Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Prise de Tripoli : quand l’intox prend le pas sur l’info

Prise de Tripoli : quand l’intox prend le pas sur l’info

Les derniers développements de la crise libyenne et l'entrée des rebelles dans Tripoli font, depuis dimanche, l'objet d'un traitement quelque peu contradictoire de la part de certains médias. Qu'est-ce qui donc motive ce traitement à double vitesse de l'information ?

Aux dernières nouvelles, la Place verte, dont la prise par les insurgés avait été annoncée avec fracas lundi, ne serait finalement plus aux mains de la rébellion. Et Saïf al-Islam précédemment annoncé comme capturé par les combattants du CNT ne serait pas non plus aux mains de ces derniers, mais bien libre ; une liberté prouvée par son déplacement, mardi 23 août, de Bab al-Azizia jusqu'à l’hôtel Rixos, et qui prouve, par ailleurs, que ce quartier reste sécurisé par les forces loyalistes.

Ce qui nous amène à nous poser des questions sur la partialité et le parti-pris affichés d'une certaine presse qui, finalement, ne fait que relayer de manière unilatérale, sans recoupement, les derniers développements en Libye. Des médias qui parlent volontiers d'un supposé bain de sang qui n'a pas eu lieu, mais qui ferment les yeux sur les nombreuses victimes civiles - bien réelles celles-là - de l'Otan.

Un traitement inique de l'information qui, faut-il le rappeler, n'est ni plus ni moins qu'une propagande pro-Otan. Une Otan qui clame haut et fort être investie d'un devoir de protection envers les civils mais qui, sur le terrain, les massacre dès lors qu'ils prennent le contrepied de sa vision des choses, notamment quand ces civils affichent leur position pro-kadhafi.

Les bombardements, dans la nuit du 8 au 9 août, de Majir au sud de Zlitan, village accusé d'être pro-Kadhafi, illustrent bien ce rôle contradictoire de l'Alliance  ; des bombardements qui ont fait 85 morts parmi les civils dont 35 enfants. Sans oublier l'autre bombardement, le dernier en date, notamment juste avant l'entrée des rebelles dans Tripoli, qui a fait 48 morts parmi les civils. Et bien d'autres exactions de l'Alliance très peu médiatisées ou tout simplement passées sous silence.

Face à ce parti-pris et à ce traitement inique de l'information, difficile aujourd'hui de contredire Saïf al-Islam qui dénonce une « guerre technologique et médiatique orchestrée par les Occidentaux ». Bien plus difficile encore d'ajouter foi à l'information servie par une certaine presse, surtout lorsque l'intox prend délibérément le pas sur l'info. Partialement.

Abdoulaye Jamil Diallo


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 24 août 2011 10:40

    Oui comment les médias contrôlent les informations qu’ils diffusent ?


    Après l’arrestation qui n’en n’était pas une , on les entend dire tout simplement :
    « contrairement à ce que l’on vous avais annoncé , le fils Saïf al-Islam n’a pas été arrêté »

    Facile et peu professionnel , Saïf al-Islam s’est bien amusé devant les caméras même si c’est fini pour lui.

    Les médias sont devenus comme les politiques et même aux ordres des politiques , ils racontant n’importent , orientent la pensée des gens , se contredisent sans aucun problème.

    Vive Agoravox , Rue89 , Mediapart et tous les autres sites qui informent 

    Philippe 

    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 24 août 2011 22:22

      à devphil30

      heu... Rue89 ???
      tu blagues là non ??

      remplace par Mondialisation.ca, le Grand Soir, Allain Jules (sur la Libye), Réseau Voltaire, Investig’action...


    • BOBW BOBW 25 août 2011 08:04

       @ devphil30 :« Vive Agoravox , Rue89 , Mediapart et tous les autres sites qui informent »

      et en particulier l’Humanité smiley

      No Comment here

    • Gyges 25 août 2011 09:25

      Les médias appartiennent aux groupes qui vendent des armes en Libye et ailleurs.

      Les journalistes ne font que leur boulot, qui n’est pas de donner une information objective, mais de donner satisfaction à leur patron.

      Les hommes politiques sont mis au pouvoir et financés par ces mêmes groupes.

      Il font juste leur boulot, qui n’est pas de servir les intérêts du peuple, mais ceux des grands groupes.

      Donc tout est normal.

      Amen !


    • NeverMore 24 août 2011 11:15

      Bon il s’agit d’une guerre des communiqués, et de l’intox pour démoraliser les adversaires.

      Mais cà repose aussi sur l’incompétence et l’approximation de nos pseudo-journalistes qui gobent et nous font gober n’importe quoi ; ils croient eux mêmes à leurs conneries, et ne s’excuseraient pas des faussses informations diffusées ; c’est la confusion disent t’ils, mais c’est d’abord dans leur tête.

      De mon temps, c’était la porte dans les 24 heures.


      • Croa Croa 24 août 2011 20:32

        « De mon temps, c’était la porte dans les 24 heures. »

        T’es vraiment très vieux ! smiley

        Parce que si l’on regarde les infos de la dernière guerre diffusées alors dans les cinémas eu première partie (pas de télé à l’époque !) ça ressemble beaucoup aux pratiques d’aujourd’hui. (C’est même plus évident grâce au recul de l’Histoire.)


      • heliogabale boug14 24 août 2011 14:18

        Oui mais il faut prendre en compte que ce sont des informations délivrées par des médias de pays qui sont grandement impliqués dans l’effort de guerre OTAN-CNT...Al Jazeera est une chaîne appartenant à la famille royale quatarie...il n’est pas étonnant qu’elle prenne partie pour les insurgés...


        De même, l’information délivrée par les médias de Kadhafi ou par Kadhafi lui-même est de l’intox...

        Franchement, c’est totalement idiot de croire que l’information est libre pour ce type de sujet...elle est libre quand elle provient de pays qui n’ont aucun intérêt dans le conflit...et ce conflit laisse très peu de pays indifférent...

        • Hijack Hijack 24 août 2011 17:43

          Les journalistes ont quitté l’hotel Rixos

          Nuits et jours d’angoisse à Tripoli

          24 août 2011
          Des contacts à haut niveau sont engagés pour sortir tous les journalistes de l’hotel Rixos assiégé par les forces rebelles. 24 août. 16.00 heures.

          24 août : 17.00. Nous apprenons qu’une quarantaine de journalistes sont sortis de l’hotel Rixos après 5 jours de siège. Quatres véhicules du CICR les ont embarqués. Ils sont maintenant en sécurité

          __________
          Donc apparemment, les journalistes dont Meyssan sont en sécurité ... dernière info de 17, mais attendons quand même ...  !!!


          • citadelle 24 août 2011 18:12

            Un journaliste de TV5 monde arrivé ce matin à Tripoli par la route, raconte par téléphone que la bataille à Tripoli n’est pas dutout terminer, que les rues sont déserte et qu’il n’y a pas de manifestation de joie pour une capital qui serait soi disant liberé

            http://www.youtube.com/watch?v=Q7GVDxJpgho


          • Serpico Serpico 25 août 2011 01:43

            Hijack

            Bonne nouvelle !


          • habano habano 24 août 2011 19:21

            Intructions pour lire le journal (traduction non officiele)
             
             Le géneral mexicain Francisco Serrano, coulé dans son fauteil du casino militaire de Sonora, lit un journal en fumant un cigare
             
             Le journal était á l’envers…
             
             Le Président Alvar Obregón, en voulant savoir porquoi, lui demande : ¿vous lisez toujours le journal à l’envers ?
             
             Le géneral hocha la tête…
             
             -On peut savoir pourquoi ?
             
             -Par expériencie, Mr. le Président, par experience…
             
             
            Eduardo Galeano - « Bocas del tiempo » (2004)
             
            http://lahistoriadeldia.wordpress.com/2009/06/17/eduardo-galeano-bocas-del-tiempo-descargar-libro
            /


              • L'Auvergnat L’Auvergnat 24 août 2011 21:59

                Kadhafi a disparu !!!!!!!

                Il faut chercher du coté du Cap Nègre...................................


                • Talion Talion 24 août 2011 23:32

                  Mort de rire !...


                  Je viens de découvrir que nos médias en Europe et en Occident ont réinventé le jeu des sept erreurs avec leurs reportages et scènes de liesse des rebelles en Libye !

                  Il y a comme des petits détails qui ne collent pas entre les studios et les villes prétendument « libérées »


                  Faites tourner, c’est à pleurer de rire !  smiley 

                  • BOBW BOBW 25 août 2011 08:17


                    @ Talion

                    Grossi à la loupe : A l’évidence plus que des journalistes enquêteurs le travail a fort occupé les spécialistes de modifications photos avec photoshop ou Gimp smiley

                  • chapoutier 25 août 2011 00:08

                    video des liberateurs de tripoli
                    ils amusent la galerie
                    mais pas tripolitains en vue.
                    http://vimeo.com/28091770


                    • Hijack Hijack 25 août 2011 00:19

                      Tripoli. 24 août 2011. Heure 21.30

                      Thierry Meyssan confirme : la Croix-Rouge internationale (CICR) a extrait tous les journalistes de l’Hôtel Rixos. Leur évacuation par bateau vers Malte est prévue demain à midi.

                      24 août 2011

                      Dès sa sortie Thierry Meyssan a fait cet inquiétant constat : « Le centre de Tripoli est occupé par les rebelles. La population est cloîtrée chez elle. Pas de joie, de la terreur. Pas de liberté, l’occupation étrangère ».

                      Silvia Cattori


                        • Hijack Hijack 25 août 2011 18:39

                          Réseau Voltaire, jeudi 25 août 2011, 14h25 GMT

                          Le Réseau Voltaire dénonce la tentative d’arrestation de Thierry Meyssan par les rebelles

                           

                          Les journalistes bloqués à l’intérieur de l’hôtel Rixos de Tripoli depuis dimanche ont pu être évacués par la Croix Rouge Internationale, mercredi 24 août 2011 à 17 heures. Les quatre collaborateurs du Réseau Voltaire, les journalistes Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Mathieu Ozanon et Julien Teil, étaient bien parmi eux.

                          Cependant, lors de sa sortie, des rebelles ont tenté d’arrêter Thierry Meyssan, connu pour ses articles dénonçant les crimes de l’OTAN. La Croix Rouge Internationale a empêché cette arrestation.

                          Les journalistes ont été conduits dans un autre hôtel, mais ils ne sont plus protégés par la Croix Rouge Internationale.

                          Les journalistes n’ont pas pu, pour le moment, rejoint le bateau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui aurait accosté à Tripoli.

                          Le Réseau Voltaire est extrêmement préoccupé de l’attitude des rebelles à l’égard de ses journalistes. Il lance un appel à la communauté internationale pour que ses journalistes soient protégés et puissent quitter la Libye sains et saufs.

                          Thierry Meyssan est ressortissant français résidant au Liban. Il est immatriculé au consulat de France à Beyrouth. Journaliste depuis plus de vingt-cinq ans, il écrit dans des publications arabes, latino-américaines et russes, commeOdnako en Russie ou La Jornada au Mexique. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de politique internationale et collabore avec des télévisions comme Russia Today, Telesur ou PressTV. Il est le président du Réseau Voltaire, un réseau de presse internationale, rassemblant une dizaine de publications à travers le monde.

                          Mahdi Darius Nazemroaya est ressortissant canadien. Il vit à Ottawa et est actuellement correspondant à Tripoli. Journaliste indépendant, il a publié et donné des entretiens dans divers médias, dont Russia Today, Press TV, Al Jazeera, Pacifica KPFA, Global Research, China Life Magazine. Il publie aussi de nombreux articles sur le Réseau Voltaire.

                          Mathieu Ozanon et Julien Teil écrivent aussi pour le Réseau Voltaire.


                          • chapoutier 25 août 2011 18:45

                            je fais suivre d’un autre fil
                            trop fort ces anglais

                            Par Claude Selva (xxx.xxx.xxx.35) 25 août 18:11

                            Il y a nécessairement des « observateurs ». 

                            Seulement voila ils sont tellement en liesse là-bas, tellement HEUREUX d’avoir « renversé » Kadhafi qu’ils défilent en masse à TRIPOLI, Tellement heureux qu’ils ont maintenant des visages d’INDIENS, et tiens, ils ont même pris le DRAPEAU INDIEN comme symbole de leur nouvelle liberté, si..., si...

                            Regardez-bien cette video de la BBC (grand media qui nous prend pour des demeurés), regardez-bien à : 32 secondes..

                            Ils m’ont tout de même bien fait rire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès