Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Quand l’aile gauche de Canal plus rejoint les « merdias (...)

Quand l’aile gauche de Canal plus rejoint les « merdias »

JPEG Je me suis toujours demandé comment une chaine de télévision, privée et bourgeoise, pouvait passer au travers de la censure, alors qu’elle fait grincer les dents de tous les gens de pouvoir.
Déjà, dès le début, je voyais un anachronisme entre la bourgeoisie de cette chaïne, et l’engagement clairement à gauche qu’elle voulait afficher.
Je crois que j’ai trouvé ma réponse : la propagande post-séductrice ! On se crée une réputation de rebelle, puis une fois un large public conquis par les messages humoristiques rassembleurs, on dérive discrètement vers la diffusion de la pensée unique.

Le petit journal de Yann Barthès, ou comment passer de l'humour au sérieux ... GRAVE ... très grave !

31 janvier (pré-Russie) :

6 février (Russie) :

19 février (Ukraine) :

19 février aussi , quelle fructueuse journée (Vénézuela) :

21 février (Caracas / Vénézuela) :

Avant, le 23 janvier, il y avait eu un reportage en Thaïlande, toujours avec le même gars, où il demandait à des manifestants "c'est de l'activisme politique ou du journalisme que vous faites là ?" (l'hopital se foutant gravement de la charité, le collectif Chien Gué lui retourne la question) :

 


Yann Barthés :

Yann Barthès (né le 9 octobre 1974 à Chambéry) est un journaliste, animateur et producteur français de télévision. Il anime Le Petit Journal sur Canal+ depuis sa création en 2004.
Natif de Chambéry, Yann Barthès était élève au collège Jean Mermoz à Barby, puis au lycée Vaugelas. Après son baccalauréat littéraire, il poursuit ses études à l'université de Savoie où il est étudiant en DEUG d'anglais1. Finalement, il s'oriente vers le journalisme en intégrant pendant trois ans, de 1995 à 1998, l'Institut des sciences de l'information et de la communication (ISIC), IUP de l'université Bordeaux III[réf. nécessaire].
En 1998, il est stagiaire au service communication de Canal+, chargé des revues de presse. En 2002, il s'occupe des invités de + Clair, une émission hebdomadaire consacrée aux médias, sur la même chaîne, présentée par Daphné Roulier2.
En 2004, il rejoint Michel Denisot dans Le Grand Journal de Canal+, pour présenter chaque soir les rubriques du Petit Journal People et du Petit Journal Actu, où il présente sa vision critique et humoristique de l'actualité tout d'abord en voix off, puis sur le plateau de l'émission à partir du 3 septembre 2007. À partir de septembre 2010, le Petit journal People disparaît, pour rallonger le temps du Petit Journal Actu qui devient le Petit Journal. L'émission est alors diffusée en fin de première partie du Grand Journal à 19 h 45, du lundi au jeudi. À cette époque, quatorze personnes travaillent à la conception et à la réalisation de cette séquence, du reportage au montage3.
Depuis la rentrée 2011, Le Petit Journal a basculé du format rubrique au format émission (en dehors du Grand Journal), ce qui permet à Yann Barthès de recevoir les chroniqueurs (à partir de 2013, Martin Weil, Maxime Musqua et Ophélie Meunier) et un invité. À partir du 28 août 2011, l'émission est diffusée du lundi au vendredi à 20 h 05 (coupant ainsi le Grand Journal, juste après Les Guignols). Depuis le 26 août 2013, pour éviter la coupure du Grand Journal, le Petit Journal est désormais diffusé les mêmes jours à 20 h 25 (à noter que cet horaire a été adopté lorsque le Grand Journal était à Cannes).
Yann Barthès a remporté le prix du meilleur journaliste au trophée des jeunes talents de l'année 20094.
Il crée, en 2011, la société de production Bangumi, en collaboration avec le producteur éditorial du Grand Journal, Laurent Bon. Cette société produit Le Petit Journal indépendamment de KM Production, société créée par Renaud Le Van Kim et Michel Denisot5. La nouvelle formule de 18 minutes est lancée en septembre 2011. Elle est dorénavant diffusée du lundi au vendredi. Le 31 août 2011, la marionnette du présentateur faisait sa première apparition dans Les Guignols de l'info.
En 2012, il apparaît dans le court métrage Arthur Flèche6 de Samuel Hercule produit par Sombrero Films, proposé lors de la nouvelle saison des « Programmes courts » de Canal+, dans la catégorie « Écrire pour »7. Le 19 mars 2012, il apparait dans un épisode de la mini-série Bref8. Depuis septembre 2012, l'animateur produit l'émission Le Supplément9, réunissant humoristes, journalistes et personnalités le tout sur un ton satirique et décalé10 présentée par Maïtena Biraben chaque week-end à 12 h 45 sur Canal+.

 Martin Weill

Martin Weill, envoyé spécial pour Le Petit Journal de Yann Barthès diffusé du lundi au vendredi à 20h05 en clair sur Canal+ . Il se rend chaque semaine dans une nouvelle ville : un plongeon au coeur de l'actu !
Martin Weill, Journaliste-Reporter pour Le Petit Journal de Yann Barthès diffusé du lundi au vendredi à 20h05 sur en clair Canal+
Né à Paris le 11 avril 1987, Martin Weill est un jeune journaliste français. Après avoir fait des études à Science Po Bordeaux et à l'université de Cardiff (Pays de Galles), Martin Weill est sorti diplômé de l'Ecole Supérieur de Journalisme de Lille.
Le jeune homme, âgée de 26 ans, a débuté sa carrière chez TF1 avec des reportages pour les jt de 13H et 20H , puis en septembre 2012 il intègre l’équipe du Supplément présenté par Maïtena Biraben en tant que reporter .
Le 26 août 2013 il rejoint LE PETIT JOURNAL de Yann Barthès dans lequel il est « l’envoyé spécial ». Chaque semaine il se rend dans une ville du monde, au cœur de l’actualité. Pour sa première télévision, Martin Weill était en reportage au Mali, mais il s'est également rendu à Washington et en Russie, de quoi faire rêver un bon nombre de journalistes en herbe !
 


Barthès et Weill, vous qui critiquez ouvertement ces pays que vous ne connaissez pas, au moyen de reportages totalement à charge. J’affirme « à charge », car vous filmez un état des lieux, réel, certes, mais d’un abord choisi, déjà ! N’importe quel partisan de Chavez, Poutine ou anti-européen d’Ukraine, pourrait vous faire filmer l’opposé extrême du votre.
Vos reportages sont certes intéressants, car pris sur le vif, donc concrets, mais ils n’ont aucune valeur, s’ils ne sont pas suivis d’un débat sur le sujet. Car, relater les faits c’est bien, mais en chercher les causes et les responsables, c’est beaucoup plus intelligent. Et pour ne parler que du Vénézuela, constater les pénuries, en sous-entendant qu’elles sont la faute de l’état, c’est gravement cacher que ce sont plutôt des embargos non officialisés, de la part des pays producteurs étrangers qui en sont les vrais responsables. La comparaison (involontaire) avec Cuba, faite par une manifestante bourgeoise dans le reportage, en est révélatrice…

Messieurs Barthès et Weill, avant de vous la jouer grand média, avec des reporters sur le terrain, pour au final reproduire la même propagande que les médias desquels vous vous démarquiez encore un peu, auparavant, il serait peut-être bon de vous demander si, dans un autre pays, celui là justement qui est responsable de tout ce que vous observez :
-Manning, en prison à vie
-Assange planqué à vie
-Snowden exilé à vie
Et les trois, condamnés par une grande démocratie, celle que vous soutenez en accablant les pays qui les indisposent, méritent vraiment leurs sanctions ?
Et vous, si le KGB venait vous harceler, parce que comme eux, vous avez (cru) informé avec VOTRE vérité ?

Barthès, tu aurais du rester dans l’humour et la dérision, le VRAI journalisme révelle ta corruption et tes parties pris ; dommage, tu me faisais bien rire avant.
Et toi Weill, tu palpites sur tes grandes missions journalistiques dans tous les coins de la planète. Je suppose qu’on te paye très très bien pour ces prises de risque, surtout qu’à ton jeune âge, à peine sorti de l’école, tu dois faire parti des chanceux privilégiés.
Mais j’espère que tu vas te ressaisir, et te rendre compte, à quel point tes reportages, totalement non objectifs, qui sont regardés par des gens qui croient, comme depuis des années, regarder une info, non alignée, sont néfastes à la planète, et cautionnent de trop la pensée unique.
Je suis hyper-réactif, et je l’ai vu dès ton arrivée dans le petit journal : tu es un danger pour le bipartisme indispensable pour éviter les totalitarismes, qu’ils soient politiques, colonialistes ou financiers. Malheureusement, les « moins réactifs » ne semblent pas encore réagir comme moi. Et je ne parle même pas de ceux qui ne connaissent rien de rien (allez, je dirais 80 à 90 %) des français, à la politique des pays où tu vas t’infiltrer pour ta bonne parole.
Et si tu devenais partial, ou au moins équitable : un reportage au sein de la CIA, du NSA, de la prison de Guantanamo …
Ha bon, ça serait trop difficile ? Alors où sont les vraies dictatures ? Celles où tu peux aller faire le fanfaron dans la rue, ou celles où tu n’oserais même pas aller ?

Tu commences superbien ta carrière, toi …

Et Tuzla ? Où la jeunesse manifeste contre les dégats de la privatisation ? Yann, envoie vite Martin ! (La face cachée de l'info : les révoltes populaires en Bosnie)

Pauvres médias français ...

L'article avec les vidéos intégrées, chez lui : Quand l'aile gauche de Canal plus rejoint les "merdias"

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


    • jmdest62 jmdest62 26 février 2014 19:32

      c’est quoi canal + ?


    • franck milo franck milo 27 février 2014 18:06

      c’est une moumoute ??
      Je pensais que c’était un hamster mort !
      Lui aussi c’est « une merde intégrale »...


    • unandeja 26 février 2014 10:12

      Un bien grand honneur de faire un article sur lui....et encore plus d’oser l’appeler journaliste....si le petit journal a pu avoir un intéret jadis....hé bien c’était il y a très longtemps...


      • rocla+ rocla+ 26 février 2014 10:12

        Se méfier de tous les donneurs le leçons .


        Sur n’ importe quel canal d’ infos . 

        La vérité n’ est pas ma même pour un Russe un Népalais 
        un Inuit ou un pas beau bobo Parisien .

        • Txotxock Txotxock 26 février 2014 10:27

          « …et l’engagement clairement à gauche qu’elle voulait afficher. »

          Quelle naïveté !


          • bleck 26 février 2014 10:28

             Je ne connais pas ce Barthés ; mais ne suis pas étonné du constat de l’auteur

            J’ai été abonné à C+ à ses tous débuts ; j’ai vu l’évolution négative sur les 15 années qui ont suivies : cela a été la croix et la bannière pour me désabonner

            Il m’a fallut 2 ans pour pouvoir enfin le faire ; ce n’était jamais le bon moment ni le bon instant

            Quand j’y suis enfin parvenu ; je n’ai plus regardé cette chaine , de peur que par le fait de la regarder ( en clair) cela me réabonne


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 février 2014 23:54

              Donc en fait cela te démange de le faire, car tu sais qu’ils passent des trucs qui t’intéressent mais comme tu as une posture idéologique, tu t’en empêches.




            • rocla+ rocla+ 26 février 2014 10:45

              Salut Calmos , 


              Pour pas te faire attraper au réabonnement tu peux regarder cette 
              chaine en mettant la main sur les yeux en écartant les doigts .

              Ils peuvent pas le voir depuis là-bas … smiley

              • bleck 26 février 2014 11:41

                Salut Cap’taine

                La forme ?

                La chépe ?

                Je ne regarde plus que Bein-sport pour le PSG : pour le reste je ne regarde plus rien

                On sent que tout est sous contrôle depuis 2 ans

                J’ai essayé les JO de Pékin mais dés que j’ai vu la tronche à chier de la Fourneyron y débiter ses conneries ; j’ai fini de les regarder

                ILS sont partout ; sauf ou il faut qu’ils soient : au boulot

                Y en même un qui fait du scooter aux aurores au lieu de bosser

                Scooter et bouffe :

                https://www.google.com/search?q=Hollande+mange+au+salon+de+l%27agriculture&newwindow=1&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=C8QNU67xPIeO0AX09oDgDw&ved=0CDEQsAQ&biw=1600&bih=726

                L’aurait pu tourner dans « la grande bouffe » le joufflu

                Comment veux-tu qu’on s’en sorte avec une daube pareille ?


              • bnosec bnosec 26 février 2014 10:50

                L’auteur, comme tous les blaireaux qui regardent ou regardaient cette bouse propagandiste, ne s’émouvaient aucunement de ces méthodes « journalistiques » gerbantes quand elles servaient les causes qui lui étaient chères.

                Comme c’est drole de trainer Le Pen dans la boue, mouarf mouarf ! Ah mais non maintenant qu’on parle du Venezuela je trouve vos méthodes indignes !

                Vous les critiquez de faire du deux poids deux mesures alors que vous faites de même, c’est pathétique.

                Aussi pathétique que de voir le nombre de gens qui regardent encore ces conneries sur leur télé écran plat HDI power ultimate à 2000€ qui occupe la meilleure place du salon...


                • legrind legrind 26 février 2014 15:15

                  Comme c’est drole de trainer Le Pen dans la boue, mouarf mouarf ! Ah mais non maintenant qu’on parle du Venezuela je trouve vos méthodes indignes !

                  C’est exactement ça .

                • claude-michel claude-michel 26 février 2014 10:58

                  Canal+ est une chaine de gauche...avec des capitaux de gauche...et pour y travailler mieux vaut être de gauche.. !


                  • claude-michel claude-michel 26 février 2014 11:19

                    heu..c’est quelqu’un de haut placé dans la chaine qui me l’à dit...d’ailleurs écoeuré par ce comportement débile de la direction... !


                  • posteriori 26 février 2014 17:14

                    Oui de gauche, avec denisot l’omnipotent omniprésent qui nous chie un roman intitulé « j’aime sentir l’anus de sarkozy, et pourquoi c’est le meilleur du monde » De gauche mon cul.


                  • Furax Furax 26 février 2014 11:52

                    C’est d’une simplicité enfantine. Désabonnez vous, en masse !


                    • bleck 26 février 2014 13:14

                      @ Furax

                      Ouais....mais c’est pas facile : une fois que t’es abonné chez eux c’est comme les morpions : pour s’en débarrasser c’est la croix et la bannière

                      Encore que pour les morpions en se rasant ça va plus vite ( je parle en connaissance de cause : souvenir de jeunesse )


                      • Furax Furax 26 février 2014 13:51

                        @Blck
                        Je sais, suis passé par là smiley


                      • Montdragon Montdragon 26 février 2014 13:37

                        Revoyez une vidéo de Soral, analyse claire de Canal+ depuis le début en 1984, ça date pas d’hier.
                        Chaine ultrasio.niste en réalité, antiarabes, antipauvres, antipatriote etc...


                        • Freiheit 26 février 2014 14:33

                          Canal+ est un espace où les bobos sont bien au chaud entre eux. Ils ont un cerveau pour tous. Ce sont des répliquants parfaitement interchangeables. Ils ont les termes de « nation » et de « peuple » en horreur. Cette France cocardière et frileuse, cette France qui souffre perturbe leurs petits égoïsmes de saltimbanques bien payés. Alors ils en rajoutent. Ils se présentent comme des humanistes, et font l’apologie permanente de la « diversité », du « sans-frontièrisme », du « sans-papièrisme » (merçi Chevènement). Le peuple s’il n’est pas noir, beur ou clandestin ne les intéresse pas. Ils ont une sainte trouille du FN et la mauvaise foi pour détourner les électeurs de ce parti est permanente. Surtout que rien ne change, que rien ne bouge. Ils sont parfaitement heureux sur cette chaîne qui paye royalement ses guignols. C+ est une parfaite démonstration d’un média défenseur acharné d’un système qui leur convient parfaitement et qu’ils font mine d’égratigner pour nous faire croire à leur liberté de penser. Nos « Toutous de Garde » sont aux pieds. Ils veillent d’autant plus qu’ils ont un os à défendre. Voyez comme ils sont hostiles à tous les véritables contempteurs du « politiquement correct ». Dupont-Aignan, Soral, Dieudo, Meyssan....Alors là, les roquets condescendants se posent en modèles et rejettent cette France dont ils profitent et abusent. Ils s’amusent, babillent et n’en reviennent toujours pas d’être haussés au dessus du panier. Ils semblent baignés dans un bonheur bovin. Ils ne comprennent rien mais nous expliquent tout et ils sont plus acharnés que les politiques à défendre le « système ». Voir une chaine télé trouver son « cachet » en mettant en avant la médiocrité, la paresse intellectuelle, l’humour de chiottes, la mauvaise foi et une attirance certaine pour la « propagande » témoigne bien de ce mèpris dans lequel sont tenus les Français. Avouons le, ils ont su me faire rire en leur temps, jusqu’à ce que je perçoive que ce rire n’était pas « gratuit ». Sauf peut-être pour « Groland »...


                          • legrind legrind 26 février 2014 15:06

                            C’est drôle comment ces bourgeois ultra-conformistes (pléonasme), qui puent la condescendance et le mépris, petits propagandistes du Système ont réussi à se faire passer pour des personnes cools, provocateurs, impertinents..


                            • Shawford Shawford43 26 février 2014 15:55

                              C’est comme ça que tu parles des fondamentaux de ta sœur IRL, Cabron ?


                            • 65beve 26 février 2014 16:08

                              Canal+ , c’est une chaîne de gauche pour les bobos de gauche.

                              (Y’a que le film de cul et le foot qui sont pour les bonobos de droite).

                              • Shawford Shawford43 26 février 2014 16:10

                                J’adore les deux catégories entre ( ) ça pose un problème Eve ?


                              • 65beve 26 février 2014 18:57

                                @Shawford
                                Aucun problème.
                                Du moment qu’on paye, chacun trouve midi à sa porte.
                                Autrement, à l’heure du journal du si décrié Barthès, y’a Money Drop sur la 1.
                                cdlt


                              • Shawford Shawford43 26 février 2014 19:00

                                Merci Eve pour l’invitation. Si vous le voulez bien, je vous la renvoie, Takashi Murakami sera bientôt à l’honneur en France, et je serai ravi de vous convier à apprécier ses remarquables œuvres :

                                 smiley


                              • OMAR 26 février 2014 16:44

                                Omar33

                                Si Yann Barthès anime le Petit Journal, c’est parce qu’il est tout juste un petit journaliste.


                                • Nowhere Man 26 février 2014 17:27

                                  J’ai aimé le Canal de De Greef et Lescure impertinent et rock’n roll.


                                  Je déteste celui d’aujourd’hui donneur de leçon, dégoulinant de suffisance.

                                  Le traitement de l’affaire Dieudonné aussi abjecte que celui des autres merdias genre Libération m’a révulsé. De Caunes que j’estimais a basculé dans le camp des gros cons (ignoble face à l’avocat de Dieudonné).

                                  Il faut pas que je me plante : désabonnement prévu en novembre.
                                   

                                  • tomatoketchup 26 février 2014 20:05

                                    super article
                                    martin weil pur atlantiste sioniste élevé a tf1


                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 février 2014 23:57

                                      Faut pas prendre le « petit journal » pour autre chose pour ce qu’il est : un divertissement, une vision décalée des choses qu’on nous montre à 20 heures sur les autres chaînes. D’ailleurs sur les autres chaînes non plus on nous abreuve d’images brutes sans débat pendant une demi-heure, et ne je vous vois pas vous en plaindre !


                                      Maintenant, pour en savoir plus, faut aller sur les chaînes infos. C’est là qu’on lieux ces débats si demandés. Certaines sont gratuites, d’autre non, faut faire son marché, voilà tout.

                                      • crazycaze 27 février 2014 00:47

                                        Arrêtons avec le simplisme et la crédulité : Canal Plus doit sa réussite initiale à des Rousselet, Lescure et De Greef qui, bénéficiant d’un contexte socio-politique favorable, ont développé une offre médiatique répondant aux aspirations d’une part importante de la population (84 il me semble...).... 

                                         Le premier virage a été opéré quand au conseil d’administration les financiers ont pris le pouvoir et ont viré Rousselet... Après, Canal est devenu une chaîne comme les autres, une entreprise commerciale, avec ses cibles, le profilage de sa clientèle, une programmation adaptée, etc. (Remember J6M - Jean Marie Messier Moi Même Maître du Monde). Depuis, on garde un peu d’impertinence car c’est leur fond de commerce et surtout une image de marque (réduite à un Pin’s si on considère que seuls Groland - dont le déplacement d’horaire et de durée démontre la volonté de la chaîne d’en réduire la portée - et parfois les guignols, sont les garants). 

                                        De gauche, dites-vous ?... Si les trois premiers ont disparu du staff de canal, Denise lui y est resté, depuis le début, quels que soient les propriétaires financiers et les pouvoirs politiques...  Etonnant non ? Apathie, le spécialiste de l’analyse économique et de l’actualité culturelle avé l’assent, un dangereux bolchévik ? A qui appartiennent la quasi totalité des médias ? A qui rapportent-ils ? Des médias de « gauche » ?... Laissez moi rire... Le seul média qui s’en affranchit à peu près c’est Arte (faut dire que la pression de l’audimat reste contenue...)

                                         Les médias diffusent de « l’information », qui contrôle l’information, a du pouvoir. Bien des émissions de débats supposés contradictoires ne sont que des manipulations grossières, ersatz de débat démocratique, et vraie œuvre de propagande... Quand il s’agit de journalisme d’investigation, de documentaires non télécommandés, la volonté désintéressée des médias de remplir leur obligation de mieux disant culturel et d’informer les citoyens les oblige à diffuser ces programmes... entre 23h30 et 3h, et plutôt sur des chaînes payantes...

                                        Le jour où l’anarchisme fera vendre des espaces publicitaires, TF1 produira et diffusera en prme time une série sur Kropotkine, soyez-en sûrs... Le business, le pognon et la corruption s’accordent très bien avec les acteurs de toutes les formes de pouvoir...



                                        • Shawford Shawford43 27 février 2014 00:54

                                          Salut, ça va salope ? (oui je me permets cette légèreté dans le qualificatif en liaison avec nos rapports passés sur ce site et pour qualifier le culot à venir poser votre pèche ici, sortant du néant agoravoxien)


                                        • crazycaze 27 février 2014 01:03

                                          La pertinence et la profondeur de votre commentaire atteste de votre expertise en matière de néant et de production fécale... 


                                        • Shawford Shawford43 27 février 2014 01:05

                                          D’ailleurs je reviens de là où vous savez, vous ne pouviez si bien dire. 


                                          (Va falloir que je check si y’a pas une webcam pirate qui traîne dans ma chambre smiley smiley )

                                        • Denzo75018 27 février 2014 08:53

                                          Canal+ et ses animateurs ont choisi un positionnement extrême gauche par pur intérêt alors même que beaucoup gagnent au moins 120.000 € !!! Après ça vient nous donner des leçons ...


                                          • TicTac TicTac 27 février 2014 09:02

                                            Tous les travers des « journalistes » sont utiles.

                                            Personnellement, ils me permettent d’expliquer à mes enfants comment déceler la tromperie, comment repérer les charlatans et comment développer son sens critique.

                                            Et plus ça se voit, mieux c’est.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chien Guevara

Chien Guevara
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès