Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Qui veut la peau de Jean-Pierre Elkabbach ?

Qui veut la peau de Jean-Pierre Elkabbach ?

Les temps sont durs pour celui qui, pendant longtemps, a été l’un des piliers journalistiques du paysage audiovisuel français ! L’annonce de la (fausse !) mort de Pascal Sevran sur son antenne le 21 avril est à l’origine d’un déchaînement assez inhabituel dans la profession.

Celui qui, paradoxalement, venait de créer un comité d’éthique à Europe 1 pour contrôler les fausses rumeurs qui circulent sur Internet, fait en effet les frais de son empressement journalistique : on n’exige pas impunément de sa rédaction qu’elle annonce la mort d’un vivant, fût-il Pascal Sevran !

  • Ses collaborateurs le lâchent

Pour se couvrir, le président d’Europe 1 avait initialement parlé d’une « erreur collective » impliquant la rédaction de la radio. Ce qui a, on le comprend, profondément agacé la Société des rédacteurs d’Europe 1 qui s’est exprimée en ces termes dans un communiqué du 22 avril dernier :

Il apparaît que lui seul a été le donneur d’ordre. Il a transmis l’information et ordonné qu’on la diffuse [...] La Société des rédacteurs exprime sa solidarité avec les journalistes qui étaient en première ligne au moment de l’annonce. Elle apporte son soutien à ceux sur lesquels le président d’Europe 1 a tenté de se défausser.

  • Ses confrères le raillent

Déjà régulièrement raillé depuis les élections présidentielles, où sa proximité avec Jean-Luc Lagardère, propriétaire d’Europe 1 et proche de Sarkozy, lui valait quelques critiques de la part de ses confrères, Elkabbach a fait l’objet d’une caricature assez sévère de Plantu (voir ci-contre et cliquez pour agrandir) en une du Monde (édition du mardi 29 avril).
Elkabbach se saisissait de son droit de réponse aujourd’hui dans Le Monde :

J’aime la caricature parce qu’elle est une incarnation de la liberté (...). Mais là, après avoir découvert le dessin de Plantu à la une du Monde, je dis non. Moi, assimilé - puis identifié - à Oussama Ben Laden, à un chef terroriste, à un assassin, au responsable de tant d’attentats, de morts, de souffrances ? Non, vraiment, non. Je suis choqué. Je suis indigné, je suis révulsé ! Ce n’est pas un raccourci, c’est un court-circuit - aux relents d’ailleurs bien ambigus. Ce n’est pas une caricature, c’est une calomnie. Ce n’est pas une injustice ; c’est une insulte. Je ne l’accepte pas !

  • Le CSA veut l’interroger

Et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel en rajoute une couche en demandant à l’intéressé de s’expliquer sur cette malheureuse affaire. Convoqué le 6 mai prochain, Elkabbach a précisé qu’il avait :

envie d’être entendu pour expliquer une fois pour toutes l’affaire Pascal Sevran et son environnement.
  • Sa direction restera-t-elle longtemps de marbre ?
Mais Elkabbach n’ira pas tout seul à cet entretien avec le CSA puisque Didier Quillot (le président du directoire de Lagardère Active), sera également auditionné ! Quand on sait que les relations entre le président d’Europe 1 et ses supérieurs du Groupe Lagardère sont en ce moment quelque peu tendues en raison de résultats d’audience décevants (notamment par rapport à RTL), on peut se demander si le patron d’Europe 1 restera longtemps dans les petits papiers de Jean-Luc Lagardère...

Documents joints à cet article

Qui veut la peau de Jean-Pierre Elkabbach ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 1er mai 2008 09:37

    Personnellement, je me tamponne de l’avenir d’Elkabbach. Ce type a fait son temps comme le démontre son attitude avec ses invités : arrogant comme toujours avec les faibles et obséquieux avec les puissants, fussent-ils de gauche. A la retraite, papy !


    • Grasyop 1er mai 2008 14:44

      La caricature est liée à cet évènement d’actualité.

      « Se faire baptiser "Oussama Ben Kabbach" n’est pas une honte »

      Oui mais Ben Laden est très susceptible. Pas sûr qu’il apprécie...


    • Sébastien Sébastien 1er mai 2008 10:01

      Personne ne veut la peau d’Elkabbach. Vouloir qu’il reponde de ses actes est quand meme la moindre des choses. Je ne vois pas pourquoi il serait exempt de toute critique parce que c’est Elkabbach. Je sais bien qu’il a une tete qui ne passe pas les portes mais quand meme.

      Cela dit le dessin de Plantu n’est pas terrible. Il faut quand meme garder raison.


      • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 1er mai 2008 11:40

        Il avait déjà anticipé sur l’histoire ce pauvre Georges Marchais !

        - "Taisez vous Monsieur Alkabbach" !


        • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 1er mai 2008 11:52

          Va a fatti mettela in qualchi loghu testa di cazzu !


        • del Toro Kabyle d’Espagne 1er mai 2008 12:53

          Elkabbach est d’une rare inculture : il suffit de le voir sur Bibliothèque Médicis.

          Quant à Sevran, peut-être qu’il a été ranimé par "la bite des Noirs", instrument vaudou, comme tout le monde le sait, parfois en usage pour les morts cérébrales ...


          • ZEN ZEN 1er mai 2008 13:07

            Taisez-vous Elkabbach !...


            • sisyphe sisyphe 1er mai 2008 15:21

              Elkabbach sera-t-il sanctionné par son comité d’éthique ? Et toc !


              • Philou017 Philou017 1er mai 2008 15:24

                Elkabach est sans doute un des journalistes le plus soumis aux pouvoirs en place, et ce depuis longtemps. Il a constamment servi la soupe à ses invités, se contentant de questions relativement consensuelles sous une apparence d’impertinence.

                Mr Elkabach est aujourd’hui directeur de la Chaine Parlementaire, ce qui en dit long sur sa proximité avec les politiques. Le prototype du journaliste "indépendant" en fait au service du systeme.

                Par ailleurs, j’ai toujours détesté sa tendance à se faire mousser, en posant des questions sans fin où il étale son "savoir", ce qui fait qu’on a parfois l’impression qu’il parle plus que ses invités. L’anti-these d’un vrai journaliste, dont le role est d’exposer les faits et d’interroger avec pertinence , et non pas d’avancer constamment sa propre vision des choses. Les positions qu’il occupe aujourd’hui sont significatives de l’état des médias Français aujourd’hui.

                A ce propos, concernant les girondins, un débat "11 Septembre - la Faillite des médias" aura lieu Pendant le Forum Social de Bègles, samedi 3 Mai à 16h30.

                911bordeaux.blogspot.com/

                 

                 


                • Sébastien Sébastien 1er mai 2008 15:37

                  C’est quoi le rapport entre le forum social et le 9/11 ?


                • Philou017 Philou017 1er mai 2008 21:16

                  Le forum social, c’est le moment de parler de toutes les impostures qui gouvernent notre monde : OGM, libéralisme, guerres pour le pétrole, agriculture intensive, consommation forcenée, manipulation par les médias et bien sur les complots contre les peuples.


                • Sébastien Sébastien 2 mai 2008 09:06

                  Sympa le programme !

                  Au moins on sait ou seront tous les paranos de Gironde le 3 mai...


                • Lairderien 1er mai 2008 22:50

                  La vrai question est que font encore ces types comme Elkabbach ou Mougeotte par exemple à des postes juteux, auxquels ils s’accrochent dédespérément au détriments d’autres personnes ?

                  Alors qu’ils ont largement dépassés la date de péremption et devrait ’’jouir de leurs confortables retraites !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mehdi

Mehdi

26 ans !


Voir ses articles







Palmarès