Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Rue89, agent de propagande

Rue89, agent de propagande

Les médias dominants sont habiles pour discréditer l’aide humanitaire qui tente de forcer le blocus de Gaza imposé aux Palestiniens par l’État d’Israël depuis juin 2007.

Rue89 introduit l’article, intitulé "Israël défié par plusieurs flottilles en partance pour Gaza", ainsi :
Après l’assaut israélien contre la « flottille de la paix », plusieurs associations s’organisent pour envoyer leurs propres navires en direction de Gaza. L’Iran d’abord, avec l’annonce de l’envoi de trois navires et d’un avion d’aide humanitaire affrétés par le Croissant-Rouge, la Croix-Rouge musulmane. Rue89 [1]
Or, écrire que le Croissant-Rouge est la Croix-Rouge musulmane relève de la propagande.
 
Il ne vient à l’esprit de personne de dire que la Croix-Rouge est chrétienne comme beaucoup d’organisations humanitaires le furent à l’origine et alors que son fondateur, Henri Dunant, était engagé dans une église évangélique [2].
 
La Croix-Rouge est organisée sur la base de sociétés nationales et non religieuses, comme le prétend abusivement Rue89. Historiquement, l’emblème de la Croix-Rouge reprend celui du drapeau suisse en 1864 et l’emblème du Croissant-Rouge celui du drapeau turc en 1876 - les deux en couleurs inversées [3].
 
 
 
Rue89 ne dit pas à ses lecteurs que l’Indonésie - le pays qui compte le plus grand nombre de musulmans dans le monde - appartient à Croix-Rouge et que Israël crée sa propre organisation en 1949 Bouclier de David rouge dont l’emblème est l’étoile de David - celui du drapeau israélien, mais en rouge sur fond blanc.
Rue89 utilise la rhétorique, commune aux médias dominants, pour discréditer l’aide humanitaire qui tente de forcer le blocus de Gaza imposé aux Palestiniens par l’État d’Israël depuis juin 2007. L’équation journalistique est simple : musulman = terroriste.
 
L’auteure de l’article brode allègrement sur ce thème récurrent. Elle prétend d’abord que le Croissant-Rouge est la "Croix-Rouge musulmane", puis évoque une opération (terme militaire) préparée par l’Iran (le diable dans l’imaginaire occidentale) et enfin, pour ceux qui n’auraient pas compris, affirme que "l’organisation (musulmane) pourrait être escortée par les Pasdaran, une milice armée du pouvoir".
 
Le plus drôle sont les preuves avancées :
• "Sur le site Web du Croissant-Rouge iranien, la page d’accueil est entièrement consacrée à cette opération". Et l’auteure donne l’adresse du site... en persan. Très fort !
• Elle cite l’im-Monde, mais en transformant les phrases au conditionnel par le futur de l’indicatif. Petit détail qui change tout.
 
Et, comme si l’article sur lequel elle s’appuie n’était pas suffisamment tendancieux [4], elle en rajoute. La phrase "En 2009, l’Iran avait déjà tenté d’envoyer de l’aide humanitaire." devient "Ce n’est pas la première tentative iranienne de pénétrer à Gaza." Cet ajout "pénétrer à Gaza" sonne bien comme une invasion d’Israël par l’Iran puisque, sans aucun doute pour l’auteure, Gaza appartient à Israël !
 
La suite est de la même tonneau : le plagiat d’un article, publié ailleurs et non signé, visant à discréditer l’aide humanitaire apportée aux Palestiniens de Gaza. La pratique est tellement courante dans les médias dominants qu’elle passe inaperçue.
 
12 et 13/06/2010
Serge LEFORT
Citoyen du Monde
 
Lire aussi :
• 14/06/2010, Raid sanglant de l’armée israélienne : informations pointues et commentaires ajustés ?, Acrimed.
• 08/06/2010, Raid sanglant de l’armée israélienne : quelques « bavures » médiatiques, Acrimed.
• 07/06/2010, Raid sanglant de l’armée israélienne : France 2 à l’assaut de l’information, Acrimed.

[1] L’article, intitulé "Israël défié par plusieurs flottilles en partance pour Gaza", est curieusement illustré par une photo légendé "Israéliens juifs orthodoxes regardent la mer Méditerrannée depuis le port d’Ashdod". Rue89 se garde bien de dire à ses lecteurs que les juifs orthodoxes sont des religieux intégristes qui, dans les partis d’extrême droite, luttent pour la poursuite de la colonisation de la Palestine.
[2] Henri Dunant fonda aussi une société coloniale et exploita une concession de terres en Algérie. Il prit d’ailleurs la nationalité française afin de faciliter l’accès aux concessions de la puissance coloniale française.
[3] Lire : Emblèmes de la Croix-Rouge, Wikipédia.
Lire aussi :
Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
[4] Florilège de la prose de l’im-Monde :
De son côté, le Croissant-Rouge - équivalent de la Croix-Rouge dans le monde musulman - iranien a annoncé, lundi 7 juin, qu’il allait envoyer trois bateaux avec "de la nourriture et des volontaires humanitaires" et un avion rempli de 30 tonnes d’aide humanitaire à Gaza. Cette nouvelle tentative iranienne semble s’apparenter à une provocation, Téhéran ne reconnaissant pas l’Etat d’Israël. Les Gardiens de la révolution, armée idéologique du régime iranien, ont fait savoir qu’ils pourraient escorter la flottille humanitaire "en faisant usage de leurs capacités et équipements".

Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • COLRE COLRE 19 juin 2010 11:23

    Article creux et incompréhensible… phrases inachevées, idées téléscopées et confuses : à part le titre martelé en guise de message, il n’y a aucune information claire.

    Seul avantage : ce billet invite en lien à aller sur Rue89 y lire des articles professionnels (la modération y est sans doute sérieuse).


    • wesson wesson 19 juin 2010 12:26

      Bonjour Colre

      « Article creux et incompréhensible... »

      réaction prévisible et caricaturale.

      Colre, étonnez-nous pour changer ?


    • non666 non666 19 juin 2010 18:04

      Oh que si Rue89 est vérolé.

      Tiens relisons, au hasard une des psy-ops a l’aquelle cette officine subventionnée a participé :

      http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001

      Et la VO :

      http://www.gpoaccess.gov/911/pdf/fullreport.pdf

      Fin septembre 2011 , au plus tard, je vous botte le cul.


    • Alpo47 Alpo47 19 juin 2010 11:31

      Peut être, quelqu’un pourrait il trouver l’organigramme de Rue89, voire les créateurs ou actionnaires ?
      Pas vraiment difficile de voir pour qui « roule un média ».


      • Radis Call 19 juin 2010 12:30

        Facile : en un peu édulcoré !

        http://www.cybion.fr/L-equipe.html


      • Serge LEFORT Serge LEFORT 19 juin 2010 17:30

        En attendant l’organigramme de Rue89 (ça devrait se trouver à l’ère de la « transparence »), je conseille cet article sur la situation des médias en France en 2006 publié par Horizons et débats : http://www.horizons-et-debats.ch/express/HD_special_France.pdf.


      • Radis Call 19 juin 2010 12:28

        Rue 89 se « normalise » très rapidement..Dommage c’était un site intéressant où il y avait matière à débattre !


        • amilcar amilcar 19 juin 2010 12:40

          comment dire ? comment peut-on penser apporter de la sérénité à un dossier quand on en manque soi-même ?

          l’opération déversez vos frustrations sur gaza, et universalisons nos défaites, afin que le monde soit toujours divisé au moins en deux camps

          être dans un camp, ceux qui ne sont pas avec moi sont contre moi, cette intransigeance terreau des fachismes

          enfin comment parler de gaza quand on est journaliste, ce qui n’est pas mon cas, comment raconter cette histoire de flottille ?

          ce qui est incroyable c’est que l’auteur de ce coup de gueule ne se préoccupe pas de rompre le blocus de gaza mais de répartir les équipes rédactionnelles le long d’une ligne de front nord sud, ceux qui hâtent la fin du monde sont les coupables, les perdants, ceux dont les frustrations enjoignent de tout bazarder dans l’abîme

          bon fallait-il publier cet indispensable avis sur la laïcité de la croix rouge ?, cette époque moderne a ceci de marrant qu’elle nous apporte sérieusement la laïcité en soutane, la laïcité chrétienne, quoi ? la laïcité chrétienne au service de la palestine

          enfin il faut distinguer le cas palestinien du cas iranien, le cas palestinien est une frontière intime une plaie collective qui pour chacun est à vif, la blessure originelle, celle qui divise tout en deux

          le cas de l’iran c’est les quelques centaines de millions de dollars que met la cia pour bidonner les traductions d’ahmadinejad et le faire passer pour un fou tout en prétendant qu’il dispose d’armes nucléaires si l’on décidait de l’attaquer, curieux comme on ne fait jamais que hâter son châtiment, donc l’intox anti persane bat son plein, est à son comble dû à l’injection de fluide par la cia dans les circuits médiatiques, ahmadinejad est un tyran qui dispose d’armes de destruction cachées

          cette critique cruciale aurait pu être adressée au monde ou à libération, pour l’arrosage ciaesque, rue89 ils se posent simplement la question du comment « être pour » en restant journaliste, « être pour » la levée du blocus sur gaza.

          amine


          • Serge LEFORT Serge LEFORT 19 juin 2010 17:45
            Je vous conseille de lire :
            • la dépêche AFP
            • l’éditorial de Ha’aretz
            • l’article de Gideon LEVY

          • Nicolas 19 juin 2010 13:08

            Si quelqu’un a compris quelque chose à ce truc et qu’il a la bonté de l’expliquer, je le lirai, parce que je n’ai pas envie de faire cet effort sur cet article vide et incohérent.


            • edzez edzez 19 juin 2010 13:34

              Tres bon article , claire , complet , et surtout véridque.

              Le croissant rouge aident les hebreux, arabes et aussi chretiens sans distinction apres les raids israeliens.
              Allez voir les commentaires des femmes hebraiques dans les hopitaux apres les raid israeliens.
              Femmes arabent et hebraiques se soutiennent et pleurent pour leurs enfants.


              • edzez edzez 19 juin 2010 14:38

                Moi aussi , j’aime lire pas mal de d’articles et de sites de média collaboratifs et alternatifs.

                Ici agoravox , est pour moi le plus ouvert, le plus actif et surtout intéressant.

                Alice une redactrice agoravox de 19ans, qui je félicite, elle fait des articles très intéressants.

                Rue89 et alterinfo.net , je me méfie de ces deux là.


                • Serge LEFORT Serge LEFORT 19 juin 2010 18:22
                  Dossier documentaire & Bibliographie Aide humanitaire - Colonialisme humanitaire
                  Faire l’histoire de l’humanitaire, Le Mouvement Social n°227, 2009

                • edzez edzez 19 juin 2010 17:51

                  james , toi tu lis les propagandes, continue ...


                  • mokhtar h 19 juin 2010 19:15

                    Non, il fait juste son travail. Payé au post, il se répète.


                  • Serge LEFORT Serge LEFORT 19 juin 2010 23:22
                    Faire l’histoire de l’humanitaire, Le Mouvement Social n°227 :
                    L’œuvre de l’abbé Rodhain met en lumière une troisième clef de lecture plus large, appréhendant l’histoire de l’humanitaire sous l’angle du fait religieux. Cette histoire a en effet été largement façonnée en Occident par la pensée chrétienne, et ce doublement. D’abord, dans la solidarité nationale aux plus démunis ; à la suite d’actions largement initiées par les protestants des pays anglo-saxons, des œuvres catholiques comme la Caritas en Allemagne ou les conférences Saint-Vincent-de-Paul en France adoptent dès le XIXe siècle le discours humanitaire pour justifier et transformer leurs modes de lutte contre la pauvreté.
                    Aujourd’hui encore, la plupart des organisations humanitaires portent, explicitement ou plus discrètement, trace de leurs origines ou de leur proximité au religieux, ainsi Emmaüs dont l’article d’Axelle Brodiez analyse les générations successives de militants, montrant comment l’humanitaire dit « interne » constitue pour beaucoup, jusqu’aux années 1980, une concrétisation sociale de convictions confessionnelles.
                    Mais le fait religieux est également nodal dans l’humanitaire international de développement, avec la transformation de l’ancien modèle missionnaire. L’article de Guillaume Lachenal et Bertrand Taithe, recontextualisant le parcours du Dr Louis-Paul Aujoulat, insiste sur cette continuité profonde entre monde missionnaire et humanitaire médical, le travail du médecin catholique palliant aussi les limites de la pastorale missionnaire. Après-guerre, les orientations du Vatican se confirment, permettant la naissance de nouvelles institutions – ainsi Misereor en Allemagne ou en France le Comité Catholique Contre la Faim, devenu Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement.
                    Mais le poids du religieux doit aussi être recherché dans des organisations résolument laïques, ce que montre l’article de Johanna Siméant analysant les ONG comme des « entreprises de biens de salut » : l’humanitaire apparaît comme un moyen contemporain d’actualisation de dispositions religieuses ne reposant pas tant sur la foi que sur des pratiques vécues comme positives (don de soi, vie de groupe, entraide, ascétisme, confrontation à l’extrême, etc.) et ainsi réactivées.
                    Enfin, l’humanitaire peut aussi être lu comme une forme d’expression de la laïcité, où peuvent se côtoyer respectueusement foi religieuse et engagement politique d’un nouveau type.

                    • agent orange agent orange 20 juin 2010 12:34

                      Pierre à ski c’est le « reufr騠» de Paul en ski... ?
                      En tout cas ses prises de positions sur le 11/9 ou la Palestine sont identiques à ses cousins sionistes... Le contraire eut étonné !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès