Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Quand PPDA part en croisade

Quand PPDA part en croisade

On le croyait fini. Dépité. Désenchanté. On avait même peur qu’il souffre du phénomène Couderc (*). Mais il n’en est rien. Trois mois après son éviction du journal de 20 heures de TF1, Patrick Poivre d’Arvor est encore debout. Il repart à l’attaque avec véhémence. Il est partout. Dans toutes les émissions. On le voit encore plus que lorsqu’il était à l’antenne. On l’a même aperçu au journal de TF1. Un comble.

De ce "traumatisme" et de ce licenciement est né un livre, qui fait le bonheur des journalistes qui l’étudient avec une certaine jouissance. Il règle ses comptes avec Laurence Ferrari, délivrant au passage un message privé de la nouvelle star du 20 heures, avec TF1... L’occasion pour "d’Arvor" de se faire passer pour une victime. Le pouvoir politique lui est tombé dessus et principalement Nicolas Sarkozy. Le président omniprésent durant cette crise, omnipotent serait en plus le directeur des programmes de TF1 et aurait ordonné la tête du présentateur vedette sur l’autel d’une petite phrase. Poivre est sûr que c’est "le petit garçon" adressé au président qui lui aurait valu d’être viré.

Il le sentait dès l’élection. Un présage qui se vérifiera par la suite. Ce n’est pas ce que croit Bruno Masure qui critique la posture victimaire de son ancien concurrent. De plus, muni des chiffres qu’il retient par cœur, il assène à longueur d’interview la sinistre vérité : il faisait plus d’audience que Laurence Ferrari à la même époque. Il est vrai que Madame 20 heures ne connaît que des désillusions depuis sa prise de fonction. Annoncée comme la Madone de l’info, la Jeanne d’Arc des ménagères, elle déçoit. L’audience est catastrophique (elle stagne autour de 31-32 % de parts de marché) et la situation devient inquiétante.

Car, ce qui faisait la force de TF1, c’était l’énorme audience qui leur permettait d’attirer tous les hommes politiques, les stars de cinéma ou de la chanson. Or, cette puissance médiatique commence à se réduire. Le rayonnement de TF1 n’est plus à son zénith. Mais il ne faut pas jeter la pierre à Laurence Ferrari qui fait de son mieux et réussit néanmoins à attirer un public plus jeune. La baisse d’audience n’est donc pas totalement imputable à Laurence Ferrari. Car c’est un phénomène qui a débuté dès janvier 2008, avec un certain... Patrick Poivre d’Arvor. Il semble l’oublier, mais son journal connaissait une lente, mais inexorable érosion. Au point de passer sous la barre des neuf millions de téléspectateurs. La faute au feuilleton quotidien de France 3 Plus belle la vie, au Grand Journal de Canal+ et à l’irrésistible ascension de la TNT.

"PPD" fait donc preuve d’une certaine mauvaise foi évidente sur les chiffres. Certes son dernier JT a été suivi par un peu plus de dix millions de personnes, mais on n’assiste pas tous les jours au départ d’un mythe. Enfin un départ pas si définitif puisque notre journaliste préféré va revenir sur Arte, est annoncé sur M6, polémique sur RTL. Un agenda plutôt rempli pour un pseudo-chômeur. Alors cet acharnement contre la pauvre Ferrari, contre TF1 et contre Sarkozy est injuste, déplacé et dommageable pour un homme de cette envergure. Enfin, il pourra se consacrer à la littérature qu’il aime tant pour atteindre le but d’une vie : obtenir le Goncourt qui le fuit depuis quelque temps. Et pourquoi ne pas faire une biographie de Napoléon lors de son exil à Elbe ? Et ainsi revenir, comme l’Aigle, sauver la patrie télévisuelle en danger et reprendre la grande messe du 20 heures. Chiche ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 20 octobre 2008 13:42

    PPDA , presque quarante ans de carrière derrière lui (on l’oublie), a un peu de mal à accepter de ne plus être le Roy du Vingt Heures. Par le jeu du mieux-disant culturel, et de la Loi sur la Limite d’âge, qui permet (ailleurs qu’à la télé) de licencier les cadres à 45 ans vu qu’ils ne savent plus s’adapter, il se retrouve à 60 ans à la retraite comme un vulgaire salarié. Astre solaire, il devient pépé-cassoulet. Quel outrage. Aussitôt, il déchire sa chemise et exhibe son poitrail dans Paris-Match, et décide de faire regretter son employeur en apparaissant partout. Et puis attention, le Goucourt n’a qu’à bien se tenir, c’est qu’en plus, PPD est un Grand Ecrivain. Et puis, oh lala, avec Madame Chirac et la Fondation Pour l’Adolescence et Contre l’Anorexie, la Maison de Solenn, vous allez voir ce que vous allez voir, on devrait avoir honte de martyriser un saint homme, qui lui, a tant souffert dans sa chair (photo, SVP), tellement qu’il en a fait un livre.

    L’ennui, c’est que la vie de PPDA, qui se faisait je ne sais pas combien de millions d’euros par an à chuinter dans le poste, à part les medias, personne ne s’y intéresse. En fait, même, tout le monde s’en fout, on est plus occupés à surveiller le prix du gasoil et des légumes.

    Et moi personnellement, cet étalage, je trouve ça assez indécent. Alors le mieux, c’est de ne pas en parler.


    • Pourquoi ??? 21 octobre 2008 10:05

      A PPD : on n’est jamais si bien trahi que par les siens...

      Vous n’êtes pas le premier dont Sarko 1er mord la main qui l’a nourri


      • morice morice 21 octobre 2008 11:31

         Ouh là ce matin Agoravox s’est réveillé religieux : Sœur Emmanuelle béatifiée, PPDA en Croisade et DSK... en enfer ?


        • TSS 21 octobre 2008 11:45

          ppda,on croyait en être debarrassé ...ah ! mais non,viré par la porte il revient par la fenètre :RTL,Arte et même

          TF1.


          • TSS 21 octobre 2008 11:51

            l’ homme qui avait fait l’interwiew de F.Castro (de celebre memoire) après avoir flagorné et leché tous les

            puissants veut maintenant se faire passer pour un rebelle contestataire.. !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès