le texte de Meyer, ce qu’il faut lire, c’est la charge très violente contre la république bananière qu’est devenue la France. Il le dit : il n’est pas normal que des instances de nature juridictionnelle comme le CSA et la Cour des Comptes soient dirigés par des politiques ; c’est une infraction scandaleuse à l’esprit de la séparation des pouvoirs.

                                            C’est surtout là que son argumentation porte et que son vote prend un sens : celui de rétablir la République et la liberté.

                                            Car la collusion du PS et de l’UMP rend ces deux partis coresponsables des drames aujourd’hui vécus par les Français et de l’érosion des pratiques républicaines et démocratiques.

                                            Voilà un homme aussi courageux qu’on l’a trouvé jusqu’ici malicieux. On savait que Bayrou avait des chances, on sait maintenant qu’il a de la chance.


                                            • U.S. Air Force (---.---.113.30) 27 février 2007 00:40

                                              Nous libéraux ne sommes ni en Amérique du Nord ni en Allemagne ou en France au pouvoir. Si nous sommes trop approchés au conservateurs on peut reconfirmer le gouvernement au pouvoir et on a alors absolument pas besoin des libéraux. Apropos du « gène type Duhamel-Prêt-permanent chez France-Internationale » ; c’est ma description : Duhamel n’a pas voulu tirer à un orgue de main comme toutes les autres et il ne voulait pas se servir comme toutes les autres de la paraphrase. « Sans paraphraser »(« Philippe Meyer défie les tarfuffes et vote Bayrou » par gem lundi 26 février ’07 Agoravox France).

                                              Post-Skriptum à _gem_-=:Pour l’interprétation du deuxième porte-avions USS avec un port attaché dans le Texas ou en France mon meilleur remerciement.

                                              re Céline Ertalif :« Eh bien, moi, j’adore Philippe Meyer et je ne rate pratiquement jamais l’Esprit Public, sur France Culture, le dimanche de 11H à 12H »(loc. cit. supra). Mes journalistes font leurs rapports des secteurs de guerre et sont tuées généralement par mes ennemis. Je ferai quelques réexamens qui est encore à la vie. En d’autres termes : Nous avons besoin de l’approvisionnement journalistique comme vous qui observent et regardent la télévision.


                                              • gem gem 27 février 2007 12:56

                                                ouch ! if you want to write here in french, you must stop trying translating idiomatic english expression. « tirer un orgue de main » simply doesn’t means anything. And you obvioulsy need to read much more french.


                                              • aixetterra... aixetterra 27 février 2007 06:03

                                                Point d’angélisme messieurs !

                                                S’il est clair que l’on ne peut se satisfaire de ces entorses faites au secret du vote (la démocratie n’ayant rien à y gagner), elles ne sont que la réponse aux entorses organisées depuis Novembre 2006, offrant à deux candidats, et particulièrement à l’un d’eux, 95% du temps de parole et d’antenne...

                                                Exemple : Soucieux de doper un résultat encore incertain, N. Sarkozy vient de mettre le « turbo » en promulguant, aussi discrètement qu’il sait le faire, le 1er Février dernier, un Décret ministériel portant les frais autorisés au 1er tour, de 13.7M€ à 16.2M€. On l’a connu moins prompt à décréter en d’autres circonstances.

                                                ... L’action solidaire de P. Meyer, agit pour contrecarrer ces « dérives bannanières », en l’espèce : les attaques faites à l’équité dans l’information. Concédons que cette arme défensive est aussi illicite, mais la moralité est sauve puisque la riposte reste largement proportionnelle à l’attaque portée, le panache en plus !

                                                On peut donc toujours qualifier un « maquisard » de « terroriste ». Tout dépend d’où l’on observe les évènements !

                                                Aixetterra


                                                • grangeoisi (---.---.159.100) 27 février 2007 13:40

                                                  Pourquoi je voterai Bayrou.. pour em..les censeurs de tout poil !

                                                  Mais une autre raison me convient, celle-la plus sérieuse, c’est qu’il parle de la dette de l’état, dette publique certes mais bien dette de l’ETAT, fabriquée par des emprunts inconsidérés.

                                                  Dire que cette dette doit être analysée, quantifiée,que des mesures strictes doivent être prises pour la restreindre et finalement la faire disparaître est sain !

                                                  Alors que les actions à entreprendre soient à la hussarde style Madame Thatcher où finaudes style Bayrou, m’en f.. elles doivent se faire et vite !

                                                  Car là est bien notre problème, cette déliquescence financière de l’état mène à la banqueroute , et comme nous sommes dans la zone Euro nous allons être mis sous tutelle, hé ! oui ! pas d’autre alternative.Bonjour l’indépendance !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès