Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Rémi Gaillard se tape le paf !

Rémi Gaillard se tape le paf !

Avec 245 millions de vidéos vues sur le net, le montpellierain Rémi Gaillard n’est plus n’importe qui. Plus dingues les unes que les autres, les images de ce farfelu font le régal des internautes, mais aussi des vermines. Sur son site, et plus récemment sur un plateau télé, Rémi Gaillard s’en est pris à Christophe Dechavanne et à Michael Youn, coupables selon lui de l’avoir pillé. Un vrai scandale.

Potache ? C’est ce qui vient à l’esprit quand on visionne les vidéos de Rémi Gaillard, espèce d’ado attardé, grand gamin qui ne prend jamais rien au sérieux. Mais il faut regarder de plus près. Gaillard est un dynamiteur. Ses galéjades sont bien plus hilarantes que les minables vidéo-gags télévisuelles jouant sur la crédulité des uns et des autres.

Habituellement, dans les caméras cachées, le citoyen lambda est ridiculisé, moqué. C’est un looser qu’on a bien eu. Je me demande toujours comment le peuple ne comprend pas qu’on se fout de lui. Non seulement on lui fourgue un programme d’une débilité incommensurable, histoire d’occuper son temps de cerveau disponible, mais encore il se marre en regardant ses congénères, c’est-à-dire lui-même, se faire humilier.

Rémi Gaillard crée des situations, il prend ses désirs pour la réalité. Des désirs sans conséquence pour les autres, sauf bien sûr quand il s’agit de couvrir de crème à raser un présentateur télé, de bloquer la circulation parce qu’il se prend pour un escargot, ou, déguisé en marmiton, de mitonner une soupe à l’enfant dans le petit bain. Rien de méchant. Rémi Gaillard n’est pas Jackass. Et puis il est clairement contre l’ordre établi. Une sorte de Guignol des temps modernes.

Son slogan est clair : « C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui  ». Sa raison sociale est sa raison d’être. Mais c’est aussi un boulot à plein temps qui permet à toute une équipe de bosser. Juste pour nous amuser (au prix de seulement deux gardes à vue et de quelques ennuis avec la police et aussi de quelques tartes dans la gueule... ). Rémi n’a pas d’autre activité professionnelle et s’en sort grâce à des contrats ponctuels ici ou là.

Mine de rien il est devenu le roi de l’entertainment à la française. Une vraie menace pour le petit écran. Si ce type-là déboule à la télé, les animateurs bidons vont sentir la déflagration. Pourtant les requins du paf n’ont pas encore compris qu’avec ses gags sur-mesure, Rémi Gaillard ne peut plus vraiment être considéré comme n’importe qui faisant n’importe quoi. Ou alors avec un N majuscule. Ils ont juste vu la mine d’or que représente cette star du web.

L’imprudent a eu l’idée de confier des cassettes, histoire de travailler, à quelques producteurs. « Nous ne nous comparons à personne, pas plus à Michaël Youn qu’à Christophe Dechavanne. Nous ne discutons pas leur talent d’artiste et d’animateur. Ils ont juste pompé certaines de nos idées et ce sont des vilains copieurs ! » écrit Rémi Gaillard sur son site.

L’histoire de ce plagiat commence le 6 septembre 2000, sur TF1 : « La rentrée commence fort : l’équipe de Combien ça coûte ? plagie littéralement une série de gags réalisée par Rémi. Pensant n’avoir rien à perdre, le jeune auteur au chômage, a présenté la vidéo de ses gags à Coyote Production, société de Christophe Dechavanne. Or, le 6 septembre, Rémi découvre que ses gags ont été copiés par Combien ça coûte ? produit par Coyote. La ressemblance est indéniable et plusieurs journaux s’emparent de l’affaire  ».

Sur cette page, on peut voir l’impressionnante liste de tous ces "emprunts" ainsi qu’une explication détaillée. Depuis il a tout essayé pour rencontrer Dechavanne. Jean-Pierre Pernaut, Michael Youn, Arthur, aussi se sont mis de la partie, pillant sans vergogne.

Heureusement, Rémi Gaillard n’est pas seul. La presse s’est emparée de l’affaire et certains animateurs le soutiennent, comme Patrick Sébastien. Avec Cauet, Rémi a même signé un contrat de diffusion de ses vidéos qu’il a interrompu après quelques semaines.... Et pourtant il avait eu une certaine intuition sur ce qui allait se passer avec Cauet...

Rémi Gaillard, c’est le n’importe qui du Net, vous, nous, moi, qui se fait bouffer par une télé sans complexe. Une télé qui n’a pas encore compris que la donne est en train de changer... Voici une preuve en image parmi d’autres (cliquez sur les photos pour voir les vidéos) :

 

SOMNOLENCE AU VOLANT

Michaël Youn, l’animateur du Morning live, n’a pas de scrupule et pille à tout va les idées des autres. L’affaire fera la une du magazine Entrevue  !
COPY   ORIGINAL


Voici pour terminer une sélection subjective des meilleures vidéos de Rémi Gaillard (cliquez sur les photos pour voir les vidéos) :


REMI PIEGE LA COUPE DE FRANCE DE FOOT
(Vu sur TF1 - 11 mai 2002)


Glissé dans la peau d’un joueur de Lorient, Rémi accède à la tribune présidentielle et participe à la victoire du club breton.
Une production N’importe quoi 2002 Durée 2’30" Cadreur : Eric Robert 1ère DIFF : TF1, 2002

REMI PIEGE YANNICK NOAH


Rémi descend des gradins, arrive sur le terrain et va rejoindre Yannick Noah. Surpris au début, le tennisman joue le jeu...
Une production N’importe quoi 2001 Cadreur : Kim N’Guyen, Steve Reimonen. 1ère DIFF : MCM, 2002 Dernière DIFF : TF1, 2003

REMI PIEGE DES CHIFFRES ET DES LETTRES
(Pas tout vu sur France 2 - 24 avril 2003)


Lors de l’émission des chiffres et des lettres Rémi apparaît extrêmement sage dans le public. Tout à coup il prend la parole et nous révèle ses capacités de calcul mental.
N’importe quoi 2003. Cadreur : Stéphane Laffargue
Pas vu à la télé

L’ESCARGOT


Rémi, qui aime beaucoup les animaux, témoigne de son estime pour les escargots.
Une Production N’importe Quoi 2009. Durée 0’38 Cadreur : Gérald Gattuso
Musique : Monteverdi - Concerto pour mandoline

REMI KART


Super Rémi Kart est un jeu vidéo de course développé et édité par N’Importe Quoi TV. Sa principale originalité vient de sa réalité...
Une Production N’importe Quoi 2008. Durée 2’16 Cadreur : Grégory Laffargue & Gérald Gattuso.

FOOT 2008


Un an après sa partie de foot à Paris, Rémi joue le match retour à Montpellier...
Une Production N’importe Quoi 2008. Durée 4’59 Cadreur : Grégory Laffargue, Arnaud Albelda, Gérald Gattuso.
Musique : AC/DC - Thunderstruck 1ère DIFF : Eurosport, juin 2008

DECATHLON


Rémi, qui a toujours aimé le sport, s’essaye cette fois-ci à l’épreuve reine des jeux olympiques : Le décathlon.
Une Production N’importe Quoi 2007. Durée 2’30". Cadreur : Grégory Laffargue, Arnaud Albelda.
Musique : ESPN Sports Theme Song - MLB on FOX. 1ère DIFF : France 2, 2007

FREE MC DO


Rémi vous donne sa combine pour consommer sans payer...
Une Production N’importe Quoi 2000. Durée ?. Cadreur : Grégory Laffargue 1ère DIFF : Pas vu à la télé

ROCKY


En grand champion de boxe qu’il est, Rémi se prépare pour son prochain combat.
Une caisse de magasin, une autoroute, un jambon... Un entraînement intensif...
Une Production N’importe Quoi 2000. Durée ?. Cadreur : Grégory Laffargue
Musique : Eye Of The Tiger de Survivor. 1ère DIFF : Mcm, 2002. Dernière DIFF : TF1, 2002

GYMNASTIQUE
(GYMNASTICS)


Dorinel Comivoci est un grand gymnaste roumain d’origine montpellierraine. Retrouvez le sur le terrain de ses exploits.
Une Production N’importe Quoi 2005. Durée 3’00". Cadreur : Grégory Laffargue, Arnaud Albelda
Musique : Génrérique Gymtonic. 1ère DIFF : Pas vu à la télé

L’EDITION SPECIALE
(CANAL PLUS)

Comment devenir une star sans la télé ?
Durée : 4’28’’ . Diffusion 2009 


Enfin, voici une sélection de la meilleur vidéo de chaque année : 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002 et 2001.

Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • morice morice 27 mars 2009 09:25

    Gaillard est un gentil garçon qui nous fait régulièrement sourire sinon pleurer aux larmes avec ses pitreries : la Sécu devrit lui verser une rente à vie, tant il maintient la bonne humeur partout où il passe. Ses sketchs délirants évitent toujours la méchanceté car ce curieux bonhomme est aussi un humaniste, qui profite des tares d’un système médiatique. Et son sourire est désarmant...


    • morice morice 28 mars 2009 01:30

      vous confondez humour et blague de potache attardé là... avec votre slip en goguette, vulgaire et aux relents sado-masos fort malsains....


    • fhefhe fhefhe 27 mars 2009 10:13

      Vraiment Gaillard.... !!!!!!!!!!
      Bravo......... !!!!!!!!!!!!!!
      Quel Talent........ !!!!!!!!


      • superesistant superesistant 27 mars 2009 10:21

        il est vraiment très bon, j’espère juste que les empaffés du PAF payeront un jour la note


        • Le péripate Le péripate 27 mars 2009 11:36

           smiley Malgré tout, la conclusion de l’article n’est pas de nier que cet argent est mal dépensé, mais qu’il ne l’est pas de manière correcte : 

          Nous avons affaire à un véritable détournement des finances publiques : une administration omnipotente et omniprésente utilise la loi de 1901 sur les associations pour s’autofinancer au lieu de promouvoir les initiatives de la société civile en fonction de l’utilité publique.

          La solution : une gestion directe de l’État ou des collectivités locales ou au contraire une dévolution totale au privé.

           smiley


        • Le péripate Le péripate 27 mars 2009 11:54

           J’utiliserai ce commentaire contre vous le moment venu ! smiley smiley


        • morice morice 28 mars 2009 01:31

          il en a plus pour longtemps le festival.. hélas....


        • Gabriel Gabriel 27 mars 2009 11:12

          Bonjour,
          Lorsqu’on est libre comme Remi, qu’on n’est pas à la solde de quelconque média, on est tout simplement génial ! Je rêve que des Rémi se reproduisent par millier. Chapeau bas l’artiste pour ton intégrité. Pourvu que ca dure !


          • LE CHAT LE CHAT 27 mars 2009 11:22

            les Cauet , Arthur , Dechavanne et cie sévissant sur téhéfin sont des imposteurs s’enrichissant sans scrupule sur le dos des autres ! rien que pour eux ont devrait supprimer le bouclier fiscal !


            • Johan Livernette Johan Livernette 27 mars 2009 11:45

              Il ne vous en faut pas beaucoup pour trouver ce mec génial et talentueux. Y a rien d’exceptionnel dans ses farces et comme une impression de déjà vu d’ailleurs. Que le PAF lui pompe ses idées de sketches prouve une fois de plus que le petit écran est en totale régression. Jusqu’où va-t-on descendre ? J’ai franchement du mal à croire qu’on puisse descendre plus bas. C’est peut-être ça l’espoir : qu’on ne puisse que rehausser le niveau.


              • Cascabel Cascabel 27 mars 2009 12:27

                Hum ! smiley

                A chaque fois que j’ai fait découvrir Rémi Gaillard à des amis, tous, sans exeption, étaient tordus de rire, les larmes aux yeux...et je n’exagère pas.



              • Cascabel Cascabel 27 mars 2009 13:13

                Oui, car en plus ses idées sont poétiques. smiley




              • Cascabel Cascabel 27 mars 2009 13:30

                Mention spétiale pour les sumos, l’astronaute et la ligue mondiale de volley. smiley
                Mais c’est dur de faire un choix !


              • morice morice 28 mars 2009 01:32

                tout l’inverse de votre vulgaire, quoi..


              • Tadoutsider 27 mars 2009 11:51

                Le reportage plutot orienté sur Remi dans "l’edition special" de canal+ est assez edifiant....

                on le montre comme un humouriste talentueux et decalé à succés sur le Web puis glisse vers le marginal qui refuse le system ! Bruce Toussaint en rajoute "il parait beaucoup moins sympathique maintenant..."

                Et pour cause....Si la Télé, auquelle Remi avait ouvert les bras, ne lui avait pas volé son travail de façon sournoise, il aurait surement été moins amer sur les methodes de fonctionnement des chaines de télé...et là encore, le passage de Remi a été diffusé hors contexte, bravo la journaliste !

                Pour Remi, bravo pour ton travail, car il y a de quoi être decouragé !

                (TF1, canal+ et M6 sont les premiers à porter plainte sur des diffusions de leurs emissions par internet, on est plus à une contradiction....)


                • La Taverne des Poètes 27 mars 2009 12:44

                  Et Rémi Gaillard comment vit-il ? Hein ? Et Rémi, RMI ?

                  "C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui" .

                  Mais, attention :

                  "C’est en disant n’importe quoi qu’on devient Sarkozy ".





                  • PtitLudo PtitLudo 27 mars 2009 19:23

                    Merci pour l’article et ce commentaire qui m’a aussi bien fait rigoler. J’adore les sketchs de Rémy (je ne compte plus le nombre de fois où j’ai regardé et fait regarder super rémy kart !), même si dans certains je n’aurai pas du tout aimé me retrouver à la place de ses victimes smiley


                  • grosdada 27 mars 2009 12:59

                    ARF !!

                    Merci pour l’information, je ne connaissais pas.

                    Excellent !!

                    Ca fait penser à la réplique de Gabin à Bourvil à la fin du film la traversée de Paris : je voulais voir jusqu’où on pouvait aller en période d’occupation, et on peut aller loin !! (de mémoire)

                    Comme quoi il ne faut désespérer de la nature humaine !!

                    Bravo

                    re-ARF !!


                    • chiktaba 27 mars 2009 14:44

                      Hmmm. Oui il y a des trucs drole. Mais lui aussi quelque fois ils se fout un peu gratuitment de la tete des gens. Notamment me vient a l esprit la fois, ou il deboule dans un magasin de farce et attrapes deguises et faisant n importe quoi. C etait pas du tout drole et en plus vu le sacage de magasin c est assez gratuit. Donc allez voir dans ces sketchs plus que ce que c est, bof.
                      Je ne parle pas du plagiat qui est degueulasse et en fait pas etonnant dans ce milieu.


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 mars 2009 14:58

                        « C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui  »C’est bien vrai, c’est quand on accepte d’être n’importe qui, qu’on devient vraiment quelqu’un.

                        Ce que j’avais remarqué chez lui, c’est qu’il ne se moquait de personne. C’est tout le contraire du grand bétisier d’Arthur, qui fleurit fin décembre sur le Paf, mais dure toute l’année sur la Une ? J’ai adoré l’escargot fluo carré. Le net, c’est la dépipolisation, la déstarisation, la fin du monopole indécent de la lucarne sponsorisée qui pille les idées.

                        Ceci dit, Dechavanne a été un précurseur et a surement incité bien des jeunes Rémi à déconner un peu.


                        • kaykhanittha kaykhanittha 27 mars 2009 16:36

                          Ce gars est une génie !



                          • Le Bordelleur Le Bordelleur 27 mars 2009 17:20

                            Vive Remi Gaillard  !  smiley


                            • Céline Ertalif Céline Ertalif 27 mars 2009 20:27

                              Superbe, il montre la nuance entre la fantaisie et l’insolence.


                              • moebius 27 mars 2009 20:35

                                 . Un genre d’humour potache qui ne peut naitre que dans des petites villes de province ou on s’emmerde comme des rats morts 


                                • morice morice 28 mars 2009 01:33

                                  n’importe quoi : le taux de suicide à Paris le prouve...


                                • moebius 27 mars 2009 20:37

                                   ha ! ha !


                                  • homosapiens homosapiens 27 mars 2009 21:56

                                    je connaissais pas ce gars et franchement il est extra ! pourvu qu’il continue
                                    et qu’il arrive à tirer profit de sa créativité....à mais oui dans ce monde on tire
                                    profit du profit du profit...
                                    Rémi si tu nous lis.. BRAVO A TOI !!


                                    • morice morice 28 mars 2009 01:34

                                      faut changer de nom homosapiens : tout homo sapiens se doit de connaître ce gaillard !!


                                    • BlueTemplar BlueTemplar 28 mars 2009 02:02

                                      Si le mécenat global était mis en place, il serait probablement rapidement remuneré à sa juste valeur !


                                    • Céline Ertalif Céline Ertalif 28 mars 2009 11:53

                                      Rémi Gaillard est en effet un cas tout à fait intéressant par rapport à la discussion que nous avons eue récemment sur les droits d’auteur.


                                    • homosapiens homosapiens 29 mars 2009 12:15

                                      j’avais déja vu quelques vidéos mais sans faire le rapprochement.
                                      J’étais loin de me douter qu’il avait fait tant de blagues.
                                      Je ferais attention la prochaine fois.
                                      A+


                                    • Christoff_M Christoff_M 28 mars 2009 02:23

                                       on peut deviner qui a inspiré M Youn dans de nombreux sketches...

                                      Mais le problème de Rémi Gaillard c’est que s’il est tres diffusé sur le net, cela ne lui rapporte rien à part un possible partenariat avec des marques de sport... donc comme le souligne un journaliste interrogé, il faut qu’il rentre dans le système s’il veut gagner quelque chose...

                                      Ou il restera à son niveau de blague potache c’est dommage !! qu’il n’aie pas de haine à ce moment la pour la télé qu’il rejette et qu’il ne dérape pas pour en faire trop ou par aigreur vis à vis des médias... cela va etre dur de se maintenir et de renouveler les sketches sans tomber dans l’excès... et la caricature de lui meme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès