Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Prisma recule devant la fronde des journalistes

Prisma recule devant la fronde des journalistes

La direction de Prisma Presse a tenté d’imposer une censure a priori sur les livres écrits par les journalistes du groupe, avant de reculer partiellement, devant l’ampleur de l’indignation générale.

Encore une affaire de pressions sur les journalistes ! C’est le quotidien 20 minutes qui lève le lièvre le premier, le 21 mars dernier : une note interne à Prisma Presse (Gala, VSD, Voici, Capital, Femme actuelle, Géo...) exige que les livres écrits par les journalistes du groupe "ne comportent aucune orientation ni interprétation politique", ni ne "mettent en cause un quelconque des partenaires ou annonceurs publicitaires du groupe". Les synopsis, puis les manuscrits, devront être soumis à la hiérarchie pour qu’elle accorde - ou pas - l’autorisation de publier. L’intersyndicale SNJ-CGT monte aussitôt au créneau, dénonçant une "atteinte à la déontologie professionnelle des journalistes".

Citée par 20 minutes, Sophie Bara, avocate spécialisée en droit de la presse et du travail, constate en effet que "ces conditions violent le code de déontologie des journalistes qui impose une réelle indépendance et piétinent la liberté d’opinion, politique, entre autres". Dans un communiqué, le Syndicat national des journalistes enfonce le clou : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. Cet extrait du préambule de la Constitution française s’appliquerait donc à tout le monde, sauf aux journalistes de Prisma Presse" !

La tentation de la censure

fabrice_boe1Une pétition circule parmi les salariés, qui signent à tour de bras, et la question est inscrite à l’ordre du jour du comité d’entreprise du 24 mars. Durant celui-ci, devant l’ampleur de la levée de boucliers, Fabrice Boé, président de Prisma, accepte de retirer la note controversée, affirmant : "Ni l’indépendance ni la liberté ne sont menacées chez Prisma Presse, et la censure n’est pas de mise". Voire. L’obligation d’expliquer l’esprit du livre et de demander l’autorisation de publier est maintenue. Boé argue du fait que c’était déjà le cas du temps d’Axel Ganz, président fondateur du groupe. Difficile de ne pas faire le parallèle avec les démêlés de Valérie Domain, journaliste à Gala, qui souhaitait publier une biographie de Cécilia Sarkozy. L’éditeur du livre, First, s’était vu convoqué place Beauvau par son ministre de l’Intérieur de mari et avait opéré une retraite en rase campagne, devant la menace de poursuites...

C’est une autre maison, Fayard, qui a finalement sorti le récit des déboires conjugaux du couple Sarkozy, opportunément transformé en fiction sous le titre Entre le coeur et la raison. val_rie_domainQuoi qu’il en soit, l’épisode de la note interne diffusée puis retirée laissera des traces : si la direction de Prisma a souhaité contrôler les livres publiés par ses journalistes, qu’imaginer des pressions qu’elle est susceptible d’exercer lorsque ceux-ci écrivent dans ses propres publications ? Un sujet particulièrement sensible chez Capital, le mensuel économique qui n’hésite pas à se montrer très critique envers certaines entreprises, épinglant ainsi à l’occasion des annonceurs du groupe. En première ligne de la mobilisation contre la tentative de censure de la direction, sa rédaction entend bien conserver son indépendance.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 31 mars 2006 11:39

    et même que certains papiers sont repris par Yahoo Actualités ! mais on touche pas un radis... Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès