Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Réponses aux critiques formulées à l’encontre du sondage HEC-jc pour (...)

Réponses aux critiques formulées à l’encontre du sondage HEC-jc pour ReOpen911

Rappelons le contexte de cette réponse : C'est grâce à la générosité de nos sympathisants que nous avions pu commander en 2011 un sondage à la Junior-Entreprise de l'école de commerce HEC, afin de mieux connaitre le ressenti des Français par rapport aux informations auxquelles ils ont eu accès concernant les attentats du 11-Septembre. Les résultats avaient été publiés à l'occasion des commémorations des 10 ans de la tragédie.

 

  • 58% des sondés expriment des doutes sur la version officielle, contre seulement 31% qui n’ont pas de doute.
  • Seuls 28% des Français considèrent que les médias ont informé de la manière la plus complète possible sur les attentats du 11-Septembre.
  • Seuls 14% des Français savent que trois tours se sont totalement effondrées le 11 septembre 2001.

 

Les résultats de ce sondage, très encourageants pour notre association qui fait bénévolement le travail que la plupart des médias refusent de faire, n'étaient pas au goût du Nouvel Observateur qui a ressenti le besoin de mettre en avant dans sa section "Le Plus" un article de Valéry Rasplus (sociologue) et Nicolas Gauvrit (maître de conférences en mathématiques) afin de le discréditer.

 

 

"Le Nouvel Observateur met en avant [dans la section "Le Plus"] le meilleur des idées, analyses, opinions et découvertes grâce à la participation active de ses membres."

Cet article faisait d'ailleurs suite à celui de Laurent Joffrin qui expliquait que nous étions selon lui des "ennemis de la démocratie". 

Nous répondons ici aux principaux reproches faits à ce sondage et laissons chacun se faire sa propre opinion sur le sérieux de notre démarche.

 

  • Le titre « 11-Septembre : non, 58% des Français ne croient pas à la théorie du complot  »

 

Ce titre laisse entendre que, selon l’association ReOpen911, 58% des Français croiraient à la « théorie du complot ». Or, ce n’est pas le cas, nous avons simplement écrit : « 58% des sondés expriment des doutes sur la version officielle. »

 

  • « Une lecture superficielle des résultats publiés laisse en effet penser que 58% des sondés, soit ici 290 personnes et non comme annoncé "58% des Français", ont des doutes sur la "version officielle"  »

 

C’est en effet le principe du sondage, cela évite d’avoir à interroger tous les Français. L’échantillon étant représentatif, les résultats peuvent être extrapolés à l’ensemble de la population française, avec les précautions d’usage.

Par ailleurs, contrairement à ce qui est suggéré ici, la précision statistique ne dépend pas du nombre de sondés ayant validé telle ou telle réponse, mais du nombre total de personnes interrogées et des pourcentages obtenus.

 

 

  • « Les sondés, au grand désarroi des sondeurs, répondent rarement directement à la question posée : ils cherchent souvent à identifier la réponse que le sondeur attend, afin de la satisfaire. »

 Il est justement peu probable que les étudiants HEC qui réalisaient les interviews aient été assimilés à d’infâmes théoriciens du complot souhaitant obtenir des réponses « conspirationnistes ». D’autant que les questions évoquant le plus clairement la remise en question de la version officielle se trouvaient en fin de questionnaire afin de rester le plus neutre possible.

S’il est vrai que les opinions non « politiquement correctes » ont tendance à être sous-évaluées dans les résultats bruts, il est évident que concernant le 11-Septembre, ce mécanisme joue en défaveur du scepticisme.

 

  • L’emploi du terme « version officielle  » serait tendancieux. Il serait « typiquement conspirationniste et hypercriticiste ».

 

Autant les termes «  théorie officielle  » ou «  histoire officielle » pourraient être considérés comme péjoratifs, autant «  version officielle » ne fait que désigner au mieux, ce dont il est question. Cette expression courante n’a d’ailleurs suscité aucun questionnement chez les sondés et aucune alternative à ce terme n’est proposée par nos critiques.

Notons par ailleurs que Nicolas Gauvrit a reconnu dans les commentaires de cet article que c'est le terme "conspirationniste" qui est connoté mais il affirme n'avoir trouvé aucun équivalent qui ne le soit pas.

 

  • « La première question du sondage de 9/11 [ndlr : Il s'agit vraisemblablement ici de ReOpen911] est totalement inutile du point de vue informatif (nous savons tous que les médias parlent encore du 11-Septembre, et nous pouvons donc répondre oui). Mais en répondant oui, le sondé affirme aussi que la question est intéressante : on l’a amené à prendre symboliquement position. »

 

Cette question ("Le 11/9 est-il toujours un sujet d’actualité ?") se pose naturellement puisque 10 années se sont écoulées depuis ces attentats. LeMonde.fr proposait d’ailleurs le 30/08/11 un débat en direct avec Bertrand Badie, professeur à Sciences Po, sur un thème similaire : « Sommes-nous sortis du 11 septembre ? »

Par ailleurs, cette entrée en matière est neutre puisqu’il n’y a pratiquement pas de différence entre les sceptiques et les croyants de la version officielle sur cette question. Les Français sont nombreux à penser que le 11/9 est toujours un sujet d’actualité, quel que soit par ailleurs leur opinion sur la version officielle.

 

  • « Les sondés ont tendance à privilégier les questions posées en premier : c’est l’effet d’ancrage. Il se trouve que, dans le compte rendu donné sur le site ReOpen911, la réponse favorisant la théorie conspirationniste est toujours donnée en premier. Étrange coïncidence. »

 

En réalité, c’est plutôt le contraire puisque la réponse «  favorisant la théorie conspirationniste » a été proposée aux sondés en premier pour les questions 1 et 8… et en dernier pour les questions 2, 3, 5, 6 et 7 qui sont les questions principales.

Et donc, si cet « effet d’ancrage » existe réellement, cela signifie que le scepticisme a été sous-estimé.

 

  • « Les sondés ont tendance à éviter les réponses extrêmes : c’est le biais de tendance centrale. Ainsi, lorsque les réponses possibles sont "vrai, probable, possible, sans opinion et faux", comme aux questions 6 et 7, les réponses "probable" et "possible" sont nettement sur représentées… »

 

Dans ce cas, c’est l'étude Sofres / NouvelObs de 2008 qui devrait être critiquée, puisque le scepticisme n’y était présenté que sous une forme extrême et caricaturale, alors qu’il recouvre en réalité des positions nombreuses et variées, ce que le sondage HEC a révélé.

La proposition favorable à la version officielle y était formulée de façon à englober aussi des opinions sceptiques tel que « laisser-faire délibéré », ce que Nicolas Gauvrit a d’ailleurs reconnu :

«  ce qui n'empêche pas certains parmi eux de penser que ces attentats ont été aidés par la CIA par exemple... »

Et c’est pourquoi ReOpen911 a pour sa part proposé aux sondés des éventails de réponses assez larges et nuancés, afin que chacun puisse exprimer au mieux son opinion sans la trahir.

 

  • Il serait plus facile de répondre que les médias ont plutôt rapporté la version officielle, car « en répondant que les médias donnent la version officielle, je ne dévoile pas ma position intime. »

 

Au contraire, les sondés qui ont choisi cette réponse ont dévoilé une vision critique des médias concernant le 11/9 (ils ont davantage défendu un point de vue, qu’informé de façon complète). Des deux réponses proposées, c’était la plus difficile à assumer et elle a pourtant attiré 55% des sondés.

 

  • « […] constatant que ceux qui savent qu’il y a eu 3 effondrements sont, plus que les autres, sensibles aux thèses conspirationnistes, ils suggèrent que c’est par l’étude de l’histoire du 11-Septembre qu’on arrive à douter de la "version officielle"… c’est oublier un peu vite l’hypothèse inverse, tout à fait réaliste également : c’est en flirtant avec le conspirationnisme que beaucoup apprennent peut-être l’existence de la 3ème tour… »

 

Ceci est inexact. ReOpen911 relève l’existence d’une « corrélation positive  » entre ces 2 paramètres, mais rien n’est dit quant à l’interprétation qui peut en être faite.

Nous soulignons en revanche la faible proportion de Français correctement informés à ce sujet : « Seuls 14% des Français savent que 3 tours se sont totalement effondrées… »

 

 

Critiques émises sur divers forums de discussion :

 

  • L’échantillon ne comprend que 500 personnes interrogées.

 

D’une part les moyens de l’association sont limités, et d’autre part, les gains en terme de précision sont relativement faibles au-delà de 500 sondés.

Intervalle de confiance à 95% :

- Pour un échantillon de 500 personnes : Inférieur ou égal à 4,5%

- Pour un échantillon de 700 personnes : Inférieur ou égal à 3,8%

- Pour un échantillon de 1000 personnes : Inférieur ou égal à 3,1%

 

  • La question «  Pensez-vous que le gouvernement Bush ait dit tout ce qu'il savait sur le 11-Septembre ? » serait inutile, la réponse « non  » allant de soi.

 

La réponse « non » n’est pas forcément évidente. Il y a seulement deux ans, l’animateur Bruce Toussaint pouvait déclarer sur le plateau de Canal+, sans que cela ne suscite la moindre réaction : « Alors c’est là où on comprend pas. C’est quelles zones d’ombre ? On ne voit pas très bien où elles sont ces zones d’ombre. »

Cette mesure du doute léger correspond au point de vue de ceux, comme Mathieu Kassovitz ou Philippe Geluck, qui estiment que le 11/9 est au moins « questionnable  » et qu’il n’y a pas lieu d’accepter la version officielle « brut de pomme ».

C’est une attitude réservée qui n’est pas celle de tous les « truthers », mais elle correspond à une réalité sociale et mérite donc d’être évaluée.

 

  • Il serait malhonnête de proposer trois choix pour la croyance en la version officielle du 11/9 : « oui  », « non  », « plus ou moins » et de regrouper les « plus ou moins  » avec les « non  ».

 

Il s’agit ici de mesurer le doute (ou scepticisme) par rapport à cette version.

- Douter : « Etre dans l’incertitude sur la réalité ou la vérité d’un fait. »

- Sceptique : « Qui doute de ce qui n’est pas prouvé avec évidence. »

Or croire « plus ou moins  » à la version officielle, c’est par définition « être dans l’incertitude sur la réalité  », et considérer qu’elle n’est pas « prouvée avec évidence ». C’est-à-dire, douter.

 

Par ailleurs, il se trouve que l’expression publique d’un doute sur le 11/9, aussi minime soit-il, a toujours été considérée dans la sphère médiatique comme un acte lourd de sens et déclenche les foudres de certains journalistes. Il n’est donc pas anormal de chercher à évaluer tous les doutes (légers ou importants) et dans une certaine mesure, les amalgamer.

 

  • Certaines personnes pourraient avoir répondu « non  » au LIHOP ("Let It Happen On Purpose", en français, hypothèse du "laisser faire") sous prétexte qu’elles croient fermement au MIHOP ("Make It Happen On Purpose", en français, hypothèse de l'organisation active par une partie des autorités US). Le scepticisme mesuré par la question 6 serait alors sous-estimé.

 

Certes, mais pour se comporter ainsi, il aurait fallu qu’elles sachent qu’après l’hypothèse « LIHOP », elles auraient la possibilité de s’exprimer aussi sur l’hypothèse « MIHOP », or elles ne le savaient pas.

L’analyse de la base de données montre d’ailleurs qu’il n’y a qu’un sondé (sur 500) dont les réponses pourraient correspondre à ce cas de figure.

 

Pour conclure :

 

Plusieurs mois après la publication de l’étude HEC-jc, celle-ci n’a pas pu être confirmée ou infirmée par d’autres travaux… puisqu'aucun média n'aura jugé utile de commander une étude sur ce sujet.

Pour ces 10ème commémorations des attentats, la seule étude d’opinion produite en France sur le sujet aura donc été le fait d’une association de bénévoles. Au-delà des résultats du sondage, cette absence peut elle aussi fournir matière à réflexion.

 

Notons enfin que Nicolas Gauvrit et Valery Rasplus ont malencontreusement oublié de préciser que le sondage avait été réalisé par HEC Junior Conseil, la Junior-Entreprise de la prestigieuse école de commerce, dont le nom a été remplacé à deux reprises par celui de "Junior Conseil".

 

 

 

--- La rédaction de ReOpen911 —


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Al West 12 mai 2012 13:47

    Tres bonne defense, mais vous savez, vous essayez de combattre la mauvaise foi par la raison. C’est tres bien pour vos potentiels lecteurs mais n’esperez pas un mea culpa de ces « journaux »... Merci pour votre travail, neanmoins.

    PS : je reitere ma remarque de la derniere fois, pourquoi ne pas vous interesser au parcours de Bob Graham qui pointe du doigt l’Arabie Saoudite pour dedouaner le gouvernement des Etats-Unis ?


    • epapel epapel 14 mai 2012 16:42

      Je suis désolé, mais un sondage d’opinion n’a absolument rien à voir avec la raison.

      Le fait qu’une majorité de gens sont ont des doutes ne prouve rien quant à la vérité qui n’est affaire ni de nombre ni de vote ni de ressenti.


    • yvesduc 15 mai 2012 20:41

      Cela suggère comme une défiance vis-à-vis des médias.


    • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 12 mai 2012 18:59

      Excellente réponse, factuelle, argumentée. 

      La faiblesse des arguments du Nouvel Obs fait un peu pitié. Il est vrai qu’il était difficile pour eux de discréditer HEC-jc, d’autant que notre nouveau président de la République a fait HEC, et l’école s’en est enorgueillie récemment dans les médias. Alors on essaie de médire sur des détails, sur quelques termes ou amalgames inexistants.
      Le fait est qu’aucun média n’a effectué de sondage « concurrent ». Pouquoi ?
      Le 10e anniversaire aurait pourtant constitué une bonne occasion de contredire les résultats de ce sondage brillamment conduit et analysé par HEC-jc et ReOpen911...


      • Pyrathome Pyrathome 13 mai 2012 12:01

        Excellent droit de réponse !

        J’adore la part de camembert : 45 % ont « quelques doutes ».....
        Personnellement, je n’ai absolument aucun doute.......la VO est un tissus de mensonges !!!


        • Coalis 13 mai 2012 15:10

          Il y a autre chose qui montre que le scepticisme a progressé, c’est le changement d’attitude des médias depuis 1 an ou 2. Il ne nient plus les faits mais tentent désormais d’en minimiser l’importance (de simples « zones d’ombre ») ou de les expliquer (mensonges pour cause de « raison d’état »). Et certains reconnaissent même à demi mot ce qui est le moins gênant : qu’il y a eu pré-connaissance des attaques ou que le vol 93 a été abattu.


          • epapel epapel 14 mai 2012 16:40

            C’est quoi votre but : changer le monde et l’amener à penser comme vous ?

            Ça ne vous suffit pas de croire détenir la Vérité ?


          • yvesduc 15 mai 2012 20:42

            Vous pratiquez le même raccourci que le Nouvel Obs dans son titre.


          • narvic narvic 13 mai 2012 15:55

            Moi, ce que je vois surtout, c’est que depuis dix ans, t’as pas été foutu capable de m’apporter la moindre preuve valable de toutes tes théories sur le 11 septembre.

            Les tours de New York minées à l’explosif ? Tu ne m’en a toujours pas montré le moindre quart de gramme de cet explosif, pas la plus infirme trace. Tu ne m’as toujours pas retrouvé un seul de ces experts en « destruction contrôlée » qui les auraient placés dans les tours. C’est pourtant pas un métier très courant, il n’y a pas 1000 personnes concernées à New York. Tu ne m’as pas retrouvé non plus, parmi les personnes travaillant dans les tours, un seul témoin de ces travaux de préparation de l’explosion dans les jours ou semaines précédents. Pas un seul. Rien. Nada. Quetchi. Depuis 10 ans.

            Pas d’avion au Pentagone ? Et depuis 10 ans, tu ne me les as toujours pas retrouvés les « faux passagers » du « faux avion » qui ne « s’est pas » écrasé sur le Pentagone. Pas un seul d’entre eux. Et le missile ? Tu n’es toujours pas foutu capable de me dire quel missile, tiré d’où, quand et par qui. Rien. Nada. Quetchi.

            J’arrête ma liste ici, car y en a déjà assez. Des questions, ça tu n’en as jamais manqué. C’est même un peu ta marque de fabrique : les questions, des flots de questions, un tsunami de question sous lequel tu noies tes interlocuteurs en les empêchant, du coup, de te répondre ! Mais de la preuve ? Non. Rien. Depuis 10 ans.

            Je supposes d’ailleurs ue tu vas me répondre en me noyant de questions moi aussi... smiley

            Tu peux toujours débusquer la moindre contradiction, la plus petite virgule mal placée dans le rapport de la commission d’enquête du gouvernement américain, moi, je m’en fous de ça. C’est pas parce que tu mets en évidence que le gouvernement américain me raconte des bobards (ce que je savais déjà, tu noteras) que ça va me prouver que tu ne racontes pas des bobards TOI-AUSSI.

            Voilà, juste un petit commentaire pour exprimer tous mes doutes... à TON sujet. smiley


            • epapel epapel 14 mai 2012 16:37

              Ça fait du bien de lire enfin quelque chose de sensé.

              En plus il y a une prétention et une vanité énorme pour des français à vouloir dire à la place des américains ce qui s’est passé chez eux.


            • yvesduc 15 mai 2012 20:47

              narvic : je suppose que si on vous apportait les traces de l’explosif et des témoins des travaux, vous demanderiez encore autre chose. Une enquête ne se fait pas à partir des éléments qui manquent, mais à partir de ceux qui existent. Et ce n’est pas ce que la Commission d’enquête a fait : elle a écrit d’abord la conclusion de sa prétendue enquête, puis sélectionné les faits qui correspondaient avec cette conclusion.


            • Rensk Rensk 13 mai 2012 19:21

              J’ai beaucoup aimé leurs « réponse » alambiquée concernant le 3ème tour...

              Le journalisme main-stream n’en parlant pas (pourquoi ? vu que leurs rôle c’est d’informer !) et donc ceux qui cherche l’info caché sont automatiquement des ... ..., mince, ces gens ne savent pas que s’informer ce n’est pas « prendre position » ? Que c’est seulement avec une information complète que je me fait mon opinion ?

              J’ai vu l’autre jour un article sur les rédacteurs en chef germains, ils critiquent le peuple car il pense à plus de 90% autrement que ce qu’ils écrivent... La blague c’est qu’il traitent le peuple de populiste !


              • Coalis 13 mai 2012 20:29

                Oui, c’est délicieux. Car enfin si ceux qui connaissent la troisième tour ont appris sont existence par les sites « conspis », c’est la honte totale pour les médias d’information traditionnels. Ce sont quand même eux qui auraient du délivrer une information aussi importante.


              • epapel epapel 14 mai 2012 16:37

                N’importe quoi, comme d’habitude.


              • yvesduc 15 mai 2012 20:39

                Bravo pour cette réponse parfaite à la mauvaise foi de Rasplus et Gauvrit, mauvaise foi malheureusement courante chez nos détracteurs. Je m’amuse toujours de voir nos « élites intellectuelles » sortir leur bouillie quand il s’agit de nous contredire !


                • Analis 17 mai 2012 11:35

                    Même s’il ne s’apesantit pas assez sur ce point, que j’estime très important, le commentaire fait ressortir une des difficultés auxquelles ont été confrontés certains sondages aux énoncés trop simplistes. En posant des alternatives brutales telles qu’un choix entre « les auteurs des attentats sont des islamistes d’Al Qaïda » et « les auteurs des attentats sont les autorités US », on met de côté tous ceux qui pensent que les attentats ont pu être faits par des islamistes, mais aidés et/ou manipulés par les services US. Ce qui fait que certaines personnes, peut-être les plus nombreuses, qui croient à une forme d’inside job et de responsabilité des autorités US sont mises avec celles qui croient en la version officielle. Un résultat particulièrement néfaste et trompeur.


                  • Coalis 17 mai 2012 15:40

                    Tout à fait. ReOpen a choisi une présentation très succincte des résultats, mais ce commentaire est probablement l’un des plus pertinent qu’on puisse faire sur ce sondage.

                    Pour être vraiment complet il faudrait la prochaine fois tester les 3 types d’hypothèses : LIHOP, HIHOP et MIHOP.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès