Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Redevance TV : un parfum d’entourloupe ?

Redevance TV : un parfum d’entourloupe ?

Les contribuables qui viennent de recevoir leur taxe d’habitation se sont rués dans les centres des Impôts pour demander des explications sur l’apparition du prélèvement de la redevance TV, précédemment envoyée aux contribuables de façon distincte et, pour la première fois cette année, débitée concomitamment avec la taxe d’habitation.


Deux raisons à cette réaction d’humeur, outre le traditionnel refus du changement en France : tout d’abord, dans une période déjà assez difficile financièrement, du fait des prélèvements de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, toute augmentation de ces prélèvements est toujours perçue désagréablement. D’autant plus que, cette année, la folie dépensière des nouveaux conseils régionaux était déjà venue saler une note qui ne cesse de monter au fil des transferts de responsabilités vers les régions non compensés par la baisse du budget de l’État.

La deuxième est que les deux taxes, habitation et redevance TV, ont des périodes différentes d’application . La taxe d’habitation correspond à l’année civile, alors que la redevance TV se prélève sur la base d’une année pleine à partir de l’achat de votre premier téléviseur, qui a déclenché cette redevance. Si donc, par hasard, votre date anniversaire d’achat initial a été septembre, par exemple, vous allez payer la redevance avec quasiment une année d’anticipation. Si c’est avril ou mai, vous l’avez déjà payée, et vous la repayez maintenant pour l’année suivante.

Les Impôts nous assurent que ces deux périodes différentes ont bien été prises en compte, mais il est toujours possible que, avec l’usure du temps, et de la vigilance du contribuable, l’État puisse un jour harmoniser ces dates d’établissement sur celle qui le favorise. Vigilance donc, pour les années à venir.

Ceci me permet de reposer une question que j’ai déjà soulevée en plusieurs occasions. Que fait l’État, c’est-à-dire nous-mêmes, dans la diffusion de chaînes de télévision, alors qu’il est possible d’avoir accès gratuitement à TF1, et que la différence entre service public et télévision privée n’est pas évidente ? Monsieur de Carolis semble vouloir ré-instituer un véritable service public qui se différencie de la télévision plus commerciale de TF1, et puisse justifier cette taxe, mais il découvre à cette occasion que notre redevance a plutôt servi à financer une certaine gabegie de la gestion de ces chaînes, et les salaires pharamineux de certains présentateurs, qu’à renforcer la qualité des programmes.

Espérons qu’un jour, l’État aura le courage de revoir ses missions, et de nous dire si la diffusion télévisuelle demeure encore une responsabilité régalienne de l’État. Le souci du contrôle de l’information, qui était à l’origine de cette tutelle, a disparu depuis longtemps, et la fabrication coûteuse des programmes est passée aux sociétés de production de nos présentateurs, qui en ont profité pour globaliser - à leur avantage- coûts de production et rémunérations de leurs prestations personnelles. Alors ?

Enfin, dans un pays de liberté, pourquoi est-on obligé de payer une redevance pour des chaînes que certains ne regardent peut-être jamais ? Vive la liberté de choisir, et de payer le bouquet de chaînes que l’on souhaite, et exclusivement celui-là !


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Emmanuel (---.---.13.183) 24 octobre 2005 17:03

    La redevance télé est aussi une redevance audio, puisque son nom complet est la redevance audiovisuelle. Après un petit tour sur le site du gouvernement la redevance sert donc à : « financer les organismes publics de télévision et de radiodiffusion (France Télévisions, Arte-France, Radio France, RFO, RFI, Institut national de l’audiovisuel). » Si les derniers cités (Arte-France, Radio France, RFO, RFI....) n’étaient pas financés par l’ensemble des français (oui d’accord pas une majorité) je me demande bien de quoi serait fait les informations, les émissions radiodiffusées et toutes les stations locales des grandes villes telles que FIP ou FIB... Tout le monde grogne mais peu de personnes applaudissent lorsque dans les bouchons chacun peut écouter des émissions de qualité !!!


    • Sylvio (---.---.238.45) 24 octobre 2005 20:35

      La taxe finance peut-être les radios mais au moins là on est pas obligé de payé quand on a un récepteur fm.

      Emission de qualité c’est discutable... Enfin c’est vrai que c’est mieux que les 2 chaînes privés concurrentes M6 et surtout TF1 (Canal+ « en clair » ou non reste une très bonne chaîne même si elle est privée).

      Enfin même si ça sert à ça, cela ne règle pas 2 problèmes soulevés par l’auteur :
      - L’obligation de payé la taxe dès qu’on achète une TV même si on ne regarde jamais les chaînes concernés (ou un ordinateur multimédia équipé d’un tuner tv, ils ont changés la taxe pour ça) que ce soit pour regarder un bouquet payant ou des dvd.
      - Les chaînes publiques qui financent de grosse société de production privée et des présentateurs avec des salaires faramineux.


      • michel Lerma (---.---.63.52) 24 octobre 2005 22:17

        Tout d’abord,il convient d’informer que cette « grande réforme » a été entreprise par Nicolas Sarkozy à l’époque Ministre de l’Economie.

        Nous pouvons constater chaque jour dans les perceptions des centres des impôts de la très grandes popularités auprès du citoyen de base,de cet homme politique,réformateur dont le monde nous envie.

        Personnellement,mes parents (personnes agées,retraités et handicapés) vont payer cette année la redevance télé et la taxe d’habitation !

        Et vous ??? ,lançons un sondage express ici

        FORT !!!!!!! NICOLAS SARKOZY

        salo de vieux,pourquoi ils sont pas mort pendant l’été 2003 ,ça coute de l’argent les vieux ! et bien grace à Nicolas Sarkozy,maintenant ça doit en rapporter .

        Ca vous apprendra,circuler y a rien à voir !

        Voila en clair ,comment on en vient à laisser la démagogie au pouvoir.

        Le même principe à été mis en application avec les PV

        Pas de contestation possible sans payer

        La même logique,du mépris profond du citoyen qui n’a rien à dire,mais qui doit payer d’abord et attendre l’an 4000 que l’Etat reconnaisse son erreur.

        Au lieu de supprimer cette taxe de redevance TV qui n’enrichi que des animateurs producteurs et personalités de la jetset qui vont toujours venir nous vendre leur bouquin ou autres.

        Franchement ,il convient d’avoir une vrai politique de rupture avec ce discours démago qui nous parle de service public ,alors que ça ressemble à du privée mais financé avec l’argent du contribuable !

        Oui à la suppression de la redevance TV Oui à une autre forme de financement Oui à la transparence des salaires et de la masse salariale des « chaines public »

        Je ne dénigre pas que l’Etat doit soutenir des chaines de qualité comme la 5 ou ARTE,mais pas avec des taxes comme la redevance TV

        Voila ma contribution au débat républicain ,qui n’existe pas encore au parti socialiste et qu’on attend d’un grand parti


        • Aramys (---.---.250.90) 24 octobre 2005 23:34

          Eteignez votre télé, vendez-la et arrêtez ainsi de payer cette foutue redevance ! Y a tellement d’autres choses bien plus intelligentes et enrichissantes à faire. Je ne comprends pas que les français, qui râlent contre la redevance et qui (selon des sondages récents) trouvent que les programmes sont nuls, continuent d’allumer le poste tous les soirs. Quand je pense en plus à ce cher monsieur Le Lay (pour n’en citer qu’un) qui produit de la télé-poubelle au kilomètre pour abrutir le peuple, télé qu’il ne supporterait pas lui-même de regarder une seule seconde, j’ai envie de hurler. Il doit être complètement schizo c’t homme là ! Je ne regarde quasiment plus la télé depuis 1997, et vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est libérateur. J’ai redécouvert la radio, un peu de presse écrite, le web, etc... Essayez, vous verrez, on peut vivre sans télé. Bon évidemment, quand je vois les couvertures des magazines TV à la caisse du supermarché, je ne connais pas une seule des bimbos qui y exhibent leurs « charmes » mais après tout, qu’est ce que j’en ai à battre ?!


          • (---.---.70.150) 25 octobre 2005 06:35

            Cher Monsieur,

            Si vos parents qui, bien que retraités et handicapés, vont néanmoins payer la redevance et la taxe d’habitation, c’est soit qu’ils dépassent le plafond de revenus minimum pour en être éxonérés, soit que les personnes qui habitent sous le même toit (et dont les revenus tentrent en compte pour le calcul du revenu fiscal de référence) font tomber une possible éxonération.


            • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 27 octobre 2005 10:15

              Apparemment des informations fausses circulent sur ce sujet

              voir Hoaxbuster


              • (---.---.24.57) 29 octobre 2005 01:45

                Vous n’aimez pas la télé ? N’en n’achetez pas, comme le dit plus haut Aramys !
                Vous souhaitez cependant regarder des vidéos ? Vous ne vous acquitterez pas de la redevance si votre téléviseur ne possède pas de moyen de recevoir les chaînes de télévision (détunerisation) :

                « Ne sont pas soumis à la redevance les téléviseurs détenus pour la réception de signaux autres que ceux émis par les chaînes de télévision.  »
                source : FAQ du site de l’administration fiscale

                En outre, contrairement à ce qui a été dit par Sylvio :

                « les micro-ordinateurs munis d’une carte télévision permettant la réception de la télévision ne sont pas taxables. »
                source : Bulletin officiel des impôts n° 115 (5 juillet 2005), page 8

                Je ne pense pas cependant que ce soit une attitude citoyenne et responsable : pourquoi cette manie récurrente de toujours vouloir échapper à la solidarité nationale ? Le discours tenu est, en résumé : « Je ne regarde pas le service public, alors je ne veux pas le financer. »
                À ce compte là, les piétons ne devraient pas contribuer à la construction des routes, et les automobilistes à celle des transports en commun. Or pour qu’une infrastructure de transports puisse fonctionner correctement, il faut un juste équilibre entre les deux. Donc leur financement est dans l’intérêt de tous, au même titre que des programmes culturels non soumis à l’économie capitaliste et à son diktat de l’audimat, quand bien même on ne les regarderait pas.

                Car s’il y a effectivement sur le service public quelques programmes qui ne semblent pas mériter d’être financés par la redevance — je pense en particulier à des émissions telles que Ça se discute ou On ne peut pas plaire à tout le monde — on y trouve incontestablement, et en majorité, de très bons programmes par ailleurs.
                Or n’oublions pas que sans la redevance ces derniers n’existeraient pas ; exit tout ce qui ne fait pas d’audience : Radio France Culture, Arte, France5, la plupart des programmes de France3 ; exit les jeux de lettres (que j’apprécie beaucoup), les documentaires culturels, les programmes régionaux et outre-mer, l’information mesurée qui ne cherche pas le sensationnel, etc. etc. Le service public est le dernier bastion à ne pas céder à la tentation de la télé-réalité (même si on s’en rapproche de plus en plus avec les productions de Reservoir Prod).

                C’est finalement le même problème que pour l’assurance maladie : je ne suis jamais malade ; dois-je payer ma cotisation ? Et je ne parle même pas des indemnités pour les retraités ou les chômeurs, puisqu’elles sont précisément payées par ceux qui n’en bénéficient pas (les actifs).

                Par ailleurs, en suivant votre logique, on pourrait soutenir que le contribuable n’a pas à financer l’entretien des monuments historiques s’il ne les visite pas. Ils font pourtant partie de la mémoire universelle de l’Humanité, et il est normal que tout le monde contribue à sa conservation.
                Or la redevance subventionne également l’INA qui a grand besoin d’argent pour numériser des bandes vieillissantes et menacées d’être irréversiblement endommagées par les années. Si ça ce n’est pas un patrimoine commun qui mérite d’être sauvegardé pour les générations à venir...

                C’est pourquoi j’estime que dans l’intérêt collectif, tous les contribuables français devraient s’acquitter de la redevance audiovisuelle, qu’ils aient choisi ou non de profiter de la télévision et de la radio.

                Je pense cependant que comme les autres impôts directs, elle devrait être calculée sur la base des revenus, et non à un montant fixe qui me semble assez peu équitable.
                Le service public aurait également grand besoin, il est vrai, de se dispenser des services de sociétés de production privées. Et de supprimer de ses grilles le voyeurisme malsain à la Delarue.
                Mais c’est un autre débat, et je trouve un peu trop facile de l’invoquer pour remettre en question la légitimité de la redevance. Ce sont des arguments dignes de Pernault à Combien ça coûte ?, du style : les impôts servent à construire des rond-points inutiles, supprimons les impôts.


                • proxy (---.---.34.93) 29 octobre 2005 09:49

                  Bjr, Non pas supprimer les impôts mais rendre obligatoire une gestion réelle et saine par des organismes de contrôles tenus par des associations de consommateurs ayant un pouvoir de condamnation.

                  Quand les hommes politiques et autres gouvernants seront reponsables de leurs actes abusifs, dépensiers et inadaptés pour la communauté avec restitution à la clef des sommes percues du contribuable, les impôts auront un réel sens pour la collectivité !

                  Même le simple usager-contribuable sait qu’en possèdant 50 € dans ses poches, il ne va pas comme tout politocard en dépenser 60 €.

                  C’est ce que font à outrance Chie-raque et ses sbires... comme l’ont fait leurs prédécesseurs.

                  De plus en lisant certaines opinions de Français, je m’aperçois que le parfum de délation de la 2ème Guerre n’est pas si loin que ça...

                  De plus si les Français protestent c’est aussi l’élevation disproportionnée des impôts fonciers et locaux alors qu’en revanche retraites et salaires n’ont point bougé.

                  Ca sera tout pour aujourd’hui ;) @+


                  • caderange (---.---.71.89) 30 octobre 2005 10:35

                    Reponse de CaDerange : Il ne s’agit pas de refuser à toute force de payer les services de l’Etat, il s’agit d’abord de savoir si l’Etat a pour mission de fournir ce genre de services et de manière plus générale de se reposer la question des activités de l’Etat, de ce qui est de sa responsabilité régalienne ou non. Car l’Etat a empilé depuis 1945, sans doute pour de bonnes raisons à l’époque, des activités diverses sans jamais en remettre en cause la légitimité.

                    Or, la première raison de la création d’une radio et télé publique suivie de l’institution de la redevance télé/audio était quand même le désir des gouvernements de controller l’information, ce qui n’est pas une motivation particulièrement noble. Il faut bien reconnaitre que de nos jours ce n’est plus vraiment le cas et que la Télé d’aujourd’hui est plutôt d’un systématisme antigouvernemental que de tout autre tendance. Mais la possibilité existe toujours, via ce type de financement du secteur public que le pouvoir puisse dicter à nouveau son « information » aux médias publics.

                    Par ailleurs si l’Etat coute très cher au pays, c’est à cause de l’absence, voire même du refus, de ce toilettage de ses missions dont un certain nombre pourraient être financées différemment que par l’impot. C’est ce débat que je souhaite qui s’institue car on ne peut parler de modernisation de l’administration sans se reposer la question de quelles sont les vrais missions de l’Etat ?

                    Dans le cas de l’audiovisuel, il est frappant de constater que l’Etat n’intervient pas dans la presse par exemple, que chacun est donc libre d’acheter ou non le journal et d’en choisir à son gré la couleur politique. Pourquoi cette liberté fondamentale est elle refusée au spectateur télé ?

                    Par ailleurs, si on cherche un peu quelles sont les motivations de l’Etat dans ce système audiovisuel, on s’aperçoit que certaines sont d’ordre politique, culturelle ou de prestige national(la voie de la France). Je n’ai rien contre ces motivations à conditions qi’elle soient admises comme telle et prise ne charge par le budget de l’Etat dans le Ministère approprié.Les Affaires étrangères pour RFI par exemple. Que l’on ne fasse pas comme dans le problème des intermittents du spectacle où finalement on faisait(et on fait peut être encore) payer à l’Unedic, c’est à dire à la Caisse de chomage des seuls salariés du privé, ce qui relève de la politique culturelle de la France !

                    Enfin vous citez en exemple notre participation au financement et au service public du reseau routier. Je souhaiterais que pour la télé nous ayons le meme choix que sur la route : prendre la route nationale et ne pas payer de péage, ou bien prendre l’autoroute et payer. Mais avec la redevance télé pour tous le monde, c’est l’autoroute obligatoire pour tous !


                    • caderange (---.---.71.89) 30 octobre 2005 10:41

                      Réponse de CaDerange :

                      J’ai lu ce qu’il y a sur le site Hoaxbuster sur ce sujet qui reproduit des commentaires en provenance de l’administration fiscale. Ce n’est pas en tous cas ce que vous lisez sur votre avis d’imposition où il est dit dans les pages centrales que la redevance télé est du par celui qui habite un logement avec une télévision au 1er janvier de 2005.


                      • JLG (---.---.72.62) 30 octobre 2005 11:00

                        S’agissant de « la folie dépensière des Conseils Régionaux » ... vous devriez savoir que les impôts ne concernent pas la Taxe d’habitation et très marginalement la Taxe foncière.

                        Pour ce qui me concerne, j’ai une augmentation de 7 € pour 1.500 € de taxe à payer !!!

                        Conclusion : Evitez de vous laisser aller à la facilité populiste


                        • CaDerange (---.---.71.89) 30 octobre 2005 23:32

                          Reponse de CaDerange :

                          Autant pour moi.Vous avez raison.

                          Ca ne vous autorise pas néanmoins à devenir désagréable...


                          • Argoul argoul 31 octobre 2005 10:25

                            En dehors des dérapages verbaux de certains, qui n’ajoutent rien qu’un agacement envers leurs propos, ce débat sur la redevance, les impôts, le rôle de l’Etat, les pesanteurs à remettre en cause ce qui existe quand leur motivation a disparu... est de bonne tenue. Merci à tous, c’est très intéressant à lire et différent de ce que l’on entend à la radio ou qu’on lit dans la presse. Voilà du débat citoyen dans le meilleur sens ! Pour contribuer : 1/ je n’ai pas la télé depuis 25 ans, 2/ les raisons sont celles exposées par vous (histrionnisme, voyeurisme, dramatisation inutile de l’info, bourrage de crâne, abêtissement, visées purement commerciales...), 3/ je ne paye donc pas la redevance, subsistance archaïque à mon avis (c’était pareil pour la radio auparavant) étant donné l’essor des nouveaux media électroniques, 4/ la politique culturelle de la France est louable, qu’elle soit donc financée par l’impôt global et pas par une rédevance particulière (justifiée quand seulement 10 à 20% des Français étaient équipés).


                            • un redevanceur (---.---.129.177) 4 novembre 2005 12:50

                              Bonjour a tous !!

                              La redevance TV une vraie SALOPERIE !! c’est du RACKET !« LEGAL » en tout et pour tout ! C’est une HONTE ! Je me demande ou va la FRANCE !! un pays qui regresse de jour en jour !! c tres grave !!......... Mobilisons nous pour ne pas la payer MERDE !


                              • (---.---.57.147) 15 novembre 2005 18:20

                                pourquoi y restes-tu ?


                                • (---.---.129.177) 19 novembre 2005 14:09

                                  je ne m’attendais pas mieux comme reponse ! c bien la mentalite FRENCHIES !! des BOEUFS ! restez comme ca !! pour info ! j’habite en ANGLETERRE ! la bas NO TAX ! bien mielleur gestion qu’en FRENCH !! g encore des biens in french !! ca te va ??


                                  • (---.---.142.167) 24 novembre 2005 12:52

                                    Alors, pourquoi autant de haine si tu vis en Angleterre. Tout baigne, cool


                                    • (---.---.129.177) 24 novembre 2005 17:47

                                      je crois que la lecture et vous cela fait 2 ! c’est pas de la haine vous n’avez rien compris !

                                      faut pas se laisser faire quand meme !! Le probleme c’est que vous accepter tout ! ndlr : comme des BOEUFS !! Enfin je pense que cela sert a rien vu deja avec qui je dialoque bref ! good luck !!


                                      • Emile Red (---.---.117.201) 1er décembre 2005 11:55

                                        D’un boeuf :

                                        Meilleure gestion en Angleterre ? Combien de licenciements cette année à la BBC ? ....

                                        Je n’arrive pas à comprendre la raison de ce rejet de la redevance.

                                        Bien sur que si on ne la payait pas ce serait mieux c’est jamais de gaité de coeur, mais soyons sérieux, comme il est dit plus haut ce n’est qu’une participation solidaire à un ensemble de biens nationaux.

                                        Vivant dans la cambrouse profonde, 60km du premier cinéma, et à moins d’utiliser intensivement e-mule, comment pourrais je me gaver de films de qualité sans les chaînes publiques ?

                                        Et que peut m’offrir une chaîne privée qui ne vit que par et avec la pub (que soit dit en passant on paie), sinon du matériel commercial ?

                                        Et dire : « Je souhaiterais que pour la télé nous ayons le meme choix que sur la route : prendre la route nationale et ne pas payer de péage, ou bien prendre l’autoroute et payer », relève de la plus banale naïveté, en effet même le piéton paie pour la nationale qu’il ne prend pas, a fortiori vous aussi monsieur Cadérange.

                                        Le principe de solidarité régit 80% de l’équipement d’un pays, et la télévision publique n’en est pas exemptée.

                                        Vous êtes choqués que les possesseurs de tv aient à payer une taxe, que le seriez vous plus si vous n’étiez pas de ceux-là, pourtant vous payez pour tant de choses dont jamais vous ne profiterez.

                                        Quelques exemples ? Etes vous « pied noir », pourtant vous payez pour eux. Etes vous handicapé, et pourtant .... Etes vous buraliste, et pourtant ... Agriculteur ...

                                        Je vis en province et paie pour la Ratp, je paie pour des aéroports que je n’utilise pas, pour Beaubourg ou le Louvres, pour le port de Brest ou l’autoroute du nord, pour les flics qui tabassent mes gosses, pour les dîners d’apparat de notre cher président, pire pour la bombe atomique et l’armée en général.

                                        Mais je paie aussi pour le plombier Polonais, le pêcheur Sénégalais, et qui sait, pour le pasteur Anglais.

                                        Cà me coute cher mais je paie, je pourrais partir, mais non, je paie.

                                        Tout cela pour dire que vivre en société c’est aussi participer activement (monétairement) à son fonctionnement et à son évolution.

                                        Une société ne peut être que solidaire sinon elle meurt.... même les fourmis ou les abeilles l’ont compris


                                        • Caderange (---.---.75.14) 3 décembre 2005 01:30

                                          Réponse de CaDerange :

                                          Désolé pour le temps mis à vous repondre mais je rentre de voyage. J’ai repondu à vos remarques intéréssantes directement sur mon site CaDerange.canalblog.com car ça m’était plus facile que de retrouver votre message sur Agoravox. Merci d’aller y voir eventuellement.


                                        • Emile Red (---.---.117.201) 1er décembre 2005 12:01

                                          Ah oui, j’oubliai, vous devriez plus vous inquiéter, si vous saviez que je paie 135€ de taxes foncières pour 120m carré habitables, dont 116€ de redevance .... cherchez l’erreur.

                                          De l’avantage à ne pas être un urbain trop tendu, stressé et vindicatif.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès