Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Sarkozy et les connards de journalistes ou l’avénement de l’OTM (...)

Sarkozy et les connards de journalistes ou l’avénement de l’OTM (Off Techniquement Modifié)

Ici, comme sur d’autres blogs - à tel point que c’est devenu une tarte à la crème 2.0 - on aime parler de la “fin du off“.

Jusqu’au web 2.0, le off se dégustait à l’apéritif dans un entrefilet, ce confidentiel écrit petit, mais chuchoté tout haut et permettait à un journal folklorique satirique comme Le Canard enchaîné de vivre. Et puis le web 2.0 est arrivé, on a vu George Allen traiter un militant adverse de macaque, Ségolène Royal à propos des profs, Alain Duhamel déclarer sa préférence pour Bayrou, Rachida Dati sur… pas mal de choses, Nicolas Sarkozy demander aux pauvres cons de se casser, etc.

Mais le off a connu une nouvelle mutation cette semaine (enfin, n’étant pas omniscient sur la toile, il y a sûrement des précédents me direz-vous).

Vous avez peut-être suivi la controverse (vite réglée) entre la rubrique Téléphone rouge du Nouvel Observateur et le blog Coulisses de Bruxelles de Jean Quatremer, journaliste à Libération : à lire chez Quatremer, épisode 1 et épisode 2.

En gros, Le Nouvel Obs publie dans sa rubrique un off qui rend compte d’une réunion entre Sarko et les journalistes où le président aurait lâché un nom d’oiseau à l’égard de la profession (”connards”). Problème, parmi les journalistes présents, un d’eux, Jean Quatremer donc, tient un blog. Il a donc la possibilité technique de réagir rapidement et personnellement.

Le journaliste de Libération publie alors un long billet détaillé qui brise le off de circonstance pour prouver que l’information du Nouvel Hoax Obs était mensongère. L’administration de la preuve est fouillée : verbatims, photos de la réunion et fines descriptions de la journée. Tout ce qui doit faire la différence entre un bruit de couloir et une information.

Bref : on voit à travers cet exemple que le off sécrète son propre anticorps… et devient le “Off Techniquement Modifié” (OTM).

Et là réside la morale de l’histoire. Techniquement modifié, le off change de statut.

Je m’explique : relayé dans la presse papier, il relève de l’irréfutable : pour des raisons professionnelles (solidarité pro., filtre de la rédaction par exemple), techniques (attendre la prochaine parution, etc.), le off est difficilement réfutable et rarement réfuté dans l’espace public. Le off à la papa emprunte plus à la rumeur qu’au journalisme. Dans ces rubriques, on peut dire tout et son contraire, la vérité est toute relative. Pour pousser la caricature, ces rubriques sont des sortes de no man’s land de l’information. Vrai ou faux, on ne discute pas de la véracité du propos. C’est un espace entre parenthèses.

Le off techniquement modifié a lui au moins le mérite de permettre la confrontation des témoignages et le recoupement des informations décrédibilisant ainsi la mauvaise herbe du ragot.

Voilà une raison pour laquelle, même pour les journalistes, internet a aujourd’hui du bon…


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Bulgroz 26 mai 2008 11:47

    Qui a parlé de cette affaire de mensonge du Nouvel Obs (papier) ?

    Jean Quatremer, témoin qualifié, dans son blog sur Libération (pas le journal donc mais sur un blog attaché à ce journal) .

    Le Monde dans l’article de Marie Maurisse du 23.05.08

    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2008/05/23/le-nouvel-observateur-reconnait-avoir-prete-de-faux-propos-a-nicolas-sarkozy_1048888_3236.html


    vous,

    et c’est tout (pas A2, FR3, France Inter, Marianne...)

    pas Monsieur Villach qui, ce jour, sur Agoravox, parle d’’éthique du journalisme.

    L’article du Nouvel obs est toujours en ligne, pas de trace de démenti en ligne.

    Après l’affaire du faux SMS, on avait une petite opinion de la presse de gauche, maintenant nous sommes fixés. Définitivement fixés.


    • gecko gecko 26 mai 2008 11:48

      contre le off il y a le démenti officiel ! smiley


      • tvargentine.com lerma 26 mai 2008 13:09

        On voit bien ici avec l’exemple courageux d’un journaliste de "libé" qui dénonce le comportement d’une dérive d’un journal (le nouvel obs et son site web) qui se contente de surfer sur le TSS et de chercher à faire des "coups" marketing et donc attirer sur leur site le plus de visiteurs adorateurs du TSS sur un panel de publicité qui va remplir les caisses du site web du nouvel obs

        C’est bien une instrumentalisation d’un discours de haine qui a été véhiculé sur le nom du Président et dont les adorateurs du TSS semblent des bons "consommateurs"

        L’article bidon du nouvel obs ici avait été approuvé par tous les lecteurs du sectarisme et de l’intolérance ici même et j’avais d’ailleurs dénoncé l’instrumentalisation (relisait les posts)

        Sur AGORAVOX c’est pareil,il y a trop d’argents du TSS qui nivelle le débat vers le caniveau alors que cela doit etre ici un forum de débat et d’échange.

        Quand je vois que l’article critique que j’ai fais sur SEGOLENE ROYAL dans sa région à été CENSURE et que dans le même temps on lit des articles du TSS ,c’est vraiment une catastrophe pour la liberté d’expression ici

         

         


        • Gzorg 26 mai 2008 13:34

          LERMA l’homme qui avais compris tout seul (et surtout contre tout les autres) comment fonctionne le monde...

          LERMA le danube bleue de la pensée Sarkozyste...

          LERMA Devellopeur Web, on en rigole encore, franchement il faut allez voir son site , dans le genre site Web super Moumoute collector ça vaut le detour !

          LERMA fait ussi dans le "gros systeme" info (on a les puissances qu’on peux) parait - il , si c’est à l’image de ses créations WEB, les admins ont du soucis a se faire !

          LERMA Un homme seul en fait !


        • Webes Webes 26 mai 2008 13:49

          C est pas possible Lerma toi et ta co.nnerie vous etes sur tous les sujets !

          tu parles de liberte d expression en vantent Sarko, mais tu viens de quelle planete !

          T as oublie la censure du livre sur sa femme d avant les elections, livre imprime mais qui a ete mis au pilon par l editeur suite a sa convocation par le ministre de l interieur de l epoque, qui n etait autre que le nain !

          Ou bien la nouvelle forme de democratie instaure par notre nain de president, qui interdit toutes banderoles revendicatifs ou tracts a l approche de sa personne, ces objets sont saisies implacablement par la police, y en a meme qui ce sont retrouves en garde a vue alors qu aucune loi ne l interdit mais ce n est pas grave Sarko EST LA LOI ! meme les casquettes ave des sigles syndicales sont saisies.

          ALLEZ VIVE la FRANCE, VIVE POUTINARKY 1er  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          PUTAIN ENCORE 3 ans et 11 mois et 1 semaine


          • Algunet 26 mai 2008 14:18

            Webes dit 3 ans et des brouquettes ! Quel optimisme va ! Je parie 8 ans sans prendre de risque vu l’état de déliquésence du PS et surtout de la politique de ses chefs...

            Promis, je vote PS aux prochaines présidentielles et sans renier mes convictions.


          • Bulgroz 26 mai 2008 15:04

            Vous avez parfaitement raison, Webes, de mentionner l’horrible censure sous Sarkozy.

            Quand je pense que les éditeurs sont obligés de dé localiser à P’yŏngyang.

            Tenez, je vous donne la liste des bouquins censurés : ils sont introuvables !!!

            L’Almanach Sarkozy par Fréderic Page (à paraitre Juin 2008)
            Sarkozy et les Femmes par Derrien/Nedelec ( à paraitre)
            Sarkozy et ses Femmes par Decouty Eric ) (à paraitre Juin 2008)
            Pour en finir avec Sarkozy par Pierre Larrouturou ( 22 mai 2008) A paraître
            Sarkozy : l’Erreur Historique par Peyrelevade Jean ( 28 août 2008 )
            A paraîtreSo Crazy Sarkozy Vu par la Presse Etrangère par Collectif ( 5 juin 2008
            Carla Bruni, Itinéraire Sentimental : Qui est-elle Vraiment ? par Christine Richard et Edouard Boulon-Cluz ( 6 février 2008)
            Une saison chez Mickey de Jean-François Kervéan (Mai 2008)
            Nicolas Sarkozy, la République, les religions par Martin Peltier (Mai 2008) 
            La société des people : De Paris Hilton à Nicolas Sarkozy par Hugues Royer (15 mai 2008)
            Sarkozy vu d’ailleurs par Pierre-Luc Séguillon ( 2 mai 2008)
            Sarkozy, les SMS interdits par Stéphane Ribeiro ( 2 mai 2008)
            Sa rkozy vu d’ailleurs par Pierre-Luc Séguillon ( 2 mai 2008)
            Rien à branler, la suite de la face Karchée de Sarkozy, BD de Philippe Cohen de Marianne 2 ; Richard Malka et Riss (Mai 2008)
            Méditerranée : Adresse au président de la République, Nicolas Sarkozy par Béatrice Patrie et Emmanuel Español ( 2 avril 2008)
            ll faut qu’il parte par Lapaque Sebastien (Mai 2008)
            Le Liquidateur par Pierre Moscovici (Avril 2008)
            La Légende de Nicolas Sarkozy par Digard+Krassinsky (2 avril 2008)
            Un an sous Sarkozy de Thierry Gandillot (16 avril 2008)
            Sarkozy, la grande manipulation Dénonciation d’une imposture par Olivier Bonnet ( 30 avril 2008)
            Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France:Dictionnaire critique par Laurence De Cock ,Fanny Madeline,Nicolas Offenstadt,Sophie Wahnich (Avril 2008)
            Sarkozy et l Argent Roi par Dely-R.+Hassog-ìd. ( 30 avril 2008)
            Le président et moi de Philippe Ridet (Mars 2008)
            Les mots de Nicolas Sarkozy par Louis-Jean Calvet et Jean Véronis ( 6 mars 2008)
            Les mots de Nicolas Sarkozy par Louis-Jean Calvet et Jean Véronis (Mars 2008)
            Le roi est nu de Laurent Joffrin (Mars 2008)
            Le starkozysme de Olivier Duhamel et Michel Field (Mars 2008)
            Ça Va Mal Finir par François Léotard ( 12 mars 2008)
            Du candidat au Président : Discours et boniments de Nicolas Sarkozy par Michel Gaudin ( 5 mars 2008)
            Sarkozy, l’homme qui ne savait pas faire semblant par Michel Richard (14 mars 2008)
            Sarkozy, un président chez le psy par Pierre Lembeye (12 mars 2008)
            Laïcité : Réplique au discours de Nicolas Sarkozy, chanoine de Latran par Jean-Luc Mélenchon ( 3 mars 2008)
            Dico Sarko par Charb (Album - 5 mars 2008)
            La Republique, les Religions et... Sarkozy par Terras Christian (15 mars 2008)
            Sarko and Co par Guy Bedos ( 21 février 2008)
            Sarkorama par Pétillon ( 15 février 2008)
            Sarkozy et Dieu par Marc Andrault (15 février 2008)
            L’absolutisme efficace : Enquête sur la présidence de Nicolas Sarkozy de Nicolas Lecaussin (14 Février 2008)
            Chronique du règne de Nicolas Ier de Patrick Rambaud (Février 2008)
            L’Afrique répond à Sarkozy : Contre le discours de Dakar par Makhily Gassama, Mamoussé Diagne, Dialo Diop, et Koulsy Lamko (21 février 2008)
            Mai 68 expliqué à Nicolas Sarkozy par André Glucksmann et Raphaël Glucksmann ( 14 février 2008)
            Carla et Nicolas, Chronique d’une liaison dangereuse par Paul-Eric Blanrue et Chris Laffaille (Mars 2008)
            Sarkozy : Corps et âme d’un président par Olivier Mongin et Georges Vigarello (Janvier 2008)
            La méthode Sarkozy : Les stratégies gagnantes du manager par Gérard Lelarge (1 janvier 2008)
            Ruptures par Michaël Darmon et Yves Derai ( 10 janvier 2008)
            Cécilia : Portrait par Anna Bitton (10 janvier 2008
            Cécilia : La face cachée de l’ex-Première dame par Denis Demonpion et Laurent Léger (11 janvier2008)
            Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy pour la réforme de l’ordre des avocats et la chambre des notaires par May Dupé (Janv 2008)
            Nicolas Sarkozy à Dakar par André-Julien Mbem (Dec 2007) 
            La face karchée de Sarkozy par Richard Malka, Riss, Philippe Cohen, et Isabelle Lebeau (Nov 2007)
            De César à Sarkozy : Petite histoire des noms du pouvoir par Jean-Louis Beaucarnot (14 novembre2007)
            La dictature du Moi-Je, le livre d’Eric Decouty (Nov 2007)
            Trois questions sur l’Afrique, lettre à Nicolas Sarkozy par Calixte Baniafouna (Oct 2007)
            L e Petit Nicolas à l’Elysée par Gospé et Sempinny (18 octobre 2007)
            Le Petit Nicolas à l’Elysée par Gospé et Sempinny (18 octobre 2007)
            De quoi Sarkozy est-il le nom ? par Alain Badiou ( 27 octobre 2007)
            La République du mépris : Les métamorphoses du racisme dans la France des années Sarkozy par Pierre Tévanian ( 6 septembre 2007)
            L’aube le soir ou la nuit par Yasmina Reza (28 août 2007)
            Sarkozy : l’homme de fer par Massimo Nava, Sergio Romano, et Jocelyne de Pass (16 mai 2007)
            Le sacre de Nicolas : Petits et grands secrets d’une victoire par Ghislaine Ottenheimer (16 mai 2007)
            Sarkozy président ! : Journal d’une élection par Jean-Luc Hess ( 9 mai 2007)
            Sarko Ier par Cohen+Malka+Riss et Riss ( 16 mai 2007
            Président (e) ! Histoire secrète d’une élection par Philippe Reinhard (mai 2007)
            Sarkozy : l’homme de fer par Massimo Nava, Sergio Romano, et Jocelyne de Pass ( 16 mai 2007)
            Nicolas Sarkozy : De Neuilly à l’Elysée de Bruno Jeudy et Ludovic Vigogne (Mai 2007)
            Nicolas Sarkozy, une République sous haute surveillance par Serge Portelli (Avril 2007)
            Les duels politiques, de Danton - Robespierre à Royal - Sarkozy par A. De Baeque (7 mars 2007)
            Élu ! par Guy Konopnicki ( 22 février 2007)
            Brice Hortefeux : Le mécano de Sarko par Philippe Reinhard ( 22 février 2007)
            La Saga Sarkozy par Christophe Barbier ( 20 février 2007)
            Pouvoir Nommé Désir par Catherine Ney (17 janvier 2007)
            La vraie nature de Nicolas Sarkozy par Michaël Darmon ( 4 janvier 2007)
            Un Pouvoir Nommé Désir par Catherine Ney (17 janvier 2007)
            Nicolas Sarkozy : La fringale du pouvoir par William Emmanuel ( 10 janvier 2007)
            Le petit démagogue : Nicolas Sarkozy et les neuf règles de base de la démagogie efficace par Jean-Luc Porquet et Cabu (Janv 2007)
            Sarkozy Connection de Hedwige Chevrillon (Janv 2007)
            Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, ministre des libertés policières par Jean-Jacques Reboux (Oct 2006)
            Sarkozy : Décrypté de A à Z par Laurent Pfaadt ( 30 mars 2006)
            La tragédie du président par Franz-Olivier Giesbert (Mars 2006)
            Sarkozy, l’avenir d’une illusion par Jean luc Gonneau et Pierre Defrance ( 2 mars 2006)
            Cécilia Sarkozy, entre le coeur et la raison par Valérie Domain (Nov 2005)
            Dictionnaire insolite : Sarkozy de A à Z par David Ponchelet (Nov 2005)
            Sarkozy, mode d’emploi de Noël Mamère (Nov 2005)
            Nicolas Sarkozy à Dakar : Débats et enjeux autour d’un discours par André Julien Mbem ( 4 décembre 2007)
            Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus par Victor Noir, Denis Demonpion, Sonya Faure, et Antoine Glaser (13 octobre 2005)
            Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus par Victor Noir, Denis Demonpion, Sonya Faure, et Antoine Glaser (13 octobre 2005)
            Misère du Sarkozysme : Cette droite qui n’aime pas la France par Paul Ariès (20 octobre 2005)
            Chirac Sarkozy : Mortelle randonnée par Philippe Reinhard (Février 2005)
            Sarko star par Michaël Darmon ( 22 octobre 2004)
            Sarkozy, au fond des yeux par Nicolas Domenach (1 mars 2004)
            Sarkozy : Itinéraire d’une ambition par Anita Hausser (10 septembre 2003)  

             

             

             


          • R-sistons R-sistons 27 mai 2008 08:15

             

            BRAVO, BRAVISSIMO, Bulgroz ! Ton travail mérite une grande diffusion. Je te l’offre avec mon blog http://r-sistons.over-blog.com . Je t’embrasse, avec toute mon admiration ! Eva


          • R-sistons R-sistons 27 mai 2008 11:27

            Quel journalisme ?

            http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-18333704.html

            http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-18835108.html

            Pas facile d’être journaliste à l’époque de la Pensée unique !

            Eva


          • Lisa SION 2 Lisa SION 26 mai 2008 14:58

             Bonjour,

            En 90, suite à l’ouverture à l’est, ma famille a reçu Victor Atanasiu, journaliste roumain. Un membre de notre smala décida, à la fin d’un repas, de l’enregistrer dans une interview. J’étais chargé du son et devais le monter quand Victor prenait la parole, car il manquait de timbre et d’assurance, et aussi le baisser quand son interlocuteur intervenait de façon passionnée. Mais, son insistance et le ton de sa voix tranchait et devenait plutôt impressionnante pour Victor qui avait dû connaître « les moyens de faire parler » pratiqués sous son ancien régime. 

            Et, curieusement, Victor s’est subitement transformé et détendu dès que le micro a été coupé. Il est devenu beaucoup loquace, a rectifié quelques propos, se justifiant sur son hésitation, et affirmé avec bien plus d’audace des vérités qu’il n’aurait jamais énoncé sur la bande magnétique. Le Off était bien plus riche, à l’initiative de l’auteur a qui il n’était plus besoin de poser la moindre question, on ne pouvait plus l’arrêter, il se libéra d’un large éventail d’anecdotes, chacune enrobée naturellement dans son sentiment approprié et c’est cet épisode qui m’a permis de comprendre la réelle différence entre le deux modes.  

            Actuellement, on en apprend beaucoup plus sur les Off du premier ministre, de Rachida, sur les caméras cachées d’Envoyé Spécial mais simplement si leur auteurs sont des spécialistes de la langue de bois, de la politique des potiches du gouvernement, et du mensonge généralisé des acteurs du management industriel sans foi ni lois...et la trame de la politique de notre président-longues s’était affirmée lors d’un Off discret, mais éloquent quant à son poids en vérité cachée, que révèlent les skyzophrènes communs :

            Ce que promettait Sarkozy lui-même : "Je serai un président comme Louis de Funès dans Le Grand Restaurant : servile avec les puissants, ignoble avec les faibles. J’adore", déclarait-il en off à des journalistes le 16 février 2007, depuis la piscine d’un grand hôtel à La Réunion ... 


            • Saï 26 mai 2008 16:35

              Dixit le cousin de la baby-sitter du beau-frère de mon ex-collègue de bureau, qui lui-même le tenait de source sûre d’un de ses amis parti en vacances à la Réunion.

              D’ailleurs chacun sait qu’en off, les officiels se lâchent et montrent leur vrai visage, ainsi qu’en témoigne cette profession de foi que le critique averti saura prendre au pied de la lettre comme il se doit.


            • Nobody knows me Nobody knows me 26 mai 2008 16:25

              Bonjour et merci pour l’article.

              Outre le fait que pour une fois, Mr Sarkozy aurait traité qqn de "con" ou de "connard" hors caméra, je trouve intéressant de noter l’état de "dévastation" (?) de la presse actuellement.

              Franchement, je n’ai jamais trop fait confiance à la presse ou aux medias en général. Mais là je crois qu’on atteint des sommets. Vrai, pas vrai ? On a l’impression que les journalistes ont complètement perdu les pédales et racontent n’importe quoi à longueur d’article.

              La faute à qui ? Depuis son élection, le président nous fait des freestyles en veux-tu en voilà au niveau communication. L’esbrouffe qui consiste à se transformer en star du showbiz a elle aussi fait son effet. La people-isation (je demande personnellement à l’académie française de prendre des mesures contre ce mote de merde !!) des medias en a fait un gros marasme de Voici-Public-Gala qui ne ressemble plus à rien et où tous les medias parlent de faits complètement débiles et insignifiants.

              Il est vrai aussi que la liberté d’expression a pris un sacré coup dans l’aile depuis qqs temps. Même si on peut raconter tout et n’importe quoi sur le net, il paraît difficile d’exprimer son mécontentement lorsque le président se trouve dans les parages. Et pour des actes de vandalisme comme jeter un oeuf ou un yahourt pourri, là on coffre direct et c’est du ferme (Ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20000F...). Sans parler de la craquée qu’il nous a fait chez France3 avant les élections et autres coups d’éclats dans le genre.

              Pour finir, un démenti officiel a-t-il été clairement défini ce coup-ci ? Car la dernière fois pour le coup du mariage, il me semble que c’est resté assez flou (le journaliste ayant présenté ses excuses à Mme Bruni-Sarkozy mais pas de démenti officiel). Car une menace d’injonction en justice de la part d’un puissant ami des puissants (détenteurs de la quasi-totalité de la presse), certes ça effraie le journaliste et surtout ses patrons mais ça ne nous dit pas si c’était vrai ou pas...

              Bonne journée


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 mai 2008 05:08

                Je retiens que Nouvel Obs a encore dit une connerie. On est aussi loin ici de France Observateur et de ses dossiers de la guerre d"Algérie que le Maréchal a Vichy était loin de Petain à Verdun. J’aimerais bien qu’on cesse de prétendre que ce journal est de gauche. Il ne suffit pas de s’accrocher à la moitie d’un nom pour être de la famille ... Le jaunisme n’est ni à gauche ni à droite, juste en dessous de tout.

                Pierre JC Allard


                • chmoll chmoll 27 mai 2008 09:43

                  l’JP pernault et el babache,sont pas concernés dans st’histouère,vu que c des journalistes qu’ont été insultés

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès