Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Philippe Verdier, « Monsieur Météo » de France 2, licencié : la liberté (...)

Philippe Verdier, « Monsieur Météo » de France 2, licencié : la liberté d’expression bafouée

JPEG

Dans une courte vidéo postée ce samedi sur le web, Philippe Verdier, journaliste, présentateur et chef du service météo de France 2, annonce qu'il a été licencié par la chaîne du service public qui l'employait depuis 2011. Son livre « Climat Investigation » (publié aux éditions Ring, il y a un mois) n'a pas du tout plu à la direction de France Télévisions, à un moment où notre pays s'apprête à accueillir la COP21, la 21e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques. A grand renfort de publicité et de communications médiatiques disproportionnées. Ad nauseam, pourrait-on même dire...

Considéré comme un « climatosceptique » (voire même un « climatosceptique complotiste »), Philippe Verdier – titulaire d'un master II en Développement Durable et auteur d'un mémoire sur le thème du changement climatique et du rôle des médias – n'est pas qu'un simple présentateur météo qui se borne à lire un prompteur. C'est un homme qui a une parfaite connaissance des sujets qu'il aborde dans son livre. Même si les conclusions qu'il tire sont sujettes à caution. Mais qui, dans le domaine très complexe du réchauffement climatique, peut prétendre détenir la vérité absolue ? Personne.

Dans le trailer officiel de son livre – considéré comme un brûlot de nombreux scientifiques et journalistes – Philippe Verdier donne le ton : « Nous sommes otages d’un scandale planétaire sur le réchauffement climatique, une machine de guerre destinée à nous maintenir dans la peur. A la base, il y a les scientifiques manipulés, politisés, de la corruption, des scandales sexuels puis des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir, des médias aveuglés qui s’emballent et censurent sous la pression de leurs actionnaires (…), des ONG mercantiles et des religions en quête de nouveaux credo. » Le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) est la principale cible de ses attaques.

Philippe Verdier ne s'arrête pas en si bon chemin. Il adresse une lettre ouverte cinglante au chef de l'Etat, François Hollande  : « Je peine à percevoir dans vos paroles la sincérité, l'intention d'agir pleinement pour l'environnement de manière posée et constructive. Entre vos mains, le climat n'est qu'une fiche parmi toutes les autres [...] Dans deux mois, la France accueille la COP21, conférence des Nations unies sur le climat. Vos services de stratégie vous ont informé qu'elle ne servira à rien comme les vingt précédentes. Alors pourquoi continuer à feindre un sauvetage de la planète ? interroge-t-il. Vous, président de la République, ne pouvez pas cautionner les scientifiques ultra-politisés du GIEC, les lobbies d'entreprises, les ONG environnementales, ni les chefs religieux autoproclamés nouveaux apôtres du climat. » Et pour un journaliste du service public, c'est assez culotté. Serait-ce la goutte d'eau qui a fait déborder le vase ? Certainement.

Philippe Verdier licencié, c'est la liberté d'expression qui est bafouée et piétinée, un danger pour notre démocratie. Peu importe la qualité de son livre Il avait un « devoir de réserve » en tant que journaliste du service public ? Et alors, cela l'empêcherait-il d'écrire ce qu'il veut, même si cela doit fortement déplaire au pouvoir ? L'époque de l'ORTF n'est-elle pas révolue ? Il semblerait que non. 

En janvier dernier, après les tragiques attentats de « Charlie Hebdo », des millions de personnes descendaient dans les rues, le chef de l'Etat en tête (accompagné de dirigeants étrangers dont la présence, pour certains, était très discutable), pour la défendre bec et ongles. Ceux qui nous gouvernent l'auraient-ils oublié, quelques mois plus tard ? Quelle mascarade ! 


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

180 réactions à cet article    


  • leypanou 2 novembre 2015 08:41

    C’est dommage qu’il n’y ait pas plus de Philippe Verdier dans la société française et la moindre des choses qu’on puisse faire pour lui faire comprendre que beaucoup partagent son avis est d’acheter son livre.

    On vit dans un monde médiatique à pensée unique : c’est à chacun de voir ce qu’il peut faire pour le contrer même avec des moyens modestes.

    De toute façon, comme il a été très mal vu de ne pas avoir été Charlie -les 4 millions de gogos, ils me font rigoler-, faut-il s’en étonner ?


    • bakerstreet bakerstreet 2 novembre 2015 16:42

      @leypanou

      Le vrai problème c’est que la météo, c’est censé même si ce n’est pas une science tout à fait exacte, s’en approcher. En tout cas elle cherche à être le plus du réel, et ne pas être en inféodalisation à des points de vue religieux et personnels. Une démarche moyennageuse surtout quand ils s’agit du temps, vase de pandore autrefois sujet à tous les délires, et dont il a fallu l’arrivée des lumières pour prendre ses distances avec les divinités.

      Ecrire un tell tissus d’âneries, basés sur des intuitions, et des convictions personnelles, qui vont à l’encontre des relevés scientifiques et des bases de données, autant que des modèles de projection, c’est comme danser la danse de la pluie et du soleil. Pas de problème pour épater les autres au café du commerce ;...Mais difficile ensuite d’être crédible et de se réclamer de la science pour donner ensuite le bulletin météo.

      Quand de plus tout cela est sous le couvert d’une chaîne publique, il y a un léger problème d’éthique et de compatibilité qui devrait sauter aux yeux
      Le même problème que Jean Claude Bourret qui a déliré à l’époque sur les phénomènres d’extra terrestes.

    • Dom66 Dom66 2 novembre 2015 18:17

      @bakerstreet
      C’est exactement çà, merci de l’écrire +100 pour moi


    • David Heyo 2 novembre 2015 19:43

      @bakerstreet
      il ne s’agit pas d’un tissut d’âneries, en fait dans votre message vous n’évoquez aucun argument, juste la raillerie, comme les caids de la cour de récré.Belle époque où « balayer d’un revers de la main » fait figure d’éloquence ! Et puis quand on a pas d’argument on affuble-très courageusement- d’un sobriquet censé ridiculiser-encore une méthode de caid- comme « climatosceptique » ou « complotiste ».Ah l’infâmie ! au bucher, le blasphémateur ! Alors que ce Mr.Verdier dit lui-même ne pas être "climatosceptique.Encore faut-il s’avoir s’informer et ne pas gober la pravda, comme ici :


    • VICTOR VICTOR 2 novembre 2015 22:08

      @bakerstreet
      Ce brave type, avec ses allures d’employé de banque, est peut-être diplômé mais il N’EST PAS METEOROLOGUE, il est seulement un employé chargé de lire des bulletins élaborés à Toulouse par de VRAIS météorologues.


    • bakerstreet bakerstreet 3 novembre 2015 01:05

      @Dom66
      Attention l’homme est à prendre au sérieux, d’ailleurs n’a t’il pas un « master en énergie durable » nous dit l’auteur...Qu’est ce que c’est ?.....Non, rien à voir avec une libido incontrôlable.... Inutile de dire que vous devez vous mettre au garde à vous quand même devant de si belles lettres d’introduction. ...

      Les conseillers en com ont longtemps débattu sur la couleur de l’affiche....Pas vert, ça fait écolo ....Pas noir ça fait facho !...Pas bleu ça fait républicain, et en plus ça ne lui irait pas au teint....Rouge c’est pas mal....
      Dans le temps c’était la couleur du clergé, des cardinaux..Une couleur qui donne toujours de la dignité....
      « INTERDIT D’ANTENNE A FRANCE TELEVISION »....C’est bon ça coco, même si forcément ça fait pas plaisir à sa maman qu’avait droit au respect total des voisins...
      Mais on voit là le mérite d’avoir fait un mémoire sur les médias...Le gars connait les ficelles....Pas trop gros quand même, il ne faut pas que ça fasse « WANTED »...La respectabilité du personnage sera représenté par son grand calme, et sa profondeur par un coté de la photo restant dans l’ombre....Nous voilà dans la secte du soleil des ventes aux gogos !

    • bakerstreet bakerstreet 3 novembre 2015 01:15

      @VICTOR
      Je ne suis pas dupe de leur manège. 

      J’ai bien vu depuis longtemps que c’était grâce à leur posture de stature Egyptienne qu’ils pouvaient lire les messages météo disposés sur de grandes ardoises, hors champ, porté je suis sûr par de formidables playmates en 3 ou 4 D. 
      Car,sinon, je vous le demande, d’ôù leur viendrait cet intérêt latéral si marqué, et ce sourire matois, malgré les dépressions !....
      Et Champollion ? Que nous dirait il de tout ça. Tant de spécialistes météos en pagne peints sur les pyramides....Les Égyptiens faisaient surement un grand peuple de météorologistes. Osis, Osiris, et out de pataquès.....Maintenant que j’y pense, personne n’a écrit la dessus. Y a sûrement un best seller à faire. D’ailleurs moi aussi j’ai un master, enfin... une maîtresse.
       Mais maintenant qui se préoccupe de ces histoires de sexe ?
      Ah...Parlez moi plutôt de la pluie et du beau temps. 

    • bakerstreet bakerstreet 3 novembre 2015 01:30

      Victor

      On ne me l’a fait pas non plus !
      J’avais déjà repéré son manège à l’antenne !
      Un type qui ne vous regardait jamais en face, toujours de coté, semblablement aux images égyptiennes, tous ces types qui commentaient déjà la météo dans la vallée des rois.
      C’est pas bien, ni franc, de pas regarder les gens dans les yeux !

      Des techniques de tricheurs !Toujours à loucher de coté, afin de lire sans gène aucune les messages écrits sur des ardoises, et tendus à bout de bras par de splendides playmates, en 3D...
      Car sinon comment expliquer ce sourire narquois et cet lubrique, pour décrire les dépressions qui vont nous tomber sur le mou ?

      Moi j’achète pas sa daube !...Les vrais météorologues d’ailleurs ont des rhumatismes. C’est comme ça qu’ils prévoient les changements de temps. Ou alors ils ont des grenouilles splendides, en bas résille et hauts talons, perchées sur des escaliers.


    • bakerstreet bakerstreet 3 novembre 2015 01:34

      @bakerstreet
      J’ai l’air de bégayer mais c’est à cause que mon premier message qui semblait avoir disparu à ma grande fureur comme un ouragan qui tombait du ciel, !

      Vous remarquerez que c’est comme la pluie, elle n’est jamais pareille, jamais copié collé. C’est un breton qui vous le dit, et qui d’ailleurs se languit de la pluie. Car la bretagne n’est plus ce qu’elle était. Les poissons du sud remontent, comme les rouget grondin, qui n’ont rien à voir avec les rougon macquart.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 2015 07:52

      @bakerstreet & Victor,
      Benoît Rittaud, n’est pas présentateur météo, il est mathématicien, maître de conférence à Paris 13, membre du Collectif des climato-réalistes. Il dénonce l’impossibilité du débat autour du climat :
      « Il est important de défendre la liberté d’expression, y compris sur la question climatique »

      ** Collectif des climato réalistes.


    • Baba Yaga Baba Yaga 3 novembre 2015 14:28

      @Fifi Brind_acier

      Bravo !Oui il faut arrêter avec les mensonges du GIEC et des Greepeace et autres ONG qui fabriquent des peurs au nom de la bourse du carbone qui a enrichi Mr Gore le premier...Surtout qu’un refroidissement se fait jour selon des spécialistes comme Valentina Zharkova :

      http://www.atlantico.fr/decryptage/... 

      Habibulo Abdussamatov, N.A. Krikova, Invanka Charatova,http://scienceandpublicpolicy.org/images/stories/papers/originals/grand_min imum.pdf

       https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/03/03/warming-or-cooling-that-is-the-question/

      Pour changer du Giec et des médias aux ordres du nouveau malgré ce qu’on vous répète tous les jours, que Dieu ne fait pas, pour que Wall Street s’enrichisse sur le dos des citoyens du monde entier..avec les échanges de crédits carbone a CHICAGO ou Bruxelles.

      " .Or, les experts en climatologie de l’IPCC ont toujours refusé d’inclure dans leurs modèles prédictifs l’influence de l’activité solaire sur l’évolution du climat alors qu’on connait avec une précision assez satisfaisante l’existence de ces cycles qui se superposent aux cycles dits de Milankovitch (paramètres des mouvements de la terre autour du soleil et de sa rotation intrinsèque) incluant des phénomènes dits de relaxation (pour les curieux seulement : http://rsta.royalsocietypublishing.org/content/370/1962/1140.full ). Or l’IPCC n’a jamais pris en considération les sommes gigantesques de résultats provenant aussi bien des études réalisées sur les stalagmites ou les sédiments marins (Be 10) que l’ensemble des résultats obtenus par carottage des calottes glaciaires tant dans l’Antarctique qu’au Groenland. Pourquoi ?

      Tout simplement parce que la mission de l’IPCC décidée par l’ONU était d’étudier les effets sur le climat des activité humaines et seulement de celles-ci. Le Professeur Claude Allègre jeta un premier pavé dans la mare en 1986 en clamant que les variations climatiques étaient en majeure partie dues à l’activité solaire. Il s’attira les sarcasmes de Nicolas Hulot sur lesquels il est inutile de pérorer. Il se positionnait en tant que géochimiste et géophysicien. Un autre géophysicien, le Professeur Eigil Friis-Christensen de l’Institut Météorologique danois osa présenter des résultats appuyant l’effet de l’activité solaire sur l’évolution du climat au raout de l’IPCC en 1992.

       Il fut purement et simplement désavoué publiquement, un peu comme Galilée le fut par un aréopage de prélats qui n’avaient jamais mis un œil de leur vie contre l’oculaire de la lunette de Galilée pour y voir les satellites de Jupiter. En d’autres temps ces deux géophysiciens auraient été brûlés vifs.

       L’IPCC n’autorise que l’étude des effets de l’activité humaine sur le climat, point barre. Ca s’appelle de l’honnêteté scientifique ! Et pourtant un nombre croissant de scientifique s’élèvent contre les pratiques pour le moins douteuses de cette assemblée qui décrédibilise la mission de l’ONU, c’est le moins qu’on puisse dire.«  »

       Non Allègre n’est pas un gros con comme on vous le dit et il a bien pensé comme d’autres que le Soleil avait sa grosse part dans le changement climatique dans le temps.

      .It’s Sun idiot ! .


    • ricauret 3 novembre 2015 23:46

      @VICTOR
      et quelle crédibilité a donner au GIEC avec EVELYNE DHELIA comme consultante sur le réchauffement climatique le seul qui pourrait l’ouvrir c est louis BODIN Ingénieur en météorologie

      rien que ça on nous fait prendre des vessies pour des lanternes rien de plus


    • Yanleroc Yanleroc 4 novembre 2015 11:13

      @Baba Yaga


      Tou à fait d’accord, il faut rajouter à cela, http://www.dailymotion.com/video/x465eo_l-obscurcissement-planetaire-1-3_news, l’obscurcissement planétaire, qui d’évidence, a une part plus qu’ importante dans le changement climatique,et le taux d’évaporation, qui est dépendant de l’ ensoleillement, taux qui diminue, alors que la planète est censée se réchauffer.
       Entre 1950 et 1990, la quantité d’énergie solaire à diminué de
      09% en Antarctique,
      10% aux Etats-Unis
      30% en Russie 
      16% dans les îles britanniques.

    • trobador 2 novembre 2015 09:33

      Cette affaire est certes révélatrice de l’état lamentable de notre république. Mais, tant que les gens comme vous ne seront pas réveillés, je crains que rien ne puisse changer. Pourquoi donc insister à décrire ce système comme étant une démocratie quand c’est une ploutocratie totale ; c’est désespérant de lire ça continuellement.
      Sinon, je suis bien d’accord avec votre article, merci.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 2 novembre 2015 14:45

        @trobador


        Merci pour votre commentaire avec lequel je suis plutôt d’accord.

        Je ne connais pas de démocratie parfaite. J’observe une dégradation inquiétante de la liberté d’expression dans notre pays. J’ai fréquenté les coulisses des médias. Et ce qui s’y trame est loin d’être reluisant... 



      • Yurf_coco Yurf_coco 2 novembre 2015 15:52

        @trobador


        -> Qu’il y ait des instances qui manipulent l’opinion publique ! OK
        -> Qu’il y ait du lobbying, caché ou non, OK
        -> Que principalement, il n’y a que les idées mainstream qui passe, OK 
        -> Que nous soyons dans une pseudo démocratie, OK !

        Par contre :
        -> Donner de l’importance à un homme comme Verdier, qualifié sur RIEN, qui ne s’appuie sur RIEN, aucune étude etc...
        -> Qu’un homme tel que lui, arrive a publier un document pareil, avec une couverture médiatique à faire rougir de rage des vraies professionnelles du journalisme ou scientifique

        -----> C’est ce que MOI j’appelle la ploutocratie !

        C’est al génération Nabilla, ou comment grâce au réseaux sociaux, aux complotistes d’internet qui savent se faire entendre, n’importe quelle personne arrive aujourd’hui à faire parler de lui, sur une base de RIEN ! Juste le « sentiment » d’être une victime.... très vendeur de nos jours !!

        C’est la Nabillocratie !

        Et moi même qui suis un fervent défenseur de la démocratie, de la vérité, ce genre de personne, et tous ses soutiens, nous entraîne aujourd’hui dans une société ou LES VRAIES lanceurs d’alertent sont maintenant inaudible car englober avec les beaufs qui cherchent leur quart d’heure de gloire.

        Régler le problème Mainstream, c’est une urgence !
        Régler le problème Nabillocratie, va falloir vraiment s’y attaquer bientôt !!!



      • Yurf_coco Yurf_coco 2 novembre 2015 16:08
        Les offusqués de la liberté d’expression, iront bien entendu sur le lien de Sciences et Avenir, pour étudier des FAITS, sur les approximation du livre.

        Après, la bonne ou mauvaise foi fera le reste, ceux qui n’y vont pas... ne pourront plus se cacher derrière le complotisme ou la liberté d’expression pour ignorer les autres vérités.

        http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat/20151022.OBS8151/climat-les-amalgames-de-philippe-verdier.html

      • trobador 2 novembre 2015 16:16

        @Giuseppe Di Bella

        Merci à vous pour votre réponse. Je craignais de vous avoir offusqué et que vous preniez mal mon commentaire... Au plaisir de vous relire.


      • bakerstreet bakerstreet 3 novembre 2015 01:47

        @Yurf_coco

        Ce philippe verdier, sa tête me disait quelque chose. 
        Ca y est je me souvient maintenant où je l’ai vu

      • ricauret 3 novembre 2015 23:52

        @Yurf_coco
        ou est CHARLIE beaucoup de chefs d état UNE MANIF pour que quelques mois après on nous dise

         FERMER VOS GUEULES RENTRAIENT DANS LE RANG OU  ? 


      • Yurf_coco Yurf_coco 4 novembre 2015 10:43

        @ricauret


        Votre message est très intéressant ! C’est même le point crucial de tout le débat autour de cet article.
        Vous faites un parallèle entre les attentats de Charlie et l’éviction de Verdier.

        Premier cas : Des journalistes, caricaturistes, au nom de la liberté d’expression, on continuer leur travail malgré des menaces de mort car leur travail ne respectait la loi islamique. Ils se sont fait tuer pour ça, et les français, ont dis que non, ils ne se plieraient pas à cette dictature.

        Deuxième cas : Monsieur Verdier a écris un livre, l’a publié, à fais sa promos sur internet, des vidéos, invités de plusieurs plateaux etc... Livre, dont il mets en avant (dans le livre, sur les sites marchand) son statut au sein de France Télévision « Chef de service météorologique ».

        -> France Télévision, n’a pas aimé le mélange des genres : La directrice à dit dans une interview qu’ils n’auraient rien fait si il avait écris son livre en son nom sans cité l’entreprise pour laquelle il travaille... le service publique qui plus est.

        Est ce que moi j’estime, comme pour les attentats, que la France a muselé Verdier, parce que il dénonce des trucs fracassant ? Non. Si c’était le cas, je le soutiendrait.

        Est-ce que les pouvoirs publiques l’ont empêcher d’écrire son livre ? Fait en sorte qu’ils ne soit pas invités à la télé ? Non, sinon, je serai le premier à lui offrir une tribune.

        —> Clairement : Verdier soutient qu’il a été viré pour ses propos (qui sont pour certains ridicules, je veux dire), CAR ça va dans le sens de son bouquin ! Limite, on pourrait dire, qu’il avait prévu le coup, ou a minima, que depuis, il s’en sert pour vendre son truc : Y’a qu’à voir l’affiche « Interdit d’antenne par France Télévision »....

        Est ce que en tant que français, son éviction me fait dire qu’on est muselé ? interdit de parler ? interdit de pensé ? NON NON NON NON NON 

        Il faut arrêter le délire. Il y a plein de gens qui publie, il avait qu’à faire les choses dans les règles...
        Et vu certains de ses arguments, du niveau 6ème, ça ne m’étonne pas qu’il ait été assez bête pour croire qu’il pourrait jouer de son poste pour vendre son livre sans problème.

      • Yanleroc Yanleroc 4 novembre 2015 11:49

        @Yurf_coco
        Sur la Ploutocratie, d’accord !!

        « fervent défenseur de la démocratie et de la vérité »,
        on est toujours plus « chercheur de vérités » que l’autre, c’est bien connu. 
        ça ne m’étonne pas que tu sois un vrai démocrate, la Démocratie aujourd’hui, c’est causes toujours, tu m’ intéresse. La Démocratie, nous a été vendue comme le reste, elle s’est vendue et ne nous appartient plus !!

      • joletaxi 4 novembre 2015 12:16

        @Yurf_coco

        vous avez raison
        il faut s’opposer aux conflits d’intérêts dans tous les domaines

        ar exemple un présentateur vedette, qui en profite pour faire de la politique, .. pas très honnête ça

        et dans le cas de Verdier que pensez-vous de ceci

        http://www.suez-environnement.fr/groupe/gouvernement-entreprise/conseil-administration/delphine-ernotte-cunci/

        une directrice d’une chaîne publique, qui nous vend du dérèglement climatique à toutes occasions, et qui est « à la gamelle » d’une société active dans les renouvelables.
        Et qui en plus vire un pauvre type, qui édite un bouquin qui pourrait nuire aux dividendes de ses patrons.

        elle est pas belle la planète verte ?


      • Baba Yaga Baba Yaga 4 novembre 2015 14:18

        @joletaxi

        J’allais le mettre c’est aussi un blogger étranger qui l’a fait remarquer, Delphine Ernotte Cunci a travaillé pour Orange et en plus pour Suez Environnement. Elle n’est pas la seule a avoir des conflits d’intérêts comme Jean Jouzel dont les études sur le climat ont été payées par le CEA ainsi que Mme Masson-Delmotte, jancovici lui est un french-american Young Leader et bien d’autres anglo-saxons Gore, Michael Mann.........., . 

        https://books.google.fr/books?id=QhGgCgAAQBAJ&pg=PT115&lpg=PT115&dq=conflits+d%27int%C3%A9r%C3%AAts+jean+jouzel&source=bl&ots=6mAPeVXU9C&sig=qH95fV2srCpBUM2xS3qbukoqaY0&hl=fr&sa=X&ved=0CDEQ6AEwAmoVChMIht759un2yAIVgjgaCh3dmgQm#v=onepage&q=conflits%20d%27int%C3%A9r%C3%AAts%20jean%20jouzel&f=false

        C’est un moyen de les dénoncer car ils ne sont pas neutres quand il s’agit de pervertir la Science pour imposer un modèle économique frustre pour le peuple, alors que l’élite elle pourra se chauffer, manger, se lôger sans problèmes.

        Avez vous vu les maisons de Al Gore ou de José Bové  ? Et ça m’étonnerait fort qu’il mangent des « insectes » à la mode ou qu’ils bouffent « vegan » .et Bill Gates vient de rejoindre la grande famille des « mollahs  Green avec ces  »Ayatollah verts", on a pas finit de se taper des conseils à la noix de cette élite friquée. et plein aux as, qui rêve de la disparition des humains non utiles à leurs affaires. Bill Gates est accusés d’avoir testé des vaccins en Afrique sur des populations pauvres et injecter à leur insu, un médicament contre la procréation. Il y a eu des accidents, des morts d’enfants vaccinés. les pays pauvres d’Afrique ou d’Asie, servent de terrain de tests in vivo pour les laboratoires.....


      • Baba Yaga Baba Yaga 4 novembre 2015 18:49

        @Yurf_coco

        Une revue financée par un gros lobby allemand et américain, en lien avec des hommes très riches, donc la neutralité Zéro mon coco ! Voici les dernières nouvelles du front climatiques, a force de mentir la vérité se fait jour, et non les banquises ne fondent pas, et les pôles ont deux saisons ...Encore faut’il le savoir :

        http://www.france24.com/fr/20151104-nasa-antarctique-glace-fonte-climat-cop21-altimetrie-rechauffement-climatique?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&dlvrit=66054
        «  »

        La Nasa vient de faire un beau cadeau aux climatosceptiques… en apparence. Une étude publiée samedi 30 octobre “contredit les conclusions notamment du Giec [Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, NDLR] qui affirme que l’Antarctique perd en surface de glace”, affirme l’agence spatiale américaine.

        Au contraire, la masse totale de glace aurait augmenté grâce à une accumulation continue de neige depuis 10 000 ans. Cet enneigement serait plus important que les pertes dues à la fonte des glaciers.

        “Plus il fait chaud, plus il neige”

        “C’est un coup dur pour les tenants d’un discours alarmistes sur le climat”, se réjouit ainsi le site américain conservateur Breitbart. Du point de vue des climatosceptiques, hausse des températures et augmentation de la masse de glace du continent Antarctique sont incompatibles.

        “Je sais que certains vont sauter sur l’occasion pour prétendre que cette étude démontre qu’il ne faut pas autant s’inquiéter, mais ils ont tort”, affirme Jay Zwally, l’auteur principal de l’étude de la Nasa.

        L’accumulation de neige découle en fait directement du réchauffement climatique. “Plus il fait chaud, plus il va neiger. Au centre de l’Antarctique, où il fait -50°C en moyenne, le climat est, à cause du froid, aussi sec qu’au Sahara et lorsque les températures augmentent de quelques degrés, il y a davantage de précipitation et donc plus de neige”, détaille Gerhard Krinner, directeur de recherche au CNRS et spécialiste du climat polaire, contacté par France 24.

        La méthode utilisée par le spécialiste américain de la Nasa pour mesurer l’évolution du bilan de la masse de glace n’est, en outre, pas la seule : il y en existe trois principales. La technique préconisée ici, appelée altimétrie, “donne des estimations toujours plus élevées que les résultats obtenus grâce aux autres méthodes”, rappelle Gerhard Krinner. Donc rien d’étonnant que l’étude n’aille pas dans le sens du Giec qui, de son côté, “résume les conclusions obtenues grâce à toutes les méthodes qui existent”, explique ce spécialiste.

        D’où vient l’augmentation du niveau de la mer alors ?

        La principale différence entre les conclusions de Jay Zwally et le discours dominant en la matière est que le chercheur de la Nasa juge que l’Antarctique n’a pas encore commencé à perdre globalement en masse de glace… mais que cela va arriver. Les experts du Giec pensent, quant à eux, que ce processus a déjà commencé. “Le débat n’est donc pas de savoir si la fonte des glaces a lieu mais de savoir à partir de quand ce phénomène sera plus important que l’enneigement continu”, résume Gerhard Krinner.

        Si, en outre, Jay Zwally a raison, le monde se retrouve alors avec un nouveau problème climatique sur les bras : comment expliquer la hausse du niveau des océans ? Pour beaucoup, y compris les experts du Giec, elle est due en partie à la fonte des glaces en Antarctique. Le spécialiste de la Nasa assure, qu’au contraire, la contribution de ce continent à la hausse du niveau des mers est négative. “Cela signifie qu’il y a un critère qui n’a pas ou pas suffisament été pris en compte jusqu’à présent“, avertit Gerhard Krinner.

        Le spécialiste évoque alors plusieurs hypothèses. Les glaces du Groenland fondent plus vite que prévu, ou alors la température de la mer augmente plus rapidement accélérant la fonte des glaces. Ce pourrait, enfin, être à cause des glaciers des montagnes qui disparaitraient à un rythme plus soutenu. Autant de pistes toutes plus climato-déprimantes les unes que les autres.


      • clostra 8 novembre 2015 11:23

        @Baba Yaga
        grain de sable : pourquoi pas le fond des océans qui se soulève de quelques mm (même en dixième de mm) sur des millions de km2 ?

        Il me semble bien avoir entendu que la fonte des glaces en arctique ne peut en aucun cas être considérée comme responsable de l’augmentation du niveau des océans (facile : mettez un glaçon dans un verre d’eau, notez le niveau avant et après la fonte)

        Par contre, en antarctique, l’effet serait constaté. En hypothèse, l’impact comparé de la fonte des glaciers « terrestres » (pas antarctiques) serait anecdotique (?)

        Je dis ça je dis rien. Où en est le pôle magnétique nord ?


      • fred.foyn Le p’tit Charles 2 novembre 2015 10:15
        Philippe Verdier...liseur de prompteur qui croyait connaitre la météo.. ?

        • fred.foyn Le p’tit Charles 2 novembre 2015 10:27

          @Le p’tit Charles...Je viens de lire les commentaires en dessous...c’est consternant...On comprend mieux pourquoi notre pays est dans le trou...


        • Yurf_coco Yurf_coco 2 novembre 2015 16:09

          @Le p’tit Charles

          +1000

          Vous avez lu les commentaires du livres sur amazone ? 
          C’est à mourir de rire. On reconnaîtrait presque la plume de l’auteur ! 

        • bnosec bnosec 2 novembre 2015 10:17

          Il est passé où Charlie ?


          • Gabriel Gabriel 2 novembre 2015 10:19

            Encore une preuve flagrante comme quoi la mise en place d’une dictature mondialiste s’accélère. Ce gouvernement, paillasson de l’Allemagne, toutou de Bruxelles et cireur de pompe des US, est à vomir... Bien que n’étant pas « climatospetique » je soutiens, au nom de la liberté d’expression Monsieur Verdier et vais ce jour même acheter son livre qui, doit contenir quelques vérités gênantes pour nos bouffons économistes.


            • troletbuse troletbuse 2 novembre 2015 10:22

              Bravo à Philippe Verdier pour sa lettre à Flamby


              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 2 novembre 2015 14:54

                @troletbuse


                J’aime beaucoup la lettre ouverte de Philippe Verdier adressée au chef de l’Etat (pour 18 mois encore...). Il a réussi à trouver les mots justes. 


              • cevennevive cevennevive 2 novembre 2015 10:23

                Giuseppe,


                Bonjour et merci !

                L’on ne pouvait pas laisser passer cela. Si l’on ne peut pas faire grand chose, au moins crions notre indignation.

                Et une pensée amicale aussi pour Philippe Verdier. Achetons son livre. Et gageons qu’un jour il soit mis (toutes proportions gardées évidemment) au rang de Galilée...

                Malheureusement, nous ne le verrons pas car tous ces « Docteurs Diafoirus » ne prennent en compte que les intérêts des grands de ce monde, et non les effets des « hoquets » de notre planète et des autres systèmes solaires au sein de l’espace temps. Que pourraient-ils dire de plus ? Ils sont payés pour cela...

                Quant à la liberté d’expression, il y a longtemps qu’elle est écornée chez nous, qui sommes pourtant à nous glorifier d’une « démocratie » éclairée auprès des autres Pays !

                Cordialement.


                • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 2 novembre 2015 13:33

                  @cevennevive


                  Bonjour et merci pour votre commentaire. 

                  Vous avez raison : la liberté d’expression est sérieusement écornée dans notre pays, depuis un bon bout de temps. 

                  Nos voisins suisses l’ont bien compris : « En un mot, l’affaire est hautement politique, comme au bon vieux temps de l’ORTF du général de Gaulle : la France ne se refait pas si facilement, ni n’amende si facilement ses prérogatives monarchiques sur l’information en France. Et sur ceux qui auraient le malheur de mettre des bâtons dans les roues au pouvoir, c’est la lettre de cachet ou plutôt, puisque la Bastille n’existe plus, la menace du licenciement. »

                  Cordialement,

                  Giuseppe

                • bakerstreet bakerstreet 2 novembre 2015 17:23

                  @Giuseppe Di Bella

                  Mais ça veut rien dire de se gargariser de liberté d’expression quand celle ci ne sert qu’à abuser des gens, et à les soumettre à ses propres intérêts. La liberté d’expression, ce n’est pas montrer son cul ! Se n’est pas non plus se transformer en baratineur de foire pour gruger les gogos en se servant d’une image liée à un statut de représentation, tout en étant agent d’état
                  Car, quand vous êtes fonctionnaire, vous êtes sensé être lié à une certaine éthique, même dans votre vie privée. Là il y a conflit entre une posture liée à une représentation scientifique, lié à son job, et à des vues fumeuses et personnelles, d’obédience sectaire et religieuse....
                  Qu’il se serve de son mage de journaliste télé, est une circonstance aggravante qui devrait le faire poursuivre au tribunal.........
                  La météo s’est considérablement améliorée depuis quelques décennies. Les modélisations et les relevés sont rarement pris en faux !. Mais l’immense majorité des spécialistes dans le monde admettent à plus de 95 % le réchauffement, qui est un fait. 
                  Ceux qui le contestent sont liés à des mutlinationales prédatrices, ou quelques personnalités troubles tentant de faire leurs choux gras de cette crise qui n’a pas d’antécédent l’image du monde, et qui pourrait bien nous être fatale. 
                  Les projections les plus pessimistes des années 80 que beaucoup mettaient en doute sont totalement dépassées, et seraient maintenant vues comme très optimistes. Nous allons de record en record. Même si nous avons la chance d’être malgré ce que vit le sud de la France, d’être dans une région du monde où les populations, comme au Bangladesh, ne sont pas encore obligé de fuir. Il est vrai que certains ont résolu le problème en cassant le thermomètre. La même chose que dans la crise du diesel où l’on relève maintenant les normes, pour entrer dans les cases..... 

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 2015 19:35

                  @Giuseppe Di Bella
                  Les Suisses n’ont rien compris à la période gaulliste...., et je ne suis pas gaulliste.

                  Toute l’intelligentsia parisienne et les médias étaient CONTRE De Gaulle.
                  Ils faisaient barrage et refusaient de rendre compte de ce que faisait le gouvernement.
                  Lisez « C’était De Gaulle », vous comprendrez. Il a été obligé de passer « par dessus » la caste médiatique et intellectuelle du moment pour informer les Français.


                  Aujourd’hui, ils cirent tous les pompes aux z’élites, et ce sont les lanceurs d’alerte qui sont virés.
                  Ces deux périodes n’ont rien en commun.

                • Yanleroc Yanleroc 4 novembre 2015 12:14

                  @bakerstreet
                   « Mais l’immense majorité des spécialistes dans le monde admettent à plus de 95 % le réchauffement, qui est un fait. »


                  Tu ne vois pas qu’une telle majorité, un tel Unanimisme justement, sont inquiétants par nature, d’autant que la clarté affichée du problème, avec sa solution évidente, sont loin d’être satisfaisantes.
                  Vouloir prouver la validité d’affirmations alarmistes en brandissant des milliers de signatures de scientifiques, est totalement non scientifique. C’est la preuve qu’ils n’ en ont pas, sinon une seule signature suffirait, mais avec la bonne démonstration !! 

                • erichon 2 novembre 2015 11:10

                  Liberté d’expression bafouée ??
                  Arrêtez le délire  !! A ce que je sache son livre n’est pas interdit de vente et n’est pas brulé sur les places publiques !!
                  Il s’est servi de sa fonction à France 2 comme levier marketing pour la vente de son bouquin, point barre ! 
                  il a joué , il a perdu , c’est tout !


                  • Trelawney Trelawney 2 novembre 2015 11:32

                    @erichon

                    Quand la plupart des commentateurs, journalistes, présentateurs TV se servent de leur notoriété comme d’un levier marketing pour vendre leurs livres, ils ne sont pas licenciés systématiquement.

                    Pourquoi ce présentateur météo le serait. Il existerait donc un devoir de réserve lié à sa fonction de commenter la pluie et le beau temps ?

                    Maintenant si votre employeur vous vire car vous écrivez sur Agoravox, je pourrais rétorquer : « il a joué , il a perdu , c’est tout ! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès