Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Quand le « Fig-Mag » tourne en rond dans les Cercles... du Pouvoir

Quand le « Fig-Mag » tourne en rond dans les Cercles... du Pouvoir

Walpole adore le Figaro-Magazine de Sergio (presque autant que le Journal du Dimanche du Frère Lagardère). Dans le numéro du 29 avril, les journaleux de Dassault ont enquêté sur « Les cercles et lieux de Pouvoir ».

On y parle de tout ce que Walpole avait déjà dévoilé dans ses deux articles sur le Cercle du « Siècle » (1), haut lieu de rassemblement du personnel politique, économique et… médiatique.

Walpole s’y lamentait de n’avoir jamais été convié chaque dernier mercredi du mois au siège de l’Automobile-Club de France pour une bonne bouffe. Avec son article, il s’y invite sans même solliciter la bénédiction de son chef, l’ami Denis Kessler, PDG du groupe d’assurances SCOR et ancien vice-président du MEDEF.

Le Figaro-Magazine a quand même bien picoré dans les plats de Walpole pour faire sa petite cuisine mais a oublié par exemple de mentionner dans son menu le nom du Grand Capitaine (propriétaire du Figaro)… Serge Dassault, habitué de tous ces Cercles.

Ceux qui suivent Walpole ( BiBi sur son blog) savent depuis longtemps comment s’appliquent les méthodes contemporaines de la Censure : vous parlez des Cercles du Pouvoir, vous en faites des articles à la Une, vous publiez de très jolies photos inédites pour appâter le client etc… mais c’est évidemment en en parlant d’une certaine façon que vous gommez l’essentiel.

Voyons de plus près comment l’essentiel est éludé dans cet article du Figaro-Magazine :

Exemple 1 : On s’attarde sur le Club de l’Union Interalliée, on cause de la terrasse où se presse le beau et grand Monde et on lâche avec admiration : « Il y a deux ans, c’est là que la très puissante Anne Méaux avait organisé les 20 ans d’Image 7, sa société de communication (une bonne moitié des patrons du CAC 40 figurent parmi ses clients) ». Très bien sauf qu’on oublie d’écrire qu’Anne Méaux est aussi et surtout la Papesse de la Com de… l’Elysée (de Xavier Bertrand à Rachida Dati par exemple. Pour Ségolène, Walpole n’a toujours pas de réponse) et que cette Grande Dame fit partie du Mouvement de Droite extrême Occident avec Alain Madelin et Gérard Longuet. Jolie reconversion, non ?

Exemple 2 : On publie la liste des hauts dignitaires politiques et économiques du « Siècle » mais on fait silence sur tous les membres de la Confrérie médiatique. Censure d’importance : elle empêchera le lecteur-lambda de voir tous les liens tissés entre l’Aristocratie économique (et politique) avec la Puissance médiatique et d’y discerner les solidarités qui les lient. Avec ce détour(nement), on en restera à la fascination de la Richesse et on clouera ce même lecteur à cette vision politique très « rassurante », a-politique et finalement très droitière.

Eh bien, Walpole, lui, ne va pas se taire sur cette présence des Gens de Médias et sur leur collusion avec les fleurons du Cac 40. Il en refait délicieusement l’inventaire : avec les grands du CaC 40, il a trouvé…

Emmanuel Chain (ex-journaliste à M6), Jean-Marie Colombani (journaliste Le Monde), Michèle Cotta (journaliste, ancienne directrice de France2, première femme acceptée), Franz-Olivier Giesbert, Claude Imbert (Le Point), Odile Jacob (éditrice), Denis Jeambar (directeur des éditions du Seuil), Laurent Joffrin (journaliste et directeur de publication Libération), Serge July (ancien PDG de Libération), Patrick Poivre d’Arvor, David Pujadas, Édouard de Rothschild, Marc Tessier (ancien président de France Télévisions), Alain Minc ( du Monde), Arlette Chabot, Bernard Pivot et celui qui a toujours rêver de passer la profession de journaliste à FR3 au karcher, oui, oui, Walpole vous le donne en mille… notre Chouchou.

Et pour ceux qui veulent des autographes, c’est chaque dernier mercredi du mois à 20 mètres de la Place de la Concorde.

Photo tirée du Figaro-Magazine du 29/30 avril 2010.

(1) Walpole vous conseille la lecture des 2 articles sur le « Siècle » rédigés en juillet 2008 sur le Blog à BiBi 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Leviathan Leviathan 11 mai 2010 09:54

    « Le Siècle » et l’ « IFRI » sont tous deux, des sortes de succursales du « Groupe Bilderberg » et de la « Commission Trilatérale » de David Rockefeller. On retrouve souvent les mêmes personnes à la tête de ces organisations... (Thierry de Montbrial, Edouard de Rothschild, Alain Minc, etc...)

    Ce sont des clubs maçonniques qui fonctionnent sur le principe suivant :
    - Un cercle interne, composé d’un petit nombre de personnes dirigeantes « initiées ».
    - un cercle exterieur, composé du restant du groupe (les invités) qui ne connait rien des buts réels de l’Organisation.

    Pour en savoir plus, lisez :
    - « Un état dans l’état » de Sophie Coignard.
    - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
    - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
    - « La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial » de Pierre Hillard.


    • walpole walpole 11 mai 2010 18:01

      @ Leviathan
      Merci pour ces précisions. On va s’y atteler !


    • tinga 11 mai 2010 10:29

      La secte des costards cravates, ils ont tous des costumes identiques, la suffisance se lit sur leur visage, mais la cravate trop serrée empêche une bonne irrigation du cerveau, point de diversité chez ces gens, ils façonnent le monde à leur image, ces êtres immatures adorateur du veau d’or sont un danger pour l’avenir de l’humanité, peut être qu’il y a quelque chose à faire avec la cravate...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès